Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/11/2013 09h30 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   15 

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si la problématique a déjà été abordé dans un précédent post… si c’est le cas veuillez me pardonner pour ce doublon.

Étant actuellement en cours de séparation avec ma femme, avec qui je suis pacsé depuis 5 ans et avec qui j’ai eu une petite fille.

Je me rends compte que malgré beaucoup de garde-fous (acquisition de parts de société, de biens immobilier seul etc…).

La séparation peut très facilement remettre en cause les efforts consentis pour arriver à être rentier.

J’aimerai avoir vos retours d’expérience sur cet événement de la vie (approche côté investisseur / rentier).

Comment avez-vous préservé votre patrimoine ? Les erreurs à ne pas faire ?

Il est bien évident que l’idéal est de préparer la séparation au moment du mariage, pacs etc… mais bon c’est pas toujours évident à envisager et surtout il n’est pas possible de tout prévoir.

Merci d’avance pour vos retours.

Mots-clés : divorce, mariage, pacs, séparation


Blog sur l'investissement immobilier: http://investimmo-autrement.fr/

Hors ligne

 

#2 27/11/2013 11h08 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   70 

Sasuke évoque ici une partie douloureuse de nos vies, pour ma part, j’en remâche encore l’amertume.
Tout change avec ce coup du sort, budget déséquilibré par les pensions alimentaires ou (rarement mais çà arrive) jackpot si prestation compensatoire versée.


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#3 27/11/2013 11h30 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

Je compatis vivement.
J’avais une trés jolie villa avec piscine rachetée généreusement par mon ex avec les indemnités compensatoires,pensions etc.. et je me suis retrouvé avec une maison de ville d’une valeur du quart de cette dernière ( de la villa pas de mon ex).
A l’attention de sasuke vous etes en pacs pas marié ce qui limite les dégats au niveau des indemnités compensatoires.
Essayer de vous arranger intelligemment en partageant a égalité ce qui a été gagné pendant cette période.
Un bon arrangement vaut mieux qu’un mauvais procés.
Pour ma part La liberté que j’ai actuellement vaut bien toutes ces pertes financières (enfin presque).

Hors ligne

 

#4 27/11/2013 13h12 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   132 

Bonjour,

la première question à se poser est sans doute de savoir si vous vous êtes pacsés en séparation ou en communauté de biens. les conséquences seront différentes.

Après, il faut bien faire attention, le PACS est très différent du mariage. il n’est pas régit par les mêmes règles.  Les obligations et les droits sont très différents.

A mon sens, pour une réponse vraiment personnalisée, le mieux est de voir un notaire ou un avocat.
Cependant, n’hésitez pas à poser vos questions. Si on peut y répondre, nous le ferons avec plaisir.


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#5 27/11/2013 13h52 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

Sasuke a écrit :

Bonjour à tous,

Je me rends compte que malgré beaucoup de garde-fous (acquisition de parts de société, de biens immobilier seul etc…).

La séparation peut très facilement remettre en cause les efforts consentis pour arriver à être rentier.

Comment avez-vous préservé votre patrimoine ? Les erreurs à ne pas faire ?

Il est bien évident que l’idéal est de préparer la séparation au moment du mariage, pacs etc… mais bon c’est pas toujours évident à envisager et surtout il n’est pas possible de tout prévoir.

Merci d’avance pour vos retours.

Bonjour Sasuke,

j’ai peur de ne pas comprendre: avez vous signé une convention spécifique ou non? Dans le 1er cas, seul la convention passée entre votre épouse et vous tiendra lieu de loi. A défaut c’est le régime de droit commun qui s’appliquera, comme pour les concubins.

Donc pour pouvoir répondre précisément à vos questions, il nous faudrait quelques précisions, notamment quid du logement familial? Qui en est propriétaire?….

N’hésitez pas à poser vos questions.

PS: Désolée si je suis indiscrète mais qui est à l’origine de la séparation (l’un d’entre vous ou les 2) car les démarches à effectuer pour mettre fin au pacs ne seront pas les mêmes.

Hors ligne

 

#6 27/11/2013 14h02 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

Au fait Sasuke,

vos biens ont ils été acheté avant, et /ou pendant le PACS? S’ils on été achetés pendant le PACS, pouvez vous justifier qu’ils ont été acquis avec vos propres deniers uniquement?

Hors ligne

 

#7 27/11/2013 14h05 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

Concernant les biens acquis en votre nom propre, s’ils ont été financés à crédit et que votre ex-compagne peut justifier que les mensualités ont été réglées par les revenus du ménage, elle peut prétendre à sa "part du gateau"

Dernière modification par Sid (27/11/2013 15h17)

Hors ligne

 

#8 27/11/2013 14h12 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   88 

Job a écrit :

Sasuke évoque ici une partie douloureuse de nos vies, pour ma part, j’en remâche encore l’amertume.
Tout change avec ce coup du sort, budget déséquilibré par les pensions alimentaires ou (rarement mais çà arrive) jackpot si prestation compensatoire versée.

Bonjour Job
Sauf erreur de ma part, votre presentation n’est donc plus a jour ;-)
Bien a vous

Hors ligne

 

#9 27/11/2013 14h30 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   15 

Bonjour,

Je me rends compte que je n’ai peut être pas été clair dans mon propos, le but n’est pas d’analyser ma situation personnelle….

Je pense avoir fait le nécessaire pour me protéger de la séparation, convention lors du pacs, acquisition à titre personnel de certains biens (part de sociétés, biens immo…).

Par contre acquisition 50/50 de la résidence principale, mais avec apport identique de chacun et participation identique dans le remboursement de prêt.

Je souhaite surtout que ceux qui le souhaitent, nous fassent part des pièges, des erreurs bêtes, des trucs à éviter…

Je me rends compte que sur ce coup, je m’en sors plutôt bien (voir très bien), du fait que la personne en fasse de moi est compréhensive et ne cherche pas "la guerre".

Pour revenir au sujet, la question est bien "Comment préserver son patrimoine malgré (ou avant) une séparation ?" et non une analyse de mon cas perso… qui n’était là que pour illustrer, amorcer, la discussion.

Merci d’avance pour vos futurs retour.


Blog sur l'investissement immobilier: http://investimmo-autrement.fr/

Hors ligne

 

#10 27/11/2013 15h00 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   10 

Sasuke,

Sujet délicat et extrêmement douloureux à vivre quand ça se passe bien, je n’ose pas imaginer quand ça se passe mal…

C’est précisément ce sujet qui m’a amené à découvrir trop tardivement la notion de revenu passif et son corrolaire : le ’fuck-you money’.
L’idée générale était de me garantir un revenu quoi qu’il arrive, car je me retrouvais, euh, comment dire, père célibataire. Cet argent et ces investissements sont en mon propre et je les ai acquis en tant que célibataire : peut-être est-ce la réponse pour ’protéger son patrimoine’.
Ca et… ne jamais se remarier bien entendu  big_smile

Le fait est que les rancoeurs peuvent rapidement amener les ex- à utiliser les enfants ou l’argent (ou les deux) comme des outils de vengeance de l’un(e) contre l’autre et c’est exactement là où il ne faut pas aller.
Pour préparer la séparation au moment où elle se produit, je recommanderais de rédiger une ’’Convention amiable’’ (vraiment amiable !), validée par un avocat commun, qui sert de base au juge pour prononcer les modalités du divorce, répartition du patrimoine commun, garde des enfants, etc.

Hors ligne

 

#11 27/11/2013 15h06 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   97 

Bonjour,

Moi-même en cours de séparation (mais marié avec contrat de mariage), je pense qu’il est impossible de préserver votre patrimoine, ni même votre capacité d’épargne.

En fait, la séparation est précisement un de ces évènements que vos efforts précédents d’investissement vous permettent de mieux gérer, au même titre qu’un licenciement par exemple, en minimisant les conséquences. (Il est bien evident que je me place exclusivement d’un point de vue financier).

En ce qui me concerne, le résultat est la division par 2 de mon épargne, et un emprunt sur 20 ans la ou j’avais reussi précédemment à ne plus avoir de dettes (immobilier -RP et secondaires- quasi payé). Plus une pension alimentaire, qui gréve presque complétement ma capacité d’épargne. Mais je garde ma RP, et je préserve mon CTO et mon PEA, je vais donc pouvoir continuer à investir en bourse :-) !

Votre cas sera surement different, étant PACSé. Pour voir dans le détail quelles seront les conséquences financiéres pour vous, je rejoins les conseils précedants: seuls les professionnels seront capables de vous renseigner (notaires, avocats), et faites en sorte que ça se passe le mieux possible, en prenant du recul par rapport aux conseils de votre avocat(e).

Et bon courage…


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#12 27/11/2013 15h23 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   70 

coyote a écrit :

Bonjour Job
Sauf erreur de ma part, votre presentation n’est donc plus a jour ;-)
Bien a vous

En fait, si : cela était arrivé il y a 15 ans et me suis remarié depuis avec une veuve (autre problématique successorale d’ailleurs) !

Dernière modification par Job (27/11/2013 15h24)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#13 27/11/2013 15h32 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

YP a écrit :

Sasuke,

Sujet délicat et extrêmement douloureux à vivre quand ça se passe bien, je n’ose pas imaginer quand ça se passe mal…

C’est précisément ce sujet qui m’a amené à découvrir trop tardivement la notion de revenu passif et son corrolaire : le ’fuck-you money’.
L’idée générale était de me garantir un revenu quoi qu’il arrive, car je me retrouvais, euh, comment dire, père célibataire. Cet argent et ces investissements sont en mon propre et je les ai acquis en tant que célibataire : peut-être est-ce la réponse pour ’protéger son patrimoine’.
Ca et… ne jamais se remarier bien entendu  big_smile

Le fait est que les rancoeurs peuvent rapidement amener les ex- à utiliser les enfants ou l’argent (ou les deux) comme des outils de vengeance de l’un(e) contre l’autre et c’est exactement là où il ne faut pas aller.
Pour préparer la séparation au moment où elle se produit, je recommanderais de rédiger une ’’Convention amiable’’ (vraiment amiable !), validée par un avocat commun, qui sert de base au juge pour prononcer les modalités du divorce, répartition du patrimoine commun, garde des enfants, etc.

+1

Et surtout ne jamais se remarier (sauf avec une veve trés vieille et trés riche)

Hors ligne

 

#14 27/11/2013 15h40 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

Kohai a écrit :

Bonjour,

Moi-même en cours de séparation (mais marié avec contrat de mariage), je pense qu’il est impossible de préserver votre patrimoine, ni même votre capacité d’épargne.

Bonjour Kohai,

Là dessus, je ne peux être d’accord avec vous car le PACS et ses effets juridiques ne sont pas régies par les mêmes dispositions que le  mariage (même en cas de séparation de biens /contrat de mariage).

Dans le PACS tout ce qui n’est pas régi par la convention le sera par le droit commun applicable aux concubins. Les concubins ne doivent rien à l’autre. C’est comme s’il avait acquis ses biens " en célibataire" 

Chacun conserve ses biens et ne doit rien à l’autre étant entendu qu’une éventuelle pension alimentaire ne rentre pas dans ce champ d’application.

Bien entendu je fais également fi des répercussions fiscales ne sachant pas pour quelle genre d’imposition notre ami avait opté..

Hors ligne

 

#15 27/11/2013 15h50 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

YP a écrit :

Sasuke,

Pour préparer la séparation au moment où elle se produit, je recommanderais de rédiger une ’’Convention amiable’’ (vraiment amiable !), validée par un avocat commun, qui sert de base au juge pour prononcer les modalités du divorce, répartition du patrimoine commun, garde des enfants, etc.

Dans le cadre d’un PACS, je préconiserai plutôt de rédiger une convention amiable (signée des 2 parties) et de la transmettre directement au JAF = juge aux affaires familiales afin d’éviter des coûts supplémentaires.

En effet, les conventions passées par des co-contractants tiennent lieu de loi (entre ces personnes) sauf si elles dérogent à l’ordre public ce que le JAF vérifiera

Hors ligne

 

#16 30/11/2013 20h10 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   44 

C’est encourageant tout ça, je vais me marier au mois de Juin prochain…

Ce sera en régime classique de communauté réduite aux acquets.
Nous avons un patrimoine très déséquilibré. De mon coté, environ 1 million d’euros, en grande partie grâce à un logement à Paris dont j’ai hérité et dans lequel nous vivons, plus les fruits de placements.
Ma future femme n’a que quelques dizaines de milliers d’euros sur Livret.

Pour me préserver d’éventuels soucis dans le futur, j’ai prévu de déposer chez notaire l’inventaire de mes biens avant mariage. Comme ça la situation de départ sera claire.
C’est la seule "précaution" que je prévois.

Sinon, nous allons donc vivre chez moi avec ses deux enfants à elle. Nous n’en avons pas en commun et n’en aurons pas. Bon, en cas de souci, ça évitera de devoir verser une pension alimentaire. C’est leur père qui le fait, pas beaucoup d’ailleurs, 400 euros pour deux enfants.

Hors ligne

 

#17 01/12/2013 17h21 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   56 

Il n’y a pas que le problème de la pension alimentaire pour les enfants, mais aussi celui de la prestation compensatoire qui peut faire mal dans bien des cas.
Sous forme de capital en général mais aussi parfois sous forme de rente.


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#18 12/12/2013 12h49 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   84 

Les cas que vous décrivez (forte prestation compensatoire) sont elles du avec tout les contrats?

Bon dans mon cas, si séparation, c’est sûr mais ça s’appelle créance de participation.
L’avantage c’est que dés le départ les règles sont claires.

Hors ligne

 

#19 20/10/2014 23h48 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   43 

Bonsoir,

Je remonte le sujet pour vous exposer mon problème et peut être avoir une aide.

J’ai acheté ma maison en indivision 50/50 mais je suis séparé depuis un bout de temps.
Lors de la séparation j’ai contacté le notaire qui m’a dit que pour mettre la maison a mon nom c’était 6000e.

Malgrès le fait que j’assumais seul le crédit je n’ai pas pu le faire reprendre seul.

J’ai donc laissé tombé car tout seul c’était mission impossible.Les personnes que j’ai interrogé m’ont dit que ma situation va vite devenir problématique.J’ai une fille avec mon ex qui elle a une fille avec un autre homme.

Depuis j’ai  entendu parler de soulte,que mon ex ne veut pas.J’ai pu lire que sans soulte le fisc pouvait considérer ça comme un cadeau.

Maintenant je suis avec quelqu’un d’autre.Cette gentille personne a repris le crédit avec moi dans une autre banque donc:

J’ai un PTZ avec mon ex(que je paie seul),j’ai du dénoncer le compte joint suite a des ponctions du fisc a cause de mon ex.

J’ai un prêt employeur prélevé sur mon compte qui est au nom de mon ex.

J’ai un crédit au nom de ma chérie et moi même.

Je suis toujours propriétaire avec mon ex a 50/50.

J’ai l’impression d’être coincé,je souhaiterai garder la maison a mon nom et pouvoir la laisser a ma conjointe survivante puis a ma fille.

Sans argent suis je condamné a serrer les fesses et attendre 3 ans que le PTZ se termine pour reprendre un crédit pour payer le notaire?


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#20 21/10/2014 02h29 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Modérateur
Réputation :   1084 

Je pense que pour récupérer 100% de la maison, vous n’échapperez pas au paiement des droits (au trésor public) sur les 50% de votre ex (sans doute ce que le notaire avait chiffré à 6000€, en tenant compte en plus de ses émoluments, qui doivent n’être qu’un e petite partie).

Si vous n’avez pas formalisé, lors de ou après la séparation, que vous continuiez à payer les échéances des emprunts, pour l’ensemble des indivis, vous risquez d’avoir une désagréable surprise le jour où il vous faudra aussi payer le prix de sa part à votre ex….

Chaque jour que vous laissez perdurer la situation risque de vous couter des sous. A votre place, je foncerais chez un notaire pour lui détailler la situation, et tenter de remettre la situation d’équerre au plus vite (au besoin en reprenant le crédit qu’il faudra pour solder définitivement les comptes avec votre ex, et financer les frais associés). Ne croyez pas ce qu’on a pu vous dire à droite ou à gauche : demandez au notaire qu’il vous écrive ce qu’il préconise de faire, et combien ça vous coutera, en frais (pour le trésor public, et pour le notaire) et au niveau de ce que vous devrez payer à votre ex (et si jamais elle ne veut rien, je pense qu’il sera assez facile pour le notaire de trouver un moyen tout à fait légal de s’arranger). Il y a bien plus d’urgence à s’occuper de cet aspect qu’à boursicoter…

PS : Pour les frais associés à l’opération, envisagez la possibilité de débloquer le PEE (c’est l’acquisition de 50% de votre RP, après tout), et d’utiliser une partie de l’épargne de précaution, que vous rétablirez ensuite (pas la peine d’alimenter l’AV et le PEA chaque mois, si la trésorerie est temporairement un peu tendue).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#21 27/10/2014 18h04 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   43 

Bonjour,

Merci GoodbyLenine, je sors de chez le notaire.

Si j’ai bien compris, le CRD est supérieur au prix de la maison et tant qu’il en sera ainsi je ne devrai rien a mon ex.Il est étonné que j’ai pu reprendre un crédit sur 50% d’une maison.

Le notaire prends 900e.
L’État prend 4000e.(….)

Je prends note pour le PEE mais il ne couvrira pas toute la somme donc il ne me reste plus qu’a asticoter le banquier.

Fini le boursicotage.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#22 27/10/2014 19h19 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   73 

Bonjour,

Je profite de cette discussion pour poser une question relative à une situation particulière.

Je suis pacsé (sans contrat spécifique) et nous avons 2 enfants et des patrimoines déséquilibrés. (disons pour simplifier 2M pour moi et 300K pour elle).

Je n’aime pas trop cette situation car çà créé une espèce de dépendance financière entre nous et je considère que notre patrimoine nous appartient à tous les 2 (elle s’est occupée des enfants pendant que je travaillait comme un fou).

A un moment nous avons pensé à nous marier en communauté universelle car çà permettrait d’équilibrer les patrimoines sans payer trop de droits d’après ce que je comprends ; mais bon ce n’est pas trop d’actualité pour diverses raisons.

J’ai cru comprendre qu’en cas de séparation, on pourrait, dans un "contrat de rupture de pacs", indiquer un montant de dédommagement qui échapperait au règles classiques sur les donation parce qu’il s’agirait d’une rupture de contrat.

Est-ce que çà vous semble possible de faire çà lors de la rupture d’un pacs ou bien faut-il pour échapper à l’impot sur les donations, qu’un tel montant soit prévu dans le contrat signé lors de la signature du pacs (ou dans un avenant) ?

Hors ligne

 

#23 27/10/2014 19h41 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   97 

Si la communauté universelle vous convient, pourquoi ne pas simplement modifier le contrat de PACS en ce sens ?
Modifier un PACS - PACS


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#24 24/11/2014 00h51 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je profite de cette file pour soumettre mon interrogation.
J’étudie la possibilité d’établir un PACS. Je mets donc l’affectif volontairement de côté pour prendre les meilleurs décisions.
Plus pragmatiques que romantiques, notre principale motivation est financière avec notamment la possibilité de débloquer notre épargne salariale.

Quels sont les pièges à éviter en se PACSant ?

x Le régime légal du PACS est celui de la séparation des biens (par défaut).
Donc, le principal piège serait d’oublier de maintenir un inventaire de ses biens (avant et pendant)

x Contracter un crédit à deux, à moins d’en avoir parfaitement délimiter les tenants et aboutissants auprès d’un notaire.

Voyez-vous des choses à anticiper par rapport aux enfants ? Avant d’en avoir et après ?

Dernière modification par Cache40 (24/11/2014 00h51)


Dans la vie, le plus grand risque est justement de n'en prendre aucun.

Hors ligne

 

#25 24/11/2014 08h56 → Préserver son patrimoine malgré une séparation... (divorce, mariage, pacs, séparation)

Membre
Réputation :   17 

Le mariage n’est pas une preuve d’amour mais un contrat. Ce doit être pareil pour le pacs. Je vous conseille vivement de consulter un notaire AVANT de décider quoique ce soit et toujours penser au pire (comme vous le dira Mr le curé), c’est à dire lorsque vous aurez un patrimoine qu’il faudra partager.

Echaudé par 15 ans de mariage, j’ai décidé de ne plus jamais signer de contrat de ce type. Ma compagne actuelle a connu les même déboires (en pire) et a le même avis.

Un avocat spécialisé dans les divorces m’a dit un jour : le mariage devient intéressant quand les enfants sont partis.


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech