Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 01/04/2016 15h59 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   104 

Hello,

Etre riche : Tous les jours, décider de ce que l’on fera de son temps.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#52 02/04/2016 16h24 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Banni
Réputation :   17 

La véritable richesse.

Pas de contraintes - Ce que l’on veut quand on le veut …

Je signe ou ?

Hors ligne

 

#53 02/04/2016 17h16 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   78 

Bonjour,

Dans notre beau et pudique pays, la vraie richesse, celle qui est cultivée, entretenue depuis des générations, a le bon goût de ne pas être ostentatoire : elle se dissimule dans les villas privées du 7ème ou du 16ème, dans les demeures estivales à La Baule, Dinard ou à la Trinité ; ceux qui en ont hérité ont en principe l’intelligence de ne pas la montrer au bon peuple pour ne pas exciter sa jalousie. Elle se reconnait non pas à ses apparences, mais à ses résidences, ces gens-là préférant rester entre eux dans leurs ghettos dorés.

S’agissant du "bling bling" style Sarko ou Tapie, il ne fait que caractériser le parvenu, tenu en peu d’estime par la catégorie précitée. Nous sommes ici bien loin de ce qui prévaut dans les pays anglo-saxons.

Pour ceux qui s’interrogeraient sur l’origine de la fortune intergénérationnelle, je les invite à lire ou relire Zola et la "Fortune des Rougon".

Hors ligne

 

#54 02/04/2016 18h18 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   15 

Etre riche selon moi , c’est:
Etre en bonne santé physique
Etre en bonne santé psychologique
Avoir de quoi manger.
Avoir de quoi boire.
Aimer et être aimer.
Avoir des projets.
Etre ni envieux ni jaloux.
Humble pour apprendre des autres.
Confiant en ses capacités pour le mettre en pratique.
et en bon Voileux qui se respecte : être sûr de soi  et des autres tout en doutant tout le temps , c’est a dire en recoupant sans cesse les différentes sources d’informations.
Etre riche c’est être fier de soi et des siens
C’est être content de respirer et de vivre.
Je crois que l’argent , c’est  Avoir
je crois que la richesse , c’est Etre

cordialement et je vous souhaite a tous sur ce forum d’être très Riche.

Hors ligne

 

#55 03/04/2016 15h43 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   12 

Mince, on est parfois à la limite de la niaiserie içi.

Etre riche c’est avoir beaucoup d’argent, en tout cas beaucoup plus que les autres. Ce n’est pas etre heureux, etre en bonne santé, savoir cuisiner, etre plus intelligent que la moyenne, avoir lu tel ou tel livre ou connaitre des gens bien.

Je sais bien que sur le forum on valorise fortement ce genre de profil (travailleur, cultivé frugal etc etc), mais le profil ne fait pas la richesse et vice versa.

Pour ce qui est du signe distinctif des riches, il n’y en a qu’un seul, c’est le nombre de 0 sur le compte en banque.

Hors ligne

 

#56 03/04/2016 17h03 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   110 

Pour rester dans le sujet "bassement matérialiste", sans partir dans des considérations philosophiques, j’ai eu l’occasion de connaitre un certain nombre de gens fortunés, que ce soit dans un cadre professionnel ou en dehors (loisirs, amis d’amis, etc). Par "fortunés", j’entends disposant d’un patrimoine de 2-3M€ au minimum.

J’essaie de lister certaines caractéristiques communes. Il ne faut absolument pas en faire une généralité mais ce sont des constatations que j’ai pu faire par comparaison :

- S’il n’attache pas forcément d’importance à son style vestimentaire de manière générale, l’homme qui possède un patrimoine important possède souvent (au moins) une montre sobre mais de qualité. Intérêt généralisé pour l’horlogerie ou façon discrète et subtile d’afficher son statut ? Je penche plutôt vers la seconde option. Les moins fortunés affichent la couronne Rolex alors que les autres préfèrent une montre moins sportive dont le prix et la marque ne sont pas connus de tous : Breguet ou autre montre à complication, on distinguera Patek Philippe qui demeure une valeur sûre en terme de sobriété, de bon goût, et… d’élitisme.

- La voiture est allemande et de couleur foncée. J’ai connu peu de gens fortunés qui s’aventurent hors du triangle "Audi, BMW, Mercedes". Quelques Range Rover. Paradoxalement, les propriétaires de voitures exotiques (Ferrari, Lamborghini) que j’ai pu rencontrer n’affichent pas beaucoup de zéros sur le compte en banque. La discrétion prime.

- Rares sont ceux qui portent le costume sur une base régulière. Généralement, des vêtements sobres, pas forcément récents, sans originalité ni recherche de style. Parfois des beaux tissus, mais c’est loin d’être le cas. La marque n’est jamais affichée.

- Si les vacances dans des endroits chers ou paradisiaques ne sont pas une constante, l’attention portée à la qualité de l’habitation principale semble être l’une des caractéristiques les plus marquantes. Presque toujours propriétaire d’une grande surface, souvent excentrée, on peut rarement s’imaginer l’intérêt de l’habitation sans y être entré.

- De façon tout aussi surprenante, si les grands restaurants ou la pratique d’une activité physique (par goût ou pour s’entretenir) sont loin d’être toujours dans le planning de la personne fortunée, ils se font généralement plaisir dans la qualité des aliments du quotidien (produits frais et fins). Par ailleurs, rarissimes sont ceux qui fument sur une base régulière.

- Ceux qui ont un style de vie "bling bling" sont quasiment toujours des nouveaux riches. Je n’ai encore jamais vu de "old money" qui brille.

Ma conclusion, clin d’œil aux numismates : plus la monnaie vieillit, plus elle se patine wink


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#57 03/04/2016 18h18 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   15 

Ohpinez et lopaz:
Si vous étiez mes enfants vous me trouveriez effectivement niais et comme a eux je vous expliquerai que la richesse est une conséquence….
la ou vous voyez de la niaiserie moi je vois des valeurs.
Comme certains de ce forum je suis riche selon vos critères ( des zéros sur le compte en banque).
mais je le suis devenu parce que j’ai des valeurs.
La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille, et croyez moi la santé est véritablement la plus grande richesse .
La chance aussi compte beaucoup ainsi que la beauté.
c’est peut être niais mais c’est souvent vrai.
Ohpinez il faut vraiment que vous évoluiez car j’ai peur que vous passiez a coté de l’essentiel dans la vie.
et je n’y vois pas d’offense je suis fier d’être niais .
Lopaz : je ne me reconnais dans aucun de vos critères du riche.
cordialement

Hors ligne

 

#58 03/04/2016 18h26 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   110 

Vous n’avez rien compris et détournez complètement mes propos.

Je me cite :

Lopazz a écrit :

"Pour rester dans le sujet "bassement matérialiste", sans partir dans des considérations philosophiques".

L’intitulé du sujet était un débat autour du matériel, voire d’habitudes ; en aucun cas de façon d’être ou de considérations humaines. Nul besoin de prendre cet air condescendant et de me parler comme à un enfant, vous ne connaissez rien de moi. Ni de m’associer aux propos tenus par quelqu’un d’autre, desquels je me détache complètement.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#59 03/04/2016 19h11 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   

Il ressemblerait un peu à Mr. Money Mustache ?

Hors ligne

 

#60 03/04/2016 20h10 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   29 

Fifi55,

La santé, la famille, les amis, l’amour… c’est le bonheur.

Un pauvre peut etre heureux, un riche malheureux (en mauvaise santé ou cumulant les déboires amoureux).

Dernière modification par Jeff33 (03/04/2016 20h11)


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#61 03/04/2016 22h12 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   12 

@fifi55

Je comprend votre désarroi face à ma réponse, mais rigueur oblige, personne içi ne confonderait un EBIDTA et une plus-value, n’est-ce pas?

Alors pourquoi confondre le bonheur, la discipline, la sobriété avec la richesse?

Diriez-vous à vos enfants qui se lèvent de bonne humeur un matin "Vous avez l’air riches en cette belle matinée!"

Vous etes devenu riche grace à vos valeurs, c’est un fait. Vous m’accorderez qu’une partie non négligeable des "riches" ne partagent pas forcément vos valeurs.

Les expressions comme "etre riche des ses amis" sont des figues de style, elles ne sont pas à prendre au pied de la lettre.  On pourrait dire "etre heureux de son argent" que ça ne changerait pas le propos.

De même pour les personnes qui confondent le luxe, l’ostentatoire avec la richesse. La différence est vraiment notable pour être soulignée.

Pour ce qui est de mon éducation, merci de vous en préoccuper, mais sachant ouvrir un dictionnaire, je me trouve déjà plutôt bien loti.

Dernière modification par Ohpinez (03/04/2016 22h37)

Hors ligne

 

#62 12/04/2016 17h18 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   42 

Voici une façon amusante de classer les riches en fonction de leur comportement.

Vous êtes à un dîner entre amis ; c’est alors qu’arrive le sujet que tout le monde attend ou redoute depuis le début de la soirée : l’ARGENT ! Chacun est bien sûr persuadé de distinguer ses amis riches de ses amis pauvres et donc qui est plutôt cigale ou qui est plutôt fourmi. Bien évidemment, quand les uns dépensent sans compter, les autres eux économisent tout ce qu’ils gagnent. Selon vous, les premiers appartenant à l’espèce des cigales ne seront jamais riches, alors que les seconds accumulent dans l’espoir de l’être un jour ou de le rester.

Grande erreur de discernement !

C’est bien là que tout se complique. La nature de l’homme n’est pas aussi binaire que veut bien le dire cette fable bien connue "La cigale et la fourmi" de Jean de La Fontaine. Dans le monde des cigales comme dans le monde des fourmis, certaines trichent avec leur argent.

Ne serait donc pas riche qui le montre et ne serait donc pas pauvre qui ne montre rien ?

Il y a en réalité celles qui ne trichent pas avec leur argent et celles qui trichent.

Alors comment les reconnaître ? Apprenez à détecter leurs comportements en matière d’argent et vous serez enfin si vous avez affaire à une personne riche ou pauvre, à une personne qui triche ou non.

Nous avons établi pour vous une classification plus nuancée de cigales et de fourmis. Que répondent-elles à la question "Etes-vous riche ?". Quel est leur rapport à l’argent ?

1- Celles qui ne trichent pas :

-----------------------------------

- La cigale dépensière, la réellement pauvre (la cigale de Jean de La Fontaine).

"Etes-vous riche ?"

" Que veut dire ce mot ? Jamais entendu parler. Mais je peux vous parler du mot plaisir ou du mot bien-être !"

La cigale dépensière ne compte pas, elle dépense. Seuls son plaisir et son bien-être sont importants à ses yeux. Demain est un autre jour ! Elle se soucie peu de son image et ne possède donc pas de signes extérieurs de richesse et se soucie encore moins de son indépendance financière, elle n’épargne donc pas non plus. A quoi bon épargner pour dépenser plus tard ce qu’elle peut dépenser tout de suite. Elle ne fait pas de grandes dépenses mais en fait énormément de petites.

Morale : en définitif, l’accumulation de petites dépenses finissent par en faire des grandes et mettent en danger les finances de la cigale dépensière. Sans argent, le plaisir et le bien-être de cette dernière disparaîtront comme neige au soleil.

Avantages : bien-être et plaisir de vivre élevés

Inconvénients : indépendance financière en danger, richesse impossible et pauvreté certaine.

-----------------------------------

- La fourmi économe, la ni riche ni pauvre (la fourmi de Jean de La Fontaine).

"Etes-vous riche ?"

" Je ne sais pas quoi vous répondre, mais si vous me laissiez travailler plutôt que de me déranger avec vos questions, je pourrais peut-être l’être enfin ! Je perds mon temps et mon argent avec vos bavardages. Ce n’est pas vous qui allez payer mes charges !"

La fourmi économe compte avant de dépenser. Et lorsque qu’elle a fini de compter, elle recompte, puis recompte à nouveau. A force de compter, elle n’a plus le temps ni la force de dépenser. Et puis lorsque qui lui arrive de disposer d’un moment pour dépenser son argent, elle préfère utiliser ce moment pour travailler. L’idée même, de dépenser sans renouveler le stock immédiatement, la hante. Que se passerait-il si elle ne peut pas aller travailler demain ? Son indépendance financière est ce qui lui importe le plus. Son plaisir et son bien-être ? Elle y pensera plus tard. Son image ? Elle n’a pas le temps de parader ou de jouer les mondains, ses finances sont en danger.

Morale : elle risque de passer à côté de nombreux moments de plaisir pour finir avec une richesse relative.

Avantages : indépendance financière confortable, risque de pauvreté faible.

Inconvénients : qualité de vie austère, richesse faible.

-----------------------------------

- La fourmi flambeuse, la réellement riche.

"Etes-vous riche ?"

" Bien sûr ! Je pensais que cela se voyait non ? Regardez-vous ! Je suis riche, vous êtes pauvre, cela se voit tout de suite si l’on compare votre voiture à la mienne, votre maison à la mienne, vos vêtements aux miens, vos bijoux aux miens !"

La fourmi flambeuse est riche et tout le monde le sait ou doit le savoir. Son argent lui sert à tout, son plaisir, son bien-être, son image, son indépendance financière, son pouvoir… La comparaison avec les autres est son passe- temps favori. Elle ne se refuse rien tout comme la cigale dépensière, la seule différence ? Elle a les moyens ! Elle n’a ni le besoin ni l’envie de compter sans cesse son argent comme la fourmi économe, elle préfère disposer de son argent pour s’offrir les plus beaux signes extérieurs de richesse. Mais attention ! La fourmi flambeuse pense aussi en secret à son indépendance financière et à son pouvoir. Certes elle dispose de son argent comme elle l’entend et ne s’en cache jamais, mais elle a compris contrairement à la fourmi économe, qu’épargner c’est bien mais investir c’est encore mieux ! Ce n’est pas en épargnant que l’on devient riche. La fourmi flambeuse est donc à la fois une grande dépensière, une économe et une investisseuse.

Morale : attention, la richesse ostentatoire attire les envieux et les jaloux. La fourmi flambeuse aura de nombreux ennemis tout au long de sa vie et peut tout perdre si elle ne se méfie pas.

Avantages : bien être et plaisir très importants, forte notoriété, indépendance financière élevée, pouvoir élevé.

Inconvénients : indépendance financière et pouvoir freinés par les dépenses ostentatoires. Ennemis nombreux et exposition aux convoitises élevée.

Celles-là, vous les connaissez bien ; mais il en existe d’autres plus difficiles à déceler.

2- Celles qui trichent :

-----------------------------------

- La cigale flambeuse, la faussement riche. On les confond souvent avec les fourmis flambeuses.

Vous n’avez même pas le temps de lui demander si elle est riche, qu’elle vous dresse déjà la liste de tout ce qu’elle possède.

"Regardez ma nouvelle voiture ! Elle ne rentre même pas dans mon garage, mais cela n’a pas d’importance, ce qui est important c’est qu’elle est grosse et toute équipée. Et puis je peux brancher mon nouveau téléphone et mettre dans le coffre tous mes nouveaux costumes ! Demain j’achète une montre de la même couleur que mes jantes, ça brille au soleil ! Je peux payer tout ça en 10 fois sans frais."

La cigale flambeuse ressemble fortement à la fourmi flambeuse à la grande différence qu’elles n’ont pas du tout les mêmes moyens. La seule chose qui intéresse la cigale flambeuse est qu’on la croit riche. Elle possède donc tous les signes extérieurs de richesse de la fourmi flambeuse mais à crédit. Comment pourrait-elle faire autrement ? Sa seule inquiétude ? Qu’on découvre qu’elle est pauvre. Son indépendance financière ? Le chemin est beaucoup trop long et la certitude d’être réellement riche un jour tellement incertain. Pourquoi se donner la peine de devenir riche lorsque l’on peut faire semblant ? Il faut être suffisamment malin pour ne pas se faire prendre. De toute façon, les gens ne croient que ce qu’ils voient, alors il est beaucoup plus facile de paraître riche que de l’être.

Morale : rêver d’être ce que l’on n’est pas est toujours une frustration. La plus grande humiliation serait qu’on découvre que vous êtes faussement riche, votre image en serait complètement détruite.

Avantages : bien être et plaisir très importants, bonne image.

Inconvénients : indépendance financière inexistante, pouvoir inexistant, richesse impossible, ennemis nombreux et exposition aux convoitises élevée.

-----------------------------------

- La fourmi frugale, la faussement pauvre. On la confond souvent avec la fourmi économe.

"Etes-vous riche ?"

"Non, les temps sont difficiles vous savez. Regardez-moi, je ne roule pas sur l’or. De toute façon je n’ai pas beaucoup de besoins. Vous par contre, vous avez l’air riche, parlez-moi de vous plutôt !".

La fourmi frugale est peut-être la plus difficile à déceler. Elle est faussement pauvre voir très riche,  se fait passer pour beaucoup plus pauvre qu’elle ne l’est, ne dépense pratiquement jamais son argent, n’a que très peu de besoins, se soucie peu de son image, ne possède pratiquement pas de signes extérieurs de richesse. On la croit simplement ni riche ni pauvre, c’est pourquoi on la confond avec la fourmi économe. En fait, rien n’indique qu’elle soit riche ou pauvre.

En effet, alors que la cigale dépensière aimerait un peu plus d’argent pour ses petits plaisirs quotidiens, que la fourmi économe aimerait ne plus avoir à se soucier de son argent, que la cigale flambeuse rêverait d’être riche pour ne plus avoir à faire semblant et que la fourmi flambeuse utilise sa richesse réelle comme instrument universel de tous ses désirs, la fourmi frugale quant à elle n’a que deux priorités en tête : son indépendance financière et son pouvoir. Elle met en place de nombreuses stratégies pour maximiser ses moyens et minimiser ses besoins.
Elle préfère de loin investir ou épargner son argent plutôt que de le dépenser. Bien sûr, elle est obligée d’en dépenser une partie, mais jamais plus que nécessaire. Son passe-temps favori ? L’investissement. Pour protéger son argent, elle préfère être loin des regards indiscrets. Pour cela, elle doit abandonner son image et sa notoriété. De toute façon, ce n’est pas sa priorité. Plus on l’oublie mieux elle se porte. Elle est donc en général très riche et discrète.

Avantages : indépendance financière très élevée, pouvoir très important, très peu d’ennemis et absence de convoitises.

Inconvénients : image et notoriété impossibles, bien être et plaisir peu présents en dehors de l’enrichissement mais atténués par l’absence de besoins.

Source : http://leguidedurentier.free.fr/article … onges.html

Moi, je me reconnais bien dans la fourmi frugale car je vis avec simplicité mais dans la discrétion puisque ce mode de vie est rarement compris.

Et vous, quelle cigale ou fourmi êtes-vous ?

Message édité par l’équipe de modération (12/04/2016 17h44) :
- ajout de balises Quote

Hors ligne

 

#63 18/04/2016 16h14 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   

Je suis une petite forumi, j’amasse j’amasse et je garde


Investir mieux pour être heureux

Hors ligne

 

#64 21/04/2016 18h31 → A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ? (définition, riche)

Membre
Réputation :   

stokes a écrit :

Bonjour,

Dans notre beau et pudique pays, la vraie richesse, celle qui est cultivée, entretenue depuis des générations, a le bon goût de ne pas être ostentatoire : elle se dissimule dans les villas privées du 7ème ou du 16ème, dans les demeures estivales à La Baule, Dinard ou à la Trinité ; ceux qui en ont hérité ont en principe l’intelligence de ne pas la montrer au bon peuple pour ne pas exciter sa jalousie. Elle se reconnait non pas à ses apparences, mais à ses résidences, ces gens-là préférant rester entre eux dans leurs ghettos dorés.

S’agissant du "bling bling" style Sarko ou Tapie, il ne fait que caractériser le parvenu, tenu en peu d’estime par la catégorie précitée. Nous sommes ici bien loin de ce qui prévaut dans les pays anglo-saxons.

Pour ceux qui s’interrogeraient sur l’origine de la fortune intergénérationnelle, je les invite à lire ou relire Zola et la "Fortune des Rougon".

Je suis tout à fait d’accord avec la réponse de Stokes.

Sur cette thématique "sociologique" du riche, je recommanderais les travaux de Bourdieu et surtout des Pinçon(-Charlot).
En revanche, ces analyses sociologiques sont parfois très politisées et il faut savoir les considérer de manière critique.

Un exemple : https://www.youtube.com/watch?v=4sYBJESQMkU

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech