Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#301 04/12/2015 12h14 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   

Geronimo a écrit :

Pour information : on se dirige vers une exonération temporaire (avril 2016 à avril 2017) des gains (hors PS) réalisés sur les OPCVM monétaire si le produit de cession est versé dans un PEA-PME.

Sérieusement ?
Je ne savais pas qu’on pouvait prononcer les mots "OPCVM monétaire" et "plus-values" dans la même phrase wink

Nos parlementaires n’ont-ils que ça à faire ?
Au lieu de sans cesse ajouter des nouveaux dispositifs, exceptions, mesures temporaires (de long terme) … ne devraient-ils pas mieux s’efforcer de simplifier, harmoniser, supprimer des dispositifs ?

Antoine de Saint-Exupéry a écrit :

La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.

Hors ligne

 

#302 04/12/2015 12h31 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Je vous rejoins, il y a tellement de mesures simples. Vu qu’il faut que le PEA-PME soit plus attractif que le PEA … enlevons les charges sociales. Ça ne révolutionne pas la face du monde c’est toujours ça de pris.
Si on veut aller plus loin rendant les sommes versées déductibles des impôts. Un peu comme le PERP, mais sans les inconvénients qui vont avec.

Hors ligne

 

#303 04/12/2015 13h20 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   25 

Étonnant que je ne retrouve pas mon post précédent où je stipulais peut-être en termes moins choisis… que ce pea était à l’image de l’imagination de ces "inventeurs".
Il suffisait d’étendre substantiellement l’encours du précédent et d’y intégrer de nouveaux type de valeurs. Dans ce sens cela doit bien être possible, puisque en retirer l’a bien été.
Quant aux charges sociales… où est le sérieux ?
A toute fins utiles je rappelle qu’à l’instauration du pea classique, on signait une convention avec un établissement financier qui représentait l’état, et dans laquelle il était marqué noir sur blanc que ce compte était exempté d’impôt, mais il est vrai que les taxes sociales jospiniennes ne sont pas des impôts enfin, un peu déguisés quand même, (pour mémoire sauf erreur de ma part, Ecker pensait pouvoir les rendre rétroactives jusqu’à l’origine de l’ouverture), . Les avoir fiscaux devaient être restitués dans l’année… Merci mr Sarkhosy… Pas un pour relever les autres.
Alors quelle que soit la mesure qui pourrait faire rosir l’avenir du nouveau pea, ce serait une parole d’alcoolique, ni plus ni moins.

Dernière modification par FD707 (04/12/2015 13h33)


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne

 

#304 20/12/2015 09h23 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour,

tout cela a l’air de se préciser. Il n’y a pas beaucoup d’informations, si ce n’est, par exemple dans cet article et celui ci.

Apparemment, les statistiques de la Banque de France sont sortie. Cependant, je n’ai pas réussi à trouver la source pour voir si il y a plus de détail. Si quelqu’un a pu mettre la main dessus je suis preneur.
Ainsi, un peu plus de 40 000 PEA-PME ont été ouverts, et l’encours moyen des de 10 000 €, soit un peu plus de 400 millions d’€.

C’est bien moins qu’espéré, et même ceux qui ont leur PEA au plafond n’ont pas vraiment adhéré !

Voilà les réformes :
- Désormais, les entreprises dont la capitalisation boursière ne dépasse pas le milliard d’euros en Bourse et qui ne sont pas contrôlées à plus de 25 % par une personne morale pourront aussi y prétendre.
- il pourra désormais accueillir des obligations convertibles (OC) ou des obligations remboursables en actions (ORA) cotées sur un marché réglementé ou sur un système multilatéral de négociation (Alternext).
- pour créer un choc d’alimentation des PEA PME, les détenteurs de fonds monétaires vont bénéficier d’une carotte fiscale. (sic)

Bon à part la dernière mesure (même si il y a selon Capital 8 Mds € en sicav monétaires) ça va quand même dans le bon sens, même si on aurait pu aller plus loin.

Sur la 2e mesure, je ne me rends pas vraiment compte. Il y a des OC et ORA réellement accessibles au particulier ?

Sur la 1ere mesure : on est aujourd’hui à 298 sociétés éligibles. J’espère que ça permettra d’étendre cela … et notamment à des sociétés étrangères.
A titre d’exemple Google finance indique que sur les 850 actions avec une capitalisation supérieure à 1 millions €, 706 ont une capitalisation inférieure à 1 Md €. Pour rappel, selon les anciens  critères, il y aurait du y avoir 450 sociétés éligibles. Mais au delà de l’élargissement des critères c’est surtout la transparence et la compréhension qui est facilitée. Peut être que les sociétés n’auront plus besoin de se déclarer (on peut espérer).

Avec un peu de chance on aura même un tracker digne de ce nom !

Dernière modification par Fructif (20/12/2015 10h19)

Hors ligne

 

#305 20/12/2015 09h43 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   266 

Tant que le PEA n’est pas plein (ce qui concerne quand même pas mal de monde), à mon avis personne ne se pose la question de l’éligibilité d’une action au PEA PME : on prend date et on verra plus tard. Changer la liste des entreprises éligibles aura un impact limité,  mais ça simplifierait les choses.

L’accès aux obligations dans le PEA PME serait une idée vraiment intéressante (à voir quelles sont les obligations couvertes, mais sur le principe c’est idée qui peut rendre le PEA PME attractif même tant que le PEA n’est pas plein).

La mesure sur les fonds monétaire est en effet assez anecdotique.

Dernière modification par Geronimo (20/12/2015 09h46)

Hors ligne

 

#306 20/12/2015 10h22 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Vous avez raison, il y aurait 60 000 PEA au plafond sur les 5 millions de plans ouverts. Cependant, pas mal de gens m’ont contacté suite à mon livre, sur ce qu’il fallait faire lorsque son PEA est plein.
D’ailleurs, j’ai aussi la chance d’être dans ce cas …

Si on peut éviter les frais de l’assurance vie et la fiscalité du CTO c’est quand même bon à prendre.

Pour ceux dont le PEA n’est pas plein … c’est sûr, il faut seulement prendre date.

Concernant les trackers, j’ai regardé si les trackers small Euro et Europe avaient des chances d’être éligibles. Mais je pense que ça risque d’être juste. Si l’on regarde le Small Emu (il y a un tracker Lyxor, par exemple), on a une capitalisation moyenne à 950M€ et une capi médiane à 670M€.
Avec la liste détaillée des constituants; on arrive à 30% de la capi avec des sociétés pesant moins de 1 milliard.

En plus, que se passe-t-il si la bourse prend 20% ? Je ne suis pas sûr que l’émetteur de tracker ait envie de prendre le risque.

Dernière modification par Fructif (20/12/2015 10h35)

Hors ligne

 

#307 20/12/2015 12h45 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Modérateur
Réputation :   1084 

Dans ce Rapport à l’Assemblée Nationale présenté récemment on trouve :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/323_encours_pea_et_pea-pme_4t2015.png

ainsi que l’info selon laquelle l’encours des fonds éligibles au PEA-PME est de 1 996 M€ à fin octobre 2015 (chiffre qui semble venir de ici), dont environ 90% sont donc détenus hors PEA-PME.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#308 02/01/2016 16h32 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   

Bonjour et meilleurs vœux de succès,

J’envisage de construire une ligne small europe sur un peapme. Je n’ai ni l’un ni l’autre pour le moment. Et je me dis que cela me permettra de garder un peu de marge sur mon pea qui est bientôt au plafond.

Je comprends qu’il vaut mieux éviter l’etf lyxor qui est mal calibré. Après une petite recherche, je m’oriente vers ALLIANZ ACTIONS EURO PME-ETI C EUR - FR0000994782 sans frais d’entrée chez binck et avec des frais courants à 0,75% sans frais de surperformance.
Les autres fonds sont à au moins 1,70% de frais.

Il semble bien diversifié en termes de pays et secteurs. Il porte 80 lignes dont les 10 premières lignes représentent 20% du total.
Le track record n’a qu’1,5 ans donc trop court pour juger. Mais à part ça, je ne vois pas de défaut.

Je ne me vois pas faire du stock picking. J’ai l’impression de ne pas avoir d’alternative pour faire le meilleur usage de cette enveloppe.

Qu’en pensez vous ?

Cordialement

Hors ligne

 

#309 02/01/2016 18h44 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   54 

Bonjour,

Si vous ne voulez pas mettre les mains dans le cambouis et faire du stock picking, une possibilité est le FCP Sextant PME.

Hors ligne

 

#310 03/01/2016 21h11 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   

bonjour marcopolo,

2.20% de frais courant, actions francaises surtout, 56 lignes, assez concentré pour Sextant PME.
Pourquoi ce FCP plutot que ALLIANZ ACTIONS EURO PME-ETI C EUR qui me semble avoir plus d’atouts (cf mon post) ?

cordialement

Hors ligne

 

#311 03/01/2016 22h46 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   54 

bonjour AlphaTracker,

Oui les frais sont costauds mais Sextant est l’une des meilleures maisons de gestion européennes et a un bon track record sur la majorité de ses fonds.  Celui ci a un historique plus court vu la création récente du PEA PME mais il est bien possible qu’il se distingue comme ses grands frères.

Hors ligne

 

#312 04/01/2016 00h11 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   83 

ALLIANZ ACTIONS EURO PME-ETI me semble aussi avoir pas mal de frais, les 0,75% sont probablement car le fonds a commencé récemment sous sa nouvelle forme ou ceux de son ancien style de gestion (monétaire PEA de mémoire). Sinon il est bien diversifié, plus que le Sextant. A chacun ses préférences.

Hors ligne

 

#313 23/01/2016 13h24 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Il semblerait que les réformes prévues soient passées :

Le Particulier a écrit :

Désormais, le PEA-PME est aussi étendu aux titres émis par des sociétés cotées dont la capitalisation boursière est inférieure à 1 milliard d’euros et dont le capital n’est pas détenu à plus de 25 % par une personne morale. Lorsqu’il s’agit d’un groupe, ces nouvelles entités doivent, au niveau de la société émettrice et de ses filiales, employer moins de 5 000 personnes et avoir un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 1,5 milliard d’euros ou un total de bilan inférieur à 2 milliards d’euros.

Depuis le 1er janvier 2016, les obligations convertibles (titres de créance qui donnent le droit aux porteurs de convertir leurs obligations en actions de la société émettrice) et les obligations remboursables en actions (titres remboursés par remise d’actions de la société émettrice) sont éligibles au dispositif

Il y a toujours la non taxation des plus value sur OPVCM monétaires en cas d’investissement dans le PEA PME.

Hors ligne

 

#314 24/01/2016 17h50 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   266 

Bien vu !

Savez-vous où l’on peut trouver une liste des obligations éligibles au PEA-PME ?
Sur boursorama et euronext il est possible de lister les obligations convertibles (pas des masses), mais pas le sous-ensemble éligible au PEA-PME.

J’ai l’impression que l’info n’est pas encore remontée chez les courtiers (pas de logo PEA-PME à coté de celles que j’ai pu voir).

Dernière modification par Geronimo (24/01/2016 17h59)

Hors ligne

 

#315 24/01/2016 18h56 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   65 

PEA / PME : le décollage est à venir ?

Les députés ont adopté le 1er décembre un amendement visant à relancer le PEA-PME, produit d’épargne lancé en mars 2014 mais aux premières retombées nettement en-deçà des espérances. Les amendements votés dans le cadre du budget rectificatif introduisent un avantage fiscal ciblé pendant un an (du 1er avril 2016 au 31 mars 2017).

L’amendement des députés PS, qui reprend une proposition du rapport Carré-Caresche, crée un avantage fiscal ciblé et ponctuel, valable du 1er avril 2016 au 31 mars 2017. Il s’agit de permettre aux épargnants disposant de fonds (Sicav ou FCP) monétaires de réinvestir tout ou partie de leurs plus-values dans un PEA-PME.

L’amendement vise en particulier les fonds monétaires « dormants » aux plus-values latentes élevées, c’est-à-dire avec des profits potentiels si importants qu’ils dissuadent les épargnants de les vendre, pour cause de fiscalité. Les plus-values concernées bénéficieraient d’une exonération d’impôt sur le revenu qui devient définitive au bout de 5 ans, le délai démarrant à la date du versement sur le PEA-PME. Les cotisations sociales ne sont elles pas concernées par cette mesure. Ces fonds monétaires représentent « une épargne dormante de plus de 8 milliards d’euros » selon ces députés. De quoi donner « un vrai coup de fouet à un dispositif qui a bien du mal à décoller » selon le député PS Christophe Caresche.

Ce chiffre de 8 MDEUR (capital + intérêts capitalisés) est à comparer aux 410 MEUR d’encours du PEA / PME (données Banque de France de nov 2015).

La mesure a été adoptée dans l’article 20 de la Loi de Finances Rectificative.

A suivre
Stan

Dernière modification par stanny (24/01/2016 19h00)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#316 24/01/2016 19h32 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Modérateur
Réputation :   1084 

À mon avis : pas de décollage du PEA-PME à venir.

Cet amendement (exonération des plus-values en cas de remploi de fonds monétaires) n’a guère de chance d’être efficace (ceci a déjà été évoqué par parisien, voir message #300) : les détenteurs de tels fonds monétaires (à priori peu enclins à prendre des risques, et peu actifs car ils auraient déjà pu optimiser leur situation depuis longtemps) sont aussi susceptibles, grâce à cette carotte, de se précipiter pour investir dans des sociétés éligibles au PEA-PME, qu’une personne ne sachant pas nager et ayant peur de l’eau est susceptible de plonger pour traverser un fleuve parce qu’on lui promet une barquette de frites gratuite de l’autre côté.

Je pense de plus qu’il est stupide, car il pourrait juste générer un effet d’aubaine diminuant simplement les recettes de l’État :
   - un investisseur qui a des anciens fonds monétaires en forte plus-value (au sein d’un patrimoine diversifié et important, ça peut arriver) et veut de toute manière investir dans des PME, pourra choisir, au lieu de mettre de l’argent frais sur son PEA-PME, de recycler l’argent de ses vieux fonds monétaires.
   - un détenteur frileux de vieux fonds monétaires (rapportant actuellement environ 0.00%) ne verra guère d’inconvénient à verser ces fonds sur un PEA-PME, même sans ensuite investir dans des PME (rien n’empêche de garder le cash sur le PEA-PME pendant 5 ans), et ceci juste pour échapper à un impôt sur les plus-values. 

Permettre d’investir dans des obligations convertible aidera le PEA-PME, et sans doute certaines PME, mais il ne faut pas en espérer en "coup de fouet" énorme pour autant (et il peut aussi y avoir des effets d’aubaines significatifs).

Je n’ai guère l’habitude de critiquer nos élus, mais en ce cas d’espèce, j’ai vraiment l’impression qu’on a un exemple de lobbying efficace de certains auprès de députés un peu naïfs. Je serais curieux de savoir combien de députés détiennent un PEA-PME, un PEA, ou même combien des députés ayant participé à ces travaux détiennent des actions ou des obligations convertibles.

AMF : Je suis un (des rares ?) détenteur de PEA-PME (2 dans le foyer fiscal)….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#317 24/01/2016 19h38 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

GBL,

Effectivement, de mémoire de forumeur je ne vous avais effectivement jamais vu critiquer nos élus.

Mais on l’a vu dans leur déclaration de patrimoine. La plupart sont (étonnamment ?) pauvres et en tout cas n’ont pas de PEA, d’actions et encore moins de PEA PME.

Je me permets de faire une disgression sur ce thème car ça me scandalise ! Je cite un article du Monde

Le Monde a écrit :

Michel Sapin, ministre du travail (.pdf), est un des autres très gros patrimoines du gouvernement, avec 2,15 millions d’euros. Il possède de nombreux biens immobiliers, notamment à Argenton-sur-Creuse, ville dont il était maire jusqu’à son entrée au gouvernement, où il détient une propriété de 433 ha, mais aussi un appartement dans le 7e arrondissement de Paris, une maison en Savoie et un autre à l’île d’Yeu. Peut-être est-ce pour s’y rendre qu’il est aussi propriétaire d’un petit bâteau "pêche promenade" (d’une valeur de 4 000 euros) ?

Pierre Moscovici, ministre de l’économie et des finances (.pdf), détient un patrimoine comparativement bien modeste, estimé à 268 000 euros. Il détient principalement un appartement de 125 m2 à Montbéliard (Doubs) et un peu d’épargne. Particularité intéressante pour un ministre de l’économie, en ces temps de rigueur budgétaire, Pierre Moscovici, contrairement à la plupart de ses collègues, n’est pas endetté.

Bernard Cazeneuve, ministre du budget (.pdf), possède une maison valant 550 000 euros à Lamorlaye (Oise). Mais il rembourse plusieurs prêts pour un total de 410 000 euros, soit 3 200 euros de mensualités.

Manuel Valls, ministre de l’intérieur (.pdf), est propriétaire d’un appartement à Evry, estimé à 284 500 euros et pour lequel il rembourse encore un prêt immobilier (306 000 euros). Il détient 1 % d’une SCI pour un appartement de 44 m2 à Paris, et annonce environ 80 000 euros de meubles et objets divers.

Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif (.pdf), déclare posséder 40 % d’un appartement parisien d’une valeur actuelle de 890 000 euros, et plusieurs comptes bancaires où sont repartis 321 420 euros. Il lui reste près de 95 000 de prêts immobiliers à rembourser.

Sinon, j’ai fait mes propres recherche sur le gouvernement actuel, et en particulier les ministres qui touchent à la finance :

Fructif a écrit :

Manuel Valls – 1er Ministre
Valeurs non cotées : Néant
Valeurs cotées : Néant
Assurances vie : 677,8€

Michel Sapin – Ministre des Finances et comptes publics
Valeurs non cotées : Néant
Valeurs cotées : Néant
Assurances vie : Néant

Christian Eckert – Secrétaire d’Etats au Budget
Valeurs non cotées : Néant
Valeurs cotées : CTO 8500€
Assurances vie : SG Sequoia 86219€

Emmanuel Macron – Ministre de l’économie
Valeurs non cotées : Néant
Valeurs cotées : 74 K€ (dont PEA et fonds PME)
Assurances vie : Crédit Mutuel 86 345€

Axelle Lemaire – Secrétaire d’Etat chargée du Numérique
Valeurs non cotées : Néant
Valeurs cotées : PEA en cours d’ouverture
Assurances vie : Néant

Martine Pinville – Secrétaire d’Etat chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale
Valeurs non cotées : Néant
Valeurs cotées : Néant
Assurances vie : Néant

Ça fait peur !

Dernière modification par Fructif (24/01/2016 20h04)

Hors ligne

 

#318 24/01/2016 20h01 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   65 

GoodbyLenine a écrit :

À mon avis : pas de décollage du PEA-PME à venir.

Cet amendement (exonération des plus-values en cas de remploi de fonds monétaires) n’a guère de chance d’être efficace (ceci a déjà été évoqué par parisien, voir message #300) : les détenteurs de tels fonds monétaires (à priori peu enclins à prendre des risques, et peu actifs car ils auraient déjà pu optimiser leur situation depuis longtemps) sont aussi susceptibles, grâce à cette carotte, de se précipiter pour investir dans des sociétés éligibles au PEA-PME, qu’une personne ne sachant pas nager et ayant peur de l’eau est susceptible de plonger pour traverser un fleuve parce qu’on lui promet une barquette de frites gratuite de l’autre côté.

Je pense de plus qu’il est stupide, car il pourrait juste générer un effet d’aubaine diminuant simplement les recettes de l’État :
   - un investisseur qui a des anciens fonds monétaires en forte plus-value (au sein d’un patrimoine diversifié et important, ça peut arriver) et veut de toute manière investir dans des PME, pourra choisir, au lieu de mettre de l’argent frais sur son PEA-PME, de recycler l’argent de ses vieux fonds monétaires.
   - un détenteur frileux de vieux fonds monétaires (rapportant actuellement environ 0.00%) ne verra guère d’inconvénient à verser ces fonds sur un PEA-PME, même sans ensuite investir dans des PME (rien n’empêche de garder le cash sur le PEA-PME pendant 5 ans), et ceci juste pour échapper à un impôt sur les plus-values. 

Permettre d’investir dans des obligations convertible aidera le PEA-PME, et sans doute certaines PME, mais il ne faut pas en espérer en "coup de fouet" énorme pour autant (et il peut aussi y avoir des effets d’aubaines significatifs).

Je n’ai guère l’habitude de critiquer nos élus, mais en ce cas d’espèce, j’ai vraiment l’impression qu’on a un exemple de lobbying efficace de certains auprès de députés un peu naïfs. Je serais curieux de savoir combien de députés détiennent un PEA-PME, un PEA, ou même combien des députés ayant participé à ces travaux détiennent des actions ou des obligations convertibles.

AMF : Je suis un (des rares ?) détenteur de PEA-PME (2 dans le foyer fiscal)….

Dsl pour le doublon.

Détrompez vous, de nombreux CGP indépendants, gestionnaires de fortune et autres réseaux bancaires sont déjà à la manoeuvre pour toper les épargnants concernés et leur proposer de placer leurs +values (et uniquement les + values) sur des supports PEA-PME.

A suivre…

AMF : je suis aussi détenteur de 2 PEA PME et 2 PEA…


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#319 01/02/2016 21h05 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   

Fructif a écrit :

Emmanuel Macron – Ministre de l’économie
Valeurs non cotées : Néant
Valeurs cotées : 74 K€ (dont PEA et fonds PME)
Assurances vie : Crédit Mutuel 86 345€

http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/ … nement.pdf

http://www.economiematin.fr/news-emmanu … on-et-lisf

Je trouve cela un peu étonnant tout de même. Qu’il ait un bel appartement ok mais le patrimoine financier est très faible par rapport à son niveau de revenus passés, non ?

Hors ligne

 

#320 04/02/2016 14h44 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

Un point que je trouve contraignant avec le PEA-PME est la définition de l’éligibilité des sociétés au dispositif : qui est en charge de définir l’éligibilité des sociétés : les investisseurs, les courtiers, les sociétés elles-mêmes ?

Par exemple, certaines sociétés respectent les conditions pour être éligibles au PEA-PME mais ne communiquent pas dessus.

En conséquent, les courtiers n’autorisent pas l’achat de ces sociétés dans un PEA-PME tant que la société ne s’est pas déclarée éligible (alors que les critères d’éligibilité sont respectés).

Pour y remédier, est-ce que certains d’entre vous ont essayé de :

1)    Contacter le service investisseur des dites sociétés et leur demander de publier un document déclarant leur éligibilité au PEA-PME ? Si oui, avec quel succès ?

2)    Contacter leur courtier et leur expliquer (preuve à l’appui) que la dite société respecte les critères pour être éligible au PEA-PME et donc leur demander de la référencer comme telle.

J’ai déjà testé le point 2) avec mon propre courtier pour quelques sociétés.
Il a répondu à côté de la plaque et n’a rien fait. Je n’ai pas insisté non plus.

Merci pour vos réponses !

Hors ligne

 

#321 04/02/2016 16h00 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   401 

Pourquoi vous compliquer la vie pour pas grabd chose?

Si une valeur que vous estimez éligible ne s’est pas déclarée comme telle dans un communiqué de presse et donc dans un fichier sur le site d’Euronext, alors cela m’étonnerait qu’elle le fasse maintenant suite à votre demande.

Et votre courtier, vu sa responsabilité qu’il engage, ne va jamais vous laisser acheter dans votre PEA-PME des valeurs pas dans ce fichier, car il risquerait gros alors qu’il ne gagnerait que votre estime et quelques euros de courtage.

Finalement, les seuls qui peuvent s’affranchir de ce fichier sont les gérants de fonds PEA-PME, qui décident seuls (mais ils ont intérêt à bien documenter si la valeur achetée n’est pas dans ce fichier) car leur courtier n’a aucune raison de leur interdire d’acheter telle ou telle valeur pour leur fonds PEA-PME.

Hors ligne

 

#322 09/04/2016 16h31 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,

Les défauts de l’indice PEA PME et donc du tracker qui le reproduit ont été débattus ici plusieurs fois. L’univers d’investissement est bourré de sociétés hétérogènes voire à pertes ce qui ne correspond pas à tous les styles d’investissement.

Dans ce contexte, j’ai pris 8 fonds parmi les meilleurs fonds PEA PME sur 3 ans et j’ai cumulé leurs 10 principales positions (merci Morningstar) pour mettre en évidence les titres éligibles au PEA PME qui réunissent le plus la confiance des gérants. L’indicateur de classement utilisé est simple : il additionne les pourcentages de détention du titre dans l’actif des fonds qui le détiennent.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_top_pme.png

Devoteam sort largement gagnant avec 12,25 points sur 3 portefeuilles
Trigano sort à un peu moins de 10 points mais sur 4 portefeuilles

La liste des fonds de l’échantillon est :
AMUNDI PME
BNP PARIS ACTIONS PME
DECOUVERTES
ID France SMIDCAPS
KEREN
PLUVALCA Initiatives
PORTZAMPARC PME
SEXTANT PME

Si j’en trouve le temps je créerai un portefeuille google avec ces 20 titres.

bémol : un titre peut peser sur un portefeuille parce qu’il a monté récemment. une analyse financière reste indispensable et pour cela il y a des experts ici … !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech