Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 01/05/2016 09h27 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour
vous demandez un retour alors voici le mien. J aime bien lire votre file, et de memoire vous avez bien senti le creux de fevrier en reinvestissant au bon  moment. Le portefeuille est significatif alors vous etes serieux. Mais comme on ne voit pas de VL ni de benchmark on reste sur sa faim, on ne voit pas comment votre gestion performe.

Hors ligne

 

#202 01/05/2016 09h57 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   12 

Bonjour,
Je suis également votre file avec attention . J’essaie de choisir des entreprises leaders avec croissance des dividendes et votre changement de méthode vers les ETF m’interpelle .

Hors ligne

 

#203 01/05/2016 10h15 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Bonjour Lopazz,
Je suis également votre file régulièrement avec intérêt.
Votre changement de stratégie vers du Lazzy Portfolio m’interpelle également. Est-ce parce que vous sous-performez les indices (d’ailleurs lesquels) de comparaison ou simplement parce que le temps passé à gérer vos actions en direct ne justifie pas le gain par rapport à la moyenne du marché ?

Hors ligne

 

#204 01/05/2016 18h32 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   105 

@Freek

Lopazz a écrit :

Il y a aussi une raison non-financière qui m’a incité à franchir le cap. Sans rentrer dans les détails, elle se résume en une phrase : on ne vit qu’une fois. J’ai mieux à faire que de passer 3 heures par jour devant mon PC.

Une bonne dose d’humilité a également été nécessaire.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#205 02/05/2016 19h12 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

D’une part, comme MisterVix l’a précisé, je préfère passer plus de temps sur d’autres tâches que sur la gestion de mon portefeuille et de ma watch-list.

J’ai également remarqué que dans la majorité des cas, ce ne sont pas les entreprises dans lesquelles j’ai investi qui ont fait mieux que le marché, c’est plutôt le timing d’entrée qui était bien choisi. Il n’y a qu’un pas à attribuer cette surperformance à la chance plutôt qu’à un réel talent. De nombreuses lectures récentes confirment mon analyse.

Début avril, j’ai posté un message avec ma performance trimestrielle vs benchmark (en l’occurence le MSCI WORLD hedgé en EUR, qui me paraît le plus représentatif) :

Performance du trimestre : +1.5% (vs MSCI WORLD EUR HEDGED -4.35% [IWDE:LN])

Donc, une surperformance de 5.85% sur le trimestre (il faut y rajouter la CSG, l’acompte de 21% et de 15% sur dividendes étrangers). Cette surperformance est principalement due à mes achats effectués vers la mi-février, dans un creux de marché.

De nombreuses lectures m’ont convaincu de la vanité du stock-picking dans un cas comme le mien (gros portefeuille, horizon très long terme, les dividendes versés par le marché me suffisent en guise de revenu). Je préfère donc me concentrer sur l’allocation stratégique (i.e. répartition entre les différentes catégories d’actifs correspondant à mon horizon et mon niveau de risque) et l’allocation tactique (rebalancing entre ces différentes catégories d’actifs suivant conditions de marché et convictions personnelles).

Je compte bien entendu garder quelques lignes de titres vifs, et n’hésiterai pas à faire du stock-picking sur la base d’une conviction forte le cas échéant (la raison m’encourage à me limiter à env. 20K€ par conviction).

Comme le prouve l’étude Morningstar que j’ai publié et de nombreuses lectures, il n’y a aucune raison de croire qu’à niveau de risque équivalent, un gérant, vous, ou moi, pouvons battre le marché sur une très longue période. L’exercice du stock-picking est néanmoins un exercice pédagogique, très gratifiant d’un point de vue intellectuel, mais bien trop chronophage à mon goût. Il demeure à mon avis une étape indispensable pour celui qui veut comprendre le fonctionnement des marchés financiers et améliorer sa connaissance en matière de gestion de l’entreprise.

Malgré mes achats opportunistes dans le creux de février et mes ventes aux quasi-plus hauts sur de nombreux titres fin avril, je me fais surperformer par mon portefeuille passif sur mesure sur lequel je n’ai enregistré aucun mouvement… CQFD !

Voici la comparaison entre la valeur de ma part et le MSCI WORLD EUR HEDGED :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_zeazezae.jpg

Comme on peut le constater, l’essentiel de ma surperformance est due à la surexposition à l’USD qui s’est envolé face à l’EUR sur le deuxième semestre 2014 en passant de 1.40 à 1.15, événement ponctuel dont j’ai bénéficié sur un coup de chance plutôt qu’autre chose.

Comme quoi, à mon niveau, il vaut mieux se concentrer sur l’allocation que le stock picking…

Dernière modification par lopazz (02/05/2016 20h27)


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#206 02/05/2016 21h10 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour Lopazz, je me permets d’exprimer une opinion différente de la vôtre au sujet l’opposition entre allocation d’actifs et stock-picking.

Tout d’abord, je pense que les deux approches ne sont pas nécessairement opposées.

Ensuite, vous concluez avec un CQFD, alors que votre retour, si j’en crois votre graphique, ne représente pas encore trois ans. N’est-ce pas un peu court pour tirer une conclusion, notamment au cours d’une période que je crois compliquée ? Si je ne m’abuse, un portefeuille passif passe à côté des périodes de hausse.

Et enfin dernier point, qui me semble le plus important. Si l’on ne tient pas compte de la brièveté de la période d’étude, et qu’une stratégie stock-picking ne surperforme votre portefeuille passif que de deux ou trois pour cents par an, alors sur le très long terme (puisque vous êtes manifestement un investisseur de très long terme), ces petits pourcentages vont feront gagner énormément d’argent; c’est d’ailleurs là où la différence entre un gérant ordinaire et un gérant talentueux se fait sentir.

Voilà de quoi alimenter un petit débat smile.

Hors ligne

 

#207 02/05/2016 21h46 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

D’accord sur le principe qu’allocation d’actifs et stock-picking ne sont pas forcément opposés, dans le cadre d’un portefeuille assez important pour diversifier. D’accord aussi sur le fait qu’un hyper bull market de 3 ans n’est pas une période assez longue pour être représentative.

Par contre, qu’est-ce qui vous laisse croire qu’un gérant, moi ou un autre, puisse surperformer le marché de quelques points sur une longue durée, à niveau de risque équivalent ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#208 02/05/2016 23h07 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   103 

Merci pour votre réponse.

Concernant le troisième point (puisqu’il semble que nous soyons d’accord sur les deux premiers), je ne comprends pas votre propos. D’une part, je n’ai pas abordé la notion de risque (d’ailleurs, qu’est-ce que le risque, et si vous en donnez une définition, est-ce qu’un portefeuille passif est moins "risqué" qu’un portefeuille "actif" ?). D’autre part, je voulais rappeler le phénomène suivant, très simple, qui permet de constater que sur un graphique, si à l’échelle de trois ans deux courbes se confondent presque, par la magie des intérêts composés, sur une période de vingt ans, les courbes sont complètement éloignées. Dit autrement, un delta de deux ou trois pour cents sur un an permet de doubler sur vingt ans (vous voyez que je n’ai pas inventé la poudre).

Là où je veux en venir, mais ce n’est peut-être pas intéressant finalement, c’est que votre extrapolation sur trois ans laisse penser que votre choix de stratégie est payant à très long terme. Et comme vous attribuez pudiquement cette surperformance à la chance, je vous titille en vous faisant remarquer que si le stock-picking en moyenne surperforme un portefeuille passif (ce que vous ne pouvez constater sur trois ans), en conservant votre stratégie sur le très long terme, vous aurez une forte sousperformance.

Bref. Ce que je dis est peu profond et vous le saviez déjà.
Je comprends par ailleurs tout-à-fait votre choix de portefeuille passif. Tout dépend en fait de la passion que l’on a envers l’analyse et le temps que l’on souhaite (ou peut) y consacrer.

Hors ligne

 

#209 03/05/2016 08h24 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Bonjour Lopazz,

Comme les autres, je lis ce fil chaque fois que vous le mettez à jour même si je ne vous fais pas de réponse. Et détrompez vous, je crois quand même que la gestion passive intéresse beaucoup de monde sur ce forum!
Votre profil, et votre démarche de migrer de la gestion active vers la gestion passive est très intéressante pour moi.

Petite question concernant vos ETFs. Je vois que vous possédez :

Lopazz a écrit :

~Fonds/Trackers (9,2%) :
   x Vanguard FTSE Developed Europe UCITS ETF___3,2%
   x SPDR MSCI Europe Small Cap UCITS ETF_______2,2%
   x Vanguard Total Stock Market ETF (USD)______1,8%
   x Vanguard REIT ETF (USD)____________________1,1%
   x Vanguard Small-Cap ETF (USD)_______________1,0%

Pourquoi aller chercher des ETFs US directement sur leur marché ? Votre PEA est déjà plein ou vous n’en voulez pas ? Pour leur caractéristiques de réplication et/ou de distribution ?


"Simplicity is the master key to financial success." J. Bogle

Hors ligne

 

#210 08/05/2016 16h56 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

valeurbourse a écrit :

Bref. Ce que je dis est peu profond et vous le saviez déjà.
Je comprends par ailleurs tout-à-fait votre choix de portefeuille passif. Tout dépend en fait de la passion que l’on a envers l’analyse et le temps que l’on souhaite (ou peut) y consacrer.

J’aime beaucoup l’analyse, j’apprécie l’exercice et la gratification aussi bien intellectuelle que financière que l’on peut en tirer, mais aucun élément tangible ne me laisse croire que je serai capable, sur le long terme, de sélectionner des titres qui progresseront mieux que le marché, de les acheter à un prix suffisamment bas pour que ce soit intéressant, et éventuellement de savoir quel sera le bon moment pour les liquider.

Certaines positions sur lesquelles j’étais vraiment optimiste ont sous-performé, d’autres ont largement surperformé. Dans certains cas (Schneider Electric, Emerson Electric, Sodexo par exemple) mes ordres d’achat n’ont pas été exécutés à quelques centimes près et le cours s’est envolé peu après… Dans d’autres cas, comme Kinder Morgan, la position représentait une conviction forte et un facteur extérieur a eu une influence négative importante sur l’opérationnel… A l’opposé, les politiques monétaires des banques centrales ont fait exploser le prix de certains actifs, ce qui n’était pas du tout dans mes plans… Bref, ces dernières années m’ont appris beaucoup d’humilité. Je comprends tout à fait qu’on puisse avoir une approche active et je vais me répéter, mais à niveau de risque équivalent (et c’est là toute la nuance) je ne vois pas qui peut avoir la certitude de surperformer après frais et fiscalité.

Belette a écrit :

Pourquoi aller chercher des ETFs US directement sur leur marché ? Votre PEA est déjà plein ou vous n’en voulez pas ? Pour leur caractéristiques de réplication et/ou de distribution ?

Pour toutes ces raisons !

Le PEA est déjà plein, je ne suis pas un grand fan des réplications synthétiques, les frais sont plus élevés sur les ETF européens, ils sont moins liquides, et il y a une autre problématique assez méconnue au niveau des distributions : les ETF européens versent (pour la plupart) un dividende sans retenue à la source (i.e. quand ils détachent 10 de dividende, il y a 10 qui arrive sur le PEA, mais 10-15.5% CSG-21% acompte IR sur le CTO). En fait, quand l’ETF irlandais par exemple, reçoit un dividende d’une société américaine, la retenue à la source du Trésor Américain de 15% est opérée : c’est la raison pour laquelle le dividende versé au détenteur de la part de l’ETF est net. Ce qui est gênant dans mon cas, c’est que le prélèvement à la source ayant été opéré au niveau de la société de gestion, il ne donne pas droit au crédit d’impôt équivalent à déduire sur la déclaration d’impôts en case 2AB. Sur 1.000 EUR de dividendes ce n’est pas gênant. Mais à partir d’un certain niveau, cette double imposition commence à piquer…


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#211 08/05/2016 17h14 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   181 

Je suis d’accord avec votre approche pour les 15% mais encore faut il que le crédit d’impôt étranger soit récupérable (ie remboursable) en cas d’excédent, ce qui n’est pas le cas en France ou dans mon pays de résidence par exemple

Mais, j’imagine qu’à notre niveau de dividende, et en étant imposé en France, vous ne perdez pas tout

Pour moi par exemple, qui ne touche que des revenus de capitaux mobiliers dans mon pays de résidence, pour avoir un taux d’imposition moyen de 15% et sachant qu’il y a un abattement de 50% sur dividendes, il faut que je touche plus de 200k de dividendes par an. Autant dire que je perds la plus grande partie de ce crédit d’’impôt étranger

Hors ligne

 

#212 08/05/2016 17h27 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Nous sommes bien d’accord. Jusqu’à présent je touche encore des dividendes d’une de mes structures donc le crédit d’impôt non restituable était utilisé dans son intégralité.

Par la suite, que ce soit en tant que résident français ou étranger, il sera intéressant de créer un revenue taxable, foncier par exemple, ou obligataire dans certains cas*, afin d’utiliser ce crédit non restituable.

*pour quelqu’un dans votre situation de résidence par exemple, on pourrait imaginer détenir les obligations sur un compte situé en Angleterre (IB) afin de soumettre les coupons au barème de l’IR plutôt qu’au prélèvement libératoire par exemple


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#213 09/05/2016 01h36 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   35 

Cher lopazz, je suis également abonné à votre fil; même si je n’ai répondu qu’une fois. Si nous écrivions tous tout le temps, vos propos seraient noyés wink

Par hasard, vous-êtes vous noté les quelques must-read du forum bogleheads qui vous ont fait basculé du côté lazy?


A mon grand dam

Hors ligne

 

#214 09/05/2016 10h32 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

lopazz a écrit :

Pour toutes ces raisons !

Le PEA est déjà plein, je ne suis pas un grand fan des réplications synthétiques, les frais sont plus élevés sur les ETF européens, ils sont moins liquides, et il y a une autre problématique assez méconnue au niveau des distributions : les ETF européens versent (pour la plupart) un dividende sans retenue à la source (i.e. quand ils détachent 10 de dividende, il y a 10 qui arrive sur le PEA, mais 10-15.5% CSG-21% acompte IR sur le CTO). En fait, quand l’ETF irlandais par exemple, reçoit un dividende d’une société américaine, la retenue à la source du Trésor Américain de 15% est opérée : c’est la raison pour laquelle le dividende versé au détenteur de la part de l’ETF est net. Ce qui est gênant dans mon cas, c’est que le prélèvement à la source ayant été opéré au niveau de la société de gestion, il ne donne pas droit au crédit d’impôt équivalent à déduire sur la déclaration d’impôts en case 2AB. Sur 1.000 EUR de dividendes ce n’est pas gênant. Mais à partir d’un certain niveau, cette double imposition commence à piquer…

Ok je comprends mieux du coup. Ceci étant, il n’y a pas de petites économies et si le PEA est plein, ça ne laisse pas beaucoup de choix de toute façon !

Je vous ai vu intervenir sur des discussions relatives à Interactive Broker, vous utilisez un compte chez eux ou vous avez fait le choix de la simplicité avec un courtier français à-même de vous fournir un IFU ? Je me pose la question vu les montants en jeu.


"Simplicity is the master key to financial success." J. Bogle

Hors ligne

 

#215 09/05/2016 20h19 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

parentier a écrit :

Cher lopazz, je suis également abonné à votre fil; même si je n’ai répondu qu’une fois. Si nous écrivions tous tout le temps, vos propos seraient noyés wink

Par hasard, vous-êtes vous noté les quelques must-read du forum bogleheads qui vous ont fait basculé du côté lazy?

Bonjour et merci smile

Le forum Bogleheads n’a été qu’un complément.

Ce sont plutôt des lectures comme celles-ci qui m’ont fait basculer :

- Une marche au hasard à travers la bourse de MALKIEL
- Unconventional Success de SWENSEN

J’avais acheté ces bouquins dans le cadre de ma "culture financière", pour connaître la pensée des auteurs qui sont tous deux des académistes reconnus, sans vraiment savoir de quel thème ils traitaient (dans un lot de bouquins). Globalement, je suis convaincu…

Belette a écrit :

Je vous ai vu intervenir sur des discussions relatives à Interactive Broker, vous utilisez un compte chez eux ou vous avez fait le choix de la simplicité avec un courtier français à-même de vous fournir un IFU ? Je me pose la question vu les montants en jeu.

J’étudiais IB dans le cadre d’une installation à l’étranger. En France, je ne vois aucun intérêt à passer par IB à notre échelle : complications déclaratives mensuelles inutiles (CSG et acompte 21% à envoyer tous les mois au SIP), contrôle fiscal sur pièces régulier car pas d’IFU (à partir d’un certain niveau d’opérations ou de dividendes j’imagine), service clients ultra low-cost, tout ça pour économiser quelques piécettes par ordre… sans moi !

Binck est d’un rapport qualité/prix remarquable, et je trouve leur nouveau site web très bien conçu.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#216 13/06/2016 20h43 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

En espérant que la série rouge continue, on approche de ma buy-zone sur pas mal de titres/ETF.

Fiat Chrysler à 5,90 EUR… J’me suis baissé pour en ramasser…

Edit : je vais développer quelques arguments vu qu’on me demande en PV pourquoi j’investis sur un titre qui ne verse pas de dividendes…

Il s’agit clairement d’un pari spéculatif sur la base des catalyseurs suivants :

- La valorisation extrêmement faible sur la base, notamment, des derniers trimestriels,
- Une gamme sympa qui se développe bien, avec notamment la Maz Ghibli qui fait un carton, la Fiat 124, le SUV Maserati à venir, la production de Jeep qui démarre en Chine,
- Le partenariat avec Google pour les véhicules autonomes,
- et surtout, les appels du pied pour consolider avec un autre constructeur. L’aventure a été déclinée par GM, mais je soupçonne qu’un constructeur chinois comme Guangzhou puisse être intéressé pour prendre des parts du marché US, ce qui serait un vrai challenge avec une marque chinoise, beaucoup moins avec un badge Chrysler sur le capot. Avec 11Md de capi, la boîte paraît presque opéable…

Parmi les risques, on peut citer notamment :

- Le soupçon de triche sur les tests de pollution,
- Une fin de cycle sur le marché auto,
- La fin du monde.

A 5.90 je pense que l’espérance de gain est à mon avis supérieur à la perte potentielle.

Dernière modification par lopazz (13/06/2016 22h18)


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#217 27/06/2016 10h37 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   13 

Bonjour Lopazz,

Comme je vous ai vu évoquer plusieurs VEUR sur la file dédiée aux actions UK en PEA, je voulais vous demander si vous vous souvenez si VEUR sur AMS a la retenue à la source NL de 15% sur les distributions.

Hors ligne

 

#218 27/06/2016 18h10 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Oui et non, c’est un ETF irlandais qui cote à Amsterdam, donc les distributions sont exemptes de prélèvement à la source. En revanche, le prélèvement à la source est bien opéré lorsque les composants détachent le dividende vers l’ETF, mais d’après mes recherches celui-ci est allégé (taux conventionnel pour dividendes suisses, allemands, belges par exemple).

Vous avez donc un prélèvement à la source allégé mais non récupérable.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#219 29/06/2016 09h38 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

lopazz a écrit :

Vente de ALERIAN MLP ETF en légère PV après avoir découvert que le gross expense ratio était de 8.56% !

Bonjour Lopazz. Je reviens sur votre commentaire (de 2014) à propos de cet ETF. Pouvez-vous me confirmer que les frais sont de 8.56 % ? Sur Morningstar, je lis :

Expenses
0.85%

AMLP Alerian MLP ETF ETF AMLP Quote Price News

Le tracker est-il soumis à la fiscalité complexe des MLP ? Je suppose que oui. ;-)

Merci.

Dernière modification par bluenote (29/06/2016 10h09)

Hors ligne

 

#220 29/06/2016 10h17 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

C’est comme ça que j’ai été piégé moi aussi. Puis, j’ai lu cet article qui explique clairement le pourquoi du comment :

MLP Alerian ETF 8% Fees

Visiblement, les frais ont baissé, mais sont toujours astronomiquement élevés, je me permets de reproduire un petit extrait de la fiche Morningstar du produit (contenu payant) :

Morningstar a écrit :

AMLP charges a management fee of 0.85% annually, which is in line with competing MLP-themed ETPs. However, because the fund has corporate tax liabilities, its actual gross expense ratio is 5.43%. After taxes, AMLP is one of the most expensive ETPs on the market.

Par ailleurs, un tableau très clair, qui représente la confrontation avec l’indice (screenshot du site internet de l’émetteur) :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_amlp.jpg

On se rend compte que l’ETF sous performe son indice de 3% par an en moyenne.

Enfin, sachez que les distributions sont soumises à un prélèvement de 35% sur le brut par le Trésor Américain, récupérable seulement à hauteur de 15% en France.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#221 29/06/2016 11h02 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Merci pour votre réponse. Je crois que je vais choisir quelque chose de plus sage et de moins cher. La somme que j’envisageais pour ce placement était minimale de toute façon.

J’investis généralement directement en actions (portefeuille diversifié) mais suite aux "soldes", il me reste quelques cartouches et peu d’idées / d’envies. Je crois que je vais placer pour la première fois ce qui me reste de disponible dans un ETF de ce type :

AMUNDI ETF MSCI WORLD EUR A/I (FR0010756098)

Pas de "pièges" à votre avis ?? ;-)

Ce qui m’étonne c’est la faible liquidité par rapport aux actions des grosses capitalisations…

Surtout sur celui-ci (qui semble très proche) :

AMUNDI ETF MSCI WORLD EX EMU A/I (FR0010756114)

Hors ligne

 

#222 29/06/2016 11h24 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Franchement je ne connais pas trop le produit, car je ne travaille pas avec Amundi, mais je ne vois rien de dissuasif à première vue. C’est un ETF cote en EUR mais n’est pas hedgé, les frais sont de 0,38%, il est éligible PEA, je ne pense pas que vous puissiez faire de grosse erreur avec ce produit qui est typé "grand public".

Pour les ETF, la liquidité n’a rien à voir avec celle des sous-jacents, c’est celle de l’ETF en elle-même qui va dépendre principalement de la taille de l’actif du fonds et, souvent du contrat de liquidité passé entre l’émetteur et le teneur de marché. En l’occurrence le volume moyen sur cet ETF est de 6000 titres/jour soit 1,2M€ : cela me parait nettement suffisant. Pour vous donner une idée je suis positionné sur un ETF qui a un volume moyen de 110K€/jour et je n’ai aucun problème de liquidité pour des ordres de 15/20K€

Sinon, qu’est ce qui vous plaisait sur AMLP ? Le rendement ou le secteur des MLP ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#223 29/06/2016 16h56 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Merci pour votre réponse.

Je suis en phase de constitution de portefeuille et, prosaïquement, j’ai certains secteurs non représentés (ou sous représentés) :

Energie
Conso de base
Industrie
Matériaux de base (sous représenté)
Technologie de l’information (sous représenté)
Télécom (sous représenté)
Foncières cotées (pas souhaité, j’ai de l’immobilier physique)
Service aux collectivités (sous représenté)

Plus que le prix élevé de certains titres US, c’est le cours du $ qui me les interdit. Mes précédents achats US avec un €/$ entre 1.30 et 1.36 étaient nettement plus confortables…
Suite à la baisse récente des marchés, je n’ai pas réussi à me positionner sur certains actifs à un prix raisonnable. En février, il y avait des opportunités mais je ne disposais pas du capital. Titres qui ont peu baissé et n’ont pas atteint mon prix d’achat :

Energie (Shell, BP : maintenant chers par rapport à leur dépendance au cours du pétrole, Rubis)
Conso de base (Reckitt B., L’Oréal) : n’ont pas atteint mon prix d’achat (bien que la livre soit intéressante pour RB)
Industrie (ASML, Deutsche Post)
Telecom (Deutsche Telekom)

Dernière modification par bluenote (30/06/2016 10h21)

Hors ligne

 

#224 29/06/2016 17h26 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

C’est vrai que le dollar est cher ces derniers mois, mais il semblerait que le cours intègre les risques politiques qui pèsent actuellement sur l’euro, ainsi, peut-on considérer qu’il est à son prix ? Pourquoi vaudrait-il moins alors que l’économie US est en croissance vs. l’économie zone euro qui stagne ? Peut-être est-il tout simplement à son prix (efficience des marchés) ? A vous de juger. Pour le coup je vous rejoins, je n’ai plus acheté d’USD depuis quelques temps (mais je n’en ai pas vendu non plus), je me contente de faire tourner certaines positions existantes et de réinvestir les dividendes et pour le moment ça me convient.

Je publierai dans les prochains jours mes achats récents, peut-être que certaines idées pourraient vous intéresser.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#225 30/06/2016 10h02 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Oui, merci, je regarderai.

Pour ce qui est de la liquidité de l’ETF, ça me rappellera (un peu), l’illiquidité de certaines obligations, pour lesquelles il fallait attendre trois mois avant de voir son ordre exécuté…

Dernière modification par bluenote (30/06/2016 10h19)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech