Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/03/2011 09h47 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   151 

Les images qui défilent en boucle sur les chaînes d’informations ne peuvent nous laisser insensible.

Comme beaucoup de personnes dans mon entourage, j’exprime une grande peine pour les japonais frappés par tous ces désastres, et j’espère que le pays pourra rapidement se relever.

La catastrophe japonaise, amplifiée par un nouveau désastre nucléaire, semble prendre une tournure particulièrement dramatique pour l’économie japonaise, deuxième ou troisième économie mondiale.

Cela aura des conséquences sur l’évolution des marchés financiers : une correction semble poindre à l’horizon…

Quelles sont vos anticipations ?

Dernière modification par stephane (15/03/2011 09h52)

Hors ligne

 

#2 15/03/2011 13h34 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   

Sans trop se tromper, une correction relativement importante arrivera
suite à tous les événements actuels ( pas seulement le Japon). Pour les
investisseurs dans la valeur, c’est bientôt l’heure des affaires.
Il faut s’armer de patience et garder son sang froid dans des événements
de ce type. Nous rentrons dans une période de forte volatilité des marchés
et certains y verront des opportunités et d’autres des dangers: et vous?

La chasse aux bonnes affaires est elle en train d’arrivée?
Dans tous les cas, pour Warren Buffett,  c’est la chasse au gros en ce moment!!

Hors ligne

 

#3 15/03/2011 13h36 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   83 

Je pense vendre ce qui n’a pas trop chuté pour renforcer ce qui sera devenu bon prix.

Je pense même reprendre du CACx2.

Je ne sais pas encore exactement comment procéder par contre.

Hors ligne

 

#4 15/03/2011 15h06 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   128 

Le marché réagit excessivement à mon avis. Des sociétés industrielles et mondialisées comme Air Liquide ne perdront pas autant de valeur suite aux évènements sismiques ou révolutionnaires que leur cote sur le marché.

Le risque est plus palpable pour les assureurs et l’industrie du nucléaire, encore que je reste convaincu que le monde moderne a trop besoin d’énergie nucléaire pour fonctionner. Ce n’est pas politiquement correct donc très peu médiatisé, mais l’énergie "verte" est plus ou moins un échec.

Quand bien même on voudrait remplacer une partie du parc nucléaire, le seul concurrent sérieux, c’est le charbon. J’ai hâte de voir nos hurluberlus politiques français pro-écologie se dépatouiller avec cela :-)

C’est donc l’occasion de renforcer à bon compte, tout en restant prudent. Comme on dit, "ne pas attraper un couteau qui tombe". L’investisseur heureux est patient ;-)

Hors ligne

 

#5 15/03/2011 15h37 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   

J’ai profité de la crise Japonaise pour me lancer, avec succès, sur les CFD (à la vente, évidemment). J’en ai lancé un sur Sony afin de profiter du raffermissement du cours du Yen, et un autre sur le propriétaire des centrales nucléaires. Ca permet quand même d’encaisser des gains et de se préparer au pire.

Pour le reste, il va me falloir faire un ménager dans les valeurs. Renforcer SouthGobi, producteur de charbon, encaisser Axa, et en éliminer d’autres (j’ai une valeur fortement implantée au Vietnam, avec tout ce qui s’en suit). Ce qui me gène, ce sont les frais de transaction, qui pourraient encore creuser les pertes que je viens de manger sur ces valeurs en peu de temps. L’autre solution, c’est de les conserver et de les shorter, afin de prévenir une chute sévère.

En tout cas, il y a de coups à réaliser en ce moment, même si quasiment 9 mois de gains viennent d’être effacés (sic). Des coups à jouer en matière de spéculation "facile", des coups à jouer dans l’achat de valeur de rendement. Peut-être même que certaines valeurs de croissance vont enfin rebaisser, qui sait.

Dernière modification par Cap' (15/03/2011 15h38)

Hors ligne

 

#6 15/03/2011 16h03 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   151 

Pour ma part, j’avais (par chance) reconstitué une poche de liquidités importante (environ 45% du portefeuille action) depuis novembre, car je ne croyais plus à un véritable potentiel de hausse.

La baisse en cours marque, pour moi, la fin des ventes, mais pas encore, à ce stade, le début des rachats.

Il faut encore attendre avant de revenir.

Il peut y avoir des mouvements de baisse importants, sur tout ce qui a monté de manière spéculative, ces derniers temps.

La hausse du yen est une certitude dans les mois à venir : beaucoup d’argent va être rapatrié par les assureurs, au japon, pour permettre la reconstruction…

Hors ligne

 

#7 15/03/2011 16h15 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   

Comme dirait Charlie T Munger " Plus on a de l’argent et plus on fait de conneries!"
Oui, il faut éviter de trop gigoter dans cette période. Il est nécessaire de s’en tenir
à ses objectifs ( son allocation d’actifs). Quelques légères adaptations pour tenir compte
du contexte. Gare à celui qui cherche à jouer avec le feu. ( les marchés financiers).

Vous ne devez pas être plus intelligents que la moyenne mais plus disciplinés que la moyenne
pour atteindre vos objectifs!

Hors ligne

 

#8 15/03/2011 16h31 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   

C’est déjà trop tard pour tout vendre et attendre qu’on arrête totalement de parler du japon ou de la lybie par exemple ?

Hors ligne

 

#9 15/03/2011 16h34 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   151 

Je vous remercie pour vos conseils de prudence et de sagesse. En les suivant, j’essayerai "de ne pas faire de conneries".

En même temps, je vous ferai remarquer que "plus on fait de conneries, et moins on a d’argent", ce qui a tendance à remettre rapidement le portefeuille financier de l’investisseur, au niveau auquel se situe sa véritable "intelligence financière".

Trève de bavardage…

- Le Nikkei peut encore dévisser. Je pense qu’un objectif situé sous 7000 points est parfaitement réaliste à court terme.

- Le dollar australien peut baisser de manière importante, en raison des débouclages en catastrophe de "Yen carry trade" (emprunter en Yens à taux zéro, pour placer en dollars "Aussie"

- Plus généralement, la volatilité (mesurée par le VIX, par exemple) va exploser partout dans le monde (et en particulier sur les pays émergents asiatiques, et le secteur des commo) ce qui devrait favoriser le business d’une valeur ayant un positionnement sur ce créneau : ABC Arbitrage.

Dernière modification par stephane (15/03/2011 16h35)

Hors ligne

 

#10 15/03/2011 16h42 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Modérateur
Réputation :   1084 

Derival a écrit :

Quand bien même on voudrait remplacer une partie du parc nucléaire, le seul concurrent sérieux, c’est le charbon. J’ai hâte de voir nos hurluberlus politiques français pro-écologie se dépatouiller avec cela :-)

J’ai eu l’occasion de visiter récemment, du côté d’Aix La Chapelle (Aachen, Allemagne, tout près de Maastricht Pays-Bas) une mine de charbon à ciel ouvert, qui se trouve à quelques kilomètres de la centrale qui brule ce charbon pour produire de l’électricité (avec une énorme cheminée rejetant un panache blanc. J’ignore ce que ce panache contient, et s’ils capturent le CO² par exemple).
Cette mine est immense, sans doute un "trou" de 1 ou 2 kilomètres de rayon, et une centaine de mètres de profondeur (avec des camions, des rails et des tapis roulants au fond pour transporter le charbon, et de gros engins pour "gratter" le sol). Ce qui m’a "surpris", c’est qu’il y a déjà des plans pour les 30 ou 40 prochaines années : la mine va se déplacer petit à petit, les villages des environs savent déjà quand leurs maisons seront détruites pour laisser place au "trou", la société minière fournira d’ailleurs de nouvelles maisons aux habitants un peu plus loin, et s’occupe d’aménager les endroits où la mine est déjà passée (il y a des plans d’eau, des aménagements tout en verdure, etc.), et il y a même un fleuve (plus petit que la Seine, certes) dont le cours d’eau a été temporairement détourné (pour plusieurs années) pendant que le "trou" passe là où il avait son lit. La population locale semble assez bien accepter la situation (cette activité mine+centrale est aussi un des principaux employeurs locaux).

Si j’ai bien compris, il y a d’autres endroits dans la même région avec de pareilles mines.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#11 15/03/2011 17h04 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   151 

Je rejoins également ce qui vient d’être dit sur l’énergie nucléaire.

La catastrophe de Fukushima ne remettra pas fondamentalement en cause le développement de cette énergie sur le long terme à l’échelle mondiale, même si, à court terme, il y aura des déclarations médiatiques de moratoires, et une évolution des normes vers plus de sécurité.

- Regardez ce qui s’est passé après la catastrphe nucléaire de Tchernobyl : cela n’a pas empêché le développement extrêmement important du parc mondial de réacteurs nucléaires depuis 25 ans.

- Regardez le moratoire sur l’exploration pétrolière aux USA après la catastrophe dans le golfe du Mexique. Cela n’a pas tenu bien longtemps, face aux réalités de la thermodynamique.

Tous les pays en voie de développement veulent pouvoir disposer, comme nous, d’une énergie abondante et bon marché. Les gens veulent de l’électricité pour faire fonctionner le réfrigérateur et la tv, ainsi que tous les gadgets que la modernité nous offre et qu’ils n’ont pas encore.

Or, les hydrocarbures liquides vont certainement rentrer en dépletion dans la prochaine décennie.

Il n’y a pas d’alternative en l’état actuel de la science à l’énergie nucléaire, dans le bouquet énergétique mondial : l’énergie nucléaire n’est pas prête de disparaître du paysage, malheureusement.

Dernière modification par stephane (15/03/2011 17h10)

Hors ligne

 

#12 15/03/2011 18h32 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Administrateur
Réputation :   1307 

Pour répondre au message initial, (tout en sachant que faire des prédictions c’est pour s’amuser), je ne crois pas que les marchés seront perturbés longtemps.

Par contre, je suis plus réservé sur le nucléaire, qui est bcp plus "politique" (au sens, soumis aux électeurs) que le pétrole.

Le pétrole on ne peut pas s’en passer. Il n’y a aucune alternative crédible pour le moment. Il y a de nombreuses implications géo-politiques et militaires.

Pour l’électricité, le nucléaire (sauf en France) est marginal par rapport au charbon. Les USA marche à + de 50% au charbon et la Chine aussi. L’énergie hydro-électrique (barrage) est aussi importante mondialement (16% de mémoire) et il y a encore du potentiel de croissance. Les centrales à gaz semblent aussi une alternative, et le gaz de schiste semble inépuisable (même si de gros pb de pollution se posent à l’extraction).

On est donc pas du tout dans la même configuration que le pétrole.

Hors ligne

 

#13 15/03/2011 18h33 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   15 

Nous sommes dans une période d’incertitude forte, ce n’est pas le moment d’acheter, c’est encore trop tôt. On pourra commencer à envisager un retour lorsque les réacteurs japonais seront totalement stoppés. Avant, on sera prisonniers des rumeurs et des mauvaises nouvelles. A priori, un réacteur peut prendre un certain temps avant d’être totalement arrêté (1 semaine environ). Nous pourrons refaire un bilan à froid dans une dizaine de jours quand tout sera fini.

En attendant, j’ai continué mes opérations de ventes et encaissé ce qui pouvait être pris en plus-values : vente de Lafuma, vente d’une partie de LNC, vente de UFF ce jour. Auparavant, j’avais coupé Havas, Sequana, Total, BNP, SG. Je me retrouve donc à plus 30% en cash sur mon portefeuille titres, situation inédite pour moi.

A très court terme, il faut encore attendre même si d’excellentes affaires sont en vue au niveau des titres défensifs et des petites capitalisations notamment.

Enfin, d’accord avec vous, cette catastrophe ne pourra pas bloquer trop longtemps le développement du nucléaire. Nous manquons trop d’alternatives crédibles.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#14 15/03/2011 22h25 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   143 

Le marché réagit avec excès. J’ai fait quelques achats aujourd’hui.

Hors ligne

 

#15 15/03/2011 22h59 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   

J’ai ouvert mon PEA et investie 1/20 de mes fonds alloués à ce compte ces deux semaines dernières, mes stop looses se sont tous déclenchés. J’attends la semaine prochaine que ça se précise, mais je ne suis pas aussi optimiste que vous…

Hors ligne

 

#16 15/03/2011 23h16 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   83 

Finalement, j’ai racheter un peu plus bas la moitié de ma position en Scor, j’ai trop hésité pour acheter au plus bas de la journée.

La raison ferait que je devrais vendre du ECA ou Cybernetix ou Pizzorno ou Lebon, mais ces valeurs auront leurs résultats dans quelques jours et elles sont peu cher même sans chuter.

Hors ligne

 

#17 16/03/2011 00h42 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   56 

Ceci est hors sujet, bateau, ou tout ce qu’on veut…
Mais à presque 50 balais, n’ayant voté qu’une fois dans ma vie il y a presque 30 ans (il pleuvait je ne suis jamais retourné, j’avais trouvé cela très désagréable) mais là cela fait "chier" cette situation au japon. Après une galère perso j’ai commencé à me reconstituer un portif il y a un mois, je ne vous dit pas la douche ces derniers jours…. mais c’est l’effet de l’age sans doute….je m’en fout…..

Désolé je ne cherche pas à faire du bien ou du mal pensant (je vais me resaisir) mais vraiment ca fait "chier" - désolé pour le vocabulaire -  (j’avais du Theolia et ça a monté aujourd’hui….. quand j’ai lu certaines discussions sur boursorama je me sens un peu décalé, j’ai même pas envie de demander à mon intellect ce que j’aurai de mieux à faire point de vue investissement…).

Quand à l’évolution du marché, je pense aussi qu’il va se resaisir assez vite mais pour le moment restons sur nos bases et nos objectifs d’investisseurs et non de spéculateurs.

Dernière modification par Crown (16/03/2011 00h57)

Hors ligne

 

#18 16/03/2011 19h59 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   

Contrairement au consensus qui semble se dégager, je pense que le désastre Japonais (qui n’en est qu’à la moitié du chemin) aura des retombées majeures et durables sur le reste des places financières. Quand on parle du Japon, on ne parle pas du Vietnam, voire même de la France. On parle de la troisième économie mondiale, premier producteur de pièces automobiles, aéronautiques, informatiques et, plus généralement, technologiques. On parle d’un gros consommateur de ressources énergétiques (dans le top 3, de mémoire), d’un gros consommateur de commos (idem, toujours de mémoire).

En touchant toute sa production énergétique, on impacte sa capacité à produire des pièces pour Renault, Airbus, Boeing and co. En touchant sa production électrique, on abaisse la production des pièces informatiques pour Dell et compagnie. Sans compter que les finances publiques, déjà sérieusement détériorées, vont continuer à empirer, et que le Japon va sans doute se recroqueviller, pansant d’abord ses plaies et évaluant ses besoins prioritaires.

Si on fait exception de la flambée d’hier (qui me semble être plus des rachats de position à découvert qu’autre chose), le Nikkei devrait continuer à s’enfoncer, notamment les valeurs exportatrices. Le reste des marchés Asiatiques suivra sans doute…

Ce que j’ai fait ? Je n’ai rien vendu, si ce n’est mon cfd sur Sony (je voulais vendre cleui sur TEPCO, mais cotation suspendue). J’ai renforcé mes positions sur SouthGobi, et foutu mes liquidités sur un compte rémunéré. Ni plus, ni moins. Je pense quand même que les prochaines semaines vont être délicates à gérer.

Dernière modification par Cap' (16/03/2011 20h03)

Hors ligne

 

#19 16/03/2011 20h43 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   69 

Je suis également de l’avis de Cap’.

En cas de catastrophe nucléaire majeure, je pense que cela aura des conséquences importantes sur l’économie du Japon et sur les marchés financiers mondiaux.
Je ne parle pas du bilan humain et écologique si ça devait arriver.

La croissance au Japon était négative au T4 2010 (due notamment à la faiblesse de la consommation des ménages nippons).
En cas de catastrophe nucléaire, la croissance sera négative au T1 2011. Cela signifie que la 2ième ou 3ième puissance économique mondiale sera en récession.
Je ne pense pas que cette possibilité soit complètement intégrée dans les cours actuels.

Hors ligne

 

#20 16/03/2011 20h49 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Modérateur
Réputation :   1084 

Cap’ a écrit :

Contrairement au consensus qui semble se dégager, je pense que le désastre Japonais (qui n’en est qu’à la moitié du chemin) aura des retombées majeures et durables sur le reste des places financières. Quand on parle du Japon, ……………

Lisez l’article sur http://www.objectifeco.com/bourse-2/con … -du-nikkei pour comparer avec ce qui s’est passé suite au tremblement de terre de Kobé (qui a eu moins d’impact que celui ci aura vraisemblablement).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#21 16/03/2011 21h58 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   83 

Je suis finalement passé à 22% liquide (depuis début 2008 j’étais à quasi 100%), vente de mes grosses caps sauf Sanofi. Je reste sur les small car soit elles semble insensibles soit elles ont baissé sans raison. Je suis revenu sur mon optimisme du début suites aux nouvelles infos. J’espère me tromper.

La troisième économie va très mal et la seconde économie pourrait en faire les frais partiellement.

Je suis déçu qu’il n’y ait pas plus un consensus anti nucléaire. Je ne dis pas fermer les centrales, mais au moins tendre à cela.

Hors ligne

 

#22 16/03/2011 22h01 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   

Merci pour ce lien intéressant. Je suis du même avis que l’auteur : un rebond afin de mieux enfoncer les plus bas. Le CAC40 nous l’avait fait, prenant 6-7 % pour enchaîner sur des jours désastreux ensuite.

Je pense honnêtement qu’un cfd bien positionné (avec des stops très prudents) est le meilleur moyen pour gagner quelques deniers. La situation actuelle est inquiétante. Dans toutes les crises, les Etats ont toujours eu la volonté de se montrer rassurants. Là, ce n’est même plus le cas. La France y voit une crise majeure, les Etats-Unis également. L’Empereur du Japon dit à mots ouverts ce que son gouvernement ne veut reconnaître, et les médias disséminent la catastrophe. Je suis d’avis que l’ouverture (si ouverture il y a) du Nikkei sera chahutée à 19 heures (décalage horaires pour moi).

Pour l’investisseur que je suis, une catastrophe de ce genre dans un pays comme le Japon a plus de conséquences qu’une catastrophe similaire en France…

Dernière modification par Cap' (16/03/2011 22h02)

Hors ligne

 

#23 16/03/2011 22h55 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   66 

Vous ne pensez pas au contraire que la reconstruction va stimuler l’économie japonaise et peut-être même la réveiller ?

Après Kobe c’est ce qu’il s’était produit, sur le coup il y avait eu une baisse de croissance mais celle-ci a ensuite été boosté.

Hors ligne

 

#24 16/03/2011 22h56 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   12 

j’ai une pensée pour nos amis Japonais et je suis impressionné par leur stoïcisme

ceci étant dit, j’avais déjà averti sur mon blog que les marchés étaient surévalués, surtout les actions volatiles, par rapport aux fondamentaux de l’économie…

c’est triste à dire, mais il faut souvent une catastrophe ou une guerre pour corriger définitivement un marché pourri et entamer une longue période haussière… et je pense que ce moment est venu

bien sûr il y aura encore des soubresauts et le marché va rester  volatile encore plusieurs semaines jusqu’à ce que les évènements planétaires (Japon et révolutions arabes) se tassent et  jusqu’à ce que tout les institutionnels vendent pour assurer leurs arrières

mais il faut voir ce qu’il se cache derrière ces nuages : une quantité impressionnante de titres de qualité qui s’échangent déjà actuellement à des valorisations extrêmement attractives… je pense qu’un type comme Buffet se frotte les mains en ce moment

Hors ligne

 

#25 16/03/2011 23h52 → Catastrophes japonaises et évolution des marchés financiers

Membre
Réputation :   20 

Je ne pense pas que vous ayez un oeil sur les changes, mais là c’est rare ce genre de mouvement. Pas de l’ampleur du 5 et 6 mai, mais ça reste des mouvements ahurissants en fin de soirée ! tout est parti il y a une heure, il s’est donc passé quelque chose d’énormes mais quoi… j’ai pas d’infos. BOJ? rachat de carry trading?


Trader - analyste technique, et je le vis bien. Formation Trading - Gestion portefeuille - Mon portefeuille boursier

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech