Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/01/2014 18h36 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   69 

Dans ma vie financière, un constat s’impose (organisons un symposium) : je suis en train de réaliser (dans le sens "se rendre compte") que toute ma capacité d’épargne est amoindrie depuis un an… Je n’arrive plus à mettre des sous de côté pour investir comme aux temps bénis du passé encore récent.

Description simple : A : le salaire
                             B : les revenus fonciers
                             C : les revenus de placements financiers (augmentés significativement depuis héritage 2009)

J’ai connu successivement :

1/ la joie de pouvoir épargner sur le seul salaire A,
2/puis augmenter encore la capacité d’épargne grâce aux revenus fonciers donc A+B
3/ idem + C qui est réinvesti (c’est l’âge d’or…)

3/première dégringolade 2012 : plus d’épargne sur A et B mais épargne poursuivie sur C
4/secousse plus forte en 2013 (à cause de la fiscalité) et horreur : pas d’épargne sur C non plus…

Vous me direz que c’est un problème de riche, et vous avez raison; mais çà ne me laisse pas indifférent, à une dizaine d’années de ma retraite.

Il est vrai aussi que le triple budget scolaire d’un étudiant n’est pas le même que celui d’un lycéen;

Bon allez, halte au blues, qui vivra paiera (heu non, verra) et Fauve passe bientôt au Bataclan…

Mots-clés : épargne


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#2 16/01/2014 19h39 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   

Il est vrai aussi que le triple budget scolaire d’un étudiant n’est pas le même que celui d’un lycéen;

Le destin a ceci d’amusant qu’il est provocateur : c’est le constat que je dressais dans mes comptes personnels, mais à mon propos. Quasiment une année que je ne suis pas passé par ici, et voilà que je tombe sur cette petite phrase !

Hors ligne

 

#3 16/01/2014 20h56 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   31 

Bonjour Job,

cela ne vous changera pas la vie, mais dites-vous que vous n’etes pas seul dans ce cas, puisque je vais a priori devoir subir le meme sort bientot, mon expatriation arrivant a terme… en esperant que cela sera provisoire…

Courage en tout cas

Hors ligne

 

#4 16/01/2014 23h00 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   29 

Quelle a été la cause de cette "débandade"?
Changement de style de vie? Forte diminution de A due a une baisse d’activité?

Hors ligne

 

#5 17/01/2014 09h08 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   69 

RatRacer a écrit :

Quelle a été la cause de cette "débandade"?
Changement de style de vie? Forte diminution de A due a une baisse d’activité?

Non, votre Honneur,

A croît lentement mais sûrement (cadre Fonction Publique)
B aussi, au gré des changements de locataires (mais beaucoup plus lissé dans le temps)
C (portif) + 13% en 2013 (lignes inchangées) et CTP + 4% brut

simplement, je vis la situation classique et nullement originale d’avoir un % accru de dépenses familiales (cursus d’études supérieures des enfants) et alourdissement de la fiscalité qui me "mange" toute cette épargne que je ne puis réinvestir : c’est çà la nouveauté 2013 !

Calmos, c’est un cap à passer, et il y en aura d’autres !

Bref, tout baigne…

Dernière modification par Job (17/01/2014 09h10)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#6 17/01/2014 09h58 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   88 

Bonjour job,

De quel cap parlez vous ?

a) Les études supérieures de vos enfants ?
b) Alourdissement de la fiscalité ?

le a) oui c’est un cap
pour le b) on peut toujours rêver hein ca fait du bien..

Hors ligne

 

#7 17/01/2014 10h08 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour Coyote,
a/ oui
b/ rêve d’une baisse de la fiscalité après 2017 ?
si oui ok
sinon, la boule de neige de mon épargne ne grossira désormais que par sa gestion propre et non plus par apports externes (sauf héritage…)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#8 17/01/2014 10h33 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   

Je ne tire pas tout à fait les mêmes conclusions que vous sur votre situation actuelle.

Il y a quelques temps vous arriviez à visualiser comptablement une épargne. Actuellement vous épargnez pour votre (vos) enfant(s).

Cet argent que vous ne voyez plus sur votre compte sert actuellement aux études supérieures. Grâce à cet argent votre (vos) enfant(s) sortira des études avec un métier qui lui permettra plus tard d’avoir un métier à forte rémunération ( médecin, pharmacien, ingénieur).

Cet argent est devenu invisible pour vous mais servira votre enfant tout au long de sa vie. C’est donc pour moi une forme d’investissement pour l’avenir, mais ce n’est pas vous qui en bénéficierait ( et c’est tout à votre honneur)

Hors ligne

 

#9 17/01/2014 11h23 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   16 

Job a écrit :

Il est vrai aussi que le triple budget scolaire d’un étudiant n’est pas le même que celui d’un lycéen;

Eh bien maintenant, vous savez pourquoi vous épargniez !

Hors ligne

 

#10 17/01/2014 11h27 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   

( médecin, pharmacien, ingénieur)

Aie. Heureusement, d’autres métiers permettent d’avoir un revenu tout à fait satisfaisant. Il se peut même que l’argent ne soit pas toujours le leitmotiv des étudiants.

Hors ligne

 

#11 17/01/2014 11h29 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   69 

Je vous remercie, Phil11, de vos propos frappés au coin du bon sens;

Ne vous méprenez pas, mon ressenti n’est qu’arithmétique sur les chiffres eux-même : avant, la boule de neige grossissait à vue d’oeil grâce à une propension d’épargne décuplée, et maintenant les priorités factuelles ayant changé, la donne n’est plus la même; c’est tout !
Il faut simplement que je m’y habitue et que je m’en fasse une raison.

Au fond de moi, je sens bien qu’investir sur ses enfants est un trésor de vie !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#12 17/01/2014 11h31 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   69 

andreiev a écrit :

Job a écrit :

Il est vrai aussi que le triple budget scolaire d’un étudiant n’est pas le même que celui d’un lycéen;

Eh bien maintenant, vous savez pourquoi vous épargniez !

bien vu, Andreiev !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#13 17/01/2014 14h17 → Variation de votre capacité d'épargne... (épargne)

Membre
Réputation :   174 

Si la hausse de la fiscalité est la principale raison de votre situation, il y a peut-être à creuser du côté des SCPI fiscales. Je m’explique ponction d’une partie de la poche C pour le mettre sur la SCPI ce qui permettra de gommer une partie des RF de la poche B et donc de l’imposition globale des 3 poches.

Reste à savoir si avec votre TMI le jeu en vaut la chandelle ou en vaudra la chandelle lorsque votre étudiant volera de ses propres ailes.

Autre possibilité avec la réduction du plafond quotient familial, la sortie de l’enfant du foyer fiscal avec versement d’une pension.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech