Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 01/02/2014 16h19 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Un portefeuille japonais. Pourquoi ?
- Pour investir dans la région Asie au travers de sociétés aux normes comptables fiables.
- Pour investir dans le deuxième marché boursier mondial.
- Pour utiliser mes yens - en moins value latente sur euro - issus d’opérations sur le Forex.
- Pour bénéficier des effets Shinzo Abe (ses trois flèches) et Jeux de Tokyo en 2020.
- Pour profiter des faibles valorisations de nombreuses sociétés.
- Pour sécuriser mes yens dans des sociétés riches en cash.
- Pour être protégé par la comptabilité conservatrice des sociétés japonaises.

Inconvénients :
- Le rendement : il y est plus faible qu’ailleurs dans le monde, et cela est encore plus marqué pour les obligations que pour les actions (y compris les REITS). 
- Le paiement assez éloigné du détachement du dividende, parfois 3 mois d’attente.
- Les PER élevés voire inquiétants.
- Le décalage horaire pour ceux qui aiment suivre les marchés en direct. Il est défavorable si l’on vit en Europe : tout se passe la nuit.
- La langue : nombre de sociétés japonaises ne publient pas leurs résultats en anglais mais seulement en japonais. Les publications en anglais ne sont pas toujours simultanées avec celles en japonais.
- L’effet de change sur euro si l’on est investi dans cette devise, il est défavorable depuis maintenant 18 mois environ.

Quelques originalités :
- Une pause du TokyoSE ou Tōshō d’une heure au déjeuner.
- Des achats par lots pour les actions à petit prix.
- Des jours fériés différents de ceux en Europe ou aux USA, comme les équinoxes sont fériés, le jour des vieux ou celui des enfants etc.

Mon portefeuille est présenté ici par capture d’écran sur bloomberg.com de ma “watchlist” qui le reflète. Sa ventilation par secteur est issue de la même source. On y trouvera deux intrus, qui ont jusqu’ici bien réussi grâce en partie à la faiblesse du yen par rapport au dollar. Leurs dividendes sont imposés à 30% contrairement aux 7,15% habituellement retenus à la source sur les dividendes de valeurs japonaises par Interactive Brokers. 

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat140201.jpg

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat140201sector.jpg

Mots-clés : portefeuille japon watchlist bloomberg

Hors ligne

 

#2 01/02/2014 19h36 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   512 

Un portefeuille original, enfin!

Parmi les inconvénents, n’avez-vous pas omis:

(1) Politiques de gestion traditionnellement peu favorables aux actionnaires minoritaires - ajoutez un point de malus si d’aventure ces derniers sont étrangers;

(2) Exposition maximale au pire risque systémique mondial: l’économie chinoise.

Au sujet des normes comptables supposées "fiables", le sujet est fort polémique et ne saurait être ainsi promptement tranché. "Opaques" serait peut-être un qualificatif mieux approprié!

J’ai récemment liquidé mes positions Honda Motors et Panasonic (mais je détenais les deux en USD), justement à cause de leur exposition à la Chine. Ceci dit je m’intéresse toujours à Kikkoman (si vous mangez des sushis, vous constaterez comme leur monopole est écrasant!) et Shimano (si vous faites du vélo, vous constaterez comme… etc.)

Hors ligne

 

#3 02/02/2014 19h55 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Merci pour ces questions et remarques intéressantes.

La vie de l’actionnaire minoritaire est-elle plus difficile qu’ailleurs ? Je pense à la récente expropriation des actionnaires de Dell aux USA. Si ma mémoire est bonne c’est une question qu’on évoquait beaucoup après la crise asiatique voilà 15 ans. Ce que je vois aujourd’hui ce sont des sociétés japonaises qui suivent les modes US : augmentation des dividendes et rachats d’actions.

Pour le risque systémique chinois, je ne crois pas que la proximité géographique du Japon soit un facteur aggravant: Si un tsunami part de la Chine, il touchera les USA et donc le monde à peu près aussi vite que le Japon. Je note d’ailleurs que l’économie japonaise n’a pas spécialement profité de la croissance chinoise, il n’y a pas de raison que le Japon “profite” plus qu’un autre pays d’une éventuelle crise chinoise. Maintenant je n’ai pas vérifié l’exposition de Honda Motors ou Panasonic à la Chine, il faut qu’elle soit grande pour justifier votre décision. Ce qui m’intéresse d’ailleurs ce sont plutôt les sociétés japonaises peu connues donc des moyennes ou petites capitalisations. A ce titre détenir Takeda est une erreur que je veux corrigerai si l’occasion se présente.

Je maintiens que la comptabilité japonaise est fiable, elle se rapproche des IFRS, avec bien entendu de la place pour des erreurs de l’ampleur de Lehman Brothers ou Enron. Je ne choisis pas ces exemples au hasard, la comptabilité japonaise est largement inspirée de la comptabilité US. C’est vrai que je ne suis pas un “expert” comptable, si vous avez des informations précises je suis évidemment intéressé.

Hors ligne

 

#4 09/02/2014 21h24 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Un point rapide après la semaine difficile qui vient de s’écouler : une perte de 4% en une semaine. J’ajoute que, fidèle à l’esprit de ce forum, je n’y attache pas une trop grande importance : je suis investi pour le long terme et j’essaie de ne pas trop m’inquiéter des mouvements erratiques du marché.
D’autres éléments qui pourront intéresser :
- lorsque le marché japonais baisse le yen monte et inversément. Si on est investi en euros ou en dollars, on dispose donc d’un "hedge", une protection naturelle qui vient amortir les pertes - mais aussi les gains.
- parmi les originalités du marché japonais, j’oubliais de mentionner l’année fiscale souvent différente au Japon puisqu’un grand nombre de sociétés clôt l’année le 31 mars. Les publications annuelles se font en mai ou juin suivant.
- la retenue sur dividendes (withholding tax) augmente en 2014, elle passe de 7,15% à 15,32% (dommage!).
- il y a deux grands jours ex-dividende par an au Japon. Le prochain aura lieu le 27 mars, nombre de sociétés japonaises (6 dans mon portefeuille) détachent leur dividende ce jour là.

Hors ligne

 

#5 01/03/2014 16h50 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Un point mensuel sur mon portefeuille : inchangé depuis un mois tant en performance qu’en valeurs.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat140301sector.png

Hors ligne

 

#6 31/03/2014 11h43 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Un très bon mois de mars avec environ +5% comme on peut le voir sur la capture d’écran. Puisque j’atteins un plus haut, je dois aussi me rappeler que tout investissement comporte des risques et bien évidemment au Japon également. J’espère cependant qu’en cas de crise majeure le yen sera l’une des quelques bouées de sauvetage.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat1403.png

On pourra voir ci-dessous que je n’ai pas modifié mon portefeuille. J’y songe pourtant pour environ un quart des valeurs détenues. Si le marché le permet, je le ferai en avril.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat1403fundamentals.png

Hors ligne

 

#7 01/05/2014 13h17 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Quelques changements dans mon portefeuille : vente de Takeda et Tonen remplacés par respectivement CMIC (2309) et Osaka Gas (9532). Les premières avaient le plus fort rendement mais la performance la plus décevante, les marchés estimant avec raison que les perspectives ne sont pas très bonnes. Mon TRI annualisé sur ces actions n’est pas bon, autour de 3%, mais j’ai pu vendre avec une légère plus-value. J’ai gardé la même répartition sectorielle.

Au mois de mai, si le marché me le permet, j’aimerais céder Asahi Glas (une sorte de Saint-Gobain) et concentrer mon portefeuille. Je vendrai sans doute mes valeurs bancaires américaines (AIG et BAC): AIG (+50%) en particulier a bien profité de la baisse du Yen : une remontée de la devise pourrait faire fondre mes gains.

Tokyo m’a repris 2,5 points au mois d’avril mais la performance est tout de même de près de 18%. Je rappelle que la date (moyenne pondérée) de création de mon portefeuille remonte à mars 2013. Au regard des indices japonais la performance est faible, à l’aune de mes objectifs elle est bonne.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_140501_sat.png

L’impôt sur les sociétés est aujourd’hui au Japon de 35% (à Tokyo de 35,64%, il peut varier en fonction des taxes locales). Il a été réduit le 1er avril : la taxe spéciale de 2,55% de reconstruction après le grand séisme de 2011, initialement prévue jusqu’en 2015, n’a pas été reconduite. D’autres réductions devraient être décidées avant avril 2015.

La Consumption Tax (équivalent de la TVA) vient d’être augmentée de 5 à 8% et devrait atteindre 10% en octobre 2015. La dernière augmentation de la consumption tax remonte à 1997 (de 3 à 5%), l’année de la crise asiatique et pour cette raison et quelques autres, bon nombre de Japonais sont opposés à cette augmentation. Certains craignent une baisse du PIB/GDP pour conséquence. 

On ne sait pas encore si la politique reflationiste rencontrera le succès espéré. Je rappelle que l’augmentation de la consumption tax fait partie du programme dit des Trois Flèches de Shinzo Abe, le premier ministre japonais : expansion monétaire, flexibilité fiscale et réformes (infra)structurelles. Parmi ces dernières les "womenomics" qui visent à donner aux Japonaises un rôle accru dans l’économie.

L’enjeu des Abenomics est aussi celui de la place du Japon en Asie (vis-à-vis de la Chine en particulier) et dans le monde durant les prochaines décennies.

La dette japonaise en dollar est proche de la dette US : d’environ $15k Mds à plus de 2 fois le GDP (ce dernier à environ $6k Mds à la troisième place mondiale, ces chiffres étant d’ailleurs assez variables selon les sources). Contrairement à la dette US, la dette japonaise est principalement détenue par les Japonais. C’est avant tous eux-mêmes qui auraient à souffrir d’un défaut.

Dernière modification par sat (01/05/2014 13h19)

Hors ligne

 

#8 31/05/2014 22h06 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Je reviens sur les conditions économiques du Japon. La dette y est entrée dans l’ordre du PETA en JPY, l’unité informatique de 10 puissance 15 ou du million de milliard. C’est intéressant parce qu’on pouvait déjà avoir un peu de mal à suivre la dizaine (ou plutôt la vingtaine?) de milliers de milliards de la dette US alors là il va falloir être sûr de ses comptes. Le taux à dix ans au Japon est de 0,57% et c’est le plus bas au monde, et c’est aussi ce qui fait que la dette japonaise, aussi gigantesque qu’elle soit, n’est pas si inquiétante toutes choses égales par ailleurs.

Un mois de mai agité vient de s’écouler. Si l’on veut être investi au Japon il faut savoir que le marché y est assez volatil et d’une nature inquiète pour ce que j’ai pu en juger.

Le mois de mai 2013 avait été particulièrement néfaste à mon portefeuille japonais car il avait effacé la quasi totalité des plus-values latentes que j’avais alors. Je rappelle que mon portefeuile japonais n’a cependant jamais été dans le rouge depuis sa création.

Je redoutais donc le mois de mai 2014 et il s’est finalement bien déroulé. Certes mon portefeuille a perdu 3% depuis fin avril et 5% depuis ses plus hauts fin mars 2014, mais c’est un aléa que j’accepte bien volontiers. J’ajoute que le mois de mai est particulier au Japon car nombre de sociétés qui closent leur bilan fin mars commencent à faire paraître les résultats annuels. Voici la capture d’écran Bloomberg :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat_1405.png

J’avais annoncé le mois dernier vouloir procéder à quelques changements, j’ai pu commencer à le faire mais j’attends de meilleures conditions de marché pour continuer. J’ai commencé à m’alléger sur Asahi Glas, en légère moins-value, et sur AIG JPY en large plus-value.

Mon but est de concentrer mon portefeuille, j’ai aujourd’hui 11 lignes et c’est trop à mon goût. J’en liquiderai donc au moins trois en juin (Asahi, AIG et BAC), toujours si Mr Market me le permet. Grâce aux liquidités dégagées je renforcerai certaines des autres lignes.

J’ai choisi de ne jamais détenir de liquidités dans mon portefeuille japonais. Il m’arrive même d’emprunter : Le JPY LIBOR (Spot-Next rate) est à 0.056% et le taux annuel chez Interactive Brokers en ce moment est donc au maximum de 1,556% (voir ici pour le calcul).

Dernière modification par sat (31/05/2014 22h08)

Hors ligne

 

#9 31/05/2014 22h54 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   83 

Bonjour sat,

Dans votre recherche de valeurs vous est-il arrivé de tomber sur les sogo shosha (conglomérats globaux avec un penchant sur le trading et les ressources naturelles) tel que Sumitomo Corporation? Très peu cher (PER 8), rendement correct 3.5% et très international (40% des profits au Japon). Les 7 sogo shosha sont peu chères et je n’ai jamais trouvé la raison de ce "bradage" en règle. Peut-être avez-vous vu une information de ce type en passant.

Merci.

Hors ligne

 

#10 01/06/2014 16h09 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Bonjour JesterInvest,

Je vois avec plaisir que je ne suis plus seul sur ce forum à être investi au Japon. Pour ma part je suis rentré un peu tôt sur ce marché (en termes de change EUR-JPY) et il me semble que celui qui y vient maintenant a de belles perspectives devant lui. Mon horizon de placement est celui des prochains jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Votre question me ramène à de lointains souvenirs de cours d’économie au lycée… Pour y répondre d’emblée non je ne m’intéresse pas aux Shosha, mais c’est plus par incompréhension que par choix : je privilégie les sociétés qui ont des métiers simples ou au moins facilement identifiables.

Comme vous le savez les Sogo Shosha sont des OVNI difficiles à cerner ou même à comprendre dans la culture financière et économique occidentale. On ne sait pas très bien si ce sont des transitaires en douane, des holdings bancaires, des venture capitalists, des services de renseignement du commerce extérieur japonais … Je crois d’ailleurs que c’est l’une des clefs de leur relative décote. Leur implication historique avec des industries de base, même s’il n’est plus aussi fort depuis ces dernières décennies, est une autre raison. Un autre facteur peut être celui des faibles marges propres à ces structures et de la fragilité qui en découle en cas de crise. Leur grande diversification répartit les risques et contrebalance cette fragilité.

J’espère que vous poursuivrez dans vos investissements asiatiques. Peut-être un Chaebol coréen à ajouter à son cousin japonais ?

Hors ligne

 

#11 01/06/2014 16h45 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   132 

Vous avez le cœur bien accroché pour avoir un portefeuille 100% japonais.

Vous ne citez pas dans les faiblesses du Japon bcp d’éléments qui à mon sens font de ce pays un cadavre ambulant :
- Population en décroissance, extrêmement vieillissante
- Dette publique monstrueuse, qui paralyse l’économie et absorbe une grosse part des flux d’investissement
- Déflation
- Politique de Shinzo Abe, l’avenir proche nous le dira, mais à mon sens ça ne marche pas et ne peut pas marcher
- Proximité avec la Chine, qui n’est plus l’eldorado économique annoncé, sans prendre en compte le risque politique des relations qu’entretiennent les deux pays
- Le climat : pas de ressources naturelles (gratter le fond des océans jusqu’où ?), des catastrophes naturelles type Fukushima qui peuvent se produire à n’importe quel instant
- Fukushima justement, avec l’arrêt d’une bonne partie des centrales japonaises, et le surcoût en énergie que cela induit.

Bref attendre 5 ans pour avoir 1% de croissance en plus la sixième année (il me semble que c’est le surplus attribués aux JO en GB), vous n’avez pas peur !

En plus, malgré l’atonie du pays, le marché boursier est assez volatil.

Hors ligne

 

#12 01/06/2014 17h06 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   83 

Je n’aurais rien contre ajouter un Chaebol, mais je n’en trouve pas. Ceux qui me plaisent ne sont pas cotés. Il y a un peu plus à faire du coté de Singapoure (Hong Kong étant trop chinois à mon goût).

Pour moi les sogo shosha son clairement devenues des allocateurs de capitaux, ils ne parlent que de ça d’ailleurs. Ce qui m’étonnes c’est le manque d’informations alors que plus de 30% de leur actionnariat est international depuis 2005 (les liens capitalistiques entre les constituant des keiretsu s’étant amoindrit).

Je n’ai que 1,8% de mes actifs au Japon, il reste encore de quoi faire smile Je ne comptes pas êtres aussi spécialisé que vous mais le Japon est encore une grande puissance économique, il y a forcément des pépites.

Hors ligne

 

#13 01/06/2014 20h14 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

JesterI le mot "encore" est de trop : le Japon EST une grande puissance économique et le restera dans les prochaines décennies. Elle est d’ailleurs pour moi la deuxième au monde, du fait de la circonspection que je nourris envers le régime politique chinois (à 25 ans de Tienanmen je suis tout de même obligé de reconnaître son efficacité).

La charge de la dette est primordiale Igor. J’ai parlé de l’importance de la dette japonaise plusieurs fois mais pas de la charge de la dette. La France a une charge de la dette proportionnellement supérieure à celle du Japon. Est-ce un cadavre moins ambulant ?

Pour vos autres questions :
L’inflation actuelle est de 1,6% mais pas encore à l’objectif fixé par Abe de 2% annuels.
La population est certes vieillissante mais le chômage est de 3,6%, ce qui laisse rêveur.
Le Japon ne compte surtout pas sur la seule Chine pour se développer et l’a d’ailleurs prouvé au cours de l’Histoire.
C’est justement l’environnement japonais qui a été le moteur de son économie, forçant le pays à des solutions inventives comme celles des sogo shosha évoqués, des zaibatsu et autres MITI.
Les Japonais ont une forte "stamina" (cela peut se traduire par vigueur) et une grande résilience. Les conséquences du grand séisme de 2011 ne sont pas encore effacées, mais son coût direct l’est déjà.
Je n’attends pas les Jeux Olympiques de Tokyo pour gagner 1% (ai-je dit une chose aussi stupide ?), mon objectif est de doubler mon investissement en six ans ou moins. Rendez-vous en 2020 pour savoir si c’est une farce ou un succès. Enfin j’ai d’autres investissements que japonais.

Maintenant à chacun de faire ses devoirs, je ne cherche à convaincre personne, je relate simplement mon investissement.

Hors ligne

 

#14 01/06/2014 21h02 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   132 

Pour la dette, il y a la charge, mais aussi l’effet de "pompage" que cela exerce au sein d’un pays quand les émissions sont très importantes. En cela Abe n’a pas enrayé ce problème, il l’a plutôt aggravé.

C’est votre horizon de placement qui m’a fait évoquer les 1%, bien sûr je n’ai pas voulu dire ça.

C’est mon côté pessimiste qui me fait penser que l’Europe va progressivement décliner pour rejoindre une situation à la japonaise, et qui m’empêche de voir le redressement japonais que vous envisagez.

Hors ligne

 

#15 01/06/2014 23h25 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Igor je suis tout aussi "long" sur l’Europe EMU que je le suis sur le Japon, même si mon horizon sur l’Europe est un peu plus lointain.

Je n’exclus évidemment pas des crises (ou du sang et des larmes !) qui viendront contrarier cette évolution mais c’est dans la nature des choses, la vie est une entreprise risquée …

Dernière modification par sat (01/06/2014 23h25)

Hors ligne

 

#16 30/06/2014 23h32 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Le mois de juin a été excellent puisque mon portefeuille japonais a repris 5% à plus de 20%. Il retrouve ainsi presque ses plus hauts de la fin mars 2014. Puisque nous sommes à la mi-année, je m’arrête un peu sur la performance. Si j’ajoute les plus values que j’ai réalisées et les dividendes distribués, 25% sera plus proche du compte. Cela fait jusqu’ici un TRI annualisé proche de 20%. J’en suis très content mais je ne m’attends pas à ce qu’il soit aussi soutenu sur la durée de mon investissement. J’ajoute que je ne donne jamais une performance brute, mais toujours après impôts, taxes, retenues, frais etc.

Par rapport au Nikkei 225, l’un des principaux indices de la bourse de Tokyo, je fais un peu mieux sur la même période. Je compare bien entendu ma perf nue (sans dividendes ou PV) à celle du Nikkei qui est un indice nu (il existe une version Total Return). Les benchmarks ne m’intéressent cependant pas beaucoup: il est difficile d’en trouver un bien corrélé, et si je perds 50% cela me console peu de savoir qu’un indice a baissé d’autant.

Pour les derniers mouvements, je n’ai pas pu vendre BAC Japon car l’action n’atteint pas mon objectif de cours. Je verrai en juillet si les choses changent, mais le rebond que j’espérais sur BAC se fait attendre, on verra aux prochains résultats à la mi-juillet si les choses changent. J’ai par contre pu clore les lignes Asahi Glas et AIG, au profit principalement de CMIC qui a bien performé avec près de 10% en plus (la ligne Health Care).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat_201406.png

Les nouvelles du Japon sont irrégulières, parfois porteuses d’espoir et parfois d’inquiétudes. Une chose intéressante vient tout de même de survenir la semaine passée : Shinzo Abe, le premier ministre, a tiré sa troisième flèche, celle de la réforme structurelle (les premières sont le stimulus fiscal et le qualitative and quantitative easing). Il n’est pas certain qu’elle atteindra le centre de la cible, car il y aura des résistances à la réforme mais plusieurs facteurs sont porteurs, le premier d’entre eux est que les Japonais, à l’ombre de la puissance chinoise, s’aperçoivent qu’il est urgent de maintenir leur rang dans la région.

Si les mentalités japonaises, comme partout ailleurs, ne changent que lentement, le monde des affaires est plus mobile. La bourse japonaise est détenue désormais à plus de 30% par des étrangers. Les rapports du Japon avec le monde extérieur n’ont pas toujours été pacifiques, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais la puissance chinoise voisine force le Japon à une réaction. La troisième flèche passe par l’agriculture, la santé et le marché du travail qui sont chacun très régulés.

Mesuré aux fonds propres le marché japonais reste l’un des moins chers : il se traite à 1,2 fois la book value à comparer aux 2,7 du S&P500 ou aux 1,9 de l’indice Stoxx Europe 600 (données Bloomberg).

Hors ligne

 

#17 31/07/2014 17h11 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Les résultats du T1 [japonais, donc avril, mai et juin] commencent à sortir et les sociétés que j’ai en portefeuille publient ces jours-ci, avec plus ou moins de réussite, comme hier par exemple Kurita qui a perdu près de 5% sur des résultats pourtant acceptables.

Pour autant le mois de juillet dans son ensemble a été excellent pour mon portefeuille avec plus de 5% de hausse et donc +de 25% depuis sa création. Je rappelle que l’objectif est le doublement de l’investissement d’ici à 2020, ou une augmentation nette de 10% l’an environ. Ma capture d’écran Bloomberg :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_201407_sat.png

Toujours pas de perspectives de changement dans la composition du portefeuille, hormis BAC dont j’aimerais bien me débarrasser à de meilleures conditions, mais je vois qu’il me faudra patienter encore. Pour les performances respectives des actions, toutes les lignes sont dans le vert excepté Fuji Media, dont les perspectives restent bonnes.

Dernière modification par sat (31/07/2014 17h16)

Hors ligne

 

#18 29/08/2014 09h59 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Une information qui pourra intéresser les "trackeristes" (trackeurs?) du forum, ce nouvel indice du marché japonais le JPNK400, original en ce qu’il est un mélange de l’Operating Income, du Return On Equity (près de 9% de moyenne ROE pour l’indice) et de la valeur de marché de 400 sociétés. Sony s’est récemment fait éjecter du JPNK400 pour avoir ROE négatif.
Il a été créé voilà exactement un an (30/8/13) avec une base de 10.000 et a clôt aujourd’hui à 11.594,45.

Mon portefeuille japonais s’est bien comporté au mois d’août, avec une hausse de près de 3%. Le mois de septembre (avec mars) étant celui des détachements de dividendes j’espère une hausse en septembre également, sauf bien entendu si les marchés dans leur ensemble se décident à vraiment/enfin baisser. Pas d’intention nouvelle de modifier mon portefeuille. La valeur qui a le mieux marché jusqu’ici est Namco Bandai (jeux) suivie par NTT (Nippon Telegraph and Telephone Corp.) et CMIC (médical). Le flop reste toujours Fuji Media à -17%.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_201408sat.png

Hors ligne

 

#19 29/08/2014 10h07 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   113 

Merci sat pour cette très bonne idée. Avez-vous connaissance d’un tracker reproduisant la perf de l’indice (hedgé ou non) ?


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#20 29/08/2014 11h09 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

L’indice étant récent je n’ai trouvé que deux émetteurs, Nomura AM et et Nikko AM, listés depuis janvier 2014. Attention l’indice n’est pas dénué de critiques : ce n’est pas toujours les entreprises au meilleur ROE qui figurent parmi les 400. A ce titre Sony n’aurait jamais du y entrer.

La cotation de l’indice sur Bloomberg :

http://www.bloomberg.com/quote/JPNK400:IND

Le NEXT FUNDS JPX-Nikkei Index 400 Exchange Traded Fund par Nomura peut se trouver ici :

http://www.bloomberg.com/quote/1591:JP

Pour Nikko vous avez ce lien, le code/ticker est 1592.

http://en.nikkoam.com/exchangetradedfun … undoutline

PS à Espenlind : Je vous conseille plutôt de répliquer mon portefeuille, j’ai fait bien mieux depuis janvier 2014 smile

Dernière modification par sat (29/08/2014 11h26)

Hors ligne

 

#21 30/09/2014 08h43 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Les nouvelles du Japon sont contrastées : les ménages et les entreprises n’ont jamais eu autant d’argent :
$15.000 Mds pour les premiers et plus de $2.000 Mds de trésorerie pour celles-là.

Par contre le PIB s’est contracté de 7% en rythme annuel au T2. Ce serait du à l’augmentation de la sales tax (équivalent de la TVA) de 6 à 8% : elle aurait retenu les ménages de dépenser. Avant la fin de l’année, le premier ministre Abe décidera s’il faut porter la sales tax à 10% en 2015.

Dans l’immobilier, la hausse entamée l’année passée dans les grandes villes se poursuit. Le JPY contre USD, déterminant important des marchés japonais, a continué de baisser : il faut près de 110 JPY pour acheter un dollar.

Le Nikkei 225
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/thumbs/5522_nky225.png
a retrouvé son niveau de décembre 2013 (16.291) et aussi celui de 2007 avant la GFC. Certains analystes pensent qu’il va se stabiliser à ce niveau, les moteurs de la hausse commenceraient à manquer de carburant.

Les détachements semi-annuels de dividendes ont bien eu l’effet que j’escomptais et déclenché des achats significatifs à la fin du mois, avec une belle journée le 25 septembre (la veille).

A partir de la fin octobre on commencera à connaître les résultats du T2 japonais (T3 occidental) donc un peu de volatilité à prévoir, toutes choses égales par ailleurs.

Pour mon portefeuille inchangé, performance de près de 30% depuis la création qui me satisfait entièrement. Elle est meilleure qu’escompté et me donne un peu de marge en cas de baisse des marchés.

Pas de changements prévus mais toujours le souhait de prendre des bénéfices sur BAC Japon (8648) qui enfin s’approche de mon objectif (avec un PRU à 1316 et achat en mai-juin 2013). Il ne s’agit pas d’un changement d’opinion sur BAC mais

1/ de dégager des liquidités. Je n’ai pas prévu de réinvestir immédiatement le produit de cette vente : je garderai ce cash en attendant de voir ce que fait le marché dans les prochaines semaines ou mois. 

2 / de réallouer ensuite ce cash à des valeurs japonaises uniquement en vue de détenir un portefeuille 100% nippon.

Hors ligne

 

#22 31/10/2014 11h46 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Mon portefeuille japonais a baissé en octobre de 6% avec un point bas à plus de 15% vers la mi-octobre, et une hausse de 3,36% aujourd’hui. J’avais prévu de la volatilité pour octobre (avec les résultats du T2 japonais) mais je ne pensais pas être servi à ce point ! La hausse d’aujourd’hui est due à Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la banque centrale japonaise : il vient d’annoncer un élargissement du QQE japonais. Il va ainsi à contre courant des USA. L’effet immédiat est un USD à plus de 111 JPY.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_sat1410.png

Pour ce qui est de la volatilité, je suis content qu’on soit "back to normal". Les marchés depuis 4 ans semblaient être paralysés et dopés au Prozac (ou QE comme on voudra). Il est bien que de temps à autre ils soient inquiets de l’avenir, que ce soit à tort ou à raison. L’autre volet du retour à la normalité serait une augmentation des taux des banques centrales, mais là c’est une autre histoire.

Pour les contrariens qui voudraient investir maintenant au Japon, cet article de Bloomberg : Record Bets Against Japan Stocks Tell Investors Time to Buy. Le Topix et ses 1811 sociétés étaient valorisées, au bas du marché le 17 octobre, à 13,1 fois leurs bénéfices contre 15,7 pour le S&P500. La moitié des sociétés cotait sous leur book value (données Bloomberg). Depuis la publication de l’article il y a cinq jours c’est déjà moins intéressant, le marché a du regagner 7% …

L’économie japonaise connaît des résultats changeants : baisse du PIB de 7,1% en rythme annualisé mais hausse de la production industrielle en septembre. J’ai d’ailleurs découvert que Bloomberg publie un indice de la production industrielle japonaise, c’est le JNIPMOM:IND. La grande question qui agite le gouvernement est de savoir si la Sales Tax doit passer de 8 à 10% en 2015. Il semble que la Bank of Japan soit pour mais la majorité gouvernementale contre. Le premier ministre Shinzo Abe devrait bientôt trancher.

Je me suis un peu renforcé sur CMIC en réinvestissant mes dividendes mais pas d’autre mouvement à signaler. Je n’ai pas vraiment profité du creux mais il y aura certainement d’autres occasions.

Dernière modification par sat (31/10/2014 11h47)

Hors ligne

 

#23 01/11/2014 00h10 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   195 

Bank of Japan Delivers Halloween Treat for Wall Street

article publié ce jour par FOX Business

The Bank of Japan also announced it will triple purchases of exchange-traded funds and real-estate investment trusts.
…/…
“Clearly it’s good for equities, but it’s very, very bad for the yen,” Paul Mortimer-Lee, global head of market economics at BNP Paribas, said on ’Opening Bell with Maria Bartiromo.’
…/…
The yen moved to its weakest level against the U.S. dollar since December 2007. Japan’s currency depreciated to 112.47 yen per dollar in recent trading, up 3%.
…./…


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#24 19/11/2014 12h25 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   162 

Miguel je lis un peu tard votre message et en effet c’est tout à fait juste, le yen en chute et les actions en hausse. Encore que les miennes rament un peu …

Shinzo Abe devant les difficultés de l’économie japonaise (en récession) vient d’accepter de reporter l’augmentation de la sales tax (de 8 à 10%), au motif qu’elle risquerait de ralentir l’économie. Quoiqu’il en soit un quantitative easing est bon pour les actions, j’espère donc en profiter encore un moment.

J’entendais récemment Marc Faber, un spécialiste de l’Asie, parler du "Ponzi scheme" pour les QE japonais. Il ajoutait que heureusement, le Japon n’est pas seul puisque les USA et l’Europe ont aussi un Ponzi Scheme …

Hors ligne

 

#25 19/11/2014 23h20 → Portefeuille d'actions de Sat (portefeuille japon watchlist bloomberg)

Membre
Réputation :   246 

Sat n’écoutez pas trop Marc Faber …

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech