Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/01/2014 10h30 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Membre
Réputation :   220 

La titrisation des crédit immobiliers semble être encouragée par la banque de France sous l’oeil bienveillant des banques. Il pourrait en résulter une hausse généralisée des taux et par conséquence une baisse significative des prix de l’immobilier. Vois l’article des échos Immobilier : la réforme qui pourrait faire remonter les taux

Mots-clés : prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#2 20/01/2014 10h46 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Membre
Réputation :   20 

Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle
surtout pour les petits épargnant ET pour les petits emprunteurs

aujourd’hui quand une banque accorde un prêt c’est "son" prêt et c’est elle qui sera embêter si l’emprunteur fait défaut
donc il y a une certaine rigueur dans la sélection (certains pensent que les banques sont trop frileuse mais globalement les banques gère bien ce risque)

Si je suis commercial dans une banque et que je sais que les prêt que j’accorde vont être revendu (sous forme de lots à des épargnants) n’y a t’il pas une possibilité de moins surveiller les critères de sélections ?
donc a se retrouver avec
- des commerciaux qui vont gagner de l’argent et se faire des marges
- des emprunteurs qui ne pourront pas rembourser
- des épargnants qui vont perdre leur pécule après avoir acheté des "fonds épargne plus dynamique immo"

Après on va s’étonner que les français préfère investir dans la pierre

Hors ligne

 

#3 20/01/2014 12h40 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Membre
Réputation :   128 

Je pense comme vous LordWolfy, vouloir déjà revenir à ces pratiques seulement 7 ans après la crise des subprimes, cela semble indiquer que ce marché des dérivés de crédit est extrêmement lucratif pour les intermédiaires, au détriment des "bouts de chaîne" (épargnants et emprunteurs individuels).

Je ne sais pas dans quelle mesure la Banque de France est indépendante du gouvernement, mais quelle est cette manie actuelle de vouloir faire baisser les prix de l’immobilier ?

Si on encourage les gens à investir (via des crédits d’impôt) et à épargner dans la pierre, pour faire construire et stimuler l’économie, on n’essaye pas ensuite de torpiller le prix des actifs ce qui ne fait que briser la confiance !

Sans compter que cela renforce le poids des institutions financières, or je croyais vaguement avoir entendu que c’était l’ennemi…

Dernière modification par Derival (20/01/2014 12h41)

Hors ligne

 

#4 20/01/2014 13h53 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Membre
Réputation :   127 

Les échos considére que cette mesure qui va enchérir le cout du crédit va faire baisser le prix de l’immobilier. Ils ne disent pas quand.

Les echos suivent la tendance actuelle et le consensus sur la baisse du prix de l’immobilier. Donc toute nouvelle va absolument dans ce sens.

Nous pouvons avoir une lecture nuancée. Indépendemment d’un jugement sur la pertinence ou non d’une titrisation, et qui en sera le bénéficiaire, cette titrisation va surtout faciliter l’accès au crédit.

Des crédits accessibles facilement et des délais qui peuvent se rallonger sans pb pour la banque qui commercialise le crédit, vont avoir pour effet soit l’alimentation d’une bulle, soit son maintien.

En conclusion, et contrairement aux échos je crois que ce genre de mesure va soutenir le cout de l’immobilier … à court terme pour mieux faire éclater une bulle dans l’avenir.

Hors ligne

 

#5 20/01/2014 14h59 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Membre
Réputation :   34 

L’avantage que l’on a en France est que l’on peut bénéficier de l’expérience d’autres pays dans ce domaine pendant ces quelques dernières décennies (crise des subprimes,…) pour éviter les mêmes erreurs et mettre en place un système plutôt cohérent.

Le problème est que je suis sûr que l’on peut faire confiance à notre gouvernement pour produire une usine à gaz qui ne va finalement rien apporter (du genre incitation fiscale pour compenser les taux d’intérêts plus élevés, avantages selon les revenus,…)

Hors ligne

 

#6 20/01/2014 19h51 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Modérateur
Réputation :   1084 

J’imagine que ceci est une tentative pour répondre aux objections de certains quant à la qualité de la structure financière des banques françaises (voire européennes), surtout quand on les compare aux banques US : les banques françaises (européennes) portent directement une grande partie des leurs prêts immobiliers, et des financements aux entreprises, tandis que les banques US refinancent une grande partie de leurs prêts immobiliers sur le marché, et ne portent qu’une partie limité des financements aux entreprises (souvent portés directement par le marché aux US). Un avantage au mode de fonctionnement français/européen est qu’il responsabilise bien plus les banques pour choisir les bons clients à qui prêter (avec l’inconvénient que certains ne trouvent aucun financement quand leur profil ne convient pas aux banques).
Note : cette différence d’approche explique que les banques US aient de meilleurs ratios core tier1 que les européennes (ce dont se lamente JP.Chevallier, sans vouloir comprendre pourquoi), sans nécessairement être plus fragiles.

Je ne connais pas dans le détail la situation des banques dans les autres pays de l’U.E., mais j’imagine qu’elle est très similaire à celle des banques françaises (avec des variantes, comme plus de prêts immobiliers à taux variables dans certains pays, ou des garanties différentes sur ces prêts immobiliers, le risque étant alors moins porté par la banque, en apparence au moins car quand l’emprunteur ne peut plus faire face c’est quand même la banque qui récupère la créance douteuse ou le bien immo dévalué). Il est vraisemblable qu’une certaine homogénéisation entre les banques de la zone €uro sera nécessaire, en relation avec l’union bancaire (et sous la pression intéressée de nos meilleurs amis anglo-saxons)….

On n’en est sans doute qu’au début des réflexions en la matière, et je n’ai pas encore vu de projets visant à créer des agences européennes qui seraient le pendant de Freddy Mac et Fanny May…

En tout cas, ces réflexions ne se situent sans doute pas au niveau de la France, mais au niveau de la zone €uro dans son ensemble (et les énarques ou notre gouvernement n’en représente qu’un seul membre, même si c’est un des principaux).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 20/01/2014 20h52 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Membre
Réputation :   127 

Un des effets positif pourrait être :

- davantage de crédit pour relancer la croissance

- augmentation de la masse monétaire et donc l’inflation facilitant ainsi le remboursement de la dette.

Hors ligne

 

#8 21/01/2014 19h45 → France : une réforme vers la titrisation des prêts immobilier ? (prix immobilier, réforme crédit, taux prêt, titrisation)

Membre
Réputation :   195 

Tout a fait Boubouka.

Un des effets positif pourrait être :
- davantage de crédit pour relancer la croissance
- augmentation de la masse monétaire et donc l’inflation facilitant ainsi le remboursement de la dette.

En 1972 alors que j’étais avec BAC, nous vendions les prêts immobiliers californiens aux banques de la Cote Est des Etats Unis.

En effet, les banques de la cote Est des Etats Unis, très riches en dépôts  et ayant peu de demandes pour des prêts immobiliers avait besoin de faire travailler leur dépôts.
Le boum de la  Californie nécessitait beaucoup de fonds pour financer le développement immobilier.

Les banques Californiennes se refinançaient en vendant leurs « mortgages », (prêts Immobiliers), aux banques de la Cote Est qui regorgeaient de dépôts.

Au début c’était hyper clean, il y avait même des accords de reprise en cas de prêts, « delinquents », ayant retards de payments ou des défauts de remboursements.

Et puis le temps a passé et ça a dégénéré…

Dernière modification par Miguel (21/01/2014 19h47)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech