Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/01/2014 12h02 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   51 

Vous avez remarqué Edenred qui pique du nez en bourse depuis quelque mois ?

Apres avoir profité du combo : moat + émergent + modele générateur de cash qui a permis d’atteindre des niveaux de valorisation tres élevé PER supérieur à 25 l’action a pas mal décliné en raison de craintes sur les FX en LATAM ou edenred réalise plus de la moitié de ses bénefs.

Difficile à valoriser étant donné la grande qualité du business et l’absence de comparable coté (pas d’autre pure player).

Le PER reste élevé le rendement lui est sexy.

Vous en pensez quoi ?

Mots-clés : edenred

Hors ligne

 

#2 07/01/2014 17h41 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Administrateur
Réputation :   1309 

On peut peut-être la valoriser comme une société de consommation de base type Kellogg & co : acyclique et croissance modérée ?

Actuellement à 11 fois l’EBITDA, la valorisation semble alors en ligne avec les "pairs".

Hors ligne

 

#3 27/01/2014 17h40 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   51 

-11 % depuis le 01/01 et -3 % aujourdh’ui. Comme beaucoup d’entreprises exposées aux marchés émergents celle ci continue sa baisse rapide.

J’estime sa valeur d’achat entre 18 et 20 € sur la base d’un taux de croissance fort.

La grande question qui se pose maintenant pour l’action est : réaliser la moitié de son activité en LATAM est ce une force ou une faiblesse ?

Hors ligne

 

#4 27/01/2014 17h50 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Administrateur
Réputation :   1309 

Alexis92 a écrit :

La grande question qui se pose maintenant pour l’action est : réaliser la moitié de son activité en LATAM est ce une force ou une faiblesse ?

C’est une vraie question qui vaut pour bcp de bigs caps…

Depuis 2009, on "valorise" fortement les sociétés exposées aux émergents, terrains de croissance, en ayant oublié les risques de change, de volatilité économique et juridique intrinsèques aux émergents.

Hors ligne

 

#5 27/01/2014 18h47 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   51 

Oui c’est exactement cela.

Apres on ne peut pas comparer un Mondelez avec une activité bien répartie au sein des émergents à un Edenred dont la part émergents est surtout constituée de l’amérique latine.

Unilever est depuis son OPA sur sa filiale nettement plus exposée au sous continent indien ou pepsi à la russie avec le rachat de wimm bill dann ou Yum brands à la chine.

Il faudra que les choses se décantent et à terme il est possible que certains émergents aient plus la cote que d’autres ce qui n’étaient pas vraiment le cas jusque récemment.

Hors ligne

 

#6 04/09/2015 11h14 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   51 

Petit suivi sur Edenred qui passe sous les 18€.
Morningstar la classe comme 5e entreprise européenne de qualité la plus décotée.
19 titres européens de qualité sous-évalués | Morningstar
Wide moat avec une décote de 30%
A noter qu’un changement de régulation au brésil pourrait sensiblement affecter son float et sa structure bilantielle.
A 16.8€ je rentre la rentre en portif.

Hors ligne

 

#7 04/09/2015 12h03 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   22 

Je viens de lire le communiqué de presse des résultats semestriels 2015 (http://www.edenred.com/fr/Finance/Docum … 015-FR.pdf).

Étonnant cet écart entre des résultats positifs, tout semble aller bien, et un cours au plus bas à 3 ans…
Mais il semble que les analystes y soient pour quelque chose :

Cercle Finance le 26/08/2015 a écrit :

Edenred accuse de loin la plus forte baisse de l’indice SBF 120 mercredi, victime de commentaires défavorables des analystes de Morgan Stanley.

Le bureau d’études - qui maintient sa recommandation ’sous-pondérer’ sur le titre avec un objectif de cours de 15 euros - fait part d’un certain nombre d’interrogations concernant la trésorerie du groupe.

Dans sa note, l’analyste fait remarquer qu’à la fin 2014, l’inventeur du ticket restaurant revendiquait l’équivalent de 3,6 milliards d’euros de titres de services en circulation, contre 1,9 milliard d’euros de fonds réservés pour les rembourser.

Or, selon Morgan Stanley, même en tenant compte d’un milliard d’euros de créances commerciales, il reste encore un déficit de 700 millions d’euros à financer.

L’intermédiaire est le deuxième analyste à s’inquiéter en deux jours.

Hier, Citi avait ramené sa recommandation sur Edenred de ’achat’ à ’vendre’, avec un objectif de cours réduit de 25 à 15 euros.

Le courtier expliquait s’interroger sur la qualité de la croissance du chiffre d’affaires en Amérique Latine, simplement due selon lui à l’inflation élevée enregistrée dans la région.

A 12h30, le titre Edenred décrochait de 7,6% à 18 euros après avoir échappé à une correction la veille (+1,3%).

Pour info, j’aimerais bien comprendre ce que veut dire l’abréviation LATAM : j’ai eu beau chercher sur google et sur le site d’Edenred, je n’ai pas trouvé la définition.

AMF : je ne possède pas de titres Edenred


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#8 04/09/2015 12h09 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   51 

LATAM = amérique latine

Les résultats sont bon en monnaie locale mais en € du fait de la baisse passée et à venir des devises d’amérique latine la croissance qui était pricée n’est plus la.
En plus il y’a ce probleme mentionné sur le float dans votre article meme si je n’y crois pas.

J’aurais tendance aussi à penser que la boite ayant un BFR négatif elle bénéficie de l’inflation.

Hors ligne

 

#9 25/10/2015 02h36 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   27 

J’ai regardé un peu le bilan et le compte de résultat.
J’ai noté des capitaux propres  négatifs ! Ce n’est pas un problème en soi mais ils sont de plus en plus en baisse ce qui, si je ne dis pas de bêtise, montre une baisse de la valeur de l’entreprise.
Je vois aussi un payout ratio > 100% (165 de mémoire) qui ne m’enchante guère et me laisse penser que c’est une mauvaise gestion.

Des avis plus aguerris seront intéressants.

Hors ligne

 

#10 25/10/2015 19h21 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   16 

Je l’ai ajouté à mon PEA dans les valeurs de rendement (avec GDF et d’autres).
Au total 500 titres PRU 15,998 très content pour le moment, horizon de placement > 5 ans

Hors ligne

 

#11 25/10/2015 20h52 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   27 

J’ai aussi un horizon > 5ans c’est pour ça que je cherche à m’assurer qu’Edenred soit une entreprise qui produise de la valeur, ce qui n’est pas certain (au même titre que GDF d’ailleurs).

Hors ligne

 

#12 25/10/2015 21h17 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Modérateur
Réputation :   1084 

Il me semble que par définition, toute société avec un payout ratio > 100% devrait voir ses fonds propres baisser.

Après, ce n’est pas forcément rédhibitoire, et tout dépend d’autres paramètres et caractéristiques de la société : ce n’est pas pareil selon que la société est endettée ou pas, avec une trésorerie pléthorique ou pas, avec un BFR négatif ou positif et augmentant avec son volume d’activité, selon que la société soit en croissance rentable ou pas, selon que les bénéfices subissent juste un trou conjoncturel (et qu’une fois les bénéfices redevenus normaux, le payout ratio redeviendra inférieur à 100%) ou pas, selon que etc.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#13 25/10/2015 22h20 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   74 

@GM :

Je trouve votre comparaison gdf / endered un peu vache pour endered.
Endered est cherement valorisée, a quelques defauts mais beaucoup de qualité.
Gdf distribue 9% de dividende et a des marges sur resultat de 3% et un fcp de 4%
Gdf a perdu 15% de ca et de resultat net depuis 2013
Et je ne parle pas des actionnaires (sego royale et l’etat belge) et des nouvelles normes ecologiques, de la dette (bien ameliorée) mais presente et des couts de renovation des 23 centrales nucleaires belge 3 ou 4mds *23 => entre 69 et 92 mds (le chiffre d’affaire ou plus !!)

Endered fait des marges vers 30% sur ebit ou ebida
Peu de dette (treso superieur au dettes long termes) capex light, leader mondial (gdf n’est que local ), et un hiver doux ne fait pas de -30% sur les resultats comme toutes les utilities.
Oui il y a un payout élevé 84% sur fcp to firm (176% pour gdf) des creances clients faible (mais 484j de reglement des clients est ce le cas ou une erreur de xlsvalo?)
Et un roe negatif.
C’est la valorisation que je reproche a endered.

Dernière modification par francoisolivier (25/10/2015 22h20)

Hors ligne

 

#14 26/10/2015 11h05 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   104 

@francoisolivier,

23 centrales nucléaires ???
En Belgique il n’y a en tout que 5 centrales nucléaire, dont 2 devraient être prolongée de 10 ans.

Hors ligne

 

#15 26/10/2015 15h17 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   27 

@ francoisolivier

Oui vous avez raison et c’est bien argumenté.

Hors ligne

 

#16 26/10/2015 15h34 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Modérateur
Réputation :   1084 

pvbe a écrit :

@francoisolivier,

23 centrales nucléaires ???
En Belgique il n’y a en tout que 5 centrales nucléaire, dont 2 devraient être prolongée de 10 ans.

N’y aurait-il pas une confusion entre nombre de centrales et nombre de réacteurs ?

Engie (ex GDF Suez) et ses centrales nucléaires (source) :

sept réacteurs en Belgique avec Electrabel, plus des participations dans les centrales de Chooz et Tricastin en France (1 208 MW, équivalent à un réacteur nucléaire) et des droits de tirage en Allemagne ; au Royaume-Uni, le groupe a créé une joint venture avec Iberdrola et acquis un terrain en 2010 pour développer 3 600 MW de capacités nucléaire d’ici 2020 ; au Brésil, un Memorandum of Understanding (MOU) a été signé avec Eletronuclear/Eletrobras en 2009 ; des projets sont en cours de développement en Arabie saoudite, en Pologne et en Turquie.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#17 26/10/2015 16h11 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   104 

2 centrales pour  5 réacteurs  sur le territoire Belge Doel 1 & 2 et  Tihange 1,2 & 3
+ une participation dans 2 réacteurs Français Chooz B1 et Chooz B2.

soit 5+2=7

Hors ligne

 

#18 26/10/2015 16h28 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Administrateur
Réputation :   1309 

InvestisseurHeureux, janvier 2014 a écrit :

Alexis92 a écrit :

La grande question qui se pose maintenant pour l’action est : réaliser la moitié de son activité en LATAM est ce une force ou une faiblesse ?

C’est une vraie question qui vaut pour bcp de bigs caps…

Depuis 2009, on "valorise" fortement les sociétés exposées aux émergents, terrains de croissance, en ayant oublié les risques de change, de volatilité économique et juridique intrinsèques aux émergents.

Amusant de voire que la situation s’est complètement inversée en deux ans…

GM a écrit :

J’ai regardé un peu le bilan et le compte de résultat.
J’ai noté des capitaux propres  négatifs ! Ce n’est pas un problème en soi mais ils sont de plus en plus en baisse ce qui, si je ne dis pas de bêtise, montre une baisse de la valeur de l’entreprise.
Je vois aussi un payout ratio > 100% (165 de mémoire) qui ne m’enchante guère et me laisse penser que c’est une mauvaise gestion.

Les capitaux propres sont surtout pertinents pour les sociétés financières et éventuellement industrielles.

Mais Edenred génère de l’argent avec peu d’immobilisations corporelles et utilise le levier de l’endettement, d’où les capitaux propres négatifs.

Quant au taux de distribution sur Résultat Net élevé, il n’est pas si inquiétant, car structurellement Edenred génère plus de Free Cash Flow que de Résultat Net, à l’inverse de GDF-Suez

Hors ligne

 

#19 26/10/2015 18h13 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   27 

C’est une bonne explication.
En fait, toutes proportions gardées bien sure, Edenred est dans le même cas que Philip Morris, si je me souviens bien de votre newsletter, concernant les capitaux propres négatifs ?

Dernière modification par GM (26/10/2015 18h14)

Hors ligne

 

#20 20/11/2015 09h24 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   16 

Bonjour à toutes et à tous,
Entré récemment sur Edenred légèrement en dessous des 16, l’action a bien performée ces derniers jours.

La raison principale étant la publication des marges de son concurent Sodexo ce qui rassure les investisseurs sur le potentiel d’Edenred.
Le consensus des analystes est à 19e, on y est presque.
Qu’en pensez vous, reste t’il du potentiel sur cette action ?

Hors ligne

 

#21 09/05/2016 23h16 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   

Edenred procédera au détachement de son dividende 2015 jeudi prochain 12/05.

La société donne la possibilité, pour 50 % du montant de ce dividende, d’opter pour un dividende en actions, le prix d’émission de celles-ci étant fixé à 15,14 €.

Source : http://www.edenred.com/fr/Finance/Edenr … dends.aspx

J’ai moi-même des actions Edenred (achetées en septembre 2015 et février 2016) avec un PRU de 14,80 €. D’une manière générale, je me suis donné pour règle d’opter pour le dividende en actions dès lors que le montant d’émission de celles-ci était égal ou inférieur à mon PRU, ce qui, dans la situation présente, n’est pas le cas.

En même temps, au regard de l’historique des cours (mais c’est vrai aussi que c’est une société dont l’existence, en tant que telle, reste relativement récente), mon PRU tout comme le montant d’émission proposé ne sont pas très élevés. Bref, pour celles et ceux qui ont, comme moi, des actions Edenred, je serais intéressé de connaître vos intentions quant à ce prochain détachement de dividende.

Dernière modification par Froidevaux (10/05/2016 00h05)

Hors ligne

 

#22 07/10/2016 21h55 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   10 

Bonsoir

A la lecture de cette page, en date du 16/09 et issue d’une étude qui en compte 20, et au vu de l’évolution des cours depuis le début de l’année je suis un peu étonné de la réaction de ce jour.

AMF pas d’actions

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/9148_capture_de769cran_2016-10-07_a768_213958.png

Hors ligne

 

#23 19/10/2016 16h46 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Membre
Réputation :   24 

. Il y a deux semaines, un broker est positif sur le titre = le cour enregistré une belle hausse
. Il y a douze jours UBS est plutôt pessimiste = le titre se ramasse en beauté de 6 ou 7%
. Il y a six jours les résultats trimestriels sont plutôt bons = le titre récupère en 4/5 séances la récente forte baisse
. Aujourd’hui les ambitions trienales de la société sont saluées et très bien accueillies par les marché = envolée de 7% à Paris et records annuels de valorisation battus…

Après de telles évolutions journalières reposant pour certaines (en particulier la baisse du 07/10) sur rien d’autre que du vent : "Untel est méfiant, alors vendons tout/tous", les marchés ne seraient-ils pas trop influencés par des intervenants qui au final s’expriment sans savoir grand chose (tout est relatif) ?
Autre exemple avec CASINO lorsque le titre à dégringolé il y a quelques jours suite à l’annonce d’un broker que l’EBDITA sur le marché français serait sous les 500 millions € attendus… là encore la "prévision" du broker était plutôt fumeuse.


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#24 19/10/2016 17h10 → Edenred : leader des prestations de services prépayés (edenred)

Administrateur
Réputation :   1309 

En tout cas, vraiment une fenêtre fantastique pour rentrer sur le titre début 2016 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_edenred-20161019.jpg

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech