Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 06/07/2013 13h48 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour à tous,

j’ai visité cette semaine un immeuble dont l’emplacement et la configuration des lieux me plaisent.

Le prix est également attractif, à première vue, mais j’ai pas mal de questions à régler pour atteindre un business plan permettant l’autofinancement avec des hypothèses raisonnables.

L’immeuble appartient à une administration qui l’a utilisé comme bureau. Historiquement, il s’agissait certainement d’un hôtel particulier puisqu’on y trouve des espaces WC, salle de bains et cuisines.

Il bénéficie d’un plateau dans les combles qui n’est pas actuellement valorisé. Il s’agirait d’imaginer un découpage et de l’équiper entièrement. Il y a surement moyen d’en tirer un T4, ou peut être 2 T2.

Au R+2 se trouve un ancien appartement à retaper. Il faut réfléchir aux circulations pour permettre l’accès aux combles sans perdre d’espace ni pénaliser la distribution. Ça doit pouvoir faire un beau T4, recherché à Blois.

Au R+1, peu de changements pour aménager un appartement, le parquet est en bon état, les murs recouvert de toile de verre à repeindre. Une salle d’eau et une cuisine à mettre à jour. Pas de difficulté particulière pour distribuer les étages.

Au RDC, un espace plus petit car il y a un porche donnant accès depuis la rue à une cour intérieure. Cette partie est blindée d’armoire à archives (avec le volant et tout!). D’où l’idée de laisser cette surface en usage de bureau. Ça permettrait à priori de valoriser le RDC avec de simples travaux de rafraichissement, mais je n’ai aucune idée de la demande, ni du loyer à fixer.

L’immeuble bénéficie donc d’une cour intérieure permettant de prévoir quelques places de parking et donc d’éviter la taxe parking.
Dans cette petite cour se trouve une loge de gardien mal foutue formant une sorte d’excroissance connectable au reste du RDC. L’agent immobilier m’a présenter le truc en imaginant de le connecter au reste donc, pour en faire une cuisine avec l’idée d’aménager la cour en jardinet. Ca ferait une sorte de L avec le jardinet au centre.

Prise seule, cette idée est séduisante, mais ça me parait biscornu pour un logement où il me semble que la liaison entre la cuisine et l’espace à manger (salon ou séjour) doit être le plus aisé possible.

Mais en espace repos/pause déjeuner/détente pour des bureaux, où finalement on ne vit pas, j’imagine mieux ce truc quasiment isolé de l’espace de travail. Un endroit plus propice à la convivialité. D’autant plus que les annonces de bureaux que j’ai pu voir jusqu’ici sont assez austères et ne mettent pas en avant un espace sympa pour la pause.

Enfin, en fond de cour se trouve une bâtisse composée au RDC de 2 grands box propices au stationnement des véhicules des locataires et un espace sanitaire genre vestiaire.
Au R+1 et R+2, 2 plateaux blindés d’armoire d’archive, à nouveau.
Ce dernier bâtiment ne bénéficie que d’une évacuation d’un WC, il risque donc d’être difficile d’aménager des logements sans frais important pour ramener les eaux usées au réseau, ou même des bureaux ou un minimum de sanitaires serait nécessaire.

Je suis dans l’attente des plans qui devraient m’aider à valider les espaces et distributions.

En attendant, quid des règles s’appliquant en matière de location de bureau? Avez vous une expérience en matière de bureau, de centre d’affaires? A priori, vu la surface qui serait disponible, l’ensemble serait classé en ERP catégorie 5, la moins contraignante.

J’ai pris contact avec des agences immobilières spécialisées dans l’immobilier d’entreprises pour savoir quelles prestations et quels loyers pratiquer, ce qui  devrait me permettre de définir un budget.

Quid de la mixité logements/bureau? Quelles sont les précautions à prendre pour que la cohabitation se passe bien?

Quid des armoires à archives, ai je intérêt à rendre service au vendeur en les conservant?

Il s’agirait d’un projet touchant les limites de ma capacité financière, il est donc impératif que je monte un dossier léché pour convaincre au moins une banque de me suivre, et de ne pas trop me planter!

Merci d’avance pour les réflexions que nous pourrons partager.

Cordialement.

Mots-clés : bureau, immeuble, logement


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#2 06/07/2013 15h06 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   221 

Si les combles sont en R+3, il me semble que vous devez prévoir un système automatisé d’extraction fumée en cas d’incendie.
L’idée de conserver les armoires à archives et de les louer me parait à tout vous dire pour le moins étonnante ; il y a aujourd’hui des sociétés spécialisées qui font ça très bien pour pas cher ! Vous devriez de plus avoir une protection incendie/sécurité au top pour cela…

La mixité bureau/logement doit sans doute être possible, il faut juste que chaque unité soit totalement autonome en terme de circulation/accès. C’est souvent pratiqué dans les centres villes dans des bâtiments type haussmannien par exemple…

C’est un beau projet, mais peut-être un peu gros pour un premier coup, non ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#3 06/07/2013 17h15 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   61 

Bien joué Pruls.
S’agissant du plateau à aménager au dernier étage, ne pourriez-vous pas créer deux appartements en duplex au second ? ça imposerait une redistribution supplémentaire mais pourrait donner du cachet à l’ensemble.

J’imagine que la conversion de bureaux en logements va nécessiter d’importants travaux. Les avez-vous estimé ? Des subventions sont-elles possibles ?

Sur les armoires à archives, j’ai peur que ça n’embarrasse plus qu’autre chose… surtout s’il y en a beaucoup.

L’important pour l’heure : configuration et lieux vous plaisent.
Validez vos impressions par l’évaluation des loyers potentiels et des coûts de remise en état.

Hors ligne

 

#4 06/07/2013 17h51 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Merci à vous deux pour ces premiers retours.

En ce qui concerne le caractère risqué de la chose pour démarrer, certainement, mais j’ai la chance d’avoir du cash de côté, et l’accès à des compétences par ma famille ou mon travail (je bosse en HLM).

Si le projet me convient, j’irai jusqu’à l’éventuel refus de la banque qui sera le véritable couperet en matière de risque financier. Encore faut il qu’il me convienne! Et au pire, j’aurais pris de l’expérience en réfléchissant sur le truc.

Bonne remarque sur la sécurité incendie, je vais creuser ça, je pense pouvoir mettre la main sur des textes réglementaires, je ferai un retour.

Pour les armoires, avec le classement informatique, je suis également sceptique. Mais peut être existe t il une demande pour stocker en centre ville? A défaut, je pourrais négocier le prix en disant que ca coute cher de virer tout ca en essayant de le revendre ou de l’évacuer moi même.

Je garde l’idée du duplex dans un coin, ça pourrait peut être permettre d’éviter le classement R+3. Mais d’après mes souvenirs de la visite, ca demanderait de revisiter le cloisonnement et les réseaux et donc de couter plus cher car empêchant de récupérer les parquets.

En ce qui concerne le coût des travaux, aucune idée précise. L’agent immobilier disposerait de devis pour un autre projet à 500€/m² sur une réha complète. Mouais. Si j’avance, il faudra passer par des devis précis, mais d’abord il faut savoir ce que je veux faire.

L’agent immo ne m’a pas garanti de plans, mais compte tenu de l’ampleur du truc, j’espère bien que le proprio sera prêt à lâcher 1000 ou 2000€ pour en faire faire des corrects.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#5 06/07/2013 18h32 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Pruls a écrit :

Bonne remarque sur la sécurité incendie, je vais creuser ça, je pense pouvoir mettre la main sur des textes réglementaires, je ferai un retour.

Pfiou, dur dur de trouver des informations fiables. J’en conclu qu’il sera indispensable de faire un minimum appel à un contrôleur technique.

J’ai retenu de mes lectures également de faire attention à l’entretien ultérieur d’éventuels équipements de lutte contre l’incendie, donc des charges pour les locataires…


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#6 06/07/2013 19h50 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
L’immobilier de bureau c’est un métier à part entière, avec des locaux vides des fois pendant 1 an et des négociations sur les loyers ou aménagements exigés par le futur locataire.
Plus les lois sur les ERP pour les PMR… Ascenseur, refuges anti-feu, dégagement sur les escaliers/portes, parois coupe feu mini 1/2h voir plus…
Et la conjoncture actuelle qui laisse des bureaux et locaux commerciaux vides en ce moment.

Pourquoi ne pas faire que du logement ?
C’est plus facile à monter en financement et les normes sont plus simples.

Hors ligne

 

#7 06/07/2013 21h28 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Merci rems32 pour votre intervention, elle me permet de mieux cerner mes limites, et d’essayer de les repousser!

Pour la partie technique (ERP, incendie, handicap, acoustique…), un bureau de contrôle (avec les bonnes missions) permet de s’assurer que le projet tient la route. Notamment en matière d’incendie, faut pas se planter, ça serait insupportable qu’un accident arrive en ayant le doute de ne pas avoir fait ce qu’il fallait…

D’ailleurs attention, en matière de logement, la réglementation n’est pas forcément simple. Une très grosse réha peut être requalifiée en neuf, donc être soumise à la réglementation handicapée, notamment.

Pour la négociation du contrat, je compte passer par mon notaire en qui j’ai confiance. Petit à petit, j’apprendrais à m’en passer.

Comme expliqué plus haut, j’ai pris contact avec des agences immobilières spécialisées dans les murs commerciaux. C’est avec elles, en croisant les discours, que j’évaluerai la pertinence de pousser dans ce sens ou non, si je peux dégager un avantage concurrentiel ou non. Et surtout quel loyer pratiquer pour savoir si la rentabilité peut être au rendez vous.
Une fois ces paramètres établis, la négociation sur le contrat de location est vite cadrée.

En ce qui concerne la vacance, oui, à voir.

Que cela soit en logement ou en bureau, je ne veux pas d’ascenseur. Ça enlève une épine du pied.

En fait, la question n’est pas de faire simple mais de sortir un projet qui s’autofinance. Je dirai même que j’ai plus de chance d’y arriver sur un projet complexe dans la mesure où il aura rebuté d’autres. Il faut gagner un concours de circonstance qui dépend en partie de mes compétences et de ma capacité à m’adapter.

Je n’ai pas choisi ma signature par hasard! wink

Sinon, le soucis de ramener les réseaux de la partie en fond de cours sur l’avant, qui risque d’engendrer des coûts, pourra peut être géré en lien avec mon voisin qui bosse dans les TP. A suivre!


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#8 06/07/2013 21h36 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   

un ERP avec des étages sans ascenseur, ca veut dire des rampes d’accès de 100m de long !!

Et je me répète les locaux commerciaux ou bureaux ce n’est pas le bon moment. Signer du 3,6,9 en ce moment bonne chance, par contre du précaire…
J’ai mon père qui était en charge des locaux (location ou construction) pour son employeur (groupe de 14000 pers.), et j’ai compris que ce secteur immobilier n’est pas simple.

J’insiste mais pourquoi ne pas faire du logement en réhabilitation ?

Hors ligne

 

#9 06/07/2013 21h53 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Je suis preneur de sources pour votre remarque sur la rampe.

Les ERP sont classés en plusieurs catégories et d’après ce que vous dites de la société de votre père, on joue clairement pas dans la même ligue. Je ne suis pas sûr d’être soumis aux mêmes exigences. Ici je serais en catégorie 5, soit la moins contraignante (sans que je sache dans le détail quelles sont ces contraintes).

J’ai plusieurs exemples de bureaux en étage sans ascenseurs en tête. Mais peut être sont ils hors la loi.

Dans mon cas, je souhaite faire des bureaux pour 2 raisons:
1) diversifier
2) économiser sur les travaux, si possible.

A moins que vous ayez des informations sur le marché de Blois en matière de bureaux, je vais attendre le retour des agences spécialisées avant de trancher.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#10 07/07/2013 16h05 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   61 

Sur la question des ERP, j’ai résumé il y a peu la galère connue par un ami grâce à son notaire avec un local de stockage neuf loué en local commercial.
Pour 150 m² dans lesquels il n’y avait rien mais parfaitement construits, sans étage, avec un grand parking devant, il y a eu deux passages du bureau de contrôle (près de 4 000 euros), un architecte (2700 euros) et un devis de 30 000 euros d’aménagements basiques (anti feu, modification des accès etc etc) en en faisant beaucoup lui même…

Attention au bricolage pas cher dans la mise au propre d’un tel immeuble… Vous semblez tiquer pour le plus facile (raccordements au réseau)…

Je crois par ailleurs qu’il est essentiel de savoir jusqu’où votre banque peut vous suivre.

Dernière modification par Range19 (07/07/2013 16h46)

Hors ligne

 

#11 07/07/2013 17h59 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

le mode de calcul du classement pour les bureaux (W) et pour les commerces (M) est très différents d’après ce site.

Dans le cas de votre amis, il semble qu’il se soit trouvé sur la limite entre catégorie 5 (la moins contraignante) et catégorie 4.

Pour les économies par baisse de la qualité, on en a déjà discuté, on est sur la même longueur d’onde. Par exemple, laisser une porte apparente alors qu’elle est condamnée ne me conviendrait pas.

Ici, je cherche à savoir si louer en l’état en tant que bureau est faisable, ou si je dois envisager de le transformer en logement, ce qui serait plus onéreux (Mise en sécurité ERP vs réseau, descentes d’eaux usées, cloisonnement, salle de bains, cuisine…).
Il faudra évidemment affiner selon le cas envisagé, mais à vue de nez, il y a pas photo.

Cordialement.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#12 09/07/2013 22h36 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   18 

rems32 a écrit :

Et je me répète les locaux commerciaux ou bureaux ce n’est pas le bon moment. Signer du 3,6,9 en ce moment bonne chance, par contre du précaire…
J’ai mon père qui était en charge des locaux (location ou construction) pour son employeur (groupe de 14000 pers.), et j’ai compris que ce secteur immobilier n’est pas simple.

Bonjour,

Nous pensons qu’il ne faut pas nécessairement généraliser. Si l’emplacement est bon et que l’activité du locataire est pertinente, il n’y a pas de raison que çà ne fonctionne pas.

C’est un marché beaucoup moins concurrentiel que le marché traditionnel. La rentabilité n’a rien de comparable.

Cela dit nous partageons votre vue sur l’immo de bureau.


Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre du blog Construire sa retraite | Auteurs de Immobilier : Investir malin pour préparer l'avenir

Hors ligne

 

#13 09/07/2013 22h45 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Ou alors je vais draguer une enseigne nationale?…

Dans l’un de ses derniers bulletins, la Commune indiquait que le centre ville manquait d’une enseigne attirant les visiteurs et que l’un des freins étaient le manque d’espace commercial…

Hum, je vais réfléchir à ça…


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#14 15/07/2013 14h49 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour à tous,

J’ai à ce jour 2 retours d’agence immobilière différentes concernant le marché du bureau à Blois:

Pas brillant … Pas de demande, donc pas de marché… Clairement cela est lié à la conjoncture, mais bon, ça encourage pas à créer une offre nouvelle.

D’ailleurs les loyers ont déjà baissé dans le bureau, et les logements commenceraient à suivre.

Ce qui ne colle pas avec pas mal d’échanges que l’on a pu avoir sur le forum… Une des hypothèses structurantes du modèle d’investissement dans le locatif étant que les loyers se maintiendront.

Ouch.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#15 15/07/2013 17h15 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   15 

Comme quoi il peut y avoir un sacré décalage entre la perception et la réalité du marché.

A ce sujet, CBRE met à disposition de courtes études sur les marchés immobiliers de bureaux, locaux d’activités, commerces en ile de France et en province : http://www.cbre.fr/fr_fr/etudes/market_view.

Une de ces études pourrait vous intéresser car elle porte sur l’état du marché des bureaux à Tours : http://www.cbre.fr/fr_fr/etudes/regions … 202013.pdf.

Edit : L’étude de Tours c’est mieux que l’IdF pour Blois, la chaleur ne me réussit pas :-)

Dernière modification par NYBR (15/07/2013 19h37)

Hors ligne

 

#16 15/07/2013 19h10 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   61 

Pruls a écrit :

Ce qui ne colle pas avec pas mal d’échanges que l’on a pu avoir sur le forum… Une des hypothèses structurantes du modèle d’investissement dans le locatif étant que les loyers se maintiendront.

Ouch.

Bonjour,
Je vais finir par penser que ma ville est avantgardiste : les loyers réels n’ont pas bougé depuis plus de 10 ans… Seul le top se maintient en loyer et en prix de vente.

Hors ligne

 

#17 15/07/2013 19h17 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   

Bonjour Pruls.

Pour traîner dans toutes les boites du sud 41 (de Blois sud à Romo), l’état d’esprit est à l’attentisme. Aucun patron ne veut investir en embauchant (des commerciaux pour aller chercher des affaires, ou des employés pour augmenter la capacité de travail exécutable).

Chacun attend que l’autre se réveil. Je sais que ce n’est pas facile d’entreprendre dans se contexte morose ou tout le monde se mine plus ou moins le moral en broyant du noir et ou le gouvernement change la donne tout les mois mais par exemple mon patron (entreprise de 6 salariés dans la fourniture industrielle) m’a embauché fin Mars et depuis je fais le double de mes objectifs tous les mois seulement parce que j’occupe le terrain et que l’on est pas dans cet attentisme stupide.

Pour en revenir à votre sujet sur l’immo d’entreprise, ce que je décris plus haut n’incite pas les entreprise à s’agrandir et à chercher des locaux plus grand ou plus récent. Il n’y à cas voir le nombre d’affiche à louer sur la la zone de Blois en locaux professionnels.
Petite info plus, la majorité des locaux en Loir et Cher appartiennent à des "Parisiens" qui sont payés depuis bien longtemps donc ils peuvent être très agressif sur les prix si ils le désirent.

Pour le logement, c’est sur que si les entreprises du coin attendent un peu de ciel bleu pour se réveiller, les salaires vont stagner donc les loyers devrait suivre cette tendance.

Hors ligne

 

#18 15/07/2013 20h02 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   221 

Pruls a écrit :

D’ailleurs les loyers ont déjà baissé dans le bureau, et les logements commenceraient à suivre.
Ouch.

En fait, pour les logements à Blois, la baisse est effective depuis 2 ans environ ! Cotation-Immobilière


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#19 15/07/2013 22h40 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Mouais, je trouve pas que cela soit flagrant sur le graphique, d’autant plus que les valeurs me semblent hautes, compte tenu du fait qu’elles agrègent toutes les surfaces.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#20 16/07/2013 11h11 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   221 

Vous pouvez également sur cet outil moduler par surfaces, vous obtiendrez globalement le même résultat.
D’autre part tous les professionnels et bailleurs sérieux vous diront la même chose sur place… 2 ans de baisse, un stock important, et pas mal de vacance locative.


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#21 16/07/2013 11h44 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

le stock et la vacance, oui, mais la baisse des loyers, je n’en avais pas eu échos jusqu’à présent. Évidemment, de par ma position chez un bailleur social, difficile de constater une baisse de loyer.

Une autre info que j’avais chopé je sais plus où, c’est que la qualité des logements est pas géniale, d’où une certaine facilité de se différencier en réalisant une mise à jour au moment de l’achat. Avez vous ce même retour?

Ha, j’étais passé à côté de l’option de modulation. Sauf à se référer au plus haut, je ne vois pas de baisse flagrante, mais plutôt l’entrée dans un tunnel, avec plus ou moins de volatilité selon les surfaces.

Mais toujours cette cassure à la hausse du nombre d’annonces analysées. Difficile de l’interpréter, Je suppose les futures lois sur le logement et la rénovation thermique vont réorganiser le marché.

Je suis également curieux des choix fait en matière de transition énergétique concernant le transport.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#22 16/07/2013 12h13 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   221 

Pruls a écrit :

le stock et la vacance, oui, mais la baisse des loyers, je n’en avais pas eu échos jusqu’à présent. Évidemment, de par ma position chez un bailleur social, difficile de constater une baisse de loyer.

Si vous vous présentez comme acheteur à des vendeurs, il est certain que personne ne vous parle de baisse des loyers, pourtant elle est vraiment présente… les locataires ne s’y trompent pas et se mettent de plus en plus à discuter le montant du loyer. Cela est valable dans de nombreuses villes petites/moyennes de province…

Le qualité hétéroclite des logements se retrouve, il me semble, presque partout en France. Les plus appréciés trouvent généralement leur marché sans trop de difficulté. Les logements les moins avenants remplissent souvent le rôle que les logements sociaux ont cessés de remplir avec un loyer à coût relativement réduit (assez peu réduit , je trouve, au vu de la prestation). La précarité des résidents et les risques liés à cette précarité sont le prix à payer pour le bailleur…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#23 16/07/2013 14h43 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   

Je vous l’avais dit que le bureau/commerce est tendu.
J’ai fait une offre pour des bureaux de 1700€ht/m²/an à 1100€ht/m²/an sur Toulouse, donc j’imagine chez vous…

Hors ligne

 

#24 16/07/2013 15h18 → Investir dans un grand immeuble : comment trouver l'autofinancement ? (bureau, immeuble, logement)

Membre
Réputation :   69 

Effectivement, j’ai voulu voir, j’ai vu.

Le prix m² est ici annoncé entre 500€ et 1000€.

Du coup, ça m’a donné une idée pour négocier le prix. Non pas me baser sur les prix de logements, mais sur ceux des bureaux big_smile

Les plans sont en cours de recherche aux archives ou de réalisation, compte tenu de la période faut pas être pressé…

A suivre.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech