Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/06/2013 18h27 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   36 

Les ministres des Finances européens sont parvenus cette nuit à un accord sur les faillites bancaires. les premiers contributeurs à payer en cas de faillite bancaire seront "les créanciers et les actionnaires d’une banque plutôt que les contribuables".
ça part d’un bon sentiment, mais quid en ces temps mouvementés de l’utilité de détenir des bancaires en portefeuille si c’est pour mettre au pot en cas de gros problème… au moins les actionnaires auront du papier pour allumer la cheminée…

et puis je vous le donne en mille : "les déposants qui détiennent plus de 100 000 euros au sein d’une banque pourraient également être sollicités mais seulement de façon exceptionnelle et si et seulement si le recours aux actionnaires et créditeurs a été sollicité au maximum"

ou l’art de se faire chyprioter comme dirait l’autre… bienvenue dans l’Euroreich !

Dernière modification par christian (27/06/2013 18h28)

Mots-clés : bancaire faillite

Hors ligne

 

#2 27/06/2013 18h44 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   16 

Pour les actionnaires et les créanciers, je ne vois pas le problème ? N’est-il pas naturel que les propriétaires et les créanciers d’une entreprise soient rincés si celle-ci fait faillite ?

Dernière modification par andreiev (27/06/2013 18h45)

Hors ligne

 

#3 27/06/2013 19h36 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   28 

Tout comme Andreiev, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant dans le fait que les actionnaires et créanciers trinquent en premier.
C’est le cas pour toute société bien sûr.

Hors ligne

 

#4 27/06/2013 20h05 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Modérateur
Réputation :   1084 

+1.  Ce qui est anormal, c’est plutôt que ce soit le contribuable qui ait à contribuer en cas de défaillance d’une telle entreprise (et aucune perspective de gain en cas de succès), et c’est largement du au fait que la réglementation laissent certaines devenir "systémiques", alors que dans d’autres industries, les cartels et monopoles sont restreints.

cf la signature ci-bas : "Pour une finance au service de la société".


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#5 27/06/2013 20h06 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   36 

mais une banque est-elle vraiment une société comme une autre ?
qu’Alcatel lucent s’écroule… mais le système bancaire privé est quand même l’une des chevilles ouvrières de la vie économique d’un pays, ne serait-ce que par la fourniture de crédits aux entreprises.
pour ma part je pense que l’Etat doit intervenir si défaillance il y a.
et puis quand l’Etat renfloue une banque il ne donne rien : il prête, et le retour sur investissement peut s’avérer avantageux, c’est du moins ce qu’a chanté sur tous les tons Sarkozy et sa clique lorsque la question fut posée de l’utilité de recapitaliser ces établissements avec de l’argent public.
Ledit Etat qui sera évidemment très heureux que la méchante banque (et donc les méchants propriétaires et créanciers) lui achète ses obligations publiques nationales.
Quant aux PME qui empruntent pour faire tourner l’économie d’une bonne partie de la Nation… ah oui, c’est vrai, elles pourraient aussi se tourner vers la banque publique d’investissement de Hollande…sic…
voilà, ce n’est que mon avis.
un excellent article à lire : Banques et Etats: un nouveau dialogue
qui ne fait que souligner l’interdépendance de l’état et des banques privées, même s’il s’agit ici de nos amis Belges.

Dernière modification par christian (27/06/2013 20h20)

Hors ligne

 

#6 27/06/2013 20h47 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   

C’est une des conditions pour aller vers l’union bancaire.

Mais, les déposants seraient plutôt protégés parce qu’en 3e ligne, derrière les actionnaires et les créanciers ?, c’est n’importe quoi !

En cas de faillite d’une banque, c’est le déposant qui va maintenant trinquer, et principalement, au même niveau que les contribuables aujourd’hui. Les actionnaires et les créanciers ne sont que les paravents du texte.

Je vais retirer mon argent de la Société Générale et clôturer mes comptes, c’est je pense, parmi les banques françaises, une des plus risquées.

Va falloir choisir ses banques avec discernement, j’étais déjà méfiant à l’égard des établissements mutualistes (C.E, Crédit mutuel…)

Dernière modification par MarsAres (27/06/2013 20h48)

Hors ligne

 

#7 27/06/2013 20h54 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   28 

Votre avis me semble plutôt confus.
Je ne suis pas sûr d’avoir totalement compris votre position, si ce n’est que vous souhaitiez pousser une bonne gueulante contre le système.

Vous paraît-il injuste que les actionnaires puis les créanciers trinquent en cas de faillite d’un établissement bancaire?
Etes-vous certains que les contribuables ne sont pas touchés lorsque l’Etat renfloue une banque?
Quelle est pour vous la meilleure solution si une telle situation devait se produire?

Hors ligne

 

#8 27/06/2013 21h06 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   56 

Bonsoir

On revient dans le droit général: le client de la banque étant un créancier, il devient donc créancier chirographaire, autant dire sans aucun droit réel.
par contre pour les actionnaires je suis plus dubitatif: leur responsabilités étant normalement limités à leurs apports, sauf fautes bien entendu. Mais ce ne doit pas être pas trop difficile de prouver la faute dans beaucoup de montages financiers.
et pour finir je ne vois pas pourquoi le contribuable paierait pour les banques. Quand l’entreprise DuSchmoll dépose, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu le contribuable être mis à contribution. Alors pourquoi une exception pour une banque…je me le demande…

Ca me rappelle une conversation que j’avais eue avec ma conseillère de la Banque Postale: suite à la crise des subprimes son portefeuille de clients avait crû de 120% en 2009….sécurité, sécurité…

un dernier mot sur la notion d’euroREICH: c’est pitoyable tout simplement…Mais notre ami Christian nous a habitué à d’autres propos tout aussi nauséabonds….

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#9 27/06/2013 21h10 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   28 

MarsAres, avant que les déposants de la Société Générale soient touchés, de l’eau aura coulé sous les ponts.

Si jamais cela se produisait, cela voudrait dire qu’elle aurait fait faillite, sans être récupérée à bas prix par un autre établissement (alors que son portefeuille de clients doit faire envie à certains concurrents). Il faudrait que les pertes soient énormes, malgré les normes récemment imposées en terme de réglementation bancaire, de telle sorte que l’Etat refuserait de renflouer la banque pour préférer une faillite avec ponction des dépôts (mesure ultra-impopulaire).

On ne parle pas d’une banque de la taille de Laiki, mais de la SG.

Personnellement, j’estime la probabilité de survenance d’un tel évènement comme étant quasi nulle.

Et quand bien même cela devait se produire, nous serions dans une telle crise que je ne serais pas choqué que les dépôts supérieurs à 100K€ soient mis à contribution.

Hors ligne

 

#10 27/06/2013 21h21 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   36 

mafo a écrit :

un dernier mot sur la notion d’euroREICH: c’est pitoyable tout simplement…Mais notre ami Christian nous a habitué à d’autres propos tout aussi nauséabonds….

Mafo

N’avez-vous donc rien d’autre à faire que de surveiller mes écrits pour le simple plaisir d’y apporter publiquement vos commentaires désagréables, vexatoires et outrageants ?
Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit, je l’assume parfaitement, et si tant est que vous me l’ayez demandé alors, je vous aurais opposé posément mes arguments. Mais les adjectifs "pathétique", "nauséabonds" et "pitoyables" semblent être les seuls mots de vocabulaire définitifs et péremptoires dont vous soyez doté pour appeler au dialogue et à l’échange de points de vue. Je vous propose désormais que l’on s’évite concrètement et soigneusement sur ce forum, oubliez-moi et vous vous abstiendrez ainsi de vous adonner à ce bien triste spectacle. Bien cordialement.

Hors ligne

 

#11 28/06/2013 04h59 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   421 

Une déclaration bien populiste pour dire qu’on a rien fait…

Les actionnaires trinquent en premier, les obligataires en second et les déposants ont une garantie jusqu’à 100.000 euros il me semble que c’est ce qui existe déjà.

Ah il y avait peut etre un risque systémique d’écroulement général si on avait appliqué ca en 2008, mais ca c’était avant…

Maintenant une nouvelle loi vous protège braves gens dormez en paix.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#12 28/06/2013 07h11 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   96 

MarsAres a écrit :

C’est une des conditions pour aller vers l’union bancaire.

Mais, les déposants seraient plutôt protégés parce qu’en 3e ligne, derrière les actionnaires et les créanciers ?, c’est n’importe quoi !

En cas de faillite d’une banque, c’est le déposant qui va maintenant trinquer, et principalement, au même niveau que les contribuables aujourd’hui. Les actionnaires et les créanciers ne sont que les paravents du texte.

Je vais retirer mon argent de la Société Générale et clôturer mes comptes, c’est je pense, parmi les banques françaises, une des plus risquées.

Va falloir choisir ses banques avec discernement, j’étais déjà méfiant à l’égard des établissements mutualistes (C.E, Crédit mutuel…)

Vous dites n’importe quoi sur la SG et vous n’avancez aucun argument, on dirait une discussion de comptoir de cafe !

La SG est devenue une banque plus sure avec beaucoup plus de FP qu’au debut de crise et a renforce son bilan

Hors ligne

 

#13 29/06/2013 00h19 → Banques : mise à contribution des actionnaires en cas de faillite... (bancaire faillite)

Membre
Réputation :   

La SG n’est plus une cible pour la BNP, fini la stratégie de développement à l’international, elle est devenu beaucoup moins sure, Mr Kerviel, le sentier, AIG, le Daily Mail, … et la crise sont passés par là.
Les actionnaires peuvent pleurer les 140 Euros de 2007, au tour des déposants, un jour peut-être !

Les directives européennes sont censées éviter le syndrome "lehman brothers", en permettant justement de faire payer une banque, même une "To big To fail", elles sont prévenues.

Mais faire payer un déposant, c’est un comble, car sa seule erreur serait d’avoir mal choisi son établissement bancaire.

C’est comme si, on pouvait perdre sa maison parce que le notaire dépositaire de l’acte de propriété aurait fait faillite.

Exit la loi bancaire et l’article 52 sur la garantie des dépôts

Maintenant, il y a des banques sures et d’autres moins.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech