Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#151 05/04/2015 20h09 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   90 

Heureux de vous revoir cher Lopazz !


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#152 06/04/2015 18h53 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Merci ! Je suis de retour, et en pleine forme !

Un peu déçu toutefois de voir que mon reporting n’intéresse pas grand monde. Est-il trop détaillé ? Trop axé US ? Pas assez dans les valeurs à la mode (AAPL et compagnie) ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#153 06/04/2015 18h58 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   90 

pour ma part, ne changez rien, le reporting de vos mouvements est très bien!

Je penses que beaucoup de ptf sont suivi (au sens lecture) sans message.

Dans mon cas, je suis les ptf "poids lourds" ou ceux servant à en tirer des revenus, car se sont ceux qui m’ intéressent le plus.

modifié, car mal lu le commentaire de lopazz
smile

Dernière modification par Ricou (06/04/2015 19h06)


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#154 06/04/2015 18h59 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Bien qu’étant nouveau sur le forum, j’ai dans mes favoris de mon navigateur un grand nombre de topics que je consulte tous les débuts de mois (voir plus) pour suivre l’évolution du PF et pour autant sans jamais commenté !
Cela n’enlève en rien la qualité du reporting. C’est clair, net, bien détaillé, pas besoin de poser 36 000 questions.

Dernière modification par Pinsuti (06/04/2015 18h59)

Hors ligne

 

#155 06/04/2015 19h58 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   554 

Puisque vous êtes demandeur de retours : heureux de voir une évolution qui me semble intelligente dans votre réflexion, d’autant plus qu’elle vient assez peu de temps après vos débuts.

Toutefois, je trouve un peu dommage que vous ne poussiez pas la chose jusqu’au bout. Mon sentiment est que vous vous bridez, comme si on mettait un moteur digne d’une Peugeot dans une Ferrari.
Notamment : on voit que vous comprenez assez bien la supériorité à la fois en termes de risques et de récompense d’un investissement VS un autre, et pourtant, d’après vos propos vous vous entêtez.
Par exemple, vos commentaires démontrent clairement que vous avez compris que Liberty Global avec un discount sur sa NAV et à un multiple des profits cash qui ne price pas de croissance était un excellent investissement (et en plus fiscalement avantageux), tout comme vous comprenez que Coca à plus de 20 fois ses profits cash alors que la société décroît ces dernières n’a absolument rien d’attractif. Toutefois, malgré toute la rationalité de vos réflexions, vous persistez à dire qu’il vous en faut et acceptez de porter les risques de valorisation. Mon sentiment : c’est vraiment étrange (irrationnel ?).

Bien sûr, cet avis n’engage que moi et n’est pas une critique : chacun doit suivre son parcours d’apprentissage. Je réagis uniquement par rapport à votre réflexion (et ne comptais pas réagir initialement).

Hors ligne

 

#156 06/04/2015 21h54 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Bonjour Sergio et merci pour votre intervention, pertinente et pleine de bon sens comme à votre habitude.

Oui ! Je suis demandeur de retours. Sinon, je n’aurais pas posté un aussi gros pavé smile

Vous prenez comme exemple KO, dont le chiffre d’affaires annuel et le BNPA sont en baisse sur ces dernières années. C’est une entreprise qui n’est pas forcément représentative des autres blue-chips que j’ai en portefeuille, mais le choix de celle-ci pour la comparaison est tout à fait justifiable dans la mesure où il s’agit de ma plus grosse position qui représente 8% du portefeuille.

Par ailleurs, vous comparez cette dernière à Liberty Global, que j’ai acquis à 40 USD en août 2014, et qui est certainement l’une des plus belles affaires que j’ai pu faire sur les marchés l’année dernière. Aujourd’hui, à 50 USD + change, je serais un peu moins enthousiaste pour renouveler cette acquisition, mais l’entreprise en elle-même est toujours digne de la plus grande attention.

C’est un peu le combat de David contre Goliath, mais plutôt que d’opposer un titre contre un autre, je vais commenter le fond de votre opinion et vous exprimer mon point de vue en fonction de ma situation.

L’objectif premier de mon portefeuille est la génération de revenus, peu importe les conditions de marché. Ayant arrêté mon activité professionnelle il y a un an, j’aurai besoin dans un future proche, d’un flux de trésorerie pour financer mes besoins courant. Aujourd’hui, ce n’est pas encore le cas, puisque je dispose d’une poche de liquidités placées à court terme dans laquelle je peux me permettre de puiser.

L’approche "dividend growth" semble être, à première vue, celle qui convient le mieux à mes besoins. C’est l’approche initiale du portefeuille : diversifier dans plusieurs secteurs, plusieurs domaines, plusieurs devises, dans des grosses capitalisations shareholder-friendly disposant de barrières à l’entrée et dont le dividende est en hausse et distribué de manière ininterrompue depuis de nombreuses années (52 ans dans le cas de KO) ; ces éléments pouvant laisser croire qu’il le serait encore à l’avenir.

J’entends bien vos arguments au sujet de la survalorisation de KO qui ne reflète en aucun cas les perspectives de croissance et l’évolution de son compte de résultat lors de ces dernières années. Je ne peux que vous rejoindre à ce sujet, mais en attendant, le dividende continue d’être augmenté, et KO ne peut absolument pas se permettre un "dividend cut", sans quoi la société se ferait battre à mort par le marché.

Alors, concrètement, quel est le risque ? Prenons l’exemple (peu probable), d’un "dividend freeze" (ou assimilé : augmentation trimestrielle d’un centime, par exemple). A mon cours d’achat, j’ai verrouillé un yield de 4,0% qui correspond dans l’état actuel des choses à une prime de 350 points de base par rapport à l’OAT 10 ans. N’ayant aucun doute dans la capacité de KO à me verser un dividende égal à celui d’aujourd’hui sur, disons, les 10 prochaines années, et au surplus, ayant suffisamment confiance dans le management pour considérer les mauvais chiffres de ces dernières années comme une "erreur de parcours" (le lancement récent des nouveaux produits "Coca Life" et "Finley" pouvant être un moteur de croissance), je ne considère que cette entreprise a tout à fait sa place dans mon CTO.

J’ai évidemment pensé à liquider certaines de mes positions orientées "dividendes", et à me positionner de manière plus concentrée et plus conséquente sur des sociétés du style Liberty Global ou Viacom. Voici la principale raison pour laquelle je n’ai pas considéré ce choix comme pertinent, en ce qui me concerne :

Le retour à l’actionnaire se fait principalement par le biais de la croissance des bénéfices favorisée par une politique agressive de buyback, sensée se matérialiser par une augmentation du cours de l’action, si l’on suppose un P/E équivalent. Celui qui veut percevoir les fruits de son investissement bénéficiaire est donc contraint de vendre une partie au moins de ses titres, de manière plus ou moins régulière, enrichissant au passage son courtier à chaque transaction.

En cas de chute globale des marchés, comme lors des dernières crises que nous avons vécues, tous les titres sont tirés vers le bas. Les "dividend aristocrats" le sont en général un peu moins (je n’ai malheureusement pas les graphiques de comparaison sous la main), mais surtout, si l’investissement a respecté les règles de prudence, les dividendes continuent de tomber… Là où d’autres investisseurs seront contraints de vendre des titres à des prix qui ne reflètent pas la juste valeur de l’entreprise.

Ainsi, il ne me paraît pas idiot que le cœur de mon portefeuille d’actions continue à exercer sa fonction de "dividend cow" (sur la globalité de l’investissement prévu, disons les deux tiers), tout en mettant à profit une part importante de celui-ci (un tiers) à l’exploitation de l’inefficience ponctuelle des marchés.

Je soumets cette allocation à votre critique, j’aimerais aussi connaître celle qui serait à votre avis la plus appropriée à mes besoins ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#157 06/04/2015 22h31 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   554 

J’ai pris KO uniquement pour l’exemple mais vous avez saisi l’idée, donc inutile d’en débattre plus que cela (et aussi parce que KO n’a jamais été aussi chèrement valorisée alors qu’elle avait aussi peu de perspectives de croissance accessoirement, mais c’est très secondaire pour l’argumentaire).

Disons qu’il me semble pertinent de faire un stress-test sur chacune des positions d’un portefeuille (le mien, le vôtre, ou tout autre). Exemple : Avez-vous envisagé ce qui se passerait si jamais nous revenions à des taux dans les 6-7 % un jour (je ne sais pas si/quand cela arrivera, mais imaginons - sachant que ces taux sont tout à fait standards aux US depuis plus de 100 ans - c’est presque leur valeur moyenne sur la période d’ailleurs) ? Que vaut alors votre dividende à 3 ou 4% sans croissance des profits dans un tel contexte ?

Je ne veux pas paraître alarmiste, je suis sans doute un peu paranoïaque, mais je pense qu’il vaut mieux être confortable avec l’ensemble des scénarios.

Si vous êtes d’accord avec ces risques de valorisation (que vous semblez à peu près bien comprendre), je pense que vous devriez, comme vous le faîtes déjà en partie, garder du cash (rémunéré au minimum mais tant pis) pour vos besoins et ne pas jouer avec le feu.

Uniquement si vous comprenez que vos aristocrates sont dangereusement valorisés bien entendu - dans le cas contraire, ne me croyez surtout pas et ne m’écoutez surtout pas !

Hors ligne

 

#158 06/04/2015 22h41 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Excellente idée. Je vais travailler sur le sujet et je posterai ici le résultat de mes recherches !


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#159 07/04/2015 12h05 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   48 

Merci pour le reporting

Quelques points.

Votre pôle consommation de base est un modèle du genre. Ne vendez rien amha.

MacDo c’est bien plus que de la restauration rapide. C’est du foncier de qualité et une logistique d’approvisionnement exceptionnels. C’est avant tout un réseau de distribution difficilement délogeable. Ils sont capables de distribuer très rapidement ce que la clientèle demande. Par ailleurs, un burritos Chipotle je ne suis pas certain que celà soit bien sain. Et d’autre part, les burger king et KFC tournent bien donc les gens demandent encore du fast food. Si le nouveau management se montre plus efficace que le précédent les résultats ne tarderont pas à venir. Par contre je suis d’accord, le prix de l’action n’est pas particulière donné. Pas un "screaming buy".

ARCP a été une leçon à priori riche d’enseignements car j’ai le souvenir que vous "moquiez" un peu ceux qui avaient vendu le jour de la dégringolade. La bourse est une école de l’humilité. wink

Viacom semble effectivement avoir du potentiel. A étudier.

Hors ligne

 

#160 07/04/2015 23h13 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

swantonbomb a écrit :

Merci pour le reporting

Quelques points.

Votre pôle consommation de base est un modèle du genre. Ne vendez rien amha.

MacDo c’est bien plus que de la restauration rapide. C’est du foncier de qualité et une logistique d’approvisionnement exceptionnels. C’est avant tout un réseau de distribution difficilement délogeable. Ils sont capables de distribuer très rapidement ce que la clientèle demande. Par ailleurs, un burritos Chipotle je ne suis pas certain que celà soit bien sain. Et d’autre part, les burger king et KFC tournent bien donc les gens demandent encore du fast food. Si le nouveau management se montre plus efficace que le précédent les résultats ne tarderont pas à venir. Par contre je suis d’accord, le prix de l’action n’est pas particulière donné. Pas un "screaming buy".

ARCP a été une leçon à priori riche d’enseignements car j’ai le souvenir que vous "moquiez" un peu ceux qui avaient vendu le jour de la dégringolade. La bourse est une école de l’humilité. wink

Viacom semble effectivement avoir du potentiel. A étudier.

Bonjour,

Merci pour votre participation.

Le pôle conso de base me convient comme il est dans la conjoncture actuelle. Je vais quand même effectuer un stress test global et ligne par ligne dans les prochains jours, pour voir s’il y a des ajustements à faire.

Concernant MCD, c’est du foncier de qualité, d’accord. Une logistique d’approvisionnement hors normes de produits dont la demande est en baisse. Chipotle ne fait pas que des burritos, en y ayant déjeuné plusieurs fois, je me suis aperçu que la plupart des clients consomment des "bowls" : en général haricots noirs et riz + 1 protéine (boeuf, poulet, tofu) et parfois du guacamole. Souvent à emporter, tunnel de commande façon Starbucks, commande préparée sous les yeux du client, boissons de type soda ou premium/bio. Il y a de la demande pour du fast food, mais le MacDo bashing est à la mode, la mauvaise réputation de la chaîne est en train de prendre de l’ampleur. Pour les consommateurs de fast food traditionnel, la mode est au "tout sauf McDo", pour les consommateurs premium, la mode est au fast fresh food ; cette évolution comportementale se fait à l’échelle mondiale, comme j’ai pu le remarquer lors de mes nombreux voyages récents. Un relais de croissance pourrait être la vente de produits alimentaires en grande surface (i.e. sauce du Big Mac) ou des acquisitions externes ? Quoiqu’il en soit, je souhaite beaucoup de courage et de talent au nouveau management de MCD, a.k.a "The Sleeping Giant", pour réveiller la bête.

Concernant ARCP, je le répète, je n’ai aucun regret d’avoir vendu à 8,22 USD. Au vu des évènements qui se sont produits, la position était devenue spéculative, et la situation aurait pu dégénérer car personne ne savait combien de cadavres il y avait dans le placard. Je ne parle même pas du "dividend cut" qui entraîne immédiatement un "screaming sell" dans le cas d’une foncière, en ce qui me concernent. Ceux qui ont investi avant la découvert des manipulations comptables et qui se réjouissent aujourd’hui de la hausse du cours sont toujours en MV latente importante à parité constante, et la probabilité qu’ils eussent à subir des pertes en capital définitives au moment exact où j’ai liquidé ma position était très importante. Je me permets de vous rappeler que ce feuilleton comportait un rebondissement par jour - ou presque, qui n’était en aucun cas assimilable à du "bruit ambiant", et l’opinion d’un jour donné pouvait être rationnellement à l’opposé de celle de la veille.

Viacom a définitivement du potentiel à ce prix-là. L’annonce d’aujourd’hui renforce mon opinion sur le potentiel MT-LT de la compagnie.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#161 17/07/2015 04h03 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Bonjour à tous,

C’est l’heure de la mise à jour.

Pour rappel, la dernière mise à jour datait du mois d’avril 2015. La synthèse du portefeuille était la suivante :

Valeur du portefeuille : 706.494 EUR dont 151.104 EUR de liquidités en EUR et USD
Total des apports : 500.000 EUR
Yield on cost (EUR) : 5,79 %
Rendement courant : 3,64 %
Rendement brut annuel : 20.194 EUR
Plus-value latente et dividendes encaissés : +206.494 EUR
Performance annualisée de la part depuis mai 2012 : +20,94%

Aujourd’hui, on en est là :

Valeur du portefeuille : 753.631 EUR dont 123.440 EUR de liquidités en EUR et USD
Total des apports : 530.000 EUR
Yield on cost (EUR) : 5,94 %
Rendement courant : 3,20 %
Rendement brut annuel : 24.132 EUR
Plus-value latente et dividendes encaissés : +223.631 EUR
Performance annualisée de la part depuis mai 2012 : +18,42%

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_capture_plein_ecran_17072015_025111.jpg
Indice = Carmignac Patrimoine A

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_capture_plein_ecran_17072015_040707.jpgScreenshot1
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_capture_plein_ecran_17072015_040744.jpgScreenshot2

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_capture_plein_ecran_17072015_040853.jpg

Commentaires de gestion :

Les derniers mois ont été marqués par le retour de la volatilité sur les marchés, en particulier sur les REIT américaines et canadiennes qui ont chuté de près de 20% par rapport à leur plus haut annuel en raison des anticipations de relèvement des taux par la FED. Ainsi, les valorisations sont revenues à un niveau historique moyen, voire dans la fourchette basse en particulier pour celles qui officient dans le domaine de la santé. La valorisation des REIT canadiennes est devenue attractive compte tenu de la décote sur actif net, du taux de rendement élevé, et de la parité EUR/CAD moins défavorable que EUR/USD. J’ai profité de cette situation pour investir des liquidités supplémentaires sur les foncières US et canadiennes en renforçant certains holdings et en ouvrant de nouvelles positions.

En Europe, le regain de volatilité a fait plonger le CAC de près de 10%, malheureusement ce n’était pas assez pour moi, la marge de sécurité même à ce prix étant inexistante. J’ai du me satisfaire de contempler la baisse et la hausse qui a suivi sans pouvoir investir le moindre euro.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 17/07/2015

~Consommation discrétionnaire (8,8%) :
   500 Liberty Global PLC (USD)___________________3,6%
   200 Viacom Inc (USD)___________________________1,8%
   175 Lowe's Cos Inc (USD)_______________________1,7%
   300 Twenty-First Century Fox Inc (USD)_________1,5%
    25 Liberty Global plc LiLAC (USD)_____________0,2%

~Consommation de base (29,8%) :
  1200 Coca-Cola Co/The (USD)_____________________7,3%
   300 Clorox Co/The (USD)________________________4,9%
   500 Altria Group Inc (USD)_____________________3,9%
   525 Unilever PLC (GBP)_________________________3,5%
   310 Colgate-Palmolive Co (USD)_________________3,1%
   235 Procter & Gamble Co/The (USD)______________2,8%
   200 Philip Morris International Inc (USD)______2,5%
    96 Wal-Mart Stores Inc (USD)__________________1,0%
   105 Hormel Foods Corp (USD)____________________0,9%

~Energie (7,1%) :
   680 Kinder Morgan Inc/DE (USD)_________________3,7%
   222 Rubis SCA__________________________________2,4%
  1000 BP PLC (GBP)_______________________________1,0%

~Services financiers (13,6%) :
   129 CIC________________________________________3,9%
   500 SCOR SE____________________________________2,7%
   240 Visa Inc (USD)_____________________________2,5%
   600 AXA SA_____________________________________2,3%
   300 Bank of Nova Scotia/The (CAD)______________2,2%

~Santé (7,3%) :
   213 Johnson & Johnson (USD)____________________3,1%
   150 Sanofi_____________________________________2,4%
    63 Orpea______________________________________0,7%
    64 AbbVie Inc (USD)___________________________0,7%
    64 Abbott Laboratories (USD)__________________0,5%

~Industrie (2,1%) :
   150 Deere & Co (USD)___________________________2,1%

~Matériaux de base (2,3%) :
   121 Air Liquide SA_____________________________2,3%

~Technologie de l'information (3,1%) :
   100 Apple Inc (USD)____________________________1,9%
   200 Neopost SA_________________________________1,3%

~Services de télécommunication (1,5%) :
   280 Proximus___________________________________1,5%

~Services aux collectivités (2,1%) :
   500 Canadian Utilities Ltd (CAD)_______________2,1%

~Immobilier (22,3%) :
   950 Realty Income Corp (USD)___________________6,5%
   900 Dream Office Real Estate Investment Trus___2,5%
  1200 Cominar Real Estate Investment Trust_______2,5%
   245 Digital Realty Trust Inc (USD)_____________2,4%
   200 WP Carey Inc (USD)_________________________1,8%
   280 Corrections Corp of America (USD)__________1,4%
  1200 Agellan Commercial Real Estate Investmen___1,2%
   200 HCP Inc (USD)______________________________1,1%
   200 Omega Healthcare Investors Inc (USD)_______1,0%
   500 Medical Properties Trust Inc (USD)_________1,0%
   200 Chatham Lodging Trust (USD)________________0,8%

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
_________________________________________________16,4%

Fait avec xlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 16/07/2015 (immobilier uniquement)

~Diversifié (35,6%) :
  1200 Agellan Commercial Real Estate Investmen___5,3%
  1200 Cominar Real Estate Investment Trust______11,0%
   900 Dream Office Real Estate Investment Trus__11,4%
   200 WP Carey Inc (USD)_________________________7,9%

~Santé (14,1%) :
   200 HCP Inc (USD)______________________________4,9%
   500 Medical Properties Trust Inc (USD)_________4,5%
   200 Omega Healthcare Investors Inc (USD)_______4,7%

~Centres de villégiature et hôtels  (3,7%) :
   200 Chatham Lodging Trust (USD)________________3,7%

~Bureaux (10,9%) :
   245 Digital Realty Trust Inc (USD)____________10,9%

~Commerce et centres régionaux (29,3%) :
   950 Realty Income Corp (USD)__________________29,3%

~Spécialisé (6,4%) :
   280 Corrections Corp of America (USD)__________6,4%

Fait avec xlsPortfolio
Les mouvements

Achats

J’ai investi sur Apple Inc (AAPL:US) suite aux trimestriels stratosphériques. J’ai pourtant passé deux nuits avant d’investir, mais avec le recul, je me dis que c’est une mauvaise chose. Je n’ai pas respecté l’une de mes règles, qui est de ne pas investir sur des produits nécessitant une innovation constante pour rester compétitifs. Je cherche un point de sortie.

Je suis aussi allé sur 21st Century Fox (FOXA:US). Une belle wide-moat propriétaire d’un large réseau de câble, de droits de diffusion dans le sport (notamment NFL) et de contenus de qualité.

Et ma petite trouvaille DivGrowth, c’est Canadian Utilies (CU:CN). Un aristocrate de dividendes canadiens, tourné vers l’international, principalement dans le domaine des utilities. Plus de 40 ans de dividendes croissants, avec une belle croissance ces dernières années et cotant sous son P/E historique (actuellement environ 15). Elle rejoint mon coeur de portefeuille. A découvrir si ce n’est pas encore le cas, pour les investisseurs DivGrowth.

En France, j’ai participé à l’augmentation de capital sur Rubis (RUI:FP) et j’ai reçu mon dividende en actions nouvelles. Bon choix, les M&A ont été largement saluées par le marché. Le potentiel ne semble pas épuisé.

Foncières

Renforcement de Realty Income (O:US) +350 titres, Retail REIT.
Achat de 200 WP Carey (WPC:US), présenté dans la rubrique foncières, Sale and Lease-back REIT.
Achat de 200 Omega Healthcare Investors (OHI:US), Health REIT.
Achat de 500 Medical Properties Trust (MPW:US), Health REIT.
Achat de 900 Dream Office (D-U:CN), Office REIT.

_____

Ventes

Vinci (DG:FP) : j’ai soldé la ligne post-div à 55,20 EUR. Survalorisé, marge faible, cyclique, aucun avantage concurrentiel.

GSK (GSK:LN) : j’ai vendu tous mes titres à 1516 GBX. Pression sur les marges, pas de potentiel de croissance. Je ne vois rien d’autre à l’horizon qu’un dividend cut.

Un A/R intraday "momentum" sur le tracker Lyxor ETF FTSE Athex 20 (GRE:FP) qui m’a permis de faire une plus-value en quelques heures, fin avril. Un autre A/R sur BHP Billiton (BLT:LN) qui m’a permis de vendre le solde de mes actions en légère plus-value. J’en ai profité pour larguer les titres South32 (S32:LN) issus du spin-off. J’aimerais éviter à l’avenir les sociétés dont les bénéfices reposent sur l’évolution du cours d’une matière première.

_____

Perspectives

Matérialisation de plus-values et patience

J’ai prévu de matérialiser quelques plus-values hors PEA et j’attends les délais nécessaires pour bénéficier de l’abattement de 50%. La baisse de l’EUR/USD et l’augmentation des cours a fait s’envoler la contrepartie de mes investissements américains, et la règle de calcul française de l’imposition sur la plus-value en devises rend fiscalement pénalisante la concrétisation de celles-ci avant un délai minimum de 2 ans.

Les opportunités se font toujours rares, je suis à court de dollars et j’ai beaucoup de mal à en acheter à 1,10. J’espère pouvoir en récupérer rapidement de la vente d’Apple. Je ne trouve rien à bon prix en Europe, je suis plutôt bearish sur l’UK et les marchés exotiques ne me tentent pas. Il n’y a guère que les REIT canadiennes qui ont l’air intéressantes, mais elles représentent déjà 6,2% de mon portefeuille global, il n’y a pas lieu de renforcer. Suite à la vente d’un de mes véhicules je dispose au total de près de 800.000 EUR de liquidités à investir… Il va falloir faire preuve de patience.

Dernière modification par lopazz (17/07/2015 04h11)


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#162 18/07/2015 07h29 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour
Merci pour le reporting complet! Peut etre pourriez vous indiquer svp comment se repartissent ces sommes en fonction des poches fiscales (pea, cto, etc….) le TMI et la csg latente. D une maniere generale les reportings decrivent trop souvent une performance brute de fiscalite a mon gout pourtant c est un critere important…puisqu incontournable bien qu en partie specifique a chaque investisseur en fonction de l avancement de son patrimoine. Par avance merci. Enfin quelle est donc la nature de ce vehicule a 800 k ? Une ferrari ?
bonne journee

Dernière modification par skywalker31 (18/07/2015 07h31)

Hors ligne

 

#163 18/07/2015 12h38 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Bonjour,

150k€ versés sur le PEA sont devenus environ 213k€ (dont 100k€ de liquidités)
380k€ versés sur le CTO sont devenus environ 541k€ (dont 22k€ de liquidités)

TMI aujourd’hui à 41% mais il devrait baisser à partir de 2016, parce-que j’ai arrêté mon activité professionnelle.

CSG latente 24.250 EUR dont une partie ne se concrétisera probablement jamais, certaines holdings de mon portefeuille étant supposées être des "buy&hold forever".

Je pense que le meilleur demeure la performance brute de fiscalité car comme vous le précisez, celle-ci est variable en fonction des autres revenus. La performance, à mon avis, que ce soit d’un index, d’un fond, ou d’un portefeuille, doit se mesurer nette de frais de gestion, courtage, garde, change, mais brute de fiscalité et dividendes réinvestis. C’est la seule façon valable de comparer sa gestion. Cela n’aurait pas de sens, par exemple, de déduire l’ISF de ma performance globale.

Sinon, en ce qui concerne la poche de liquidités, si vous jetez un oeil au compte-rendu précédent, vous verrez qu’elle était déjà de taille conséquente (600k€). L’augmentation de 200k€ provient effectivement de la vente d’une Ferrari et d’un petit studio en province.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#164 18/07/2015 13h04 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   214 

lopazz a écrit :

La performance, à mon avis, que ce soit d’un index, d’un fond, ou d’un portefeuille, doit se mesurer nette de frais de gestion, courtage, garde, change, mais brute de fiscalité et dividendes réinvestis. C’est la seule façon valable de comparer sa gestion. Cela n’aurait pas de sens, par exemple, de déduire l’ISF de ma performance globale.

Oui et non, certaines décisions peuvent être influencées par votre imposition. Il m’est par exemple plus intéressant au niveau fiscal de percevoir des dividendes de sociétés cotées aux États-Unis, j’ai donc tendance à fortement privilégier les actions américaines. La performance brute sera donc influencée par l’objectif de performance nette. Il est donc absurde de mesurer votre performance nette sachant que c’est la brute qui compte. Ensuite, vous avez une grosse poche de liquidités qui n’est pas inclus dans le calcul de performance. Le devrait-elle ? Ou pas ? Beaucoup de facteurs justes ou injustes viennent interférer avec les mesures de performance (même brutes).

J’en suis arrivé à la conclusion que toutes ces comparaisons n’avait pas vraiment de sens, seule compte l’évolution de votre patrimoine net de toutes charges, impôts et autres. Je ne fais pas trop de soucis pour le votre, il a l’air dans de bonnes mains.

Dernière modification par Wawawoum (18/07/2015 13h06)

Hors ligne

 

#165 18/07/2015 13h18 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

D’accord sur le fait que la fiscalité peut influencer telle ou telle décision, surtout en matière d’investissement en devises. Un exemple flagrand : la moitié de ma plus-value latente sur Liberty Global est due à l’augmentation du dollar US, l’autre moitié seulement correspondant à l’augmentation de la valorisation du titre. Sachant que cette position a été prise avec des dollars changés à un cours beaucoup plus avantageux, et tenant compte de mon TMI actuel, je devrais donner environ la moitié de mes PV aux impôts (CSG comprise) si je concrétisais ma plus-value avant 2 ans de détention, je n’ai aucun intérêt à passer à la vente.

Je vous rejoins donc sur le fait que la comparaison est sommes toutes assez peu pertinente. Elle peut même s’avérer dangereuse lorsqu’elle dépasse le benchmark, en induisant une confiance en soi injustifiée.

Une partie de la poche de liquidités est inclue dans la performance de la valeur de la part : les liquidités dormantes sur le CTO. Le reste est placé sur des AV (fond euros) et des "super" livrets.

Je préfère moi aussi mesurer la performance nette/nette globale du patrimoine, avec un objectif simple : inflation +4% annualisés, pour l’instant je ne m’en sors pas trop mal mais la prudence est de mise !


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#166 18/07/2015 13h32 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   66 

Dommage de ne pas avoir vu lors de votre achat que Liberty Global est éligible au PEA (siège aux UK).


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#167 18/07/2015 14h08 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

A cette époque Binck, que j’ai pourtant sollicité de nombreuses fois à ce sujet, ne permettait pas d’investir sur Liberty Global dans le cadre d’un PEA…


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#168 18/07/2015 14h45 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   66 

Quelle pitié !
C’est un combat permanent ces valeurs éligibles que les courtiers par négligence n’inscrivent pas correctement.
Franchement je préfèrerais payer mes ordres plus chers mais avoir un courtier au top. Je veux bien perdre 15€ par ordre si cela me fait économiser des centaines ou des milliers d’€ d’impôts.
Nominalement c’est bien ces rendements sur les valeurs internationales mais quand il s’agit de passer à la caisse du fisc le rendement en prend un sérieux coup.

Dernière modification par bajb (18/07/2015 14h46)


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#169 18/07/2015 14h57 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Malheureusement ce n’est pas forcément mieux lorsqu’on paie ses ordres 15 EUR de plus…

N’ayant, en théorie, plus de revenus du travail à partir de 2016, la pression fiscale devrait baisser de manière conséquente. N’oubliez pas que les PV ne sont imposées que lors de la cession, avec un abattement de 50% lorsqu’elles sont détenues depuis plus de 2 ans seulement… En attendant, il n’y a que le flux de dividendes qui est imposé avec un abattement de 40%, je trouve la fiscalité est plutôt clémente si on la compare à d’autres pays !

On a quand même un cadre de vie exceptionnel en France (surtout ici dans le sud), un niveau de patrimoine et de culture que le monde nous envie, des moyens de transport rapides et efficaces, une couverture sociale, un coût de la vie relativement contenu… ça se paye !

Quand je compare ma vie en France avec celle aux USA où je passe environ 1 mois par an… je ne me plains jamais smile


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#170 18/07/2015 15h10 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   66 

J’admire votre sérénité.
Bien évidemment les 15€ doivent être justifiés par un meilleur service sinon…
Et puis payer plus cher oblige à la réflexion avant l’action. Ce serait intéressant de voir l’évolution du nombre moyen d’ordres en fonction du coût, mais je m’éloigne.


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#171 10/08/2015 22h26 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Point intermédiaire

Vente de Apple @ 132.07 USD (avant les trimestriels décevants)
Vente de Proximus @ 34.06 EUR
Achat de Exxon Mobil @ 77.97 USD


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#172 11/08/2015 20h46 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Encore une louche (100 titres) de Exxon Mobil @ 76.84 USD. Je n’arrive tout simplement pas à y résister.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#173 12/08/2015 12h38 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   88 

Bonjour lopazz,

Juste pour vous taquiner, votre dernier message n’est il pas en contradiction avec le message 161.
Les revenus d’exon dependent quand meme un peu du prix du baril, n’est ce pas?

Hors ligne

 

#174 12/08/2015 19h26 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Complètement ! D’ailleurs j’ai pris beaucoup de temps pour trancher sur le sujet.

Mais Exxon à ce prix là, c’est un peu l’exception qui confirme la règle. Je pense ne pas avoir un total return inférieur à l’inflation sur un horizon 5-10 ans, et ce, indépendamment du prix du baril. Et puis, la ligne Exxon représente 2,4% du portefeuille : même si la boîte devait faire faillite (peu courant pour un AAA), il y aura toujours assez de dividendes pour remplir le frigo et payer la note d’électricité wink

Plus de détails sur mes motivations dans le prochain reporting.

Je détiens 200 titres XOM.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#175 24/08/2015 23h11 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Achat de Diageo @ 16.63 GBP
Achat de Anheuser-Busch InBev @ 91.85 EUR
Achat de 3M @ 139.27 USD
Achat de United Technologies @ 91.32 USD
Renforcement de Exxon Mobil @ 70.80 USD
Renforcement de Dream Office REIT @ 20.50 CAD

Quelle journée ! Tout un programme smile


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech