Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 26/07/2013 10h11 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   119 

Dans la même veine que des discussions ouvertes sur Thermador Group et Catering International, j’ouvre un sujet sur Precia.
Les wide-moat étant rares (et chères) en big-caps sur la place de Paris, l’idée est d’essayer d’identifier des small-caps qui auraient potentiellement un avantage concurrentiel et qui tout en restant logeables au sein d’un PEA seraient à des prix plus abordables.

Activité
Precia effectue du pesage industriel (Une belle activité ennuyeuse, non !?). Elle vend les machines de pesage, mais génère également une part significative de son CA avec des contrats de maintenance sur ces machines.

L’activité arrive à être en partie acyclique de par :
  - La part maintenance
  - La diversité des clients : on va du pesage de précision au pesage de biens très lourds. De plus, les clients viennent de tous les secteurs d’activité. La bonne santé de l’aéronautique peut compenser par exemple la souffrance de secteurs industriels plus traditionnels.

Actionnariat

1. Escharavil 51,61%
2. Amiral Gestion 9,31%
3. Salariés 1,58%

Un majoritaire (à plus de 50%, mais à moins de 66%), un fonds d’Amiral Gestion au capital (fonds qui a plutôt une orientation value il me semble)
La capitalisation de Precia est de l’ordre de 45 millions d’euros. La liquidité reste assez faible.

Ratios

Precia semble faiblement valorisée. Les données brutes prises à partir d’Xlsvalorisation font ressortir un FCFyield de 11% et un EV/EBITDA autour de 4,5.

Le société verse un dividende, ce qui personnellement me rassure quand il y a un gros majoritaire. Le rendement sur dividendes est assez faible, à 2,5%, mais avec un tel ROIC, pourquoi verser plus ?

Les ratios de profitabilité laissent envisager la possibilité d’un moat :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2133_ratio_prof_precia.png

Essai de valorisation rapide

Je change très peu les données brutes et effectue un essai de valorisation rapide avec Xlsvalorisation. Je mets juste un coût des capitaux propres un point plus élevé que ce que je prends habituellement pour les big-caps (soir 4%+6,5% ici), et j’abaisse la croissance future à 5%.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2133_precia.jpg

Il n’y a pas vraiment de comparables.
D’un point de vue historique, Precia ne semble pas particulièrement sous-valorisée.
Par contre, la valorisation par DCF diverge, et de ce point de vue-là, elle semble sensiblement sous-valorisée.

Sources possibles d’avantages concurrentiels

La question est donc de savoir si Precia dispose d’avantages concurrentiels durables (des ratios de profitabilité élevés n’étant qu’une condition nécessaire et non suffisante à la présence d’un moat). Dans ce cas, on pourrait alors obtenir la Valeur de la franchise et la croissance quasi gratuitement.

Et donc quelle pourrait être la source de ces avantages concurrentiels.

Coûts de transfert ?

Possible. Les machines de pesage sont intégrées dans des chaines industrielles. Leur coût pèse potentiellement peu sur la valeur ajoutée du produit fini. Les clients peuvent alors avoir une facilité à conserver le même fournisseur, ou à faire appel à lui pour qu’il remplace rapidement une machine qui viendrait à lâcher et comprometterait le reste de la chaine de fabrication;

Effet d’échelle ?

Precia peut-il être considéré comme un leader de micromarché, i.e un gros poisson dans une petite rivière ?

Qu’en pensez-vous ?

AMF : je possède des actions Précia pour une part symbolique de mon portefeuille (entre 1% et 2%), PRU inférieur au cours actuel. N’exclut pas de renforcer après une analyse plus détaillée.

Dernière modification par julien (26/07/2013 10h18)

Mots-clés : precia, small-cap, wide-moat

Hors ligne

 

#2 26/07/2013 11h35 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   22 

Bonjour Julien,

en voila un business bien ennuyeux…j’adore!

Je connaissais le concurrent Mettler-Toledo, groupe americano-suisse, liste a la bourse de NY. En revanche, je ne connaissais pas Precia…..merci donc (+1)

Mettler Toledo est plus gros, plus connu et plus rentable. Par contre, ils ne paient pas de dividendes, et le PE est de 24 environ, 2 points qui me dérangent fortement.

Precia semble avoir une valorisation bien plus modeste (PE de 10-11), avec un dividende qui pourrait croitre. Pas mal du tout.

Quant a savoir si cette valeur est un moat, c’est dur a dire. Généralement on associe le mot "moat" a de grandes valeurs, tres rentables (pas le cas ici), avec un business model perenne.

Dernière modification par stockjunkie (26/07/2013 11h42)

Hors ligne

 

#3 26/07/2013 12h06 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour Julien,

Pour ce qui est des barrières à l’entrée, je pense que la structure oligopolistique de l’industrie aide pas mal (peu d’acteurs : vous et stockjunkie avez déjà cité les deux principaux).
Il existe un certain effet d’échelle pour les gros lié à une structure de coûts fixes importante qui se traduit par une marge d’EBITDA - capex assez faible pour les meilleurs (cf. marge d’EBITDA de Precia que vous avez calculée par ex) et inexistante pour les plus petites. Concrètement, cela veut dire qu’une boîte ayant ne serait-ce que 20% de volume en moins que Precia ne risque pas d’être un investissement profitable pour son fondateur en termes de retour sur capitaux investis.
C’est généralement ce type de barrières à l’entrée qui existe dans les business ennuyeux (type grossiste, imprimeur, services impliquant des coûts pour la mise en place d’un réseau comme les réseaux câblés ou divers services par satellite, etc).
Quand l’activité est pas vraiment "hype", les coûts fixes importants entraînant une faible proba de retour sur investissement décent ont le mérite de dissuader la concurrence.

Aujourd’hui d’ailleurs, l’industrie du pesage est d’ailleurs pas mal consolidée avec les plus gros qui ont absorbé les petits comme le montrent les noms composés des entreprises leader.

Dernière modification par sergio8000 (26/07/2013 12h08)

Hors ligne

 

#4 26/07/2013 13h54 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   119 

stockjunckie a écrit :

Mettler Toledo est plus gros, plus connu et plus rentable. Par contre, ils ne paient pas de dividendes, et le PE est de 24 environ, 2 points qui me dérangent fortement.

Je trouvais que les ratios de profitabilité de Precia-molen la distinguait déjà de la grosse masse des entreprises.
Mais c’est vrai que ceux de Mettler Toledo, avec en moyenne sur les 3 dernières années, un ROA de 12%, un ROE de 33%, et un ROIC de 21% sont vraiment impressionnants.
Par contre effectivement, M.Le Marché ne la propose pas du tout au même prix que Precia-Molen

Hors ligne

 

#5 30/07/2013 11h05 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour,

Precia fait clairement sa marge sur l’activité service.
La stratégie de Precia est 1/ j’équipe un maximum de clients avec mon parc de machines avec une marge faible ou correct et 2/ je leur propose un service de maintenance, mise à jour, upgrade où là je fais ma marge.

Pour le résultat 2012, on peut le retraiter un peu pour avoir le vrai BNPA. La charge de restructuration de (809 KEUR) est à mon avis clairement du "one shot" de la filiale hollandaise.  En le réintégrant dans le résultat et en lui appliquant un taux de l’impôt de 33%, on a 539,6 KEUR a rajouter au résultat net qui est de 4 877, 6 KEUR et nous donne un BNPA de 8,75 euros. On a ainsi un PER de 8,8.

Le recul du résultat 2012 est également dû à augmentation des frais de personnel qui est cohérent avec l’ouverture de filiales dans de nouveaux pays (Australie notamment) et le renforcement des équipes.

J’apprécie la dimension familiale de l’entreprise: créée par le père, sa fille a pris sa suite.
L’allocation de capital est pas mal du tout: il y a eu un programme de rachat d’actions.
Il faut effectivement être vigilant à la liquidité qui est assez faible (mais comme toujours à nous d’en profiter quand Mr Market nous donnera un bon prix).

C’est une action que j’apprécie mais pour l’instant le prix n’est pas assez parfait pour moi (je suis sans doute trop radin!).

Un autre concurrent de Precia est Sartorius.

Cheers
Jeremy
Je n’ai pas d’actions Precia.

Hors ligne

 

#6 11/10/2013 00h05 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   167 

Bonsoir,

une petite mise à jour avec les résultats semestriels 2013.

Le résultat opérationnel (RO) est à 3,2 MEUR contre 3,3 MEUR au premier semestre 2012. Le CA est en baisse de 6,6% mais le RO résiste très bien grâce à une bonne gestion des coûts (achats consommés à 9,2 MEUR contre 11,3 MEUR en 2012; charges de personnel inchangées; les charges externes à 8,9 MEUR contre 9,7 MEUR). Precia a été très efficace dans la gestion des coûts et cela explique la progression de la marge opérationnel (7,7% contre 7,4%).

Une variation de BFR négative de 3,1 MEUR contre 0,8 en 2012: comme indiqué par Precia certains clients ont demandé un décalage de commandes.

Diminution des acquisitions d’immobilisations corporelles de 0,9 MEUR et augmentation de 0,5 MEUR des acquisitions d’immobilisations incorporelles (liés à la mise en service de leur ERP: il reste à le déployer à l’ensemble des filiales).

On a toujours 2,73% d’actions propres qui pourraient être annulés. De ce côté là, Precia a un bon historique!

Un point intéressant qui illustre la solidité de Precia par rapport à son industrie est la note que lui confère la banque de France avec sa probabilité de défaillance (0,6% pour Precia contre 6,6 pour l’industrie): c’est un joli avantage concurrentiel: être solide financièrement alors que les concurrents sont davantage en difficultés.

Annonce que la CA devrait être autour de 90 MEUR (impacté par la baisse de la devise indienne notamment). Selon eux, il y a une meilleure dynamique commerciale depuis la fin du 2ème trimestre.

Cheers

Jeremy
Je n’ai pas d’actions Precia.

Hors ligne

 

#7 13/04/2016 12h50 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   322 

Un petit up pour cette belle small cap en croissance qui se vend à peine à 10 fois les profits en retraitant le cash de la capitalisation. En plus elle rachète ses actions.

Résultats annuels ce jour et annonce de croissance externe.

Precia Molen a réalisé un chiffre d’affaires de 105,3 ME au cours de l’année 2015, en hausse de 10,4% par rapport à la même période en 2014 (après une croissance de 4,9% sur
l’exercice précédent). Le résultat opérationnel atteint 8,6 ME, soit 8,2% du chiffre d’affaires, et augmente de
1 ME (+13,3%). Le résultat net part du groupe 2015 atteint
5,3 ME (+14,1%), représentant 5% du chiffre d’affaires, contre 4,9% en 2014. Le résultat par action est en progrès de 14,5% à 9,5 euros.

La trésorerie nette de dettes financières est en amélioration à 18,5 ME contre 16,2 ME un an plus tôt.

En France, le niveau de prise de commande de ce début d’année est similaire à celui de l’année 2015. Le groupe espère réaliser de nouvelles acquisitions et profiter de sa bonne dynamique commerciale sur la zone Asie-Pacifique et Afrique. Dans ce contexte, le groupe anticipe une légère croissance organique pour l’exercice en cours.

Precia Molen a réalisé un chiffre d’affaires de 105,3 ME au cours de l’année 2015, en hausse de 10,4% par rapport à la même période en 2014 (après une croissance de 4,9% sur
l’exercice précédent). Le résultat opérationnel atteint 8,6 ME, soit 8,2% du chiffre d’affaires, et augmente de
1 ME (+13,3%). Le résultat net part du groupe 2015 atteint
5,3 ME (+14,1%), représentant 5% du chiffre d’affaires, contre 4,9% en 2014. Le résultat par action est en progrès de 14,5% à 9,5 euros.

La trésorerie nette de dettes financières est en amélioration à 18,5 ME contre 16,2 ME un an plus tôt.

En France, le niveau de prise de commande de ce début d’année est similaire à celui de l’année 2015. Le groupe espère réaliser de nouvelles acquisitions et profiter de sa bonne dynamique commerciale sur la zone Asie-Pacifique et Afrique. Dans ce contexte, le groupe anticipe une légère croissance organique pour l’exercice en cours.

La liquidité est très faible. Pas d’action Precia en portefeuille à ce jour.

Dernière modification par simouss (13/04/2016 12h51)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#8 13/04/2016 15h58 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   285 

J’en ai dans ma poche quantitative value momentum (mais pas depuis lontemps, donc je n’ai pas fait de gain). C’est sûr que la liquidité est faible. D’ailleurs, le cours n’a pas réellement bougé aujourd’hui malgré l’annonce.

Petit truc amusant, la dernière recommandation du Journal Investir était "écart". Et les journaux font peu de recommandation "écart". Depuis cette reco fin 2012, elle pris plus de 85% et un tracker CAC 40 dividendes réinvestis 44%.

Hors ligne

 

#9 13/04/2016 17h23 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   63 

Nostalgie…

PRECIA est la première small cap que j’ai eue en portefeuille (fin 2000).

L’entreprise sortait alors d’une période très difficile où la famille venait de remettre au pot pour éviter le pire…

Le dirigeant salarié de l’époque venait d’être remercié et son remplaçant, l’homme du redressement, décida entre autre d’investir dans le maillage du territoire et les services (la stratégie n’a guère changé : cf la dernière acquisition).

Année après année, les comptes se sont petit à petit redressés…

L’actuel patron, un homme du sérail, est l’ancien Directeur de l’international d’où l’expansion géographique en cours.

Le leader mondial du secteur est METTLER TOLEDO.
PRECIA est 20X plus petit…

La boîte finira rachetée par un gros dans quelques années.

AMF : je ne suis pas actionnaire de PRECIA mais j’ai beaucoup hésité en 9/2011 à 51e


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#10 Hier 11h35 → Precia : une wide-moat small cap française ? (precia, small-cap, wide-moat)

Membre
Réputation :   189 

Fructif a écrit :

J’en ai dans ma poche quantitative value momentum (mais pas depuis lontemps, donc je n’ai pas fait de gain). C’est sûr que la liquidité est faible. D’ailleurs, le cours n’a pas réellement bougé aujourd’hui malgré l’annonce.

Petit truc amusant, la dernière recommandation du Journal Investir était "écart". Et les journaux font peu de recommandation "écart". Depuis cette reco fin 2012, elle pris plus de 85% et un tracker CAC 40 dividendes réinvestis 44%.

Ils sont à l’achat depuis plusieurs mois maintenant wink et avant les +33 % depuis 3 mois

Et je ne pense pas qu’on puisse juger Investir sur une seule reco. J’ai préparé une note sur Investir d’ailleurs (jamais pris le temps de la polir pour qu’elle soit "postable") et je pense, qu’au contraire d’un certain bashing sur le forum, Investir (pour un prix ultra modeste) reste un excellent outil d’investissement si tant est que l’on prend qqs précautions (en ne les écoutant pas du tout sur les biotechs en revanche…). Des exemples parmi 100 : ils conseillaient Eurofins Scientific (avec de bons arguments) lorsque le titre était à 2 chiffres et continue à conseiller le titre (on parle de multi-baggers là…), ils conseillaient MGI Coutier, etc. etc.

AMF : pas d’actions LVMH (ben oui LVMH possède Investir donc j’en dis pas du bien pour faire monter mes actions wink


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech