Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/06/2013 00h24 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Alors voila je me posais une simple question car après avoir lu pas mal d’articles et d’ouvrages concernant le sujet de l’analyse technique il y’a quelque chose qui m’intrigue …

En effet, même si j’ai plutot une approche "value", pour une question de connaissances et de culture générale j’ai lu les livres de Kabbaj par exemple ou encore Elder qui sont des "classiques" pour ne citer qu’eux et à chaque fois on retrouve plus ou moins les même discours sur plus ou moins les même indicateurs techniques (RSI, moyennes mobiles, Stochastiques, MACD, etc.)

Donc ma question est en fait la suivante : Ou puis-je trouver des statistiques sur ces fameux indicateurs (et même combinaisons d’indicateurs) pour être sur que tout cela est bien "prouvé" par des chiffres ?
Exemple concret pour un indicateur comme le stochastique : sur disons 1000 fois ou le %K à coupé à la hausse le %D quand ils étaient dans la zone de survente, combien de fois cela c’est traduit par une hausse des cours ?
Cela donnerais donc un pourcentage de réussite et on pourrais donc savoir quels résultats sont réellement obtenus avec des différents indicateurs (et même des combinaisons de plusieurs indicateurs).

Car bon, on trouve énormément de chose sur le sujet avec des débats, des interpretations, etc. mais je n’ai encore pas réussis à trouver ce type de données ! La seule piste que j’ai trouvé c’est la possibilité de faire des "backtest" avec Pro Real Time mais cela nécessite d’apprendre à coder sur le logiciel et bon étant donné que c’est quand même des données qui me paraissent essentielles j’ose imaginer qu’une ou plusieurs personnes l’ont fait avant moi … (en tous cas je l’espere vu le nombre de personne ayant des stratégies basées la dessus …).

J’ai écrit à Thami Kabbaj l’auteur de ces fameux livres à succès sur le sujet et qui est trader AT également, mais il n’a pas su me répondre clairement, ni m’orienter vers des ouvrages avec les réponses à mes questions … (étonnant d’ailleurs pour une personne si spécialisée dans ce domaine … bref.)

Donc je me suis dis qu’il y’aurait peut être quelqu’un sur ce forum qui aurait la réponse ? :-)

Bonne soirée, RomainGE.

Mots-clés : analyse, probabilité, statistiques, technique

Hors ligne

 

#2 21/06/2013 00h38 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   104 

Il me semble avoir lu quelque part quel les stratégies utilisant les meilleurs indicateurs technique, à long terme avait un taux de réussite de 55% soit juste au-dessus de la moyenne; contre 60% pour les stratégies basée sur les fondamentaux, ce qui parait logique.

A titre de comparaison pour le day-trading c’est 40% et  le poker 30%

Dernière modification par pvbe (21/06/2013 00h41)

Hors ligne

 

#3 21/06/2013 06h49 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   421 

Tout d’abord un petit conseil : méfiez vous des gens qui écrivent sur le trading, en général ils ne le pratiquent pas !
Aucun indicateur ne peut avoir une fiabilité supérieure à 50% sur le LT. Il n’y a pas de formule magique.
Il est extrêmement facile de trouver des martingales gagnantes avec des backtest sur ProRealTime… Mais ce sont des backtest qui ne concernent que le passé. Sans etre un grand trader je vous dit vendez en Mai et rachetez en novembre, les résultats sur plus de 100 ans sont extraordinaires. Mais vont-ils se reproduire ? Si des backtest démontrent que les sociétés dont le nom commence par B surperforment le marché me croirez vous ?
Tout le monde dit n’importe quoi sur l’AT. La lecture d’une courbe n’est pas de la mathématique pure mais représente toutes les informations que donne le marché. L’AT d’un indice n’est pas celle d’une grande valeur qui n’est pas celle d’une small. Une baisse peut etre uniquement spéculative, entretenue par un flux fondamental. Sur de petites valeurs ca peut etre des initiés qui sortent, un fond qui vend lentement une prise de profit, un marché baissier.
Une hausse brutale est souvent due à des rachats de shorts etc… est-ce que le marché guide les dérivés ou le contraire ?
Ce n’est qu’une fois qu’on a déterminé cette psychologie du marché qu’on peut comprendre la courbe, établir un scénario et utiliser des indicateurs techniques et des figures chartistes.
Il n’y a pas de recette miracle mais énormément d’expérience.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#4 21/06/2013 08h32 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   174 

Bonjour

J’ai testé la technique des tortues en live sur une centaine de positions et les résultats qui en ressortent c’est 50-50 perdants gagnants. La différence se fait sur les % de gains et de pertes avec en résumé 5 perdants compensées par 4 gagnantes et la 5e gagnante fait plus de 10% ce qui donne le positif du portefeuille.

En résumé, vous êtes au bord de la rivière et vous tamisez beaucoup de sable pour en ressortir un peu d’or.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#5 21/06/2013 09h27 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   69 

l’Analyse Technique a fait l’objet de débats passionnés sur le forum en 2010 ou 2011.
fonction rechercher utile le cas échéant !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#6 21/06/2013 09h35 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   

Cette phrase résume tout ! : Il n’y a pas de recette miracle mais énormément d’expérience .
Par contre le grand avantage des logiciels est la mémoire avec la possibilité de scanner toute la base de donnée.
Vous pouvez également créer vos propres indices non- pondérés (gros avantage).
C’est un outil, et comme avec tous les outils il faut un apprentissage.
Interactive broker fournit le temps réel pour amibroker, faire du day trading avec des graphs en 5mn est un réel plaisir !
Les forums boursorama ont fait beaucoup de dégâts dans les esprits en France.
Mais ce pays adore se tirer des balles dans les pieds pour avancer !

Hors ligne

 

#7 19/10/2015 22h05 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   512 

Vous faites de l’analyse technique?

Vous voulez battre le marché?

Devenir le nouveau Soros?

Vous vous y croyez?

Essayez un peu le Bloomberg trading game.

Attention, c’est hautement addictif!

Hors ligne

 

#8 19/10/2015 22h46 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   108 

Addictif c’est le mot!


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#9 20/10/2015 00h16 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   16 

Défendre l’analyse technique ici, c’est un peu comme défendre le Protestantisme ou Boudhisme ou ??? au Vatican.

Je me demande ce que je fais sur le forum, dans le sens ou je regarde uniquement le technique et quand ça baisse, je ne renforce pas, je liquide et prends mes pertes…(ça arrive trop souvent) je renforce plutot quand ça monte , chacun ses choix.

Pour la petite histoire, je trade depuis 30 ans (longtemps j’ai fait les futures Russel 2000) a peu pres toujours les mêmes titres et comme tout le monde j’ai eu des hauts et des bas; a la bourse pas de miracle avec l’analyse technique sauf que ça va tres vite pour analyser un titre et qu’on ne se ramasse pas avec de grosses pertes sur un titre  (pensez a certains gros titres qui ont plongés de 30% dans les derniers mois), l’autre coté de la medaille est qu’on vends souvent trop tot donc laisse passer de beaux profits.

L’analyse technique c’est loin de se limiter a des RSI ou moyennes mobiles ou ce que vous voulez, c’est surtout une vue d’ensemble de plusieurs indicateurs (j’aime bien les cycles).

Pour les interessés, le meilleur livre d’analyse technique (de loin) que j’ai lu est ’’Trading systems and methods’’ de Perry Kaufman (j’ai au moins une cinquantaine de livre sur le sujet et la plupart sont totalement inutiles).

Par contre sur le forum  j’apprécie beaucoup la partie expatriés, ayant quitté la France depuis 48 ans et voyageant pas mal (plusieurs mois par an a l’extérieur du Canada).

Je vous laisse a votre fondamental…et vous souhaite sincèrement a tous un bon succés dans vos placements.

PS:Désolé pour certains accents, j’ai un clavier anglais .

Hors ligne

 

#10 20/10/2015 00h35 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Modérateur
Réputation :   1084 

Remarque : pour les accents, le clavier QWERTY n’est PLUS une excuse depuis que IH a permis de saisir des caractères accentués divers (et même € et $), juste en cliquant sur le bouton correspondant pendant qu’on écrit un message (cf les boutons juste au dessus de la fenêtre de saisie d’un message). J’imagine que votre souris fonctionne, même avec un QWERTY, et que même sur un smartphone chacun saura "cliquer"….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#11 20/10/2015 08h11 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   77 

Bonjour,

Il y a un livre et un site sur le taux de réussite des figures chartistes :

Books by Thomas Bulkowski

Il y a encore le livre de François Baron "Le chartisme".

Selon moi, il y a deux grandes différences entre le fondamental et l’AT :

Le fondamental nécessite un long apprentissage, mais ensuite c’est nettement moins chronophage puisqu’on est sur du long voir très long terme.

L’AT s’apprend plus vite, mais c’est ensuite extrêmement chronophage : il faut être réactif, utiliser des alertes (j’adore les cassures de support, il faut donc les surveiller).

Mêler les deux est très intéressant…

Mais depuis que j’ai mon deuxième enfant, le temps passé pour l’AT n’est plus justifié par rapport aux sommes gagnées.

Lorsque j’aurai au minimum 5 000 euros à y consacrer, cela commencera à être intéressant.

Dernière modification par koldoun (20/10/2015 08h12)

Hors ligne

 

#12 20/10/2015 10h42 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   19 

La statistique qui fait mal c’est que 90% des day traders perdent de l’argent.

Les oscillations incessantes du marché sont comme le ventre d’une jolie danseuse, hypnotique.
Pendant ce temps là c’est le tavernier qui encaisse…

Hors ligne

 

#13 20/10/2015 10h56 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   421 

Piksou, d’ou sort cette statistique, pouvez vous citer des références sérieuses autres que des bruits de forum ?


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#14 20/10/2015 11h25 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   38 

Je ne sais pas si beaucoup de courtiers communiquent ce genre de chiffres de façon transparente. En voici au moins un factuel : Ceux qui gagnent et ceux qui perdent en Bourse - Objectif Eco, anticiper pour s’enrichir

Mais les données ne sont problablement pas représentatives du marché ; cela reste un acteur tout petit et je pense que les personnes qui sont clients chez lui sont plus avertis que la moyenne.

Petit aparté en passant : ce monsieur prone certaines valeurs qui sont à mon sens proches de l’investissement value. Rigueur et respect d’un processus d’investissement sont la clé du succès même en AT / day trading. La conclusion de l’article est à ce titre plutôt évocatrice.

Dernière modification par Pit (20/10/2015 11h32)

Hors ligne

 

#15 20/10/2015 11h53 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonjour,

@bifidus

Sans répondre pour autant à la place de Piksou, je pense qu’il fait référence à cet avertissement de l’AMF d’il y a 1 an qui mettait en avant ce chiffre de 90%.
Etude complète à trouver ici: Etude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France

Chiffre qui à la base concernait plutôt les CFD et Forex et qui très vite, s’est vu élargir par les autres sites infos par 90% des traders particuliers perdent de l’argent en bourse.

Ne défendant aucune paroisse, dire que analyse technique=day trading=CFD/Forex ne me semble pas juste et un peu réducteur même si pour faire du day trading l’AT et les CFD sont parfois utilisés…

Sinon pour revenir à la réactivation de la file par thomz, chacun y verra qu’il s’agissait sans aucun doute d’un peu de sarcasme smile
AT = jeu ? chacun ses croyances


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#16 20/10/2015 12h11 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour,

Une des plus larges études menée sur les day traders est disponible ici: http://faculty.haas.berkeley.edu/odean/ … 110523.pdf

Vous y trouverez 1) des références vers d’autres études et 2) "the results of our analysis suggest that less than 1% of day traders […] are able to outperform consistently" (à noter qu’il est bien question d’actions ici).

C’est d’ailleurs sur ma todo de détailler ces statistiques, mais je dois d’abord finir ma série "Sell in May" :-) !

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#17 20/10/2015 12h17 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   19 

Bifidus, la dernière enquête de l’AMF: "Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France", publiée en octobre 2014.

Sur une période d’observation de  4 ans, l’AMF a notamment constaté,  sur la clientèle des intermédiaires
interrogés (14 799 clients actifs) :
-  Un taux de clients perdants de plus de 89% ;
-  Un résultat moyen négatif de 10 887€ par client ;
-  Un résultat médian négatif de 1843 € ;
-  Un résultat total négatif de 161 115 493 €.
Cette étude confirme donc le niveau de risque extrêmement élevé de ces modes de trading, peu adaptées à la grande majorité des investisseurs particuliers.

Le pourcentage de clients perdants par an varie, selon les intermédiaires et les années, de 75% à 89% : les disparités constatées d’un intermédiaire à l’autre sont donc modérées, avec un taux de perte annuelle toujours supérieur à 75%.
Tous intermédiaires confondus, le pourcentage de clients perdants sur une année donnée est proche de 84%. A titre de comparaison, l’UKNF (l’autorité financière polonaise) a constaté un taux de clients perdants de 82% pour l’année 2011 sur le marché polonais (communiqué du 18 avril 2012 disponible en annexe) : les constats de l’AMF sont donc très proches.

En conclusion, je ne doute pas que certains traders non professionnels puissent gagner de l’argent régulièrement et longtemps. Il y 30 ans on pouvait déjà trader, mais pour l’immense majorité des gens, il valait mieux acheter un tracker du S&P500 et profiter de la vie.

Hors ligne

 

#18 20/10/2015 12h44 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   

thomz a écrit :

Essayez un peu le Bloomberg trading game.

J’approche des 50 000$ en une dizaine de "partie", je vais peut-être revoir ma façon d’investir !

Hors ligne

 

#19 20/10/2015 12h46 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   554 

roro a écrit :

Vous y trouverez 1) des références vers d’autres études et 2) "the results of our analysis suggest that less than 1% of day traders […] are able to outperform consistently" (à noter qu’il est bien question d’actions ici).

A ce niveau là, on peut très légitimement se demander si le hasard n’a pas son rôle dans l’affaire (cf. l’excellent bouquin Fooled By Randmoness - un excellent condensé d’évidences rationnelles qu’on a trop souvent tendance à oublier au milieu de ses émotions et de son envie de déterminisme, consistant notamment trouver des causes à des phénomènes aléatoires et à refuser obstinément de reconnaître le rôle important et prépondérant de l’aléatoire et de la chance / malchance dans son quotidien).

Hors ligne

 

#20 20/10/2015 12h59 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   132 

Je trouve dommage qu’il y ait un amalgame entre le moyen utilisé pour investir : l’analyse technique et l’horizon d’investissement: le daytrading.

Investir en utilisant l’AT ne veut pas nécessairement dire "faire des allers-retours sur la journée", a fortiori sur des produits à risques/effet de levier/barrières désactivantes de type CFD ou autres produits dérivés.

L’AT s’utilise aussi sur des études sur plusieurs semaines/mois…. D’ailleurs, on a souvent une meilleure lisibilité des graphiques sur une durée plutôt longue…

Le but: c’est d’étudier la psychologie du marché, de prendre la température et d’essayer de tirer profit d’informations qui figurent dans les cours.

Il est clair que c’est une méthode très différente de l’analyse fondamentale, qui est majoritairement pratiquée ici, le fait que ce soit une méthode différente, ne veut pas dire que c’est une méthode inintéressante. Elle n’étudie pas les mêmes sujets, à mon sens il est donc vain de les comparer.

Par ailleurs, à chaque fois, on nous ressort le coup des statistiques pour savoir si "ça marche". Et y’en a combien des statistiques pour voir si l’analyse fondamentale fonctionne?!? Certes il y a Warren Buffet qui utilise très intelligemment ce principe… mais combien d’investisseurs novices qui utilisent mal la méthode et perdent de l’argent. Pour autant, la méthode est-elle à jeter car certains l’utilisent mal?
En analyse technique, c’est pareil.


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#21 20/10/2015 13h24 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   71 

Re,

@sergio8000, je suis d’accord.

L’extrait que j’ai publié suffit pour comprendre que le day trading biaise - massivement - les probabilités en défaveur des day traders - ce qui répond à la demande de sources "scientifiques" plus bas.

L’analyse des "gagnants" pousserait la discussion plus loin, mais cela sort de mon domaine de compétences*.

Amicalement,

R.

*: Si vous êtes curieux, des détails sur les gagnants sont donnés dans l’étude, mais cela reste des généralités statistiques (vous devriez toutefois aimer le "concentrate in a few stocks" :-)).

Dernière modification par roro (20/10/2015 13h26)


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#22 20/10/2015 13h37 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   421 

Toutes ces études sont basées sur des analyses de comptes sans aucune différenciation…
On ne peut pas transformer 90% des comptes ouverts sur CFD et Forex sont perdant en 90% des day traders sont perdants. Combien de comptes ouverts comme ca avec quelques ordres de temps en temps sans aucune stratégie, combien d’ordre en couverture etc…

De même il est aussi réducteur de dire 1% des days trader gagnent régulièrement que de dire 1% des investisseurs surperforment le marché tous les ans (le taux doit être encore plus faible)…

Je déduirais facilement de ce genre de statistiques que les performances des investisseurs sont dues intégralement au hasard (pendant combien d’année buffett a-t-il sous performé récemment ?)…

Il faudrait sélectionner des comptes de vrais traders capables d’expliquer leurs stratégies, leurs signaux techniques sans tenir compte des gogos attirés par des pubs.

Ce qui est sur c’est qu’en achetant au hasard un panier d’actions sur le long terme on est statistiquement gagnant grâce à la création de valeur des sociétés alors qu’en passant des ordres sur produits dérivés avec une valeur temps négative on est statistiquement perdant.

Il est parfaitement vrai que le trading pur et dur est beaucoup plus difficile que l’investissement. Après les 1% de traders gagnant régulièrement sont peut être justement les 1% s’y adonnant sérieusement depuis des années. En tout cas le Casino c’est 0% de gagnants réguliers.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#23 20/10/2015 15h07 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   70 

Bonjour

Pour répondre à la question initiale de RomainGE, il existe un pavé "The encyclopedia of Technical Market Indicators" de Robert W. Colby, qui étudie les résultats de près de 300 indicateurs ou mix d’indicateurs appliqués sur le DJIA pendant 40 ans (ou dans certains cas près d’un siècle). Donc c’est du long terme, pas du trading.
Les hypothèses sont clairement indiquées, et les résultats donnés avec tous les détails.
Cela vous permettra de constater que certaines stratégies peu connues sont très efficaces et d’autres très populaires peu rentables.
Si vous êtes intéressé par ce sujet, c’est le livre à acquérir.
Cependant, il faut être conscient que c’est une étude qui reste académique, et que certains résultats peuvent être améliorés en combinant plusieurs indicateurs.

Comme je suis un utilisateur régulier de l’analyse technique depuis de nombreuses années aussi bien en trading qu’en investissement, je me permets de vous livrer quelques réflexions si elles peuvent vous être utiles.

1) L’analyse technique seule n’est utile que pour le trading court terme car elle sert à détecter des forces qui s’appliquent sur le marché durant des périodes assez courtes et le font décaler. En trading, l’analyse fondamentale ne sert à rien. l’AT est aussi utile pour l’analyse des indices.

2) En investissement, l’analyse technique seule donnera de nombreux faux signaux (c’est à dire des signaux de début de tendance), car c’est l’analyse fondamentale qui expliquera si une action peut monter ou baisser. L’analyse fondamentale explique le pourquoi du mouvement, l’analyse technique ne fait que le constater, sans l’expliquer. D’où l’intérêt de combiner les deux approches. En particulier pour déterminer les meilleurs points d’entrée. Un mouvement technique sans explication est suspect, il faut s’en tenir éloigné, même s’il semble tentant.

3) Il est facile d’apprendre l’analyse fondamentale car la littérature existante est prolifique. Il est facile d’acquérir une connaissance superficielle de l’analyse technique, fiable à 50 %, car la littérature est aussi disponible. Il est très difficile d’acquérir une analyse technique vraiment efficace, car c’est généralement le fruit de longues années de recherches et d’essais. Personne ne vous donnera gratuitement le résultat de son travail. C’est normal. Et n’oubliez pas que la bourse est un "jeu" à somme nulle. S’il y a un gagnant, c’est qu’il y a un perdant en face. Quand vous avez un avantage déterminant sur le marché, vous le gardez pour vous.

4) Aucun indicateur n’est fiable à 100 %. Compte tenu de la multitude des configurations possibles, il faut donc mettre au point un système complexe combinant plusieurs indicateurs ou mini-systèmes entre eux pour avoir une fiabilité élevée. Ce sont des années de travail, de réflexion et d’essais. Une succession de phases lumineuses, de déceptions et de découragements. C’est très difficile. D’où l’intérêt de travailler avec quelqu’un motivé comme vous, pour avancer plus vite.

5) D’une manière générale, les indicateurs les plus populaires, les plus expliqués, sont les moins efficaces, surtout quand ils sont pris seuls ou dans des combinaisons simplistes. Les indicateurs les plus efficaces sont ceux dont on ne vous parle jamais, ou dont on vous explique qu’ils sont très complexes à calculer et qu’il n’y a pas la place dans ce livre. Je subodore nombre d’auteurs de livres techniques de n’être que des théoriciens ou des traders du dimanche. Mais pas de vrais praticiens.

Je voudrais rajouter deux informations.
La première, qu’il existe un excellent livre parlant intelligemment et de manière approfondie de l’analyse technique, "Trading systems and methodes" de Perry J. Kaufman. On est nettement au dessus de la prose française, qui ne fait que rabâcher.
La deuxième, que vous pouvez télécharger gratuitement sur mon site le logiciel Visual Chart, qui offre plus de 150 systèmes de trading tout prêts, que vous pouvez backtester et modifier à votre convenance, avec des historiques de cours journaliers de 10 ans. L’ensemble est accompagné d’un manuel en PDF de 450 pages pour apprendre à programmer en visual basic. Le tout gratuit. Profitez en.

Espérant que ces informations vous seront utiles.
Cordialement

Hors ligne

 

#24 20/10/2015 18h56 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   48 

bnose a écrit :

J’approche des 50 000$ en une dizaine de "partie", je vais peut-être revoir ma façon d’investir !

J’ai dépassé les 6 000 000 $ sur la dizaine de stocks du jeu. Malheureusement (ou heureusement) ce n’était pas mon argent smile

Durun a écrit :

Et n’oubliez pas que la bourse est un "jeu" à somme nulle. S’il y a un gagnant, c’est qu’il y a un perdant en face.

Pouvez-vous expliciter un peu plus votre phrase ?

D’après moi, la bourse est un jeu à somme positive, car les entreprises sont en moyenne créatrices de richesse, et donc en moyenne, la bourse monte à long terme (j’ai déjà lu sur ce forum que le S&P avait historiquement un TRI de 6-7%).

Par ailleurs, si j’achète une action 1€, puis je la revends plus tard à un autre acheteur (appelons-le Bob) 2€. Puis Bob revend cette action encore plus tard 4€. Bob et moi avons chacun fait +100%. Nous sommes tous les deux gagnants, il n’y a pas de perdant. Tout au plus j’aurais pu être encore plus gagnant que je ne l’ai été en revendant plus tard.

Vous allez me dire qu’en bout de chaîne il se peut qu’un acheteur soit perdant. Sauf que premièrement, j’ai tout de même prouvé que lors d’une transaction il n’y a pas forcément de perdant, et deuxièmement rien n’empêche l’action de monter (en moyenne) indéfiniment, c’est exactement ce que font historiquement les indices, car les entreprises créent de la richesse.

Dernière modification par Evariste (20/10/2015 19h06)

Hors ligne

 

#25 20/10/2015 23h12 → Analyse technique : statistiques et probabilités de l'analyse technique ? (analyse, probabilité, statistiques, technique)

Membre
Réputation :   85 

Les différents angles proposés par l’analyse technique permettent de se faire une meilleure idée de la tendance en complément d’autres approches. C’est sans doute vrai aussi bien au niveau d’un titre donné qu’au niveau d’un marché.
Par contre les retournements violents et les accès de volatilité ne sont pas prévisibles et sont amplifiés par tous les dispositifs qui encouragent les bulles, les krachs et les excès : vente à découvert ou achat à crédit levier inconsidéré, collusion des acteurs et des médias pour enjoliver ou dramatiser une information, fraudes diverses,…
Quand le ver est dans le fruit, on ne le voit pas forcément à l’extérieur, ni dans les signaux techniques toujours fabriqués sur des données passées.

Dernière modification par skywalker31 (20/10/2015 23h13)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech