Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/09/2013 21h26 → Amdocs : fournisseur de services aux opérateurs télecom (garp)

Membre
Réputation :   38 

Salut à tous,
En fouinant dans les achats de David Einhorn, je suis tombé sur un business assez intéressant dans une optique GARP. Cette entreprise s’appelle Amdocs.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/606_index.jpg

Présentation:
C’est un fournisseur de services aux opérateurs télecom et aux fournisseurs internet. Ils opèrent sur deux segments: OSS (Operational Support System) et BSS (Business Service System). Deux abréviations compliquées pour dire qu’Amdocs optimise les facturations, prises de commandes, contentieux client, ou encore le service aux consommateur de boites comme At&t, Sprint ou Bell.

Comment Amdocs gagne du pognon?
Il y a 3 manières. D’abord Amdocs vend des licences à ses clients pour qu’ils puissent bénéficier des produits et services de l’entreprise.  Puis Amdocs vend ses services et solutions en eux-mêmes. Et ensuite Amdocs propose des services de maintenance/support. Amdocs fait donc du «3 en 1» qu’il vend le plus souvent sous la forme de contrats longues durées (5-7 ans), lui assurant un flux de revenus récurrent et prévisible.

Est-ce un bon biz?
Oh que oui! Amdocs dispose selon moi de 2 avantages compétitifs durables. Tout d’abord, les services et logiciels proposés par Amdocs sont complexes et couteux à mettre en place. Les couts de changement pour les opérateurs sont donc conséquents (un peu comme Microsoft, mais dans une moindre mesure). Ensuite d’après mes recherches, Amdocs est le seul à proposer ce package «3 en 1». Si elle veut éviter de passer par Amdocs, une société devra passer par genre Oracle pour la partie BSS/OSS et ensuite par un intégrateur de système (Accenture ou IBM par exemple), c’est donc plus contraignant. Le retour sur les capitaux de plus de 20% du biz est pour moi un témoin de ces avantages compétitifs.

Une Cash-cow:
Amdocs réalise depuis pas mal d’années un FCF supérieur à 450 400M$. Soit, au risque de me répéter, un retour sur capitaux propre excédant 20%.

Le bilan tient-il la route ?
Pas mal de Goodwill et d’intangibles, mais une position cash net de dettes de plus de 500M$. Du tout bon.

Qu’en est-il de l’allocation de capital (autrement dit, est-ce que Amdocs gaspille ses importants cash-flows) ?
Depuis 2010, l’entreprise a choisi de retourner beaucoup d’argent aux actionnaires. 25% des actions ont ainsi été rachetées sur la période 2010-2013. De plus depuis la fin 2012, un dividende trimestriel de 13 cents est versé. Cela correspond tout simplement à 100% du FCF!
Cela risque de changer un peu. L’entreprise a annoncé récemment qu’elle voulait investir plus dans sa croissance. La distribution aux actionnaires va tomber à 50% des FCF. Vu la croissance rentable de l’entreprise, je n’y vois pas d’inconvénient. Et avec tout ce cash excédentaire et la possibilité de se leverager, on pourrait bien se voir offrir quelques petites gâteries supplémentaires.

La Valorisation:
Ce business étant prévisible, j’ai choisi de valoriser l’entreprise par la méthode des cash-flows actualisés. Avec un discount de 11% et un taux de croissance de 4%, j’obtiens une valorisation supérieure à 60$/titre. Je précise que 4% de croissance correspond au base case du management qui n’inclue pas selon moi des opportunités de développement extraordinaires en Amérique du Sud. J’ai confiance en ce chiffre puisque le management a projeté les années précédentes des taux de croissance qui se sont révélés justes voir trop conservateurs.

Qu’en pensez-vous?

Dernière modification par Magic (16/09/2013 22h51)

Mots-clés : garp

Hors ligne

 

#2 16/09/2013 22h17 → Amdocs : fournisseur de services aux opérateurs télecom (garp)

Membre
Réputation :   34 

Je découvre cette société grâce à votre poste et étant toujours en quête d’opportunités, j’ai regardé en vitesse et me pose les questions suivantes (je creuserai plus dans les prochains jours, mais je n’ai pas assez de temps maintenant, donc je lance seulement des pistes de reflexion):

- Au moins sur les 5 dernières années, les depréciations/amortisations étaient supérieures au capex (à la louche 50m en moyenne). Cela traduit un manque d’investissement et cela gonfle de facon artificielle le free cash flow. En plus de la volonté du management de réinvestir dans la croissance, le FCF pourrait être affecté.

- Si la politique est de réinvestir plus dans la croissance, pourquoi commencer à payer un dividende juste l’année d’avant, ca me parait bizarre.

- Ou voyez-vous un retour sur capitaux propres de 20% ? Meme question pour les 450m de FCF. Le rapport annuel 2012 indique 425m de FCF pour 2011 et 391m pour 2012.

- Il faudrait voir d’ou vient le goodwill

- Depuis 2006, le tax rate est en-dessous de 15%, ce serait intéressant de comprendre pourquoi

- Enfin, mon calcul DCF avec FCF de 450m pour l’année prochaine, 4% à l’infini et 11% de discount rate, je tombe sur 39.9$. Etes-vous sur de votre calcul de DCF ?

- Pour ma part, je partirais de 400m, 4% de croissance sur les 10 prochaines années et 3% pour l’infini, discount rate de 11%, je tombe sur 33$

Hors ligne

 

#3 16/09/2013 22h50 → Amdocs : fournisseur de services aux opérateurs télecom (garp)

Membre
Réputation :   38 

ToutVaBien a écrit :

Je découvre cette société grâce à votre poste et étant toujours en quête d’opportunités, j’ai regardé en vitesse et me pose les questions suivantes (je creuserai plus dans les prochains jours, mais je n’ai pas assez de temps maintenant, donc je lance seulement des pistes de reflexion):

- Au moins sur les 5 dernières années, les depréciations/amortisations étaient supérieures au capex (à la louche 50m en moyenne). Cela traduit un manque d’investissement et cela gonfle de facon artificielle le free cash flow. En plus de la volonté du management de réinvestir dans la croissance, le FCF pourrait être affecté.
Réponse: Ce n’est pas parce que l’entreprise n’est pas capex-heavy qu’elle sous-investit. De plus, le FCF prenant seulement en compte le Capex de maintenance, l’investissement dans la croissance n’affectera pas le FCF, il ne fera que masquer momentanément la capacité bénéficiaire.

- Si la politique est de réinvestir plus dans la croissance, pourquoi commencer à payer un dividende juste l’année d’avant, ca me parait bizarre.

- Ou voyez-vous un retour sur capitaux propres de 20% ? Meme question pour les 450m de FCF. Le rapport annuel 2012 indique 425m de FCF pour 2011 et 391m pour 2012.
Réponse: 490M$ de profits sur 12 mois (glissant) en non-GAAP. Des capitaux propres de 3,2bn$ auxquels je retranche 900M de cash excédentaire (je considère que garder 100M$ de cash c’est largement suffisant pour un business comme ça). 490M$/2,3bn$=21%. Pour le FCF, j’ai aussi pris en glissant, mais effectivement, j’ai du un peu m’enflammer, c’est plutôt supérieur à 400M$.

- Il faudrait voir d’ou vient le goodwill

- Depuis 2006, le tax rate est en-dessous de 15%, ce serait intéressant de comprendre pourquoi
Réponse: Le business est basé en Israel. Un des risques serait effectivement que Amdocs soit rattrapé par la patrouille est doive payer plus d’impots. Un autre risque dont je n’ai pas parlé, c’est la concentration du portefeuille client (AT&T=25%, Sprint=10%0.

- Enfin, mon calcul DCF avec FCF de 450m pour l’année prochaine, 4% à l’infini et 11% de discount rate, je tombe sur 39.9$. Etes-vous sur de votre calcul de DCF ?
Réponse: Pour le FCF, j’ai pris 465M$ comme base de départ (encore et toujours 12 mois glissant). Pour le DCF, j’ai ajouté les actifs tangibles et j’ai considéré que le nombre d’actions allait diminué de 15%, j’aurais du le préciser.

- Pour ma part, je partirais de 400m, 4% de croissance sur les 10 prochaines années et 3% pour l’infini, discount rate de 11%, je tombe sur 33$

Je vais faire mes devoirs sur le goodwill.

Dernière modification par Magic (16/09/2013 22h53)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech