Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/10/2013 19h57 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

En parcourant le forum, je me suis rendu compte que beaucoup de personnes souvent proche d’être rentier ou déjà rentier (ou au chômage vers 50 ans) se posaient des questions pour avoir un petit complément de revenu et / ou une protection sociale. Cela me pousse à vous dire que dans mon milieu (agricole, viticole ou maraîcher) nous recherchons souvent de l’aide pour les récoltes (vendange, récolte des fruits et légumes) pour les semis et mises en terre des personnes sérieuses, motivées et "libres" pour des périodes d’une semaine à un mois.

L’ambiance est en général bonne, le travail ne demande pas de compétence particulière si ce n’est de l’huile de coude, du sérieux et de ne pas avoir peur de la pluie ou du froid.

Par exemple chez moi, pour les vendanges du crémant d’Alsace, j’embauche entre autre un rentier, un pré-retraité, un chômeur de 58 ans. Et de même pour la mise en terre de mes plants en pépinière.

C’est du gagnant-gagnant car l’employeur bénéficie d’une main d’oeuvre de qualité, sérieuse et disponible et les employés sont rémunérés officiellement pour un travail "plaisir".

N’hésitez donc pas à aller chez les agriculteurs, viticulteurs de votre secteur….

Mots-clés : complément de revenu, protection sociale, salaire, travail


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

#2 20/10/2013 20h02 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   70 

La crise est passée par là…
les vendanges étaient la chasse gardée des étudiants avant leur rentrée d’octobre
Maintenant les publics sont différents !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#3 20/10/2013 21h13 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

rémunérés officiellement, vraiment?  wink

Hors ligne

 

#4 20/10/2013 23h18 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   88 

Pour l Alsace, je ne sais pas, mais pour la champagne, je ne vous conseille pas de jouer.
Mon frère viticulteur est contrôle au moins une fois par vendanges… Et en payant les vendangeurs au kilo.. Difficile de jouer

Hors ligne

 

#5 21/10/2013 09h10 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

Oh que oui Officiellement!! Trop de contrôles, trop de risques si blessure ou autres.

Pour l’anecdote, il y a environ 2 ans, nous étions avec le personnel dans notre pépinière. Un hélico de la gendarmerie arrive et nous survole pendant 5- 10 minutes. Le temps de se demander se qu’il se passe qu’arrivent 3 camionnettes de gendarmes, 1 véhicule de la MSA et un véhicule de l’inspection du travail. Le dispositif de contrôle était vraiment impressionnant…

J’étais bien sûr en règle mais cela m’a fait bizarre  et surtout à mes salariés qui ont compris pourquoi je veux qu’ils soient déclarés.


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

#6 25/10/2013 13h14 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

Sacré histoire !

Surtout que l’inspection du travail n’est pas dupe, quand un employeur embauche 30 saisonniers pour une récolte quelconque, et que chaque saisonnier n’est déclaré que 10 heures par semaine, ça met forcément la puce à l’oreille !


Blog finances personnelles et investissements: http://www.bougetonpouce.com

Hors ligne

 

#7 25/10/2013 13h30 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   39 

encore ces vieux clichés du travail clandestin. ça doit certainement exister mais un viticulteur ne va pas jouer son domaine sur ce genre de magouilles.

je ne sais pas comment ça fonctionne dans les statuts particuliers de vendangeurs mais j’utilise à l’occasion la formule TESA et franchement avec les allegements de charges,il n’y a aucun interet à ne pas déclarer un saisonnier.

En revanche,un collegues viticulteur me disait que pour les travaux de taille en hiver,il emabuachait des équipes de Polonais parce que la main d’oeuvre locale préfère  profiter de ses aides sociales(les rentiers ne sont peut-être pas ceux qu’on croit aujourd’hui).

J’ai aussi eu droit à un contrôle MSA(sans hélico) lors d’un chantier de récolte de maïs. On a l’impression de voir le FBI débarquer smile


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#8 25/10/2013 13h50 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   88 

Ha encore une fois, le mythe de l’employeur de saisonniers qui truande un max !
Augmenter les contrôles, ce sont des fraudeurs majeurs !!!

La réalité est bien différente. Dans ces domaines, il y a souvent une superficie déclarée
Des experts savent assez facilement estimé le volume attendus de la récolte et c’est super facile
( avec la méthode pas besoin d’être un expert ).
Ensuite, vous savez à peu de choses prêts l’effort de saisonnier nécessaires.
Si vous n’êtes pas dans les clous, l’année suivante bingo.
Dans le cas de mon frère. Il y a une surface, un rendement à l’hectare max qui est toujours atteints
donc le coût des vendangeurs payés au Kilos, n’importe quel éléve de CM1 sans le faire.
En plus il y a les contrôle de cuverie / De caves et maintenant de pressoir. Sur les pressoirs modernes, vous avez un historique non effaceable, et les agents du contrôle savent très bien ou se situe le menu avec les infos.

Du coup ce qu’on aimerai bien ce que ces machines remplissent toutes seules les montagnes de parasses nécessaires, et les envois directement au contrôleur. on gagnerai en productivité !
(en évitant aussi de payer l’apéro à chaque contrôleur, et de lui tenir la bavette pendant 2h alors que le boulot s’accumule)

Dernière modification par coyote (25/10/2013 13h55)

Hors ligne

 

#9 25/10/2013 14h32 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   39 

vous savez,coyote,payer l’apéro au contrôleur,c’est pas obligatoire. à moins qu’un contrôle de gendarmerie aboutisse à un retrait de permis en sortant de la ferme,là ça peut valoir le coup


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#10 25/10/2013 14h59 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   88 

Oui bien sur, mais c’est un point quasiment obligatoire pour écourter les discussions de comptoir
surtout quand votre production peut servir de support ;-)
on s’écarte , on s’écarte..

Hors ligne

 

#11 25/10/2013 15h23 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

Quelques précisions:

- le contrôle par hélico que j’avais eu résultait d’une décision de l’inspection du travail de contrôler tous les producteurs d’asperges en Alsace. Et très bêtement, en voyant du monde dans ma pépinière, ils se sont arrêtés pour me contrôler même si je ne produisais pas d’asperges smile

- La déclaration TESA est vraiment pratique pour déclarer des saisonniers. Par contre les allègements de charges sont de plus en plus faibles.

- Ne pas déclarer les saisonniers est trop risqué pour la pérennité et l’image de marque de l’entreprise. Et puis, c’est impossible de nos jours d’avoir de l’argent au black…. Plus personne ne paie en liquide.


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

#12 25/10/2013 18h23 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   43 

Joles a écrit :

Cela me pousse à vous dire que dans mon milieu (agricole, viticole ou maraîcher) nous recherchons souvent de l’aide pour les récoltes (vendange, récolte des fruits et légumes) pour les semis et mises en terre des personnes sérieuses, motivées et "libres" pour des périodes d’une semaine à un mois.
.

Pour le recrutement de saisonniers, on pense bien sur aux périodes de vendanges, de récolte estivale des fruits.
J’aimerai savoir si le besoin en saisonniers  s’étend à d’autres périodes particulières de l’année. Je pense notamment à la taille des arbres, l’entretien des vignes…

Je pose cette question car j’ai espoir de finir un jour rentier dans un coin sympa comme la Drôme et je me dis que ce serait un plaisir et un complément de revenu de pouvoir travailler à différentes périodes de l’année en tant que saisonnier.

Hors ligne

 

#13 29/10/2013 15h02 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

Je pense qu’il y a un besoin en saisonnier quasiment toute l’année. Vu les multitudes de cultures, de travaux à faire, je pense que vous pourriez vous occuper du 1 janvier au 31 décembre …(en prenant le monde agricole au sens large: agricole, viticole, maraîcher, pépinière, horticole etc)


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

#14 04/11/2013 18h52 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

Bonjour Joles

Nous avons quelques questions
-    L’ouverture des droits avec la MSA est-elle identique au régime de l’assurance maladie classique, à savoir : le droit aux prestations en nature (soins médicaux) est ouvert pendant une année à condition d’avoir effectué 60 heures de travail, ou d’avoir cotisé pour une rémunération brute au moins égale à 60 fois la valeur du SMIC au cours d’un mois (= période de 30 jours consécutifs ?ou du1er au 30/31 du mois)
-    Quels sont les montants net et brut usuels des salaires horaires ?
-    Ou peut-on trouver les offres d’emplois dans sa région ?

Merci d’avance pour vos réponses

Alpins

Hors ligne

 

#15 19/11/2013 17h20 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

Bonjour Alpins,

Désolé pour ma réponse tardive mais j’étais embourbé dans mes plants de vigne à essayer de les récolter…

- le salaire horaire sera au minimum le smic en vigueur voire plus selon vos compétences et votre ancienneté.

- pour trouver les offres d’emploi, il y a différents moyens. Se renseigner auprès des chambres d’agriculture, dans la presse locale et où spécialisée, directement chez l’agriculteur…

- pour votre question sur les droits MSA, je ne peux pas vous répondre désolé…

Je reste à votre disposition.


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

#16 19/11/2013 17h33 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   21 

Joles a écrit :

- Ne pas déclarer les saisonniers est trop risqué pour la pérennité et l’image de marque de l’entreprise.

Et puis, c’est impossible de nos jours d’avoir de l’argent au black…. Plus personne ne paie en liquide.

autant je suis d’accord avec vous sur la 1ère phrase, autant sur la 2ième …

il y a beaucoup de gens qui structurellement ont du liquide (artisans, commerçants, etc.).
il y a avec le matraquage fiscal la politique actuelle menée par nos gouvernants de plus en plus d’incitations à le faire (cf. chiffres des emplois à domicile) et donc, de gens qui le font.

mais cela est une autre histoire comme disait R. Kipling.

Dernière modification par Ricklatrick (19/11/2013 17h33)

Hors ligne

 

#17 22/11/2013 11h26 → Activité saisonnière (vendange...) pour rester rentier ou le devenir ? (complément de revenu, protection sociale, salaire, travail)

Membre
Réputation :   

Ce n’est peut-être pas une généralité mais dans mon cas, il n’y a pas de paiement en liquide ou alors cela suffit à acheter une baguette smile

Si mes clients étaient des commerçants ou artisans cela serait peut-être différent …

Dernière modification par Joles (22/11/2013 11h27)


Ce qui ne tue pas, rend forcément meilleur!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech