Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 01/06/2013 12h53 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour

Cela fait maintenant deux mois que je lis régulièrement des sujets sur le forum et il m’est venu une petite réflexion que je résume sous ce titre un peu provocateur, je l’avoue.

Devenir rentier ? j’avais l’image du rentier de Balzac, le petit bourgeois de province, un peu grippe-sou, vivant chichement de sa rente, protégeant ses maigres intérêts, refusant toute évolution sociale ou économique sous peine de perdre sa fameuse rente.

Je découvre bien autre chose.

J’ai lu et relu beaucoup de présentations et j’en suis arrivé aux conclusions suivantes :
Le rentier en devenir présent sur le forum  ne cherche finalement pas à « vivre de se rente » mais cherche avant tout à améliorer ses conditions de vie, parmi lesquelles (les plus citées) :
-    Travailler moins : réduire ses horaires pour se consacrer à sa famille et ses loisirs.
-    Travailler mieux : choisir son job, faire ce qui lui plait. Créer sa propre activité.
-    Préparer sa retraite : assurer un revenu au moins identique à celui touché au cours de sa vie professionnelle.

Alors je me pose cette question, moi qui vis avec 1800 € net par mois et qui culmine à 42 000 € d’économie :
SUIS-JE DEJA RENTIER ?
Ou encore :
AI-JE BESOIN DE DEVENIR RENTIER ?

Je m’explique :
-    Je travaille moins de 600 heures par an. J’occupe le reste de mon temps à m’investir dans des projets sociaux, éthiques mais aussi à écrire, à lire et à faire de la musique. J’envisage  des cours de peinture l’année prochaine. Je suis en train de créer une entreprise d’insertion pour seniors en difficultés, je trouve ça passionnant.
-    Je fais le métier que j’ai choisi de faire et j’adore ça. Je me lève tous les matins en me disant que cette nouvelle journée qui s’annonce va être formidable. Je n’ai aucun poids hiérarchique pesant. Je suis adoré par mes étudiants (je suis prof) et par mes collègues. Je n’ai aucun stress lié au travail.
-    Ma retraite est quasi assurée : étant enfant unique, mes parents, à leur décès (malheureusement il faut y penser) me transmettront un patrimoine net d’environ 500 000 €.
-    Malgré mes maigres 1 800 € je vis bien : je suis propriétaire de mon appartement (390 € de remboursement mensuel), j’ai une voiture neuve payée cash (Peugeot 308), je vais au restaurant 2 fois par mois, je pars en vacances 15 jours par an (voire plus parfois). Je fais régulièrement la fête.
-    Je suis optimiste : la vie sera toujours plus belle selon moi : qualité ou défaut, à vous d’en juger…

En fait j’ai gagné de l’argent quand j’étais jeune (de 25 à 45 ans) puis j’ai levé le pied pour cause de maladie. Je vis donc tranquillement….pas de prise de tête. De la curiosité, de la découverte, du contact humain avant tout…

Donc bien que je ne sois pas très riche, que je n’investisse ni en bourse ni en immobilier, je me pose cette question :
suis-je une autre forme de rentier ???  et qu’est ce finalement qu’être rentier ?

Cordialement
Mafo

Mots-clés : argent, choix de vie, rentier, retraite


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#2 01/06/2013 15h38 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   60 

Sujet intéressant.

Vous ne précisez pas si vous êtes seul ou en couple, avec des enfants ou pas, et quel âge avez-vous? Vivez-vous dans une région où la vie est (encore plus) chère?

Je me permets une première remarque (d’autant que je suis proche de votre cas je crois, du moins pour le patrimoine retraite, et anciennement pour le revenu d’activité).

- Vous pouvez compter sur un revenu d’activité modéré mais certain de 1800 euros, étant prof et aimant ce travail (de mon côté je ne peux plus compter actuellement sur un revenu d’activité correct, faute d’avoir la vision et l’envie d’un métier pour une reconversion)

- Vous pouvez compter sur une somme honorable pour financer votre retraite

Donc, votre vie active comme votre retraite sont (avec des besoins du type "rentier frugal" souvent évoqués ici) financés.

Le problème devient plus épineux lorsque, ne pouvant compter sur un revenu d’activité digne de ce nom (dans certains métiers en France il est très difficile de travailler et/ou avec une rémunération horaire décente), on doit, avec un capital de quelques centaines de milliers d’euros, à la fois dégager un certain revenu pour vivre, et financer sa retraite.

Il y a plusieurs pistes, certaines en restant en France, d’autres passant par la recherche d’un pays dans lequel le coût du poste logement (notamment) est plus soutenable.

Dernière modification par placementapapa31 (01/06/2013 18h09)

Hors ligne

 

#3 01/06/2013 16h25 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

A vous lire je serai tenté de penser que vous n’êtes pas rentier, mais heureux.
Heureux de ce que vous faites, heureux de ce que vous êtes.
n’est ce pas l’important?

Dernière modification par gamdy (01/06/2013 23h27)

Hors ligne

 

#4 01/06/2013 19h19 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   56 

re bonjour
je vis seul.
j’ai divorcé il y a 3 ans et madame a la charge des enfants (elle est cadre supérieure et gagne environ 3500 € net par mois).
les enfants sont grands: un des trois est déjà indépendant, les autres le seront bientôt
je vis en province, à Nîmes.
j’ai 51 ans et demi (je tiens au demi smile)

j’ai sans doute fait un choix de vie (contraint et forcé) sans vraiment m’en rendre compte.
heureux? oui je le suis…je n’ai pas de pression en fait: pas de loyers à encaisser, pas de cours de bourse à suivre, pas de plan de carrière, rien: une liberté presque totale (presque car la liberté est souvent illusoire)
une rémunération qui augmente en moyenne de 8% par an (on me confie de nouveaux cours et on m’augmente tous les ans)….

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#5 01/06/2013 22h37 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   17 

Je crois que pour beaucoup, la question n’est pas d’être rentier (avec l’image que vous donnez du grippe-sou du XIXè) mais d’atteindre l’indépendance financière, c’est-à-dire de ne plus être dépendant de son travail pour vivre ; ce qui n’empêche pas de travailler, par pur plaisir, y compris et surtout à temps partiel ou (et ?) de se consacrer à des activités bénévoles ou très peu rentables mais faisant sens pour soi.

Vu comme ça, vous êtes en très bon chemin, il me semble.

Hors ligne

 

#6 02/06/2013 01h08 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   15 

Votre grande chance,il me semble,est d’avoir un travail qui vous laisse pas mal de temps libre et en même temps offre une sécurité pour l’avenir,même si la rémunération n’est pas très forte.

De mon côté j’ai un emploi mieux payé mais qui me laisse peu de temps libre et est sans sécurité,à savoir que je peux facilement le perdre(motif économique par exemple).Un changement d’entreprise,maintenant,me coûterait environ 30% de mon salaire actuel,au minimum et si toutefois je retrouve un autre poste,compte tenu de mon âge,ce qui n’est pas sûr.Cela n’aide pas à être détendu….

Hors ligne

 

#7 02/06/2013 09h35 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   12 

Pour moi la réponse est claire, vous êtes déjà rentier. Après on peut chipoter les termes, dire que vous êtes en partie financièrement indépendant. Mais l’important est là, vous menez votre vie comme bon vous semble, selon vos envies, pas de hiérarchie qui vous bouffe la tête et pas les soucis quotidiens de ceux qui font le métro-boulot-dodo. Bref vous êtes indépendant dans la tête et c’est ce qu’il faut en premier pour être indépendant financièrement !

Rentier ne veut pas dire retraité ou inactif. En ayant une vision réductrice de ce concept, on voit le rentier comme vieux et limite assisté. De plus c’est un objectif quasi inatteignable pour les plus jeunes.  En visant de vivre simplement mieux, tout en continuant à être actif, même pour une salaire moindre, cela donnes des objectifs qui sont non seulement réalisables plus facilement, mais qui de plus sont meilleurs pour la santé mentale et physique.

Hors ligne

 

#8 02/06/2013 10h45 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   

Effectivement, je pense que vous pouvez vous considérer comme rentier, étant donné que votre salaire ( soit dit en passant n’est pas "petit",  si on le ramène aux heures travaillées cela vous amènerait à près de 54OO€/mois, pour un temps normal…) est garanti à vie, et de nos jours cela devient un luxe…
Mais vous avez la lucidité de d’apprécier votre statut et cela vous honore.
La grande richesse de votre situation est le temps libre dégagé qui vous laisse une liberté d’agir à votre guise.
Au plaisir de vous lire et bon week-end.

Hors ligne

 

#9 02/06/2013 17h51 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   56 

et bien alors c’est super!!! smile


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#10 02/06/2013 20h46 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   60 

Merlot35 a écrit :

votre salaire ( soit dit en passant n’est pas "petit",  si on le ramène aux heures travaillées cela vous amènerait à près de 54OO€/mois, pour un temps normal…

Attention sur ce point (réaction instinctive des salariés "normaux") : il faut intégrer les heures de préparation-conception, ce qui revient à multiplier les heures par un coefficient, variable selon le contexte. Le résultat peut être un volume horaire effectif énorme dans certains cas.

Hors ligne

 

#11 02/06/2013 23h10 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   127 

Mafo,

Vous avez une "rente" de bonheur et de satisfaction personnelle. Et cela n’a pas de valeur !

Peu peuvent prétendre y être arrivés. Bravo.

Hors ligne

 

#12 05/06/2013 17h14 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   56 

placementapapa31 a écrit :

Merlot35 a écrit :

votre salaire ( soit dit en passant n’est pas "petit",  si on le ramène aux heures travaillées cela vous amènerait à près de 54OO€/mois, pour un temps normal…

Attention sur ce point (réaction instinctive des salariés "normaux") : il faut intégrer les heures de préparation-conception, ce qui revient à multiplier les heures par un coefficient, variable selon le contexte. Le résultat peut être un volume horaire effectif énorme dans certains cas.

Bonjour

En effet, il faut tenir compte de la préparation (certains cours en demandent peu(comme la gestion financière), d’autres beaucoup plus: fiscalité des entreprises par exemple: A chaque nouvelle loi de finance, il faut tout réactualiser) et surtout du temps de correction des copies (mais certaines corrections sont payées en plus).
Pour ma part j’ai fait le calcul: il faut rajouter entre 15% et 25% d’heures en plus selon les périodes.

Mais bon, corriger des copies en short et en tongs tout en sirotant une bonne bière bien fraiche, le tout en musique, c’est un travail très supportable je vous assure!

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#13 06/06/2013 19h00 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   15 

mafo a écrit :

Pour ma part j’ai fait le calcul: il faut rajouter entre 15% et 25% d’heures en plus selon les périodes.

J’avoue que vous m’impressionnez: les rares fois où j’ai donné des cours, il m’a fallu 100% de temps de préparation pour le premier cours, puis 25% pour le même cours l’année suivante.

Pour le reste, à chacun sa définition du rentier…..
Le bonheur est principalement dans sa manière de percevoir sa situation personnelle.

Hors ligne

 

#14 06/06/2013 19h12 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour

Oui c’est à peu près ça.
100 % pour un premier cours semble logique, c’est un gros travail. On ne sait parfois pas par quel bout commencer…
Le principe ensuite: "amortir" ses cours existants pour ne pas recommencer chaque année (juste les réactualiser)
Autre solution (que j’ai faite cette année): diffuser des cours sur internet ( sous forme de fiche payée par le donneur d’ordre) et les utiliser ensuite (avec autorisation bien entendu, ça se négocie) pour ses cours en face à face: la préparation des cours est donc payée! Optimisation maximum….

Ensuite 25% me semble tout à fait correct. Mais avec l’habitude, on descend vite ce ratio…..

mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#15 16/09/2013 08h31 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   

La satisfaction est un trésor intarissable.


Il n'y a pas de problèmes. Il n'y a que des solutions.

Hors ligne

 

#16 16/09/2013 10h05 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   

Vous avez mille fois raison et illustrez une réalité que je ne peux m’empêcher de rappeler : dans notre pays, les vrais rentiers sont les fonctionnaires : revenus garantis à vie (retraite incluse), temps consacré et pression liée au travail (très) modérés, avantages divers…
N’y voyez aucune agressivité à votre endroit. Comme pour tous les excès, abus, hérésies, inepties, scandales qui caractérisent le fonctionnement de la société française, ce n’est pas tant les personnes qui en profitent que je blâme que celles qui l’ont institué et le défendent qu’elles qu’en soient les conséquences (sauf quand ce sont les mêmes…).

Hors ligne

 

#17 16/09/2013 10h26 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   61 

Grisbi a écrit :

Vous avez mille fois raison et illustrez une réalité que je ne peux m’empêcher de rappeler : dans notre pays, les vrais rentiers sont les fonctionnaires : revenus garantis à vie (retraite incluse), temps consacré et pression liée au travail (très) modérés, avantages divers…
N’y voyez aucune agressivité à votre endroit. Comme pour tous les excès, abus, hérésies, inepties, scandales qui caractérisent le fonctionnement de la société française, ce n’est pas tant les personnes qui en profitent que je blâme que celles qui l’ont institué et le défendent qu’elles qu’en soient les conséquences (sauf quand ce sont les mêmes…).

"Les fonctionnaires" : l’expression recouvre des réalités bien contrastées.

Accro à mon boulot fait sérieusement pendant longtemps, je me suis lassé des discussions avec les amis ou la famille faisant le procès desdits fonctionnaire. J’ai fait fuir l’épouse d’un copain véto après lui avoir rappelé son profil, experte du sujet comme tout un chacun mais qui n’avait elle même jamais bossé de sa vie…
La pression sur les fonctionnaires existe, on y trouve des crétins et tire au flan comme ou des gens sérieux et bosseurs comme dans tout le reste de la société. La réunionite aigue des corps d’inspection ajoute là encore des heures à se couper les cheveux en 4 pour comprendre comment rendre plus digeste les enseignements donnés aux étudiants déjà rassasiés de jeux vidéos etd e je ne sais quoi.
Pour ma part, je n’ai jamais corrigé de copies avec une bière fraîche en musique (copies de devoirs de 4 à 6h) mais dans un silence monacal avec des grilles affutées pour tenter d’être le plus juste possible… Je ne parle même pas du temps à se former bien souvent en autoformation et à former les collègues (parfois à tenter de les convaincre de se former).
Avec quelques collègues nous nous sommes orientés vers d’autres voies. Je vous assure qu’en compétences et efficacité, nous n’avons pas à rougir face aux gens du privé (là aussi, les réalités sont bien contrastées)… ni même en temps de travail.

Hors ligne

 

#18 16/09/2013 10h41 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   31 

Juste une chose un peu hors sujet: Je ne suis pas vraiment un defenseur des fonctionnaires, qui ont des avantages qu’ils ne méritent pas (plus), spécialement et surtout le calcul de la pension.

Cependant, je pense qu’il y a fonctionnaire et fonctionnaire:

- on connait tous un prof (moi j’en ai rencontré plusieurs) qui vous donnerai presque envie de pleurer a les écouter parler: prof d’arts plastiques dans un lycée pro (pas craignos) avec des CAP, qui stresse mi-juillet pour la rentrée prochaine a savoir si ses élèves vont faire de beaux dessins, c’est clair que ca doit etre vraiment dur :-)

- Apres, il y a aussi la catégorie infirmières aux urgences qui font des gardes de 24h pour 1500€/mois, avec la "vraie" population française en face, stressée, qui veut être soignée tout de suite.  La je pense que c’est moins fun.

Je pense qu’il ne faut pas faire de généralité…

Hors ligne

 

#19 16/09/2013 11h13 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   

Il est évident que sur ce sujet comme sur bien d’autres il ne faut pas faire de généralités (l’infirmière est un très bon exemple ; le policier aussi). Le problème de cet argument est qu’il empêche de prendre des décisions courageuses (et donc drastiques) qui, si elles seraient effectivement injustes pour certains, seraient bénéfiques au plus grand nombre.

Hors ligne

 

#20 16/09/2013 11h26 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour

je suis de retour en France depuis 1 mois, suite à un projet avorté à l’étranger (il faut que je change ma localisation sur la carte).
J’ai retrouvé mes emplois précédents et je fais la rentrée cette semaine.

Je ne vois pas trop ce que le concept de fonctionnaire vient faire dans cette discussion: je suis salarié du privé.
Un de mes employeurs est une école supérieure privée et j’ai un CDI à temps partiel (entre 500 et 550/h par an, ça dépend du nombre de classes ouvertes)
je travaille par ailleurs dans un IUT où je suis vacataire. J’assure environ 50h de cours par an et je suis payé avec trois mois de retard. Début septembre j’ai reçu mon bulletin de salaire de janvier (très pratique quand une banque ou un organisme quelconque me demande mes dernières fiches de paye!!).

n’ayez pas à l’esprit que tous les professeurs sont fonctionnaires. Dans l’enseignement supérieur, hormis les universités (qui font appel aux vacataires aussi), il y a très peu de fonctionnaires. Beaucoup de professeurs sont en CDD renouvelable et payés à l’heure. D’autres, plus chanceux comme moi, ont un CDI.

Mes vacances? certes elles sont conséquentes, environ 11 semaines par an. Mais pendant ce temps je ne suis pas payé (où plutôt les 10% de congés payés sont intégrés à mon salaire horaire).

Quant à l’exemple du prof de dessin, je trouve cela plutôt beau: s’intéresser à ce point à ses élèves pour leur donner le sens artistique, c’est vraiment faire du bon travail. C’est sans doute grâce à des profs comme ça que des jeunes réussissent dans les arts plastiques ou l’info graphisme, il ne faut pas l’oublier….

mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#21 16/09/2013 19h56 → Suis-je déjà rentier (sans le savoir) ? (argent, choix de vie, rentier, retraite)

Membre
Réputation :   61 

jeamb a écrit :

- Apres, il y a aussi la catégorie infirmières aux urgences qui font des gardes de 24h pour 1500€/mois, avec la "vraie" population française en face, stressée, qui veut être soignée tout de suite.  La je pense que c’est moins fun.

Je pense qu’il ne faut pas faire de généralité

Bonsoir,
Vous venez pourtant d’en faire au moins deux… L’humain est ce qu’il est, quel que soit le métier, il glande où il bosse.
La vraie population comme vous dîtes, beaucoup y sont confrontés, fonctionnaires ou pas, mais fonctionnaires surtout.
Le thème du "fonctionnaire" me semble être un déversoir à aigreurs et préjugés de toutes sortes. Nous devrions nous abstenir par respect pour la teneur habituellement élevée de ce forum.

Dernière modification par Range19 (16/09/2013 19h58)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech