Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 03/05/2013 08h28 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je suis lecteur du forum depuis 3 ans mais c’est la première fois que je poste un message.

J’essaie de découvrir les actions sous valorisées.

Je souhaite vous parler de l’action VET AFFAIRES qui présente une situation financière bonne.

Cette action est actuellement à son plus bas, elle est sur un support important.

Un fonds est sorti, c’est pour cette raison que l’action est allée basse mais je pense que le potentiel est vraiment important.

J’ai trouvé une analyse approfondie de cette action faite un blogueur. Je vous laisse la découvrir..

Je précise que je suis actionnaire LT sur VET AFFAIRES.

Source blog super pognon

J’ai pu découvrir ce titre grâce aux Daubasses en 2010. Je remercie au passage les Daubasses pour leur excellent site.

Ensuite, je l’ai suivi de près et de loin. Je vous propose une analyse de ce titre, certainement moins brillante que celle des Daubasses.

Le leader des magasins de prêt à porter discount dans toute la France !

Voici la présentation Boursorama :

Vet Affaires est le n° 1 français de la distribution de vêtements et d’accessoires à prix discount. L’activité s’organise autour de 3 familles de produits :
- vêtements : pulls, parkas, chemises, blouses, etc. ;
- accessoires : bonnets, ceintures, etc. ;
- articles de lingerie et vêtements de nuit : sous-vêtements, pyjamas, nuisettes, etc.
Le CA par type de revenus se ventile entre revenus des ventes en magasins (82,4% ; détention, à fin 2011, d’un réseau de 141 magasins implantés en France), loyers de location-gérance (11,4%), revenus des ventes en gros (3%), droits d’entrée de franchise (0,9%), revenus des ventes en ligne (0,9%), redevances de franchise (0,8%) et autres (0,6%).

Actionnariat

Selon Boursorama :
1. Monsieur Rémy Lesguer 15,91%
2. Monsieur André Picard 11,16%
3. Monsieur Xavier Gallois 10,81%
4. Amiral Gestion 5,65%
5. Dirigeants 5,44%
6. Midlin N V 5,00%
7. Société Galman 2,65%
8. Monsieur Philippe Dupont 2,15%
9. Autocontrôle 0,70% Plus de la majorité du capital est détenue par les dirigeants de l’entreprise. En principe, ils auront les mêmes intérêts que les autres actionnaires…

Ensuite viens un fond de gestion. Ce fond est vendeur depuis plusieurs mois, ce qui impacte fortement la valorisation du titre (titre peu liquide au rappel - 15% du capital en 2011 était chez ce fond !).

La vente du titre n’est pas forcément mauvais signe de la part d’un fond, le fond a peut être d’autres contraintes le forçant à brader ce titre (répartition tactique, rachats de clients,
etc…).

Dividendes

2010

Total 1.00€
2010

Exceptionnel 2.00€
200 9

Total 0.50€
2008

Total 1.00€
2007

Total 0.50€

Des dividendes irréguliers, un exceptionnel et rien pour 2011. Le management essaie de rémunérer l’actionnaire et cette rémunération suit les cycles mouvementés du secteur d’activité.

Historique boursier

Historique sur 10 ans

Il y a de sacrés mouvements ! Le titre est très volatile et subit fortement les crises boursières.

Analyse

Allons voir le dernier rapport financier.

L’entreprise capitalise 16 M€ à ce jour (cours d’environ 10€).

Regardons le bilan d’abord et du coté du passif:

49M€ de capitaux propres ! Bonne nouvelle, pour des actions valant 10€, on a plus de 30€ d’actifs ! Mais attention, à ne pas se réjouir trop vite, il faut voir ces actifs en détail !
Ensuite, le passif monte à 40M€. J’aimerais bien qu’il soit à un niveau plus faible… Mais la plupart semble financer le stock (=> page 11 du rapport semestriel).

On note au passage la diminution des capitaux propres de 4M€…

Coté actifs, qu’avons-nous ?

Pour sentir la marge de sécurité ou la décote, j’aime bien prendre des actifs les plus liquides aux moins liquides et rembourser les dettes pour voir quels actifs peuvent présenter de bonnes ou mauvaises surprises à l’actionnaire.

Donc 40M à rembourser.

Le cash, 6M, c’est facile. 40-6 => 34M

Pour les créances, la lecture des rapports précédents donne quelques détails. Les créances à moins d’un an représentent 100% des créances (comprendre tout le monde paie en moins d’un an à priori).
13M => 34-13 => 21M

On remonte vers le gros poste de ce type d’entreprise : les stocks pour 37M€.
Les dépréciations du stock sont faibles, et la méthode vient de changer (avant elle était selon la rotation du stock plus de 24 mois, maintenant, je ne la trouve pas… mais elle est plus forte). Les stocks sont valorisés en gros à la valeur d’achats avec les coûts liés (douanes, transport…). Pour rappel, la marge brute est de 50% environ. Donc ces stocks se vendent en moyenne deux fois plus cher. Cette méthode d’évaluation me semble correcte. Pour se limiter les mauvaises surprises, on retire 20%. => 30M

On arrive donc à la frontière, où la dette est remboursée et l’actionnaire se paie.
21-30 => -9M

Ensuite, nous trouvons des actifs financiers non courants. Qui sont-ils ? Le rapport financier 2011 nous le dit :
Ces dépôts correspondent aux sommes versées par le Groupe, lors de la prise en possession d’un magasin.
Ces sommes font ensuite l’objet d’un remboursement, en cas de résiliation du bail.
Donc du cash logé en dehors du groupe comme caution/garantie, selon ma compréhension. Soyons pessimiste, on retient uniquement 2M€ et au passage on oublie les impôts différés.

-9-2 => -11M

On arrive aux immobilisations corporels.% Le rapport 2011 donne une surface moyenne de 800m² pour 140 magasins (pour un investissement de 300k€ selon la direction).
En cherchant un peu, je tombe sur les mêmes ordres de grandeur… Prenons une décote d’une belle moitié sur ce poste (faible liquidité, mauvais emplacement, etc…). Il nous reste 10M€.

-11-10 => -21M€

Tout le reste des actifs, niet, zéro !

Donc, pour 16M€, on a 21M€ d’actifs retraités. Un petit discount de 25%.

Mais, attention aux engagements hors bilan ! Allons voir cela rapidement. On retrouve quelques engagements pour l’interne… Des crédits documentaires (il faut bien acheter)… Bref, des engagements pour entretenir les stocks.

A noter également le risque de redressement fiscal évalué à 2M€ et provisionné faiblement !

Pour résumer, une décote sur fonds propres. Un gros stock, plein de magasins… On aimerait un peu moins de dettes et un peu plus de cash. L’actif courant couvre bien le passif courant, pas de souci pour la liquidité.

Allons voir le compte de résultat :

Le résultat est… assez moche à voir malheureusement. La crise persiste et le secteur est bien touché. Les communications mettent l’accent sur les mesures pour contrer cela : fermeture de magasins peu rentables (coût supplémentaire supporté en 2012…), repositionnement de certains magasins… Bref, l’exercice 2012 est sacrifié ! Le CA tient à peu près la route bien que la crise soit la.

Je pense qu’un retour à la croissance, même faible sera très bénéfique à l’entreprise.

Historiquement, le résultat consolidé net ressort entre 2 et 5M€. Pour un PER très conservateur de 5, on aurait une valorisation de 10 à 25M€ (rappel : 16M€ actuellement). L’entreprise souhaite avoir de la croissance, c’est sa politique, en tenant compte de cela, si on attend un PER de 10, on aurait 20M€ à 50M€.
Je ne suis pas très fan de ce ratio, mais beaucoup l’utilise comme une première approche, type ordre de grandeur…

Le titre est allé très bas avec une année plombée par la crise et la restructuration interne. Un fond a également diminué fortement sa position, avec presque 10% du capital en plusieurs mois qui ont été échangé. Ainsi, on peut bien voir que la bourse dans son ensemble a évolué en 2012 alors que ce titre a stagné ou baissé. Il est en fort rebond depuis quelques semaines, avec la reprise de toutes les bourses et également, peut être, l’arrêt de la braderie faite par le fond en question.

Conclusion

Ce n’est pas un super titre, cependant pas cher, mais il reste intéressant. Je suis actionnaire (AMF si tu m’entends).

Quelques conditions à croire pour être actionnaire, à mon avis :
- avoir confiance dans le management et sa politique (fermeture, exercice plombé…), => retour des bénéfices
- croire que la croissance va reprendre en 2013 et que l’entreprise va en profiter,
- profiter d’une petite décote sur les actifs,
- ne pas avoir peur de la faible liquidité (long terme),
- espérer que le fond ne va pas brader ses 5% restants pour ne pas plomber le cours.

C’est ma foi sur ce titre. Ceci n’est pas une recommandation d’achat. A chacun de faire ses devoirs. A chacun de voir….

Mots-clés : action

Hors ligne

 

#2 03/05/2013 09h22 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   211 

Et vous quel est votre avis sur le titre ?

Hors ligne

 

#3 04/05/2013 18h33 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Moi je suis acheteur de VET AFFAIRES. Je me suis constitué une belle ligne.

J’attends le décollage…

Et vous, qu’en pensez vous ?

Hors ligne

 

#4 04/05/2013 18h39 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   421 

Mon avis n’a que peu d’intérêt mais :
- Trop franco-francais
- Je vois mal Amiral Gestion sortir d’un titre aussi illiquide sans de bonnes raisons.
J’ai donc classé ce titre en Value Trap, mais tout ca est extrèmement superficiel.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#5 23/05/2013 14h04 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   

L’action est en train de se réveiller.

Hors ligne

 

#6 12/07/2013 08h09 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   

La recovery est en marche. voici les résultats du CA du 2e trim

Communiqué de VET AFFAIRES

Un bon deuxième trimestre :
- Après un premier trimestre en demi-teinte,
- dans un marché textile en baisse de plus de 4 %,
- et malgré la fermeture de 17 magasins à fin 2012,
le Groupe réussit une belle performance avec un chiffre d’affaires en croissance au T2 versus le T2 2012.
° Magasins : + 11,8 % à comparable au T2, + 3,3 % au S1
Le chiffre d’affaires bénéficie des fortes augmentations du panier (+ 16 %) et du prix moyen (+ 26 %) liées aux
effets de la mise en place des mesures volontaristes décidées en 2012, en particulier la mise aux nouvelles
normes des magasins, l’évolution du mix de l’offre et la création de nouveaux rayons.
La Carte Club, lancée début février, confirme son succès.
° Ouvertures de magasins et franchises
Le Groupe a franchisé 4 nouveaux magasins dans les villes de Metz-Borny (Dept. 57), Auxerre-Moneteau (89),
Maubeuge (59) et Calais (62), ce qui porte à 132 le nombre total de magasins en juin 2013.
Deux fonds de commerce ont été cédés à des nouveaux franchisés Vet’Affaires, ce qui porte à 7 les franchisés
propriétaires.
Déjà 6 nouveaux contrats de réservation ont été signés à Lyon, Béziers, Toulon, Bordeaux, Avignon et Meaux.
° Internet : maintien du CA
Le site internet consolide ses positions dans un contexte de baisse de la consommation.
° Ventes en gros : nouveaux clients
L’activité affiche une belle croissance (+ 32 %) grâce à l’élargissement de sa clientèle.
Objectifs 2013 : retour à l’équilibre
Le Groupe confirme ses objectifs :
- stabilité du chiffre d’affaires à comparables,
- retour à un taux de marge brute supérieur à celui de 2012,
- nouvelle baisse de ses charges.
Rémy Lesguer, Président du Directoire, déclare :
Saluons la performance de ce deuxième trimestre qui démontre, dans un contexte de marché
toujours difficile, la pertinence de l’évolution de notre modèle ainsi que la qualité de nos équipes et
de celle de nos franchisés et partenaires qui réussissent à vendre mieux et plus malgré une baisse
des charges, notamment de publicité.
Maintenons l’effort au second semestre avec l’objectif ambitieux d’un rapide retour à la rentabilité.

Hors ligne

 

#7 12/07/2013 21h57 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   21 

Le cours s’est littéralement envolé depuis 5 jours, bravo à vous d’avoir osé y investir avant.

Elle fait partie de ma watch list depuis longtemps, mais sa descente aux enfers ne me plaisait guère.

Et maintenant il est trop tard pour moi pour investir dessus : elle a pris 30% en 5 jours ! Je n’achète jamais après une telle hausse, qui peut continuer certes, mais qui peut aussi retomber comme un soufflet.

Je suis un trouillard : toujours peur d’acheter en haut de cycle, j’achète mes actions uniquement quand elles descendent sans raisons particulières.

Oui je sais, y a bien quelqu’un qui va vouloir me rappeler l’histoire du couteau qui tombe : mais je la trouve trop simpliste et souvent dénuée de sens sur une baisse injustifiée. smile

Bon là c’est pas le cas, VET grimpe. Jusqu’où ira-t-elle ?

Par curiosité, ces nouveaux résultats de VET incitent-ils d’autres sur le forum à vouloir y investir ? Pour moi c’est trop tôt, mais si elle reperd ses 30% pourquoi pas… smile


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#8 12/07/2013 23h46 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   15 

J’ai mis quelques sous sur VET en décembre dernier….mais comme c’était plutôt "spéculatif",c’est juste une petite ligne(c’est mon défaut:portefeuilles avec trop de petites lignes car si ça baisse après mon achat,je n’ose pas renforcer,et si ça monte,je trouve ça vite trop cher…)

Hors ligne

 

#9 13/07/2013 13h30 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   

Elle ira vers les 20 avant la fin de l’année

L’action a été massacrée !

Hors ligne

 

#10 31/07/2013 20h50 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   

Au moment de ma recommandation, le cours était à 7,90 €

Il est aujourd’hui à 12,99 € soit 64 % !

Hors ligne

 

#11 24/02/2015 08h43 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   21 

1 an et demi plus tard, VET est désormais à 6€.

Quelle est votre stratégie, et votre opinion a-t-elle changée à son propos ?


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#12 10/04/2015 12h58 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

Les résultats annuels et le CA du premier trimestre viennent d’être publiés :

Vet’Affaires : "l’année la plus difficile depuis la création"

Le titre descend à 5€, proche du plus-bas historique (4.8€).

Cela ressemble à une value-trap, comme Bifidus l’avait senti…

Cdlt,

doug

Hors ligne

 

#13 10/04/2015 16h37 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   554 

Pourquoi voulez-vous absolument dire que c’est un piège ? Si les stocks ne valent rien, ce n’est en rien une value trap : ce n’est juste pas value et le dire est alors une simple erreur d’analyse.

Si vous allez voir les emplacements, les stocks et leur (non) écoulement, le doute sur le caractère value de la société est tout à fait permis. Ce n’est pas parce qu’un ratio dit de valorisation est bas qu’une société est forcément value.

Les marteaux servent à enfoncer des clous, mais ne sont pas une réponse à tous les problèmes de ce monde : c’est pareil pour un ratio donné, ce n’est qu’un outil pour un usage bien particulier.

Hors ligne

 

#14 15/05/2015 21h30 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   50 

Le document de référence 2014 vient d’être publié.

Avec :

- une trésorerie nette négative de - 10,9 millions (pour une capi de 7,7 millions)
- un current ratio de 1,4
- un quick ratio de 0,4 (!)
- un ratio de solvabilité de 45 %

… on est plus très loin de la faillite !

Point "positif" : dette financière long terme "faible" (2,2 millions échéance entre 1 et 5 ans), l’essentiel du passif est un découvert de 13,9 millions (!). Avec un peu de chance, le banquier sera compréhensif et sympathique ! Autre point : "seulement" 2,6 millions sont partis en fumée en 2014 !

(AMF : je suis actionnaire de cette magnifique boîte smile )

Dernière modification par Vibe (15/05/2015 21h52)

Hors ligne

 

#15 16/05/2015 10h28 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   17 

Bonjour,

où avez vous trouvé ce document de référence ?


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#16 16/05/2015 12h56 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   57 

Bonjour,

yihk a écrit :

où avez vous trouvé ce document de référence ?

Sur ce tte page il me semble :
Rapports annuels | Vet’affaires

Et plus particulièrement là pour répondre à votre question :
http://www.vetaffaires.org/images/stori … 014-VF.pdf

Bien à vous,


Dooffy

Hors ligne

 

#17 25/06/2015 16h27 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   21 

VET continue de boire le bouillon.

Petites questions à ceux qui ont des actions en PF (Vibe et Super-pognon entre autres, si je ne me trompe pas) :

- comment réagissez-vous à cette descente aux enfers ? Vous renforcez, vous vendez, vous déprimez ?

- que pensez-vous du départ de Xavier Gallois ? Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Merci

AMF : pas d’actions VET, et peu enclin à vouloir en acheter (questions destinées à ma curiosité et à entretenir un débat autour du sujet).


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#18 25/06/2015 16h31 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   50 

De mon côté j’attends gentiment. Je dois être à - 50 % pour le moment. Mais ça ne me traumatise pas plus que ça en fait, la position (investie) représente 2 % du patrimoine. J’ai des daubasses qui montent, d’autres qui baissent, c’est le jeu.

Hors ligne

 

#19 25/06/2015 21h38 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   143 

Hors ligne

 

#20 06/08/2015 18h50 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   143 

Le cours est à presque 2€.

Les banquiers ont lâché VET. Les découverts autorisés ne le sont plus vraiment…

Les banques étaient sollicités à hauteur de 13-14M€. Pas de grosse dette à long terme.

Clairement, les banques ont eu peur, et ont tout coupé.

L’entreprise s’est mise en redressement judiciaire. => 6 mois de sursis

M. Baulé avait poussé à un rapprochement… Il avait bien raison le bougre.

La situation doit être assez dure, vu que la transformation n’est pas finies, les comptes sont rouges sang, les banques viennent de fuir…

L’entreprise est valorisée 3,67M€, ce qui est presque rien. Mais bon, tous ces actifs peuvent être massacrés si vendu trop vite, ou si on ne retrouve pas un peu de couleur pour les vendre dans de bonnes conditions.

Malheureusement, j’ai l’impression qu’il faut trouver 20-25M€ de financement pour remplacer les banques.

L’actif courant était à 45M€ à fin 2014. Avec en face 36M€ de dettes… à fin 2014 !
Si on fait un haircut de 20% pour la panique => 36 actif courant retraité MOINS 36M€ de dettes => aie pas de net net sad

Si on regarde côté immo, on suppose qu’on reprend 50% de la valeur => 7M€
Le reste à 0.

Sachant qu’on grille du cash régulièrement, etc… Je ne sas pas si côté marge/coût la barre a été redressé et que c’est "juste" les banques qui coupent les liquidités.

Si le management est "bon" dans la difficulté (redressement marge, accomplissement stratégie, nouveaux financements court terme, coupes dans les coûts…), on pourrait avoir une belle recovery en 2016.

Hors ligne

 

#21 06/08/2015 20h40 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   10 

Il me semblait que le propre des daubasses était la marge de sécurité par rapport à  la valeur de liquidation… Or vous évoquez une valeur potentiellement nulle.
J’ai la flemme de relire vos thèses, ne suivant pas la valeur jusque là mais qu’est ce qui a changé depuis votre achat ?


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne

 

#22 06/08/2015 21h02 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   143 

J’ai acheté il y a longtemps, donc pas mal de péripéties se sont passées…

Hors ligne

 

#23 07/08/2015 13h26 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   50 

Pour ma part j’ai vendu, peut être un tord, je suis même étonné que le cours ne soit pas plus proche de zéro. Environ 75 % de MV, mais c’est la vie smile

Hors ligne

 

#24 07/08/2015 14h22 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   52 

J’ai vendu également hier dès que possible. J’ai également une MV sur ce dossier, c’est la vie cela m’aura aidé à mieux analyser une entreprise en tout cas.

Hors ligne

 

#25 07/08/2015 14h57 → Vet Affaires : n° 1 français de la distribution de vêtements discounts (action)

Membre
Réputation :   554 

Une simple visite dans quelques emplacements devrait suffire à savoir quelle valeur vous souhaitez accorder à leurs stocks :-).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech