Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 02/05/2013 15h59 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   30 

Bonjour à tous,

Quelqu’un a t-il étudié le dossier?

Mots-clés : spin-off


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#2 02/05/2013 16h37 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   554 

L’étude de cas VLO/CST est très intéressante.
Un business facile à comprendre à cash-flows prévisibles vient d’apparaître sur le marché (et il y a eu des négociations avec VLO par le passé pour en proposer un rachat par des gens plus gros que CST).

Il y a beaucoup de comparables cotés en bourse : je vous conseille d’y jeter un coup d’oeil. Pour le coup, le business est vraiment facile à analyser.

Hors ligne

 

#3 02/05/2013 18h07 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   194 

Je me suis penché un peu sur la question suite à une demande en MP d’un membre du forum (il se reconnaîtra wink).

On a hélas que peu d’infos sur le contrat entre CST et Valero… Puisque Valero détient encore 20% de CST pour au moins 6 mois, on peut espérer que le deal n’est pas foncièrement désavantageux pour CST.

Points forts de CST :
- La concentration des stations dans le Texas. Ça doit bien faciliter les approvisionnements.
- Etre propriétaire d’une bonne partie des stations. Côté bilan, je pense que les propriétés sont sous-évaluées, quand on compare au coût de construction d’une station service. Vue les pressions pour être conforme à la réglementation, CST est dans une excellente position, notamment au Texas.

Pour une valorisation rapide, CST génère en moyenne un peu plus de 350 M$ de cash flow opérationnels / an.
Ce qui est bien, c’est qu’on a une idée assez précise des investissements de maintien et des investissements de croissance :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/960_cst.jpg
NTI et acquisition correspondent à l’acquisition de terrains, la construction de nouvelles stations. Sustaining capital correspond aux investissements de maintien et améliorations des stations existantes. Prenons le cas défavorable où il s’agit uniquement d’investissement de maintien : concrètement, pour répondre aux évolutions de la législation environnementale.
(Au passage, c’est un des principaux motifs de fermeture de petites stations en Europe, qui sont incapables de faire face aux besoins en investissement pour répondre aux normes environnementales).
Dans ce cas, on a un gros 50M$ de besoins de CAPEX.
Il vient donc un FCF théorique hors croissance d’environ 300M$.
Comme les revenus sont très réguliers avec le contrat d’approvisionnement à long terme avec Valero, je vais prendre un multiple de 15, soit 4500M$. J’enlève 1 Mds$ de nouvelle dette nette et il reste 3500M$.
CST capitalise 2400 M$.

Déontologie : pas actionnaire

Dernière modification par Sylvain (02/05/2013 18h08)

Hors ligne

 

#4 02/05/2013 18h31 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   30 

Si on compare à Casey’s General Stores Inc (CASY), il y aurait une marge de 20% sur la valorisation (source seekingalpha), ce qui est finalement assez important.
En plus CST a un accord avec Valero pour l’approvisionnement et vu que VLO garde 20% de part ds CST, ce contrat ne peut pas être mauvais pour CST…


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#5 02/05/2013 21h23 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   554 

Le coût de sourcing de l’essence est historiquement hyper cher pour eux. Les concurrents sourcent moins cher en faisant appel à plusieurs concurrents différents. Il faut espérer que le contrat avec VLO n’est pas défavorable, car ils ont des accords sur les quantités minimales. Ce n’est pas certain qu’ils puissent sourcer aux mêmes tarifs que la concurrence.

Cela dit, ça fait une belle cible pour les concurrents, et leur plan de croissance est très clair. En plus de cela, le mix cigarettes / nourriture au niveau des marchandises n’est pas vraiment optimisé par rapport à la concurrence… Ils devraient pouvoir copier et booster leurs marges en bouffe aussi.

Hors ligne

 

#6 02/05/2013 22h49 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   16 

Rien à voir avec

sergio a écrit :

et il y a eu des négociations avec VLO par le passé pour en proposer un rachat par des gens plus gros que CST

ou encore avec

sylvain a écrit :

il reste 3500M$

Un article de fin 2012, ils parlent d’eventuelles offres de rachat.

Reuters a écrit :

Valero’s retail business has around $450 million in annual earnings before interest, tax, depreciation and amortization (EBITDA) and could sell for around 8 times EBITDA, or about $3.5 billion

wink

Hors ligne

 

#7 02/05/2013 23h13 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,
C’est moi qui ai interrogé notre camarade Sylvain pour savoir si il y avait jeté un coup d’oeil.
Je m’y penche depuis 15jours/3 semaines car je pense qu’il y a qque chose à y faire…
Hier, j’ai contacté Binck pour que la valeur soit disponible dès le 02 mai et c’est bon:

CST Brands Inc. (Mnémo: CST US)
US12646R1059
Nyse

Je ne suis pas assez compétent pour évaluer CST mais j’y ai repéré qques infos interressantes que je posterai à chaque fois que j’aurai un peu de temps (rien ne presse, je surveille la sortie de qques gros post spinoff pour rentrer).

1/À noter, que VLO étudie sérieusement un autre spinoff le concernant:
Valero to consider MLP after retail spinoff - Energy Ticker - MarketWatch

2/Sylvain, pour les 20% encore détenus par Valero, vous avez cette Q/R contenu dans le document adressé à la SEC:
"
Q:
What does Valero intend to do with the shares of CST common stock that it retains?
A:
Valero currently plans to dispose of all of our shares through one or more exchanges for indebtedness of Valero outstanding at the time of such exchange. Valero does not currently intend to dispose of any of our shares during the first six months following the distribution date. Any shares not disposed of by Valero pursuant to such exchanges will be otherwise disposed of by Valero as soon as practicable consistent with the business reasons for the retention, but in no event later than five years after the distribution."

3/Par ailleurs, sans entrer pour le moment dans le détail de la dette:
"
Q:
Are there risks to owning CST common stock?
A:
Yes. There are risks associated with CST’s business, the separation and the distribution, the incurrence by CST of up to $1.05 billion of indebtedness in connection with the separation and CST’s operation as an independent, publicly traded company. These risks are described in the section entitled “Risk Factors” included elsewhere in this information statement. We encourage you to read that entire section carefully."

Voilà pour ce soir
wink


Investisseur sur la longue voie de la connaissance ;) …Parrain Binck assurant un suivi pédagogique, n'hésitez pas pour un MP ;)

Hors ligne

 

#8 03/05/2013 15h16 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   194 

Merci pour les précisions Marcopolopolo,

Si on compare à Casey’s General Stores Inc (CASY), il y aurait une marge de 20% sur la valorisation (source seekingalpha), ce qui est finalement assez important.

Je crois avoir lu l’article aussi. Attention, vérifiez bien les chiffres, je ne suis pas sûr de retomber sur mes pieds…

Le coût de sourcing de l’essence est historiquement hyper cher pour eux.
En plus de cela, le mix cigarettes / nourriture au niveau des marchandises n’est pas vraiment optimisé par rapport à la concurrence… Ils devraient pouvoir copier et booster leurs marges en bouffe aussi.

En regardant les chiffres des ventes du dernier exercice chez CST et Casey’s, voilà mes modestes conclusions :
- La marge brute la plus importante est bien sûr sur les produits autres que l’essence (épicerie, cigarettes, etc.). Chez CST, elle est un peu moins importante que chez Casey’s. Du coup, à volume équivalent, Casey’s a forcément une marge brute plus importante.
- En plus, Casey’s arrive à vendre plus de produits pour chaque litre d’essence vendu. Du coup, à volume de carburant équivalent, Casey’s a aussi une marge brute plus importante que CST.
A creuser donc… la stratégie de CST pour booster les ventes de produits.

En revanche, CST a une marge brute un peu plus intéressante sur les produits pétroliers que Casey’s.

Hors ligne

 

#9 03/05/2013 15h24 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   

Messieurs, pour les comparables, il y a également un extraordinaire succès québécois, Alimentation Couche-Tard, qui était d’ailleurs intéressé à acheter les actifs américains de CST. Peut-être se montreront-ils acheteur plus tard, une fois qu’ils auront terminé la digestion de Statoil. Je me promets de creuser le dossier de mon côté également, je n’ai pas encore eu le temps, je vous reviens là-dessus dès que possible.

Hors ligne

 

#10 03/05/2013 21h30 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   195 

Je n’ai pas étudié le dossier, mais je vais faire
un partage sourire =)

Possédant 200 Actions Valero,
j’a vu le titre monter a presque 43 a 9h 30 (NYC time) le 30 Avril
Le 2 Mai 2 le titre a ouvert et fermé aux alentours de 37.

entre temps  le Spin off a eu lieu:
j’ai reçu 22 titres CTS* CST Brands…  (je ne connais pas CST Brand).
22 titres étant une ligne insignifiante je décide de m’en séparer.

Aujourd’hui CST vient de toucher le cours de USD $ 30
a ce moment la je décide m’en séparer  vendre les 22 titres du spinn off.
le cours et redescendu a 29.77.  14:202:48 (NYC time)

Par erreur au lieu de vendre 22 titres CST,  j’ai vendu 820  titres CST a 29.77. 

je m’en aperçois immédiatement et pour rectifier, je place
un achat de 798 titres exécutés a 29.62  USD 3.99 com  12:23:16 (NYC time)
ce qui génére un  dédit de     Dr 23 640.73
la vente m’a été créditée de  CR 24 467.17
produit  net +  826.44 USD
USD $ 654.94 proviennent de la vente des 22 CST a 22.77
et USD $ 171.50 est un profit exceptionnel qui correspond a l’’erreur.

je vois que ce que j’avais écrit n’était pas tres clair.
j’en profite pour clarifier :

J’ai reçu 22 titres CST ,  et un rompu de 0,2222 titres CTS

le rompu 0.2222 titres CST m’a été réglé  USD $ 6.67
CST     2013-05-02         -0.2222     30.0285     6.67    

le relevé de compte de miguel a écrit :

Résumé
La vente des 22 titres CST s’est passée de la manière suivante
J’ai vendu 820 titres au lieu de 22, et j’ai racheté 798 titres pour rectifier.

CST     2013-05-03, 14:02:48          -820     29.7700    
et rachat de 798
CST     2013-05-03, 14:23:11         798     29.6200

There is more than one way to skin a cat!
Belle journée qui s’acheve.  ;-)
* CST pas CTS

Dernière modification par Miguel (18/08/2013 03h38)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#11 09/05/2013 23h13 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
Je voulais poster de façon détaillée mais n’ayant pas pris de notes pendant mes lectures (grosse erreur) cela me demanderait un travail de reprise que je ne peux pas faire en ce moment faute de temps en raison de mon activité professionnelle…
je vous mets néanmoins un lien qui vous sera utile :
12-2012 EX 99.1 Info Stmt (A#4)
Un élément qui me faisait notamment tiquer sur ce dossier c’est le taux d’intérêt de la dette qui me paraît élevé (il faut que je regarde ce qu’il en est des concurrents).


Investisseur sur la longue voie de la connaissance ;) …Parrain Binck assurant un suivi pédagogique, n'hésitez pas pour un MP ;)

Hors ligne

 

#12 17/08/2013 22h39 → Spin-off Valero Energy et CST brands (spin-off)

Membre
Réputation :   554 

Les résultats semestriels sont tombés le 13 août.
Ils ont réussi à augmenter le FCF généré par un impact favorable au niveau du BFR (échéancier de paiement plus favorable avec Valero).
Toutefois, les marges d’essences s’effondrent, et le résultat des opérations avec. En négligeant l’impact pour le BFR (qui est un élément exceptionnel), je ne vois rien de positif sur le plan financier dans les derniers résultats (EBITDA en baisse de 42%).

Le point positif sur le plan opérationnel : Les nouvelles boutiques continuent à ouvrir et les anciennes à être refaites, mais il y a encore beaucoup de boulot pour pouvoir améliorer le mix produits et s’aligner sur la concurrence.
Le risque d’exécution demeure dans la transformation (dont on a parlé sur la file de présentation de MartinT).

Dernière modification par sergio8000 (17/08/2013 22h41)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech