Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 03/02/2014 16h10 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je trouve leur idée de crowdfunding immobilier de Lymo intéressante : http://www.lymo.fr/comprendre-le-modele/crowdfunding

Lymo est un promoteur immobilier qui finance, conçoit, construit et commercialise des résidences de moins de 10 logements uniquement : c’est un spécialiste des petites copropriétés. Nos petites copropriétés sont particulièrement recherchées car du fait de leur taille elles s’insèrent dans des environnements urbains centraux, ont peu de logements donc peu de voisins, peu de charges de copropriété et pas de logement social.

Lymo permet en outre à des particuliers de financer ces projets via sa plateforme de crowdfunding et de toucher des rentabilités élevées (10% net hors impôts). La conception et les travaux des résidences sont entièrement réalisés par Lymo. La courte durée des travaux permet un remboursement du capital et des intérêts entre 12 et 18 mois.

Curieux de lire vos avis plus éclairés que le mien sur ce concept innovant.

Bip,

Mots-clés : crowdfunding, immobilier, lymo, startup

Hors ligne

 

#2 03/02/2014 17h04 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   155 

Novice sur le forum, je me permets quand meme une ou deux remarques:
- Pour les prets de particulier a particulier dont le modele ressemble un peu a du crowd-funding, il est exige d’avoir une experience financiere… ici, on est dans du pret a une entreprise, je trouve le sujet encore plus complexe.
- pourquoi donner une rentabilite de 10% quand les prets bancaires devraient etre moins chers (sauf erreur) ?
- 4 projets clotures dont 3 dans le meme departement, aucun en cours…
- combien de temps pour atteindre le seuil de financement ? et si le projet a du retard ? pour un projet de 18 mois, qui met 6 mois a se lancer et qui a 6 mois de retard, on est en dessous des 4%.

Sincerement, 10% pour un placement tres court terme, paraitrait tres surprenant…
Helas le site ne semble pas proposer grand chose d’autre que des images en explications sad

(desole pour les accents, clavier qwerty indonesien oblige, pendant 1 semaine encore wink )


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#3 03/02/2014 21h40 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   39 

Faith a écrit :

Novice sur le forum, je me permets quand meme une ou deux remarques:
- Pour les prets de particulier a particulier dont le modele ressemble un peu a du crowd-funding, il est exige d’avoir une experience financiere… ici, on est dans du pret a une entreprise, je trouve le sujet encore plus complexe.
- pourquoi donner une rentabilite de 10% quand les prets bancaires devraient etre moins chers (sauf erreur) ?
- 4 projets clotures dont 3 dans le meme departement, aucun en cours…
- combien de temps pour atteindre le seuil de financement ? et si le projet a du retard ? pour un projet de 18 mois, qui met 6 mois a se lancer et qui a 6 mois de retard, on est en dessous des 4%.

Sincerement, 10% pour un placement tres court terme, paraitrait tres surprenant…
Helas le site ne semble pas proposer grand chose d’autre que des images en explications sad

(desole pour les accents, clavier qwerty indonesien oblige, pendant 1 semaine encore wink )

Il s’agit,il me semble) de lever des fonds pour atteindre les 20 ou 30% d’autofinancement exigé par les banques pour financer le reste du projet.

les promoteurs atteignent normalement ce taux en vendant une partie des appartements en VEFA:c’est surement un moyen de limiter le recours à la  VEFA et de faire supporter le risque à des investisseurs privés en l’absence d’acheteurs près à acheter en VEFA.ça parait assez risqué comme investissement


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#4 04/02/2014 12h26 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   34 

Wiseed proposait d acquerir des parts de Lymo il y a  1 mois.
ils ont déjà réalisé plusieurs opérations sur toulouse, une seule avait avorté (celle ou je voulais souscrire évidement) et j’ai récupéré mon chèque

Le taux est toujours annoncé à l’avance. Suivant les projets, ils sont vendus avec mention d’un certain nombre de logements déjà réservés ou non

ps: j’ai des parts de wiseed

Dernière modification par tikitoi (04/02/2014 12h40)


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#5 04/02/2014 15h44 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   155 

tikitoi a écrit :

ils ont déjà réalisé plusieurs opérations sur toulouse, une seule avait avorté (celle ou je voulais souscrire évidement) et j’ai récupéré mon chèque

Merci pour ton retour d’experience !
Te souviendrais-tu du temps qu’il y a eu entre ton depot de cheque et son retour (a-t-il bien ete debite ?)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#6 04/02/2014 16h12 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   34 

non, pas de débit du chèque.

je dirais que j’ai bien du avoir deux mois. (entre l’envoi, le temps de collecte, puis le retour)

voici le motif de la non réalisation, puisque j’ai encore le mail :

"Vous avez souscrit à l’opération HAMEAU DE BALMA et nous vous remercions pour votre confiance,



Nous vous informions en date du 7 mars que nous attendions des offres définitives de financement bancaire à hauteur de 600K€  en provenance de 3 établissements bancaires pour le 23 mars,



Seule la Caisse d’Epargne a honoré son engagement en produisant une offre définitive en date du 19 mars 2013,



Néanmoins, cette offre était soumise à plusieurs conditions suspensives, ce qui est normal.

L’une de ces conditions relevait de la commercialisation de logements, imposant la réservation de 4 logements accompagnés de l’offre de financement des acquéreurs (pour rappel le projet comprend 5 habitations au total…).



Comme mentionné dans notre correspondance, 3 logements étaient déjà réservés. Ce quatrième logement conditionné (qui n’était pas prévu dans l’offre initiale, et qui traduit le durcissement de l’octroi des crédits)

impliquait un délai complémentaire de 1 à 2 mois minimum pour l’acquisition du terrain et de la maison existante.



Cette condition additionnelle est l’objet du retard à vous livrer des informations, dont j’assume la responsabilité et m’excuse auprès de vous,

(WiSEED s’etant retrouvé dans une position d‘arbitrage entre maitre d’ouvrage / vendeur / banquier…)



Notre maitre d’ouvrage a œuvré jusqu’alors pour signer une quatrième réservation (ce qui n’est pas encore le cas à ce jour),  et ce sont les vendeurs de la maison qui ont perdu patience et n’ont pas souhaité supporter ce délai non maitrisé,

préférant s’orienter vers une proposition tierce.



En conséquence, et même si des recours sont possibles, nous (WiSEED) avons décidé de renoncer à cette opération, à ce jour, (i) pour ne pas stocker des valeurs (ii) pour préserver vos intérêts (iii) parce que dans le doute, il faut s’abstenir,



Les conséquences de cette renonciation sont les suivantes :

·         Restitution immédiate de vos chèques (qui étaient stockés, non encaissés, dans une enceinte sécurisée)

·         Prochaines opérations : un appel de fonds exclusivement à la signature du prêt définitif et validation de l’ensemble des conditions préalables, l’équation financière et de rendement sont elles parfaitement valides et viables.

·         Nous renouvelons notre confiance au maitre d’ouvrage, dont la prestation est indépendante de la situation, "


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#7 06/02/2014 12h57 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

Intéressant, en effet je les ai découvert suite à leur levée de fond.

toudoucement: Je trouve que le risque est justement limité pour une rémunération pareille. La pire chose qui pourrait arriver serait que les biens ne trouvent pas preneur, que se passe t il dans ce cas ? Je connais peu le milieu de la promotion immobilière, ce genre de chose arrive souvent ? 

Si le projet n’aboutit pas, l’investisseur récupère sa mise sans problème apparemment (merci pour ton retour d’expérience tikitoi) 

Le rendement est intéressant.

Hors ligne

 

#8 06/02/2014 15h45 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   155 

Bip a écrit :

Le rendement est intéressant.

[vdm]Saleté de clavier anglais, j’ai perdu mon précédent post a cause d’un Ctrl-Z transforme en Ctrl-W sad [/vdm]

Je le résume: Quand le projet est sur 1 an, je suis convaincu que la durée de blocage des sommes est de l’ordre de 18 mois. Ce qui donne une rentabilité de 6.5%, sans avantages fiscaux (il me semble)
C’est pas mal, mais pas aussi attrayant que "10%"…
Cela dit, pour un équivalent Compte A Terme, c’est top comme rendement !

Mais difficile de se faire une idée sans investisseur ayant tente l’expérience… je pense que je tenterai au prochain lancement.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#9 06/02/2014 16h04 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   155 

En approfondissant, je tombes sur ceci:

Oui, les investisseurs seront remboursés lorsque nous aurons vendu le dernier appartement. Gardez en tête qu’il faut cependant quelques semaines pour clôturer la société après avoir vendu l’appartement et ainsi rembourser intérêts et capital.

et

Il convient également de noter que le retard excessif d’un chantier (force majeure ou intempéries) peut faire chuter la rentabilité car celle-ci est limitée à 18 mois.

Donc, si je comprends bien, on ne peut récupérer que maximum +15% de la somme investie, avec une durée d’investissement potentiellement inconnue (retards de chantiers + difficultés a vendre les 50% de logements restant)

PS: Je m’excuse si je dis des bêtises, n’hésitez pas a corriger !

Dernière modification par Faith (06/02/2014 16h10)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#10 07/02/2014 10h24 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   13 

Le principale problème ici est le risque lié à la vente.

Ce que vous leur prêtez ce sont des fonds propres, ils empruntent le reste a la banque.

Donc vous portez le risque. Par exemple si le programme vaut 100, ils trouvent 5 personnes qui mettent 10 et ils empruntent 50 a la banque.

Ensuite ils construisent le projet pour par exemple 90. S’ils le vendent 100 comme prevu, ils vous donne disons 1 chacun (10%) et disons 2 a la banque (4%) donc ils ont gagne 3.

Mais si le programme se vend mal, c’est vous qui perdez de l’argent.

Outre les éventuelles retard de chantier (qui diminue le rendement), les 10% ne sont pas garantis. Les projects sont souvent pre-commercialise a 50%, donc le risque est limité mais n’est pas nul.

Hors ligne

 

#11 07/02/2014 10h51 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   421 

J’ai l’impression que vous n’évaluez vraiment pas les risques… il suffit qu’il y ait un petit problème sur un seul projet (genre gros retard) pour que le montage manque de liquidité et que vous soyez les dindons de la farce (les banques se paieront avant vous).

Au cours actuel (bien que ce ne soit pas donné) Nexity délivre du 7% de rendement et croyez moi c’est beaucoup, beaucoup moins risqué de votre crowdfunding.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#12 10/02/2014 09h34 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je suis Jean-Baptiste Vayleux, le DG de Lymo et vais apporter des réponses à vos questions/interrogations.

@ faith
"Pourquoi donner une rentabilite de 10% quand les prets bancaires devraient etre moins chers (sauf erreur) ?"
En fait, nous ne levons que 20% environ des sommes nécessaires à un projet via le crowdfunding. Le reste est financé via un prêt bancaire (pour 40% des sommes) et via les réservations faites en VEFA (c’est à dire les sommes avancées pendant la construction par les acquéreurs d’appartements - pour 40% des sommes).
Donc nous pouvons sur ces 20% fournir des rentabilités attractives, ce qui ne serait effectivement pas le cas si nous devions emprunter 100% des sommes via le crowdfunding

"4 projets clotures dont 3 dans le meme departement, aucun en cours… "
Nous ne faisons qu’un type de constructions (mini-résidences) dans des zones que nous connaissons bien (dont Toulouse, où nous sommes implantés). Notre but ne sera jamais de multiplier les projets, mais d’en faire peu et de tenir la promesse des 10%.

"Combien de temps pour atteindre le seuil de financement ? et si le projet a du retard ? pour un projet de 18 mois, qui met 6 mois a se lancer et qui a 6 mois de retard, on est en dessous des 4%."
Attention, le taux est de 10%/an net (pas de frais ou commission cachée, mais hors impôts). Par conséquent si le projet dure 1an1/2 vs. 1 an prévu au départ, vous êtes rémunéré en conséquence.
Par ailleurs, les chèques ne sont encaissés qu’à l’achat du foncier, si le projet ne se fait pas, cela veut dire que vos chèques ne sont pas encaissés et vous sont rendus sans frais.

"Helas le site ne semble pas proposer grand chose d’autre que des images en explications"
Je vous invite, une fois inscrit, à aller dans "Financer un projet" > "Bois de Balma" (cliquez sur "Clôturé - En Savoir Plus" puis télécharger le "Document d’information clé pour l’investisseur" sur la droite de la page. Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions.

@ toudoucement
Non, ce n’est pas un moyen "de limiter le recours à la  VEFA et de faire supporter le risque à des investisseurs privés en l’absence d’acheteurs près à acheter en VEFA". Comme dit plus haut, l’investissement en crowdfunding vient toujours conjointement avec un prêt bancaire ; ce dernier nous oblige à avoir vendu 50% des appartements. Or nous n’encaissons les chèques des crowdfunders qu’après avoir réalisé cette condition. Vous n’intervenez donc en tant que crowdfunder qu’une fois que la moitié des appartements est vendue (soit 5 sur 10 puisque nous ne faisons pas plus de 10 lots).

@ bip
Quel est donc le risque de l’investissement Lymo ? Le risque concerne la mévente des appartements restants (soit un max de 5 sur 10). Vous avez en effet compris que : (i) Lymo se rémunère (et rémunère les crowdfunders) en vendant les appartements (ii) 50% des appartements sont vendus avant que le chèque du crowdfunder soit encaissé.
Si 3 des 5 appartements restant sont vendus, alors Lymo ne fait pas de marge et rembourse quand même capital + intérêts à ses crowdfunders
Si 5 des 5 appartements restant ne trouvent pas preneurs, alors l’opération est un échec et Lymo ne rembourse ni capital ni intérêt.
Pour limiter le risque au maximum, Lymo ne construit (i) que des mini-résidences plébiscitées par les acquéreurs car 1-peu de charges 2-peu de voisins et 3-pas de logement social (ii) dans des zones urbaines/balnéaires à forte demande (iii) dans des zones que nous connaissons bien.

@faith
La durée de blocage des sommes est strictement identique à celle de la rémunération. Si vos fonds sont bloqués 12 mois, vous serez rémunéré 12 mois, et pareil pour 18 mois. Autrement dit, il n’y a pas de période pendant laquelle vos fonds sont immobilisés et non rémunérés.
Une exception : si les travaux devaient pour une raison de force majeure excéder 18 mois vs. 10 mois (délai normal de travaux pour les mini-résidences qui sont de petits bâtiments), alors la rémunération s’arrêtera au bout de 18 mois.

@skype presque correct, sauf
- ce n’est pas 50% crowd et 50% banque mais 20%-40%-40% (cf plus haut)
- si le programme se vend mal, ce n’est pas les crowdfunders qui perdent de l’argent, mais Lymo + les crowdfunders, et Lymo en priorité (cf plus haut)

@bifidus
- à votre disposition pour rentrer plus dans le détail des risques si pas clair encore

Merci à tous
Jean-Baptiste

Hors ligne

 

#13 10/02/2014 16h05 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   166 

Un prêt pour financer la partie senior de l’equity = une forme de dette mezzanine (l’investisseur lymo est en un sens entre lymo et la banque). Les risques ne sont pas négligeables, et il me semblerait qu’un minimum de diversification s’impose pour investir dans ce genre de structure, puisqu’il s’agit d’une tranche assez fine du financement total.

Hors ligne

 

#14 12/02/2014 05h23 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   155 

Lymo a écrit :

Je suis Jean-Baptiste Vayleux, le DG de Lymo et vais apporter des réponses à vos questions/interrogations.

Merci d’être passé et de nous avoir répondu !

La durée de blocage des sommes est strictement identique à celle de la rémunération.

Pas tout a fait: à partir où on a signé le chèque, mieux vaut que la somme soit disponible sur le compte (j’ai lu que vous préveniez 3 jours à l’avance, c’est un peu court pour avoir le temps de faire des arbitrages)

Si vos fonds sont bloqués 12 mois, vous serez rémunéré 12 mois, et pareil pour 18 mois.

Nous sommes d’accord… mais si les fonds sont bloqués 24 mois ?
Et si les travaux mettent 12 mois, et que la vente des appartements met 3 ans, comment ça se passe ?

Si vous voulez rassurer les investisseurs, il faudrait que vous abordiez sur votre site tous les cas de figure (pas forcément en première page, bien sur: certaines infos peuvent faire peur, mais un investisseur n’aime partir dans l’inconnu):
- date de prélèvement/restitution
- abandon des travaux
- travaux plus courts que prévu
- travaux plus longs que prévu ( < et > à 18 mois)
- vente difficile d’appartement
- etc…

Merci si vous pouvez apporter ces réponses ici, et merci encore plus si vous les ajoutez à votre site. (quoique, ça existe peut-être déjà: je l’ai parcouru, mais j’ai peut-être loupé cette partie !)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#15 16/02/2014 23h04 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

Bonjour Faith,

Faith a écrit :

Pas tout a fait: à partir où on a signé le chèque, mieux vaut que la somme soit disponible sur le compte (j’ai lu que vous préveniez 3 jours à l’avance, c’est un peu court pour avoir le temps de faire des arbitrages)

Quand je parle de "blocage" des sommes, je veux parler d’encaissement. Quand vous envoyez un chèque, il n’est encaissé que plusieurs jours/semaines après, le temps de finaliser la levée. Par conséquent, votre argent n’est pas bloqué, vous êtes toujours à temps d’annuler votre investissement. Dès qu’il est encaissé, là il est bloqué et les intérêts commencent à courir.

Faith a écrit :

Nous sommes d’accord… mais si les fonds sont bloqués 24 mois ?
Et si les travaux mettent 12 mois, et que la vente des appartements met 3 ans, comment ça se passe ?

Si les travaux mettent 12 mois, et que la vente dure 3 ans, alors :
a/ si aucun appartement sur les 50% restant à commercialiser n’est vendu, alors l’investisseur doit partir du principe que ni le principal ni les intérêts ne seront remboursés
b/ en réalité c’est un peu plus subtil, car sauf zones exceptionnellement mauvaises que nous tentons d’éviter, un appartement se vend toujours, c’est une question de prix. Il conviendrait de voir dans ce cas quelle serait la décôte, si Lymo pourrait la supporter entièrement ou s’il la ferait aussi porter en partie ou en totalité aux obligataires. Donc si ce cas arrive, dialogue avec les obligataires.

Faith a écrit :

Si vous voulez rassurer les investisseurs, il faudrait que vous abordiez sur votre site tous les cas de figure (pas forcément en première page, bien sur: certaines infos peuvent faire peur, mais un investisseur n’aime partir dans l’inconnu):
- date de prélèvement/restitution
- abandon des travaux
- travaux plus courts que prévu
- travaux plus longs que prévu ( < et > à 18 mois)
- vente difficile d’appartement
- etc…

Merci si vous pouvez apporter ces réponses ici, et merci encore plus si vous les ajoutez à votre site. (quoique, ça existe peut-être déjà: je l’ai parcouru, mais j’ai peut-être loupé cette partie !)

Merci pour vos suggestions, beaucoup de ces questions sont abordées dans le Document d’Information Clé pour l’Investisseur mais nous allons profiter de vos commentaires pour le clarifier. Pour répondre à vos questions :

- date de prélèvement : à l’achat du foncier => de quelques jours à quelques semaines après l’envoi de votre chèque (nous vous contactons 72h avant l’encaissement) ; date de restitution : entre 12 et 18 mois après encaissement, en fin de travaux.
- abandon des travaux: comme tout promoteur, nous sommes tenus d’obtenir une GFA (garantie financière d’achèvement) avant les travaux. Octroyée par une banque, elle contraint cette dernière à achever les travaux si Lymo disparaissait.
- travaux plus courts que prévu : remboursement anticipé (< 12 mois)
- travaux plus longs que prévu ( > à 18 mois) : la limite de rentabilité est de 18 mois.
- vente difficile d’appartement : cf plus haut.

A votre disposition pour toute autre question,
Jean-Baptiste

Hors ligne

 

#16 17/02/2014 06h17 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   155 

Merci beaucoup pour vos précisions !


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#17 10/03/2014 17h50 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   155 

Nouveau projet en préparation chez Lymo:
La description mentionne "emplacement exceptionnel", je cherche sur mappy, et je vois que ces demeures sont au pied (600m des pistes) de l’aéroport Toulouse-Blagnac, en bordure de Zone Industrielle. Bien sur, il y a quand même quelques avantages (parc et centre commercial à proximité).

Que penser d’une telle proposition ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#18 19/04/2014 13h05 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

C’est un sujet à la mode!! la crowdfunding immobilier. Je pense que c’est une bonne formule, pour diversifier son patrimoine sur des produits nouveaux.

Conformément au commentaire de jean batiste, c’est la banque qui prend les risques et le les garanties intrinsèques obligent un % des ventes avant démarrage des travaux!

Concernant les emplacements, ils portent eux mêmes les projets…

Existe-t’il des plateformes sur de l’investissement locatif?

Hors ligne

 

#19 25/05/2014 09h21 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

J’ai passé pas mal de temps avec les Crowd Funders Immobilier aux USA.

@francelot, je crois que c’est beaucoup plus qu’une mode. Mes ’potes’ de Realty Mogul (plus gros Crowd Funder Immobilier aux US) ont déjà participé au financement plus de 60 opérations (loan et equity)!
Ce que je retiens de tous mes échanges avec les Crowd Funders aux USA c’est que le paramètre essentiel pour juger d’une opération immobilière en Crowd Funding, c’est la transparence. Je trouve que Lymo est très transparent, tant sur les détails des opérations disponibles sur leur site que dans les explications de @lymo sur ce forum.

J’ai créé un Catalogue des Deals Crowd Funding Immobilier ( www.crowdfundingimmobilier.info ) qui liste des opérations actuellement ouvertes aux Crowd Funding en Europe et aux USA. Vous verrez que tout le monde n’est malheureusement pas aussi ouvert et transparent que Lymo  (cf l’opération de développement d’une école privée à New York) …

Hors ligne

 

#20 25/05/2014 09h47 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   47 

Bonjour Mowgli

Mowgli a écrit :

J’ai passé pas mal de…

Merci pour votre participation mais pour un premier message c’est pas mal, votre site créé en Mars 2014 fait déjà la pub du (seul ou d’un seul) Crowfunder Français…!
Permettez moi de douter un peu de l’objectivité de vos propos.

Présentez vous comme le veux la charte du forum et nous serons à même de voir qui est le plus transparent des crowfunder US, UK et le seul Français.

En vous remerciant.
Cdt

PS et un petit bonjour ne fait pas de mal.

Dernière modification par bascarol (25/05/2014 09h47)

Hors ligne

 

#21 25/05/2014 10h56 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

Bonjour Bascarol (c’est vrai un petit ’bonjour’ est toujours bienvenu!)

Je trouve que Lymo fait bien son travail jusque là - c’est tout.
Et je re-itère: comparé à d’autres, le niveau d’information disponible sur les opérations de Lymo est très satisfaisant.

Rassurez vous, je n’ai absolument aucun lien avec Lymo (ni personnel, ni commercial, ni financier).
Je suis bien sur déçu que tout commentaire positif soit automatiquement suspect, mais je comprends votre inquiétude.

À bientôt
Mowgli

Hors ligne

 

#22 25/05/2014 11h06 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   47 

Mowgli a écrit :

Je suis bien sur déçu que tout commentaire positif soit automatiquement suspect, mais je comprends votre inquiétude.

À bientôt
Mowgli

Non, pas de suspicions, juste une charte que vous devez appliquer. Vous représentez vous même un professionnel du crowfunding, activité qui intéresse du monde sur ce forum. Et votre avis, expérience serait précieux mais une petite présentation ici
Info • Forums des investisseurs heureux

serait la bienvenue, comme le veux la charte il nous serait sympa pour comprendre qui vous êtes.

A vous lire.

PS comme vous pouvez le constater nous avons bien reçu Lymo sans suspicion…

Dernière modification par bascarol (25/05/2014 11h08)

Hors ligne

 

#23 25/05/2014 11h59 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   

ok - je comprends.
Présentation faite - courte, mais j’ai aussi d’autres activités ce dimanche smile
Mowgli

Hors ligne

 

#24 27/05/2014 15h13 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   34 

Petite question à Mowgli
Le site que vous mettez en lien permet d’avoir connaissance de multiples offres de crowdfunding immo, et je trouve que c’est une bonne idée.  Mais malheureusement il n’y a aucune explication sur la fiscalité liée à chaque pays pour un résident Français (ou autre), ni sur la facilité d’inscription ou souscription sur de tels programmes lorsqu’ils ne sont pas Français.

Je suppose par exemple que lorsqu’un rendement envisagé est de 10% aux US, il faut aussi envisager un prélèvement à la source plus un autre en France (a moins que le crowdfunding bénéficie d’exemptions particulières au US), sans compter le frottement Euro-dollars. Il y a d’ailleurs peut être d’autres frais annexes pour le virement sur compte étranger, ou obligation de détenir un compte dans le pays.

Bref, une idée de départ interessante qui peut permettre d ouvrir de nouveaux horizons mais pas assez détaillées et didactique.


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#25 28/05/2014 08h45 → Lymo : crowdfunding immobilier avec Lymo... (crowdfunding, immobilier, lymo, startup)

Membre
Réputation :   47 

Bonjour,

Ce matin un article intéressant sur le Crowdfunding (20minutes). D’après le journaliste, source OpinionWay (1270 personnes, âgée de 18 ans et plus)
"Seul 3% français y ont eu déjà recours".

31% des personnes interrogées "se disent globalement séduits"

Connaissance du Crowdfunding
3% y ont eu recours
12% connaissent le Crowdfunding et compte y participer
16% ne connaissent pas
68% ne sont pas intéressés
1% ne se prononcent pas

Le titre du journal avec une photo de Montebourg est " Un ordonnance présentée ce mercredi (aujourd’hui) vise à encadrer la pratique en France."

A suivre.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech