Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 21/08/2012 12h33 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   20 

D’après ce qui est dit sur CNN cette vente était programmée depuis l’introduction, c’est à dire qu’il vaitannoncé à la SEC son intention de vendre dès la fin de la période de lock-up qui suit l’IPO.

Hors ligne

 

#77 08/09/2012 09h37 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   104 

Maintenant que Facebook a perdu plus de la moitié de sa valeur, est-elle digne d’achat?
Actuellement elle côte 19$, son plus bas est de 17,55$.

Aswath Damodaran valorise Facebook à  23.94$, un bon investisseur dans la valeur, prendra  encore une marge de 25% soit  18$.

Facebook annonce un plan de rachat d’action: racheter à 19 ce que l’on à vendu à 38, c’est le paradigme  de tout bon investisseur vendre au plus haut et acheter au plus bas.

Pour Damodaran Facebook à un grand avenir; la monétisation de ses utilisateurs mobiles doit encore être développée.

Hors ligne

 

#78 08/09/2012 10h00 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   85 

Au cours actuel, vous payez plus de 10 fois le chiffre d’affaires et plus de 100 fois le résultat.
Vous pouvez acheter le business plan ou un ticket de loto, c’est à peu près pareil..


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#79 08/09/2012 14h17 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   104 

Vous pouvez trouver l’article sur Facebook d’ Aswath Damodaran sur son site Musings on Markets
Musings on Markets: Facebook face plant: Time to friend the company?

Dans le tableau qui suit nous voyons que pour Facebook le calcul, par différents investisseurs, de la valeur intrinsèque et de la limite d’achat varie plus que du simple au double.
La fourchette pour la valeur intrinsèque va de 30$ à 9$ et pour la limite d’achat de 7$ à 20$.
 
Facebook: Value and buy thresholds - Google Sheets

Hors ligne

 

#80 08/09/2012 17h07 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   42 

Derival a écrit :

Et vous, que pensez-vous de Facebook ?

Survalorisée, peut-être un peu moins maintenant avec la chute importante du cours depuis l’introduction en bourse wink

Dernière modification par zetrader (08/09/2012 17h08)

Hors ligne

 

#81 18/10/2012 19h45 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   25 

Bonjour
  Google voit sa cotation suspendue suite a l’annonce de la baisse de ses profits de 20% et une baisse de l’action de 9,03%
  Conséquence contagieuse Facebook chute de 4%
hum
herve

Hors ligne

 

#82 13/03/2013 21h23 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   320 

]

BorderLine a écrit :

Linkedin en revanche…tous ces réseaux dont tout le monde parle mais que personne utilise. J’ai jamais vu un de mes anciens boss utiliser un tel réseau pour recruter quiconque, et, moi le premier, n’envisagerais pas de recruter par là. C’est que du vent tout cela.

En lisant cette phrase je repense à ce que m’a dit dernièrement un cousin (sorti de l’X) chef d’équipe dans grosse boite parisienne :

"Tout le monde fonctionne par réseau, le meilleur réseau c’est le réseau réel. Si tu es bon et surtout que ton réseau réel est bon, il (le réseau =tes camarades d’écoles, l’annuaire de l’école, tes N+X de stages) te vendra facilement et tu auras les premières propositions pour les postes intéressants.
Ceux qui sont sur Linkedin ça veut dire qu’il n’ont pas un bon réseau et donc qu’ils récupèreront les postes les moins intéressants car non déjà distribué par les réseaux "réels". "

A réflechir


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#83 14/03/2013 12h36 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   88 

Salut Simouss,

Je suis dans une mesure d’accord avec toi. Je n’utilise pas Linkedlin pour chercher…
J’utilise un reseau reél. ( même si j’ai un profil actif sur ce reseau )

Rien ne vaut la vrai discussion, permettant de cerner la qualité d’un candidat lors d’une première approche.
Quand je vois les recommandations sur les profils de mon entourage pro, je pense parfois qu’il passe plus de temps à peaufiner leur profil que développer leur compétences, accessoirement bosser…
Mon meilleur outil de recrutement, c’est mon ami "google" autrement plus puissant.
[Mode Sarccastique ON] de toute facon, on ne recrute plus en France[Mode Sarccastique OFF]

Par contre, un autre effet de Linkelin, c’est de fournir une masse d’informations et de connexion
pour les prospecteurs commerciaux de toute sorte.
Je suis pollué a longueur de journée par téléphone ou mail, et dans 95% des cas, l’outil qui améne ces prospecteurs de tout poil, c’est Linkedin.
J’en suis a me demander si je ne vais pas supprimer mon profil.

Par contre, est-ce que cela a une valeur? je n’en sais fichtrement rien.
donc pas d’investissement dans ces sociétés.

Hors ligne

 

#84 28/07/2013 02h50 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   195 

Bonjour
ou Bonsoir,
suivant le cas.

Le temps… arrange bien les choses.

le 25 Mai 2012 InvestisseurHeureux a écrit :

Pour la curiosité, maintenant que Facebook cote moitié moins que son cours d’IPO (Wall Street salue les pigeons qui ont souscris à l’IPO, générant de forte commissions), le professeur A. Damodaran estime que nous sommes proche d’un cours d’achat.

Son estimation de Facebook est à 24 USD pour un cours actuel de 19 USD. A 18 USD il envisage l’achat.

Source : Facebook face plant: Time to friend the company?
…/…

enrichissement pour tout le monde
hausse de capitalisation boursière de FaceBook (Valorisation)
July 25, 2013     USD $  83.53B
July 24, 2013     USD $  64.45B
source: Facebook Market Cap (FB)


jeudi 25 Juillet

Face Book, FB +29 %  FB Stock News - Facebook Stock | Seeking Alpha
Lincked In, LNKD + 6 % LNKD Stock News - LinkedIn Stock | Seeking Alpha

See more at: Sirius XM : à $4 l’action dans 2 semaines, qui souhaite parier ?

Vendredi 25 Juillet 2013
FB cloture a USD $ 34. 00 en baisse de  -1.05 % mais après la hausse de la veille +29%…
et
LNKD cloture a USD $ 208.80 +4.82 n hausse de +2.36%

Je m’intéresse depuis peu a ces valeurs et après une recherche rapide le Forums des investisseurs heureux.  je lis ce fil pour la première fois, ce soir.

Personnellement, je n’ai pas souhaité participer a l’introduction de FB, pour des raisons toutes autres  de celles que j’ai pu lire.
En effet en 1982, alors que j’étais dans le métier,  j’ai vécu les "privatisations", ensuite les "nationalisations" et aussi les introductions en bourse, et je me rappelle que les premières s’étaient très bien passées, les souscripteurs étaient servis avec des r´ductions (a hauteur de  X % de la quantité souhaitée), bref presque rien et j’ai  eu une mauvaise expérience avec Eurotunnel. Donc je ne souscrit plus aux introductions.
Par ailleurs, je suis utilisateur de FaceBook depuis Octobre 2007, J’y ai retrouvé beaucoup d’anciennes connaissances, dans le monde entier, et j’ai certains amis qui ne communiquent plus que par Facebook, et pas uniquement pour y faire du blabla.
J’ai retrouvé des amis que je pensais ne plus jamais revoir. Bien utilisé FaceBook c’est pas mal du tout.

Linkedin j’ y suis aussi depuis Avril 2010

Simouss a écrit :

En lisant cette phrase je repense à ce que m’a dit dernièrement un cousin (sorti de l’X) chef d’équipe dans grosse boite parisienne :

le cousin a écrit :

"Tout le monde fonctionne par réseau, le meilleur réseau c’est le réseau réel. Si tu es bon et surtout que ton réseau réel est bon, il (le réseau =tes camarades d’écoles, l’annuaire de l’école, tes N+X de stages) te vendra facilement et tu auras les premières propositions pour les postes intéressants.
Ceux qui sont sur Linkedin ça veut dire qu’il n’ont pas un bon réseau et donc qu’ils récupèreront les postes les moins intéressants car non déjà distribué par les réseaux "réels". "

A réflechir

A cela je rajoute que ceux qui sont sur Linkedin ça permet d’organiser leur réseau et de l’utiliser,
il n’y s pas de mauvais réseau il faut filtrer.

coyote a écrit :

…/…Je suis pollué a longueur de journée par téléphoneet dans 95% des cas, l’outil qui améne ces prospecteurs de tout poil, c’est Linkedin.
../…
Par contre, est-ce que cela a une valeur? je n’en sais fichtrement rien.
donc pas d’investissement dans ces sociétés.

Linkedin, j’y ai retrouvé, entre autre un ancien collègue, plus jeune que moi qui travaille encore mais maintenant aux USA . Il a obtenu ce job grace a Linkedin.
(Il est VP dans une des grandes Banques Américaines)
Il utilise pour la formule "Executive" la plus chere US$74.95/monthly Billed annually,
cela se voit sur son profile.

Personnellement, j’ai la formule qui ne coute rien mais je ne suis pas sur le marché du travail.
Je ne pense pas recevoir beaucoup de pollution a cause d’eux, par contre, j’en retire beaucoup d’informations utilisable en investissements boursiers en lisant les différents articles partagés.

Dernière modification par Miguel (28/07/2013 03h21)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

En ligne

 

#85 11/02/2014 13h57 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   69 

Lu dans un Figaro récent consacré à Facebook :

Un tableau montre combien d’années il a fallu à quelques belles boites américaines pour atteindre 150 milliards de dollars de capitalisation boursière :

Microsoft : 11 ans
IBM : 83 ans
Google : 3 ans
Apple : 27 ans
Amazon : 17 ans
Facebook : 1 an et demi…


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#86 20/02/2014 11h12 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   88 

Effectivement, cela me fait sourire et de plus en plus…

Les unes des journaux : il faut revenir en bourse, c’est le meilleur moment !
et surtout Facebook qui lache 19 Mds $ ( dont 3 Mds € en Cash ) pour WhatsApps,
une boite de 56 55 personnes, ne générant pas encore de revenus..

Cela me rappelle furieusement une période peu lointaine…

Dernière modification par coyote (20/02/2014 16h08)

Hors ligne

 

#87 20/02/2014 16h04 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   188 

Et qui plus est une boîte créée en seulement 3.5 ans sans (et j’insiste sur ce point) rien de révolutionnaire du point de vue logiciel / algorithme !

Facebook avait mis 7 ans pour atteindre ce genre de valorisation… c’est exactement 2 fois moins pour Whatsapp (et c’est 2 fois moins justifié). Donc la prochaine fois ils devront racheter 20 m$ une boîte qui aura créé une base clientèle (ultra volatile) de 500 M de personnes avec une vague innovation logicielle ?! Délirant et ça finira mal. Tant mieux pour ceux (ils sont nombreux) qui surfent encore sur la vague, je leur tire mon chapeau mais la barrière de corail n’est pas loin…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#88 20/02/2014 16h08 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   421 

En fait ils l’ont acheté 4 Mds, le reste c’est en actions facebook (donc si l’achat est surpayé c’est avec des actions surpayées).

Ca reste bien sur quand même complètement délirant.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#89 20/02/2014 16h29 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Administrateur
Réputation :   1307 

PoliticalAnimal a écrit :

Facebook avait mis 7 ans pour atteindre ce genre de valorisation… c’est exactement 2 fois moins pour Whatsapp (et c’est 2 fois moins justifié).

C’est aussi que l’effet réseau a été encore plus rapide que FB :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fbwhatsappchart.png

Mais comment monétiser tout ça, mystère…

Hors ligne

 

#90 20/02/2014 16h31 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   128 

Pour connaître un peu comment sont montés les deals d’acquisition aux Etats-Unis (si ça n’a pas changé), l’acheteur demande au vendeur une garantie d’actifs, qui peut aller jusqu’à 100 % du prix d’achat.

La plus grosse partie est constituée d’actions Facebook, probablement verrouillées sur une durée équivalente de la garantie, qu’ils n’auront donc aucun mal à récupérer si l’affaire tourne au vinaigre.

Quand aux 4 milliards restants, Facebook aura sûrement les reins plus solides en cas de procès-fleuve pour les récupérer, que quelques startupers désillusionnées à qui on a fait croire pendant deux ou trois ans qu’ils sont milliardaires.

Conclusion : Facebook prend assez peu de risques dans cette affaire, et le montant de la transaction va impressionner les foules. C’est une très bonne opération de com’.

Ceux de SnapChat, qui ont refusé une offre de $3 Md de Facebook ont été bien plus clairvoyants. Mieux vaut introduire sa boîte en Bourse et plumer le petit porteur !

[EDIT : la discussion sur Facebook et WhatsApp a été déplacée par la modération - ce message s’y rattache donc - désolé pour le travail supplémentaire. :-)]

Dernière modification par Derival (20/02/2014 16h34)

Hors ligne

 

#91 20/02/2014 16h51 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   10 

Derival a écrit :

Ceux de SnapChat, qui ont refusé une offre de $3 Md de Facebook ont été bien plus clairvoyants. Mieux vaut introduire sa boîte en Bourse et plumer le petit porteur !

King.com, éditeur de Candy Crush et d’autres jeux, a annoncé cette semaine son souhait de rentrer en bourse et ce n’est surement pas le dernier à cartonner sur le marché du mobile. Mais est-ce que cela va durer ?

Contrairement à la bulle de l’an 2000, les sociétés comme Yahoo, Facebook ou Google qui font des emplettes chaque mois ont les "reins" solides avec de copieuses trésoreries et ne savent souvent pas quoi en faire.

Google a tué certains de ces concurrents juste pour prendre un bout de code ou embaucher leur créateur. Est-ce que Facebook suit la même chemin? L’avenir nous le dira.

Hors ligne

 

#92 20/02/2014 17h03 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   

Un avis personnel sur ce sujet :
Au delà des chiffres qui effectivement (i) donnent le tournis, (ii) font évidemment penser aux années 2000, Facebook poursuit ici sa double stratégie de :
1. Tout mobile
2. maitrise au maximum des canaux de communications qui lui permet en plus de contrebalancer la baisse relative de ces utilisateurs actifs.

L’achat de WhatsApp rentre totalement dans cette stratégie avec le développement de certains marchés émergents jusque la insensible a FB (je pense au Brésil par exemple). Bien évidemment, cela ne justifie pas du tout le prix ni l’acquisition en elle même.

Facebook fait ici un gros pari sur l’avenir en imaginant créer a l’instar d’un Kakao en Corée ou Line au Japon une plateforme incontournable pour tout éditeur d’application. Il se positionnerait ainsi définitivement comme un acteur incontournable de l’industrie mobile et monétiserait par la même occasion WhatsApp.
Je ne me lancerai tout de même pas dans une tentative de justification du prix d’acquisition smile

Hors ligne

 

#93 20/02/2014 17h37 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   23 

Il y a une introduction en bourse que je vous suivre dans le secteur, c’est celle d’alibaba. Pour le coup, si le prix est raisonnable et que les particuliers peuvent participer, je serai sans doute sur le coup.

Hors ligne

 

#94 20/02/2014 17h38 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   128 

progfrance a écrit :

Contrairement à la bulle de l’an 2000, les sociétés comme Yahoo, Facebook ou Google qui font des emplettes chaque mois ont les "reins" solides avec de copieuses trésoreries et ne savent souvent pas quoi en faire.

C’est là que cela devient intéressant, c’est que ce n’est justement pas différent !

Wikipedia a écrit :

En 1995, un cycle d’investissements massifs dans les réseaux d’opérateurs commence, ce qui fait le bonheur des équipementiers.

La croissance rapide de l’Internet fait qu’une part non négligeable des achats des opérateurs se font dans l’optique et l’IP, ce qui pousse les équipementiers à étendre leurs activités au-delà de leurs métiers traditionnels respectifs via des fusions/acquisitions. De Lucent à Nortel, en passant par Alcatel ou Cisco, les grandes multinationales des télécoms se livrent une guerre sans merci à coups de milliards de dollars pour prendre le contrôle de jeunes sociétés ayant les savoir-faire technologiques requis. Elles achètent souvent trop cher et, parfois, sans réelle stratégie, simplement pour imiter les concurrents. Le prix des acquisitions flambe.

    Ascend Communications rachète Cascade Communications pour 20 milliards de francs en 1997, Stratus pour 5 milliards de Francs en 1998.
    Lucent achète Ascend Communications en 1999 pour la somme record de 20 milliards de dollars, Kenan Systems pour 1,48 milliard de dollars et au total près d’une trentaine de sociétés.
    Alcatel achète DSC pour 26 milliards de francs et Packet Engines pour 315 millions de dollars en 1998, puis Xylan pour 2 milliards de dollars et Assured Access Technology pour 350 millions de dollars l’année suivante, et enfin en 2000, il achète l’un des derniers grands indépendants du secteur, Newbridge, pour 7 milliards de dollars.
    Cisco Systems, historiquement un spécialiste des réseaux de données pour entreprises, doit rattraper son retard dans certaines technologies maîtrisées par les équipementiers traditionnels (Alcatel, Lucent et Nortel). Au total, elle achètera près d’une quarantaine de sociétés pour 20 milliards de dollars dans la téléphonie (Fibex, Sentient Network, GeoTel Communications Corp., Transmedia, Calista, MaxComm Technologies, Webline, Worldwide Data Systems, InfoGear, Komodo Technology, Vovida Networks, Active Voice Corporation,…) et surtout dans le transport optique qui est nécessaire sur le marché opérateurs (StratumOne, Monterey Networks, Cerent pour 6.9 milliards, Pirelli Optical Systems, Qeyton Systems…).

A côté de cela, la transaction entre Facebook et WhatsApp reste un excellent cas d’école pour comprendre l’intérêt pour une société d’être cotée. Le capital est une monnaie d’échange. Une boîte qui a été introduite sur le marché à 10 € et qui cote 120 € plus tard, ça n’a peut-être pas changé son business, mais ça peut changer ses perspectives futures.

IH, une idée pour une nouvelle newsletter, dans la suite de "à quoi servent les marchés boursiers ?" :-)

Dernière modification par Derival (20/02/2014 17h39)

Hors ligne

 

#95 20/02/2014 18h25 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   188 

Merci Philippe, impressionnant. Ça confirme que la méthode principale de valorisation dans le private equity / Bay Area est le nombre d’utilisateurs. Il semblerait sans tenir compte de la qualité de la monétisation, comme vous l’avez dit, et encore plus grave, sans tenir compte de la volatilité de cette base d’utilisateurs !

Le graph est limpide et ajoute des données précises. Toutefois il prouve que… l’effet réseau au 21ème siècle n’existe plus et dès lors est surfait ! Je parle de l’effet réseau sur le Net bien sûr. En effet, si c’est si simple que ça (de plus en plus rapide à obtenir et avec de moins en moins d’innovation nécessaire)… c’est que ça ne vaut rien, que ce n’est que le reflet de modes passagères. Ce n’est plus une moat.

Autant Google avait apporté quelque chose d’innovant (appliquer les algo de colonies de fourmis à la recherche internet) autant Whatsapp n’a rien d’innovant même à la surface. C’est délirant…

Aparté d’ailleurs : et même pour Google, c’est loin d’être si magique la partie innovation et le crédit qu’il faut leur rendre. Attention je ne veux en aucun cas diminuer la réussite de Google et tant mieux pour eux mais tout de même la "minimiser" un peu ; dans toute réussite il y a une grosse part de timing chanceux (et bien sûr énormément de boulot !!). Aucun dénigrement bien sûr ou jalousie des petits Français envers les Américains. Ce serait plutôt une remise en perspective entre le classique "intelligents implémenteurs" (qui deviennent svt richissimes et en effet eux agissent et sont intelligents) et les ultra intelligents créateurs (qui restent souvent "normaux" dans l’échelle de l’argent alors que ce sont eux les vrais créateurs). Dans le cas de Google : OK contrairement à Whatsapp il y a une innovation qui était à la fin des années 1990 appliquer qch de nouveau (algorithme colonies de fourmis) à Internet mais ils n’ont pas inventé ce type d’algos ! C’est une équipe italienne qui a eu cette idée magique. Les exemples sont multiples (les milliards d’Intel, H&P, etc. grâce à des chercheurs ayant créé la microélectronique… plutôt sur la côte Est et en Europe pas dans la Silicon Valley… enfin bon c’est un autre débat sur la Silicon Valley -dans laquelle j’ai vécu- qui devient de plus en plus arrogante alors qu’elle ne fait que ramasser les inventions, certes dans un environnement superbement intelligent mais qui ne pourrait exister ex nihilo puisque si on étudie bien le sujet… il n’y a eu aucune grande invention).

Je finis par une citation d’un des hommes les plus intelligents de tous les temps à mon humble avis :

Henri Poincaré a écrit :

On vous a sans doute souvent demandé à quoi servent les mathématiques […]. Parmi les personnes qui font cette question, je dois faire une distinction; les gens pratiques réclament de nous le moyen de gagner de l’argent. Ceux-là ne méritent pas qu’on leur réponde; c’est à eux plutôt qu’il conviendrait de demander à quoi bon accumuler tant de richesses et si, pour avoir le temps de les acquérir, il faut négliger l’art et la science qui seuls nous font des âmes capables d’en jouir.

D’ailleurs, une science uniquement faite en vue des applications est impossible ; les vérités ne sont fécondes que si elles sont enchaînées les unes aux autres. Si l’on s’attache seulement à celles dont on attend un résultat immédiat, les anneaux intermédiaires manqueront, et il n’y aura plus de chaîne.

Les hommes les plus dédaigneux de la théorie y trouvent sans s’en douter un aliment quotidien; si l’on était privé de cet aliment, le progrès s’arrêterait rapidement et nous nous figerions bientôt dans l’immobilité de la Chine.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#96 20/02/2014 19h02 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   128 

PoliticalAnimal a écrit :

Aparté d’ailleurs : et même pour Google, c’est loin d’être si magique la partie innovation et le crédit qu’il faut leur rendre. Attention je ne veux en aucun cas diminuer la réussite de Google et tant mieux pour eux mais tout de même la "minimiser" un peu ; dans toute réussite il y a une grosse part de timing chanceux (et bien sûr énormément de boulot !!).

Absolument, le timing est extrêmement important. Si vous aimez l’histoire, lisez la suite.

Revenons d’abord à Facebook. Une des rares valeurs ajoutées (à mon humble avis) que peut avoir le réseau social pour une entreprise, c’est de faciliter sa communication. Même dans une société où Internet fait partie de la culture (j’en sais quelque chose), maintenir un site à jour est pénible. Un site web fait très rapidement "vieillot" et il faut de plus se replonger dedans à chaque fois que l’on veut mettre en avant un nouveau produit. Et tout le monde ne va pas sur le site tous les jours.

Avec Facebook c’est beaucoup plus simple. Ce sont eux qui font l’interface, ce sont eux qui l’impose aux utilisateurs, et les gens s’y connectent chaque jour.

Mais pourquoi cela est-il possible ? Du fait des un milliard et quelques utilisateurs. On peut donc, en grande partie substituer Facebook au web traditionnel, et toucher une grande partie de sa clientèle. C’est l’effet réseau.

Et c’est là que cette idée n’est pas nouvelle. Un entrepreneur l’avait eue il y a 20 ans (10 ans avant Facebook), et pas un des moindres : Bill Gates !

En 1995, Microsoft avait pour ambition clairement affirmée, de remplacer Internet par MSN à terme. MSN était alors un fournisseur d’accès, et le but était que, progressivement, les utilisateurs n’utilisent plus que les services internes à MSN et plus du tout sa "passerelle" vers Internet. Avec tout ce que cela aurait pu rapporter à Microsoft.

Petit problème, c’était trop tôt ! A l’époque, Internet c’était la liberté, l’indépendance des grands groupes, la possibilité de créer pour $1000 un site web, de le faire héberger pour $50/mois, et de vendre pour des millions (voire des milliards) de $ de produits (et de pages de pub) dans le monde entier. Et tout ce dont avait besoin vos millions de futurs clients pour accéder à la boutique de votre future multinationale, c’était un navigateur web.

Wikipedia a écrit :

Les premiers symptômes de la bulle technologique apparaissent en 1995. La frénésie des investisseurs lors de l’introduction en bourse de Netscape fait monter le cours de l’action de la jeune société de 28 à 75 $ en un jour. À la fin de sa première journée de cotation, la société atteint 2 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Suite à ce genre d’évènement, Bill Gates a soudainement pensé qu’il était en train de manquer l’avion : que va devenir MSN si l’utilisateur, à peine connecté, a pour seule action de lancer Netscape ? Microsoft a opéré un virage à 180° : toute la stratégie online tournée vers Internet.

Des applications comme MSN Messenger sont des reliquats de ce que Microsoft aurait voulu réellement faire. Comble de l’ironie, les petites jeunes ont cessé d’utiliser MSN Messenger au moment où un module de chat a été mis en place sur Facebook…

Hors ligne

 

#97 21/02/2014 08h31 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Administrateur
Réputation :   1307 

Le professeur Damodaran sur le deal Facebook/Whatsapp :
Facebook buys Whatsapp for $19 billion: Value and Pricing Perspectives

Et une récap des valorisations démentielles du secteur :
http://1.bp.blogspot.com/-lvKq-DFZP1s/UwZBfzOQkbI/AAAAAAAAA5U/CbFjAgyYnV0/s1600/social+media+co+list.jpg

J’inclurais également Amazon dedans…

Hors ligne

 

#98 21/02/2014 13h21 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   35 

Ajoutons en plus que souvent ces tires n’ont que des droits de vote réduits (Zukerberg a lui seul est majoritaire en droits de votes) et ne versent pas de dividendes.

Des sortes d’obligations perpétuelles à coupon zéro, "on veux bien prendre votre argent mais fermez là" hmm

Hors ligne

 

#99 22/02/2014 12h13 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   

Stratégie mobile ou autres, la valorisation de Facebook reste ridicule. Même avec une discount rate de 7%, et une croissance des FCF de 25% par an sur les 10 prochaines années on obtient une valorisation de 15$ environ… Plutôt malin de payer la majorité de l’acquisition avec des stocks horriblement surévalués

Hors ligne

 

#100 22/02/2014 18h02 → Facebook : valorisation de 65 $Md démesurée ? (bourse, facebook, valorisation)

Membre
Réputation :   188 

Je ne fais jamais de prédiction sur les actions mais ça me démange grave… (d’écrire que dans un an Facebook sera assez nettement en dessous des 69 $ de cette semaine... mais je ne dis rien hein wink )

Ce qui est certain et pas des prédictions de marc de café, c’est que plusieurs amis autour de moi ont supprimé leur compte Facebook, évidemment mon échantillon statistique est trop faible pour en conclure quoi que ce soit, mais avec l’âge les clients ne restent pas tant que ça… va falloir, en plus de monétiser (à des ratios de malades par utilisateur) aussi renouveler, dur, dur !


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech