Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 16/02/2016 15h19 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   35 

Ben ça j’ai compris, il s’agit donc seulement d’une promesse, mais en pratique AI pourrait augmenter de la même façon sans donner d’action gratuite. C’est de la communication, quoi.


A mon grand dam

Hors ligne

 

#127 16/02/2016 15h22 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Modérateur
Réputation :   168 

Et comme le dit parisien cela permet d’augmenter le dividende sans l’augmenter (oui oui c’est possible !!)

En 2014, j’ai 10 actions qui me rapporte 10*2.55€ = 25.5€ + cette même année une action gratuite est attribuée.
Mon capital n’a pas changé puisque j’ai 10*X puis 11*(X*(10/11)) soit 10X dans les 2 cas

En 2015, j’ai 11 actions qui me rapporte 11*2.55€ = 28.05€ (pas de proratisation du dividende en théorie)
Le montant unitaire du dividende n’a pas bougé mais le total a pris mécaniquement 10% (et un peu plus si j’étais au nominatif et que j’aurais reçu 10% d’actions gratuites en plus soit 1.1 pour 10).

Au bout du bout le dividende augmente, soit pas effet direct soit par effet d’attribution gratuite + l’effet psychologique provoqué, appelons cela de l’ingénierie financière et dividendesque (vive les néologismes) que j’ai traduit par poudre aux yeux !

D’autres entreprises s’engagent par exemple sur des plans pluriannuels de versement de dividende (Ex: Engie en 2014-2016 promet mini 1€), il ya des effets de communication derrière tout cela (et donc psychologique) et donc de buzz comme le prouve ces derniers échanges smile

Pour autant, nous n’allons pas non plus refaire les discussions de ce fil, de celui-ci et celui-là et d’autres files abordant ce thème.


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#128 16/02/2016 15h23 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   421 

A dividende EDF, action gratuite Interparfum préféreras…

Vieux proverbe bourgeois.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#129 16/02/2016 15h25 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   128 

Ce qui ressort de la discussion… C’est que le principe des actions gratuites est mal compris par l’actionnariat ciblé, c’est à dire les particuliers en investissement à long terme (en PEA ou au nominatif).

Peut-être qu’Air Liquide devrait opter pour un moyen plus compréhensible de fidéliser son actionnariat.

Hors ligne

 

#130 16/02/2016 15h30 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   48 

@Derival : au contraire, je pense que l’investisseur lambda qui n’étudie pas la question est content d’avoir des actions gratuites, sans comprendre qu’en fait il ne possède ni plus ni moins qu’avant la distribution (voire moins selon la fiscalité).

De même qu’il est souvent content de toucher un dividende, même lorsque celui-ci n’est guère soutenable (voire le nombre d’actions qui se font sanctionner en coupant leur dividende alors que c’est le meilleur choix à faire…).

Dernière modification par Evariste (16/02/2016 15h32)

Hors ligne

 

#131 16/02/2016 15h40 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Modérateur
Réputation :   168 

@Derival

Sans vouloir avoir les chevilles qui enflent (loin de là), les membres de notre communauté sont ô combien bien plus "éclairés" que le pékin lambda petit actionnaire et petit porteur qui ne voit que le fait qu’on lui donne une action gratuite et ne voit même pas l’effet sur le cours (il reçoit un courrier de sa banque traditionnelle et se dit chouette ! -mon père le 1er…-) et vraiment je ne dis pas cela pour dénigrer les actionnaires particuliers mais c’est la triste réalité du peu de culture financière et boursière qu’ont les gens.

Edit: oups désolé en même temps qu’Evariste


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#132 16/02/2016 15h51 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   421 

Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche.

Audiart


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#133 16/02/2016 16h24 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   188 

En tout cas ce n’est pas Air Liquide qui va aider les petits porteurs à devenir "éclairés". Mieux, il se fichent du monde en prétendant qu’ils ne donneront pas d’actions gratuites à cause de l’AK (comme si les actions gratuites changeait quoi que ce soit) :

Dans ce contexte, Air Liquide propose d’augmenter de 2% à 2,60 euros par action son dividende mais ne distribuera pas d’actions gratuites cette année comme il le fait régulièrement en raison de l’augmentation de capital qu’il va lancer pour racheter son concurrent américain Airgas.

"Nous mettons l’accent sur cette augmentation de capital mais on reste très attaché à une politique de distribution d’actions gratuites. On y reviendra dans le futur", a expliqué Benoît Potier.

Air Liquide solide mais sans surprise en 2015, le titre baisse - L’Obs

Les actions gratuites c’est de la poudre aux yeux, les enlever pour raison d’AK ça s’appelle comment ?


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#134 16/02/2016 16h36 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   52 

Il y a quand même l’aspect de la prime fidélité à prendre en compte pour les actions gratuites puisque les actionnaires fidèles reçoivent 10% d’actions en plus que les nouveaux ce qui donne un surplus de rendement non négligeable.

Il était difficile cette année d’assumer le relèvement habituel du dividende avec l’augmentation du nombre d’actions d’où la non-distribution, le temps d’absorber Aigas.
La distribution d’actions n’est ni bonne ni mauvaise en soit. Tout dépend dans quelles conditions elle se passe.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#135 16/02/2016 17h37 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   11 

bet a écrit :

personnellement, je trouve ces résultats très moyens, bien que le 4ème trimestre soit clairement positif, et la tendance de fond réelle, derrières les cocoricos, franchement inquiétante.

Décryptons:
CA publié: + 0,9%, soit plus 133 M €;
Variations de périmètre: -168 M€, qui résulte notamment de la vente d’anios en 2013, dont la plus value a permis le résultat de 2013.
résultat net: +1,5 %, soit  +25 M€
Variation de l’endettement net: 244 M€.
1 902 M€ d’investissements industriels, et 273 M€ d’investissements financiers pour un CA en hausse de 133 M€, c’est pas terrible, 7,6 Md€ d’IVT depuis 2012 pour un CA en hausse de 15326 M€ (chiffre publié doc de référence 2012) à 15358 M€, soit en 3 ans une hausse du CA de 32M€, il y a un problème, et un gros.
Le ROCE passe de 11,9 en 2012 à 10,8% en 2014.
La société est vraiment sur les rails, mais lesquels?

Les résultats 2015 confirment les interrogations, on insiste cette fois sur le publié qui est meilleur que le comparable à + 6,7 %,  16 380 M€.  Sur 3 ans, cela fait une croissance annuelle de 2.2 % du CA publié. Le ROCE est désormais tombé à 10.3 %. On en déduit que les investissements de ces dernières années sont non rentables. Le RN progresse sur 3 ans de 3% annuels, soit 147 M€ en plus, alors qu’on nous annonce de mirifiques plans d’économies chaque année (298 M€ rien que pour 2015!).

La dette nette progresse de 6 103 en 2012 à 7 239 en 2015: 1 € de CA égale 1,1 € de dette nette.

Hors ligne

 

#136 16/02/2016 18h28 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   401 

bet a écrit :

Le ROCE est désormais tombé à 10.3 %.

So what?
Dans un monde où le coût de la dette a baissé fortement depuis 3 ans et aussi le coût de l’equity (dans un monde à inflation et taux d’intérêts plus faibles, il est logique que les actionnaires exigent une rémunération un peu moindre de leur capital), il n’est peut-être pas si grave que le RoCE baisse un peu. Tant que c’est une baisse modérée, moindre que la baisse du WACC.
Le fait est que le RoCE d’Air Liquide reste confortablement au dessus du WACC, qui est à 7% environ.

Avais-vous observé à quel point le RoCE d’autres industriels non cycliques a lui aussi baissé depuis quelques années (pour les industriels cycliques, c’est différent, le RoCE a - momentanément - augmenté car on est plutôt en haut de cycle) ?

Avez-vous aussi observé que les RoE des banques et assureurs sont nettement plus faibles que les 15% d’avant la crise de 2008 et ont du mal à rebondir à revenir, non pas à 15% (ça, c’est exclu) mais même à 10% ou un peu plus, malgré tous les plans d’économie et d’optimisations?

Dernière modification par parisien (16/02/2016 18h29)

Hors ligne

 

#137 16/02/2016 21h04 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   12 

Bonsoir !

@Bet

Il me semble que les investissements, c’est prévu sur du long terme. Déduire des chiffres présentés que les investissements réalisés en cours d’exercice ne sont pas rentables me semble paralogique.

De la même façon, l’(augmentation de l’)endettement n’aura une influence sur le C.A. qu’au bout d’un certain temps. C’est le même raisonnement que les investissements, d’ailleurs financés par cet endettement.

Acceptez donc mon apagogie suivante, inspirée par vos réflexions :  pour l’exercice 2016, on n’aurait aucune augmentation d’endettement (puisqu’attachée à 2015), et une augmentation du C.A. (due aux investissements 2015) ; ce qui inverserait l’opinion pour l’entreprise.

@détracteurs des actions gratuites

Moi, j’aime bien les actions gratuites. Parce qu’il s’agit d’une augmentation de capital, par incorporation de bénéfices de l’entreprise.
Les actions gratuites donnent à l’actionnaire une plus-value latente, et une augmentation de la base des dividendes. Certes, comme dit Parisien, l’entreprise gagne un an de trésorerie, mais sur le long terme, l’actionnaire est aussi gagnant.

J’ai d’ailleurs préparé un petit tableau comparatif :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/9187_actgratui.gif

À vous lire…

(P.-S. j’ai des actions Air Liquide)

Dernière modification par M7 (16/02/2016 21h13)


M07

Hors ligne

 

#138 16/02/2016 22h08 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   48 

M7 a écrit :

Moi, j’aime bien les actions gratuites. Parce qu’il s’agit d’une augmentation de capital, par incorporation de bénéfices de l’entreprise.

Faux, il s’agit simplement de la même chose qu’un split de l’action. Quand vous splittez l’action ce n’est pas une augmentation de capital. Quand une entreprise ne distribue pas son bénéfice ça me paraît usurpé que d’appeler cela une augmentation de capital.

Le cas d’air liquide est particulier, ce n’est pas exactement la même chose car il y a un bénéfice à l’ancienneté, ce qui fait que ce n’est pas exactement un split.

Quant à votre tableau qui compare une augmentation du dividende de 5% à une augmentation du dividende de 10% (car pour maintenir un dividende/action constant avec 10% d’actions en plus il faut augmenter le dividende total de 10%) … Oui quand on augmente de 10% ça rapporte plus que quand on augmente de 5 … Aucun rapport avec les actions gratuites, rien de magique.

Edit :

M7 a écrit :

Les actions gratuites donnent à l’actionnaire une plus-value latente

Ah et la plus-value latente de 100 actions dans le tableau est drôle aussi, calculez le pourcentage détenu de l’entreprise à gauche et à droite, vous verrez ainsi à quel point cette plus-value latente est fictive. Ce n’est pas magique, s’il suffisait de distribuer des actions gratuites (qui ne coûte rien à l’entreprise, c’est juste un split) pour avoir une plus-value on serait tous milliardaires en 24 heures …

Comme quoi, les actions gratuites ne sont vraiment pas bien comprises, et ça arrange peut-être certaines entreprise.

Dernière modification par Evariste (16/02/2016 22h34)

Hors ligne

 

#139 16/02/2016 23h42 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   12 

Re !

Evariste a écrit :

M7 a écrit :

Moi, j’aime bien les actions gratuites. Parce qu’il s’agit d’une augmentation de capital, par incorporation de bénéfices de l’entreprise.

Faux, il s’agit simplement de la même chose qu’un split de l’action. Quand vous splittez l’action ce n’est pas une augmentation de capital. Quand une entreprise ne distribue pas son bénéfice ça me paraît usurpé que d’appeler cela une augmentation de capital.

Mon cher Evariste, la dernière fois que j’ai eu des actions gratuites d’Air-Liquide, je me suis retrouvé avec une centaine d’actions en plus, valorisées au même prix que celles que j’avais déjà. Donc, mon capital a augmenté. Et, si on généralise au niveau de l’entreprise, la capital a, lui aussi, augmenté.

Il est vrai que dans le cas d’émission d’actions avec changement de la valeur nominale, c’est une sorte de split des actions. Mais Air Liquide émet de nouvelles actions sans modification du nominal. Et dans ce cas, ça ressemble plus à un dividende payé en actions nouvelles qu’à un split.

Re !   Vous trouverez ici une explication plus technique : 
Déf.Attribution actions gratuites

Dernière modification par M7 (16/02/2016 23h55)


M07

Hors ligne

 

#140 16/02/2016 23h52 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   188 

Si les actions que vous avez reçues ont été "valorisées au même prix" que la veille c’est que le marché avait anticipé cette distribution, et avait fait baisser le cours avant, ou ne l’avait pas fait monter comme il l’aurait fait en l’absence d’attribution.

Comme l’a très bien dit Ledep, on ne va pas recommencer à zéro la discussion des attributions gratuites, tout a déjà été dit ici et .

La subtilité, avec Air Liquide, c’est que certains actionnaires, ceux qui ne sont pas au nominatif, sont (un tout petit peu) dilués, les autres sont relués. Ce qui est fantastique c’est que les premiers y perdent mais croient y gagner !


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#141 16/02/2016 23h56 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   48 

Mon cher M7, si air liquide ne vous avait pas donné d’actions gratuites vous vous seriez retrouvés avec moins d’actions mais qui valent plus ! La capitalisation boursière serait la même, et votre ligne AL vaudrait la même chose. Quoi que je ne connais pas la fiscalité des actions gratuites, si c’est imposé comme un dividende alors en réalité vous avez même perdu de l’argent.

Libre à vous de croire qu’une action gratuite vous enrichit. Vous n’êtes pas le seul, rassurez-vous. Ce fil étant consacré à air liquide je m’arrête là. J’ai donné les informations permettant à chacun de juger par lui-même.

edit : Jérôme m’a grillé. Le jour où je suis PDG je donnerai plein d’actions gratuites tout le temps et les actionnaires m’aimeront big_smile

Dernière modification par Evariste (16/02/2016 23h58)

Hors ligne

 

#142 17/02/2016 00h03 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   12 

Re !

J’ai déjà lu ces fils de discussion, et j’ai trouvé aujourd’hui l’occasion (et le courage) d’exprimer mon point de vue, qui est différent.

Pour moi, il y a augmentation de capital (par incorporation des réserves). Et, au final, cela revient à avoir transféré les réserves aux actionnaires (en compta, déplacement des réserves vers le capital).

OK, ça ne coûte rien à l’entreprise, mais à condition qu’elle ait suffisamment de réserves. C’est-à-dire qu’elle ait thésaurisé des bénéfices antérieurs. Et donc, via des actions gratuites, la société distribue ces bénéfices antérieurs.

Dernière modification par M7 (17/02/2016 00h13)


M07

Hors ligne

 

#143 17/02/2016 07h11 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   421 

Evariste, quand une société a un pe de 22 comme AI cet été voire de 30 comme c’était le cas pour Interparfum qu’est-ce qui est le plus judicieux, de racheter ses actions ou de distribuer des actions gratuites ? A chacun de décider si 30 fois les profit il a intérêt à vendre ces actions ou à les garder.
Peut être est-ce un peu plus compliqué que vous ne semblez le croire (et je passe sous silence que la psychologie c’est au moins 50% du marché)
Le parcours d’Air Liquide parle pour lui et les petits actionnaires sont moins incultes que vous et Ledep ne semblez le penser.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#144 17/02/2016 09h22 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   48 

bifidus a écrit :

de racheter ses actions ou de distribuer des actions gratuites ?

Le monde n’est pas binaire, racheter ses actions avec un PE de 30 est plutôt mauvais, et distribuer des actions gratuites ne change rien comme je le disais (vous pouvez en distribuer 1 000 000 par action détenue, ça restera toujours un split). Aucun de ces deux choix ne fait donc sens dans ce cas (sauf améliorer la liquidité du titre ce que permet la distribution d’actions gratuites).

Le mieux à faire avec un PE de 30 n’est ni d’en distribuer et encore moins d’en racheter. Le mieux à faire est d’investir l’argent dans des projets à fort ROI pour justifier ce PE élevé, ou de distribuer des dividendes plutôt que de gaspiller l’argent des actionnaires dans des projets incertains.

Peut-être que le monde n’est finalement pas si compliqué pour qui se donne la peine de comprendre bifidus (j’ai aussi passé sous silence l’aspect psychologique, très bien expliqué par parisien, mais trop irrationnel pour moi).

Dernière modification par Evariste (17/02/2016 09h25)

Hors ligne

 

#145 17/02/2016 10h32 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonjour,

M7 a écrit :

je me suis retrouvé avec une centaine d’actions en plus, valorisées au même prix que celles que j’avais déjà. (…)Mais Air Liquide émet de nouvelles actions sans modification du nominal

@M7
Il y a certes une augmentation du nombre de titres en circulation (et encore en générale AI en profite pour en annuler) mais aucune augmentation de capital réelle puisqu’elle est aussitôt diluée par le marché (hormis les quelques bénéficiaires 10% de prime de fidélité mais qui devient portion congrue à +0.25% d’AK).

Nous sommes tous soumis au même cotation de bourse et même règles d’algèbre et au delà de tous les éléments qui vous ont déjà été donné vous pouvez continuer à penser ce que vous voulez mais la réalité est là et avec des faits.
Lors de la dernière attribution en 2014 si vous aviez 10 actions le vendredi 30/05/14 au cours de 106.85€ et bien le lundi 02/06/14 vous aviez 11 actions au cours de 97.24€ soit 1068.5€ d’un côté et 1069.64€ de l’autre soit 10% de baisse du cours unitaire + la variation du cours du jour du 02/06/14.

Cela n’est donc aucunement un dividende payé en actions nouvelles (que certaines sociétés plutôt anglo-saxonnes font réellement sous l’intitulé DRIP) c’est bien un split avec un effet vertueux sur le total des dividendes par la suite (qui aurait sans doute été le même via une augmentation "classique" du dividende unitaire).

@bifidus
Je ne pense pas que ce soit les 37% de particuliers qui possèdent AI qui lui ont fait faire seul ce parcours boursier et encore moins grâce aux attributions gratuites, c’est avant tout les performances de l’entreprise et cela je pense que vous en conviendrez avec moi.

Vous parlez du PE donc je suis quasi sûr que plus des 2/3 des petits porteurs n’ont même pas connaissance, oui je n’ai pas de source pure et dure mais je ne dois pas être loin de la vérité, sans parler de la forte proportion qui sont totalement inertes ou sous gestion, notre communauté est sans aucun doute plus proche de l’exception que de la généralité.
Ce n’est sans doute pas non plus pour rien que le nombre d’actionnaires individuels à été divisé par 2 depuis 2008, confrontés pour une partie à leur inculture de ce monde particulier.

Que l’on s’entende bien, je regrette que les petites porteurs français ne soient pas plus experts en économie, finance et bourse, cela éviterait d’en précipiter des milliers vers des gouffres comme Eurodisney, Eurotunnel (et bien d’autres titres conseillés à grand frais par les guichetiers des banques de l’époque en disant d’y aller les yeux fermés) ou voir les 90% des perdants du FOREX. Toute cette partie est totalement hors sujet donc je m’en arrêterais là.

Donc oui poudre aux yeux ou ingénierie financière ou communication rondement ficelée, chacun y voit ce qu’il y veut mais au bout du bout le résultat semble le même, la rentabilité de l’actionnaire AI augmente au fil des années et encore un peu plus pour celui qui aura fait l’effort d’être au nominatif pour être un peu plus relutif que les autres.


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#146 17/02/2016 13h51 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   69 

bifidus a écrit :

Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche.

Audiart

c’est Audiard


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#147 17/02/2016 14h22 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   15 

Je ne suis expert en rien côté chiffres…
Je donne juste un avis personnel qui ne satisfera pas grand monde…
Air Liquide est un leader mondial dans son domaine qui augmente son dividende tous les ans.
Largement suffisant pour 90% des boursicoteurs qui n’y connaissent pas grand chose en analyse technique ou financière.
En résumé, pour moi, une belle action !

Hors ligne

 

#148 18/02/2016 22h39 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonsoir,

Pour revenir sur le titre, Crédit Suisse reconfirme sa vision du rachat d’Airgas et n’est vraiment pas tendre.

Air Liquide : Airgas sera à peine relutif selon Credit Suisse

chez Crédit Suisse, on n’y croit pas, d’abord car l’action Air Liquide valait plus de 120 euros avant l’annonce de l’OPA. Le prix payé pour Airgas est jugé ’très élevé’, d’autant plus que l’action Air Liquide a perdu près du quart de sa valeur depuis lors et que la levée de fonds pour le règlement du paiement en actions nouvelles n’a pas encore eu lieu. Mécaniquement, le prix d’Airgas monte.

De plus, ’nous pensons que le risque de court terme sur les bénéfices est plus élevé, ce qui a été souligné par la contraction des ventes d’Airgas en données organiques au 4e trimestre’ calendaire 2015 (- 4%, ndlr), indique une note. Au final, Credit Suisse estime que la relutivité d’Airgas sur les profits d’Air Liquide est de l’ordre de… 1% seulement.

Ce n’est pas tout : tout en pariant sur une augmentation de capital de 4 milliards d’euros, Credit Suisse estime que le ratio de dette nette/EBITDA d’Air Liquide atteindra malgré tout 3,3 fois cette année.

Compte tenu des investissements nécessaires, le ratio d’endettement ne devrait guère baisser avant 2018. ’Nous pensons que ce niveau de levier financier (…) augmente le risque associé à l’investissement’ dans Air Liquide, argumente Credit Suisse.

Cela renforce la sensation que nous avions discutée sur l’AK qui amène de l’incertitude et le marché sera sans doute encore dans l’impatience jusqu’à l’annonce des conditions et montant de l’AK.

Je ne peux m’empêcher de me dire qu’à plus long terme, devenir n°1 d’un secteur qui semble porter de nombreuses promesses ne pourra être que relutif mais les analystes ont quoi qu’il en soit la fâcheuse tendance à être un peu trop court-termiste (parler de 2018 parait une éternité pour eux…).


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#149 19/02/2016 00h05 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   401 

Je suis généralement favorable à Air Liquide, mais pour l’acquisition d’Airgas, il faut dire avec force que les dirigeants ont été archi-nuls en surpayant autant, avec l’excuse classique mais fausse qu’une acquisition transformatrice, donc "stratégique", justifie n’importe quel prix.

Et le pire, c’est qu’au lieu d’admettre tout cela et d’essayer de trouver les moyens pour limiter les dégâts, ils s’obstinent dans le déni et pensent non pas qu’ils ont fait une erreur, mais que ce sont la bourse et les analystes financiers qui sont trop court-termistes et qui n’ont rien compris à l’intérêt stratégique.

J’ai même entendu récemment le DG expliquer la forte chute du cours non pas à cause en partie de cette acquisition surpayée, mais parce que le cours d’avant à 120€ ou 125€ était exagéré !

Et pour augmenter leur erreur, les dirigeants n’ont pas réussi (ni peut-être même essayé) de convaincre les actionnaires d’Airgas d’être payés en partie en actions Air Liquide (ce qui aurait reporté sur ces derniers l’impact négatif de la forte baisse ultérieure du cours Air Liquide). Non, ils vont les payer intégralement en cash et ensuite lancer une AK, créant donc une longue période d’incertitude, pendant laquelle le cours va être orienté à la baisse, rendant l’AK encore plus dilutive.

Dernière modification par parisien (19/02/2016 00h05)

Hors ligne

 

#150 23/02/2016 05h46 → Air liquide : leader mondial des gaz industriels (action, detention au nominatif, dividende, nominatif pur)

Membre
Réputation :   35 

titoux a écrit :

Je ne suis expert en rien côté chiffres…
Je donne juste un avis personnel qui ne satisfera pas grand monde…
Air Liquide est un leader mondial dans son domaine qui augmente son dividende tous les ans.
Largement suffisant pour 90% des boursicoteurs qui n’y connaissent pas grand chose en analyse technique ou financière.
En résumé, pour moi, une belle action !

Bof… Une boite qui verse plus de 100% de son free cash flow en dividende, ca ne m’a jamais rassure. Sur les 5 dernieres annees, le FCF est globalement stable a 700 ME (sauf en 2014). Le nombre d’actions augmentant chaque annee, le FCF par action baisse mecaniquement.

Et sur l’exercice 2015, c’est moins de 600 ME de FCF, pour des dividendes de 975 ME.

Avec une capitalisation de 33 Mds d’euros, Air Liquide se paie plus de 45 fois le free cash flows. C’est cher!

Dernière modification par faguoren (23/02/2016 05h48)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech