Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/04/2013 19h55 → Cabinet de conseil en PME qui serait rémunéré en parts sociales... (conseil, finances, holding, société en difficulté)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous!

Je suis étudiant en gestion d’entreprise, et "passionné" des entreprises en difficulté. J’ai déjà lu plusieurs ouvrages sur ce sujet là. Un ami m’a conseillé d’ouvrir une holding qui agirait comme un cabinet de conseil auprès d’entreprises de taille petite/moyenne qui me payeraient  en actions ou parts sociales vu qu’elles ne peuvent se permettre d’user leur trésorerie pour du conseil souvent. Pensez-vous que c’est viable comme schéma ? Avez-vous un avis, opinion, etc. à me faire part ?

Et aussi, admettons que je fasses cela et que cela marche, des entreprises deviennent mes clientes, je les conseille etc. comment tirer du cash de la holding ?

Bien cordialement,

Alexandre. smile

Mots-clés : conseil, finances, holding, société en difficulté

Hors ligne

 

#2 10/01/2014 18h31 → Cabinet de conseil en PME qui serait rémunéré en parts sociales... (conseil, finances, holding, société en difficulté)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

C’est un peu tard pour vous répondre. Je viens juste de m’inscrire.
Si vous ne pouvez obtenir des parts sociales (c’est plus facile à abtenir au moment de la création d’une société), payez vous au résultat, en success fee. Personne ne vous cedera des parts en cas d’échec, de toute façon.
En y réfléchissant, vous pouvez peut-être, à chaque fois, créer de votre côté une nouvelle SASU X adhoc (ca prend 72h), et proposer un GIE à la dite société en difficulté (pas sur qu’elle ait le droit de le faire). Si ça marche, vous partagerez les gains (mais aussi les dettes) présentes et à venir, selon la formule négociée pour le GIE.
Au pire, si vous êtes sur de vous, attendez qu’elle coule, rachetez là 1 euro (avec ses dettes), et revendez une partie des parts aux anciens ou à de nouveaux propriétaires (et conservez les parts sociales qui vous manquaient). Mais de grâce, ne faites pas l’escroc (obtention de subvention(s) + revente des actifs immobiliers éventuels, puis faillite après vous être généreusement servi)! 

J aimerais savoir si vous avez pu mener ce projet à bien.

Cordialement.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech