Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 03/09/2014 10h24 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   96 

Pryx a écrit :

Salut Crosby, Salut à Tous;

Je ne comprends pas trop où vous voulez en venir, car si vous choisissez le call plutôt que l’action, certes le strike va baisser mécaniquement à chaque dividende mais vous vous priver de celui-ci. Donc j’imagine que ce que vous gagner d’une main vous ne l’avez pas plus dans l’autre.

Salut,

Si vous vendez un call vous vendez a qu’un l’option d’acheter les titres.

Cas 1 : Si a terme ou avant (dans le cas d’opt américaines) le cours atteint le strike et les options sont exercées vous devrez donc livrer les titres que le contrepartie va acheter vous devez donc les emprunter ou les acheter sur le marche quelque soit le cours pour les livrer.

Cas 2 : Si a terme le cours n’a pas atteint le strike alors vous avez encaisse la prime et l’option vaut 0 donc vous avez gagne la prime.

Je pense que crosby parle de ca en envisageant de gagner des primes donc du cas 2.@crosby : est ce le cas ?

L’argument est que le fait que ca soit un reit l’évolution a la hausse du cours est "cappee" par la distribution des cash flow. Je trouve que l’idee est bonne mais cela dit je pense qu il faut faire attention :

1) aux reit avec décote comme arcp
2) a l’évolution de la nav

Pour ma part je suis plutôt vendeur de puts sur arcp (mais c’est parcque c’est ARCP, je ne le ferais pas sur d’autres reit dont j’estime qu’il n’y a pas de decote) car je souhaite construire ma ligne.

Amf : je detiens des titres arcp et vendeur de puts arcp

Edit : @crosby : je n’avais pas vu, qu’entendez vous par "covered" lorsque vous parlez de call, couverts en delta ?

Merci

Dernière modification par roudoudou (03/09/2014 10h27)

Hors ligne

 

#77 03/09/2014 10h33 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   197 

Je m’immisce un instant : covered call veut dire détenir le sous-jacent (ici les titres ARCP). En opposition à naked call : vendeur de call, sans détenir le sous-jacent.

Hors ligne

 

#78 03/09/2014 10h56 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   96 

Ok donc cela revient a miser sur une baisse de la volatilité (ou stabilité) du sous jacent et attendre le terme pour encaisser le theta.

La question que je me pose dans ce cas, donc c’est comment vous gérez le re balancement de votre couverture (le gamma)

Hors ligne

 

#79 03/09/2014 11h45 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   197 

Si vous me posez la question personnellement : la vente de covered calls implique explicitement qu’on est prêt à céder le sous-jacent au strike. Cela résulte en amont d’une analyse du business en question. Si des données endogènes ou exogènes viennent modifier la donne, la stratégie peut évoluer de manière opportuniste (rachat de positions, rouler sur une nouvelle maturité/strike etc). De là à savoir d’avance quoi faire à l’horizon x mois (x étant chez moi souvent de 6-8 mois, voir plus à l’occasion)… à mon sens, il s’agit surtout de rester attentif et de savoir saisir des opportunités quand elles se présentent. Remarquez : sur des stratégies ultra simples comme la vente de covered calls, il n’y a guère que 3 solutions : l’option finit OTM, on dit merci pour la prime et on recommence ; l’option finit ITM, on se fait assigner et ce n’est pas grave; l’option est ITM mais ça ne nous plaît pas (de préférence parce que de nouvelles infos changent la donne, sinon on n’aurait probablement pas dû vendre ces options pour commencer) donc on roule les options.   

Après avoir lu Taleb (un must – j’ai toujours préféré les outsiders!), j’ai arrêté d’essayer de complexifier la stratégie à outrance (et me suis juré de ne plus jamais mettre le nez dans « Finance de Marché » de Portait/Poncet parce que ça pousse à la "suroptimisation"!). Il y a trop d’impondérables pour ça (combien de hedge funds explosent en vol après avoir construit les meilleurs outils mathématiques avec les meilleurs quants ou prix nobels de la planète ?) – une bonne maitrise des outils, une bonne connaissance des business sous-jacents, une capacité à interpréter les informations nouvelles – ça suffit. Donc, pour revenir à votre question : quand je vendrai des covered calls sur ARCP, ce sera après avoir jugé que le prix offert pour les calls est satisfaisant, à un strike qui me va (sans doute en parallèle avec les positions sur puts que je pourrais avoir sur ARCP) - pas d’autres considérations.

Vous pouvez utiliser tout un tas d’outils complexes (comme ceux offerts par IB d’ailleurs) pour déterminer quelle stratégie est la plus porteuse – pour une position aussi simple que des covered calls, je doute de l’intérêt de la chose, mais ça n’engage que moi évidemment !

Hors ligne

 

#80 03/09/2014 12h21 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   97 

Je rejoins Kapitall sur toute la ligne :
- j’ai vendu et continue à vendre des puts ARCP out of the money, pour toucher la prime ou pour agrandir ma ligne à bon prix (les montants sont faibles toutefois).
- comme je juge ARCP sous-évalué, je ne vends pas de (covered) calls pour l’instant
- je préfère le "bon sens" (évaluation de l’entreprise) à une "stratégie grecque" (fondée sur les delta/theta/…). En particulier, prévoir l’évolution de la volatilité implicite me paraît encore plus impossible (façon de parler wink) que prévoir le cours.

@iH: intéressant ! Il va falloir suivre les autres bébés de Schorsch.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#81 03/09/2014 12h30 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   113 

J’ai jeté un oeil au cours de RCS Capital, on achète 50% moins cher maintenant qu’en mars/avril (à peu de choses près) …

Dernière modification par espenlind13 (03/09/2014 12h31)


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#82 03/09/2014 12h52 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Modérateur
Réputation :   1084 

roudoudou a écrit :

@gbl : vous ne parlez pas plutôt de vente de put pour constituer votre ligne ?

Oui, c’est bien ça, j’ai cnstitué la ligne en ayant vendu des put qui ont été exercés (et comme j’en ai eu un peu plus que je ne souhaitais avoir de titres à LT, j’ai vendu des covered call pour diminuer la ligne avec strike + prix d’exercice > cours. Comme je ne suis pas pressé, que j’ai la margin pour porter les titres, que j’anticipe que le cours ne va pas varier trop, et que la fiscalité sur les dividendes n’est pas top, ça m’a semblé favorable, mais je n’ai pas fait trop de calculs détaillés non plus, peut-être à tord).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

En ligne

 

#83 03/09/2014 15h04 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   100 

Kapitall a écrit :

[…] De là à savoir d’avance quoi faire à l’horizon x mois (x étant chez moi souvent de 6-8 mois, voir plus à l’occasion

Je pense sauf exceptions/ cas particuliers que la strategie de vente de covered call est plus rentable si l’on vend des calls a maturite plus courte 1-3 mois, et renouveler (ou rollover comme vous dites, en fonction du sous-jacent, etc.). Vous vous y retrouvez sur le differentiel de vol implicite entre calls longs et courts (je parle de maturite bien sur)? Avez-vous essaye / compare les 2 strategies? Merci.
S.T.

Dernière modification par SerialTrader (03/09/2014 15h05)

Hors ligne

 

#84 03/09/2014 15h40 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   197 

Vous avez tout à fait raison, c’est plus rentable en théorie.

De manière empirique, je préfère les maturités longues parce que :
1/ la prime est plus conséquente, et sert de coussin en cas de baisse du marché
2/ que j’arrive très régulièrement à jouer avec la volatilité pour gagner d’avantage : racheter un call au bout de quelques semaines avec un profit de x% et revendre le même call ou un call avec une autre maturité quand le sous-jacent rebondit.
3/ que sur des REITs où la liquidité des options est fiable, il y a des spreads tels qu’une stratégie fine est difficile à mettre en place… ou qu’il est même impossible de se placer sur des covered calls avec une prime décente sur des maturités courtes, sauf à accepter de se placer sur des strikes ITM et de risquer de passer à côté du prochain dividende… ce qui n’est pas le but !

Bref, pour ma part, le choix est vite fait (même si je sais être en opposition avec la littérature financière!).

Hors ligne

 

#85 03/09/2014 16h17 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   166 

Merci pour les idées et indications Kapitall / roudoudou / ST etc.

Je voulais bien dire covered call comme Kapitall l’a compris. Même si je connais bien le pricing des options, je n’envisageais pas du tout de stratégie complexe dans ce contexte, ou de pricing fin des options (vu la liquidité de toute manière…), mais je me posais vraiment la question de l’appréciation de la bonne combinaison Maturité / Strike / Liquidité.
Dans le cas des REITs le prix des calls est en principe assez faible vs des actions de croissance puisque le prix forward implicite reflète le rendement attendu de dividende. Mais parfois on tombe sur des opportunités, il suffit que qqun décide d’acheter un bloc important pour décaler le marché sur ces produits peu liquides.
Une approche que je pense que je suis intuitivement est de calculer le rendement supplémentaire acquis, pour un strike donné (supposé "confortable"). Par exemple, si je peux gagner $0.10 en shortant un call 1 mois, cela reviendrai à environ 0.7% / mois, soit 9%, qui est une augmentation de substantielle rendement vs le yield de ~8%, et probablement un peu trop. En l’occurrence, le marché pour des calls @14 en janvier est de 0.15-0.25, donc disons 0.20, pour 4 mois, plus 0.33 de divs. Cela reviendrait donc à obtenir une perf de 4% sur 4 mois soit 12%/an, mais en étant aussi cappé à un gain de +6.5% en plus (= px de vente à 14 plus prime du call si on est exercé).
Ca semble plutôt bien. Par comparaison un call @15 pour janvier 2016 (don 1 an de plus de maturité) semble traiter à 0.40. Ca me semble pas très intéressant. Mais j’ai du mal à dire précisément pourquoi. Gagner moins de 3% annualisé pour être collé avec l’action pendant un moment ça me semble pas très bien payé. En fait je serais même tenté d’être long un call comme ça, pour que si dans la stratégie ci-dessus le cours monte bien (par ex 14.5), je puisse alors vendre ce call et faire un bénef.

Après sur des stocks de "croissance", à dividendes faibles, les covered calls sont un peu un moyen de se créer un dividend yield de remplacement. Par exemple sur MTG en ce moment j’en fais pas mal. Mais c’est un autre sujet.

PS : Le ask à 0.22 sur un lot de 10 calls @14 Jan 2015 qui vient d’apparaître, c’est moi

PS2 : traded @.20

Dernière modification par crosby (03/09/2014 16h33)

Hors ligne

 

#86 19/09/2014 06h24 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   

elle baisse dure , vous pensez que c’est à cause du rachat des resto de crabes ?
si elle passe sous les 12 j’en prendrai encore un peu je pense car le dividende semble solide sur la durée.

Hors ligne

 

#87 19/09/2014 07h37 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   34 

Toutes les REITs US baissent (les Canadiennes moins). C’est donc plus probablement les annonces / rumeurs de fin de QE et remontée des taux qui en sont la cause.

Hors ligne

 

#88 19/09/2014 08h03 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   96 

Lavande63 a écrit :

elle baisse dure , vous pensez que c’est à cause du rachat des resto de crabes ?
si elle passe sous les 12 j’en prendrai encore un peu je pense car le dividende semble solide sur la durée.

ARCP ne baisse pas pour le deal red lobster (qui est d’ailleurs une opportunité non dénuée de risques), c’est le secteur qui chute à cause de la remontée du 10 ans US (et non la fin du QE qui est annoncée depuis très longtemps déjà).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3322_untitled-147274627462874.jpg

HCP a chuté de presque 10% (43-> 39$) également

D’ailleurs c’est assez étonnant car la FED n’a pas changé de discours : "les taux resteront bas pour un temps considérable" à dit Yellen, alors que le marché s’attendait à une inflexion dans le discours

Dernière modification par roudoudou (19/09/2014 08h27)

Hors ligne

 

#89 19/09/2014 09h09 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   

Moi qui suis prêt a rentrer pour du TLT sur ce type de support, je pense d’ailleurs qu’il y a peut etre une petite opportunité pour en profiter

Hors ligne

 

#90 19/09/2014 10h04 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Administrateur
Réputation :   1307 

Sur ARCP, je continue à penser que c’est une superbe opportunité, malgré la possible hausse des taux.

La journée des investisseurs (voir la présentation) a eu lieu avant-hier.

Voici un extrait du compte-rendu des analystes de Wells Fargo :

Wells Fargo a écrit :

• We get the impression that Cole Capital may be running behind on its capital-raising goal of $3.1B by year end. But, acquisitions could be made on the line of credit (off-balance sheet) with leverage ultimately being lowered (~40% target) as additional equity comes in early next year.

• Still ramping up selling agreements and are currently working with 133 broker-dealers representing 64,000 financial advisors (compares to 80,000 Cole had for Cole IV).

• Focused on “seeing every deal first and last.” The company highlighted its capabilities in sourcing
significant deal volumes and indicated the platform (on balance sheet and through Cole Capital) currently has the capacity to acquire $8-10B annually. In the first half of 2014, the company indicated that its acquisitions teams screened nearly $60B of assets entering letters of intent on $32B with contracts ultimately signed on $10.6B ($6.4B closed in first half).

• Control most if not all of the purchase process in house, which offers excellent advantages. Also
highlighted the fact that its acquisition team members are pretty much done with a deal once it gets to LOI and is handed off to legal. This frees them up to move directly onto the next deal as opposed to members of acquisitions teams at their peers whom typically have to stay with a deal all the way through closure which takes their time away from sourcing other deals.

• Every LOI that goes out has been approved by the investment committee.

• Every deal that goes on the balance sheet must be approved by the Board.

• Given the company’s streamlined process and reputation for executing quickly and not discriminating based on size, they receive a lot of inbound inquires.

• At any given point, the company has approximately $1B in potential build-to-suit deals in the pipeline and management expects this to be a growing component. Expect about 50-100bp premium yield for one-totwo year forward commitments.

• Expects to remain an active buyer of vintage leases, which helps add enhanced organic growth. Given their relationships, the company is able to contact the tenants typically and have a good sense for their commitment to the asset, which helps in assessing the risk and offers the ability to take advantage of pricing inefficiencies.

• Benefits of Cole Capital from management’s perspective include: 1) the ability to tap another capital source unavailable to its peers; 2) the generation of a continuous pipeline of assets, which allows the platform to maintain a large real estate team; 3) its contribution of unlevered EBITDA to ARCP.

• Given infrastructure, marketing, compliance costs, and the commissions to brokers and wholesalers, the fund raising portion of the private capital management business is low margin. Once the capital is deployed, however ARCP receives a 2% fee for acquisitions and a 75-bp management fee along with fees for successful dispositions through liquidity events and promote interest.

• David Kay reiterated his assurances to investors that the pace of M&A activity would slow from the furious pace.

• Seems to remain on pace for achieving projected merger related synergies. Target of $75-80MM; $38MM identified as of the July 29 Q2 earnings conference call.

Merci à xxxxx pour l’extrait.

Étonnamment, malgré ses points positifs, Wells Fargo valorise ARCP à $13, avec un Dividend Discount Model.

ARCP est une sacré machine : the company indicated that its acquisitions teams screened nearly $60B of assets entering letters of intent. 60 $Md !!!

Hors ligne

 

#91 19/09/2014 10h13 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   554 

Je pense la même chose que vous IH même si je n’y mettrait pas d’argent pour le moment. Sur la base de ma propre analyse, sans être particulièrement expert en REITS, je pense que c’est la REIT la plus décotée depuis les remontées de Northstar Realty et Ryman Hospitality.

Le passé déteint beaucoup, et ils ont clairement des axes d’amélioration, un risque de forte remontée de taux comme pour toutes les REITs, mais ce qui me paraît évident, c’est que ça décote pas mal du tout sur l’ANR.

En ligne

 

#92 19/09/2014 12h30 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   

Sergio,

Pourquoi ne pas entrer sur le titre a l’heure actuelle ? Quel niveau de decote justifie selon vous d’une marge de securite suffisante?

Depuis la baisse, je suis tente d’en reprendre une bonne louche.

Hors ligne

 

#93 19/09/2014 13h08 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour Assoiffe,

J’essaie autant que possible d’acheter avec un discount d’au moins 50%. La marge de sécurité est donc insuffisante dans le cadre de ce que je recherche et je ne dormirais pas assez bien si j’étais investi. Cela ne m’empêche pas pour autant d’être d’accord avec ce que dit IH.

En ligne

 

#94 19/09/2014 15h04 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   96 

Décote de 50% sur l’ANR ou sur le multiple d AFFO par rapport à la moyenne du secteur Sergio ?

Hors ligne

 

#95 19/09/2014 16h55 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   554 

ANR ajusté. Un AFFO peut se manipuler et ne prend pas forcément en compte les capex normalisés. L’ANR doit aussi tenir compte de ces ajustements pour moi.

En ligne

 

#96 19/09/2014 16h56 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   

hBonjour,

Je n’y connais rien en R.E.I.T mais à vous lire cela a l’air d’être la valeur du moment. Il faut que je me dépêche de lire le livre de IH sur l’immobilier ce WE pour essayer de me forger ma propre idée.

Ça pourrait être un premier bon investissement dans ce secteur ;-)

Même si les taux remontent, le dividende continuera d’être versé n’est-ce pas ?
Pourquoi dans une optique buy & hold avoir peur de cela dans ce cas ?

Le dividende baissera-t-il dans une telle éventualité ?


Mon blog : Boost Your Money (suivi de mon patrimoine et Golf) - Ma Présentation - Evolution de mon Portefeuille

Hors ligne

 

#97 20/09/2014 10h31 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Administrateur
Réputation :   1307 

Ce n’est pas si les taux remontent, mais plutôt quand les taux vont remonter.

La charge de la dette va progressivement augmenter, faisant pression sur les profits.

Mais les loyers peuvent augmenter aussi, la question porte donc plutôt sur le décalage possible entre la hausse de la charge de la dette et la hausse des loyers.

Dans le cas d’ARCP, la maturité de la dette est plus courte que celle des baux, donc il y a bien un décalage explicite. Mais une prochaine émission obligataire devrait allonger la durée de celle-ci et réduire ce décalage.

Si les profits se compriment de trop, le dividende sera coupé.

Hors ligne

 

#98 20/09/2014 11h30 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   96 

J’ajoute un élément :

Au delà du risque de taux lié au refinancement (lié à la maturité moyenne de la dette), ARCP n’a que 15% de sa dette à taux variable c.f ici ou ils donnent quelques éléments :

http://sec.edgar-online.com/american-re … ion21.aspx

De retour sur la maturité moyenne de la dette, vous pouvez voir également ici : http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/ … storpr.htm que la maturité moyenne de la dette a récemment été portée à plus de 5 ans (vs une maturité moyenne des baux de 10.8 années).

Le taux moyen de la dette d’ARCP est de 3.7%

Dernière modification par roudoudou (20/09/2014 11h32)

Hors ligne

 

#99 24/09/2014 11h06 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   

Sa baisse se poursuit avec environ -10% depuis debut septembre

Hors ligne

 

#100 30/09/2014 21h53 → VEREIT (ex American Realty Capital Properties) : immobilier triple net aux USA... (american realty capital properties, arcp, cole, triple net, ve reit, vereit)

Membre
Réputation :   96 

Etrange le 10 ans a reflué et ARCP continue de corriger

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech