Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 13/06/2013 23h53 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
Il me semble qu’il y a beaucoup d’entrepreneurs sur le forum.
Actuellement en rédaction de mon business plan (le projet ne sera pas ici défini précisément, sachez seulement qu’il s’agit de la création d’une activité sportive sur terrain privé) je me renseigne sur le montage social du projet ainsi que sur l’ensemble des possibilités de trouver du cash à apporter en fonds propres.

La solution envisagée pour "avoir la main" est de créer une holding (51% de Sàrl à mon nom) mère d’une SAS (51% détenue par la Sàrl) et "soeur" d’une SCI ( % pas très important).

Après quelques recherches, voici les ressources que j’ai pu trouver :

1) Personnelle :
- Livret A, LDD, LEP (garder un matelas de sécurité de 8 smics)
- LEE antérieur à deux ans ( je n’en ai pas)
- PEA de - de 5 ans : Exonération de l’impôt sur le revenu (mais pas de prélèvements sociaux) sans clôturer le PEA ( possibilité de reloger mes actions de la SAS non côté dans le PEA ?….)
- Avance sur Parts sociales de ma banque (bloquées encore 3 ans) (TEG 4% il me semble)
- Avance sur Assurance vie ( TEG 5 % il me semble)
- Vente d’une partie mes petits Louis ( pas de plus-value réalisée, pas de taxe)
- Vente de ma voiture (3 ans) et achat d’une autre via la Sàrl ou SAS, peut être aucun intérêt ?
- Epargne-logement via la SCI pour financer un local à usage commercial ou professionnel, dès
lors qu’il comportera également l’habitation principale du bénéficiaire.
- Apport de mes Scpi actuellement non nantis à la Sci
- Apports de la famille et amis
- Le prêt d’honneur de France Initiative Réseau : 87 % des projets financés par un prêt d’honneur (montant moyen de 7 350 €)
- Le prêt d’honneur du réseau Entreprendre : 0% sans garantie, remboursable sur 5 ans (montant moyen du prêt : 25 000 euros)
- PCE : Prêt Création d’Entreprise d’une durée de 5 ans (avec une franchise de 6 mois) et d’un montant allant de 2 000 à 7000 euros est accordé sans caution personnelle ni aucune garantie.
- Prêt bancaire : 60% des fonds

2) Investisseurs pour 49% de la Sàrl et 49% de la SAS et un maximum pour la Sci
- Apports de la famille et amis (bis)
- Capital Investissement et Business Angel’s (impossible pour la SAS : pas de publicité ! Peut être pour la Sàrl) : AFIC, Unicer, Franceangels
- Un ami détient une SCI pour réaliser l’investissement du terrain.

Je serai heureux de trouver d’autres pistes si vous en connaissez !

Je vais prendre rdv avec ma CCI et souhaite " ne pas arriver les mains vides".

Merci

NB : Notez bien que je ne recherche absolument pas d’investisseur ici, mais surtout d’apporter un maximum de ma poche afin de rassurer mes investisseurs…

Mots-clés : apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci


On ne fait pas un beau jardin en coupant les fleurs et en arrosant les mauvaises herbes.

Hors ligne

 

#2 14/06/2013 01h33 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   39 

Je ne connais pas l’ampleur du projet mais trois sociétés pour démarrer une activité ça me parait lourd.

Pour rassurer les investisseurs,je pense que leur proposer du concret(achat du terrain) est le plus simple.
De votre coté,vous assumez les risques et récolterez les fruits de la prise de risque(puisque c’est votre projet).
Concernant les financements à 5 ans,ça me parait etre une durée trop courte qui risque de rapidement assecher la tresorerie si l’activité met un peu de temps à décoller.Un financement à long terme me rassurerait plus,personnellement.
à mon sens,le buisness plan consiste plus à etablir un bilan et des  comptes de résultats prévisionnels realistes de l’activité.

La creation de sociétés et le partage des benefices entre elles et entre les associés de chacune est de mon point de vue une question secondaire.

1-montant de l’investissement
2- comptes de resultats en année 1,en année 2,3,… puis en croisiere.

ça facilitera la lecture du projet et sa présentation à la CCI et aux eventuels investisseurs et banquiers.


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#3 14/06/2013 08h00 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   90 

toudoucement

Vous avez 2 pistes majeures:

Soit vous passez un temps non négligeable à faire le tour des aides possibles (Banque, associations, conseil régional, département…..) pour trouver le bon service qui va vous indiquer ou retirer le dossier a, neccessaire à la prise de RDV au service b

Et qui 2 mois aprés remise du dit-dossier, vous indique, que le papier 27 est périmé car il faut un exemplaire de mois de 3 mois

cf les 12 travaux d’Astérix

Soit vous vous consacrez à votre projet, le mettre sur les bons rails, le démarrer et le faire tourner, croitre


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#4 14/06/2013 10h40 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour

A priori pour mettre vos titres de SAS das le PEA il faut en détenir moins de 25%.

A part ça, votre démarche financière me semble un peu brouillonne, la politique "des fonds de tiroirs " ne produisant que rarement de bons résultats :
Vous avez 3 besoins différents en matière de financement:
- l’immobilier
- les matériels
- le financement du cycle d’exploitation (BFR)

Chaque besoin amène une solution différente:
- pour l’immobilier, bâtiment en propre ou location? Crédit-bail immobilier? si votre bâtiment est trop spécifique (difficultés à le revendre en l’état) vous aurez éventuellement des problèmes de financement. De toute manière vous partez pour 15 ans mini. J’ignore votre activité (j’ai ma petite idée) mais n’oubliez pas certains aménagements intérieurs et extérieurs finançables entre 7 et 10 ans au maximum. Pour le bâtiment vous oubliez les aides spécifiques aux bâtiments propres. A creuser donc avec l’ADEME.

- Pour le matériel, financements sur 5 à 7 ans. Le crédit bail est intéressant: financement à 100% TTC (pas d’avance de TVA à faire). Mais là encore tout dépend de la spécificité du matériel.

- pour les besoins d’exploitation, aides et prêts d’honneur + apports.

En fonction de ces éléments établissez votre plan de financement et voyez ensuite l’apport dont vous avez besoin.
Voilà quelques réflexions (vite faites je l’avoue!)

Enfin rien n’empêche un investisseur d’entrer dans une SAS. La liberté dans la rédaction des statuts et le mode de fonctionnement de l’entreprise est un plus. Au contraire d’une SARL trop rigide.

Bon vent
Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#5 14/06/2013 22h17 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   

Je vous remercie de vos réponses !

Toudoucement > Effectivement monter 3 structures peut sembler compliqué, la quasi-totalité de la concurrence en France est en sàrl mais ça ne me semble pas optimal et ce afin d’augmenter mon levier financier et fiscal.
Avec une seule sàrl et même en faisant des apports en nature ( 3 diplômes : Informatique, Gestion et Activité sportive et important réseautage local et national) je ne pourrais espérer avoir que 15 à 20% de la boîte…

Sinon, je voulais parler de plan de financement et non du business plan qui, dans son ensemble, est déjà bien avancé, je possède d’ailleurs le BP d’une société de même activité (en France) montée en sàrl à 3, une dette très (trop?) importante et une infrastructure matérielle minimale, vous savez ce que l’on dit de la première impression des clients.

Ricou > C’est vrai qu’il faut être malin pour obtenir le fameux formulaire A38. Je cherche quand même " à gratter les fonds de tiroir " (cf Mafo) pour les caser dans la holding et ainsi garder la plus grande partie possible de l’ensemble des parts du business.

J’ai pris votre deuxième piste en premier :
Depuis plus de 2 ans, avec le passage du brevet professionnel, construction du business plan, recherche du lieu optimal et beaucoup de discussions dans mon réseau de ce secteur d’activité, sans ne jamais donner de détails sur le lieu et le montage financier. Ces points sont clairement principaux pour faire la différence avec la concurrence ( future, elle n’existe pas actuellement dans toute la région, il y a pourtant une forte demande)

Je rentre actuellement sur la deuxième piste et je suis prêt à y passer environ 300h sur l’année qui arrive, on verra combien ça fait de l’heure de travail au final et puis c’est peut être un bon exercice avant d’aller voir les banques.

Mafo >
- Oui, on ne peut posséder + de 25% d’une Sas dans un Pea, ça ne m’interdit pas de le faire, 51% de la Sas sera déjà en possession de la holding et une grande partie des 49% restant à des investisseurs.

- Pour l’immobilier, je pense à une Sci extérieure, le gérant est déjà connu de sa banque comme solide et peut prendre en charge une partie de l’aménagement du terrain sur 20 ans. A voir avec l’Ademe ce qui peut rentrer dans le projet, merci pour la piste.

Pour le matériel, je n’avais effectivement pas pensé au crédit bail, une bonne piste aussi, je vais creuser ça du côté du constructeur (étranger).

Pour le BFR, ceux sont les pistes que je cherche actuellement, je pensais à un dépôt en compte courant afin de récupérer quelques billes assez rapidement, j’ai des investisseurs sur 2 ans et d’autres à très LT.

- Le principe de la Sas est bien de faire rentrer les capitaux extérieur, malheureusement il n’est pas possible d’en faire la publicité. Enfin moins il y aura d’investisseurs mieux ce sera.

Merci à vous trois pour les commentaires, ça me fait toujours avancer !


On ne fait pas un beau jardin en coupant les fleurs et en arrosant les mauvaises herbes.

Hors ligne

 

#6 16/06/2013 18h55 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   

Juste un mini commentaire pour les 25% d’une société dans le PEA, cela se compte directement et indirectement :

Voici par exemple un extrait pris sur un site : Le PEA (Plan d’Epargne en Actions) : mode d’emploi

Site "comment ça marche" a écrit :

Ce pourcentage est apprécié en tenant compte des titres détenus par le titulaire, son conjoint, leurs ascendants et descendants. Les participations indirectes, par société interposée, sont également comptabilisées. Ce pourcentage ne peut être dépassé pendant toute la durée du plan. Il ne doit pas non plus avoir été dépassé au cours des cinq années précédant son ouverture.
Si le dépassement est indépendant de la volonté du titulaire (mariage, succession, etc.), celui-ci dispose de deux mois pour régulariser la situation en virant les titres sur un autre compte et en versant leur contre-valeur en espèces (versement non comptabilisé dans le plafond de versement).

Il faudrait confirmer avec un lien sur le site du gouvernement mais il est probable que cet extrait soit déjà copier collé d’un texte de loi ou décret, c’est en italique sur le site que j’ai cité.

Et j’ai peut-être raté quelque chose avec l’imbrication mais si vous possédez 51% de la SARL et que la SARL possède 51% de la SAS, vous possédez indirectement 26.01% de la SAS, non ?

Hors ligne

 

#7 16/06/2013 21h57 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   

Merci Olivier, ça parait logique après tout.

Beaucoup de sites en parlent sans jamais citer leurs sources, là voici :

http://www.legifrance.gouv.fr a écrit :

Code monétaire et financier, Section 6 : Plan d’épargne en actions, Article L221-31 II 3°)
3° Le titulaire du plan, son conjoint et leurs ascendants et descendants ne doivent pas, pendant la durée du plan, détenir ensemble, directement ou indirectement, plus de 25 % des droits dans les bénéfices de sociétés dont les titres figurent au plan ou avoir détenu cette participation à un moment quelconque au cours des cinq années précédant l’acquisition de ces titres dans le cadre du plan.

Code monétaire et financier | Legifrance

Amicalement
Bankroot


On ne fait pas un beau jardin en coupant les fleurs et en arrosant les mauvaises herbes.

Hors ligne

 

#8 23/08/2013 15h37 → Entreprendre : où trouver du cash ? (apport, développement personnel, projet, sarl, sas, sci)

Membre
Réputation :   

2/ il y a tout de meme une précaution à prendre.
voici un article trouvé sur un blog qui traite de la problématique du financement.
Plusieurs pistes pour trouver des fonds au démarrage de votre activité | Particeep Blog


passionné par l'investissement en direct dans les startups

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech