Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 01/01/2015 16h57 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Banni
Réputation :   58 

maxicool a écrit :

[b]

J’avais pourtant lu plusieurs fois, dans X bouquins, que la règle n°1 est d’essayer de ne pas perdre d’argent (avant de vouloir en gagner), en faisant attention à la marge de sécurité, indispensable pour acheter en-dessous de la valeur intrinsèque.

On va donc dire que je suis en "phase d’apprentissage" et que je dois continuer à apprendre sur ce point. Le timing était véritablement mauvais, surtout sur Technip !

Meilleurs voeux à tous !

Bonjour Frédéric,

Je ne sais pas quels sont les livres que vous avez lus, mais l’entrée sur une valeur - dès lors qu’on croît en son avenir - n’a d’importance que de court terme.

Sans avoir lu aucun livre, j’ai lu de Buffett ou d’un autre "grand", qu’il n’était jamais entré au plus bas sur une valeur, non plus que sorti au plus haut. Il est entré pour des raisons de bon sens, sur des critères bien définis et aucune variation passagère ou moyennement durable des cours ne l’a fait changé d’avis. C’est sans doute un point qu’il vous faudra travailler.

J’ai jeté un oeil sur votre portefeuille et ce qui me frappe, c’est son nombre de lignes. Même pour quelqu’un de très averti, il est complexe de suivre autant de lignes, ce qui peut également vouloir dire autant de marchés ou autant de secteurs. De plus vos lignes sont maigres, ce qui génère pas mal de frais (en trébuchant et en pour cent) réels.

Avant de me lancer il y a de cela 33 ans, j’ai mis aux fers du passé quelques stratégies de béotien  (à l’époque point d’informatique, j’ai acheté une cinquantaine de magazines couvrant une petite dizaine d’années de vie boursière). Après quelques déroutes sanglantes mais fictives, j’ai attaqué le marché en faisant de l’arbitrage des reit’s de l’époque (elles s’appelaient sicomi et sii). Riche idée en vérité.

Je vous conseille de mener - en parallèle de vos lectures - ce genre d’approche. Et de préférence en testant sur des périodes où la bourse a été bien moins porteuse que lors de ces cinq dernières années.

Une suggestion. Quand je veux choisir une période peu porteuse et assez longue, je prends comme référence le cours de la valeur Berkshire Hathaway.

Un credo et une piste. Si la société de Buffett n’a pas pris un buck sur dix ans de rang (1999 - 2009), c’est que la période n’était guère propice. 

Bien à vous.

Hors ligne

 

#52 31/01/2015 07h33 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

31 janvier 2015 : mise à jour du portefeuille

18ème mois de reporting

> Performance mensuelle : + 6.97 %
(calculs réalisés sous Excel avec la fonction TRI.Paiements "mensualisée")
Le CAC40 fait + 7,75 % dans le même temps.

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/002-%20Janv%202015/01%20-%20Valeur%20Part.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/002-%20Janv%202015/02%20-%20valeurs.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/002-%20Janv%202015/03%20-%20Alloc%20Secteur.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/002-%20Janv%202015/04%20-%20Alloc%20Devise.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/002-%20Janv%202015/05%20-%20Alloc%20Capi.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/002-%20Janv%202015/06%20-%20Valeurs.jpg

---

Vente :
ALGEP (PV + 2,3%, voir plus bas)
PETSMART (PV + 69,78%)
IMERYS (PV + 26,28%) 

Coupons :
GSK

Achat :
SU (renforcement)
IBM

---

A propos d’ALGEP (Global Eco Power)

J’avais investi sur cette valeur en me basant sur quelques ratio basiques, en les comparant avec d’autres entreprises du secteur (Nordex, Vestas…). "Analyse" vraiment trop basique, pour ne pas dire "zéro analyse"… bref, une erreur de débutant.

J’ai creusé par la suite les derniers rapports annuels (j’aurais dû le faire avant bien davantage !!). J’ai eu l’impression que le « big boss » d’ALGEP, Jean-Marie Santander, avait surtout la volonté de s’enrichir personnellement, plutôt qu’œuvrer au développement de l’entreprise, aux bénéfices des actionnaires.

En vrac, quelques éléments qui m’ont surpris, et m’ont persuadé que c’était une erreur d’investir dans de telles sociétés :

1/ Jean-Marie Santander s’est fait attribué, en 2012, une RENTE ANNUELLE A VIE correspondant à 30% de sa rémunération actuelle (avec 2 conditions : progression de la capitalisation boursière & Ebitda > 2 millions €).

2/ Toujours en 2012, l’AG octroyait à JM. Santander et Philippe Perret (Directeur Général) la bagatelle de 2 MILLIONS DE BSA au prix de 0,001 € (le prix d’exercice des BSA est alors fixé à 1 €, chaque BSA donnant droit à une action ordinaire).
A comparer avec le nombre total d’actions (environ 4,5 millions).

3/ En 2012 également, l’AG leur offrait une indemnité de départ égale à une année de rémunération (à condition que l’Ebitda > 1,5 million €) et une clause de non-concurrence (avec indemnité de 100% de leur revenu sur 2 ans).

4/ Fin 2013, l’entreprise prévoyait un régime de retraite supplémentaire pour Jean-Marie Santander et P. Perret , pour une cotisation annuelle de 45000 euros pour l’un et 215000 euros pour l’autre.

5/ Toujours fin 2013, la rémunération de Jean-Marie Santander était fixé à 255 000 euros /an et celle de P. Perret à 200 000 euros  /an. Et au passage, attribution de 50 000 à 70 000 actions gratuites chacun si la capitalisation de l’entreprise dépassait 30 ou 50 millions.

6/ Lorsque je plaçais des ordres sur cette société, des robots réagissaient immédiatement derrière (en plaçant par exemple le même ordre à 1 centime au dessus de mon ordre d’achat, histoire de récupérer les titres du premier vendeur). J’ai eu l’impression de rentrer dans un jeu purement spéculatif d’aller et retour pour engranger X % de gains (ce qui ne m’intéresse pas).

7/ Cette société n’emploie que 8 salariés, avec à leur tête Jean-Marie Santander, qui a quitté THEOLIA (avec des résultats peu glorieux), pour fonder ALGEP. Ce n’est donc pas très encourageant finalement.

Bref, je me suis dit que mon argent gagnerait à être placé sur d’autres sociétés que ALGEP…
Si d’autres membres du forum sont propriétaires d’ALGEP, ça m’intéresserait d’avoir leur point de vue.

Dernière modification par maxicool (31/01/2015 08h21)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#53 31/01/2015 13h18 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   14 

Bonjour Maxicool,

c’est une bonne initiative de vous débarrasser d’ALGEP.
Je faisais la même erreur que vous lors de mes débuts en bourse en appliquant des critères et des ratios applicable à des bigs caps à des entreprises du marché libre ou sur Alternext. Pour les entreprises sur ces marchés, il n’y a qu’un seul critère intéressant : l’ancienneté !
Si vous ne retrouvez pas en 2 clicks de souris les résultats datant de 10 ans, fuyez ! Ensuite il faut voir si l’entreprise a été rentable durant cette période et si le chiffre d’affaire et le résultat est en croissance ou au moins en stagnation.

Votre portefeuille est intéressant car il regroupe à la fois des entreprises ayant leurs places dans une stratégie passive (Air Liquide, Unliver, etc..) et des dossiers beaucoup plus spéculatifs (Mauna Kea, Stentys, etc…)
A première vue les entreprises du premier groupe ont des résultats beaucoup plus intéressant que ceux du second, donc pourquoi vous compliquer la vie ? Pourquoi ne pas investir plutôt sur des actions de "bon père de famille" plutôt que sur des titres spéculatifs, si vous avez des meilleurs résultats sans stress ?

Hors ligne

 

#54 31/01/2015 14h26 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

Bonjour Lezig,

je vous rejoins totalement, je me suis fait la même réflexion.
J’ai voulu associé des valeurs "père de famille" à d’autres plus "dynamiques", je dois avouer que ce n’est une réussite pour ces dernières. Mauvais timing d’entrée, suivi donc, assez souvent par une baisse du cours… et/ou des variations importantes (+-30/40% sur la journée).
Ces variations ne me dérangent pas (çà ne me dérange pas de perdre 30% sur une journée, ça n’engendre pas de stress) , mais l’aspect spéculatif bien davantage (de nombreuses personnes doivent faire des aller-retour sur ces valeurs, afin d’engranger des PV rapides de 10 ou 15%).

Je suis en train d’opérer une orientation vers des valeurs plus "tranquilles". Mais je pense quand même conserver quelques Small Caps, pour le plaisir de suivre quelque entreprises dans de manière approfondie.

Cdt


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#55 27/02/2015 19h23 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

27 février 2015 : mise à jour du portefeuille

19ème mois de reporting

> Performance mensuelle : + 4.69 %
(calculs réalisés sous Excel avec la fonction TRI.Paiements "mensualisée")
Le CAC40 fait + 7,53 % dans le même temps.

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/003%20-%20F%e9v%202015/1%20-%20valeur%20part.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/003%20-%20F%e9v%202015/2%20-%20valeurs.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/003%20-%20F%e9v%202015/3%20-%20alloc%20secteurs.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/003%20-%20F%e9v%202015/4%20-%20alloc%20devises.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/003%20-%20F%e9v%202015/5%20-%20alloc%20capi.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/003%20-%20F%e9v%202015/6%20-%20valeurs%20Bis.jpg

Vente :
Aucune

Coupons :
IBM
Néopost
Vilmorin (indemnisation)

Achat :
CEN (renforcement)
AXP

Activités de ce mois…

1/ Lecture de Actions ordinaires et profits extraordinaires de Philip Fisher

Très bon bouquin, je suis en train de le résumer sous Word.

2/ Négociation avec le CA et la BNP pour le rachat de mon prêt immobilier (initialement à la Banque Postale, avec un emprunt en 2007 de 180 000 € sur 15 ans à 3.05% fixe)

Rachat du prêt CEL auprès de la Banque Postale (sans IRA) afin de reporter l’échéance de ce prêt sur celle du prêt classique).
Superbe offre obtenue auprès du CA (taux fixe de 1.20% sur 5 ans), ce qui nous fera économiser 9000 € (malgré les frais de dossier, les IRA et le nouveau Crédit Logement).
On en a profité pour raccourcir la durée et augmenter très légèrement nos échéances…

3/ Recherche d’un autre organisme bancaire pour le transfert de mon prêt Ascendo-PEP (de la Banque Postale)

A priori, transfert vers la MIF (rendement du fonds € supérieur de 1,15% à celui de la BP)
Sur 10 ans, si la différence se maintient, ça fait une belle petite somme en plus !
Pour un transfert simple sans versement, tout est gratuit (obligation légale).
 
4/ Attente de mon départ au ski ! Départ demain ;-).

A plus tard.
Cordialement,
Frédéric.


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#56 27/02/2015 19h49 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   51 

Bonsoir maxicool,

J’aime beaucoup votre portefeuille et votre résumé, merci du partage en tout cas.

Une petite question de curiosité ; pourquoi n’avoir aucune action du secteur "Consommation discrétionnaire" ? C’est un choix ou un manque d’opportunités sur le secteur ?
Et d’ailleurs, comment choisissez-vous votre entrée sur les actions ? J’imagine que vous avez une watch-list, mais comment et quand rentrez-vous sur les actions retenues ? Accordez-vous beaucoup d’importance au prix d’achat ou alors considérez-vous que le lissage d’achat suffit à votre bonheur ?

Je sais, ça fait beaucoup de questions, mais je suis curieux !


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#57 27/02/2015 21h36 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

Bonjour Prune,

Une petite question de curiosité ; pourquoi n’avoir aucune action du secteur "Consommation discrétionnaire" ? C’est un choix ou un manque d’opportunités sur le secteur ?

Pour l’instant, c’est un choix lié au manque d’idées sur le secteur (du moins, à mon humble niveau… car je dois sans aucun doute louper des opportunités !)

Et d’ailleurs, comment choisissez-vous votre entrée sur les actions ? J’imagine que vous avez une watch-list, mais comment et quand rentrez-vous sur les actions retenues ? Accordez-vous beaucoup d’importance au prix d’achat ou alors considérez-vous que le lissage d’achat suffit à votre bonheur ?

Oui, je suis une liste d’entreprises.
J’essaye de rentrer sur une valeur lorsque je pense qu’elle est sous sa valeur intrinsèque (je regarde surtout ce point pour les valeurs que je ne suis pas certain de garder longtemps).
Sinon, pour les Big Cap que je suis prêt à garder (très) longtemps, j’essaye de trouver une correction un peu trop sévère. Pour celles-ci, je sais que même si j’ai pu me tromper, je lisserais le PRU par d’autres achats.

Cordialement,
Frédéric


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#58 27/02/2015 22h03 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   51 

maxicool a écrit :

J’essaye de rentrer sur une valeur lorsque je pense qu’elle est sous sa valeur intrinsèque (je regarde surtout ce point pour les valeurs que je ne suis pas certain de garder longtemps).
Sinon, pour les Big Cap que je suis prêt à garder (très) longtemps, j’essaye de trouver une correction un peu trop sévère. Pour celles-ci, je sais que même si j’ai pu me tromper, je lisserais le PRU par d’autres achats.

Merci pour vos réponses.
Et quels sont vos critères pour connaître la valeur intrinsèque des actions ? Je suis curieux, et surtout, je manque clairement de recul sur le sujet…


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#59 31/03/2015 19h23 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

31 mars février 2015 : mise à jour du portefeuille

20ème mois de reporting

> Performance mensuelle : + 1,19 %
(calculs réalisés sous Excel avec la fonction TRI.Paiements "mensualisée")
Le CAC40 fait + 1,65 % dans le même temps.

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/004%20-%20Mars%202015/2%20-%20valeurs.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/004%20-%20Mars%202015/1%20-%20valeur%20part.jpg

---

Vente :
Aucune

Coupons :
IBM
Unilever

Achat :
Agfa

---

Activités de ce mois…

1/ Ski !

2/ Finalisation du rachat de notre prêt immobilier de LBP vers le CA

3/ Lectures en vue d’un futur achat immobilier locatif

---

> Prune,
j’utilise xlsValorisation pour avoir un estimé de la valeur intrinsèque.

Dernière modification par maxicool (31/03/2015 19h24)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#60 31/03/2015 20h59 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour Maxicool

Beau portefeuille, je vois que nous avons beaucoup de ligne en commun.

Vous gardez pas mal de liquidités, vous attendez une conso pour réinvestir ? ou vous gardez toujours du cash pour les bonnes affaires ?

Si vous deviez réinvestir aujourd’hui sur quelle valeur se porterait votre renforcement.

Merci

Dernière modification par leo92 (31/03/2015 21h17)

Hors ligne

 

#61 31/03/2015 21h38 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

Bonjour Leo92,

oui, je ne vois pas trop quoi renforcer dans les entreprises que je possède.
Je n’ai pas de convictions fortes et vu la hausse des derniers mois, pas trop d’idées.

J’ai loupé le "train" sur des valeurs que j’avais étudié et présenté il y a quelques mois (notamment STEF). J’attendais une petite baisse pour initier une ligne, baisse qui n’est jamais venue ! Comportement idiot, car j’avais mis un ordre à 1 € de moins que le cours à l’époque (de mémoire)… tout ça pour finalement de ne acheter et perdre une hausse de 25 ou 30%. Sur ce coup là, c’est mal joué (la leçon est retenue !).

Si je devais vraiment réinvestir aujourd’hui, j’acheterais Rubis, ou IBM.

Cordialement,
Frédéric

Dernière modification par maxicool (31/03/2015 21h39)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#62 30/04/2015 20h58 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

30 avril 2015 : mise à jour du portefeuille

21ème mois de reporting

> Performance mensuelle : - 1,55 %
(calculs réalisés sous Excel avec la fonction TRI.Paiements "mensualisée")

Le CAC40 fait + 0,25 % dans le même temps.

---

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/005%20-%20Avril%202015/Titres.jpg

http://maxicool5.free.fr/Bourse/Reporting%20AP%202015/005%20-%20Avril%202015/Valeur%20part.jpg

---

Vente :
Aucune

Coupons :
GSK
Vinci

Achat :
Exmar

Renforcement :
Stentys
Unilever
Microwave Vision

---

Ce mois ci :

> Technip s’est globalement repris
> Hausse notable pour Véolia et Danone
> Baisse notable pour Néopost, ARCP, MKEA, Schneider Electric et Tesco
> Belle gamelle ce jour pour ALMIC (renforcé à cette occasion)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#63 30/04/2015 21h59 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   26 

Sur le graphique de xlsportofolio, vous pouvez modifier les ordonnées pour avoir un graph moins aplati.

Hors ligne

 

#64 02/05/2015 14h20 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Salut,

Joli portefeuille et au passage je m’y abonne.

Je regarde également depuis quelques jours Exmar qui d’après moi devrait être un bon choix. D’une part avec la hausse du pétrole et d’autre part grâce à la commande d’une nouvelle barge en 2014.

Hors ligne

 

#65 02/05/2015 16h43 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

> GM

Merci pour le tuyau.
Ca me va comme ça, une courbe plus "haussière" sur le graphique ne changera pas mon TRI ;-).

> Sauerlam

Un bon choix, je pense avec les raisons suivantes :
- une hausse de la consommation mondiale de gaz (+- 2 % par an)
- une demande en forte hausse en Chine et dans les émergents
- un effet post-Fukushima (passage du nucléaire aux centrales thermiques fonctionnant au gaz)
- une hausse de le production des USA avec le gaz de schiste (production effectuée à bas coût, beaucoup plus bas qu’en Europe (3/4 fois) ou qu’au Japon)
- donc des exportations américaines en hausse

Tout cela fera du bien au secteur aval du GNL, et donc sans doute à Exmar (et aussi à Rubis, sur la bourse de Paris).

Cdt,
Frédéric


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#66 02/05/2015 17h16 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   23 

J’ajouterais GTT comme bénéficiaire de cette tendance.
A noter un panorama complet du marché GNL dans le rapport 2014 paru le 28/4.
Rapports financiers - GTT

Hors ligne

 

#67 02/05/2015 18h37 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour Maxicool,

Considérant que vous gérez un portefeuille diversifié de grosses capitalisations, avez-vous songé à prendre des indices ? Si oui, pourquoi avoir choisi la gestion active ?Aussi, pensez-vous que votre gestion active sera plus sûre et/ou plus performante qu’un ou des trackers d’indices ?

Hors ligne

 

#68 02/05/2015 19h28 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

Bonjour Serge,

les large-cap représentent 43% du portefeuille (voir graphique plus haut, donc je ne pense pas que puisse parler de "portefeuille de grosses capitalisations").
Pour l’instant, effectivement, il aurait été plus simple d’investir sur des indices, si je compare la performance de mon portefeuille avec celles de quelques trackers. Je vous rejoins sur ce point.

Mais, c’est "en forgeant que l’on devient forgeron", donc
- je préfère choisir les entreprises que je met en portefeuille, ça me force à voir ce qu’elles font, comme elles travaillent…
- quitte à me tromper, j’apprendrais de mes erreurs.
- je teste en même temps mes réactions émotionnelles par rapport au marché et à la chute du portefeuille.   
Le capital qui s’y trouve est une petite partie de mon patrimoine total, je n’en ai pas besoin dans l’immédiat, donc voir mon portefeuille diminuer de 5 ou 10% sur quelques jours ne m’empêche pas de dormir. Par contre, ça me fait cogiter sur mes choix (mauvais ou pas), c’est ce que je suis venu chercher sur le forum.     

C’est clair aussi que le chemin est encore long pour que je sois capable de valoriser une société correctement ! Les quelques présentations de sociétés que j’ai présenté sur le forum (Petsmart, Tarkett, STEF, Innoveox…), que vous avez peut être vues, montrent bien que j’ai encore du boulot devant moi. Je persévère (du moins j’essaye).

Par contre, si c’est là que vous voulez en venir indirectement, certains de mes "premiers choix" n’ont clairement pas été une réussite, c’est évident. 

1/ Je pense notamment aux MedTech MKEA et STNT. Je me suis laissé séduire (peut être à tort) par les conseils de quelques revues, j’ai mal apprécié les dossiers (pertes récurrentes, mais c’est classique pour ce type d’entreprises, il me semble) même si je pense que leurs innovations (surtout celles de MKEA) sont notables.
Par contre, ces 2 entreprises brûlent du cash, ne parviennent pas à la rentabilité aussi vite qu’elles ne l’ont affirmé. Le management ne semble pas super efficace.
Le capital immobilisé sur ces 2 Medtech, je n’ai pas pu l’utiliser (mieux) ailleurs, et mes pertes sont importantes (surtout sur MKEA). C’est quand même surprenant car les annonces qui pourraient être des catalyseurs sont fréquentes (marquage CE, expansion en Chine…). Dommage que la rentabilité ne s’améliore pas (ne serait-ce qu’un peu, ça à mon avis, ça que le marché" attend) :
 
2/ Mon portefeuille a aussi été plombé par les profits Warning de Tesco (sur cette valeur, j’avais suivi IH) et l’erreur comptable d’ARCP (qui pouvait la prévoir ?).

3/ Puis ensuite par la chute du pétrole. Là, j’aurais sans doute dû vendre Technip, mis là aussi, je pense qu’il y a pire comme entreprise dans les services pétroliers. Et celle là, j’ai envie de la garder (comme Rubis par exemple).

Voilà quelques explications. Je peux détailler si vous le souhaitez.
Merci de votre intérêt pour mon portefeuille. J’espère que vous aurez quelques minutes pour me donner votre avis.

Dernière modification par maxicool (02/05/2015 19h31)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#69 02/05/2015 20h46 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   554 

Frédéric,

Je n’ai pas d’avis particulier à donner par rapport à votre portefeuille, qui suis-je pour cela ?
La seule chose que j’ai noté et ai assez maladroitement exprimée est son côté (je trouve) un peu "consensuel" et "indiciel" (ce que je voulais dire par portefeuille de bigs caps, et j’imagine qu’on ne met pas tous le même curseur sur "big") : disons plus précisément que la plupart des sociétés que vous avez sont assez connues et suivies par pas mal d’analystes.

Je trouve votre démarche analytique intéressante par rapport à ce que vous avez posté. Vous avez évidemment raison sur le fait que vous devez continuer à exercer et vous former à analyser des entreprises pour progresser, comme nous tous par ailleurs. Si cela est votre but, vous avez tout à fait raison de vous tourner vers la gestion active. Je vous conseillerais par contre d’analyser plus et d’acheter moins en attendant d’avoir confiance en vos capacités analytiques (ne pensez surtout pas que je vous dévalorise - lorsque j’ai débuté, j’ai mis plus d’un an à acheter mes premières actions car je me sentais trop léger au niveau analytique, et je suis bien plus optimiste sur vos capacités à investir que sur les miennes à mes débuts).

Il me semble important, lorsque l’on fait ce choix, de ne pas oublier qu’il nous faut faire (intelligemment bien sûr) dans le non consensuel pour réussir. Sur les entreprises connues, la concurrence est féroce et il est très difficile pour des amateurs comme nous de sortir notre épingle du jeu.
Disons que tout le monde pense acheter pas cher et vendre cher, et nous avons forcément de l’autre côté du trade une personne qui vend et qui pense elle aussi faire une bonne affaire. Notre but est d’être le plus sûr possible que nous faisons une meilleure affaire qu’elle. Ce n’est pas évident pour des analystes profanes et demande un travail d’investigation assez poussé (disons plus poussé que celui du type en face). Si une société est analysée par des dizaines (ou pire des centaines) de professionnels, c’est d’autant plus difficile.
Peut-être devriez-vous essayer du côté d’entreprises moins connues assez simples à comprendre, ou vous pourriez avoir un "plus" grâce à vos analyses : si personne ne les suit, le vendeur pourrait être moins informé que vous. Vous seriez peut-être moins exposé à la concurrence.

Aussi, à titre purement informatif, vous pouvez constater empiriquement qu’une société dont l’endettement augmente et dont le périmètre de consolidation change sans cesse est plus facilement susceptible de commettre une erreur comptable, ou pire une fraude. Il est effectivement très difficile de les détecter, mais une dégradation de la situation financière au bilan (ou pire une solidité financière insuffisante) peut vous servir de warning. Peu importe s’il s’agit d’une fraude ou non, on ne détectera pas toutes les fraudes, mais dès lors qu’on voit des évolutions de bilans bizarres par rapport aux résultats annoncés au cours du temps (Prodware ou ZAGG par exemple), il peut être prudent de s’abstenir. Si du cash est effectivement généré, vous le verrez au bilan, s’il n’y est pas, c’est que soit nous ne comprenons pas l’entreprise (très courant, mais nous n’avons alors rien à y faire), soit qu’il se volatilise.

J’espère que ces réflexions vous apporteront quelque chose.

Il serait effectivement intéressant que vous détailliez les raisons qui vous ont poussé à acheter chacune de vos entreprises et que vous nous dîtes si elles sont toujours valables.
Vous n’avez pas à regretter vos moins values si vous avez acheté pour de bonnes raisons (objectivement) : c’est même une bénédiction puisque vous pouvez acheter la même entreprise au rabais.

Dernière modification par sergio8000 (02/05/2015 20h52)

Hors ligne

 

#70 02/05/2015 21h00 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Je me permets d’intervenir sur la file avant la réponse de Maxicool.

Je trouve Sergio votre message très clair et je m’interroge: n’y a t’il pour vous pas de solutions intermédiaires entre une stratégie indicielle (qui recopie le marché et sur long terme fait mieux que 85% des gérants pour un investissement temps très faible) et une stratégie de stock picking qui vise à surperformer le marché mais que certains (pas vous je sais) peuvent considérer comme plus risquée?

Personnellement lorsque j’aurai des fonds pour un portefeuille, j’aurai plutôt tendance à considérer le stock picking dans la poche spéculative (5 à 10%) de mon portefeuille.

Pour revenir à Maxicool, je comprends son approche pragmatique. Il est probable que comme beaucoup il se concentrera sur une niche pour avoir en effet une valeur ajoutée dans la compréhension de son marché et qu’il laissera le reste à une gestion lazy. Qu’en pensez-vous Maxicool?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

En ligne

 

#71 02/05/2015 21h20 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   554 

Jef, c’est une bonne question. J’imagine que chacun aura sa vision.

Une question que l’on peut se poser : si l’on passe du temps à s’intéresser à la vie d’entreprises, à retracer leur histoire, à suivre leur gestion, chaque poste de leur bilan, à essayer de comprendre leur variation pour ensuite les valoriser à peu près correctement, est-ce que cela vaut la peine d’avoir une gestion indicielle ?
Je pense que faire de l’indiciel reviendrait alors à nier l’utilité de son propre travail.
Si l’on pense que ce dernier est inutile, il me semble pertinent de ne faire que de l’indiciel d’emblée.

Bien sûr, si l’on veut spéculer sur X% de son patrimoine, c’est une autre affaire. Si on joue au poker sans regarder les cartes, on s’amuse peut-être, mais peut-on appeler une telle activité un investissement ?
Je pense que le stock-picking peut être très risqué, surtout lorsqu’on ne sait pas ce qu’on fait ou lorsqu’on ne prend pas de marge de sécurité pour compenser ses erreurs. Le futur étant par définition incertain, notre probabilité d’erreur est proche de 100% : il est essentiel de bien compenser cela à mon humble avis lorsqu’on se lance dans une démarche de gestion active.

Hors ligne

 

#72 02/05/2015 21h54 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   337 

> Serge

essayer du côté d’entreprises moins connues assez simples à comprendre, ou vous pourriez avoir un "plus" grâce à vos analyses

Dans mon idée, peut-être erronée, cela signifie aller fouiner du côté des Small-Caps ou des Nano-Caps. Demandant donc des capacités d’analyse encore plus poussées (pour ne pas se planter et prendre derrière une MV de 50% en 2 jours, par le fait qu’elles soient plus illiquides).
Je ne me vois pas pour l’instant être capable d’analyser seul, sans risque d’erreur, quelques Small-Caps et concentrer 100% du capital sur 4 ou 5 entreprises.

De votre coté, les Small-Caps "décôtées et oubliées" sont-elles votre terrain de chasse de prédilection ? Ou préférez-vous les situations de Recovery (à vous lire, ainsi que Thomz, j’ai plus l’impression de vous voir travailler ces situations "spéciales" - à l’instar de Sears, Nokia, Peugeot… - que celles que vous me conseillez ?)

> Jef56

Les trackers, de prime abord, ne m’intéressent pas plus que ça, car j’ai envie de comprendre un minimum ce que j’achète (quitte à me tromper).
Je ne recherche pas de passivité.

A vrai dire, avant de me prendre en main ce portefeuille, j’avais une "approche 100% passive", dans le sens où j’investissais tous les moins la même somme sur un PEA ouvert à la Banque Postale, sur des fonds LBPAM gérés par cette banque. Je ne m’y intéressais pas, je faisais confiance aux "professionnels".

J’avais initié ce portefeuille en 2007 de mémoire (investissement lissé avec la même somme investi tous les mois). A l’occasion d’un RDV avec le Conseiller en Patrimoine, je me suis donc intéressé au rendement de ce PEA. J’avais donc comparé :
- les frais de courtage / courtage laissé à LBP (de mémoire, 0,5%… ça va encore)
- les frais du Plan Bourse Primiel - 12 € à l’année, je crois - (permettant d’avoir l’option sécurisation des PV mais surtout les frais de courtage divisé par 2)
- la PV sur ce PEA au bout de 6 ans (été 2013)

Le résultat de ce placement (sur 6 ans) est limpide :
- une PV de 1% pour moi (client)
- des frais (courtage + plan bourse Primiel) représentant environ le double de ma PV pour LBP
Superbe placement ;-)   
Bref, vous le constatez, une approche 100% passive, pour un résultat 100% nul !
S’il fallait positiver, vous pourriez avancer le fait que le capital a été conservé. C’est vrai !

Je n’ai donc plus envie de gérer un portefeuille de la sorte. J’ai envie de m’y investir et tant pis si je commet des erreurs. Je ne pourrais m’en prendre qu’à moi-même et non plus à un conseiller bancaire (qui avait eu comme seule réponse : "c’est normal, vous aviez choisi des fonds très peu risqués, donc logique que le rendement soit "proche de zéro" - il ne devait pas savoir que les fonds choisis étaient notés 6 sur une échelle de risque de 7). Bref.

De là, vient d’ailleurs aussi ma méfiance envers les placements et conseils payants, d’autant plus s’ils viennent de professionnels (comme les conseillers de LBP), qui sont là pour faire tourner une entreprise et dégager un bénéfice… Pas certain que leurs intérêts soient exactement les mêmes que les miens !

> Serge (2ème message)

Merci de vos avertissements sur le risque encouru.


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#73 02/05/2015 22h35 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   512 

Jef a écrit :

N’y a t’il pour vous pas de solutions intermédiaires entre une stratégie indicielle et une stratégie de stock picking qui vise à surperformer le marché […]?

Il y en a une : faire du "manager d’exception picking", idéalement quand ils traversent une mauvaise passe - comme en bourse, on recherche les bas de cycles pour investir.

On pense à Eddie Lampert (Sears), Charles Fabrikant (Seacor, Era), Patrick Combes (Viel & Compagnie), Steinberg (Leucadia) ces temps-ci, Berkowitz (Fairholme) ou Gayner et les frères Markel (Markelà il y a peu, John Malone (la galaxie Liberty) pendant la dernière crise,  etc.

Hors ligne

 

#74 02/05/2015 23h02 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   554 

maxicool a écrit :

Dans mon idée, peut-être erronée, cela signifie aller fouiner du côté des Small-Caps ou des Nano-Caps. Demandant donc des capacités d’analyse encore plus poussées (pour ne pas se planter et prendre derrière une MV de 50% en 2 jours, par le fait qu’elles soient plus illiquides).
Je ne me vois pas pour l’instant être capable d’analyser seul, sans risque d’erreur, quelques Small-Caps et concentrer 100% du capital sur 4 ou 5 entreprises.

De votre coté, les Small-Caps "décôtées et oubliées" sont-elles votre terrain de chasse de prédilection ? Ou préférez-vous les situations de Recovery (à vous lire, ainsi que Thomz, j’ai plus l’impression de vous voir travailler ces situations "spéciales" - à l’instar de Sears, Nokia, Peugeot… - que celles que vous me conseillez ?)

Votre idée est peut-être bonne, peut-être erronée, c’est toujours assez subjectif. Dans tous les cas, si vous n’êtes pas content d’avoir une moins value de 50% en deux jours, je pense que c’était sans doute que l’investissement ne valait pas la peine initialement.
Objectivement, quelle meilleure aubaine pouvez-vous avoir qu’une bonne affaire que vous pouvez acheter moitié prix deux jours après ? J’ai l’impression de voir un rêve et vous me parlez de cauchemar ?!

De notre côté, nous ne sommes pas spécialisés du tout : Nous avons des smalls-caps illiquides comme de plus grandes capitalisations, comme des recoveries. En plus, chacun garde son propre style dans l’application du value investing. Je ne peux donc pas parler au nom de tous.

Je peux par contre vous dire avec un degré de certitude élevé qu’il me semble plus simple d’analyser une boutique spécialisée dans une seule activité avec des murs et des marchandises ou un restaurant qu’une utility géante régulée. Comprendre la dynamique d’une boutique ou d’un restaurant n’a rien de compliqué. Il en va de même des maisons de gestions d’actifs qui prennent simplement des frais sur les montants sous gestion VS un gros réassureur dont il me semble difficile de comprendre les risques.
J’aime les entreprises simples à comprendre, et mes meilleurs investissements (à la fois les plus sûrs et les plus performants) à ce jour ont toujours été des petites ou moyennes capitalisations simples (un fabriquant de gadgets, une maison de gestion d’actifs, un vendeur de lingerie, des fabricants d’automobiles, des équipementiers). Il arrive que ces situations soient cycliques, ou en recovery, il arrive aussi qu’il n’y ait rien de particulièrement mauvais mais qu’une nouvelle soit mal interprétée (ex : coupe du dividende pour lancer un rachat d’actions massif). Encore une fois, chez nous, chacun a son style : Pour ma part, je n’aurais jamais mis un centime dans Peugeot car je n’ai pas la moindre idée du nombre d’actions en circulation de l’entreprise dans les années à venir (ce nombre a toujours augmenté et difficile à mon modeste niveau de savoir à combien il s’établira). Nous invitons chacun à garder son indépendance d’esprit : c’est l’intelligence de la démarche qui prime, pas la sélection des entreprises (nombre de chemins mènent à Rome).

Notez que dans les entreprises peu suivies, on peut même trouver un obscur conglomérat de 350 milliards de capitalisation (5 analystes en assurent une couverture) : Berkshire Hathaway. AIG n’avait quasiment pas de couverture analytique lorsque nous y avons investi, et c’était pourtant une mega cap devenue assez simple à comprendre (après sa restructuration). Sears est encore moins suivie mais n’est pas forcément une situation dont on peut recommander une analyse à quelqu’un qui débute (il m’a fallu 7 ans pour commencer à comprendre… Je suis assez peu doué mais ce n’est pas trivial à mon sens y compris pour quelqu’un d’intellectuellement plus vif). Je ne suis pas sûr que ce sera mon meilleur investissement, mais il répond quasi parfaitement à tous mes critères de sécurité au prix où j’ai acheté.

Bref, je ne pratique pas la discrimination mais j’ai généralement assez peu de concurrence analytique là où je suis investi (j’ai même la chance d’avoir plusieurs entreprises couvertes par 0 analystes).

Hors ligne

 

#75 02/05/2015 23h23 → Portefeuille d'actions de Maxicool (maxicool, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Merci Sergio.
Vous vous décrivez vraiment de façon modeste par rapport à ce qu’on peut lire de votre production sur différentes files qui n’est jamais ’limité intellectuellement’. Par rapport à beaucoup qui sont plutôt dans le registre de la vantardise, ça fait un équilibre!

J’espère que votre remarque sur Sears n’est pas un commencement de réévaluation de la situation, cela ferait mal à votre crédibilité malgré toutes les précautions que vous prenez.

Je suis très surpris lorsque vous dites qu’il y a encore des sociétés qui ne sont pas suivies (par des analystes professionnels j’imagine).
Etant donnée la maturité des marchés financiers cela m’étonne vraiment.
De la même façon cette histoire de liquidité me laisse aussi perplexe: qui peut le plus peut le moins, ce n’est pas parce que je gère 2 milliards que je ne peux pas investir 300 000 sur une micro cap (ou sur 100 micro caps). Même si c’est Buffet qui le dit j’ai du mal à le concevoir. Il suffit d’avoir les analystes en nombre, je ne crois pas que ce soit une profession en pénurie.
D’ailleurs vous connaissez des investisseurs qui ont fait fortune avec des micro caps et sont toujours en activité (je ne parle pas de fonds genre Moneta ou Amiral qui ont je crois encore peu de recul) mais plus de personnalités comme celles que Thomz cite plus haut?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech