Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#276 02/10/2016 12h11 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   246 

Lopazz vous écrivez
"la structure capitalistique unique et brevetée de Vanguard fait que les détenteurs des ETF sont en fait les actionnaires, ce qui est différent des autres établissements qui commercialisent des ETF."

En quoi un etf Vanguard d’Irlande serait different d’un I-share Irlande - pourquoi on ne serait pas autant "actionnaire" en détenant des i-shares ??

Merci d’avance pour votre patience!

Hors ligne

 

#277 02/10/2016 12h30 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   109 

Sissi

Lopazz a peut être une réponse différente mais je crois que la réponse à votre question (par Vanguard himself) est ici

C’est exactement sur ce genre de produits synthétiques que se situe le risque de perte du capital. Notamment (contrairement à ce qui est écrit dans ce lien) sur les matières premières où il y a plus d’or papier qu’il n’en existe réellement dans le monde…

Pour la politique de Vanguard sur ces etfs synthetiques elle est résumée en toute fin de document page 13.

Dernière modification par MisterVix (02/10/2016 12h31)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#278 02/10/2016 12h38 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   246 

MisterVix
Il me semblait que les etfs Vanguard actions europe de Lopazz sont physiques - comme mes etfs ishares actions europe…
Suis curieuse de lire Lopazz la-dessus - mais thanks pour votre feedback!

Dernière modification par sissi (02/10/2016 12h40)

Hors ligne

 

#279 02/10/2016 13h25 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   285 

Mistervix,

A mon avis, vous vous méprenez sur pas mal de choses sur l’investissement passif et les ETF. Même si je comprends tout à fait que tout le monde n’y adhère pas.

Mistervix a écrit :

Ce qui est sûr c’est que si les ETF vont au tapis, les indices y vont aussi. Mais un titre vif sera toujours là sur long terme, un etf qui investit via levier/produits dérivés sur son sous jascent peut être pas.

Je ne comprends pas trop ce que cela veut dire, mais quelques points:
- Je pense aussi qu’il faut différencier les ETF à effet de levier, matière première (etc.) mais la plupart font de la réplication d’indice actions ou obligs. Et là je ne vois pas trop le risque. Qu’est ce qui vous inquiète ? Le risque de faillite de l’ETF ? Le risque que si un ETF tombe çela entraine tout l’indice ? Le risque de la baisse d’un indice ?
- Je pense qu’il est probable que votre titre vif soit dans un indice, donc vous êtes dans le même bateau que le prossesseur d’un ETF (sauf qu’il est beaucoup plus diversifié)
- Comment un ETF qui possède physiquement les titres peut faire faillite ? C’est comme si vous me disiez "je suis très inquiet d’être chez un courtier, il peut faire faillite" (c’est d’ailleurs le cas, mais vous abstenez vous de passer par un courtier ?).
- Sur le sujet des ETF synthétique c’est un peu plus compliqué (il y a une discussion sur le sujet ici: Les risques des trackers synthétiques)
- L’immense majorité des trackers dans le monde sont à réplication physique, et pas seulement les Vanguard. iShares est surement à bien plus de 95% en réplication physique (même peut être 100%, je n’ai pas vérifié), que ce soit pour les actions Europe, US ou autres

Dernière modification par Fructif (02/10/2016 15h18)

Hors ligne

 

#280 02/10/2016 14h41 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   109 

Je parle bien des ETFs synthétiques pour le risque de tout perdre sans que le sous jascent aille à zéro, notamment sur les matières premières puisqu’on possède un sous jascent qui n’existe pas.

Concernant les ETF physiques je vous rejoins entièrement, le possesseur de titres vifs et celui en ETF ont le même genre de propriété d’actions et sont donc dans le même bateau.

Par contre j’ai du mal à comprendre qu’on achète un indice (dans le CAC on achète Loreal, Sanofi et Peugeot GDF, ou jusqu’à récemment EDF sans distinction.)
Je trouve cet investissement par indices ou secteurs assez flippant /aberrant, mais c’est un autre débat que celui du portefeuille de Lopazz, désolé pour la disgression.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#281 02/10/2016 15h12 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   246 

Desolee si un peu hors sujet - mais réponse a MisterVix

En etfs il y a d’autres choix que les indices - par ex IUKD ou UKDV = high dividend UK ou aristocrate dividende UK avec distribution assez elevee IUKD (i-shares)  dans les 5.36% au prix de vendredi - et sans retenue a la source.
https://www.ishares.com/uk/individual/e … -ucits-etf

Perso j’ai bien plus d’actions que d’etfs - ça permet de jouer la volatilité davantage - mais si je vends quelque chose et suis a court d’idées de réinvestissement ou le stock que je convoite n’est pas a mon prix - a la prochaine petite baisse j’achète un etf distribuant avec le montant - qui paye 4/an.

Dernière modification par sissi (02/10/2016 15h14)

Hors ligne

 

#282 02/10/2016 15h17 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   285 

Si on parle d’ETF synthétique, quel est le risque de tout perdre sans que le sous-jacent aille à 0?
On possède toujours quelque chose. C’est amusant ce débat. C’est comme si quelqu’un vous disait à vous MisterVix "mais vous savez une action, il n’y a pas de réalité derrière, alors que l’immobilier c’est du vrai", car les gens ne font pas le lien entre action et entreprise.
Pour un synthétique action, l’ETF possède des actions physique (oui et plus de 90% d’actions physiques) et un Swap. En plus ce swap est sur collatéralisé. Alors, oui il y a plus d’intermédiaires, de risques de faillites etc. mais le risque d’aller à 0 n’est pas non plus très fort. Du même ordre que voir son courtier frauder et partir avec ses actions.
Les ETF matières premières je n’aime pas ça, tout comme les ETF à effet de levier. J’ai d’ailleurs écrit des articles dessus sur mon blog. Pour les MP, comme on stock pas le sous jacent oui ce sont des contrats futures (en plus on se prend le contango en pleine face). Mais est-ce qu’il y a un risque d’aller à 0 lorsque l’on possède des futures? Je ne suis pas expert en futures.

Et pour compléter Sissi. Il faut différencier ETF et indiciel/capi pondéré. On trouve de plus en plus d’ETF fondés sur des critères autres que la capitalisation boursière. Un ETF value automatique a de grandes chances de faire aussi bien (moi je pense mieux) qu’un gérant value ou un investisseur individuel value.

Dernière modification par Fructif (02/10/2016 15h20)

Hors ligne

 

#283 02/10/2016 16h53 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Pour la différence entre les ETF Vanguard et les autres ETF, en fait les Vanguard ne sont rien d’autres que des "parts ETF" du fonds correspondant. C’est en cela qu’ils sont différents des autres produits. Il y a un document qui synthétise un peu le concept par ici.

Pour aller plus loin, si vous avez le courage, vous pouvez lire le brevet qu’ils ont déposé ici.

Personnellement, même si le risque est infime, j’ai tendance à préférer les ETF à réplication physique plutôt que synthétique. Pour aller plus loin, on peut même distinguer les ETF RIC (Regulated Investment Company) comme Vanguard Total Stock Market (VTI) ou iShares Core S&P 500 (IVV), qui sont autorisés à réinvestir les dividendes, à prêter des actions et à utiliser les futures des indices, et les ETF comme SPDR S&P500 (SPY), qui dispose des plus gros volumes transactionnels, mais avec un tracking error et des frais légèrement plus élevés que leurs concurrents parce qu’ils ne sont ni autorisés à trader les futures, ni à réinvestir les dividendes, ni à prêter des actions. Le choix de la "sécurité" par excellente.

MisterVix, pourquoi croire que Peugeot et GDF n’auront pas un meilleur parcours boursier que L’Oréal ou LVMH ? Les premiers peuvent nous surprendre (comme Kinder Morgan qui a rebondi de 50% sur son plus bas alors que tout le monde se débarrassait des titres) alors que les autres peuvent stagner ou régresser (comme IBM ou Procter & Gamble par exemple). L’avantage de l’indice est qu’il capte l’intégralité de la performance du marché avec une répartition du risque maximale.

Pour en revenir sur le hedging et l’effet devise, je m’interroge car je n’exclus pas de switcher tout le portefeuille actions vers un ETF MSCI WORLD et les options qui s’offrent à moi sont les suivantes :

- Amundi CW8:FP, ETF synthétique coté en EUR et non-hedgé, TER 0,38%
- IWDE:LN, ETF physique coté en EUR et hedgé, TER 0,55%,
- SWDA:LN, ETF physique coté en USD et non hedgé, TER 0,20%.

Peut-être Fructif aurait un avis éclairé sur la question ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#284 02/10/2016 17h42 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Bonjour Lopazz,

Avez vous vu cette etude de vanguard to hedge or not to hedge  ?

Je l’ai trouvée très éclairante car elle aborde les points théoriques (effets sur la volatilité) et ensuite pratiques (expérience historique).

En gros, on peut en retenir que :
- pour des obligations, il faut hedger
- pour des actions, il faut probablement hedger si
  o Il y a une option de hedge pas trop chère
  o l’investisseur a une monnaie d’origine "safe heaven" type eur chf usd  yen, mais pas pour aud cad etc

À votre place, je ferais 50% hedged pour éviter de trop se poser de questions sur l’évolution de l’Euro et ne pas avoir de regrets d’avoir fait le mauvais choix, tout en limitant le coût du hedging.

Dernière modification par Treffon (02/10/2016 18h09)


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

#285 02/10/2016 18h29 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   285 

Le coûts du hedge est plus important que les frais mentionnés. Il est difficile de comparer sur un msci world qui est multidevise. Je prends donc le SP500 chez Amundi
- La version non hedgée côtée en dollar a fait 59,36% sur 4 ans, soit 12,36% par an
- La version hedgée en euros a fait 54,76% sur 4 ans, soit 11,54% par an
La différence est de 0,82% par an alors que la différence de frais est de 0,13pts. Ca fait donc un coup du hedge de 0,69% en plus de la différence de frais.

Moi j’aime bien la diversification en devise, je ne sais pas prédire l’avenir des devises et je n’aime pas payer ces frais … donc je partirais sur du non hedgé pas cher !
Donc parmi votre liste : SWDA (car je sais que vous préférez la réplication physique)

Sinon, savez vous si dans le cas de Vanguard les détenteurs de fonds europééns sont aussi actionnaires? Je n’ai pas regardé en détail, mais on ne m’a pas convoqué à une AG ou envoyé de rapport annuel …

Par ailleurs, je ne suis pas spécialement impressionné par le côté "les clients sont les actionnaires". En France on a nos chères mutuelles, et je ne suis pas sûr qu’elles soient mieux gérées que les assureurs "capitalistes". En tout cas, à mon avis, cela ne peut pas être le seul critères de sélection, même si sur le papier, je vous l’accorde, cela sonne bien !

Hors ligne

 

#286 02/10/2016 20h03 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Je viens de faire le même calcul entre IWDA (non hedgé) et IWDE (hedgé) :

IWDA : 9.53%
IWDE : 10.82%

Différence perf : 1.29%
Différence de frais : 0.35%
Donc coût du hedge : 0.94%

C’est extrêmement cher.

Si l’on rajoute les conclusions de l’étude Vanguard "To hedge or not to hedge", la réponse à la question est claire : je ne vais pas hedger le portefeuille à l’avenir.

Je viens de publier sur mon blog une étude de l’imposition des dividendes étrangers dans le cadre d’un investissement en ETF.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#287 02/10/2016 20h04 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   183 

lopazz a écrit :

Mon seul achat du trimestre est FAIVELEY, une small cap française qui affiche des résultats solides. Malheureusement, je n’en profiterai pas longtemps, car la boîte est actuellement dans un processus d’OPA qui devrait avoir lieu fin 2016/début 2017. Les dernières nouvelles de l’antitrust sont bonnes, l’UE devrait donner son accord avant le 24 octobre (date butoir). L’OPA se fera à 100 EUR par titre, je les ai payés 98 EUR le 28 septembre, entre temps il y aura un dividende de 1 EUR par titre. Si l’OPA se fait le 31 mars (scénario pessimiste), je toucherai donc un rendement annualisé de 6% hors frais. Une bonne façon de faire travailler mon abondante poche de liquidités qui rapporte si peu. Si l’OPA devait ne pas se faire (les chances sont extrêmement faibles, à mon avis), le cours va se faire matraquer mais les fondamentaux de la boîte sont excellents et le business me plaît, je me poserai alors la question de renforcer ma position à bas prix. Je dois cette idée d’investissement à Tssm, sur la file Où placer les liquidités de son PEA ?

Haha, si vous piochez dans mes idées pour les actions, vous êtes sur la mauvais pente :-)

D’ailleurs, mon investissement sur FAIVELEY est assez calamiteux, 1er achat le 28 juillet 2015 (il faut bien lire 2015) à 97 euros. Quel rendement ce portage ! J’ai été mal inspiré par un management trop optimiste. Il faut vraiment être mauvais pour ne pas savoir si l’on va avoir droit à un enquête approfondie ou non, et phase 2, je ne serai jamais rentré à 3 euros de bénef (+ un dividende à l’époque), sachant que l’horizon temporel double ainsi que le chances d’échec.
Aujourd’hui, mon scenario de base, ce sont les autorisations en octobre, le bloc et novembre et l’offre en décembre ou janvier du fait des fêtes

Pour revenir à nos moutons, on a un bon dossier qui m’excite bien qui va passer en enquête approfondie avec probablement des remèdes à apporter, qui devrait prendre 12 à 18 mois si l’on va au bout, c’est Monsanto. Pour rappel l’offre est à 128 cash + les dividendes d’ici là (à vérifier) pour un cours actuel de l’ordre de 100 USD. N’hésitez pas à faire une étude sur ce dossier et partager votre opinion sur combien vaut le dossier  monsanto en cas d’échec de l’opération. D’ailleurs, il publie la semaine prochaine et je n’anticipe rien de bon, le moment idéal pour rentrer sur ce portage ?

Hors ligne

 

#288 03/10/2016 22h27 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

lopazz a écrit :

Je viens de faire le même calcul entre IWDA (non hedgé) et IWDE (hedgé) :

IWDA : 9.53%
IWDE : 10.82%

Différence perf : 1.29%
Différence de frais : 0.35%
Donc coût du hedge : 0.94%

Bonsoir lopazz,

la version hedgée a donc fait mieux que la non-hedgée.

Dans ce cas, malgré les frais, le "coût" du hedge est négatif, non??

Hors ligne

 

#289 04/10/2016 15h26 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Excellente remarque, le calcul était complètement faux, je vais reprendre et détailler le calcul, ce sera plus facile de repérer une erreur :

IWDA est un ETF MSCI WORLD en USD, non hedgé.
IWDE est son équivalent hedgé en EUR.

Perf annualisée 5 ans :
IWDA : 9.53%
IWDE : 10.82%

Evolution EUR/USD annualisée 5 ans :
01/10/2011 - 1.3858
30/09/2016 - 1.1241

Calcul de l’évolution annualisée de la paire EUR/USD sur 5 ans :

1.3858 = 1.1241*X^5
1.3858/1.1241 = X^5
X = 5\/¯1.2328
= 1.0427

Donc évolution annualisée EUR/USD sur 5 ans = +4.03%

Différence perf : 1.29%
Différence de frais : 0.35%
Donc gain sur la devise : 0.94%
vs. évolution réelle de la devise : 4.03%
Donc coût effectif du hedge = 4.03-0.94% = 3.09%

C’est possible ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#290 04/10/2016 22h11 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Je ne suis pas un expert du sujet, mais voici mon analyse :

- Le MSCI world hedged to EUR n’est pas hedgé EUR/USD, mais hedgé de l’euro vers chaque monnaie de l’indice (50% USD, 8% yen etc…). Il faudrait donc retracer l’évolution de chaque monnaie… Complexe.

En théorie (hedge seconde par seconde et pas de frais), un indice tel que le S&P500 en USD et le S&P500 en EUR avec hedge EUR/USD devraient faire pareil : le gain du marché action. Le S&P500 en EUR fera par contre le gain du marché action + le gain lié à l’évolution de la monnaie.

En pratique, le hedge n’est pas fait chaque seconde mais chaque jour ou mois : il va y avoir une différence lié au "coup de chance" du moment où on refait le hedge. Et cela va être plus important pour un hedge mensuel que quotidien.

Sur le S&P 500 on peut pousser un peu l’étude en comparant un hedge quotidien, un hedge mensuel, et l’indice en USD :

AMUNDI ETF S&P 500 EUR HEDGED DAILY UCITS ETF  FR0011133644 dici
vs
iShares S&P 500 EUR Hedged UCITS ETF (hedgé mensuellement) dici
vs
AMUNDI ETF S&P 500 UCITS ETF - USD  FR0010912576  (dici

2015 : non-hedged   0.7; hedge J 0.2 (-0.5);   hedge M 0.3 (-0.4)
2014 : non-hedged 13.0; hedge J 12.8 (-0.2);  hedge M 12.7 (-0.3)
2013 : non-hedged 31.5; hedge J 31.4 (-0.1);  hedge M 31.0 (-0.5)
2012 : non-hedged 15.2; hedge J 15.4 (+0.2); hedge M 14.1 (-1.1)

On voit que le hedge quotidien est beaucoup plus précis que le hedge mensuel, car il y a moins d’effet chance lié au moment où on hedge.

Je dirais que Indice hedgé = Indice normal + facteur chance - coût du hedge "parfait"
Clairement le terme "facteur chance" existe, on peut le voir car il est pas le même pour un mensuel et un quotidien, et aussi car parfois l’indice hedgé fait mieux que l’indice normal (2012 pour le s&p 500, 2013-2015 pour le world).
Pour le terme "coût du hedge parfait", je ne sais pas si il existe, je ne connais pas assez la méthodologie MSCI/S&P et le marché des forwards. Peut être dépend-il du différentiel de taux d’intérêt entre les deux monnaies. A mon avis à long terme il est nul en moyenne.

Pour revenir à notre cas, à mon avis la seule chose qu’on peut faire est de comparer la performance de l’ETF hedgé par rapport à l’indice hedgé, on voit donc l’efficacité du management.

Pour ca j’aime bien faire la somme des différences entre l’ETF et l’indice sur les 3 dernières années et regarder aussi la tendance:
- Amundi s&p 500 : bat l’indice sur 3 ans de +0.4%
- Amundi s&p 500 daily hedged : -0.7% et s’améliore
- Ishares s&p 500 monthly hedged : - 0.4% et s’améliore
- Ishares world : bat l’indice de +0.2% et s’améliore
- Ishares world monthly hedged : -1.1% et s’améliore un peu

En conclusion :
- Un hedge quotidien par rapport à un hedge mensuel diminue la volatilité (celle liée au jour de négociation du forward) : on enlève un facteur de risque
- Un hedge quotidien est plus cher qu’un hedge mensuel (de l’ordre de 0.3% sur 3 ans ? il faudrait voir chez le même fournisseur)
- un hedge sur l’indice world coûte plus cher que sur le s&p 500 (plus de monnaies à couvrir) : 0.7% sur 3 ans
- Un hedge mensuel coûte environ 0.8% sur 3 ans en EUR/USD et 1.3% sur 3 ans (0.4 / an) en EUR/world (si on fait l’hypothèse que le coût d’un hedge parfait est de 0).

Le coût du hedge me parait honnête. Après ce n’est pas le seul critère pour prendre la décision, il faut aussi voir (je me répète, etude vanguard)
- 1) la corrélation entre "le change euro/monnaie de l’actif" et "la valeur de l’actif" : sur des actions emergentes, cette corrélation va être forte, il sera intéressant d’hedger
- 2) la volatilité de l’actif : si l’actif n’est pas volatile (obligations), il faut hedger
- 3) le reste de votre portefeuille : si le reste de votre portefeuille se comporte comme un hedge, alors ca ne sert à rien de doubler smile

Si hedger diminue la volatilité de 5% et coûte 0,3% / an, alors vous améliorez votre ratio de sharpe smile

Dernière modification par Treffon (04/10/2016 22h12)


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

#291 05/10/2016 11h13 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

En fait en y réfléchissant un peu plus l’explication du "coup de chance" est un peu fumeuse big_smile
Je ne sais pas trop pourquoi fondamentalement un hedge quotidien est meilleur au niveau tracking qu’un hedge mensuel, mais bon c’est ce qu’on observe.


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

#292 09/10/2016 17h30 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Merci pour cette étude détaillée.

Je vais rester sur une stratégie non hedgée, pour diminuer les coûts, mais aussi dans un souci de transparence sur la façon dont sont gérés mes ETF.

A ce propos, je lorgne sur l’ETF Vanguard Corporate Bond UCITS (VUCP:NA), qui permettrait, d’après ce que j’ai compris, de toucher des coupons obligataires sans retenue à la source.

Composition du portefeuille : 100% obligations d’entreprises américaines, donc pas de risque souverain, frais de gestion 0,12%, liquidité assurée par l’émetteur, cotation en EUR à Amsterdam, échéance moyenne 10 ans, duration moyenne 7 ans, qualité de crédit moyenne A- pour un rendement spot de 2.8%…  Possibilité de l’acheter en dollar également (VDCP:LN).

A mon avis, une alternative intéressante au fonds en euros, surtout si on considère qu’à long terme, le dollar a plus de chances de survie que l’euro. Sur un repli, je pourrais être acheteur pour investir un peu de mes liquidités et réduire la volatilité du portefeuille.

A part ça, j’ai publié sur mon blog un modeste article sur l’investissement en immobilier coté en bourse.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#293 10/10/2016 00h20 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

merci pour cette discussion enrichissante, je ne maîtrise pas la fiscalité ni les frais cachés sur les ETF mais ça donne envie de s’intéresser.

Fiat au dessus de 5 c’était pas du tout finalement!

Hors ligne

 

#294 10/10/2016 13h20 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   

Lopazz,

Lorsque vous dites:

"A mon avis, une alternative intéressante au fonds en euros, surtout si on considère qu’à long terme, le dollar a plus de chances de survie que l’euro", cela signifie-t-il que votre préférence irait plutôt vers l’ETF coté en $?

Hors ligne

 

#295 17/10/2016 20h48 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Ne sachant pas vraiment si la part en EUR était hedgée ou non, j’ai préféré contacter directement Vanguard pour confirmation. La part EUR correspond tout simplement à la part USD, convertie en EUR, il n’y a aucune stratégie devise.

Donc j’investirai sur la part en EUR, qui se négocie à Amsterdam (= Euronext = pas cher en frais) et qui est beaucoup plus liquide que la part en USD.

En ce qui concerne mon manque de conviction sur l’EUR il se verra dans l’allocation d’actifs.


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#296 17/10/2016 22h12 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   10 

lopazz a écrit :

A ce propos, je lorgne sur l’ETF Vanguard Corporate Bond UCITS (VUCP:NA), qui permettrait, d’après ce que j’ai compris, de toucher des coupons obligataires sans retenue à la source.

Composition du portefeuille : 100% obligations d’entreprises américaines, donc pas de risque souverain, frais de gestion 0,12%, liquidité assurée par l’émetteur, cotation en EUR à Amsterdam, échéance moyenne 10 ans, duration moyenne 7 ans, qualité de crédit moyenne A- pour un rendement spot de 2.8%…  Possibilité de l’acheter en dollar également (VDCP:LN).

Pourquoi ne pas envisager un ETF d’obligations émises en EUR, type iShares Core Euro Corporate Bond UCITS ETF (IEAC:NA) ?
Ce n’est certes pas du Vanguard mais la réplication est physique, les frais à 0,2%, et pas de change à gérer.

Hors ligne

 

#297 17/10/2016 23h07 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   110 

Je n’ai aucun souci contre iShares, pour moi c’est la même qualité que Vanguard. Par contre les caractéristiques de cet ETF affichent un rating BBB à 48% et A à 38%, pour un rendement de 1.65% vs un rating moyen de A- et 2.80% de rendement pour VUCP… ça me paraît moins attractif.

Difficile de faire des prévisions, mais si la BCE commence son tapering, les obligations européennes corporate investment grade risquent de subir une forte pression baissière à mon humble avis…


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#298 24/10/2016 23h32 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   10 

VUCP est récent, avec un AUM de 53 M€, et un carnet d’ordre vraiment peu actif sur Euronext : la liquidité et le spread me semblent pour l’instant problématiques.

En creusant un peu le sujet des obligs USD, que pensez-vous de LQDA : iShares $ Corporate Bond, qui cote en EUR sur Euronext Amsterdam ?

Hors ligne

 

#299 25/10/2016 00h53 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   246 

Il me semble OK cet i-shares LQDA

J’ai verifie la note moyenne : IG mais le prix est a 117 donc tres au-dessus du pair -
La duration: dans les 12 ans soit bien au-dessus de l’etf Vanguard
Distribution trimestrielle et rendement de 3.27%
https://www.blackrock.com/fr/products/2 … -ucits-etf

Mais étant compose a 81% d’obligations USA … pourquoi le prendriez vous en Euros? La part est hedgee ou pas? Je n’ai pas trouve l’info.

Autre question: étant irlandais je suppose pas de retenue a la source mais taxable dans le pays de résidence?? Comme je n’ai que des etfs actions je me demande comment ça marche pour sur sur un vanguard ou i-shares d’obligations?

Dernière modification par sissi (25/10/2016 01h07)

Hors ligne

 

#300 25/10/2016 16h25 → Portefeuille d'actions de Lopazz (dividend, dividende, growth, rendement)

Membre
Réputation :   10 

sissi a écrit :

Mais étant compose a 81% d’obligations USA … pourquoi le prendriez vous en Euros? La part est hedgee ou pas? Je n’ai pas trouve l’info.

Non le fond n’est pas hedgé (je le déduis car iShares indique "hedged" dans l’intitulé de ses ETF hedgés).
L’intérêt de le trader en EUR pour moi c’est de rester sur Euronext et rester mono-devise : j’applique une stratégie Momentum (il me semble que Loppazz ne le fait pas), et je dois donc rebalancer tout le portefeuille de temps en temps, et je ne souhaite pas ajouter des frais de conversion à ces moments là (passage d’un ETF EUR à USD).

Autre question: étant irlandais je suppose pas de retenue a la source mais taxable dans le pays de résidence?? Comme je n’ai que des etfs actions je me demande comment ça marche pour sur sur un vanguard ou i-shares d’obligations?

Visiblement pas de retenue à la source non plus (cf le compte de résultat de l’ETF page 124 du report annuel), et taxé classiquement dans le pays de résidence.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech