Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#301 08/06/2016 09h59 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Et voici ma première opération sur options :
Vente d’un PUT 92€ Air Liquide échéance juillet à 1,70€
AI s’échange à 94,80€.

Maxime

Hors ligne

 

#302 08/06/2016 10h30 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   32 

Avec quel delta ?
En prenant l’hypothèse d’une échéance au 15 juillet, cela fait 18% de rendement annualisé, c’est pas mal du tout pour une action plutôt père de famille.
Mais des annonces sur l’augmentation de capital peut fortement faire varier le cours d’ici là.
Vous êtes chez Degiro ou IB ?

Hors ligne

 

#303 08/06/2016 10h39 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Footeure

Qu’entendez-vous exactement par avec quel delta ?
Je ne suis pas encore familier avec tous les termes techniques même si je comprends les principes et ce à quoi je me suis engagé en vendant un PUT !
Pour l’instant je regarde prix, échéance et volatilité, le reste viendra avec l’habitude j’imagine.
A voir si ça bouge avec des annonces sur l’augmentation de capital, les news d’hier sur le financement obligataire étaient à mon avis assez bonnes.

Je suis chez Degiro, 0,85€ par transaction, service client vraiment top, quand j’ai une question => réponse sous 24h (c’est souvent réponse dans l’heure !)

Maxime

Dernière modification par Notariat76 (08/06/2016 10h40)

Hors ligne

 

#304 08/06/2016 11h47 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   32 

Avec quelques mois de recul sur les options, je pense que si il y a une "grecque" à connaître avant de se lancer dans le bain, c’est bien le delta.
Le delta mesure la sensibilité de la prime de l’option aux variations du cours du sous-jacent.
Cette information vous fait une belle jambe.
En revanche, il est surtout important de savoir que le delta est assimilé à la probabilité que votre option expire dans la monnaie (i.e que vous soyez exécuté).
Si votre delta est de 40% (-40% dans le cas d’un put), la probabilité de finir dans la monnaie est de 40%.
C’est un paramètre important lors du choix de l’échéance et du strike, pour calibrer le rendement annualisé en fonction du risque d’exécution.
Le delta est affiché par le courtier au même titre que le bid et l’ask dans la chaîne d’options.

Hors ligne

 

#305 08/06/2016 11h56 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Merci pour l’intérêt que vous portez à cette file
Je ne voyais pas trop si vous parliez du delta de l’option en elle même ou si vous parliez d’un taux de couverture de cette opération par rapport à l’ensemble de la stratégie.

Mon courtier n’affiche pas le delta de l’option mais sincèrement ça m’importe peu pour l’instant (je peux comprendre que ça vous semble fantasque smile )
Ce qui m’importe réellement est combien je gagne pécuniairement en prenant l’obligation d’acheter 100 titres à 92€ d’ici fin juillet.

Si on tombe en juillet à 90€ (ce qui ferait une baisse de 5% de l’actions et ce n’est pas rien pour Air Liquide) je me trouverai acheteur à 92€ en ayant encaissé 1,70€/ action donc mon prix de revient sera de 90,30€/ action.
Sur un baisse de 5% de l’action je ne serais en moins-value que de 0,30% et je serais très heureux de pouvoir acheter à ce prix :-)

La fluctuation du prix de l’option pendant sa durée de vie m’importe assez peu, ayant de toute façon le capital pour lever les titres à tout moment.

Maxime

Hors ligne

 

#306 08/06/2016 12h48 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   32 

Vous dites que vous seriez contents d’avoir les actions à ce prix-là, et c’est logique, mais vous seriez encore plus contents si vous pouviez répéter l’opération que vous venez de faire, tous les mois ou tous les 2 mois.
C’est dans cette optique que le delta est un paramètre à connaître.
Enfin pour ma part j’ai évolué de :
- "je vends des puts pour optimiser mon prix d’entrée à l’ouverture d’une nouvelle ligne" à
- "je calibre le strike et l’échéance en fonction du delta pour obtenir la prime la plus importante possible en essayant de ne pas être exécuté, pour répéter l’opération et toucher plusieurs primes. Et si je suis exécuté je suis ravi d’avoir les titres".

Le delta étant le b.a.-ba tout comme la volatilité implicite, je pensais que tous les courtiers proposant les options affichaient le delta ! Etonnant de la part de Degiro

Hors ligne

 

#307 08/06/2016 14h35 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   77 

Les grecques ne sont effectivement pas affichées chez Degiro… Il faut passer par un pricer…

Hors ligne

 

#308 08/06/2016 16h10 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Effectivement Footeure je comprends votre approche, votre but étant d’être le moins possible exercé.

Me concernant j’avoue presque chercher à être exercé, à la fois car j’ai confiance en AI mais également car une fois en position avec un prix d’entrée minoré du fait de l’encaissement du premium, je compte générer un rendement par la vente de CALL en dehors de la monnaie, couvert par la détention d’actions faisant suite à l’exercice de la vente de PUT.

C’est vrai que c’est étonnant mais sur Degiro, aucune grecque indiquée quand on affiche la fiche de cotation de l’option.

Maxime

Hors ligne

 

#309 08/06/2016 22h23 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   109 

Oui ils ont aussi un abc des options qui est pas mal quoiqu’un peu fouilli (on perd des pages dans la chronologie quand on saute d’une page à l’autre…)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#310 09/06/2016 09h20 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Nouvelle position ’’test’’ sur Accor :
Vente 1 PUT strike 36 échéance 15 juillet 2016 à 0,82€.
Actuellement l’action s’échange à 38,84€.

Maxime

Hors ligne

 

#311 09/06/2016 19h08 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   44 

Bonjour,

koldoun a écrit :

un site qui va dans les détails niveau options : http://www.strategies-options.com

Le site est intéressant mais il est aussi assez technique.

Pour ceux qui veulent creuser le sujet, voir :
- http://www.strategies-options.com/fic/1 … ption.html
- la rubrique "apprendre" sur le même site
- la rubrique pricers pour faire des simulations

La documentation Euronext :
- http://www.boursedeparis.fr/centre-d-ap … es-options

et aussi wikipedia qui contient pas mal d’articles en français et encore bien plus en anglais.
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Option
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Strat%C3% … ptionnelle
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Produit_d … _financier
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8 … riv%C3%A9s

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (09/06/2016 19h12)

Hors ligne

 

#312 09/06/2016 22h08 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   195 

Ceci fait suite au message # 298 du 5 juin dans lequel j’expliquais les motivations qui me poussaient a générer des opérations d’OPTIONS sur le titre TESLA.
Pour info J’ai une ligne de Titre TESLA en Portefeuille cette Ligne représente un peu plus de 3 % de la valeur du portefeuille.

miguel a écrit :

(TSLA)   TESLA la voiture électrique

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3 … 155206.png 5 Juin
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-06-05_155206.png

1- vente 1 PUT sur échéance 20 janvier 2017  Strike 220 PUT Option premium $39.73  j’encaisse $ 3,973
3- vente 1 PUT sur échéance 19 Janvier 2018  Strike 220 PUT Option premium $58.79  j’encaisse $ 5,879
2- J’achète 1 CALL échéance 19 Janvier 2018   Strike 220 CALL Option premium $ 38.57 Je débourse $ 3857

Je ne suis pas opposé a surpondérer sur le titre à $220 en attendant j’ai encaissé les primes.

Depuis cette date le lendemain le 6 Juin
j’ai acheté 2 autres CALL échéance 19 Janvier 2018   Strike 220 CALL Option premium $ 41.60
J’ai payé $ 8,320

    2    TSLA    41.60    BOT    JAN 19 ’18  220 Call Option     USD    PSE    JUN 6    07:30:03 0.96

Le sur-lendemain le 7 Juin Je vends
        1    TSLA    50.90    SLD    JAN 19 ’18 220 Call Option     USD    GEMINI    JUN 7 11:20:25    0.89   

et hier le 8 Juin je vend
    2    TSLA    52.10    SLD    JAN 19 ’18 220 Call Option     USD    PSE    JUN 8 07:34:35    1.19   

Ma nouvelle position OPTIONS sur TSLA est maintenant:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-06-08_142354.png
Vous noterez au passage que le premium CALL a clôturé a $52.25 je n’ai pas vendu au plus haut.

+value potentielle sur les ventes de PUT
$39.73 - 23.40=   $16.33 X 100  =  $1,633.00
$58.79 - 42.80 =  $15.99 X 100  =  $1,599.00

Voila l’illustration d’un déroulement rapide d’une opération gagnante sur
des achats de CALL,
partiellement financés par des ventes de PUT

En effet j’ai vendu deux PUT qui m’ont apporté des premiums ou primes  $3,973 + $5,879 =$ 9,852 et j’ai utilisé une partie de ces primes pour financer ensuite des achats de CALL

J’ai acheté 1 CALL pour lequel j’ai payé $3,857
et ensuite 2 CALL supplémentaires  a $41.60 soit $8,320
soit un debours total pour l’achat des 3 CALL  $12,177
Je n’ai auto financé que 12177- 9,852 = $ 2,325

Hier le 8 juin J’ai dénoués, clôturé ces opérations en (re)vendant les Achats de CALL

1 vente de 1 CALL  a  $50.90 X100= $ 5,090 et vente de 2 CALL a $52.10 X 200 = 10,420
soit au total $15,410.00 pour $ 12.177  soit $ 3,333  (27% de plus value en quelques jours)
et nettement plus de "yield".

Je suis long sur TSLA et je partage ces opérations a titre purement pédagogique, d’un point de vue strictement culturel et intellectuel.
Il ne s’agit pas d’une incitation à opérer sur le Marché des Options.

Dernière modification par Miguel (10/06/2016 23h06)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#313 10/06/2016 23h02 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   195 

Dernieres Opérations sur TESLA
Le 9 JUIN à 13H48 ET.

1    TSLA    $45.60    SLD    JAN 19 ’18 220 Call Option     USD    PHLX    6/9/16 13:48    0.84

au moment de la baisse du sous-jacent je place un ordre d’achat de CALL JAN 19’18 strike $220 avec une prime de $39.90
par erreur l’ordre d’achat de CALL est modifié en ordre de vente de CALL  a 39.90 et le cours étant a $46.60
et c’est ainsi que je vends 1CALL à $45.60
donc j’encaisse $4,560.00 - $0.84= $4,559.16

Une erreur que je décide de garder.

Aujourd’hui 10 JUIN  j’ai acheté un CALL Jan 19’18 a $39.65.

1    TSLA    $39.65    BOT    JAN 19 ’18 230 Call Option     USD    PSE    11:27:18    0.78

Je débourse ($39.65 x100)+ $0.78 = $ 3,965.78

Ma position Options sur TESLA est maintenant la suivante
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-06-10_142807.png

J’ai payé mon achat de call échéance Janvier 2018 avec le produit de la vente de mon CALL 220.00.

Pour ne pas annuler la vente de CALL a $220 avec encaissement de prime de  $45.69
j’ai dû acheter à un Call a un strike supérieur… $ 230 le premium $39.65
On va voir comment les cours vont évoluer en début de semaine prochaine.

Je suis long sur TSLA et partage ces opérations a titre purement pédagogique, d’un point de vue strictement culturel et intellectuel.
Il ne s’agit pas d’une incitation à opérer sur le Marché des Options.

Dernière modification par Miguel (11/06/2016 22h05)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#314 16/06/2016 18h32 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   109 

Bonjour

Je viens de donner un nouvel exemple de vente d’options puts sur une autre file, celle dédiée au VIX.

Comme le sujet me semble appartenir aux deux files, je mets le lien ici si certains sont intéressés.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#315 04/07/2016 09h49 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Bonjour à tous,

J’ai une petite question à vous poser ; j’ai acheté ce week end la bible des contrats-futures et options à savoir l’imposant ouvage de M HULL (en version Française).

Vous le savez, dans les grandes lignes mon but est de vendre des PUT pour percevoir des premium et un beau jour je vais bien me retrouver avec des actions en portefeuille par suite de l’exercice de ces ventes de PUT.
Une fois les actions en portefeuille, j’envisage d’effectuer une stratégie de vente de CALL couvert pour ’’tirer un loyer’’ de mes actions et pré-définir à l’avance à quel niveau je souhaite céder mes actions.

A ce jour, comme indiqué dans la file VIX, je gère les effets de la volatilité en achetant dans des creux du VSTOXX future mini. Etant vendeur d’options je suis sensible à la volatilité donc mon but est de me protéger et d’encaisser quelques sous sur une hausse de cette volatilité en revendant mes VSTOXX future mini. Jusqu’ici c’est assez simple.

Dans mes lectures récenters j’ai pu lire ce qui suit et ça a attiré grandement mon attention :

Une position dite « Delta neutre » consiste à construire un portefeuille d’options de façon à ce qu’il soit immunisé contre la variation du prix du sous-jacent. Lorsqu’un trader décide de vendre une option d’achat sur une action par exemple, il s’expose à une hausse du sous-jacent. Pour se prémunir de celle-ci, le plus simple est d’acheter une quantité Δ, ou « delta », d’actions. Cette quantité est néanmoins susceptible d’évoluer au cours du temps ; le trader devra fréquemment réajuster sa couverture. Pour construire son portefeuille delta neutre, le trader peut également choisir d’acheter ou vendre des options ayant des deltas opposés. Un straddle (achat d’un put et achat d’un call) est un exemple de combinaison d’options produisant un delta proche de zéro. Enfin, même si le portefeuille est delta neutre, sa valeur demeure sujette à l’évolution d’autres variables telles que la volatilité (vega), le temps (thêta) ou le niveau des taux d’intérêt (rhô).

En imaginant que le coût de transaction permettant d’ajuster régulièrement le DELTA pour rester en delta neutre, quel est le risque pour un vendeur d’options couvert ’’dynamiquement’ en delta neutre ?

De ce que je peux lire :

Enfin, même si le portefeuille est delta neutre, sa valeur demeure sujette à l’évolution d’autres variables telles que la volatilité (vega), le temps (thêta) ou le niveau des taux d’intérêt (rhô).

Le niveau des taux d’intérêt me semble être un sujet un petit peu moins d’actualité, compte tenu de leur faiblesse et du fait que j’interviens sur des options à maturité relativement courte (3/4 mois maximum).

Le niveau de volatilité : comme indiqué je pense réussir à me ’’protéger’’ des hausses ou acélèrations de volatilité via mes interventions sur le VSTOXX. En cas de baisse de volatilité la valeur des options devrait baisser, ce qui me convient en qualité de vendeur d’options.

Du coup, j’ai la peut être fausse impression que vendre un call en dehors de la monnaie en portant une position physique sur le titre en delta neutre permet d’encaisser la valeur temps sans trop subir les variations du titre.
Je subirai forcément un petit peu les variation du titre sous-jacent car je ne pense ajuster ma position en delta neutre qu’à partir d’une certaine variation de ce delta.

Par exemple, si je vends un CALL en dehors de la monnaie avec un delta de 35% si je comprends bien, pour être en delta neutre il me faut détenir en portefeuille 35 actions. Quand le delta passera à 50% par exemple, je devrai acheter 15 actions en complément pour conserver un delta neutre et ainsi de suite (attention aux frais de transaction).

Pouvez-vous me dire ou mon raisonnement ’’cloche’’ ? J’ai l’impression que si l’on a une position globale en delta neutre en étant vendeur d’option on peut encaisser sereinement la valeur temps chaque jour et ça me semble un peu trop simple ?!

Merci d’avance aux experts qui auront un avis sur la question smile

Maxime

Hors ligne

 

#316 04/07/2016 09h57 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   32 

Bonjour,
Je ne vais répondre qu’à une partie du post :
si votre delta passe de 30 à 50%, vous achetez 20 actions supplémentaires. Mais si le delta augmente de 20 points, c’est que le cours de l’action a significativement augmenté. Donc vous achetez des actions bien plus cher. Est-ce vraiment ce que vous voulez ? Si le delta redescend ensuite à 30%, que faites vous ?

Pouvez-vous en dire plus sur le VSTOXX future mini, est-ce échangeable comme une action ? Quel est le ticker, je ne l’ai pas trouvé sur IB.
Désolé je viens de trouver la file VIX smile

Dernière modification par footeure (04/07/2016 09h58)

Hors ligne

 

#317 04/07/2016 10h21 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Footeure merci pour votre post.

En fait mon raisonnement initial était :
-j’ai 100 titres en portefeuille donc je ne peux vendre qu’un seul CALL en dehors de la monnaie et donc si le sous-jacent baisse je ne vais avoir qu’une petite compensation via l’encaissement d’un seul premium.

D’après mes lectures, si j’ai 100 titres en portefeuille et que je vends par exemple 3 CALL en dehors de la monnaie avec un delta de 0,33 je vais encaisser 3 fois un premium, à charge pour moi, le cas échéant d’avoir les liquidités pour acquérir 200 titre supplémentaires si le delta se dirige vers les 100.

Il me semble que si le delta passe de 30% à 50% l’action a augmenté mais elle sera probablement (après les modèles mathématiques) en dessous ou au niveau du strike de l’option.

En fait j’ai l’impression que je perds de l’argent si l’action se met à flamber et que je suis obligé de courir derrière pour acheter du papier et honorer l’exercice des CALL.
Dans les autres cas ça me semble assez rentable car si l’action baisse, stagne ou monte jusque qu’au niveau du strike et/ou le dépasse un peu, j’aurai le temps de constituer la ligne.

Si ensuite le Delta baisse et repasse de 50%  à 30%, ce qui signifit que l’action baisse et/ou que le temps passe libre à moi de vouloir rester en delta neutre en vendant des titres. Mon objectif étant de ne faire ça qu’avec des titres que je serai heureux de détenir en portefeuille (Accor, Air liquide….) c’est quelque chose que j’envisage sereinement puisque j’aurai encaissé beaucoup plus de premium que si je n’avais vendu qu’un seul CALL en dehors de la monnaie par tranche de 100 actions.

Il me semble qu’il ne faut faire ça que sur des actions sur lesquels on est serein de les avoir en portefeuille.

Je suis conscient qu’il n’y a pas de free lunch sur les options mais j’ai l’impression que cette histoire de delta neutre peut permettre l’optimisation du flux de premium encaissé à condition de faire ceci sur des actions que l’on connait et que l’on souhaite avoir en caisse.

Maxime

Hors ligne

 

#318 04/07/2016 11h01 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   20 

Être Delta neutre signifie que la variation de valorisation sur votre position en option suite à une variation du cours du sous-jacent est compensée par la variation de sens opposée de votre position en actions.

Le problème c’est que ceci n’est vrai que pour une petite variation (phénomène de convexité).

Votre Delta va bouger notamment en fonction de la variation du cours. Cette sensibilité est mesurée par le Gamma.
Donc avec les mouvements du sous-jacent vous aller devoir procéder à des ajustements sur le sous-jacent. Ces ajustements vont vous coûter de l’argent. C’est d’ailleurs pour cela que la volatilité a un impact sur le coût des options : plus il y a de vol et plus il y a de coûts pour hedger en delta neutre.

Bref je ne crois pas que ce soit très pertinent pour un particulier.

Hors ligne

 

#319 04/07/2016 11h27 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Xav92
Merci pour cette réponse.
Imaginons qu’il n’y ait pas de coût de transaction pour ajuster la position et rester en delta neutre, le profit est réalisé par l’encaissement continu de la valeur temps ? j’ai bon ?
Il est évident qu’il ne faut pas raisonner pour 1 option pour 1 particulier.

En fait j’imaginais le raisonnement dans sa globalité, si j’avais un grand nombre d’actions d’une société par exemple 1000 ou 2000 actions Air Liquide et si je réalisais des ventes de CALL en dehors de la monnaire sur des strike et des échéances différentes il me semble que je dois faire les additions et soustractions des variations de delta de l’ensemble du portefeuille options et in fine procéder à l’achat ou à la vente d’actions en un seul ordre et non option par option ce qui réduit considérable les frais.

Si je suis vendeur d’un CALL échéance 3 mois avec un delta 45 et vendeur de 2 CALL échéance 1 mois  delta 35 au total j’ai un delta cumulé de 115.

Je dois avoir 115 titre en portefeuille.
Imaginons que le titre augmente légèrement en l’espace d’une semaine (chose pas rare sur ce type des titres comme Air Liquide à faible beta).

Si le delta du CALL échéance 3 mois passe à 47 et que le delta des 2 CALL échéance 1 mois passe à 30 du fait de la valeur temps mon cumul de delta sera de 107. Peut être qu’un certain lissage sera observé sur un portefeuille global d’options.

Affaire à suivre.

Maxime

Hors ligne

 

#320 04/07/2016 12h21 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   97 

Notariat76 a écrit :

Il me semble que si le delta passe de 30% à 50% l’action a augmenté mais elle sera probablement (après les modèles mathématiques) en dessous ou au niveau du strike de l’option.

Je rejoins Footeure : l’action sera peut-être en-dessous du strike, mais pour neutraliser le delta vous investirez un montant d’argent supérieur de plusieurs ordres de grandeur à ce que la valeur temps de vos calls vous rapporte.
Et vous investirez sans doute à un cours supérieur à votre PRU… Avez-vous calculé le ROI ?

La simplicité a souvent du bon : mon conseil serait de vous contenter de vendre des calls à hauteur de votre position.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#321 04/07/2016 13h32 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   194 

Notariat, je vais essayer du mieux que je peux en essayant de dire le moins de bêtises possible (si possible aucune):

Vendre du PUT sur des titres qu’on est prêt à acquérir, si on a les liquidités pour, c’est de la bonne stratégie, et il n’y a pas de soucis particulier. C’est un peu comme placer un ordre limite en étant payé pour. Les détails sont qu’en cas de baisse (éventuellement de mauvaise nouvelle imprévue), cet ordre devient difficile à changer, parce que l’option va prendre de la valeur avec la baisse du sous-jacent et ça vous coûtera certainement de la racheter. Il y a aussi l’éventuel problème de l’échéance: Quand le titre que vous souhaitez baisse en dessous de votre strike, rien ne dit qu’il ne remontera pas avant l’échéance, et que finalement vous ne l’aurez donc pas. C’est souvent assez perturbant comme situation, et on est tenté d’en acheter éventuellement à coté par peur que ça ne remonte, avec le risque d’avoir plus de titres que nécessaire, qui peuvent continuer à baisser. Rien de très compliqué à comprendre.

Une fois assigné sur vos put, vous pouvez effectivement vendre du call pour passer en "covered call". Le problème et risque est lorsque le titre a sensiblement baissé, réussir à vendre des call avec un strike au-dessus de votre PRU devient difficile, ou alors il ne rapporte presque rien.

Si votre raisonnement s’oriente vers des titres peu volatiles, comme vous l’avez mentionné, aucun miracle: Le prix des options est fonction de la volatilité. Moins c’est volatile, moins il y a de prime à gagner, et inversement. Donc, la quantité d’argent à gagner est proportionnelle aux risques.

Concernant le delta neutral, c’est en général surtout utilisé par les gens qui "tradent la volatilité". C’est globalement ce que vous devez faire avec le VIX (je n’ai pas lu la file). Mais plutôt que d’utiliser le VIX, vous pouvez le faire de manière directe sur un produit particulier par le biais des options (c’est d’ailleurs ce sur quoi le VIX est basé au cas où vous ne le saviez pas). Donc par exemple, vous pouvez "trader la vol" sur le pétrole: Vous allez chercher à avoir une position delta neutral sur le pétrole. Ces gens tradent de la même façon que ceux qui tradent le prix: il achètent bas et revendent haut ou l’inverse (le plus souvent ils font ce dernier: vendre quand la volatilité est élevée et la racheter quand elle est plus basse).

Volatilité élevée = plus grosses primes sur les options. C’est en fait surtout la volatilité ATTENDUE que la volatilité réelle qui joue sur le prix des options; On parle "d’Implied volatility, "IV" pour la quantité de volatilité pricée dans les options. Si vous tradez la volatilité, vous avez le même problème que lorsque vous tradez le prix: Que ça aille dans l’autre sens ! Et la gestion de votre position pour la conserver delta neutral a un coût, même sans frais de transactions, votre problème est là. Comme mentionné précédemment les trader de vol préfèrent en général la vendre que l’acheter, pour la simple raison que vous comprenez parfaitement: Vendre des options permet d’être payé pour attendre, en acheter consiste à payer pendant que le temps passe. (ce qui est également la raison pour laquelle le VIX future est en général en backwardation)

Mais si la volatilité augmente alors que vous l’avez vendue, votre problème est que vous achetez des sous-jacents lorsque ça monte par peur d’être assigné sur du call, et/ou vous vendez quand ça baisse par peur d’être assigné sur du put. C’est le problème mentionné par footeur: Vous allez avoir tendance à acheter haut et vendre bas ! Et avec la volatilité qui monte, le sous-jacent risque de faire du yo-yo à monter/descendre. Je ne sais pas si vous vous souvenez des bancaires en 2008/2009 quand à une période elles faisaient -10% un jour, +10% le lendemain, essayez de vous imaginer avec de la volatilité vendue là dessus alors qu’il vous faut gérer votre position pour la conserver en delta neutral … Vous auriez abandonné par manque de capital avant d’arriver aux échéances.

Trader la volatilité n’est pas forcément plus simple que le prix. Ce qu’apprécient ce genre de traders, c’est que ça apparaît comme plus facile à prévoir: Savoir si un produit va monter ou descendre n’est pas forcément évident, mais lorsqu’un produit devient très volatil, normalement il devrait se calmer à un moment. Quant à savoir dans quel délai, et si ça ne va pas devenir pire, c’est un problème. En général, ils "tradent", littéralement, ils n’ont pas comme objectif d’aller jusqu’à l’échéance, dû à la gestion de la position en delta neutral.

Si vous comparez ça avec la méthode de notre hôte, à savoir du buy & hold, c’est un peu comparable avec le même type de risque. IH est également "payé pour attendre", il touche les dividendes pendant qu’il détient des titres. Si vous vendez des options, vous touchez la valeur temps, mais vous assumez les risques et coûts de la couverture en delta neutral de la position. En espérant que ça vous aide. Ce qu’il faut retenir est que le "graal" sur les marchés n’existe en général pas. Les risques sont normalement proportionnels à l’espérance de gain.

(Il y a une stratégie qui consiste à tirer profit du comportement habituel du VIX, c’est de faire du buy and hold sur un ETF "inverse VIX", comme le XIV. Sur la durée, il a tendance à toujours monter. Jusqu’au jour où la volatilité grimpe sérieusement, et que possiblement les VIX futures passent en contango, et c’est la catastrophe)

Dernière modification par Mevo (04/07/2016 13h39)

Hors ligne

 

#322 04/07/2016 13h47 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   20 

Notariat76 a écrit :

Xav92
Merci pour cette réponse.
Imaginons qu’il n’y ait pas de coût de transaction pour ajuster la position et rester en delta neutre, le profit est réalisé par l’encaissement continu de la valeur temps ? j’ai bon ?
Il est évident qu’il ne faut pas raisonner pour 1 option pour 1 particulier.

En fait j’imaginais le raisonnement dans sa globalité, si j’avais un grand nombre d’actions d’une société par exemple 1000 ou 2000 actions Air Liquide et si je réalisais des ventes de CALL en dehors de la monnaire sur des strike et des échéances différentes il me semble que je dois faire les additions et soustractions des variations de delta de l’ensemble du portefeuille options et in fine procéder à l’achat ou à la vente d’actions en un seul ordre et non option par option ce qui réduit considérable les frais.

Si je suis vendeur d’un CALL échéance 3 mois avec un delta 45 et vendeur de 2 CALL échéance 1 mois  delta 35 au total j’ai un delta cumulé de 115.

Je dois avoir 115 titre en portefeuille.
Imaginons que le titre augmente légèrement en l’espace d’une semaine (chose pas rare sur ce type des titres comme Air Liquide à faible beta).

Si le delta du CALL échéance 3 mois passe à 47 et que le delta des 2 CALL échéance 1 mois passe à 30 du fait de la valeur temps mon cumul de delta sera de 107. Peut être qu’un certain lissage sera observé sur un portefeuille global d’options.

Affaire à suivre.

Maxime

Quand je parle de coûts d’ajustements, je ne parles pas des frais de transactions mais du fait que vous devez acheter parce que le cours a monté (et donc le Delta) et ensuite vendre une fois que le cours aura baissé. En principe la valeur temps est calibrée pour faire face à ces coûts tels qu’ils sont perçus. (vol implicite).
Je comprends que vous comptez sur l’effet du passage du temps sur le Delta pour compenser une hausse légère du sous-jacent. Ça se tient en effet dans l’exemple que vous prenez, mais il faut avoir en tête que la courbe du Delta en fonction du cours du sous-jacent va se couder avec le passage du temps. (Si vous êtes dans la monnaie à l’échéance le Delta devient 100% et 0% si vous êtes en dehors). Donc si vous êtes dans la monnaie le temps qui passe fait monter votre Delta.

Hors ligne

 

#323 04/07/2016 14h20 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   65 

Merci pour ces belles réponses.
En fait, je veux apporter une précision aux lecteurs car à mon avis je n’ai pas été parfaitement clair.

Mon but est :
1°/ agir et détenir des actions qui me conviennent à un prix que je trouve agréable et conservateur,
2°/ percevoir un loyer en plus des dividendes.

Je me disais : tant que le prix de l’action ou du sous-jacent est à un niveau qui me semble attractif, pourquoi m’exposer à du sur-delta  ? (détenir 100 titres et vendre un call hors de la monnaie avec un delta de 30 par exemple)
Mon but n’est pas d’ajuster le delta dès qu’il baisse un peu.

S’il passe de 30 à 50 j’achète des titres c’est certain mains si le delta ensuite tend vers 0 car on va être en dehors de la monaie à l’échéance  je ne compte pas me séparer des titres puisque initialement j’aurai défini une zone de prix dans laquelle je suis acheteur de ces titres.

En réalité j’envisage d’appliquer un delta neutre principalement à la hausse pour assurer la livraison des titres si on grimpe beaucoup et que l’on dépasse le strike.
Je ne sais pas si je suis clair dans l’explication de ce que j’envisage mais comprenez que mon but n’est pas de faire la yo yo en permanence. Je ne compte pas m’amuser à lacher du Air Liquide à bas prix si le delta des call chute.

Ce que je recherche c’est d’optimiser le rendement des ventes de CALL couverts.

MEVO
Mon souhait n’est pas spécialement de trader de la volatilité via cette stratégie (je me couvre des hausses via de l’achat de VSTOXX) mais d’encaisser de la valeur temps.

Maxime

Hors ligne

 

#324 04/07/2016 14h22 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   225 

Merci à tous pour ces questions et réponses de qualité.
Sans maîtriser aucunement comme vous le sujet, j’ai expérimenté (ce que je vous encourage à faire Maxime) et j’ai constaté en effet qu’il n’y a pas de free lunch.

J’ai même eu le sentiment d’être en situation d’infériorité par rapport ’au marché’ qui gagne plus souvent qu’il ne perd. Sur ce sujet complexe qui nécessite des outils (en plus d’une bonne capacité de géométrie dans l’espace pour manipuler les subtilités) je trouve que le particulier subit le désavantage de la dissymétrie d’information et laisse son sort à la chance, ce qui rapporte rarement.

Si le premium est important c’est qu’il y a beaucoup d’incertitude et dans votre stratégie sur Air Liquide, il est probable que les premium seront riquiqui mais que une fois sur trois le titre partira dans le sens contraire à vos positions. En une fois vous allez effacer les gains de vos 2 ou 3 opérations précédentes.

Personnellement j’ai arrêté. De plus, les options dont le prix varie très rapidement vous enchaînent à votre ordinateur pour les surveiller (si vous êtes long) comme le lait sur le feu.

Faites nous part toutefois s’il vous plaît de vos expériences et de vos résultats.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#325 04/07/2016 15h21 → Vente d'options PUT pour améliorer le rendement d'un portefeuille...

Membre
Réputation :   194 

Notariat, Ok, essayons d’aller au bout, dites-moi quand ça vous parait bon.

Note pour les autres lecteurs: une option sur action, surtout aux US est en général pour 100 actions.
Si vous détenez 100 actions et vendez 1 CALL, c’est ce qu’on appelle du "covered call". Vous êtes totalement couvert en cas de hausse et livrerez vos titres si assigné.

Si je comprend bien ce que vous dites Notariat, vous souhaiteriez vendre environ 3 fois plus de CALL que vous ne détenez de titres. 1 CALL pour 35 titres, ou vous aviez parlé de 3 CALL pour 100 précédemment, c’est bien ça ? Et ensuite, si l’action en question monte et la probabilité d’être assigné également donc, vous achetez les titres manquants pour les avoir afin de pouvoir les livrer lors de l’assignation. Ai-je bien compris ?

Problème (qui est la raison de la prime de l’option): Lorsque le titre monte, vous achetez plus cher qu’à l’origine, et qui vous dit que ça ne va pas rebaisser d’ici l’échéance ? Il y a bien un moment en se rapprochant de l’échéance où on peut se dire que l’on va clairement être assigné ou clairement pas, et la valeur temps de l’option tend à ce moment vers 0 (ça arrive aussi lorsque le prix du sous-jacent devient très éloigné du strike dans un sens ou l’autre, même si l’échéance est encore lointaine).

Sans parler de jargon technique ou lettres Grecques, plus l’incertitude d’être assigné ou non est élevée, plus la valeur temps l’est. Raison pour laquelle l’échéance a une importance (combien de temps reste-t-il pour passer le strike dans une direction ou l’autre) et la distance entre le prix actuel et le strike également (plus on est proche, plus on peut facilement passer d’un coté ou de l’autre, possiblement de multiples fois), ainsi que la volatilité (plus le prix bouge vite, et plus on pourra passer rapidement d’un coté ou de l’autre du strike, éventuellement avec un temps réduit (échéance courte)).

Vous avez donc un problème mathématique; Plus vous encaissez de prime, plus il y a de chances que le strike soit atteint, mais en même temps que ça ne rebaisse avant l’échéance. En clair, moins vous ne savez réellement quoi faire. Ce que vous décrivez est quelque chose de compliqué (selon moi) parce que vous allez acheter plus cher quand vous pensez que vous serez potentiellement assigné, mais vous pouvez terminer en dessous du strike à l’arrivée. Vous pourrez toujours revendre un nouveau CALL par la suite (soit que le précédent ait expiré, soit que vous étiez convaincu qu’il ne serait pas dans la monnaie de façon assez sûre), sauf que le cours aura peut-être baissé, voir même en dessous de votre PRU initial d’ici là. Et vous aurez juste "inutilement" acheté des titres et augmenté votre PRU pensant que vous alliez plus probablement être assigné alors que ça n’est finalement pas le cas.

La meilleure stratégie selon moi, qui est celle que j’utilise (c’est parce que je pense que c’est la meilleure que je l’utilise, pas parce que je l’utilise que c’est la meilleure, qu’on s’entende bien): Vous achetez 100 titres, et vous vendez un CALL avec un strike au dessus et un PUT avec un strike au dessous. Vous avez déjà l’assurance de ne pouvoir être assigné que sur l’un des 2 et que l’autre expirera sans valeur. Soit vous livrerez vos titres (CALL assigné), soit vous moyennez à la baisse (PUT assigné) et vous pouvez revendre 2 CALL derrière (sous réserve que ça n’ait pas trop baissé, qui reste un risque) et éventuellement 1 ou 2 PUT si vous souhaitez. Après, vous pouvez ajuster tout ça en vendant plus de PUT si vous souhaitez, ou, ce que je fais quand mon compte est un peu stressé en terme de marge et/ou que j’ai des craintes sur un titre: Acheter en même temps des PUT avec un strike en dessous de ceux que vous avez vendu (vous pouvez aussi faire ça du coté du CALL, même si je ne le fais jamais. Acheter des options qui sont plus hors de la monnaie que celles que vous vendez va réduite le montant des primes encaissées bien évidement)

Voilà Notariat; Rien ne vous empêche de faire ce que vous décrivez, tant que vous êtes conscient que les paramètres vont potentiellement changer pour vous faire acheter plus de titres à un prix supérieur avant que le tout ne rebaisse. Et si à un moment, vous savez de façon sûre que ça ne va pas baisser mais continuer à monter, achetez un gros paquet d’actions et laissez tomber les options wink (idéalement, envoyez-moi un mail avant !)

EDIT: Juste un détail en relisant un peu la file: Notariat, si vous me dites que vous pouvez revendre les titres en cas de baisse (ce que vous disiez initialement), vous en revenez au problème  éventuel du "yo-yo": Qui vous dit que ça ne va pas à nouveau remonter après avoir vendu ? (et ainsi de suite, d’autant plus que l’échéance est éloignée)

REEDIT: Je vais même vous faire une confidence, alors que je suis en train de regarder ça un peu angoissé: J’ai une importante position sur le SILVER, et j’ai fait ce que vous décrivez, à savoir vendre plus de CALL que je n’ai de silver. j’ai fait ça parce que les cours étaient déprimés avec peu de perspectives de hausse, pour "au moins gagner un peu de premium". Qu’est-ce que je fais maintenant ? Je rajoute à ma position, déjà très importante, à un prix plus élevé que quoi que ce soit que j’ai acheté jusque là ? (alors que je considère ma position déjà TROP importante ?) Ca peut autant continuer de grimper très fort que retomber comme un cailloux d’ici peu, comme maintes fois par le passé. Le coup de vendre plus de CALL que je n’ai de sous-jacents, fini pour moi à l’avenir. En espérant que ça puisse éventuellement vous éviter ce genre de situation.

Dernière modification par Mevo (04/07/2016 15h54)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech