Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/12/2013 22h39 → Du mérite d'être riche... (comportement)

Membre
Réputation :   20 



Peut être en avez vous entendu parlé,

A priori c’est une petite étude sur le comportement des gens riches
A posteriori c’est une étude sur le comportement des gens "qui se sentent" riche

8 minutes c’est pas trop long
Je pense que la partie la plus intéressante est celle des 2/3 dernières minutes
(le début fais très demaguo)

N’y voyez aucune attaque ou parti pris j’adore les études sur le comportement

Également si vous avez le loisir de lire
Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens c’est toujours sympa

Mots-clés : comportement

Hors ligne

 

#2 06/12/2013 00h21 → Du mérite d'être riche... (comportement)

Membre
Réputation :   69 

LordWolfy a écrit :

Également si vous avez le loisir de lire
Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens c’est toujours sympa

Euh, "sympa" n’est pas le terme que j’aurais employé… Je me le suis tapé, et je ne regrette pas, je le recommande même. Mais il est rédigé dans un style académique et c’est moins fun à lire que regarder la vidéo proposée.

Sur la video, il aurait été intéressant de conclure sur des propositions pour s’auto réguler et ne pas tomber dans les travers décrits.

Peut être vous vous même riche et avez des astuces pour aller dans ce sens?

J’avais par exemple lu quelque part de réserver une part de son revenu au don dès que possible, de manière à ce que cela devienne une habitude lorsqu’on devient plus aisé.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#3 06/12/2013 02h14 → Du mérite d'être riche... (comportement)

Membre
Réputation :   60 

LordWolfy a écrit :

Également si vous avez le loisir de lire
Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens c’est toujours sympa

Je l’ai pas mal potassé il y a 20 ans. Je pensais que cela servirait à ma formation commerciale… Ce que j’y avais surtout trouvé à l’époque, c’était des outils pour éviter de se manipuler soi-même : le principe de l’ "escalade d’engagement" en particulier m’avait marqué. A ce moment-là, j’observais beaucoup les créateurs d’entreprises sans formation de gestion, et j’avais remarqué qu’ils étaient très sujets à cette escalade. D’ailleurs moi-même, cela m’avait aidé à éviter ce type de piège (très classique, au demeurant), et plus globalement à prendre un peu recul.

Concernant le fait d’être riche, j’ai quelques réflexions issus de mon vécu personnel. Lorsqu’on passe d’une situation ordinaire où l’on doit compter à 10 euros près à un peu plus d’aisance, on peut avoir quelques problèmes relationnels, dus à soi même et aussi aux autres : d’une part on peut avoir tendance tendance à devenir un peu plus dur et méprisant pour l’incompétence (si l’aisance un peu supérieure que l’on a est le fruit d’un travail exigeant, car alors on pense qu’on a le droit de mépriser un peu l’incompétence, sans trop chercher à savoir comment elle s’explique), et aussi moins compréhensif et peut-être un peu plus arrogant (enfin, est-ce de l’arrogance, ou un peu de détachement?) ; d’autre part (et indépendamment je crois du point précédent) les moins à l’aise ont tendance à vous jalouser dès que vous en faites un tout petit peu trop (mais pas beaucoup beaucoup, pourtant) ; la confrontation des deux peut créer des relations difficiles à gérer ; c’est parfois difficile, quand on est à 100 euros près, de communiquer vraiment avec quelqu’un qui est à 10 euros près.

Lorsque l’on passe de "plus à l’aise" à "riche", là par contre je ne peux pas en parler faute de vécu. Mais peut-être, avec un peu plus de richesse, devient-on plus en sécurité, et alors peut-être plus cool à nouveau?

Egalement, si l’on est suffisamment riche, on doit côtoyer plus de gens riche, donc peut-être est-on moins soumis à la jalousie ordinaire décrite plus haut.

Sans vouloir discuter s’il y des mérites à être riche, en tout cas cela peut influer sur sa relation avec autrui, c’est l’idée (assez banale) que je voulais surtout évoquer.

Dernière modification par placementapapa31 (06/12/2013 02h31)

Hors ligne

 

#4 06/12/2013 10h58 → Du mérite d'être riche... (comportement)

Membre
Réputation :   554 

Pruls a écrit :

J’avais par exemple lu quelque part de réserver une part de son revenu au don dès que possible, de manière à ce que cela devienne une habitude lorsqu’on devient plus aisé.

Bonjour,
Je pense que c’est une très bonne habitude en effet. Toutefois, n’attendez aucune reconnaissance pour cela : certains trouveront sans doute le moyen de dire que vous "affirmez ainsi votre prétendue supériorité" (ou qqch dans le genre). En tout cas, s’il y a des choses auxquelles vous voulez apporter votre soutien, le faire me paraît très bien.

PP, je pense qu’être plus riche ou être riche ne créé pas plus de problèmes relationnels pour ma part (je suis passé par les stades on est à un Franc près jusqu’au stade "on devient plus cool"). Je le perçois comme une différence d’état d’esprit. Et même des riches peuvent sans doute en avoir entre eux. A titre d’exemple, quand on a des ambitions de progrès permanent et quand on est perfectionniste, l’entourage va le vivre assez mal s’il n’a pas les mêmes ambitions. Je pense que mon état esprit n’a pas beaucoup changé sur les 15 dernières années, mais l’expérience apporte forcément un peu plus d’humilité au fur et à mesure des râtés (du moins je l’espère).

Hors ligne

 

#5 07/12/2013 16h50 → Du mérite d'être riche... (comportement)

Membre
Réputation :   60 

sergio8000 a écrit :

PP, je pense qu’être plus riche ou être riche ne créé pas plus de problèmes relationnels … Je le perçois comme une différence d’état d’esprit.
quand on a des ambitions de progrès permanent et quand on est perfectionniste, l’entourage va le vivre assez mal s’il n’a pas les mêmes ambitions

Oui, je fais le même constat : on change d’état d’esprit ; mais c’est justement ce changement qui peut créer quelques problèmes relationnel, notamment avec ses anciennes relations (ne comprennent pas ce changement, vos ambitions, vos objectifs - ou feignent de ne pas comprendre)

sergio8000 a écrit :

l’expérience apporte forcément un peu plus d’humilité au fur et à mesure des râtés (du moins je l’espère).

Je le pense également : et ces ratés sont un apprentissage forcé de l’humilité.

Sur l’humilité cependant, une remarque : pas assez d’humilité et on est vite un "con" (et là je pense à la citation d’Audiard citée et recitée : "Les cons ça ose tout etc…"), et de plus si on ne tire pas leçon des ratés et que l’on se surrestime, on ne fait pas long feu en investissement! Mais d’un autre côté trop d’humilité (ce qui en plus est un peu hypocrite), et on risque de ne pas assez se mettre à distance de la médiocrité ordinaire (or ça il le faut aussi pour réussir dans ces projets, car assez souvent dans certains milieux on vous tire vers le bas).

L’humilité, c’est donc un juste dosage, il me semble.

Dernière modification par placementapapa31 (07/12/2013 19h19)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech