Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 06/05/2013 18h05 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

Je voudrais avoir vos avis sur le bien suivant.

Petit immeuble de trois étages:
rdc une boutique
puis au dessus à chaque étage un deux pièces

l’immeuble est situé en plein centre dans une petite ville 20000 habitants, assez étudiante ( une école d’ingénieur, un iut une ecole d’infirmieres)

En ce moment,
deux des trois appartements sont loués ( 300 euros chacun), la boutique est louée (400 euros). Il reste un appartement vide qui a besoin d’un coup de fraîcheur.

Le propriétaire veut vendre à la découpe pour un total de 200000 euros (FAI inclus); l’agent immobilier m’a fait comprendre qu’une offre à 158000 euros pour le tout ( FAI inclus) était du domaine du possible.

Il faut aussi préciser que l’immeuble est coupé en deux par une montée d’escalier ( à droite une famille occupe les trois étages, ils sont propriétaires, à gauche les appartements que je projette d’acheter)

Points positifs:
1) il est objectivement très bien situé ( ma femme est originaire de la ville et connaît bien le coin)
2) les loyers pour les boutiques dans le secteur sont plutôt de l’ordre de 800 euros; or la dame qui occupe la boutique est une amie du propriétaire et bénéficie d’un tarif d’ami; elle prend sa retraite au printemps 2014 – je me dis que je pourrai trouver quelqu’un pour 550 euros ( en me mettant sous les prix du marché)
3) les appartements sont autonomes ( compteurs d’eau, chauffage individuelle électrique)
4) pas d’ascenseur
5) pas de charge de copropriété.
6) Les appartement sont gloabelement en bon état ( double vitrage, toiture refaite ( je me demande d’ailleurs si je ne devrais pas faire passer un expert)

Points négatifs:
je ne suis pas sur place ( ce qui signifie que je vais devoir confier la gestion à l’agence donc un coût de 10% en comptant une assurance grl)
il faut que je remette en état un appartement donc des frais supplémentaires ( d’autant qu’encore une fois je ne suis pas sur place)
je dois encore me renseigner sur le statut juridique exact de l’escalier qui court au milieu de l’immeuble.

Montage financier: j’emprunte le tout (170000) avec frais de notaire sur 25 ans, mensualité (si j’emprunte à 3.2) environ 900 euros à la louche.
Je suis dans une tmi à 30
Dans le pire des cas ( enfin il peut y avoir encore pire), je perçois 12000 euros de revenus par an.
En net après avoir enlevé les frais d’agence, grl, taxe fonciere, assurance, je suis à 7980 ( j’ai ôté 1200 euros de frais de gestion-grl, 1500 de tf et 1500 d’assurance)
Les mensualités s’élèvent à 10800 euros.
Il me reste à rajouter 2820 euros, plus les impôts. En imputant les intérêts de 6000 euros environ, il me reste 1980 de base imposable , d’où ( avec la csg..) 890 euros d’impôts.
Soit un coût annuel de 3710 euros. Pendant ce temps, en capital j’aurais remboursé 4800 euros.
C’est pas mirobolant mais j’espère que je me suis réellement placé dans le cas le pire et que la réalité sera plus favorable.

Dites-moi ce que vous pensez de ce montage et de ce possible achat.
Je n’ai jamais investi dans l’immobilier ( autrement que pour ma rp) donc je suis très intéressé apr vos remarques.

Merci d’avance pour vos éventuels  commentaires
Zeno.

Mots-clés : immeuble locatif

Hors ligne

 

#2 06/05/2013 18h42 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   219 

Difficile de répondre, tout dépend en effet de vos objectifs et sans présentation difficile de les imaginer…

Vous signalez pas de frais de copro… L’immeuble est coupé en 2 si j’ai bien compris, avec au moins un escalier en commun ? Il me semble difficile d’échapper à la copropriété !
Vous comptabilisez 12 mois de loyer par an, jamais de vacances locatives ?
1500 d’assurance c’est sans doute beaucoup pour un ensemble de cette taille.

Je n’ai pas calculé la rentabilité de ce projet, mais il semble éloigné de l’autofinancement malgré la durée d’emprunt. Personnellement un investissement où je dois abonder tous les mois, je fuis, mais une fois de plus tout dépend de vos objectifs.


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

En ligne

 

#3 06/05/2013 18h44 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   13 

Je ne vais pas insisté sur les aspects négatifs de l’investissement puisque vous les avez donné. La plus grande étant pour moi le fait que vous ne soyez pas sur place.

Ça me semble une bonne opportunité présenté par quelqu’un de (volontairement) pessimiste.

Si vous arrivez à louer les 3 appartements 300 euros et la boutique 550 ça fait un loyer de 17400 euros brute/an pour 170 000 euros d’investissement tout compris.

Ça fait plus de 10% de rendement brute.

Plutôt que de prendre 17400, vous êtes parti sur 12 000 (cela fait quand même une sacré marge).
Vous arrivez donc à devoir rajouter de l’argent. Si vous faites le même calcul avec 17400, vous n’aurez pas du tout le même résultat.

Le tout est de savoir si oui ou non on arriverait à louer tout pour 17400 euros.

Hors ligne

 

#4 06/05/2013 20h34 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

La dame prendra peut être sa retraite dans le local commercial mais elle vendra peut être son droit au bail à quelqu’un d’autre qui bénéficiera de son ancien loyer. Renseignez vous bien en ce qui concerne les baux commerciaux.

Regardez également si la taxe foncière dans ce local commercial est à sa charge ou à la votre.

Frais de gestion de l’agence peut être à faire baisser, j’ai un local commercial où l’on me prend que 5% de frais de gestion et où l’on peut trouver une GRL pour 2%. La différence est bonne à prendre si vous pouvez la négocier, renseignez vous pour voir un peu le prix d’une agence qui serait sur place.

A voir les autres points soulevés.

Hors ligne

 

#5 06/05/2013 22h10 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

merci à tous les trois pour vos réponses

@DDtee: vous avez raison sur l’asurance, j’ai reçu l’info ce soir: elle est de 418 euros ( la taxe fonciere de 1600 euros) ce qui améliore le bilan final. a priori l’escalier en commun n’induit pas de copropriété mais c’est un truc bizarre quand même.

@thierry34 je n’avais pas pensé au pb du droit au bail; je vais poser la question

@skype: l’affaire me semble pas mal d’autant que l’immeuble est vraiment bien placé; tout le rpoblème est de savoir si je trouveari des locataires, si l’agence se battra pour m’en trouver

je viens d’affiner les bilans avec divers scenarii sur l’emprunt suivant la durée ( 20, 22 ou 25); dans le pire des cas exposés plus haut, je me trouve avec un bilan négatif à -2750; dans le meilleur des cas ( celui de skype) avec un bilan positif de 220 euros

remettre en état l’appartement vide ne me pose pas de problème d’autant que je déduirai les travaux de mes revenus (économie de 30% sur leur prix)

j’hésite à fair eune offre légèrement plus basse 146000 par exemple, ce qui me permettrait d’améliorer encore un peu le bilan

Hors ligne

 

#6 06/05/2013 22h43 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   69 

Oui, méfiez vous du bail commercial, allez voir votre notaire pour qu’il vous décortique tout ca.

Sur le cas que j’étudie, le mien m’a bien précisé que les baux commerciaux sont soumis à beaucoup de jurisprudences et que cela rend compliqué la lecture des baux.
Et pour un débutant, pas facile de tout digérer, je redécouvre des trucs que mon notaire m’avait dit, mais que je n’avais pas bien compris.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#7 07/05/2013 08h45 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   61 

zeno a écrit :

a priori l’escalier en commun n’induit pas de copropriété mais c’est un truc bizarre quand même.

Il doit y avoir une servitude.

Sur le reste, si vous avez des doutes sur la possibilité que l’agence vous trouve des locataires, scrutez le marché et voyez si la demande existe réellement. Jetez aussi un oeil sur le volume de locations et les perspectives de développement ou récession de la ville en question.

Hors ligne

 

#8 07/05/2013 10h00 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   69 

Un autre truc auquel j’ai pensé:

vous dites que l’emplacement est idéal. Est ce vrai à la fois pour les logements et pour le commerce? Ce n’est pas forcément compatible?


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#9 07/05/2013 10h23 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   74 

Bonjour zeno,

si je comprend bien :
C’est un meme immeuble , entree commune, boites aux lettres communes, meme toit.

La copro n’est pas un droit mais c’est un reglement qui permettra de resoudre les futurs problemes
Je pense que vous n echapperez pas sur une copro .

Les questions a se poser sont et a poser a l’ancien proprio :
En cas de force majeure qui va trancher et decider s’il y des travaux a faire en urgence ?
(En cas de dessaccord c est le syndic  pour une copro, le juge sans copro)
Qui a la charge de la toiture, de l’entretien de l’escalier, des poubelles ?
Qui paie et combien ?  50/50 % 51/49%
Qui decide de l artisan ou l entreprise qui va faire les travaux ?

Sans reglement de copro comment allez vous interdir les paraboles aux fenetres, aux locataires de peindre les fenetres en jaune fluo ?

Au final l’ancien proprio va se rendre compte que pour se proteger des futurs problemes il faudra une copro pour ecrire les regles et repartition des charges
Viendra apres qui est majoritaire ou pas. Evidement il faudra l etre et tu pourras ne gocier a la baisse le prix des apparts

Hors ligne

 

#10 07/05/2013 10h33 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   224 

Même en étant majoriataire il y a un plafonnement des voix non?


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#11 07/05/2013 10h53 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
J’ai acheté recemment un peu la m^me configuration que celle que vous présentez mais dans le centre ville de 200.000H.
Vous me surprenez quand vous annoncez pouvoir louer 800€ le local commercial dans une si petite ville. Attention renseignez vous car cela me parait élevé, tout dépend de la surface et si c’est dans un axe trés passager. Je loue mon local de 40m2 400€/mois.
En ce qui me concerne, j’ai acheté l’immeuble 140K€ tous frais compris (notaire, agence) en plein centre ville (rue pietonne) et je loue l’ensemble 13200€ annuel. Les loyer des 2 apparts T2 seront réactualisés car assez bas par rapport à ce qui ce loue dans le quartier.
J’ai financé le bien sur 15 ans ce qui autofinance le bien mais pas l’imposition, mais c’est un choix car je préfére rembourser plus rapidement afin de voir les intérêts fondre au fur et à mesure des années, car 15 ans cela passe vite.
Cdt

Hors ligne

 

#12 07/05/2013 11h33 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

merci vraiment à tous de vous intéresser à mon projet;

je vais essayer de répondre point par point

@pontneuf je ne visais pas 800 euros ( qui est peut-être un peu surrévalué en effet) mais simplement 550 euros, ce qui serait très bien déjà. l’axe est effectivement passager: le marché ( un des très gros du département a lieu dans cette rue piétonne)

@francoisolivier:
c’est une situation vraiment étrange: il y a une seule porte d’entrée, mais deux toitures séparées.
pour l’instant il n’y a pas de charges communes ( la taxe ordure est imputée au prorata à chaque copropriétaire), mais effectivement vos arguments me semblent eprtinents: je suis donc revenu vers l’agence pour faire préciser les choses sur un éventuel règlement de copropriété.

@pruls: oui l’emplacement est vraiment bien; à deux pas de l’hyper centre, à 400 mètres du quartier des étudiants. Vos remarques sur le bail commercial m’inquiètent, je vais essayer de l’obtenir;

Autre nouvelle depuis hier: mon banquier qui est très réactif m’a transmis deux offres de prêt:
2,67 sur 20 ans, 2,81 sur 25; j’avais tablé sur 2.9 pour 20 et 3.2 pour 25 ( malheureusement l’assurance qu’il me propose est un peu plus chère); je vais refaire mes calculs mais le bilan devrait être un peu amélioré je pense.

Hors ligne

 

#13 07/05/2013 15h55 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

En attendant d’avoir les éclaircissements de l’agent immobilier suite aux remarques que vous m’avez faites, j’affine le budget.
Je voudrais savoir si vous trouvez le bilan suivant correct

Entre le crédit sur 20 ans à 2.67 et le crédit sur 25 à 2.81, j’opte pour le crédit à 2.81, ce qui me donne 12 mensualités à 829.32 (assurance comprise) ( avec 167000 euros d’empruntés, je couvre l’achat, la commission d’agence et les frais de notaire et l’hypotheque). Soit à payer 9951.84 de mensualités sur l’année

J’encaisse en restant dans le cas pessimiste 12120 euros de loyers auxquels je déduis 1212 euros de frais de gestion et grl, 418 d’assurance, 1600 de tfonciere. il me reste en net avant impôt 8890. donc un bilan avant impôt à -1061.84.

En déduisant les intérêts d’emprunt ( calculés grosso modo pour la première année: 444,85 euros par mois) et 4*20 euros, j’arrive à une base imposable de 3471.8. Sur laquelle je suis imposé à 45,5 ( tmi 30 +csg), soit en impôt: 1562.31, pour un bilan final à -2624.15 (j’aurai remboursé pendant cde temps 4613 euros de capital).

Dans le cas idéal où tout est loué, et bien loué: boutique à 550, les 3 T2 à 320, la même machine dégage un cash flow positif de 345,85.

Que pensez-vous de ce calcul? N’ai-je rien oublié dans les déductions ( ah si seulement j’avais oublié quelque chose!)?

Pour terminer, je dirai que j’ai une capacité d’épargne de 20000 euros par an, donc pourquoi apas mettre 200 euros d’épargne par mois dans cet immeuble?
L’idée étant de me diversifier puisque mon épargne est soit dans ma rp, soit à la bourse.
Réticence: peur que ça me prenne beaucoup plus de temps que je ne l’imagine.

Dernière modification par zeno (07/05/2013 15h53)

Hors ligne

 

#14 07/05/2013 15h58 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   69 

Le locatif prend du temps.

Pointer tous les mois que les loyers rentrent, entretenir ou faire entretenir les logements, les entrées sorties, la gestion des impayés, la recherche de locataire…

Un long fleuve pas tranquille smile et plein d’histoires à raconter au coin du feu (ou pas…)


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#15 07/05/2013 16h35 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

zeno a écrit :

En attendant d’avoir les éclaircissements de l’agent immobilier suite aux remarques que vous m’avez faites, j’affine le budget.
Je voudrais savoir si vous trouvez le bilan suivant correct

Entre le crédit sur 20 ans à 2.67 et le crédit sur 25 à 2.81, j’opte pour le crédit à 2.81, ce qui me donne 12 mensualités à 829.32 (assurance comprise) ( avec 167000 euros d’empruntés, je couvre l’achat, la commission d’agence et les frais de notaire et l’hypotheque). Soit à payer 9951.84 de mensualités sur l’année

J’encaisse en restant dans le cas pessimiste 12120 euros de loyers auxquels je déduis 1212 euros de frais de gestion et grl, 418 d’assurance, 1600 de tfonciere. il me reste en net avant impôt 8890. donc un bilan avant impôt à -1061.84.

En déduisant les intérêts d’emprunt ( calculés grosso modo pour la première année: 444,85 euros par mois) et 4*20 euros, j’arrive à une base imposable de 3471.8. Sur laquelle je suis imposé à 45,5 ( tmi 30 +csg), soit en impôt: 1562.31, pour un bilan final à -2624.15 (j’aurai remboursé pendant cde temps 4613 euros de capital).

Dans le cas idéal où tout est loué, et bien loué: boutique à 550, les 3 T2 à 320, la même machine dégage un cash flow positif de 345,85.

Que pensez-vous de ce calcul? N’ai-je rien oublié dans les déductions ( ah si seulement j’avais oublié quelque chose!)?

Pour terminer, je dirai que j’ai une capacité d’épargne de 20000 euros par an, donc pourquoi apas mettre 200 euros d’épargne par mois dans cet immeuble?
L’idée étant de me diversifier puisque mon épargne est soit dans ma rp, soit à la bourse.
Réticence: peur que ça me prenne beaucoup plus de temps que je ne l’imagine.

En ce qui concerne le temps c’est gérable à moins d’avoir un taudis ou vous devrez allez tous les jours régler les problémes !
J’ai 11 lots et je gère sans pouvoir me priver de mes week ends sauf bien sur lorsque je fais des travaux. Seul temps à prendre c’est pour les visites mais si le bien est propre et au bon prix, cela va vite, dernier exemple un locataire part fin juillet, j’ai mis une annonce cela a été pris de suite avec 1 seule visite.
Pour le crédit je partirai sur 20 ans, voir moins vu les taux car 25 ans c’est long mais ça c’est un choix, certains sur le forum préfére des délais longs….

Hors ligne

 

#16 07/05/2013 16h49 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   61 

Pruls a écrit :

Le locatif prend du temps.

Pointer tous les mois que les loyers rentrent, entretenir ou faire entretenir les logements, les entrées sorties, la gestion des impayés, la recherche de locataire…

Un long fleuve pas tranquille smile et plein d’histoires à raconter au coin du feu (ou pas…)

Oui, ça prend du temps, mais il y a aussi de longues périodes d’accalmie.

Sur les histoires à raconter au coin du feu, vous verrez qu’elles n’intéresseront pas grand monde, du moins si vos affaires marchent bien. Il faudra inventer des problèmes s’il n’y en a pas pour que votre auditoire puisse se réjouir de ne pas avoir suivi votre exemple big_smile

Hors ligne

 

#17 07/05/2013 19h34 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   313 

ZX-6R a écrit :

Même en étant majoriataire il y a un plafonnement des voix non? -

Oui c’est comme ça en copropriété si vous avez un super majoritaire alors ses voix sont ramenés au même nombre que la majorité des autres , il n’a donc plus de pouvoir de vote à lui seul mais il est certain que sa voix fait basculer immédiatement le vote.

Range19 a écrit :

Sur les histoires à raconter au coin du feu, vous verrez qu’elles n’intéresseront pas grand monde, du moins si vos affaires marchent bien. Il faudra inventer des problèmes s’il n’y en a pas pour que votre auditoire puisse se réjouir de ne pas avoir suivi votre exemple

Très juste comme remarque

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#18 07/05/2013 20h12 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   69 

La solitude de l’entrepreneur dans notre beau pays hmm


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#19 08/05/2013 04h00 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   313 

Pruls a écrit :

La solitude de l’entrepreneur dans notre beau pays

Il y a pire que la France comme pays , c’est plus une mentalité face à l’argent que voulait évoquer Range19.

Certains ne comprennent pas que l’on puisse se comporter en fourmi , dans le sens construction de patrimoine mais ce n’est pas une philosophie de vie , c’est une assurance pour l’avenir.

Si ceux qui font les cigales dénigrent ou jalousent , je peux leur expliquer comment faire mais cela demande de l’implication.

Il y a toujours eux deux types d’approche de la vie  , aucune n’est mauvaise , je ne critique pas les cigales mais un jour viendra ou je pourrai moi aussi chanter , je pourrais chanter sans souci de l’avenir par contre.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#20 08/05/2013 05h33 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour, un bail commercial ça se transmet au locataire suivant. Il est fixé pour 9 ans, avec une révision tous les 3 ans pour tenir compte de l’inflation. Au bout de 9 ans le bail est reconduit; pour l’augmenter plus que l’inflation il faut négocier avec le commerçant à l’échéance du bail de 9 ans. Voilà schématiquement la règle la plus commune (mais il y en a d’autres). Il faut noter que le propriétaire est en position de force en cas de désaccord. Un locataire commerçant c’est intéressant et recherché suivant l’emplacement car il n’y a pas de vacance, ni d’entretien !
PS: renseignez vous sur le bail du commerçant, son écheance, et la nature du bail accordé.

Hors ligne

 

#21 31/05/2013 22h15 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

Les choses se précisent un peu pour ce projet.

Le propriétaire actuel est prêt à faire établir un réglement de copropriété.

Maintenant je m’interroge car s’il y a réglement de copropriété derrière il y a nécessité d’avoir un syndic et donc cela induit des charges récurrentes dont on pourrait peut-être se passer ( vu qu’il n’y a pas de réglement de copropriété je me demande comment le propriétaire veut faire pour vendre appartement par appartement?)

j’ai récupéré l’acte de vente où il est simplement stipulé que l’escalier est en communauté, ainsi que la cour à l’arrière - j’apprends aussi que le propriétaire actuel a acheté l’ensemble en 2002 pour 63000 euros.

j’ai aussi en ma possession le bail commercial - mais là pour un non expert comme moi c’est beaucoup plus confus:
j’apprends qu’il y a eu cession de droit au bail en 1990 ( le bail courait jusqu’en 95) pour un prix de 180000 francs ( c’est l’actuel commerçante qui a acquis ce droit au bail)
il a été tacitement reconduit en 2004 avec augmentation du loyer; la commerçante en question est née en 1948 et va prendre sa retraite dans un an selon elle: peut-elle vendre son droit au bail?…

chacun des appartements est vendu environ 44000 euros à la découpe: j’ai envie de faire une offre à 130000 euros pour le tout (y compris la boutique), j’hésite encore. L’affaire est tentante non?

Hors ligne

 

#22 31/05/2013 23h08 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   69 

Quels sont les arguments que vous souhaitez mettre en avant pour obtenir une réduction de 35% faisant passer le bien à une rentabilité brute de 12%?


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#23 01/06/2013 01h24 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   18 

christian75 a écrit :

Bonjour, un bail commercial ça se transmet au locataire suivant. Il est fixé pour 9 ans, avec une révision tous les 3 ans pour tenir compte de l’inflation. Au bout de 9 ans le bail est reconduit; pour l’augmenter plus que l’inflation il faut négocier avec le commerçant à l’échéance du bail de 9 ans. Voilà schématiquement la règle la plus commune (mais il y en a d’autres). Il faut noter que le propriétaire est en position de force en cas de désaccord. Un locataire commerçant c’est intéressant et recherché suivant l’emplacement car il n’y a pas de vacance, ni d’entretien !

Dans les baux commerciaux, les loyers sont la plupart du temps maintenant indexés sur l’indice des loyers commerciaux (ILC).

Il est a noter qu’il n’est pas obligatoire de passer par un notaire pour rédiger un bail commercial. Cela dit, même si c’est un coût, nous passons quand même par notre notaire car un bail notarié est prioritaire pour recouvrer la créance. (Créancier privilégié)


Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre du blog Construire sa retraite | Auteurs de Immobilier : Investir malin pour préparer l'avenir

Hors ligne

 

#24 01/06/2013 07h29 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   

@pruls
disons que l’offre de 150000 pour le tout m’a été suggérée par l’agent immobilier lui-même - ce qui me laisse imaginer qu’il y a encore une marge
je constate que les acquéreurs ne se bousculent pas en ce moment
avec 135000 euros le propriétaire fait une multiplication par deux en onze ans: il pourrait s’en contenter
je crois que le propriétaire a réalisé que pour vendre à la découpe il devra passer par l’établissement d’un plan de copropriété: dépenses, tracas… pour en tirer finalement ( au bout de combien de temps?) peut-être 170000 euros maximum.

A 135000 euros l’affaire devient intéressante car même dans l’hypothèse d’une vacance locative du quart, le cash flow est seulement négatif de 1600 euros.

dans l’idéal, je fais une offre à 135000 et j’emporte le morceau à 140000
qu’en pensez-vous?

Hors ligne

 

#25 01/06/2013 10h13 → Achat d'un petit immeuble dans une ville de 20000 habitants (immeuble locatif)

Membre
Réputation :   65 

Bonjour ZENO,

Pour cette négociation le conseil que je peux vous donner est le suivant :
1°) contactez votre banquier pour qu’il vous fasse une attestation comme quoi vous avez un financement bancaire pour un prix net vendeur de 135K€.
2°) faites une offre écrite au prix de 135K€ en y joignant l’attestation du banquier, de ma petite expérience, le must c’est quand votre vendeur (ou l’agence) reçoit un courrier émanant de votre Notaire indiquant votre intention d’acquérir moyennant le prix de 135K et que le Notaire joigne à son courrier votre attestation de financement.

Je remarque que lors des négociation la forme a beaucoup d’importance, une proposition à un prix va être refusée si elle émane d’un particulier alors que si c’est le Notaire qui écrit à l’agence ou au client en joignant une attestation de financement vous augmentez énormément vos chances d’obtenir un OUI.

Il m’est arrivé de voir le vendeur recevoir plusieurs offres écrites et ne pas accepter la plus haute, préférant jouer la sécurité en donnant son accord à celle bien rédigée dont le financement est "quasi-certain" et joint.

Pour un bail commercial notarié, je ne peux que le conseiller, en tant que propriétaire le Notaire après signature va vous remettre la copie exécutoire que devrait vous faire gagner pas mal de temps par la suite si vous avez un problème de recouvrement de loyers. Regardez dans un ouvrage ou deux les conditions dans lesquelles un huissier peut procéder à l’expulsion d’un mauvais payeur en matière de baux commerciaux ou professionnels… on est bien loin du formalisme de l’expulsion des logements d’habitation, le fait de détenir une copie exécutoire sera vraiment un plus. Ne la perdez pas car sinon c’est tout une procédure pour que le Notaire en établisse une seconde.

Vous souhaitant bonne négociation (c’est ce que je préfère dans l’immobilier !  smile   )

Maxime

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech