Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/09/2013 23h58 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Membre
Réputation :   -2 

Bonjour,

d’abord SVP ne faites pas attention à la réputation négative à gauche, on m’a reproché 2 choses : idées de montage un peu borderline niveau légalité, et d’être frontal face à un HS pas constructif. Mais, sur ce sujet, je m’engage à faire preuve de tenue. :p

dans un 1er temps, des éléments de contexte
ma conjointe possède une EI dont je suis salarié, qui doit évoluer en 2014 en SAS pour des raisons d’optimisation fiscale.
L’EI réalise sur son exercice 2013 un résultat beaucoup trop élevé, on manque malheureusement de frais pros et pas question non plus de se mettre à jeter l’argent par les fenêtres pour autant.
Pourquoi est-ce trop élevé ? La forme juridique de l’EI et le TMI rendrait le résultat imposable à hauteur de 45% de RSI + 27% d’IR soit près de 3/4 qui vont à l’état… C’est assez scandaleux au passage mais je ne viens pas nous plaindre.
Nous avons fait le tour des solutions avec notre comptable et il faut d’urgence passer en SAS c’est clair ; ensuite pour ce qui concerne l’exercice en cours nous allons réduire le résultat en "gonflant" mon salaire par le biais d’une prime de fin d’année (j’ai un TMI plus faible), et pour elle, mettre en place un Madelin dont le versement est apparemment assez libre mais avec un plafond annuel. Il n’est donc pas trop tard pour blinder un madelin mais on doit se dépecher avant la fin de l’excercice.
L’intérêt du madelin est que ce sont des cotisations "persos" (au contraire des 72% de RSI + IR qui sont un simple racket), et ces cotisations viennent amoindrir le résultat.
J’espère avoir été clair… mais pitié, il ne s’agit pas de revenir sur ces éléments de contexte qui sont aujourd’hui globalement certains.

Le thème central que je voudrais aborder c’est bien le Madelin et nous sommes orientés vers les produits Madelin "retraite".

En fait tout est dans le titre.
y aurait-il ici des conseils à glaner, des choses particulières à savoir?
j’avoue que même la nature du produit m’échappe un peu donc à commencer par les bases, comment ça marche ? (je vais bien sur aller me documenter mais en attendant toute info sera bonne à prendre)
au niveau de la banque, les conditions sont elles variables suivant les établissements?
comment est calculé le plafond annuel de versement? (j’ai trouvé la réponse entre temps).
+ j’aurais d’autres questions par la suite, et vous pouvez avoir des réponses dont je n’ai pas encore la question donc n’hésitez pas :p.

Bien cordialement

Dernière modification par Vic81 (12/09/2013 10h09)

Mots-clés : madelin


Dernier étage, au-dessus c'est l'soleil !

Hors ligne

 

#2 12/09/2013 10h01 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Administrateur
Réputation :   1307 

Je ne suis pas sûr de comprendre votre question.

En fait les choses sont simples :

En tant que Travailleur Non Salarié, vous pouvez passer en frais une partie de votre mutuelle complémentaire et prévoyance dès lors qu’elle est étiquetée "Madelin".

Pour la prévoyance, j’ai par exemple un contrat Generali Atoll :

Les travailleurs non salariés bénéficient de la déductibilité des cotisations de prévoyance dans le cadre de la Loi Madelin.

Pour la mutuelle, j’ai un contrat chez Apicil.

Pour vous y retrouver dans la jungle des contrats, je vous recommande ce courtier :

PHOCENNE DE DEVELOPPEMENT

Tel : 04.91.46.49.34
Fax : 04.91.46.57.54
Email : [email protected]
63 rue Rabelais 13016 Marseille
www.courtier-en-mutuelle.com

Mais il n’y a rien de magique.

Juste des contrats qui n’ont pas l’étiquette Madelin et donc pas de possibilité de passage en charge (et donc qui n’ont pas d’intérêts pour les TNS), et d’autres qui ont l’étiquette Madelin.

Contrairement à certaines offres "spécial prof" (où les prix sont gonflés pour les profs), je n’ai pas vu de différence de prix.

Hors ligne

 

#3 12/09/2013 10h07 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Membre
Réputation :   -2 

Merci pour ce retour, il y aurait donc apparemment plein de contrats madelins, on se tournerait nous sur un produit retraite… d’ailleurs je vais le préciser dans mon post


Dernier étage, au-dessus c'est l'soleil !

Hors ligne

 

#4 12/09/2013 10h10 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Administrateur
Réputation :   1307 

Sauf si vous êtes très âgés, je vous déconseille fortement de cotiser à une retraite Madelin.

Les conditions de déblocage anticipés sont très restreintes, contrairement au PERCO.

Donc vous cotisez pour ne plus revoir votre argent avant très longtemps…

Hors ligne

 

#5 12/09/2013 10h56 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Membre
Réputation :   174 

Bonjour,

Si vous êtes salarié et que votre conjointe est gérante vous pouvez prendre toute la panoplie des produits épargne entreprise PEE, PERCO etc… avec l’abondement maximal si il n’y a pas d’autres salariés ce qui permettra de sortir du cash de la société en limitant l’imposition et le placer dans une enveloppe à fiscalité avantageuse avec une durée de blocage de 5 ans pour le PEE.

Il vous reste aussi le PERP pour vous , en parallèle du Madelin de Madame, qui permet de souscrire à un contrat type AV en réduisant votre revenu imposable.

Le tout est de choisir un contrat pas trop gourmand en frais et un gérant de qualité.

Bonnes recherches

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#6 12/09/2013 10h58 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Membre
Réputation :   -2 

On est d’accord… après c’est toujours mieux que de donner à l’état sans contrepartie ; et ma conjointe souhaite bien bloquer des fonds pour sa retraite

Je ne crois pas que des cotisations PERCO soient déductibles du résultat d’une EI pour l’assiette d’imposition de la gérante TNS mais me trompe-je?

Dernière modification par Vic81 (12/09/2013 11h49)


Dernier étage, au-dessus c'est l'soleil !

Hors ligne

 

#7 12/09/2013 17h21 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Membre
Réputation :   -2 

j’up pour d’autres avis, j’aimerais par dessus tout une recommandation d’un établissement qui vous donne satisfaction sur du retraite madelin, et voir si les frais, les versements mini, les conditions de sortie avant terme, etc peuvent se négocier.


Dernier étage, au-dessus c'est l'soleil !

Hors ligne

 

#8 12/09/2013 20h15 → Indépendants : loi Madelin, comment faire un bon Madelin ? (madelin)

Membre
Réputation :   17 

carpediem a écrit :

Le tout est de choisir un contrat pas trop gourmand en frais et un gérant de qualité.
m

A ce sujet je vais vous faire partager une découverte récente, le site mes-perp.fr (groupe finance selection :  mes placements vie mes placements liberté, … ) Propose le perp Lignage d’Ordéa Vie (groupe SG) qui a l’énorme avantage contrairement à beaucoup de PERP de n’avoir aucun frais sur les rentes alors que la plupart prenne 3 % et avec des frais d’entrée négocié de 1 % ainsi qu’un grand choix d’OPCVM, le fond euro en revanche est tout juste dans la moyenne à 2.8 % en 2012 mais dans une optique retraite avec versement régulier il faut aller sur les UC )


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech