Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 18/01/2011 14h44 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   25 

Bonjour,

Voila, c’est par hasard en farfouillant un peu les diverses performances de différents supports d’investissements (étant contrariant je tri les support toujours de la moins bonne perf à la meilleure) que je me suis aperçu que le Gaz Naturel atteignant vraiment des records en terme de prix en chute libre.

Graphique ETFS NATURAL GAS, cours ETFS NATURAL GAS - Boursorama
Moteur de recherche

Me définissant plutôt comme investisseur value sur micro cap à long terme (daubasses & compagnie) et n’étant que peu avertit comme spéculateur, j’aurais voulu connaître votre avis sur ce genre d’investissement spéculatif…

Mes maigres recherches m’ont permis de trouver ces quelques ressources sur le sujet:
Investing in Natural Gas: It’s Time | Seeking Alpha
http://swing-trading.daily-bourse.fr/po … Long-terme
http://www.devenir-rentier.fr/t409

Mots-clés : gaz naturel


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne

 

#2 18/01/2011 16h03 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Modérateur
Réputation :   1080 

http://www.devenir-rentier.fr/t409 donne une explication ("l’excès d’offre sur le marché européen du gaz, notamment sous forme liquéfiée. Il fait baisser les prix « spot » du gaz naturel, alors que les grands de l’énergie s’approvisionnent, à des tarifs supérieurs, auprès du russe Gazprom, à qui ils sont liés par des contrats de long terme.")

Y a-t-il des raisons pour que ceci change sous peu ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 18/01/2011 16h32 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   25 

A court terme, non.
Pour du long terme (+ de 2-5 ans) je me demandais s’il ne s’agissait pas là d’une bonne opportunité à ce prix…

PS: je parlais de spéculer, car pour moi acheter des matières premières n’est pas un investissement, mais bien un pari sur une évolution de prix…


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne

 

#4 18/01/2011 17h50 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Administrateur
Réputation :   1307 

Bonjour,

Je ne suis pas expert sur le sujet mais me suit déjà posé la même question que vous.

Voici ce que j’avais retenu :

- L’ETF sur la Gaz Naturel n’est pas valable pour le long terme à cause de l’effet contango.

- Les sociétés comme GDF-Suez, RWE, E.ON etc ne sont que des distributeurs, qui achètent le Gaz en Russie ou ailleurs avec des contrats tarifaires sur de longue durée. Ils ne peuvent pas non plus augmenter bcp leur prix auprès des consommateurs finaux, donc au final, s’ils ont une sensibilité au cours du gaz, elle n’est pas totalement corrélée avec le prix spot.

- Exxon Mobil a racheté XTO Energy, un producteur de gaz, $41 Md fin 2009. Un excellent timing et qui donne une sensibilité au gaz à ce géant pétrolier. On peut supposer aussi qu’Exxon Mobil croit à long terme dans le potentiel du gaz.

- Royal Dutch Shell a racheté East Resources pour $4,7 Md en 2010.

- Total a acheté une partie de Chesapeake Energy pour $ 2.25 Md en 2010.

A l’inverse, certains gaziers eux se renforcent dans le pétrole. :-)

Il s’en suit, qu’une façon "saine" de jouer la hausse à long terme du gaz est simplement d’acheter les gros players, en privilégiant ceux qui ont une sensibilité plus importante au gaz.

En pure player, si vous avez accès au marché Canadien, vous pouvez acheter Encana, qui elle a fait le chemin inverse et a fait un spin-off de son activité pétrolière en 2009.

Vous pouvez voir aussi du coté de Devon Energy, Chesapeake Energy et EOG Resources.

Le pb c’est qu’elles ne paraissent pas si bon marché que le gaz naturel, en tout cas si on compare par rapport au plus haut/plus bas.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_devon.gif

Cela dit j’ai Encana sur ma short-list. :-)

Hors ligne

 

#5 07/04/2011 21h53 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   

Je prépare les budgets pour le prochain exercice, le gaz est à la hausse d’environ 8-10% dur les 8 prochains mois. Un peu moins pour l’électricité.

Je vois qu’Encana a un PER de 30 sur Bourso. Est-ce une erreur?

Dernière modification par syrinx (07/04/2011 21h54)

Hors ligne

 

#6 08/04/2011 08h22 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui on est dans ces eaux-là, pour le PER anticipé.

Comme il s’agit d’une cyclique, il faut l’apprécier sur plusieurs années, quoique là ce soit rendu difficile car Encana a fait un spin-off de son activité pétrole :
Price Ratios and Valuation for Encana Corp (ECA) from Morningstar.com

Hors ligne

 

#7 16/04/2011 19h06 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   25 

Pour info : Les membres des daubasses ont eu la même idée que moi au sujet de spéculer sur le Gaz Nat (ou peut est-ce ce sujet qui leur a donné l’inspiration smile )
Ecomérage : ça sent le gaz … | Le Blog des Daubasses – Premier site francophone de l’investissement dans la valeur


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne

 

#8 16/04/2011 22h31 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   

J’y ai pensé aussi, mais ça ne fait que tomber tomber…
Graphique ETFS NATURAL GAS, cours ETFS NATURAL GAS - Boursorama

Hors ligne

 

#9 18/04/2011 15h26 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Kiceca
Invité

Pour ce qui est du gaz, faire extrêmement attention aux effets de Contango et de Backwardation

Matierespremieres.info

Matierespremieres.info

 

#10 20/05/2011 10h15 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   70 

syrinx a écrit :

J’y ai pensé aussi, mais ça ne fait que tomber tomber…
[url=http://www.boursorama.com/graphiques/graphique_histo.phtml?form=OUI&mo=0&code=GB00B15KY104&choix_bourse_graf=country%3A33&tc=3&duree=48&pe=0&te=0&grap=AFFICHER&is=2&mm1=50&mm2=&mm3=&comp=0&indiceComp=1&codeComp=&choix_bourseComp=country%3A33&i1=1&i2=0&i3=0&st=6

]Graphique ETFS NATURAL GAS, cours ETFS NATURAL GAS - Boursorama[/url]
J’aime bien ce genre de configuration, à condition de se donner le temps…

J’ai donc depuis quelques semaines une ligne ETF Natural gas que j’envisage de renforcer périodiquement et depuis bien plus longtemps une ligne de Cheasapeake.

Hors ligne

 

#11 20/05/2011 10h37 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   

Il y avait un excellent article sur ObjectifEco(lien ci dessous) écrit par Claude Mathy, ex Forcast pour ceux qui le connaisse.

En ce qui me concerne j’avais pris une ligne sur LNG(Chenière Energy) et je ne le regrette pas ajd, mais attention, action très volatile.

http://www.objectifeco.com/bourse-2/mat … r-beaucoup

Hors ligne

 

#12 13/02/2012 11h15 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Administrateur
Réputation :   1307 

Le prix du gaz naturel continue à baisser.

Le gaz de schiste (que personne n’avait anticipé) bouleverse la donne énergétique.

Encana, qui était une super valeur canadienne, qui a fait un spin-off en 2009 pour devenir un pur player du gaz naturel se fait massacrer :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_encana-2012.gif

Hors ligne

 

#13 20/02/2012 16h21 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Administrateur
Réputation :   1307 

CIB Natixis a écrit :

Avec la production de gaz de schiste, le prix du gaz naturel aux Etats-Unis s’est décorrélé du prix du pétrole et est devenu beaucoup plus bas qu’en Europe et au Japon.
Nous évaluons l’effet de ce prix bas de l’énergie aux Etats-Unis sur la compétitivité de l’industrie américaine ; à quel écart de salaire par rapport à l’Europe ou au Japon le prix bas du gaz naturel aux Etats-Unis est-il équivalent ?
Aujourd’hui le prix bas du gaz naturel aux Etats-Unis par rapport au reste du Monde est l’équivalent d’une baisse des salaires de l’industrie aux Etats-Unis :
- de 6 % vis-à-vis de la zone euro ;
- de 12 % vis-à-vis du Japon.

Source : La taille de l’avantage compétitif des Etats-Unis dû au gaz naturel

Ici on voit le bouleversement énergétique dû au gaz de Schiste:
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_prix-gaz-naturel-usa.gif

Le prix du gaz au USA s’est totalement décorrélé du prix du pétrole. C’est moins le cas en Europe et a fortiori au Japon avec l’arrêt des réacteurs nucléaires (46 réacteur HS sur 54) et la hausse des importation de gaz.

Hors ligne

 

#14 03/03/2012 23h04 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   

Hors ligne

 

#15 21/03/2012 13h55 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Administrateur
Réputation :   1307 

Deux articles qui montrent l’impact significatif du gaz naturel US, sur l’économie américaine :

Natixis a écrit :

Etats-Unis : une reprise solide parce que c’est une reprise par l’offre
D’habitude (1997-98, 2002-2003 par exemple), les reprises économiques aux Etats-Unis viennent de la stimulation de la demande par les politiques monétaires expansionnistes, l’endettement et la hausse des prix des actifs. Ces reprises économiques sont « inquiétantes » parce qu’elles conduisent à l’excès d’endettement et à des bulles sur les prix des actifs et qu’elles ne sont pas indéfiniment répétables.
Ce n’est pas le cas de la reprise de 2011-2012 aux Etats-Unis. Elle n’est pas tirée par le crédit ou les prix des actifs, mais par un choc d’offre positif : la hausse de l’investissement et de l’emploi des entreprises, favorisées par la hausse de la profitabilité et par les facteurs favorables à la réindustrialisation (coût du travail compétitif, baisse du prix de l’énergie). Cette reprise de 2011-2012 aux Etats-Unis est donc « rassurante » et probablement durable.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=63117

Lombard Odier a écrit :

Gaz naturel : l’atout concurrentiel de l’énergie américaine

A mesure que la demande de gaz progressera, la part relative de la consommation de pétrole reculera. La production nationale de pétrole étant également amenée à se redresser, et eu égard au poids de l’énergie dans le déficit commercial actuel, le déficit se résorbera progressivement. Il faudra encore attendre quelques années (probablement entre cinq et dix) avant que les Etats-Unis affichent un excédent de compte courant, mais la tendance est bien installée : une aide précieuse pour un pays ayant des difficultés à réduire les déficits et les niveaux d’endettement. Au-delà d’un dollar plus fort, elle conférera aux Etats-Unis un net avantage stratégique et politique.

Source : http://www.lombardodier.com/fr/news/335 … gie-a.html

Hors ligne

 

#16 18/06/2012 17h53 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   

Je déterre un topic

mais GDF est  pas mal bas (7% de sont plus bas a 52semaines) , 
sans viser la plus value, sur un PEA je me demande si c est pas l’occasion d en prendre un peu

amf: je détiens 12 actions déjà

Dernière modification par ledude (18/06/2012 17h54)


Forum généraliste ( gaming, cinéma, série, games of thrones,  etc …)http://www.generation-geek.fr/

Hors ligne

 

#17 18/06/2012 20h49 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   

Bonsoir tout le monde,

Plutôt que de jouer les producteurs / revendeurs de gaz je miserai plutôt quelques euro (pas tout de suite … faut amasser avant …) sur les sociétés spécialisées dans le transport et donc plutôt dans les infrastructures de transport (type pipeline…). Il y a d’ailleurs des acteurs intéressants sur l’Amérique du Nord ….je ferai en sorte sous peu de vous donner une "watch list" si j’arrive à trouver le temps de le faire….entre l’Euro, ma femme, mon fil et la reprise du sport ;-)

Le GNL est d’ailleurs à mes yeux l’une des matières premières (transformées) parmi les plus intéressantes avec quelques matières premières brutes (ah là c’est mon biais professionnel qui parle…)

Bonne soirée

Hors ligne

 

#18 19/06/2012 10h38 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   104 

Les prix de production du gaz de schiste sont devenu très bas +/-2$ aux US, cela pèse sur la marge bénéficiaire des producteurs, il vaut donc mieux investir dans des sociétés qui bénéficient du prix bas du gaz aux USA.

Exmar(BE0003808251 EXM) est spécialisé dans le transport de gaz par voie maritime GPL, LNG…
Elle est également la 1ère société à mettre en oeuvre un dock flottant pour la liquéfaction du gaz.
Ev/Ebitda
2011: 11,72
2012: 10,08
2013: 8,06

Hors ligne

 

#19 19/06/2012 10h43 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour,
Pour reprendre le sujet initial du post, je rejoins l’avis de Mark Twain sur la question :

Mark Twain a écrit :

Il y a deux occasions dans une vie où une personne ne doit pas spéculer : lorsqu’il ne peut pas se le permettre, et lorsqu’il le peut.

Hors ligne

 

#20 25/06/2012 09h55 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   104 

Un autres moyen de profiter du gaz de schiste à bon marché c’est d’investir dans des producteurs d’engrais azotés  le prix  de revient diminue avec le prix du gaz et donc le bénéfice augmente.

CF Industrie, Terra Nitrogen Company, Agrium, Terra Nitrogen, Rentech Nitrogen Partners, CVR Partners, LP

Ces sociétés permettent à la fois de bénéficier du prix du gaz, mais aussi de l’accroissement de la production agricole.

Hors ligne

 

#21 25/06/2012 11h01 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   512 

Le toujours iconoclaste, éloquent et compétent Robert Kleinschmidt a son opinion sur le sujet.



ou

Robert Kleinschmidt, Interview on Wealthtrack

Dernière modification par thomz (25/06/2012 11h03)

Hors ligne

 

#22 06/08/2012 08h02 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Administrateur
Réputation :   1307 

J’avais évoqué la réindustrialisation des Etats-Unis en Mars 2012, à la faveur d’une baisse du coût de l’énergie et un coût du travail compétitif :

InvestisseurHeureux, mars 2012 a écrit :

Deux articles qui montrent l’impact significatif du gaz naturel US, sur l’économie américaine :

Natixis a écrit :

Etats-Unis : une reprise solide parce que c’est une reprise par l’offre
D’habitude (1997-98, 2002-2003 par exemple), les reprises économiques aux Etats-Unis viennent de la stimulation de la demande par les politiques monétaires expansionnistes, l’endettement et la hausse des prix des actifs. Ces reprises économiques sont « inquiétantes » parce qu’elles conduisent à l’excès d’endettement et à des bulles sur les prix des actifs et qu’elles ne sont pas indéfiniment répétables.
Ce n’est pas le cas de la reprise de 2011-2012 aux Etats-Unis. Elle n’est pas tirée par le crédit ou les prix des actifs, mais par un choc d’offre positif : la hausse de l’investissement et de l’emploi des entreprises, favorisées par la hausse de la profitabilité et par les facteurs favorables à la réindustrialisation (coût du travail compétitif, baisse du prix de l’énergie). Cette reprise de 2011-2012 aux Etats-Unis est donc « rassurante » et probablement durable.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=63117

Lombard Odier a écrit :

Gaz naturel : l’atout concurrentiel de l’énergie américaine

A mesure que la demande de gaz progressera, la part relative de la consommation de pétrole reculera. La production nationale de pétrole étant également amenée à se redresser, et eu égard au poids de l’énergie dans le déficit commercial actuel, le déficit se résorbera progressivement. Il faudra encore attendre quelques années (probablement entre cinq et dix) avant que les Etats-Unis affichent un excédent de compte courant, mais la tendance est bien installée : une aide précieuse pour un pays ayant des difficultés à réduire les déficits et les niveaux d’endettement. Au-delà d’un dollar plus fort, elle conférera aux Etats-Unis un net avantage stratégique et politique.

Source : http://www.lombardodier.com/fr/news/335 … gie-a.html

Voilà que cela fait la une des Echos Internet :

Les Etats-Unis sont entrés dans une phase de réindustrialisation :

http://www.lesechos.fr/medias/2012/08/06/350696_0202204425034_web.jpg
Source : http://www.lesechos.fr/economie-politiq … 350696.php

Et aussi un édito de Jean-Marc Vittori : Au secours, l’industrie revient.

Hors ligne

 

#23 07/08/2012 00h38 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   26 

Bonsoir,

Que pensez vous de Rubis pour profiter de ce GPL ?
La société possède des terminaux de stockages dans des ports partout dans le monde.
Si les USA devaient exporter massivement du GPL à LT, Rubis devrait en profiter.

Pour le moment, j’ai encore du mal avec cette valeur qui est largement plus valorisée que les producteurs tels que GDF. Même si les métiers, profils de croissance et risques réglementaires sont différents, est-ce que cela justifie un tel écart de valorisation ?

Hors ligne

 

#24 07/08/2012 12h34 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   38 

Pour ceux qui sont tentés par cette idée macroéconomique et cherchent comme support des sociétés value, j’ai entrepris la valorisation de diverses producteurs.
La procédure pour estimer leur valeur liquidative:
- J’évalue les réserves prouvés de gaz naturel, mais aussi de pétrole, de méthane, de gaz naturel liquide, de bitumen en multipliant le nombre estimé de barils ou équivalent par le prix normalisé des denrées diminué de leur coût de production.
- J’ajoute le cash de l’entreprise.
- Je soustrait le total du passif, le hors-bilan et les CAPEX nécessaires à extraire ces réserves.

             Société                                 Fair Value
             WPX energy                          56$/titre
             QEP energy                           44$/titre
             Denbury                                29$/titre   
             Petrobrakken                       valeur négative
             Newmont                               53$/titre
             Talisman                                20$/titre
             Devon                                   128$/titre
             Apache                                  149$/titre
             Penwest                                 10$/titre
             Canadia Natural                      91$/titre

Les décotes sont assez importantes, mais elles s’expliquent, en partie, par une hypothèse du prix du gaz bien au-dessus de son cours actuel.

WPX, spin-off de William Cos, tire son épingle du jeu avec une méga décote, confirmant l’intérêt pour l’investisseur de s’intéresser à ces situations spéciales.

Mais j’ai été bien plus surpris par la décote de CNRL, qui est souvent perçu comme une société plutôt cher, préjugé qui va de pair avec son statut de dividend aristocrat. En faite, la société est associé à la baisse des producteurs de gaz, mais elles possèdent 10x plus de pétrole en réserve. Même en considérant que les réserves de gaz ne valent rien, on obtient une valeur intrinsèque 2,6x supérieur au cours actuel! La société vaut même surement bien plus car si dans mes hypothèses, le prix du gaz est légèrement optimiste, celui du pétrole est vraiment conservateur (je me suis en faite basé sur le rapport historique prix du pétrole/prix du gaz). Etant donnée la répartition de ses réserves, CNRL est "désavantagé" par rapport à ses pairs.

En couplant ces valeur à la casse avec l’analyse de la solvabilité, de la capacité bénéficiaire et pourquoi pas d’avantage concurrentiel, chacun peut faire son choix ;)

J’ai pour ma part jeté mon dévolu sur CNRL, qui représente maintenant 1/4 de mon portefeuille..

Hors ligne

 

#25 08/08/2012 08h47 → Gaz naturel : spéculer sur le Gaz Naturel ? (gaz naturel)

Membre
Réputation :   104 

Magic a écrit :

(je me suis en faite basé sur le rapport historique prix du pétrole/prix du gaz)

Le prix du gaz aux USA actuel n’a plus rien avoir avec le rapport historique pétrole/gaz.
Actuellement  le coût de production du gaz de schiste est parfois supérieur au prix du gaz.

Pour évaluer le prix du gaz prenez le prix actuel, fortement déprimer, 2 dollars le million de BTU.
Plutôt que d’investir dans des producteurs de gaz, investir dans l’aval et l’amont est intéressant.

Dans La production d’engrais, le gaz  ne coûte que 3/8 du coût du pétrole ex: CF Industrie.

Exmar est transporteur maritime de GNL, LNG…. a aussi mis au au point une station de liquéfaction du pétrole flottante 1ère mondiale, actif notamment dans le golfe du mexique.

Westport Innovations Inc    technologie du système d’alimentation à partir de produit gazeux, production de moteurs au gaz naturel, butane…

Philips 66 dont on a beaucoup parlé dans se forum se développe dans la chimie du gaz.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech