Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 05/08/2014 03h21 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Hugues, vous semblez vous méprendre sur l’investissement value, alors certains comme Schloss n’auraient effectivement jamais peut-être investi dans Theravance, mais je suis à peu près sûr que Klarman y voit une sorte de bon qui va sortir du cash pendant 15 ans. Il n’y a pas de revenus donc pas de P/E, P/B ni rien de la sorte puisque le "bon" doit commencer à payer maintenant. Comme pas de revenu, il y a de la volatilité, les gens doutent c’est normal, une faible sous-performance au début, et ils extrapolent leur cashs sur 15 ans. Et je vais vous dire, ils vont douter encore jusqu’en 2017, car GSK traine les pieds pour lancer Breo aux US (qui cannibalise Advair, protégé jusqu’en 2017).

La seule chose que je regarde, c’est que GSK est leader sur le respiratoire, et doit remplacer ses 8 milliards de ventes d’Advair par Breo / Anoro. Et que ce "bon" bizarre vaudra, même en cas de déroute, environ la même valeur que ce que je l’ai acheté aujourd’hui, avec un retour potentiel de 100% si tout se passe bien. La chute de 30% ne fait pas trop peur, et entre aujourd’hui et 2017, d’autres sont à prévoir, peut-être que les résultats du 6 aout vont encore faire des dégâts, auquel cas je pourrais renforcer.

Pour moi, investir dans la valeur, c’est juste utiliser son petit cerveau pour essayer de faire la part des choses entre ce que le marché vous crie ("on va tous mourir" et la réalité "bon, c’est pas top, mais çà devrait passer quand même"). La gestion du risque est hyper importante et est inclus dans le taux d’actualisation, en fait Buffett ou Klarman baissent leurs taux d’actualisation pour travailler avec des gens en qui ils ont confiance. Dans un style différent. Buffett cherche des métronomes; on prête à Coca entre 3% et 10%, lui, il prête à moins car il ne base pas son analyse sur la volatilité des cours, mais sur celle des résultats. Klarman, c’est différent, il cherche des flux de cashs solides, qui n’ont pas démarré, de là vient le risque perçu par le marché. Lui pense que c’est exagéré, moi aussi à mon tout petit niveau.

Exemple de Keryx, beta de 4, volatilité des cours extrême (plus que SHLD)!! Avec un beta comme cela, on devrait prêter à Keryx à 20%… Pour une entreprise qui a un bon produit, dont le lancement est imminent, c’est pour le moins exagéré. Il y a des risques, mais appliquer des taux d’actualisation ridicules de 10-20% détruit toute rentrée d’argent à venir. Le beta est parfois dans le vrai, sur Coca, çà marche, la théorie rejoint la pratique, on prête à Coca à 3-4%, on a bien la même chose dans son beta. Mais, il est complètement inefficace pour de jeunes entreprises.

Theravance, faible beta de 0,64, on devrait leur prêter à 5% mais ô surprise, ils ont dû lever de la dette à 9%… On voit là que le beta et la réalité sont 2 choses très distinctes. Le beta nous dit, "allez-y, c’est sûr" et le marché nous dit "Oh, là, vous n’avez pas de revenus, c’est hyper dangereux". Après, c’est à vous de faire la part des choses, et de choisir qui croire.

Maintenant, étant incapable de définir quelle devrait être la valeur d’un ETF, je ne me sens pas à l’aise avec, surtout, quand en ce moment les marchés sont hauts, je ne vois vraiment pas l’intérêt de la chose. Quand j’achète quelque chose que je ne comprends pas, il faut qu’il soit donné ou extrêmement peu cher. Ce n’est pas le cas des ETF en ce moment.

Et le risque, pour moi, c’est bien le risque de perte de mon capital, pas sa volatilité, surtout en ce moment, je ne prends que ce qui, je pense, me rendra mon argent dans 3 ans. Sauf cas exceptionnels, bien sûr, mais les bons du trésor, dans des cas exceptionnels ne sont pas remboursés non plus. Dans des cas exceptionnels, une partie de votre livret A pourrait s’envoler en fumée. Et dans un cas presque certain, il se fera manger son rendement par l’inflation… Si le livret A rapportait 5% et l’immobilier 10%, la situation serait différente. Mais les poches d’investissement de font rares.

Dernière modification par Wawawoum (05/08/2014 06h09)

Hors ligne

 

#77 05/08/2014 13h17 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Banni
Réputation :   -3 

Ce que vous décrivez avec THRX ou KERX n’est pas de l’investissement "value". Et baser sa décision d’acheter sur des cash flows futurs espérés ( si la biotech en question reçoit l’approbation des autorités pour son/ses produits) et un taux d’actualisation quel qu’il soit sera toujours une forme de spéculation.
Spéculation des plus risquées, les small caps biotech étant parmi les titres les plus risqués du marché.
C’est impossible de gérer votre risque dans la réalité, selon votre approche. Si le marché chute de 25%, ces titres peuvent perdre 60% de leur valeur, ils peuvent perdre 60% de leur valeur en un jour, en cas de problèmes avec la FDA. Ensuite ils pourraient être rachetés par GSK, Amgen (par ex.) ou une autre biotech/pharma. Et vous découvrez que votre marge de sécurité, elle n’existait pas.  D’ailleurs, le short interest est très élevé sur THRX et KERX, d’un certain point de vue c’est positif pour les investisseurs, mais cela veut aussi dire qu’il y a des gens qui ont fait leurs recherches et qui pensent que ces titres vont s’effondrer.

Pour en revenir aux ETF, qu’il n’y a souvent même pas besoin de comprendre (valoriser etc.) en réalité si vous êtes un investisseur passif de long terme, dans un produit leader, basé sur un large indice répliqué physiquement, et avec de gros encours, il y a IBB sur le NYSE pour ceux qui sont intéressés par les biotechs et qui ne veulent pas prendre trop de risques (mais dans ce cas particulier, il vaut mieux bien comprendre les holdings du fonds et le secteur).  Cela dit c’est un des secteurs les plus surévalués aujourd’hui.

Dernière modification par huguesvdb (05/08/2014 13h41)

Hors ligne

 

#78 05/08/2014 13h40 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   211 

huguesvdb a écrit :

Perdre 70% dans le krach, c’était un désastre pour ses clients, d’où je suppose son geste.
Mais cela vous donne une idée de ce qui peut arriver en mettant tous ses oeufs dans cette
stratégie. Pour info le Dow a perdu 90 % de son sommet à son creux final en 1932.

Ne généralisez pas trop vite quand même, vu le séisme financier de la crise de 1929, personne n’a été épargné qu’il y ait beaucoup ou pas beaucoup d’oeufs, beaucoup ou pas beaucoup de paniers.
D’autre part, en se replaçant dans le contexte de l’époque, je ne crois pas qu’il y avait de nombreuses "stratégies" d’investissement construites, telles que l’on peut les connaître aujourd’hui.
Graham a eu le mérite d’en mettre une en place, avec des principes de bon sens, qui démontre une efficacité dans la durée et il ne s’en est finalement pas trop mal tiré au regard de ce qui s’est passé, et il n’était pas obliger de rembourser ses clients. Combien l’ont fait ? Dans les années 30s ou après.

Je ne sais pas trop ce que vous a fait l’investissement value mais le plupart de vos remarques sont très critiques.
Que vous ne soyez pas d’accord, c’est votre droit le plus souverain, mais pourquoi remettre en question une philosophie d’investissement pratiquée par de nombreux gérants, avec des track-records plus qu’envieux et ce, depuis 1 siècle.

Je n’épouse pas votre stratégie d’investissement. Je sais qu’elle fonctionne, avec ses limites (comme toute méthode d’investissement), et si elle convient à des investisseurs, j’ai envie de dire :"tant mieux".

Le principal étant que chacun trouve une méthode d’investissement qui lui convienne, qu’il comprenne ce qu’il fait.

Bien à vous.

Hors ligne

 

#79 05/08/2014 13h54 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Banni
Réputation :   -3 

Je ne critique pas la méthode, surtout pas l’approche absolute value de Graham, mais je crois qu’il faut bien comprendre que ce n’est pas le St Graal, et qu’elle ne réduit qu’en partie les risques (une diversification raisonnable reste nécessaire), en plus de nécessiter beaucoup de connaissances professionnelles. Mais quelqu’un comme Eugene Fama vous dira que tous vos héros de l’investissement par la valeur furent en fait chanceux, je pense qu’il n’a pas tout à fait tort, même si Graham, Buffet etc. étaient à l’évidence aussi extrêmement talentueux . 

Je pense que le rôle d’un gérant est de toujours éviter des pertes désatreuses même lors d’un krach.  Et je pense qu’en 1929, bien que comme vous dites les connaissances étaient moins développées, comme lors d’autres krachs qui ont précédé et suivi, il y avait des investisseurs qui ont compris l’atmosphère délirante de l’époque  et ont évité de tout perdre ou de perdre la moitié de leur fortune. Après tout, il y a quelqu’un qui gagna 100 millions de dollars (de l’époque) lors du krach.

Dernière modification par huguesvdb (11/08/2014 11h55)

Hors ligne

 

#80 06/08/2014 03h08 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

hughuesvdb a écrit :

Ce que vous décrivez avec THRX ou KERX n’est pas de l’investissement "value". Et baser sa décision d’acheter sur des cash flows futurs espérés ( si la biotech en question reçoit l’approbation des autorités pour son/ses produits) et un taux d’actualisation quel qu’il soit sera toujours une forme de spéculation.

Vous y voyez des biotechs, j’y vois quasiment des obligations. c’est marrant, parce que si je vous disais GSK, vous penseriez "défensif", mais le fait d’y apposer un nom "Theravance" semble tout de suite propulser le titre dans la sphère spéculative. Amusant je trouve, et pour tout vous dire, rassurant. Puis puisque tout est affaire de taux d’actualisation, alors tout n’est que spéculation, tout est toujours spéculation, surtout vos vingt actions choisies à l’aveuglette. D’ailleurs, sur quels critères choisissez-vous vos vingt actions? Spéculations?

Mais reprenons la partie théorique de la diversification:
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4769_unsystematic-risk-diversification.gif

Avec juste 6 actions, vous faites tomber le risque inhérent aux sociétés que vous détenez de 100% à 40%. Le gain que vous faites entre 6 et 20 actions, est de de 10%, pour faire tomber le risque à 30%. Avec 6 actions, dans une certaine mesure, je suis diversifié. En fait, vous gagnez plus à internationaliser 6 actions que de passer à 20 actions. Vous avez moins de risques avec 6 actions de différents pays qu’avec 20 actions du même pays. Et je pense que j’ai plus à gagner en analysant bien les 6 actions de mon portefeuille, plutôt que d’aller en chercher 20, dans le but d’aller en chercher 20. Je pense, et je me trompe peut-être, que je fais plus baisser le risque ainsi. Et encore, cela présuppose que l’on accepte la notion de risque somme volatilité, ce qui nous l’avons vu n’a pas de sens… Nous voilà donc bien embêtés pour définir en quoi la diversification à 20 actions réduit le risque…

La diversification en cas de 1929-bis, laissez-moi vous dire qu’elle va partir avec l’eau du bain, ainsi que votre compte en banque. Diversification, Fama, Graham et autres partiront tous avec l’eau du bain. Vos oblig disparues, vos bons du trésor pulvérisés, vos actions je n’en parle même pas, l’or confisqué, votre travail, hop, tout çà, table rase. Si vous croyez vraiment vous prémunir d’un tel choc en ayant 20 actions en portefeuille…

Ce que font ces investisseurs value, non deep value, ils cherchent des fixed income parmi les actions. L’école Graham et j’ai envie de dire l’école de nos grand-parents, ce sont les obligations. Mon grand-père regardait la solidité de l’entreprise, il avait des obligations et regardait quel taux et quel risque il pouvait escompter sur ses actions par rapport aux obligations, ses actions devaient être adossées à du solide. Ce n’était pas value, deep-value, ou je ne sais-quoi, c’était la seule façon d’investir qu’il connaissait. Et il avait juste quelques actions en lesquelles il avait confiance, du type Air Liquide ou Royal Dutch. Risque et retour sur investissement.

Il n’y a pas d’école value, c’est une illusion, il n’y a qu’une école de la logique et du rationnel, et une autre de la psychologie des foules et de l’irrationnel. Ce n’est pas pour çà qu’elles sont en opposition, au contraire. Si tout le monde était rationnel, il n’y aurait pas de marché; si tout le monde était irrationnel, il n’y aurait pas de marché non plus. Le monde est bien fait quand même quand on y pense.

Dernière modification par Wawawoum (06/08/2014 07h08)

Hors ligne

 

#81 06/08/2014 04h53 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Sur le sujet de mon portefeuille, je rentre CF Industries dans ma watchlist, j’aime bien la boite, par contre elle risque de souffrir avec des prix du gaz à la hausse, ce qui fait un peu contrepoids à Ultra Petroleum. Mmmm… D’un autre côté, çà me ferait deux boites prudentes qui génèrent du cash et qui sont parmi les producteurs les moins chers dans leurs domaines respectifs, tout en effaçant en partie l’impact des prix du gaz, à la hausse ou à la baisse. À creuser.

Hors ligne

 

#82 06/08/2014 10h47 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Banni
Réputation :   58 

Très intéressant tout cela.

Parier, jouer ou investir sur 6 valeurs peut apparaître risqué, mais parier sur six valeurs quand l’une d’elle représente 33% du global, cela ne s’apparente-t-il pas à parier sur bien moins que 6? En direction de Troyes. De 3 pardon.

Dans le cadre d’une constitution de portefeuille boursier, je n’ai pas souvenir d’avoir croisé sur les forums ou dans la presse financière quelqu’un qui procédait ainsi. .

Erratum : NM (pour des raisons que vous comprenez tous, je ne peux en dire plus sur l’identité du remarquable)

Je me souviens qu’au début de l’an 2001 le sus-dit argumentait brillamment sur les perspectives solides de trois mammouths de la cote tricolore qui avaient souffert de la bise des marchés, mais que ça ne durerait pas ma brave dame (de Carpentras). Cet éminent journaliste à succès haranguait le populo pour qu’il se fourbisse des trois grâces dissimulées suivantes :

Un fournisseur d’accès à 95.80
Un motus à 81.35
Un alka-seltzer s’il vous plait  : à 64.00

cours du 22/01/2001 (sources Morningstar)

Le populo d’opiner. Du solide, du costaud, de la blue-chip à la Française, ballottée par les flots certes mais qui ne sombre jamais.

Oui da, elles sont encore à flot, ces galères.

cours du 05/08/2014 :

le fournisseur d’accès : 11.41
le motus : 19.59
la pilule indigeste : 2.46

De mémoire l’argumentaire de NM mettait en avant le fait qu’il s’agissait aussi de valeurs de rendement (pour deux d’entre elles).

Ceci dit on pouvait toujours faire pis en les achetant en juin 2000 avec le même argumentaire de logique et de bon sens près de chez vous.

Ne voyez en ce qui surplombe rien de critique. Juste un devoir de mémoire pour ceux qui auront pris le bouillon.

En privé je vous donne tous les noms, si vous ne les avez pas déjà devinés.

Hors ligne

 

#83 06/08/2014 11h29 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Mouaif, je suis un inconscient que voulez-vous, et rejoindrais la miguette aux oubliettes.

Hors ligne

 

#84 10/08/2014 00h25 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   187 

Oulala Champi a-t-il pris du LSD en douce ? On change tout et on recommence… passionnant mais fulgurant dites donc ! Le temps nous dira si votre frénésie printanière (ou estivale je n’ai pas vérifié exactement le moment du chamboulement) portera ses fruits. Je viens de voir que vous avez lâché WM Morrisson. Perso je ne pouvais pas puisque je ne suivais même plus mon portif mais c’est ma valeur qui a le plus baissé depuis mes mois d’absence du monde de l’investissement… je vais pencher un peu sur la question ce WE.

Concernant le débat sur la diversification, il a déjà eu lieu un nombre (quasi) incalculable de fois sur ce forum. Nous ne le résoudrons pas ici. 7 ou 8 est sans doute déjà bien suffisant. En revanche, faut faire attention et je pense que, pour le coup, un minimum de calculs de corrélation (ouh le gros mot) est à réaliser si on ne prend que 7 ou 8 lignes pour être certain que les lignes sont bien décorrélées. Si c’est le cas, oui je pense aussi que la diversification est suffisante tout en ayant l’avantage de pouvoir suivre plus facilement et plus intelligemment les lignes… cela étant je suis toujours à 20 lignes donc je me contredis wink


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#85 10/08/2014 03h11 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Au final, je pense que chacun fait ce qu’il veut, si vous êtes bien avec 20 lignes, cela me va très bien. Le principal étant de se sentir bien avec ses choix. Je me sens bien avec moins de 10 lignes.

J’ai changé pas mal de lignes car je ne voyais plus trop de potentiel de hausse sur la France. Avec le petit recul, certaines idées commencent à réémerger, il y a eu quelques ventes paniques, le cas Ipsos était intéressant, maintenant je vais en regarder d’autres.

WM Morrison a pris une bonne claque, çà faisait doublon avec Sears, même si ce n’est pas vraiment la même thèse, elle repose tout de même en grande partie sur de l’immobilier comme collatéral, çà faisait trop (du coup il y a de la corrélation). Je suis rentré trop vite dessus. C’est un problème avec les valeurs étrangères, je moyenne beaucoup à la baisse et la possibilité de passer des plus petits ordres en France me permet de commencer petit. D’ailleurs, mes plus grosses claques ont toujours été sur des marchés étrangers. Une leçon à méditer, remarquez sur RWE et Fukushima, je n’avais pas eu de bol… Un cas où l’impensable s’est produit, une bonne leçon sur la nécessité de diversifier un minimum.

Hors ligne

 

#86 11/08/2014 13h10 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Banni
Réputation :   -3 

Au sujet de la corrélation, Politicalanimal a tout à fait raison, c’est encore une raison pour laquelle on est pas forcément à l’abri de mauvaises surprises même avec un plus grand nombre de lignes, par ex. si on est concentré dans un secteur ou deux .

Ci-dessous une interview de Eugene Fama sur les recherches au sujet de la surperformance des actions small et value, les actions value ne sont pas moins risquées  et donc on peut en déduire que la diversification n’est pas un concept à jeter aux orties :

http://www.clientinsights.ca/libraries/ … 87015AD5FD

Dernière modification par huguesvdb (11/08/2014 13h18)

Hors ligne

 

#87 11/08/2014 13h57 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   187 

Merci huguesvdb. Finalement le modèle de Fama est quand même un peu plus complexe que ce que l’on résume souvent à droite à gauche (et ici même parfois). Après, j’entends son argument sur les valeurs value plus risqués intrinsèquement car en moyenne en moins bonne situation (et donc qui doivent être plus rentables dans son modèle) mais là ça prête à plus de débat tout de même. Pour les small caps en revanche, je suis d’accord avec lui mais c’est quand même bien pratique pour un petit actionnaire pour avoir des bons retours sur investissement !

Oui Wawawoum tout à fait d’accord : Sears et WM c’est quand même très corrélé, nous sommes d’accord. C’est l’un des points principaux auxquels je veux me consacrer ces jours ci : est-ce que je garde mes WM ou pas… (cela étant malgré un marché bien baissier, c’est la seule mauvaise surprise de mon portif après plusieurs mois à l’aveugle. Coach ne va pas très bien non plus mais je l’avais quitté n’allant pas très bien alors ce n’était pas une surprise).

Et j’ai tout à fait compris que vous vous sentiez bien avec 10 lignes, de façon très bien argumentée d’ailleurs, ce n’était pas le but de ma remarque. Juste qu’avec peu de valeurs, ça valait le coup de faire qqs calculs de corrélation (et comme il y en a moins, ça prend moins de temps en plus !).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#88 12/08/2014 05h40 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

hughuesvdb a écrit :

les actions value ne sont pas moins risquées

Encore une fois, quelle est la définition du risque? Fama doit, à n’en pas douter, prendre la volatilité, pour la simple et bonne raison que c’est la seule façon que l’on ait de quantifier le risque. Bien que cette méthode ait des applications pratiques et surtout théoriques intéressantes, en pratique, l’exercice de votre bon jugement devrait être le seul détecteur de risque à prendre en compte.

Personnellement, je regarde le seul risque qui m’importe, celui de perdre mon capital. Et là, c’est impossible à quantifier, seule l’analyse peut vous donner ce genre de réponse, qui n’est quantifiable que pifométriquement.

Corrélation, même chose, je ne dis pas qu’il faut jeter tout à la poubelle, je dis juste que le modèle mathématique est à la base vicié par une hypothèse fausse, car on ne peut pas réduire la corrélation à la volatilité des cours. C’est une des composantes, mais elle est finalement assez faible.

Quand je regarde WM et Sears, je ne regarde pas la corrélation des cours, je ne regarde qu’une chose, que le collatéral sur les 2 entreprises est de l’immobilier retail; la question se posant alors étant, et si l’on arrivait à la fin d’un modèle où le parc immobilier ne puisse pas trouver preneur? Donc il y a une corrélation évidente, que je n’ai pas besoin de calculer, il me suffit de faire un choix.

C’est bien l’homme de se croire plus malin que Dame Nature et de croire qu’il peut tout encapsuler dans les mathématiques. N’avez-vous d’ailleurs jamais remarqué à quel point les grands hommes de science peuvent être mystiques ou croyants? Ils comprennent juste qu’ils ne peuvent pas tout comprendre et savent rester humbles devant leurs modèles. Tous les modèles ont des faiblesses. Je crois savoir cerner les miennes et je pense que les batailles se gagnent en capitalisant sur ses faiblesses et non pas sur ses forces.

D’ailleurs, le plus amusant, c’est qu’il est impossible de trouver une théorie qui modélise les marchés financiers, si l’on trouvait cette formule magique, le marché disparaitrait complètement. Il serait robotisé, nous aurions tous 20 actions équi pondérés dans nos portefeuilles et choisies par des machines. Mais nous aurions alors tous le même portefeuille au même moment, ce qui entrainerait des déséquilibres sur le marché, alors les algorithmes les plus rapides gagnent, jusqu’où? Si ces machines "voient" un crash arriver, elles vendent forcément toutes en même temps, je vous laisse imaginer la suite…

Souvenez-vous de LTCM, des subprimes, de leurs PhD de leurs modèles de risque.

Hors ligne

 

#89 15/08/2014 11h22 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   103 

Très intéressante cette file où l’on refait le monde de la finance…

Vu que toutes les éminences de ce forum y ont confronté leurs idées, je me sens penaud, mais contraint de préciser quelques évidences qui sont miennes, mais qui n’ont manifestement pas été dites :

- Qu’est-ce que l’investiseement dans la valeur ? Il me semble stérile de dire que untel "fait ou non de la valeur" si la définition n’est pas posée. Je rappelle donc que l’investissement dans la valeur tel que l’a défini Graham consiste à acheter des titres avec une décote de 30% sur sa valeur intrinsèque. Il n’y a donc pas de value sans calcul préalable de la valeur intrinsèque.

- Qu’est-ce que le risque ? Je me suis déjà permis d’exposer le fond de ma pensée à plusieurs reprises à ce sujet sur le forum. Mais je suis tenté de résumer ici en deux mots que pour le spéculateur de court terme, le risque est une baisse des cours, et que pour l’investisseur de long terme, c’est la perte permanente de capital.

- Quel est le rapport entre volatilité et risque ? En tant qu’investisseur long terme je ne peux adhérer aux idéologies nuisibles de la finance moderne qui ne servent qu’à cacher l’incompétence de certains gérants. Ainsi, à mon sens, il ne peut y avoir d’efficience des marchés. Car tout simplement, si les marchés étaient efficients, il n’y aurait sur Terre aucun gérant affichant plus de 20% de performance moyenne annuelle.
Ainsi, si on se réfère à la définition de la volatilité (grosso modo la variance de l’historisue du cours), celle-ci ne se base que sur le cours, qui ne représente que ce que le marché est prêt à offrir pour un business, et non sa valeur intrinsèque (puisque les marchés sont inefficients). Donc, premier point : la volatilité n’est pas nécessairement corrélée avec la valeur du business.
Deuxième point : un business étant de nature fluctuant, comment une volatilité historique (calculée généralement sur une année) permettrait d’établir le risque futur du cours ? Cela s’appelle de l’extrapolation hasardeuse.
Troisième point : en tant qu’investisseur de long terme, je ne vois absolument pas le rapport qu’il y entre la variance d’un cours de bourse et la perte permanente de capital.
Je me rappelle de mes études de maths, durant lesquelles je ne comprenais pas pourquoi l’on assimilait risque et volatilité. Cela semblait pourtant une évidence pour tous mes camarades. Quinze ans après, je comprends pourquoi je ne comprenais pas. Mais je ne comprends toujours pas pourquoi eux ils comprenaient…

- Quid de la diversification ? J’ai lu beaucoup de choses à ce sujet, notamment par des grands noms de l’investissement. Curieusement, il ne ressort de mes lectures aucun consensus. J’en conclue que la diversification tient plus du tempérament de l’investisseur et de sa stratégie que du dogme. En revanche, il me paraît incongru d’imposer 20 lignes. Pourquoi pas 19 ? Ou 21 ?

Bonnes vacances à tous

Hors ligne

 

#90 15/08/2014 12h09 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Banni
Réputation :   15 

En complément de Jerome L, il y a l’exemple de l’investissement de Buffet dans le Washington Post en 1973/1974.
Buffet a commencé à acheter à 80 USD car c’était un bon prix pour un bon business. Six mois plus tard l’action cotait 40, dans le contexte de la 1ere crise pétrolière. Donc la volatilité du titre avait fortement augmenté.
Conclusion:
Soit 1/ la vol a augmenté, c’est horrible, nous allons être ruinés car c’est très risqué, vendons tout    :-)
Soit 2/ c’est encore plus cheap, continuons d’acheter massivement ce beau business pas cher.
Je vous laisse choisir.

Hors ligne

 

#91 14/10/2014 05h35 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour Wawawoum,

Je viens de dévorer l’historique de votre portefeuille qui est très intéressant, j’ai aimé en particulier les statistiques risk/reward de la diversification qui apportent un regard plus objectif sur ce qui ressemble parfois à une guerre des chapelles…

Tenez-vous toujours un blog? Je ne vois l’adresse nulle part.


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#92 14/10/2014 06h44 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Oui, Bistoo.com malheureusement pas le temps de l’alimenter en ce moment… Ni même de faire les comptes de mon portefeuille qui a pris une belle claque, sauf sur scbsm. Je ferai çà à la fin de l’année qui s’annonce, je l’espère, agitée.

Mes plus grosses lignes sont toujours Theravance que j’ai renforcé, SHLD et, récemment, une grosse ligne SCBSM également, ma plus grosse en fait avec la baisse des deux autres et la hausse de cette dernière. SHOS, HLF et VIASAT sur lesquels je ne suis pas à 100% à l’aise se sont liquéfiés.

Je regarde avec attention les chutes de HF, Cofidur, FFP et aux US des pétro-gazières, sur lesquelles j’ai fait un aller-retour sur UPL, mais dont je suis ressorti, car je suis sceptique sur le "shale gas" boom, je ne vois pas comment ils peuvent être vraiment concurrentiels sur les prix. Dès que les saoudiens, sans doute pour couper les vivres à la Russie et taper sur les gazières US, baissent les prix, tout s’écroule. Après, tout est une question de prix. Si WPX ou EXCO continuent de forer à ce rythme, cela peut devenir intéressant. Les deux ont un fort effet de levier, la première par ses coûts d’extractions et l’autre par le poids de sa dette. UPL semble mieux résister, mais leurs forecasts tablaient sur un prix du pétrole de $80 sur 2014, donc ils sont dans les clous.

Dernière modification par Wawawoum (14/10/2014 10h40)

Hors ligne

 

#93 14/10/2014 11h07 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   96 

Sans compter le management d’exception qui vient d’arriver chez WPX…

Hors ligne

 

#94 14/10/2014 11h42 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   73 

Cher Wawawoum,

Je vois que tu sembles avoir lacher WM pour SEARS…
Et que même si tu es parfois assez critique sur SHLD, tu es dans le meme bateau que beaucoup des tetes d’affiches de la bloggosphere boursiere.

Hors ligne

 

#95 14/10/2014 17h26 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Cher francoisolivier,

Et donc? Devrais-je en chanter les louanges du soir au matin? Est-cebien cela?

Hors ligne

 

#96 14/10/2014 17h54 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Banni
Réputation :   -3 

Wawawoum a écrit :

Oui, Bistoo.com malheureusement pas le temps de l’alimenter en ce moment… Ni même de faire les comptes de mon portefeuille qui a pris une belle claque, sauf sur scbsm. Je ferai çà à la fin de l’année qui s’annonce, je l’espère, agitée.

Mes plus grosses lignes sont toujours Theravance que j’ai renforcé, SHLD et, récemment, une grosse ligne SCBSM également, ma plus grosse en fait avec la baisse des deux autres et la hausse de cette dernière. SHOS, HLF et VIASAT sur lesquels je ne suis pas à 100% à l’aise se sont liquéfiés.

Je regarde avec attention les chutes de HF, Cofidur, FFP et aux US des pétro-gazières, sur lesquelles j’ai fait un aller-retour sur UPL, mais dont je suis ressorti, car je suis sceptique sur le "shale gas" boom, je ne vois pas comment ils peuvent être vraiment concurrentiels sur les prix. Dès que les saoudiens, sans doute pour couper les vivres à la Russie et taper sur les gazières US, baissent les prix, tout s’écroule. Après, tout est une question de prix. Si WPX ou EXCO continuent de forer à ce rythme, cela peut devenir intéressant. Les deux ont un fort effet de levier, la première par ses coûts d’extractions et l’autre par le poids de sa dette. UPL semble mieux résister, mais leurs forecasts tablaient sur un prix du pétrole de $80 sur 2014, donc ils sont dans les clous.

Le brut est entré dans une tendance à la baisse qui va perdurer, c’est le début d’un krach semble-t-il,d’ici quelques semaines on devrait être fixé . Le secteur de l’énergie est en train de s’effondrer en tout cas. Sous $80 le baril, Game Over pour les "frackers", c’est seulement Bernanke qui a rendu leur business profitable ces dernières années , business qui est un désastre pour l’environnement. Et si le brut s’écroule, qu’est ce que cela veut dire pour tout le reste ?   

Je ne sais pas si renforcer est une bonne idée.

Dernière modification par huguesvdb (14/10/2014 18h24)

Hors ligne

 

#97 12/04/2015 14h00 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Voilà, quelques mois après le dernier reporting, et ses discussions parfois un peu inutiles, j’ai décidé de prendre un peu le large. Pour éviter d’avoir à nouveau la même discussion sur la diversification, je ne mets plus les pourcentages, mais les lignes sont classées de la plus grande à la plus petite :

Theravance
Apple
IBM
Theravance Biopharma
Delphi Energy
Cofidur
Etam
HF
Guillin

Que dire ? Pas grand-chose, sorti de SCBSM, sortie progressive de Guillin, rentrée opportuniste sur HF en attendant de voir ce qu’ils vont faire de leur cash. Je bouge surtout sur mes petites lignes françaises. Le portefeuille a bien progressé grâce à Apple, Theravance, les valeurs françaises et la montée du dollar. La progression doit avoir dépassé +200% depuis début 2012, mais je tiens plus les comptes, cela prend du temps et au fond, cela ne m’apporte pas grand-chose. Je préfère me concentrer sur l’essentiel. À côté de cela, j’ai 15% en cash.

Hors ligne

 

#98 12/04/2015 14h37 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   103 

Sacrée performance !

Je ne comprends pas cette décision de ne plus mesurer la performance, justement. N’est-ce pas ce qui permet de validerà moyen terme une stratégie et de savoir où l’on va ?

Finalement, je constate l’arbitrage de Delphi contre WPX. Je vais relire l’article sur Bistoo…

Merci pour le partage et bravo pour le blog.

Boris

Hors ligne

 

#99 13/04/2015 04h05 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Membre
Réputation :   213 

Sur les pétrolières, j’aime bien Antero et Range Resources aussi.

Sur Delphi, je n’ai pas fait d’article. Au final, j’ai décidé d’aller avec celle qui a un track record plus long, la société a donc déjà vu des prix bas et a survécu. Le management m’a l’air sérieux, ils achètent des actions et ils sont concentrés sur un seul actif qu’ils connaissent bien. C’est au final ce qui a fait pencher la balance. C’est un choix personnel, pas forcément intelligent.

D’un point de vue purement quantitatif, Antero est la moins chère lorsque que l’on retire les actifs Midstream, la société se négocie 2 fois moins chère que beaucoup d’autres sur la base de ses réserves prouvées alors qu’elle a un hedge sur 10% de ses réserves, ce qui énorme. J’aime bien leur CEO, Paul Rady, il a étudié dans une université du coin et connait très bien le terrain.

Pour la mesure de la performance, j’entends bien votre argument, mais je ne pense pas avoir précisément besoin de savoir si je fais mieux. Savoir si j’ai fait +196% ou +207% n’a aucun intérêt, je n’ai pas de comptes à rendre. D’autre part, je ne pense pas que cela soit vraiment significatif de comparer mon portefeuille à d’autres ; par exemple, je n’ai pas les mêmes contraintes en termes de taxation, je n’ai pas d’apport de l’extérieur,  je n’ai pas de broker performant, etc. Si j’avais des apports, je pourrais par exemple renforcer mes idées qui baissent ; en étant limité, lorsque THRX baisse, je dois décider d’arbitrer une position pour renforcer. SHLD à 40 ou THRX à 11 ? J’ai tranché. Votre situation avec Gamchi Capital est également particulière. Au final, on compare des choses qui sont extrêmement différentes. Tout ce qui m’importe, c’est de savoir si j’ai doublé, quadruplé mon portefeuille. Et çà, je le saurai, soyez-en certain.

Enfin, un autre élément qui me fait douter de l’utilité d’une telle mesure est le danger de se reposer sur ses lauriers. Exemple, vous me dites "belle performance !", je vois qu’en fait je n’ai fait que +10% par rapport à mes plus hauts de l’année dernière, une fois passés les premiers 100%, la progression est amplifiée. À la limite, je préférerais remettre les compteurs à zéro.

Sur le sujet de la stratégie, je pense que la seule stratégie valable est de savoir ce que vous achetez et pourquoi vous l’achetez. Dans ce cadre, je ne vois pas trop ce qu’il y a à valider.

Dernière modification par Wawawoum (13/04/2015 06h48)

Hors ligne

 

#100 13/04/2015 05h19 → Portefeuille d'actions de Wawawoom (portefeuille)

Banni
Réputation :   58 

Wawawoum a écrit :

Voilà, quelques mois après le dernier reporting, et ses discussions parfois un peu inutiles, j’ai décidé de prendre un peu le large. Pour éviter d’avoir à nouveau la même discussion sur la diversification, je ne mets plus les pourcentages, …

… La progression doit avoir dépassé +200% depuis début 2012, mais je tiens plus les comptes, cela prend du temps et au fond, cela ne m’apporte pas grand-chose. Je préfère me concentrer sur l’essentiel. À côté de cela, j’ai 15% en cash.

Vous oubliez qu’on vous lit, que certains s’intéressent (200% de gains depuis 2012, c’est respectable).

Personnellement j’aime bien trouver chez les autres les idées que je n’ai pas, je lis beaucoup d’intervenants et j’essaie de faire le tri dans tout ce que je lis. Je reconnais à l’avance que je me trompe forcément dans ce tri, mais il faut bien procéder ainsi pour gagner du temps de lecture.

Pour savoir ce qu’un stock-picking vaut (je ne m’intéresse qu’à cela), j’utilise une méthode qui me convient (ça ne veut surtout pas dire que c’est la bonne) : je prends une photo d’une sélection de titres et je regarde comment elle a progressé sur un laps de temps de 8 mois minimum. Puis je compare la progression de la sélection à son benchmark le plus avantageux. Si ce sont des valeurs américaines, alors je prends l’évolution du DJ.

J’ai donc remonté votre post et j’ai pris cette photo datant du 28/07/2014 :

Wawawoum a écrit :

Mise à jour et résultats de mes élucubrations de ce week-end.

Je pense avoir 7 valeurs qui semblent passer le cut avec en ordre de préférence et mes objectifs pour le mois à venir:
* SHLD: pas de mouvement prévu
* Theravance Inc: renforcer si chute vers les 20 $
* Keryx pharmaceuticals: pour l’instant petite ligne mais le produit me plait beaucoup
* Viasat: pas de mouvement prévu
* Ultra Petroleum: rentrer sur le titre d’ici une semaine, le temps de digérer les infos
* Cofidur: rerentrer  à la baisse (si elle continue) sur le titre
* SHOS: pas de mouvement prévu

Les autres valeurs qui ne sont pas sur cette liste passeront à la trappe petit à petit, cela me fera passer de 9 à 7 lignes, je me sentirai mieux!

J’ai désormais une idée précise sur ce qu’aurait donné mon score si je vous avais suivi, en données brutes et en données corrigées du benchmark.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech