Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#451 11/04/2016 17h41 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   23 

stokes a écrit :



Là où je souris encore plus, c’est en notant que certains expatriés se plaignent de devoir payer des impôts sur leurs revenus fonciers générés par les propriétés qu’ils ont conservées au pays ; pourquoi donc l’administration devrait leur faire des cadeaux alors même que ces biens sont par nature non délocalisables. Le taux de 35,5% y compris prélèvements sociaux est d’ailleurs tout-à-fait raisonnable et l’expatrié a le choix ; il conserve ses propriétés françaises et paye l’impôt ou alors il les aliène et réinvestit dans son pays d’accueil.

Vous oubliez que 35.5% est la "premiere" tranche, et que souvent cela monte rapidement au dela de 50%..  D’autre part j’ai du mal a comprendre en quoi ne pas faire payer des prevelevements sociaux aux expatries serait un cadeau fiscal, il s’agit de bon sens et des regles europeenes pour lesquelles la France a un respect a geometrie variable.

Bref au dela des aspects purement philosophiques et politiques, le resultat est simple, bons nombres d’expatrie apres avoir fait la demarche de quitter la France emmenent avec eux une grande partie de leur patrimoine et ne reinvestissent pas une partie de leur reussite en France. Si vous vous en rejouissez, je trouve pour ma part que cela est bien dommage.

D’autre part, j’ai peur que votre analyse « guide du routard » de la France et des autres pays soit coincée au XXe siècle alors que le XXIe est bien entame. Un simple exemple, si vous n’avez jamais l’impression que l’on vous ai manque de respect en uniforme, je vous invite a le sortir de son placard et a traverser seul une cite en pleine journée, ou même plus simplement a prendre le RER avec un vendredi soir. J’aime une grande partie de la France que vous décrivez, j’ai simplement la sensation que vous décrivez une autre époque.

MisterVix a écrit :

Alors je pars. Pas parceque je suis un vilain exilé fiscal, pas parceque je refuse de payer l’impôt. Non non. Je pars parceque ce pays me rend triste de son potentiel fabuleux et de ce qu’il en fait.
Je pars parceque je veux offrir mieux à mes enfants.

Mistervix, je me retrouve complètement dans votre analyse, elle correspond au choix que j’ai fais il y a quelques années. Un meilleur avenir pour nos enfants étant sans doute le important de tous les critères. Ce qui est intéressant c’est qu’il s’agit souvent d’un critère de départ parmi d’autre, mais une fois installe et après quelques années ce critères est apparu comme le plus important et qui a transforme une simple expatriation en installation definitive.
Rien que l’expression "ascenseur social" illustre une des difficultés liée à la mentalité française post 68. Une ascension sociale, ca se gravit marche par marche.
Les gens qui s’organisent pour "battre le pave" et passer des nuits "debout" dans la peur de devenir de la "chair a patron" avaient tendance à m’agacer il a y quelques années, maintenant ils font sourire, car je les compare a l’orchestre du Titanic qui continuait à jouer pendant le naufrage. Ce passage de l’agacement au sourire est lie au fait que mes enfants ne sont plus confronte a cette mentalité et connaissent maintenant une culture qui reconnait le travail et la réussite.

Je souhaite néanmoins que la France se réveille, qu’elle ouvre les yeux car comme vous le dites, les services publics sont en chutes libres, l’hôpital et l’école ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils étaient il y a 20 ans.  Il reste peut être encore une chance, mais elle consiste a se remonter les manches pour travailler et avancer plutôt que tout arrêter voir tout casser au moindre projet de loi. Il est temps que la France se débarrasse de cette vue romantique qu’a a encore de la lutte des classes et du communisme.

Pour revenir au sujet, il faut choisir un d’acceuil pour une combinaison de raisons qui doivent largement depasser le rejet du pays natal. La fiscalite n’etait qu’une raison parmis d’autre. Donc pour repondre a la question il y a sans doute quelques pays a eviter s’il on veut etre rentier, mais concernant les meilleurs pays, il s’agit d’etablir des criteres qui sont propres a chacun, le pays ideal de l’un etant un veritable enfer pour l’autre.

Tyrion

Dernière modification par TyrionLannister (11/04/2016 17h44)

Hors ligne

 

#452 11/04/2016 22h38 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   129 

Débat intéressant.
D’abord on découvre qu’à côté du "vilain exilé fiscal", il y a d’autres raisons de quitter la France
(professionnelles, enfants, etc).
Comme ce sont des raisons personnelles, elles sont forcément bonnes pour celui qui décide, et on ne le fera pas changer d’avis.

Mais tant qu’on ne regarde que ceux qui partent, on ne regarde qu’une partie d’une réalité complexe.
Il y a aussi ceux qui arrivent !
Une première approche globale de cette réalité est la notion de solde migratoire.

Le solde migratoire est, selon la définition de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), « la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l’année. Ce concept est indépendant de la nationalité »

Le solde migratoire est étudié par l’INSEE depuis 1950. L’INSEE publie des études, comme celle-ci pour la période récente :
L’analyse des flux migratoires entre la France et l’étranger entre 2006 et 2013
Pour une présentation synthétique de l’étude INSEE :
De plus en plus de Français partent à l’étranger

Depuis 1950, le solde migratoire de la France est toujours positif : le pays attire donc plus qu’il ne pousse à partir.
La France est donc toujours un pays attractif. Son attractivité varie cependant avec les situations économiques ou historiques. Pour le solde migratoire :
. pic de 1962 lié aux rapatriés d’Algérie
. jusqu’au milieu des années 1970 forte immigration de travail
. baisse jusqu’à une remontée entre 2003 et 2006 où il a été supérieur à 100 000 personnes
. depuis 2007, le solde s’est à nouveau réduit, 33 000 personnes en 2013.

Outre les départs et les arrivées, on peut ajouter la dimension nationalité.
Il y a donc des français qui partent à l’étranger (expatriés), mais il y a aussi des français qui retournent en France.
Il y a aussi des immigrés qui arrivent en France, mais il y a aussi des immigrés qui la quittent, soit pour revenir dans leur pays d’origine (étudiants, retraités par exemple), soit pour s’établir dans un autre pays (où il est plus facile de trouver du travail).

L’étude INSEE détaille la cas de personnes nées en France.

En 2013, près de 197 000 personnes nées en France ont quitté le territoire, soit 59 000 de plus qu’au cours de l’année 2006. Parallèlement, les retours des personnes nées en France sont stables, autour de 78 000 personnes. De ce fait, le solde migratoire des personnes nées en France est passé de – 60 000 à – 120 000.

Certes le nombre des départs augmente, mais ramené à la population globale cette augmentation représente moins de 0,1 % : on est loin du départ massif.

L’augmentation récente des sorties de personnes nées en France vient gonfler la présence française à l’étranger : en 2013, un peu moins de 3 millions et demi de personnes nées en France vivraient à l’étranger.

Il n’est reste donc "qu’une soixantaine de millions" sur le territoire national. Beaucoup de pays ont une diaspora plus importante.

L’étude INSEE donne également des précisions sur l’âge :

En 2013, 80 % des départs à l’étranger de personnes nées en France surviennent entre 18 et 29 ans, âges d’études ou de début d’activité ; un départ sur dix concerne un jeune de moins de 18 ans.

Les départs sont essentiellement pour raisons professionnelles ou d’études.
On est rarement rentier à moins de 29 ans (sauf héritage) : l’effet "exil fiscal" ne joue qu’à la marge.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (11/04/2016 22h53)

Hors ligne

 

#453 11/04/2016 22h53 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   229 

Sur les nombres vous avez raison mais beaucoup de ceux qui partent ont peut être une externalité positive très forte lorsqu’on prend en compte leur richesse ou leur cerveau. Donc comparer l’arrivée d’un paysan africain ou syrien avec le départ d’un chercheur ou d’un entrepreneur, cela ne pèse pas la même chose pour la société.

Et ce sont ces personnes à haute contribution économique ou scientifique qui quittent la France. Vous aurez toujours plusieurs milliers, centaine de milliers de personnes qui voudront venir (pendant encore quelques décennies) avant que la France ne soit plus attractive car trop pauvre.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#454 11/04/2016 23h13 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonsoir,

Messieurs, merci de ne pas faire dériver cette discussion qui traite bien de l’expatriation du rentier et non pas une discussion sur l’immigration/émigration, ni même sur le fait d’aller travailler à l’étranger ou bien même de juger s’il fait bon ou non de rester en France.


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#455 12/04/2016 12h12 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   161 

MisterVix a écrit :

Je pars en Suisse. Cela me coûte une petite fortune pour m’y installer, sans aucune certitude que la greffe prenne. La Suisse est un pays fiscalement aussi lourd que la France sur les revenus du travail (excepté pour les super riches qui négocient leur ISF).

Bonjour,

Petite correction : l’impot sur la fortune ne se négocie pas. Ce qui peut se négocier, c’est l’assiette de calcul. Il existe un mécanisme d’imposition par la dépense, qui est ouvert pour les résidents non nationaux sans activité lucrative sur le territoire helvétique. Ce mécanisme permet une imposition par rapport au niveau de vie constaté, avec un plancher minimal dans la plupart des cantons, et l’imposition sur la fortune de droit commun.

Après, il existe d’autres mécanismes de gestion de sa fortune pour limiter l’imposition, mécanismes qui existent en bonne partie en France aussi.

"Je perds le bénéfice de mes 15 dernières années de cotisations en France (retraite et sociale) pour entrer dans un système où je vais devoir tout payer moi même."

Toujours pour être précis, l’AVS et la LPP sont financés en partie par votre employeur, mais il est vrai que ca ne sera pas suffisant, sans un travail personnel, pour maintenir votre niveau de vie en retraite.

Mais c’est surtout la couverture santé qui risque de vous surprendre : montant par assuré, franchise à négocier, complément de prise en charge au delà de la seule Lamal obligatoire, honoraires médicaux, frais d’hospitalisation, …

Une grosse partie de ces frais est "prise en charge" en France par la "solidarité" (CSG, cotisations en tout genre), alors que chez nous, une bonne part est autofinancée. Idem pour la scolarité. Ce sont des choix.

Hors ligne

 

#456 12/04/2016 17h35 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   36 

Pour avoir eu la chance de vivre une partie de ma vie aux USA, je ne peux que me retrouver dans ce que dit TyrionLannister. Si je le pouvais, j’irais m’y installer définitivement. Pour moi, l’écart (en positif) avec la France est considérable et ne cesse de croitre au fur et à mesure que notre cher vieux pays décline lentement mais surement. De ce point de vue, il faut reconnaitre que les deux derniers chefs d’Etat ont fait un mal considérable à notre pays. Je ne crois plus à la possibilité d’un rebond (et c’est pour cela que je lis cette file de près !).
Malheureusement, il est devenu très difficile d’obtenir un visa pour les USA et un rentier n’a aucune chance de pouvoir s’y installer…

Hors ligne

 

#457 13/04/2016 12h31 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   162 

Nik je vous trouve plein de mansuétude pour nos présidents, pourquoi mentionner seulement les deux derniers (je suppose que vous incluez celui qui est encore en place et qui vient de commencer sa campagne présidentielle) ? Pour être impartial les derniers présidents US n’ont pas tous été formidables non plus, et je pèse mes mots.

Sur les conditions d’accès / visas aux USA, je renvoie à la page bien faite du gouvernement US.

Parmi tous les exemples il y a en a deux à l’opposé du spectre : le Diversity visa qui permet chaque année de participer à une lotterie dont les heureux gagnants obtiennent progressivement mais gratuitement la nationalité US. Enfin le visa investisseur pour les deep pockets.

Hors ligne

 

#458 13/04/2016 18h11 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   80 

nik66 a écrit :

Malheureusement, il est devenu très difficile d’obtenir un visa pour les USA et un rentier n’a aucune chance de pouvoir s’y installer…

Si tant est qu’il ait quelques chances, la souscription d’une assurance santé obèrerait une bonne partie de sa rente, surtout s’il est d’un âge avancé.

Dernière modification par stokes (13/04/2016 18h11)

Hors ligne

 

#459 14/04/2016 09h24 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   36 

@sat
J’inclue bien évidemment l’actuel Président dont le passage au pouvoir aura été de mon point de vue absolument calamiteux dans tous les domaines. Même si ce n’est pas le sujet de cette file, je suis atterré qu’il puisse oser même penser à se représenter… Nul doute que sa réélection me pousserait à m’expatrier plus rapidement.
Connaissant bien les Etats-Unis et ses visas, je peux vous dire qu’il n’est pas la peine d’éplucher toutes les catégories de visa aux US. Un rentier n’a aucune chance d’en obtenir un, même avec un gros capital. S’installer aux Etats-Unis est devenu vraiment très difficile.
Une possibilité à laquelle je réfléchis qui est par contre réaliste (à certaines conditions) est d’obtenir un visa pour 6 mois par an. Cela permet de vivre aux Etats-Unis 6 mois de l’année (au hasard les mois d’hiver…), déjà très alléchant. Le problème est alors la scolarisation des enfants (j’en ai deux à scolariser). Même si c’est en théorie possible, couper l’année en deux est tout sauf idéal en terme de scolarisation. Il faudrait pouvoir les laisser bénéficier d’une éducation bilingue aux US mais sur toute l’année. Bref, pas simple.
Quant aux frais de santé, c’est vrai que c’est le problème principal en terme de coûts, mais bon cela se règle tout de même. La France n’est de ce point de vue pas si bon marché que ça, c’est seulement apparement plus indolore dans la mesure où nous sommes obligés de cotiser à tout bout de champ pour des caisses communes (sans compter les complémentaires).

Dernière modification par nik66 (14/04/2016 09h28)

Hors ligne

 

#460 14/04/2016 10h55 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   35 

Autant la qualité de vie aux USA peut être excellente, autant la fiscalité, sans être aussi catastrophique qu’en France, n’est pas non plus très attrayante. Dans ce cadre là, être résident fiscal dans un autre pays plus avantageux et passer 6 mois par an aux USA est peut être une bonne solution si on arrive vivre avec la logistique que cela implique.

Hors ligne

 

#461 14/04/2016 11h03 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   246 

Le Mexique par ex est assez facile d’accès en touriste ou en expat - visas faciles a obtenir - vie assez securitaire et agréable a Merida - expérience d’amis qui y vivent et vont régulièrement aux USA cote Fort Lauderdale (vols direct sur miami) - et fiscalité plus douce

Dernière modification par sissi (14/04/2016 11h05)

Hors ligne

 

#462 14/04/2016 11h04 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   132 

Et ne pas oublier que certains Etats des Etats unis sont très gourmands lorsque d’autres ont une fiscalité plus légère. C’est un pays fédéral après tout.

Typiquement, la Californie qui attire beaucoup, est assez prohibitive en terme de fiscalité et de coût de la vie. A l’opposé inverse le New Hampshire est un havre de paix fiscale (mais c’est pas le même climat ni les mêmes jobs)…

Du coup vivre de son travail au Etats Unis pourra compenser par le niveau des salaires, mais c’est beaucoup plus difficile lorsqu’on y va pour y être rentier.

De plus, à l’opposé de l’image d’Epinal d’un pays libéral, les US sont en train de devenir un cauchemar de bureaucratie et de complexité administrative (et c’est sans parler de la politique, de la sécurité ou de la surveillance).

Hors ligne

 

#463 14/04/2016 12h09 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   246 

Il est possible de s’installer au Mexique ou la couverture santé n’est pas chere
Voir le fil de Miguel ici sur le forum qui y vit depuis plus de 10 ans
Mexique : s’expatrier au Mexique, gérer son argent au Mexique

Je suis affilié volontaire a la Sécurité Sociale Mexicaine --(L’IMSS) -- cout actuel un peu moins de 500 euros/an pour moi et mon épouse.
Ensuite, c’est tout gratuit (Radiographie, RMI, opérations, prescription Pharmacie etc… tout est gratuit).
Certains mexicains vous diront que la Sécu mexicaine, ce n’est pas bien. (chacun son opinion)
Cela fait 10 ans que j’utilise… nous avons meme consulté diététiciens et autres médecins nous sommes suivis régulièrement Analyse de sang tous les six mois. vitamines, calcium  sont également gratis .
Par ailleurs il y a également d’excellente cliniques privées  (avec souscription assurance) Clinique Sharp a Mazatlan affiliation 300 pesos par mois par personne (pour les mexicains qui ne croient pas a l"IMSS), et ensuite les couts ne sont pas du tout prohibitif.

Dernière modification par sissi (14/04/2016 12h10)

Hors ligne

 

#464 14/04/2016 12h16 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   80 

La nature de la rente est aussi un paramètre important dans le choix d’un éventuel pays d’accueil : celui qui vit grâce à son portefeuille d’obligations pourra se délocaliser plus facilement que celui qui vit de ses revenus fonciers perçus en France.

J’ai essayé d’expliquer un peu plus haut que, dans ma situation, je n’avais aucun intérêt et surtout pas envie de bouger, car mon revenu reste modeste et constitué pour partie d’une pension publique, pour autre partie de revenus fonciers par essence non délocalisables.

S’agissant des pensions, il faut aussi noter que leur caractère imposable ou non en France dépend de leur origine : les pensions privées sont pour la plupart imposables dans le pays d’accueil alors que les pensions publiques restent imposables en France. Le tableau ci-après donne toutes les informations utiles :

http://www.impots.gouv.fr/portal/deploi … e_5349.pdf

Les titulaires de pensions publiques n’ont droit qu’à un choix très limité de pays et DOM-TOM, pour la plupart situés en Afrique francophone, exclusifs de l’imposition en France. Pour ma part, je ne suis vraiment pas attiré par ces pays, sauf peut-être la Nouvelle-Calédonie. Cette liste ne manque d’ailleurs pas de susciter des questionnements : pourquoi Saint Pierre et Miquelon et pas la Guadeloupe ? Pourquoi Mayotte et pas la Réunion ? Pourquoi la Nouvelle-Calédonie et pas la Polynésie ?

Hors ligne

 

#465 14/04/2016 12h22 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   246 

Très juste Stokes : pour bouger… pas d’immobilier

Justement Miguel qui est expat au Mexique a vendu ses appartements en France récemment ….catastrophe alors qu’ils les détenait depuis tres longtemps
(5/5) Non-résident : enveloppes fiscales pour investir en france ? message 124 +

Avec des porteuilles juste mobiliers on garde une plus grande liberté de choix du pays d’expatriation - et sans avoir a changer de courtier ou de banque privée

Dernière modification par sissi (14/04/2016 12h25)

Hors ligne

 

#466 14/04/2016 12h27 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   162 

Pour faire suite à la remarque un peu inhabituelle - mais je crois assez juste - de zola, en complément on doit mentionner ce qu’on pourrait appeler la judiciarisation de la société civile. On compterait (chiffres pris sur le web) environ 1,2 M d’avocats aux USA, plus que de médecins (moins de 1M) mais tout de même moins que de prisonniers (2 à 3M). Autrement dit un avocat pour 250 habitants.

Sissi une précision : quand vous parlez de vie "sécuritaire", il s’agit de vie tranquille et sûre ou bien sécurisée i.e. avec gardiennage, propriétés fermées ou surveillées etc. ? Miguel nous disait que la vie au Mexique, avec des précautions d’usage, n’était pas forcément plus dangereuse qu’ailleurs. A lire les Conseils aux voyageurs du quai d’Orsay, on pourrait plutôt penser qu’on a une chance sur deux d’en revenir…

Hors ligne

 

#467 14/04/2016 12h42 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   183 

sissi a écrit :

Très juste Stokes : pour bouger… pas d’immobilier

Si on parle juste de fiscalité, immobilier est OK si détenu dans une société à l’IS. Ca reporte l’imposition sur le pays de résidence et cela supprime la CSG/CRDS sur les dividendes perçus

Si on parle du fait que c’est pénible de gérer à distance, dans ce cas, il vaut mieux avoir des locaux commerciaux, cela demande pratiquement aucun travail

Pour les USA, c’est clair que c’est un problème. Une locataire m’a demandé 1MUSD de dommages car il y avait une moisissure dans l’appartement …. outre le fait que c’est assez pénible et stressant vu d’Europe, cela m’a bien couté 5KUSD de frais d’avocat pour lui faire entendre raison. Pour moi, USA ne pourrait pas convenir à cause de l’imposition élevée, ainsi que des frais de scolarité et santé tout aussi élevés. Il en faut pour tous les goûts !

Dernière modification par Tssm (14/04/2016 12h43)

Hors ligne

 

#468 14/04/2016 13h03 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   246 

sat a écrit :

Sissi une précision : quand vous parlez de vie "sécuritaire", il s’agit de vie tranquille et sûre ou bien sécurisée i.e. avec gardiennage, propriétés fermées ou surveillées etc. ? Miguel nous disait que la vie au Mexique, avec des précautions d’usage, n’était pas forcément plus dangereuse qu’ailleurs. A lire les Conseils aux voyageurs du quai d’Orsay, on pourrait plutôt penser qu’on a une chance sur deux d’en revenir…

Vie a Merida dans petite maison en ville - pas en "gated community". Mes copains sont américains mais ont vécu sur leur bateau pas juste au Mexique mais a Belize, au Guatemala, Honduras… J’imagine qu’on pourrait dire qu’ils sont plutôt aventureux de nature … mais a presque 70 ans plutôt sages …Ils se sentent bien a Merida, ville bien mexicaine, avec des expats de partout mais pas une ville d’expats comme certaines villes coloniales.

Hors ligne

 

#469 14/04/2016 13h45 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   80 

Mexique, Argentine, Pérou, Chili…….je suis toujours sur mes gardes et j’essaye de ne pas trop ressembler à un "gringo", donc j’évite le petit sac à dos et le bermuda. Evidemment cela se gâte quand je commence à m’exprimer dans un "castellano" qui est tout sauf natif ! Il ne m’est jamais rien arrivé de fâcheux, mais, à lire les journaux, on comprend que la délinquance avec atteintes aux personnes est assez fréquente, la vie humaine n’ayant pas la même valeur qu’en Europe. J’ai quand même le sentiment que cela concerne beaucoup plus les métropoles que les zones rurales.

Quand on vit en permanence dans ces pays, il est vraisemblable que la vigilance doit se relâcher après quelques semaines ou quelques mois ; dans le même temps, les petits délinquants locaux ont eu le temps de repérer le "gringo" expat. Si ce dernier a la sagesse de vivre comme les locaux sans étaler de richesse aussi ostentatoire que mal venue, les voyous ne se donneront peut-être pas la peine de le dépouiller.

Quitte à m’installer au Yucatan, je préfèrerais Tulum ou Playa del Carmen au bord de la mer des caraïbes avec de superbes plages; autant que je me souvienne, Mérida est située dans l’arrière-pays au milieu des crotales et autres scorpions.

Hors ligne

 

#470 14/04/2016 14h00 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   183 

Ci joint le tableau de base pour les études du retraité "fuyard" :-)

Il vous permet de savoir si votre pension est imposable en France (cerfa 2041EK)

[url=http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5622_scan.jpeg]Pensions[/url]

Hors ligne

 

#471 14/04/2016 14h17 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   

sissi a écrit :

Vie a Merida dans petite maison en ville - pas en "gated community". Mes copains sont américains mais ont vécu sur leur bateau pas juste au Mexique mais a Belize, au Guatemala, Honduras… J’imagine qu’on pourrait dire qu’ils sont plutôt aventureux de nature … mais a presque 70 ans plutôt sages …Ils se sentent bien a Merida, ville bien mexicaine, avec des expats de partout mais pas une ville d’expats comme certaines villes coloniales.

J’ai découvert cette ville en 1999 lors d’un voyage qui m’a mené de Seattle (là où je travaillais) puis San Francisco (là où j’avais travaillé) puis Albuquerque.(tout ça en avion)
C’est à partir d’Albuquerque que je suis parti avec mon sac à dos jusqu’en Argentine (pendant 9 mois).
J’ai donc traversé le Mexique pendant 3 mois et ai séjourné à Mérida.
Je me suis éloigné volontairement du centre ville hypertouristique et suis tombé sur un supermarché carrefour. J’y vais faire un tour par curiosité et entends 2 cinquantenaire échanger en français … si loin des activités touristiques cela m’intrigue , je les aborde. Ils étaient là en retraite. Je suis étonné  et je leur pose la question de la qualité de vie , du niveau de vie … ils me demandent si je compte rester sur Mérida encore quelques temps , je réponds oui et ils m’invitent chez eux pour que je découvre leur vie.
Depuis je me suis toujours dit que je prendrai ma retraite là bas … le climat est au top , le coût de la vie est au plus bas , il y a tout les services possibles d’un très bon niveau , assez de ricains et d’européens pour se faire d’autres amis que les mexicains. On se rend facilement aux usa , la région du Yucatan possède de nombreux sites culturels très attractifs Mérida est très jolie avec une architecture coloniale espagnole remarquable … bref j’ai adoré.

Hors ligne

 

#472 14/04/2016 14h24 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   80 

Tssm a écrit :

Ci joint le tableau de base pour les études du retraité "fuyard" :-)

C’est précisément le tableau vers lequel j’avais envoyé un lien dans mon message de ce jour.

Hors ligne

 

#473 14/04/2016 14h28 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   183 

Ma photo est de meilleure qualité !

Désolé, j’avais pas vu votre lien, je l’ai reçu ce jour par la poste du Trésor français et je l’ai trouvé très bien fait

Hors ligne

 

#474 14/04/2016 19h37 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   16 

Desolé mais je ne comprends pas le tableau…

Je vis au Canada et comme j’ai déja travaillé en France touche aussi une pension Française…on parle de 122 euros par mois + 20 euros mensuels pour la complémentaire

En ce qui concerne ces pensions, elles ne sont pas imposées en France, apparemment la loi Française dit que c’est dans le pays ou on réside qu’elle est imposable
De son coté la loi Canadienne dit que dans le cas d’une pension etrangère c’est au pays qui l’emet de l’imposer et le Canada ne l’impose donc pas.

En fait sur la déclaration d’impot Canadienne (fédéral et provincial) il faut l’inscrire, sauf qu’il faut la soustraire quelques lignes plus bas.

Qu’en serait t’il si la pension etait de 3000 euros par mois ? , je présume qu’elle ne serait pas plus imposable , en tout cas pas au Canada…

D’ou mon incompréhension du tableau qui dit OUI pour le Canada

Cette même petite pension me donne aussi droit a la carte vitale pour quand je vais en France  (jamais utilisée mais belle sécurité) et aussi valable en Europe pour mes vacances

Hors ligne

 

#475 15/04/2016 02h22 → Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ? (expatriation, pays, rentier, retraite, retraité)

Membre
Réputation :   195 

@ hedeev @ Sissi

Merida est situé dans le Yucatan, c’est en fait la Capitale du Yucatan qui est un des 31 états de la Fédération des Etats Unis du Mexique (32 états, si l’on inclut l’état de Mexico DF).
1,9 homicide pour 100.000 habitant

Le Yucatan est l’état le plus sûr du Mexique.(celui où il y a le moins de crimes).

les chiffres

Certains états au Mexique sont réellement dangereux, le Guerrero, où se situe Acapulco est le plus dangereux de tous).
La semaine avant Pâques il y a eu 35 meurtres a Acapulco, malgré cela le gouverneur de l’état disait qu’il n’y avait rien a craindre --- et malgré cela le coefficient d’occupation des hôtels a Acapulco quelques jours plus tard durant les vacances de la "Semana Santa"  (les vacances de Pâques) s’est élevé a 95%.
Vous vous souvenez sûrement de la récente disparition d’une quarantaine d’étudiants, c’était dans l’état du Guerrero.
Chez nous a Mazatlan l’état du Cartel de Sinaloa, el chapo Guzmann connu pour ses deux évasions de prison, 93% de coefficient d’occupation.
Un autre état dangereux est le Michoacan (Etat voisin du Guerrero).
Les villes les plus dangereuses sont celles situées le long de la frontière américaines.

La capitale que l’on appelle maintenant Mexico City (anciennement Mexico D.F.), n’est plus considérée comme dangereuse. En fait elle est 40 fois moins dangereuse que Washington DC en terme du nombre de crime par habitant.

Crime in Washington, D.C.wikipedia a écrit :

According to Uniform Crime Report statistics compiled by the FBI, there were 1,330.2 violent crimes per 100,000 people reported in the District of Columbia in 2010.

Mexico city en 2010, 318 crimes pour une population de 8.600.000 soit 3.7 crimes par 100.000 habitants
Source

Réduction de la criminalité de 48,9 % en 3 ans, C’est la Sté Thales qui s’est occupée de sécuriser la ville de MEXICO

Nous qui vivons au Mexique depuis maintenant plus de 13 ans, nous rigolons lorsque nous lisons les rapports pour touristes, édités par les Etats Unis.
Exemple pendant 4 ans nous n’avions plus de paquebots US,  (Carnival Cruise et tous les autres) alors que avant nous en avions 10 par semaine avant 2011.
Les journaux disent que c’est parce que la sécurité est meilleure, des mensonges, la sécurité est la même, par contre les bénéfices sont nettement meilleurs
Aujourd’hui que le Pesos (MXN) a baissé d’environ 30 a 40 % par rapport a il y a un an, les américains ne se soucient plus du tout de la criminalité. les touristes américains et les bateaux sont de retour (money talks, bullshit walks).

Lorsque la crise a sévit aux USA soudain le Mexique est devenu beaucoup plus dangereux. En fait c’est toujours pareil, il n’y a pas moins, ni plus de criminalité qu’avant.
En effet il ne fallait pas que les millions d’étudiants américains continuent à dépenser leur argent (environ USD $100 par jour au Mexique, c’était mieux qu’ils aillent faire la fête en Floride ou ailleurs sur le sol national.

Le Mexique est nettement moins dangereux que les USA, au Mexique les morts sont tous plus ou moins liés au traffic de drogue et les gens qui ne fréquentent pas les "narcos" et les "dealers" ont peu à craindre. Naturellement il y a aussi quelques "colateral damages", mais ça reste relativement faible.
En fait les mexicains sont des gens paisibles, heureux, respectueux des femmes et des enfants.
Dans la ville où nous habitons, à Mazatlan,  le plus grand danger ce sont les trottoirs qui sont en mauvais état, mais ça s’améliore.

Dernière modification par Miguel (15/04/2016 21h28)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech