Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/05/2013 09h58 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   12 

Bonjour,

Depuis quelques temps, je suis intéressé par un investissement dans les concessions autoroutières. Elles courent encore pour un certains nombres d’années, et il y a une rumeur qui semble dire que l’état serait en train de négocier un allongement de 25 nouvelles années en contrepartie d’un investissement conséquent des sociétés qui gèrent les autoroutes. Les revenus générés par ces sociétés sont à mon avis là pour longtemps.

JE me suis donc mis en quête de ces sociétés, mais à ma grande surprise, elle ne sont pas ou plus cotées en bourse. j’ai regardé ASF et APRR, elles appartiennent à Vinci et Eiffage.

Je n’ai pas trouvé de société indépendante…

--> Est-ce que certains d’entre-vous se sont déjà intéressé à ces sociétés et si oui, avez-vous déniché d’autres informations?

De manière globale, que pensez-vous de la pertinence d’un investissement dans ce type de sociétés?

JE me pose aussi la question d’investir dans ces sociétés au travers de Vinci ou Eiffage, mais j’ai du mal à me rendre compte si une société comme Vinci utilise la partie autoroutière pour financer une autre partie de son activité ou si toutes les activités sont profitable…

Au plaisr de vous lire sur ce sujet.

Mots-clés : autoroute aprr asf atmb vinci eiffage

Hors ligne

 

#2 08/05/2013 10h29 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   

Bonjour à vous,

pour répondre partiellement,
SMTPC n’est pas vraiment une société indépendante mais au moins elle a le mérite d’être cotée en bourse.

Sinon peut être regarder à l’étranger, Albertis en espagne par exemple (de mémoire) mais attention au marasme économique ibérique.

Quant à la pertinence, je ne me permettrais pas de donner un avis faute d’avoir réellement gratté le sujet (hormis un peu smtpc )

voilà pour ma petite contribution ;-)

Bonne journée à tous


Conformité AMF :  je suis investi en TOTAL, j'en ai dans mon réservoir.

Hors ligne

 

#3 08/05/2013 10h50 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   421 

APRR est peut etre toujours côtée mais son retrait était suspendu à une décision de justice et il n’y a vraiment rien à en tirer.

A mon avis la meilleure société est Vinci. Toutes ses divisions sont bénéficiaires (les concessions forment la plus grosse part). Les autoroutes en eux meme sont très dépendants de la croissance francaise qui n’est pas au beau fixe.
Tout l’interet de Vinci réside dans la complémentarité de ses activités (Eiffage n’a pas la taille critique pour rivaliser) qui lui permet de remporter de gros contrats à l’étranger. Les autoroutes enregistrent un cash flow régulier qui est appréciable dans les périodes difficiles pour le contracting.

Je suis actionnaire depuis 2007 et jamais une seule publication n’a été décevante, en général toujours un peu supérieure aux attentes.

Pas de miracle à attendre de Vinci, mais une belle société défensive avec un rendement attrayant.

SMTPC peut être percue comme une quasi obligation. il est facile de calculer la valeur de l’action qui se situe vers les 27. c’est le niveau sur lequel je commence à vendre et je recommence à acheter vers 25.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#4 08/05/2013 13h25 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   12 

Merci, je vais creuser un peu SMTPC.

Hors ligne

 

#5 08/05/2013 14h46 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   

Bonjour
Au cas où vous ne la connaitriez pas, GEA  "GEA GRENOBL.ELECT." est une société spécialisée dans les barrières de péage pour autoroutes.
Malheureusement elle a une vision un peu trop française mais elle a fait un parcours étonnant sur 5 ans (700%) elle atteint ses plus hauts à 88…

Elle dispose d’un trésor de guerre que l’actionnaire qui gère en bon père de famille n’est pas pressé de distribuer ou de risquer.  En février Le fonds Eximium, contrôlée par Michel Baulé, a déclaré à l’AMF avoir franchi en hausse, le 1er février 2013, le seuil de 5% du capital.


Quasi Full immo physique mais je me soignerai un jour

Hors ligne

 

#6 18/11/2014 16h39 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   131 

Je remonte la file car les politiques se penchent de nouveau sur le (juteux) sujet des sociétés d’autoroutes.
Ils ont vendu les bijoux de famille, puis se rendent compte que les sociétés d’autoroute font des profits (c’est dingue, une société privée achète un truc pour en faire du profit, dans quel monde vit-on).
Et le raisonnement se poursuit avec l’ultra-libéral Macron qui nous dit :

Emmanuel Macron a écrit :

Concrètement, année après année, nous allons verrouiller et maintenir la pression pour baisser la rentabilité des sociétés d’autoroutes.

Source : Autoroutes : Macron veut faire "baisser les tarifs"

Bien sûr, une société privée est rentable, vite le gouvernement va la couler. Après tout on n’a ni besoin de croissance, ni d’emploi ou d’investissements. Et puis c’est bien le rôle de l’Etat, faire attention à ce que des sociétés ne soit pas trop rentables. Youpi donc.
Macron - Montebourg = même combat.

Le PCF est toujours sur la même ligne, la re-nationalisation.
Au passage, on notera qu’on peut dire en France n’importe quoi, et être repris sans nuance par les médias :

André Chassaigne a écrit :

"Sur 100 euros de péages versés, entre 20 et 24 euros vont directement dans les poches des actionnaires"

Source : Autoroutes: campagne pour les renationaliser

En tant qu’actionnaire de Vinci, pour une fois j’aimerais que les communistes aient raison.

Mais plus sérieusement, ce sujet est symptomatique de l’hémiplégie cérébrale des politiques et médias.
- L’Etat empoche bien plus que les sociétés d’autoroutes dans l’histoire, mais on n’occulte bien consciencieusement ce fait.
- Les autoroutes ont augmenté leur tarif certes, mais pas plus que les autres transports (moins que la RATP ou la SNCF par exemple).
- Oui les sociétés privées sont rentables, et plus que l’Etat l’aurait été à leur place, mais c’était bien le but du deal, non ?
- Les sociétés d’autoroutes ont vu le coup venir il y a qqs années et ont bétonné les contrats. Qu’à cela ne tienne, on va contourner le pb pour revenir à l’attaque.

La parole de l’Etat français ne vaut rien (qu’il s’agisse du deal initial ou des discours "pro-business")
On est face à un Etat véritablement prédateur, qui tient un discours ahurissant sur la rentabilité des sociétés privées.
Même les pros du capitalisme de connivence à la française (les grosses boîtes du BTP), finissent par se brûler les ailes à vouloir traiter avec le Léviathan.

On verra comment l’histoire se finira, et avec quelles conséquences sur les sociétés d’autoroutes.
Mais avec un Etat aux abois financièrement, il y a peu de chance que ça se passe en douceur.

Hors ligne

 

#7 18/11/2014 16h53 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   146 

L’état avait bradé ses autoroutes et essaye de se rattraper mais tout comme l’histoire de l’écotaxe les contrats sont verrouillés et le gouvernement Français ne peut rien faire à part gesticuler.

Dernière modification par ZeBonder (18/11/2014 18h31)

Hors ligne

 

#8 18/11/2014 17h16 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   42 

Le journal Investir vient de sortir cette semaine Vinci de sa liste des 10 valeurs de rendement.
La société va devoir trouver beaucoup d’argent pour développer ses nouvelles activités notamment dans la gestion aéroportuaire, ce qui réduit la visibilité sur la valeur selon eux.

Hors ligne

 

#9 18/11/2014 18h12 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   421 

Ce n’est pas la première fois que l’état tient ce discours et ca ne sera pas la dernière.
Ca se finira comme quand Total a été convoqué à l’Elysee pour baisser les prix de l’essence… Beaucoup de gesticulation pour pas grand chose au final, les sociétés d’autoroute lâcheront un gel des augmentations pendant 2 ans puis tout reprendra comme avant…

Les arguments d’investir me semblent assez faibles. Tout ce qu’ils disent est connu depuis des années, avec Vinci on achète pas de la croissance mais une belle visibilité à 12 fois les profits.

Si le conseil est opportuniste il aurait du l’être lorsque Vinci cotait 16 fois les profits à 54.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#10 18/11/2014 22h20 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   26 

Si l’état met sur la table le sujet de la prolongation des concessions, il peut obtenir un peu plus…

Sinon ça gesticule effectivement

Hors ligne

 

#11 14/04/2015 12h22 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   421 

Un petit coup d’œil 5 mois plus tard…

Comme prévu après avoir fait des gesticulations ridicules l’état s’est couché et accorde des conditions encore plus favorables uniquement pour se permettre un effet d’annonce.

Comme prévu, Investir qui était à l’achat en juin à 54 est passé à la vente en octobre à 41 puis repasse à l’achat ce lundi à 55 (un anti-timing exceptionnel)

Comme vous devez vous en douter votre serviteur a fait tout le contraire.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#12 14/04/2015 16h49 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Membre
Réputation :   10 

bifidus a écrit :

Comme prévu après avoir fait des gesticulations ridicules l’état s’est couché et accorde des conditions encore plus favorables uniquement pour se permettre un effet d’annonce.

Bonjour bifidus,

Ceux qui s’attachent aux faits ne sont pas surpris par cette annonce.

Les contrats ne permettaient pas de marge de manœuvre : toutes les annonces faites doivent être compensées. Gel des tarifs sur 2 ans, mais les augmentations prévues seront lissées sur les années suivantes. Le plan de relance financé par les sociétés permet d’obtenir un allongement de la durée des concessions. Dans les deux cas, on préserve le court terme au détriment du long terme : l’augmentation du trafic et l’usure rend de toute manière indispensable les travaux prévus dans le plan de relance. Ils seront juste mieux en œuvre plus rapidement.

Et même mieux pour les concessionnaires : pourront-ils amortir ces investissements dans le cadre favorable annoncé par Valls la semaine dernière ?

Dans ce cas là, c’est magnifique : allongement des concessions au prix d’investissements (nécessaires pour le réseau) dont le surplus d’amortissement viendra diminuer le bénéfice imposable.

Et la chantilly sur la cerise sur le gâteau : qui va réaliser ces investissements ? Eurovia, Eiffage…

Dommage que je me sois fait volé mon action APRR il y a quelques temps !

Cdlt,

doug

Hors ligne

 

#13 15/04/2015 18h30 → Sociétés d'exploitation d'autoroutes : ASF, APRR... (autoroute aprr asf atmb vinci eiffage)

Banni
Réputation :   -3 

outre Vinci, on peut acquérir Atlantia (autoroutes italiennes et aéroport de Rome) et Abertis (maison mère de SANEF, concessions autoroutières en Espagne et Amérique Latine).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech