Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/01/2011 17h31 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,

devenir rentier passe nécessairement par l’investissement financier, immobilier. Cependant un investissement souvent occulté et beaucoup plus rentable est l’investissement dans ses propres capacités et compétences professionnelles.
D’une part, cela permettra d’augmenter ses revenus pendant la phase de constitution de capital. D’autre part, cette compétence acquise peut devenir un élément de diversification de ses revenus lors de la phase de rente en autorisant par exemple l’organisation de formations sur ses domaines de compétence.
Le retour sur investissement de ce support bat largement celui de n’importe quel autre investissement financier et immobilier.

Dans mon allocation tactique, j’alloue généralement environ 10% de mes revenus sur ce support.

Avez vous un budget alloué pour investir en vous?

Mots-clés : investir en soi, investir en soit-même

Hors ligne

 

#2 10/01/2011 17h54 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Administrateur
Réputation :   1307 

Pas de budget, mais j’ai un peu dépensé. :-)

Wall Street Institute : 2000 €
Master Management des SI : 4500 € et gros manque à gagner avec des absences
Maitrise MIAGE : 1500 € environ (merci le CIF) et petite perte de salaire
CNAM : quelques centaines d’euros

Par contre les formations professionnelles à 800 € la journée, je n’ai jamais fait. J’en ai eu en étant salarié et franchement, ça vaut pas 800 € / jour.

Au risque d’être hyper prétentieux, en dehors du Wall Street Institute où j’avais bien progressé en anglais, le reste, j’ai pas appris grand chose de + que ce que je n’apprends habituellement en lisant.

Si je paye, c’est pour une formation diplomante. Sinon vive les livres. :-)

swantonbomb a écrit :

Cependant un investissement souvent occulté et beaucoup plus rentable est l’investissement dans ses propres capacités et compétences professionnelles.
D’une part, cela permettra d’augmenter ses revenus pendant la phase de constitution de capital.

Notez que je consacre un chapitre de mon bouquin dédié à ça. :-)

Hors ligne

 

#3 10/01/2011 18h12 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   48 

Votre parcours est en effet une preuve et une réussite de l’importance de toujours apprendre.
Je suis d’accord pour l’importance des livres et j’ai d’ailleurs découvert grâce à la rubrique dédié du forum le livre d’ André Mûller qui fera l’économie de beaucoup de livres de développement personnel tant tout y est abordé de façon claire et efficace (fin de l’aparté smile ).

Hors ligne

 

#4 10/01/2011 19h09 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pour alimenter un peu le sujet, je rejoins "l’investisseur heureux" je n’ai jamais autant appris
qu’en lisant et en surfant sur internet, en posant des questions aux bonnes personnes. Je crois que nous sommes des éternels étudiants. Investir en soi-même représente le meilleur investissement,
c’est notre cher Warren Buffett qui le dit dans une de ses interviews je crois!
Tiens, j’y pense, pour les petits loups:  faites un petit tour sur ce site vous avez des cours gratuits et de qualité sur de nombreux sujets. Pour ceux qui ont une entreprise comme "l’investisseur heureux"
la section comptabilité et gestion c’est rafraichissant et très pédagogique sur certains modes de calculs  ou autres . Il y en a vraiment pour tous les goûts, c’est vraiment le top selon moi.
Vous pouvez même télécharger les cours et en créer gratuitement et faire profiter de votre domaine de compétence à la communauté ( il faut savoir partager aussi!). Qu’en pensez vous?

netprof | Le partage du savoir en vidéo

Hors ligne

 

#5 10/01/2011 19h53 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   104 

Et on commence par l’AT ? smile

LOL

wink wink

Hors ligne

 

#6 10/01/2011 20h00 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   231 

Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Anecdote amusante :

Dans le cadre du plan de formation de mon entreprise, je suis chaque année quelques jours de formation : perfectionnement dans mon domaine (marchés financiers) ou approfondissement sur des domaines connexes (immobilier par exemple).
Les formations sont données par des cadors de chaque domaine, CV impressionnant, c’est bien expliqué, les réponses aux questions sont fouillées, intelligentes, les docs sont très bien faites, etc.

Après la formation, j’aime bien approfondir le sujet tout seul sur internet… Je me suis aperçu qu’en ayant les bonnes pistes de recherche, j’aurai pu me faire la formation tout seul !

L’internet est une mine inépuisable de connaissances mais le plus dur est d’avoir un axe de recherche, une table des matières à suivre pour se former sur un sujet. La vraie valeur ajoutée, c’est d’avoir quelqu’un qui dit : "Pour être bon sur tel sujet, il faut étudier d’abord ca, puis ca, puis ca, et comprendre qu’il y a ca et ca".
Si on a ce fil d’Ariane, avec deux jours et de la discipline, on peut être au niveau des meilleurs et économiser les 3000 EUR de formation.

Hors ligne

 

#7 10/01/2011 20h33 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Administrateur
Réputation :   1307 

choukrov a écrit :

http://www.netprof.fr/

Je ne connaissais pas ! Très bien ce site pour boire le café du matin en apprenant. :-)

Nikki a écrit :

La vraie valeur ajoutée, c’est d’avoir quelqu’un qui dit : "Pour être bon sur tel sujet, il faut étudier d’abord ca, puis ca, puis ca, et comprendre qu’il y a ca et ca".

Ca + les échanges et l’émulation du groupe.

J’en avais déjà parlé mais pour mémoire, sur le site du cnam.fr, pour chaque diplome vous avez la liste des UV et pour chaque UV la bibliographie de référence pour l’UV.

Exemple :
Master finance de marché : http://formation.cnam.fr/xaffiche_diplo … MR020%23-1

UV Décisions financières à long terme et évaluation des actifs financiers
http://formation.cnam.fr/xaffiche_diplo … MR020%23-1

Bibliographie pour cette UV a écrit :

R. PORTAIT, P. NOUBEL, P. CHARLETY, D. DUBOIS
Les décisions financières dans l’entreprise (PUF, 2003)

R. BREALEY, S. MYERS
Principes de gestion financière des entreprises (Mc Graw-Hill / Ediscience international, 1997)

P.VERNIMMEN
Gestion financière de l’entreprise (PUF, 2001)

Hors ligne

 

#8 10/01/2011 21h58 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   211 

Le site est très bien.

Même un petit livre de Graham dans les cours du CNAM???

Hors ligne

 

#9 10/01/2011 22h24 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   104 

Concernant netprof, le cours d’Ivan pour le placo (bricolage) m’a beaucoup aidé.

Apres 2 joins moyens, tout le reste est nickel.

Bon ca n’a rien a voir avec l’investissement directe, mais bon, j’ai economisé des frais d’artisans, que j’ai pu investir avec une meilleur rentabilité. D’autant plus que le bricolage est mon loisir et une de mes passions.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#10 11/01/2011 09h09 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Administrateur
Réputation :   1307 

swantonbomb a écrit :

Votre parcours est en effet une preuve et une réussite de l’importance de toujours apprendre.

Enfin si c’était à refaire, comme j’avais dit à Michael, je ferais des longues et top études (centrale ou autres) dès le début. Là j’ai eu une vie de galérien pendant quelques années et la formation continue ne construit pas du tout le même réseau ou n’est pas valorisée pareille que la formation initiale.

swantonbomb a écrit :

Je suis d’accord pour l’importance des livres et j’ai d’ailleurs découvert grâce à la rubrique dédié du forum le livre d’ André Mûller qui fera l’économie de beaucoup de livres de développement personnel tant tout y est abordé de façon claire et efficace (fin de l’aparté smile ).

Ça me fait franchement plaisir de vous l’avoir fait découvrir, car ce livre d’André Muller est totalement méconnu par rapport aux livres américains, alors qu’il est absolument génial de simplicité et de richesse. Je me demande si Monsieur Muller est encore en vie (il est né en 1925), je vais écrire à l’éditeur pour avoir des infos.

Hors ligne

 

#11 06/03/2013 21h01 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Bonsoir Philippe,Bonsoir à tous ,

Dans votre livre en page 42 ET PLUS,vous mettez l’accent sur la formation et l’augmentation des revenus par la formation et la qualité du travail que l’on peu obtenir
"ayez les crocs ne lachez rien !"

, Je me permet de relancer ce sujet
car il pourrait permettre à ceux qui ont des liens RH ,ou des possibilités de formation, d’emploi de haut niveau ,voir d’expatriation de s’exprimer ici.

Si ce sujet obtient l’adhésion , nous pourrons évoquer (en tout cas me concernant , l’émancipation salariale par l’expatriation qui est une des pistes que vous évoquez et que je connais assez bien.. .De même si d’autres intervenants sont en rapport avec d’autre thèmes liés à "la qualité de l’emploi et au moyens de l’obtention" nous pourront ici donner des pistes plus précises et échanger au meilleur niveau à ce sujet !

merci à vous
gruezivoll !

Dernière modification par gruezivoll (09/03/2013 09h57)


sauvez un arbre ,tuez un castor !

Hors ligne

 

#12 07/03/2013 14h27 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Je depense à peu pres 100 à 120 euro par mois pour ameliorer mon anglais, surtout l’ecrit et les mots techniques. Je pense que c’est un bon investissement pour develloper sa carriere.

De temps en temps je participe à des formations organisees par mon ancienne ecole (UTC), à environ 40 euro la journée, différentes thematiques, vente, droit du travail…

Hors ligne

 

#13 07/03/2013 15h58 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Je suis actuellement au Brésil dans le cadre de mes études et je pars l’année prochaine faire un WHV en Australie pour un an. Je compte ça comme un investissement également puisque je souhaite me perfectionner en portugais et en anglais smile

Sinon je suis actuellement un cursus-école de commerce et la formation est très chère (8000€ par année pour 3 ans) et je trouve que le coût n’est pas approprié à la qualité des cours. Cependant ce coût permet l’utilisation du réseau et j’espère que je pourrais "récupérer" mon investissement rapidement !

Sinon quelques livres et pour le moment c’est tout

Dernière modification par Nezpapeur (07/03/2013 15h59)

Hors ligne

 

#14 07/03/2013 16h22 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   145 

Netzapeur, j’ai suivi la formation école de commerce aussi.
J’ai appris plus en 1 an d’experience en entreprise qu’en 3 ans d’école sur de nombreux aspects de l’entreprise.

Pour rester positif sur ce cursus je dirai :

-qu’il faut profiter de ces 3 annees pour partir a l’étranger ou faire une alternance/apprentissage (ce qui permet de limiter les frais de maniere considerable et d’acquérir une experience interessante- les cours deviennent aussi plus "parlant"-enfin pour ceux donne par des prof ayant un minimum de talent)

-bien choisir ses amis. Les membres du BDE et du BDS, aussi populaire qu’ils soient durant l’école, ne seront souvent d’aucune aide a la sortie, et peineront a sortir de la logique des soirées sur-alcoolisées.

-Comme vous le mentionnez, le réseau a la sortie est un element clé du "retour sur investissement". Je vous le confirme sans hésitation. J’en doutais un peu lorsque j’etais etudiant. Mais ce "réseau" via l’annuaire des diplomés m’a permis de trouver mon second job qui constituait une re-orientation professionnelle importante (de responsable commercial a la finance d’entreprise). Si les recruteurs n’avaient pas fait la meme école que moi, ils ne m’auraient pas recruté par frilosité, ils me l’ont confirmé par la suite. Le simple fait de contacter un ancien diplomé vous ouvrira des portes plus de 50% du temps (qui seraient restées fermées sinon).. Ce systeme de recrutement "consanguin" est tres discutable sur le fonds mais j’ai pu constater qu’il etait efficace.

Dernière modification par Thomas (07/03/2013 17h44)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#15 07/03/2013 16h59 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   24 

Thomas a écrit :

-bien choisir ses amis. Les membres du BDE et du BDS, aussi populaire qu’ils soient durant l’école, ne seront souvent d’aucune aide a la sortie, et peineront a sortir de la logique des soirées sur-alcoolisées.

Moi aussi issu d’une formation école de commerce, je ne comprends pas vraiment cette remarque.
D’une part on ne choisit pas ses amis en fonction de leur appartenance ou non à tel ou tel bureau (pour être franc, ça me choque un peu de penser ça), mais d’autre part j’ose espérer que l’extrême majorité de ces membres d’association ont en tête que ces 3 années de "soirées sur-alcoolisées" ne sont qu’une parenthèse et qu’ils préparent ardemment leur futur; si ce n’est pas par leurs résultats académiques, que ce le soit au moins par leurs stages de fin d’année …
Il est vrai que chacun a en tête l’exemple d’une personne qui n’a pas pu tourner la page de l’école de commerce, mais j’ai vraiment l’impression que cela reste très marginal.

Et puis mince, ce sont les 3 dernières années de la vie d’étudiant, il faut en profiter un peu tout de même !

Thomas a écrit :

-Comme vous le mentionnez, le réseau a la sortie est un element clé du "retour sur investissement".

Je plussoie, sans en avoir moi même jamais profiter, j’ai de très nombreux exemples d’amis ayant eu leur stage/job grâce à ça.

Hors ligne

 

#16 07/03/2013 17h36 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   145 

Erwann,
Mon propos etait un peu caricatural sur le BDE/BDS il est vrai. Je ne dis pas qu’il faut choisir ses amis en fonction de leur appartenance ou non a telle association.
Simplement, ces eleves beaucoup plus visibles et populaires que les autres durant l’ecole ont une probabilite plus forte d’avoir du mal a "tourner la page". C’est ce que j’ai pu constater en tout cas.

Les eleves en apprentissage/ ou a l’etranger qui sont par definition beaucoup moins presents dans les locaux ont aussi des choses interessantes a apporter, et il faut parfois faire un peu plus d’effort pour les rencontrer que pour discuter avec les piliers d’assos qui sont presents presque 24h24 ;-)

bref on s’ecarte un peu du sujet et je ne suis pas sur que ce debat interesse grand monde ici.


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#17 07/03/2013 17h37 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   52 

J’ai aussi fait une école de commerce.

Ce que je constate c’est une énorme variété des évolutions de carrière sur le long terme.  Certains ont travaillé dans des startups ou PMEs devenus des succès planétaires, certains ont rejoint l’entreprise familiale, certains ont fait de très belles carrières internationales, etc, etc, etc.  Une énorme diversité d’expériences, de responsabilités, de rémunérations.

Une école de commerce peut ouvrir des portes.  Le réseau (intra et extra école), les connaissances propres (recherches, stages, curiosité, …), le travail sur le long terme, la chance (et oui…), tout peut jouer un rôle décisif sur le long terme.  Ne négliger aucune piste et toujours traiter les autres comme on voudrait l’être semble essentiel.

Hors ligne

 

#18 07/03/2013 18h08 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   -2 

J’ai investi 60 euros dans un logiciel pour apprendre le japonnais qui m’à été recommander par une copine qui en as dans la caboche.

Hors ligne

 

#19 08/03/2013 08h46 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   31 

gruezivoll a écrit :

Si ce sujet obtient l’adhésion , nous pourrons évoquer (en tout cas me concernant , l’émancipation salariale par l’expatriation qui est une des pistes que vous évoquez et que je connais assez bien.. .

Pour ma part, l’expatriation n’a pas été et n’est toujours pas un moyen d’emancipation salariale, dans le sens ou elle n’est pas reconnue.

On vous sort de beaux discours (provenant des RH) comme quoi le travail que vous faites sera recompensé, que l’ouverture a l’international est tres important pour l’entreprise et que les personnes qui ont fait ce choix seront "clefs" pour la boite, blabla, et puis quand vous rentré a "la maison", vous faites un premier stage par la case placard (puisque personne ne pense a vous quand vous etes loin, donc encore moins a votre retour !).

Si je suis reparti, c’est pour (entre autre) etre loin de "tout ca", et quitte a n’etre personne, autant en avoir les quelques avantages (autonomie entre autre).

sujet interessant, de voir comment les expat vivent leurs expatriations coté emploi, et egalement leurs retours…

Hors ligne

 

#20 08/03/2013 09h01 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   119 

Pour ma part, le réseau ne m’a jamais vraiment servi et du coup j’ai l’impression que son utilité supposée est survendue. En revanche, je reconnais que le nom de l’Ecole m’a servi : si j’avais fait une Ecole avec des enseignements de qualité équivalente mais où il n’y avait pas eu marqué Centrale (ou équivalent) dans le nom, moins de portes m’aurait été ouvertes (notamment la 1ère barrière à franchir, se faire recevoir à des entretiens etc…)

Sur les enseignements, certes on ne les applique pas directement, mais globalement avec le recul je reconnais que ces Ecoles préparent pas mal à une certaine adaptabilité et c’est l’essentiel.

Quand aux membres de BDE/BDS, il y a un truc qui me fait marrer. A l’Ecole, on nous sermonnait que s’investir là-dedans serait super-bien valorisable sur notre CV etc… Or, aujourd’hui, quand j’ai à recruter et que je vois écrit "BDE" sur un CV, il file direct en-dessous de la pile : mais ça, ça doit être mon coté INTJ qui parle lol (préfère les gens efficaces à ceux qui font de la politique dans l’entreprise, ou qui fondent leur système de valeurs sur le prestige d’un titre etc….)

Dernière modification par julien (08/03/2013 09h02)

Hors ligne

 

#21 09/03/2013 09h44 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Bonjour ,

Je lis un peu vos réponses qui sont très axés "formation" ,je pense qu’il faut intégrer à ce sujet,l’étape suivante’ :l’aspect ressources humaines ,il me semble que faire les "plus belles études " n’est que que la moitié du chemin encore faut-il avoir les "contacts " ou les adresses permettant de donner un boost à sa vie pro , je ne pense pas que la promotion interne même si c’est en expat soit un plus ,bien au  contraire comme dit ici .
Il existe des boosters comme linkedin qui , si ils sont utilisés quasi "professionnellement" ,renvoient sur des organismes Headhunter de très "haut de panier" ,c’est un peu à cela que j’assimile le boost salarial décrit par Philippe et qui permet "d’avancer"..

Si on prend un exemple classique :
Il vaut mieux être technicien en Suisse (frontalier) que petit patron en France ou ingénieur ,voir médecin !!!
Prenons un exemple formel:
Et là on ne regarde plus que le delta salarial pour un technicien à 2000 euros nets on peu imaginer x2.5 voir 3 en Suisse (avec qd même des heures en plus 42.5h/ semaine , une  rigueur exigible sans commune mesure aussi,et une virabilité en 5’ chrono aussi ..) Donc si on ramène cela à des conditions de vie Françaises … c’est vraisemblablement un épargne de 3000€ possible chaque mois . .
Personnellement :
Aujourd’hui , même si je suis très largement "sous utilisé" en Suisse en terme de capacités techniques ,(ingénieur Tech-Co),le delta salarial par rapport à la France est tel que revenir travailler ici me semble juste inconcevable !
Voila et sans vouloir faire de pub ,pour ceux que ça peu intéresser de travailler à haut niveau sur la Suisse ou le Japon , vous pouvez me contacter par MP , je pourrai vous donner avec plaisir des indications et les contacts pour le faire .
Gruezivoll .

Dernière modification par gruezivoll (09/03/2013 10h14)


sauvez un arbre ,tuez un castor !

Hors ligne

 

#22 10/03/2013 15h20 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Effectivement le pays peut tout changer.

Je suis également d’accord pour les contacts linkedIn, si on se construit un réseau de qualité, même que viadeo, cela reste bénéfique a la fin!

Pour la suisse, le problème ne réside pas plutôt dans le logement? Car même si vous gagnez plus, il faut se loger! Et par exemple a Genève c’est vraiment dur!

Et les logements de frontaliers sont hors de prix également selon moi.
Tout dépend aussi de si la personne est en couple ou non car l’autre ne trouve pas forcément facilement.

Dernière modification par Nezpapeur (10/03/2013 15h21)

Hors ligne

 

#23 10/03/2013 16h16 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

Enfin si c’était à refaire, comme j’avais dit à Michael, je ferais des longues et top études (centrale ou autres) dès le début. Là j’ai eu une vie de galérien pendant quelques années et la formation continue ne construit pas du tout le même réseau ou n’est pas valorisée pareille que la formation initiale.

Le "problème" des grandes écoles est qu’elles ouvrent l’accès à des postes "confortables" dans des grosses boites, ce qui annihile souvent toute volonté d’entreprenariat.
Donc si vous aviez fait Central, vous n’en seriez peut être pas ou vous en êtes !

Dernière modification par NicoZ (10/03/2013 16h16)

Hors ligne

 

#24 10/03/2013 16h17 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Bonjour.

@Nezpapeur : oui la stratégie reste d’être frontalier (permis G) ,mais d’être à tout moment prêt à changer de status de permis C ou F si Mr Hollande continue à faire n’importe quoi avec l’argent des autres .(ce qui n’empêche nullement de faire ses achats en FRANCE…)
Pour revenir à notre sujet ,si on s’éloigne de 20 a 40km de Genève ,c’est très "jouable " et l’immo est plus accessible (viuz en sallaz ,bonne etc… ). Je pense aussi à Evian et Thonon pour ceux qui travaillent à Lausanne  vevey montreux aigle ou monthey …..
Le pouvoir d’achat qui est aussi finalement proportionnel aux contraintes de trajet reste considérable .
N’oubliez pas: une carrière de 42ANS en FRANCE peu se réaliser en moins de 15 ans en Suisse…C’est vous dire! Pour info et  pour aller dans le sens à philippe mon pouvoir de placement avec ma conjointe (non marié ,travaillant en mairie France) est  >42k€ par an…

Si vous avez des ambitions pour travailler en Helvétie vous pouvez me contacter par MP pour plus d’infos ,c’est sans problème pour vous donner des infos précises !

Bon week end !

Gruezivoll

Dernière modification par gruezivoll (10/03/2013 16h18)


sauvez un arbre ,tuez un castor !

Hors ligne

 

#25 10/03/2013 17h49 → Investir en soi : se former, progresser... (investir en soi, investir en soit-même)

Membre
Réputation :   

Effectivement la force d’épargne est impressionnante !

Je me renseignerais plus lorsque je terminerai mes études dans 2 ans, je pars d’abord un an faire un WHV en Australie puis après j’ai un an d’apprentissage avant de finir mon école.

Merci pour la proposition de renseignements, je garde sous le coude wink

Je regarderai aussi à l’occasion les hébergements sur Evian car beaucoup de personnes m’en parlent en ce moment.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech