Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#151 29/07/2014 15h22 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   266 

Grosso modo là tous les actionnaires ont reçu l’info de l’OPA de leur courtier.
13% du flottant a été racheté (15 000 actions sur 115 000).
Il y aura sans doute encore quelques ventes.

A ma connaissance tous les minoritaires qui ont participé à l’action auprès de l’AMF ont indiqué qu’ils ne vendraient pas, donc il restera du flottant (>20 000 actions) et donc se posera la question de l’OPR pour un retrait de la cote.

Dernière modification par Geronimo (29/07/2014 15h25)

Hors ligne

 

#152 30/07/2014 01h39 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   97 

Une question de débutant : quel est l’intérêt pour une entreprise de se retirer de la cote ? I.e. quelles sont les contraintes et coûts associés au fait d’être coté ?
Je pose la question car je me demande si Orchestra peut laisser pourrir la situation, une fois l’OPA terminée, en ne faisant… rien.

Sinon, je suis entré sur le titre aujourd’hui ; je n’apporterai bien sûr pas mes titres à l’OPA en cours.

Le downside est limité, l’upside potentiel intéressant (même si je doute qu’on verra jamais la couleur des 70€ estimés par Jeremy & co) ; le risque principal est lié à la valeur temps - d’où ma question ci-dessus.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#153 30/07/2014 06h37 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   214 

Je pense que leur intérêt est de garder tout le gâteau pour eux. Si c’est bien le cas, alors ils n’ont pas forcément intérêt à laisser pourrir la situation.

Hors ligne

 

#154 30/07/2014 09h23 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   194 

namo a écrit :

quelles sont les contraintes et coûts associés au fait d’être coté ?

Sur Euronext, Alternext, il y a des fees à régler :
(1) A l’admission des titres, sur la base de la capitalisation au moment de l’admission.
(2) En frais annuels, sur la base du nombre de titres.
(3) A chaque opération sur titres.

A la louche, Orchestra doit payer dans les 5k€ / an.
Par contre, il faut aussi compter toutes les dépenses liées à la préparation, présentation et communication des éléments financiers, et pour Orchestra, le contrat de liquidité.

Edit : faute d’orthographe corrigée

Dernière modification par Sylvain (30/07/2014 11h29)

Hors ligne

 

#155 30/07/2014 10h46 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   421 

Est-ce qu’ils ont le droit d’acheter sur le marché après la fin de l’OPA ?
- Au dessous de 40 ?
- Au dessus de 40 ?


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#156 30/07/2014 11h14 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour Bifidus,
la 5ème résolution de l’AG (que ce trouve ci-après) qui a lieu hier indique qu’ils peuvent racheter des actions avec une limite max de 100 euros (ce dernier chiffre est juste là pour avoir une amplitude large) donc ils peuvent reprendre leurs achats après le 8 août fin de l’offre d’achat.
Il faudra rester discipliner et être patient.
Cheers
Jeremy
J’ai des actions Orchestra.

Cinquième résolution(Autorisation à donner au Conseil d’Administration à l’effet de faire racheter par la société ses propres actions dans le cadre du
dispositif de l’article L.225-209 du Code de commerce). — L’Assemblée Générale, connaissance prise du rapport du Conseil d’Administration, autorise
ce dernier, pour une période de dix-huit mois, conformément aux articles L.225-209 et suivants du Code de commerce, à procéder à l’achat, en une ou
plusieurs fois aux époques qu’il déterminera, d’actions de la société dans la limite de 10 % du nombre d’actions composant le capital social, le cas échéant
ajusté afin de tenir compte des éventuelles opérations d’augmentation ou de réduction de capital pouvant intervenir pendant la durée du programme.
Cette autorisation met fin à l’autorisation donnée au Conseil d’Administration par l’Assemblée Générale du 9 juillet 2013 dans sa onzième résolution à
caractère ordinaire.
Les acquisitions pourront être effectuées en vue :
– d’assurer l’animation du marché secondaire ou la liquidité de l’action Orchestra-Prémaman par l’intermédiaire d’un prestataire de service
d’investissement au travers d’un contrat de liquidité conforme à la charte de déontologie de l’AMAFI admise par l’AMF,
– de conserver les actions achetées et les remettre ultérieurement à l’échange ou en paiement dans le cadre d’opérations éventuelles de croissance externe,
étant précisé que les actions acquises à cet effet ne peuvent excéder 5 % du capital de la société,
– d’assurer la couverture de plans d’options d’achat d’actions et/ou de plans d’actions attribuées gratuitement (ou plans assimilés) au bénéfice des salariés
et/ou des mandataires sociaux du groupe ainsi que toutes allocations d’actions au titre d’un plan d’épargne d’entreprise ou de groupe (ou plan assimilé),
au titre de la participation aux résultats de l’entreprise et/ou toutes autres formes d’allocation d’actions à des salariés et/ou des mandataires sociaux du
groupe,
– d’assurer la couverture de valeurs mobilières donnant droit à l’attribution d’actions de la société dans le cadre de la réglementation en vigueur,
– de procéder à l’annulation éventuelle des actions acquises, sous réserve de l’autorisation à conférer par la présente Assemblée Générale des actionnaires
dans sa sixième résolution à caractère extraordinaire.
Ces achats d’actions pourront être opérés par tous moyens, y compris par voie d’acquisition de blocs de titres, et aux époques que le Conseil d’Administration
appréciera.
Ces opérations pourront notamment être effectuées en période d’offre publique dans le respect de la réglementation en vigueur.
La société se réserve le droit d’utiliser des mécanismes optionnels ou instruments dérivés dans le cadre de la réglementation applicable.
Le prix maximum d’achat est fixé à 100 euros par action. En cas d’opération sur le capital, notamment de division ou de regroupement des actions ou
d’attribution gratuite d’actions, le montant sus-indiqué sera ajusté dans les mêmes proportions (coefficient multiplicateur égal au rapport entre le nombre
d’actions composant le capital avant l’opération et le nombre d’actions après l’opération).
Le montant maximal de l’opération est ainsi fixé à 32 005 900 euros.
L’Assemblée Générale confère tous pouvoirs au Conseil d’Administration à l’effet de procéder à ces opérations, d’en arrêter les conditions et les modalités,
de conclure tous accords et d’effectuer toutes formalités.

Dernière modification par Jeyfox (30/07/2014 11h21)

Hors ligne

 

#157 08/08/2014 18h10 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour,
la validité de l’offre d’achat venant de se terminer. On peut tirer un bilan sur le succès ou non de cette offre d’achat.
115 958 actions représentant le flottant restant, 31 114 actions ont été apportées. Cela représente un apport de 26,8%.
Je félicite les actionnaires qui n’ont pas apporté à l’offre. Celle-ci ne reflète pas "les perspectives d’avenir de l’entreprise".
Cheers
Jeremy
J’ai des actions Orchestra.

Hors ligne

 

#158 11/08/2014 08h50 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   20 

C’est plutot positif comme résultat smile.

Que pouvons nous envisager comme suite aux évènements ? Une OPA relevée ?

AMF : Je possède des actions Orchestra


Parrain : Binck (frais de courtage offerts)/Investisseur Français (2 mois offerts)

Hors ligne

 

#159 11/08/2014 09h31 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   29 

A noter que le carnet d’ordre montre toujours le gros bloc d’achat a 40 euros.

Hors ligne

 

#160 11/08/2014 10h05 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   421 

C’était le sens de mon interrogation.
Je ne me demandais pas si orchestra avait l’intention d’acheter après la période mais quelle était la loi sur le sujet.
Il ne semble pas logique qu’une société ayant fait une opa puisse continuer à acheter sur le marché après la période.

La loi impose au dessus d’un certain seuil de déclencher une opa. Si il suffit de déposer une offre à un prix ridicule et de continuer à acheter sur le marché ensuite cette obligation ne m’a pas l’air trés utile…

Bien sur le cas d’une opr est différente car Orchestra n’a aucune obligation de la déclencher. Il me semble quand pas très logique qu’il y ait légalement une offre avec une date de fin et que la société puisse continuer à acheter sur le marché au même prix.
En faisant une offre basse la société est sure de ramasser un paquet de titres à ce prix et de semer le doute concernant la liquidité dans l’esprit de ceux qui conserveront. En gros la société gagne à tous les coups par rapport à un simple achat sur le marché du flottant restant sans offre préalable.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#161 11/08/2014 11h16 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   189 

D’accord avec Bifidus, il y a un truc qui m’échappe, ça semble trop facile pour une petite boîte de remporter une partie du capital à prix bradé même si, in fine, ils vont devoir fortement augmenter le prix de leur offre mais sur un nombre d’actions bien plus faible (ceux qui auront résisté)… tout bénéf…

Mais l’essentiel : un immense bravo à Jérémy et à tous ceux qui ont participé à ses actions, c’est du bel activisme et un modèle à suivre. Je viens de lire en détails la file que je n’avais fait que survoler et le dévouement et l’intelligence d’un tel activisme font chaud au cœur ! C’est aussi ça l’actionnariat, du militantisme. Cela ne semble pas encore tout à fait gagné mais vos actions ont eu, sans nul doute, un impact dans la décision de l’AMF. Le Club s’installe dans le paysage en effet !

Décision de l’AMF que je trouve d’ailleurs (étonnamment) excellente et circonstanciée mais je le crains un peu trop sibylline pour nombre de petits actionnaires, on comprend clairement lorsqu’on est un (un peu) initié, qu’ils critiquent vertement les choix de taux d’actualisation, qui comme par hasard faisaient arriver à la valeur 40 €, mais pour un actionnaire moyen, je ne suis pas sûr que le message soit assez clair… Un simple "nous pensons que ce n’est PAS assez cher" aurait sans doute été plus efficace.

Enfin, sachez que je suis de l’autre côté du miroir puisque… client (un peu trop frénétique) d’Orchestra… non non ne me remerciez pas, c’est gratuit wink Tiens d’ailleurs celui du centre commercial de la Cerisaie est en réfection pour un mois, il y a en tout cas de l’argent dans les caisses pour rénover les magasins…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#162 11/08/2014 16h44 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   421 

Pour rester dans la métaphore pouponesque on dirait que ca commence à faire monter le lait…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#163 11/08/2014 17h11 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   266 

Hors période d’OPR, le montant que la boîte peut racheter sur le marché est limité à 5 ou 10% du capital (désolé de ne pas détailler plus, je suis sur téléphone).

Dernière modification par Geronimo (11/08/2014 17h11)

Hors ligne

 

#164 12/08/2014 03h46 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   214 

La montée se fait sur un tout petit volume. Je suis rentré en matinée à 40,91, j’aurais peut-être dû tout rafler, c’est le genre de situation un peu spéciale que j’aime bien… On verra, c’est une course de fond qui s’engage.

Çà y est, j’ai des actions Orchestra aussi

Hors ligne

 

#165 13/10/2014 11h07 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   167 

Hello,
avec Orchestra, il faudra être patient. Il y avait le cas Buffalo Grill, où une première offre d’achat avait été réalisée à dans les 23 euros et où finalement l’action a été retirée l’année suivante à un prix supérieur à 50 euros.
Je ne dis pas que l’on aura le même cas de figure sur Orchestra mais c’est uniquement pour illustrer le fait qu’il faudra attendre.
Cheers
Jeremy
J’ai des actions Orchestra.

Hors ligne

 

#166 17/10/2014 18h16 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pour ceux qui suivent cette valeur:

CercleFinance.com a écrit :

Le groupe Orchestra-Prémaman a fait savoir ce matin qu’il envisage de procéder à l’émission d`obligations non cotées de maturité six ans, pour un montant nominal maximum de 20 millions d’euros.

La date d’émission des obligations devrait intervenir le 6 novembre prochain, après la publication des résultats semestriels intervenant quant à elle le 30 octobre.

Orchestra-Prémaman a mandaté KBC comme gestionnaire unique de cette opération.

Le produit net de l’émission sera utilisé aux fins d’augmenter et de diversifier le financement général du groupe, qui pour rappel vient de dévoiler un chiffre d’affaires de 249,2 millions d’euros au titre du premier semestre de son exercice 2014-2015, soit une progression de 13,9% en glissement annuel.

Que pensez vous de cette annonce d’émission obligataire? Gestion normale?

Le montant reste modique (20 M€ = 2/3 du résultat courant 2013, dettes financières de 93 M€ au 28/02/14).


La sueur épargne le sang.

Hors ligne

 

#167 17/10/2014 18h36 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   266 

Pour de la croissance externe, comme toujours.
Et ptet pour libérer du cash pour racheter nos actions ? smile

Moi ce que j’aime bien c’est la phrase usuelle de conclusion des communiqués :

Les objectifs du Groupe restent la poursuite de l’accroissement de la rentabilité

En fait si Orchestra accroît bien la rentabilité des magasins rachetés, le groupe fait énormément d’opérations de croissance externe (en retapant complètement les magasins) pour diminuer son résultat imposable et ainsi planquer sa capacité bénéficiaire réelle.

de la réduction de l’endettement

Oui enfin on ne s’empêche pas de s’endetter pour ouvrir de nouveaux magasins.
Charge de la dette + amortissements, c’est autant d’impôts à payer en moins.

PS : j’ai un peu de mal à comprendre qui peut souscrire à ces obligations (et je n’ai pas le temps de lire en détail le memorandum). Si c’est Yeled investissement, ça peut aussi être pour couper le dividende comme ça les minoritaires ne touchent plus rien et doivent prier pour une sortie proche. Mais ça me semble un peu osé voire même contestable.

Dernière modification par Geronimo (17/10/2014 19h13)

Hors ligne

 

#168 17/10/2014 20h24 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   41 

Bonsoir,

Comme le rachat de toutes les actions n’a pas abouti, il est possible que cela une façon de transferer une partie des profit dans le remboursement de cette dette et des interets. Et qui va/peut se porter acquéreur des ces obligations ? Le petit porteur qui à moins de 5% des actions.
Pour le moment on a pas les détails sur l’opération. Il y a des obligations qui se vendent par 100ke minimum, et d’autres à 1ke. Le taux n’est pas connu 4% ou 9% par ex ? Donc suivant comment cela se passe on pourra déduire quelle est la volonté du management vis à vis des ces petits actionnaires.

PS:Je ne suis pas engagé dans le dossier mais je m’intéresse au feuilleton smile

Hors ligne

 

#169 17/10/2014 20h33 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   183 

Pour votre info, reçu de ma banque ce matin

ORCHESTRA-PREMAMAN SA (not rated)     
SIZE……………..: Maximum EUR 20million                 
RANKING…………..: Senior, unsecured, unsubordinated with exception
                       of time subordination as described in the
                       Preliminary Information Memorandum   
TENOR…………….: 6 year                               
COUPON IPTs……….: 6.5%, Fixed, Annual, Act/Act         
COUPON STEPS………: Step-up and Step-down events applicable as
                       described in the Preliminary Information Memorandum
PAYMENT DATE………: [06/11/2014]
MATURITY………….: [06/11/2020]
EXPECTED ISSUE PX….: 100.75%
EXPECTED REOFFER PX..: 100%
ISIN……………..: BE6272390798
SOLE-LEAD…………: KBC
LISTING…………..: No
DENOMS……………: EUR 100,000
Timing……………: Taking IoI’s. Official books to open after publication
                       of semi-annual figures (30 October 2014) and
                       subject to market conditions.

Hors ligne

 

#170 18/10/2014 09h38 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   167 

Hello,
à mon avis, cela servira à faire ce qu’ils ont toujours fait: de la croissance externe à un très bon prix (cessions des magasins rachetés qui sont mal placés, faire remonter les marges…).
Je ne pense pas que l’entreprise souhaite réduire l’endettement car historiquement ils annoncent qu’ils souhaitent le réduire mais comme ils sont bons dans la croissance externe, ils vont continuer à racheter des entreprises en difficultés.
Pour le rachat d’actions, je pense qu’il faudra attendre un peu.
Pour le dividende, tout est possible mais je pense que notre objectif sur cette entreprise est d’avoir une réduction de l’écart prix/valeur. Comme Yeled est un actionnaire important, la remontée de cash par le dividende n’est pas si inutile que ça.
Il est intéressant de noter que le cours de l’action a pu s’établir par moment en dessous de 40 euros alors que l’on sait que c’est le prix de la dernière offre d’achat. Un prix qui peut servir comme référence minimale.
Cheers
Jeremy
J’ai des actions Orchestra.

Hors ligne

 

#171 18/10/2014 12h11 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Si j’ai bien compris, hier le cours de bourse est allé en dessous de la proposition faite d’Opas, donc ceux qui ont acheté à 38.5 ont tenté de faire un arbitrage? Un peu comme pour Crown Van Gelder? Si l’on ne tient pas compte de la donnée Temps, il y a 4% à faire sans risque?

Ai-je bien compris le concept d’arbitrage?
Merci à vous

Bon Weekend


Conformité AMF :  je suis investi en TOTAL, j'en ai dans mon réservoir.

Hors ligne

 

#172 18/10/2014 13h27 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   194 

Bonjour zendoi,
Je ne pense pas que ce soit spécialement un arbitrage pour ces seuls 4%.
C’est peut-être plus, le management a proposé une offre à 40€, il :
- Pense que c’est un bon prix minimum.
- Ne proposera pas une offre en-dessous.
L’AMF ayant refusé le retrait obligatoire en retoquant l’estimation de DCF, c’est un bon indicateur que le prix proposé était limite.
Maintenant, ce n’est pas exempt de risques. Les conditions du business peuvent se détériorer.

Bon week end!

Dernière modification par Sylvain (18/10/2014 13h27)

Hors ligne

 

#173 18/10/2014 15h19 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   194 

Notez quand même dans la publication du chiffre d’affaires du T1 et S1 que la majorité de la hausse ne vient pas de l’ouverture de nouveaux magasins, mais bien des magasins déjà existants.
Il y a moins de 2,5% de magasins en plus  (à moins qu’ils n’incluent pas les Home Market and Co), par contre le chiffre d’affaires augmente de plus de 13%.
C’est exceptionnel pour un groupe dans un marché présenté comme difficile.

De plus, il semblerait qu’il y a un actif caché dans l’acquisition de Home Market en mai 2014. D’après le document d’ajustement du prix de l’OPRO, Orchestra a payé Home Market 8M€. Aujourd’hui, on nous annonce une cession d’immeubles pour plus de 30M€!
Kudu était exceptionnel chez Gevelot, mais là, c’est en 6 mois!

Hors ligne

 

#174 18/10/2014 17h32 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   554 

Orchestra prétend que le concept club a déjà 3 millions de membres. Je pense que c’est très bon pour la croissance organique et la récurrence. Le client a un incentive à consommer.

Hors ligne

 

#175 18/10/2014 17h39 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   266 

Sylvain a écrit :

De plus, il semblerait qu’il y a un actif caché dans l’acquisition de Home Market en mai 2014. D’après le document d’ajustement du prix de l’OPRO, Orchestra a payé Home Market 8M€. Aujourd’hui, on nous annonce une cession d’immeubles pour plus de 30M€!

Hello Sylvain,

Où as tu lu que les cessions d’actifs sont issues de HomeMarket ?
Ce que j’ai pu lire, c’est juste qu’il y a une cession d’actifs pour financer la rénovation des HomeMarket.

Par ailleurs, le Groupe Orchestra-Prémaman a conclu le 14/10/2014 une convention-cadre avec la société  Retail Estates SA en vue de la cession de la propriété de 14 immeubles commerciaux répartis sur l’ensemble du territoire belge au prix de 32,8M€. 11 de ces magasins seront pris à bail par Orchestra-Prémaman. Le produit de cette cession sera majoritairement destiné à financer le programme de rénovation des magasins Home-Market acquis au mois de mai 2014.

--

JeyFox a écrit :

Je ne pense pas que l’entreprise souhaite réduire l’endettement car historiquement ils annoncent qu’ils souhaitent le réduire mais comme ils sont bons dans la croissance externe, ils vont continuer à racheter des entreprises en difficultés.

Je pense exactement pareil, et qu’ils ont trouvé un paragraphe type sur l’endettement qu’ils copient-collent à la fin de chacun de leurs communiqués mais que ce n’est absolument pas la politique suivie (comme ça en plus ils peuvent dire à l’expert indépendant : regarder, on arrive même pas à nous désendetter alors qu’on essaie depuis N années).

Pour compléter la réponse à Nathanael, s’endetter n’est pas un mal en soi, c’est même un atout quand c’est pour une opération de croissance qui doit rapporter bien plus que le taux d’intérêt versé aux créanciers. Le problème de la dette c’est quand elle sert pour financer le fonctionnement courant de l’entreprise et quand le rapport charges_financières/EBITDA devient trop élevé. Dans le cas d’Orchestra, on est clairement sur des opérations de croissance.

Dernière modification par Geronimo (18/10/2014 17h47)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech