Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/04/2013 21h41 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   

Bonjour la communauté

Je n’ai pas trouvé de fil sur Amazon, elle m’a l’air trés cher payée et je ne comprend la perte de l’année 2012 cependant je suis intéressé pour la mettre en portefeuille.

Avez vous des avis sur cette action, et quel broker choisir pour du USD sachant que je n’ai qu’un PEA à ce jour

Merci wink

Edit: finalement j’ai pris binck si quelqu’un veut me parrainer merci
Edit 2 => j’ai trouvé le parrain wink

Dernière modification par leo92 (08/04/2013 22h22)

Mots-clés : actions

Hors ligne

 

#2 07/12/2015 10h43 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   23 

Où comment la satisfaction client et l’exploitation massive du BIG DATA apporte un avantage concurrentiel majeur dans un environnement hypr concurrentiel

et l’auteur n’évoque pas les parties émergées de la pieuvre amazon (le cloud et la robotisation en cours de la logistique)

Au final, les investissements sont tellement massifs pour arriver à ce niveau qu’il n’en restera plus qu’un dans 20 ans ?

En ce qui me concerne, j’ai pris acte de ce risque.
De même, je n’accepte pas la stratégie fiscale agressive de certaines multinationales qui revient à nous faire payer indirectement à travers les impôts l’économie que nous pensons réaliser en achetant au prix le plus bas.

et j’ai modifié depuis quelques temps mon comportement de consommateur: en clair j’évite Amazon malgré le confort que son utilisation apporte.

superbe article de Michel de Guilhermier

Dans la foulée du post d’hier sur l’impérieuse nécessité pour les retailers de consentir de lourds investissements et de réinventer complètement la façon dont ils interagissent et vendent aux consommateurs, je voulais tout de suite donner quelques éléments factuels supplémentaires sur Amazon !

Des éléments qui ne sont pas forcément connus, mais qui montrent à quel point la pieuvre de Seatlle est redoutable car extrêmement sophistiquée !

Pour ceux de ma génération qui ont vu la série des "Aliens", ça me fait penser à l’une des phrases du film : "c’est le prédateur parfait, ultime" !

Amazon propose aujourd’hui près de 400 Millions de produits

365M pour être précis, la moitié provenant de vendeurs tiers de la place de marché, dont le nombre de produits à doublé sur les 2 dernières années.

Difficile de ne pas trouver le produit qu’on recherche sur Amazon. Pour ceux de ma génération qui ont entendu "on trouve tout à la Samaritaine", c’est sur Amazon à la puissance 100 !

Plus la sélection est large, plus l’attractivité est forte et plus la barrière d’entrée l’est tout autant. Ainsi, 50% des online shoppers américains commencent aujourd’hui leur parcours sur Amazon contre 30% seulement il y a 3 ans.

Amazon n’est pas toujours le moins cher, et ce de loin

Une étude détaillée de Bain & Company a montré que ce n’était le cas que dans 30% des cas, particulièrement pour les produits à forte rotation,pour lesquels ils étaient bien le moins cher dans 90% des cas…

Stratégie donc très claire : donner l’impression d’être le moins cher en l’étant en effet sur des produits phares, et se prendre plus de marges sur le reste.

Même en n’étant pas toujours le moins cher, ils convertissent et vendent mieux que la concurrence

Ceci est un point à donner des sueurs froides…L’étude montre que c’est Walmart qui a bel et bien l’image des prix les plus bas (normal, c’est son fonds de commerce), mais il s’avère que Bentonville convertit beaucoup moins bien ses visiteurs en achats concrets.

La seule explication possible est que les consommateurs sont prêt à payer très légèrement plus cher pour la convenience et la tranquilité d’esprit, Amazon les ayant bluffé par un service hors pair. Je rappelle aussi qu’en France Amazon est la marque  la fois la plus respectée et la plus aimée (lu dans les Echos l’année dernière).

Chart Amazon ensigne préférée - copie

Ce n’est pas tout à fait "quand on aime on ne compte pas", mais ce pricing power peut évidemment faire toute la différence sur le bottom line.

Amazon est une pricing machine extraordinaire et extrêmement sophistiquée

Amazon utilise massivement le dynamic pricing, optimisant constamment les prix et la marge en fonction des prix des concurrents, de la sensibilité prix des consommateurs, des niveaux de stocks, etc.

On estime que les prix changent en moyenne 5x par jour et qu’au total il y aura 10 milliards de changements de prix durant cette saison de Noel…

Avec 20 millions de visites par jour en moyenne, des dizaines de millions de recherches produits et des millions de commandes concrètes, le "Big Data" est particulièrement significatif pour Amazon, autre avantage lié à sa taille…


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#3 07/12/2015 11h01 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   29 

J’ai envie de dire "et alors ?". Le robotisation de sa logistique, Amazon ne serait que le dernier en date et ce n’est pas exclusif des distributeurs. C’est le futur de cette profession, c’est acté depuis longtemps et Amazon a juste un train de retard car il a énormément d’entrepôt à moderniser.

Les prix les plus bas, c’est pas forcément ce qu’on cherche sur Amazon. Je suis client d’Amazon depuis des années. Ils sont souvent au prix le plus bas sur au moins un de leur site (.de / .uk /.fr). Personnellement, je fais mes courses avec l’appli Amazon. Je vais à la FNAC, un truc me tente, je regarde sur Amazon. Il est quasiment tout le temps moins cher. Je fais alors un mini arbitrage (moins cher vs plus rapide). Il présente également l’avantage d’être livré chez moi et si j’ai un problème, je vais à la poste et je renvoie le produit sans frais. J’ai eu assez peu de litige avec Amazon et cela a été d’une simplicité étonnante (et bienvenu) de renvoyer le produit quand j’en ai eu besoin.

Les avantages d’Amazon sont les prix, le SAV (je choisis souvent des produits expédiés par Amazon vendus par Amazon ou pas), pas besoin de me prendre la tête sur X mille site pour avoir le produit le moins cher. Amazon se positionne souvent bien. Il y a sans doute moins cher ailleurs mais c’est en contrepartie d’un SAV le plus souvent merdique ou d’une recherche parfois longue.
A noter également que je ne reçois pas de SPAM Amazon sur ma boite mail.

Le seul problème que je vois c’est qu’un tel trafic pourrait voir émerger un leader global de ce mode de livraison en tuant ces concurrents. S’il est le seul, cela pourrait également aboutir à une hausse des prix. Ce qui serait néfaste pour le consommateur. Je note quand même que dans beaucoup de secteurs, cela a été le cas et qu’on vit bien avec : grande surface alimentaire qui ont tué les petits commerces de proximité, l’aggro-alimentaire qui sont au final une petites 10aine pour des milliers de marque que la plupart des gens pensent provenir de plein d’entreprises.
Peut-être qu’aujourd’hui, on ne voit pas encore comment on pourra contrebalancer Amazon parce que la technologie n’est pas encore née.

Hors ligne

 

#4 07/12/2015 13h06 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   554 

Kabal a écrit :

S’il est le seul, cela pourrait également aboutir à une hausse des prix. Ce qui serait néfaste pour le consommateur.

A priori, ce n’est pas dans leurs plans : Amazon a beaucoup appris de Jim Sinegal chez Costco - faire le prix le moins cher possible en toutes circonstances est un mode de vie chez ces entreprises (même lorsque Costco vend un produit 5 ou 10 fois moins cher que ses concurrents, ils ne montent pas les prix).

Hors ligne

 

#5 07/12/2015 13h18 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   29 

Je voulais juste dire que si on est seul sur un marché (donc sans concurrent), la tentation d’augmenter les prix peut-être forte.

Hors ligne

 

#6 07/12/2015 14h04 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   554 

J’avais bien compris, et vous avez généralement raison, mais je ne pense pas que cette logique s’applique à la culture du pricing ni chez Amazon ni chez Costco (d’où elle a été copiée). Leur culture est justement la minimisation du prix en répercutant toutes les économies au client.

Hors ligne

 

#7 07/12/2015 22h42 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   23 

Kabal a écrit :

J’ai envie de dire "et alors ?". Le robotisation de sa logistique, Amazon ne serait que le dernier en date et ce n’est pas exclusif des distributeurs. C’est le futur de cette profession, c’est acté depuis longtemps et Amazon a juste un train de retard car il a énormément d’entrepôt à moderniser.

Je ne sais pas si nous parlons de la même chose.
Par robotisation de la logistique, je ne parle pas des tapis roulants mais du déploiement des robots de la société Kiva systems acquise en 2012 par Amazon pour 678 millions de dollars.

L’automatisation est aussi facteur de productivité. Les humains traitent 300 produits par heure, contre 110 avant l’arrivée des robots. Les délais de livraison ont ainsi été raccourcis. "Nous ne comptons plus en heures mais en minutes", explique Roy Perticucci. Fidèle à l’infaillible culture du secret d’Amazon, le dirigeant refuse de donner des chiffres plus précis. Le cabinet américain Janney Capital Markets estimait, fin 2013, que cette robotisation diminuait le coût par commande de 20 à 40%. Soit une économie pouvant aller jusqu’à 900 millions de dollars par an. Pas négligeable, alors que les dépenses de logistique d’Amazon ont progressé plus vite (+19%, à 5,6 milliards de dollars) que ses revenus (+17%, à 46 milliards) au premier semestre 2015.

l’article de challenge est disponible ici

baisse du cout par commande de 20 à 40% ca me parle

Une façon de dire qu’il est difficile de rivaliser. "D’autres solutions du même type, comme celle du français Scallog, existent", tempère Adrian Dicaonu, le PDG d’ADS, un spécialiste de logistique qui appartient au japonais Rakuten. Mais Amazon est en avance dans le déploiement. Fin 2014, 15.000 robots Kiva s’agitaient dans 13 de ses entrepôts américains, sur les 109 que possède le groupe dans le monde

article d’octobre 2015

quand vous parlez de retard d’amazon, le journaliste parle d’avance.
Merci de m’apporter votre éclairage sur ce point.

et pour être complet AMAZON commence à récolter les fruits de son déploiement dans le nuage

Le véritable tournant chez Amazon provient de sa filiale de "cloud", Amazon Web Services (AWS), qui compte désormais plus d’un million de clients actifs dans 190 pays. En effet, les ventes d’AWS ne cessent de progresser. Après avoir grimpé de 81% au deuxième trimestre, elles ont encore bondi de 78% au dernier trimestre, à 2,1 milliards de dollars.

Une très bonne nouvelle pour le géant du e-commerce car AWS est très rentable, contrairement à la vente de produits en ligne, son métier historique. Au troisième trimestre, le cloud est même devenu la première source de profits d’Amazon, rapportant 472 millions de dollars, soit 52% du résultat opérationnel de l’entreprise. Et dans cette activité, les marges d’Amazon progressent. Elles ont atteint 25% au troisième trimestre, contre 21% sur les trois mois précédents. Rien à voir avec celles dégagées dans le e-commerce (seulement 3,5% en Amérique du Nord). A l’international, en France par exemple, Amazon vend même à perte !

En savoir plus sur C?est confirmé, Amazon fait des bénéfices et son cloud s?envole - Capital.fr

Dernière modification par corsaire00 (07/12/2015 22h45)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#8 07/12/2015 23h29 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   44 

Le blog Oracle from Omaha vient de publier sa thèse long Amazon.
Amazon and World Domination – Value Venture

J’admire énormément les analyses de ce blogueur et j’ai dû me frotter les yeux à la vue de cet article très bullish à l’heure ou beaucoup investisseurs value considèrent carrément Amazon un possible short à cause d’une valuation qui semble délirante et d’une absence chronique de FCF. Son argumentaire repose principalement sur AWS (Amazon Web Services), le leader mondial des infrastructures de cloud public et une entreprise du conglomérat Amazon. En 2006, Bezos créé AWS pour vendre la puissance des serveurs utilisés par l’activité retail lorsque celle-ci n’était pas pleinement exploitée. En 9 ans seulement AWS a grandit bien au delà et représente aujourd’hui le premier acteur du marché IaaS, loin devant IBM, Microsoft, Google et SalesForce.

L’argumentaire de l’Oracle peut se résumer grossièrement ainsi: L’activité retail n’est pas SI sur-évaluée que ça et quand bien même, AWS est le leader d’une industrie qui va exploser dans les années à venir (le passage des capacités informatiques possédée en propre vers l’informatique louée comme un service) et justifie à lui seul la valuation de l’empire Bezos.

C’est rafraichissent d’entendre un son de cloche contrarien à l’intérieur même de la communauté value. Qu’en pensez-vous?

Dernière modification par WayWardCloud (07/12/2015 23h36)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#9 08/12/2015 09h46 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   29 

corsaire00 a écrit :

Je ne sais pas si nous parlons de la même chose.
Par robotisation de la logistique, je ne parle pas des tapis roulants mais du déploiement des robots de la société Kiva systems acquise en 2012 par Amazon pour 678 millions de dollars.

On parle bien de la même chose et je maintiens. Amazon est en retard sur la robotisation. J’ai déjà visité des entrepôts 100% logistique tout automatisé (avec très peu d’humains), idem pour des sites de productions. L’humain fait de la maintenance et quelques actions trop minutieuses pour un robot.

corsaire00 a écrit :

baisse du cout par commande de 20 à 40% ca me parle

Cela vous parle sans doute mais si vous pouviez être plus explicite. Pour le client et l’actionnaire, c’est plutôt bon. Pour le gars qui fait de la manutention, c’est sans doute pas la joie c’est sur.

corsaire00 a écrit :

quand vous parlez de retard d’amazon, le journaliste parle d’avance.
Merci de m’apporter votre éclairage sur ce point.

Non, l’article parle d’avance sur le déploiement donc sur les prévisions d’installation de la robotisation dans les entrepôts d’Amazon. Seulement 13 sur 109. Là où moi, je disais que Amazon est en retard sur la robotisation car cela fait des années que des entrepôts/unités de production sont très automatisés. Ce retard d’Amazon s’explique sans doute par l’investissement de départ élevé pour changer les 109 entrepôts d’un coup.

Pour le cloud, c’est dans l’air du temps. Amazon est dessus mais pas le seul. Et je dois dire que la dématérialisation a du bon selon moi. J’en parlais dans ma famille puisque nous sommes en plein déménagement. Porter livres et films (sans valeur - un livre ancien me pose pas de problème à transporter ^^) dans des cartons c’est un peu lourd. On serait pour une dématérialisation total de ces supports. Aujourd’hui personne ne propose une offre globale open source pour plein de raison. Amazon sera peut-être cette acteur. En tout cas, il tente de se positionner sur ce segment avec force.

Personnellement, je sais comment fonctionne Amazon côté fournisseur lorsqu’on a une market place livrée par Amazon. Je sais que la pression peut-être importante pour le SAV notamment. Par contre, je préfère largement un Amazon à un Leclerc que je boycotte. Maintenant, je me dis qu’Amazon pourrait être le Leclerc de demain. Je n’en sais rien.

Corsaire00, vous avez changé votre mode de consommation car vous n’adhérez pas au business model d’Amazon. Par contre, je ne comprends pas vos raisons. Si je lis entre les lignes, c’est pour une politique prix trop bas que vous payez en impôt et pour le côté humain dont les emplois disparaissent. Sans être trop rabas-joie, beaucoup de société le font. Au moins Amazon a encore un entrepôt en France (mode cynique). Personnellement, je me fixe peu de critère pour ma consommation.

Hors ligne

 

#10 14/12/2015 10h20 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Administrateur
Réputation :   1307 

Peut-être un peu hors sujet, mais cet article explique comment Walmart Online et Amazon font varier leur prix en temps réel, par des moyens algorithmiques :
Walmart’s Everyday Low Prices Face Amazon’s Dynamic Push | Data-Driven Marketing - Advertising Age

Cela a été particulièrement marqué le black friday :

Adage a écrit :

The ecommerce data firm plans to soon publish a report on price fluctuations for 7,200 products tracked during Cyber Weekend, showing that Walmart repriced 9% of those products during the weekend following Black Friday, compared with 11% on Black Friday itself. Amazon changed 13% of those 7,200 products’ prices during the weekend and 16% on Black Friday.

"You see an increased level of algorithmic pricing," said Ms. Markey. The company looked at national online prices for Amazon, Walmart and other online retailers. Its numbers did not reflect personalized "in-cart" prices that might be different based on user behavior.

Mais c’est en train de devenir la norme :

Adage a écrit :

The availability of daily price data gathered by third party data firms crawling ecommerce sites, along with tools to automatically alter prices based on data analysis, is altering the retail landscape. This new reality is changing the rules for Walmart, which followed Amazon’s pattern of price alterations relatively closely throughout November as measured by 360pi, not just on big days for sales.

Amazon serait leader dans cet pratique mais Walmart online suit.

Les meilleurs retailers online appliquent la logique de Yield Managament des compagnies aériennes !

Hors ligne

 

#11 14/12/2015 22h55 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   23 

Kabal a écrit :

Corsaire00, vous avez changé votre mode de consommation car vous n’adhérez pas au business model d’Amazon. Par contre, je ne comprends pas vos raisons. Si je lis entre les lignes, c’est pour une politique prix trop bas que vous payez en impôt et pour le côté humain dont les emplois disparaissent. Sans être trop rabas-joie, beaucoup de société le font. Au moins Amazon a encore un entrepôt en France (mode cynique). Personnellement, je me fixe peu de critère pour ma consommation.

Bonjour Kabal,
J’ai modifié ma politique de consommation pour 2 raisons:
ne pas mettre mes œufs dans le même panier,
un désaccord avec la politique d’optimisation fiscale agressive de la société,
sur ce dernier point ce qui vaut pour Amazon vaut aussi pour beaucoup d’autre sociétés malheureusement.

amazon et la fiscalité


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#12 26/01/2016 16h12 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   53 

Edit : Ce message était initialement destiné à compléter la liste des sociétés avec un wide moat. Je ne comprends pas réellement pourquoi il a été déplacé par la modération, mais si certains veulent en savoir plus sur Amazon, la lecture de l’article est recommandée smile
Edit 2 : il s’agit du même article que le message #8 de WayWardCloud


En lisant cet article (d’excellente facture par ailleurs), je me suis rendu compte qu’Amazon, à travers Amazon Web Services (AWS), semble être dans une excellente position pour dominer les services cloud aux côtés de Microsoft et éventuellement Google. Une position de duopole/triopole qu’Amazon domine déjà avec près de la moitié des parts du secteur.

Si l’on en croit l’auteur de l’article :

oraclefromomaha a écrit :

The business [AWS] is 10x bigger than the next 14 competitors combined in terms of computing capacity […]

Si ça c’est pas un moat…

Dernière modification par monpersylv (26/01/2016 16h59)


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#13 26/01/2016 16h46 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   73 

Amazon est effectivement leader sur ce secteur et ils vont être difficile à déloger. Microsoft et Google essayent de le rattraper mais ils ont beaucoup de mal.

Hors ligne

 

#14 26/01/2016 17h23 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   101 

monpersylv bonjour ,

Je suis perplexe sur le moat d’AWS dans le cloud et je vais essayer de vous expliquer pourquoi .
L’intérêt pour les entreprises non sensible d’externaliser leurs infrastructures c’est la réduction de coûts et la liberté de réduire ou d’augmenter ses besoins facilement sans investir ou désinvestir.

la  mutualisation des ressources permet des économies .

Je reconnais l’avantage concurrentiel de l’économie d’échelle car investir dans des gros Datacenters réduit les coûts par serveur.
Les gros fournisseurs de Cloud peuvent ainsi placer stratégiquement leurs Datacenters là ou l’énergie et la moins chère et leur taille leur permet d’influencer les fournisseurs d’énergie et de baisser au maximum les coûts .
Il y’a aussi la possibilité d’automatiser  les gros Datacenters et ainsi réduire le coût du personnel.
etc etc

Donc je comprend l’avantage concurrentiel de l’économie d’échelle pour les investissements de 100 millions d’euros (le prix d’un gros Datacenter) mais  je ne vois pas l’intérêt de faire grossir le chiffre d’affaire de dizaine de milliards de $ à marge négative pour moi passé 1 milliard de chiffre d’affaire AWS n’augmente pas proportionnellement son MOAT  des entreprises comme Microsoft ,Oracle ,IBM peuvent tout à fait investir dans de nouveaux Datacenters plus économique et concurrencer AWS  certains ne le font pas car les investissements à rendements négatifs à long terme ça ne les intéresses pas .. Amazon peut se le permettre car le marché privilège la croissance du chiffre d’affaire .

Amazon à un MOAT dans le commerce électronique et ils devraient investir pour l’améliorer .

Si je fais erreur et que vous m’en convainquiez je vous en serais reconnaissant .

Dernière modification par vbvaleur (26/01/2016 17h38)

Hors ligne

 

#15 26/01/2016 18h04 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   53 

Bonsoir vbvaleur,

Vous avez peut-être raison, j’avoue ne pas avoir beaucoup de connaissances sur ce domaine… Je note simplement que le retard pris par les concurrents d’AWS me parait aujourd’hui important et semble se creuser. AWS peut se permettre de maintenir des coûts faibles pendant un certain temps pour anéantir ses concurrents directs. Une fois en position de duopole, n’est-il pas simple d’ajuster les prix ?

D’après ce que j’ai compris, la capacité actuelle des serveurs d’AWS leur permet également de proposer une très large gamme de services s’adaptant facilement aux demandes des clients, ce que tous les prestataires ne peuvent pas faire aujourd’hui. Un exemple parlant : la mise en place de services permettant de limiter les effets d’une attaque DDoS sur un site internet ou une application, notamment grâce à l’Autoscaling (qui, si j’ai bien compris, absorbe ponctuellement la demande). Il me semble que ce service n’est pas proposé par des prestataires plus petits aujourd’hui, qui n’ont justement pas la taille critique pour le proposer. La capacité actuelle d’AWS ne devient alors t-elle pas un moat difficilement reproductible (à moins d’y investir des milliards, à perte comme vous dites) ?

Je le répète, je ne suis absolument pas spécialiste, il s’agit juste d’informations glanées sur le web. Je ne suis pas non plus actionnaire d’Amazon.

Dernière modification par monpersylv (26/01/2016 18h06)


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#16 26/01/2016 18h24 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   30 

N’oubliez pas que le coût marginal de l’utilisation du cloud tend vers 0.
Donc un moat sur quelque chose qui ne vaut pas grand chose, ça ne vaut pas beaucoup plus.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#17 26/01/2016 18h37 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   53 

La marge sur un livre n’est pas très importante non plus, pourtant Amazon en vend des milliers chaque jour wink Par cette affirmation, vous remettez en cause le modèle économique même d’Amazon. Bien malin sera celle ou celui qui arrive à prédire si ce dernier est viable à long terme…


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#18 26/01/2016 19h29 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   73 

Amazon attire beaucoup de startup car le cloud permet d’attaquer un marché mondial à peu de frais. Par contre dès qu’une plateforme grossit, Amazon coûte cher.

L’autoscaling devient assez courant pour les gros fournisseurs de cloud (ce sont les petits hebergeurs qui ont plus de mal à fournir cette solution) ce n’est pas un avantage concurrentiel selon moi.

Il y a des concurrents qui arrivent notamment avec les technologies de conteneurs a la "docker". https://www.docker.com/. Google essaye d’ailleurs en partie de rattraper Amazon par là avec des choses comme https://cloud.google.com/container-engine/

Difficile de dire à terme ce qu’il restera de tout cela et Vic a raison de souligner que le coût marginal de l’utilisation tend vers 0.

Pour Amazon, çà lui permet au moins de se faire payer par ses clients le développement d’une plateforme state-of-the-art pour son activité ecommerce.

Ils commencent à avoir beaucoup de clients donc çà crée forcément de la rétention via des barrières à la sortie car les clients ne peuvent pas changer d’hebergeur cloud comme de chemise (même si c’est plus facile que de changer d’hebergeur physique)

Hors ligne

 

#19 26/01/2016 19h44 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   30 

monpersylv a écrit :

La marge sur un livre n’est pas très importante non plus, pourtant Amazon en vend des milliers chaque jour wink Par cette affirmation, vous remettez en cause le modèle économique même d’Amazon. Bien malin sera celle ou celui qui arrive à prédire si ce dernier est viable à long terme…

Attention à ne pas mélanger la marge et le coût marginal.

Le coût marginal d’un livre électronique tend aussi vers 0. La vente de film dans le genre de Spotify va se développer…


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#20 29/04/2016 08h06 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   17 

Bonjour,

Les résultats Q1 d’Amazon ont été publiés hier, et ils sont bons.
Ça devrait s’agiter aujourd’hui.

Amazon.com : publication particulièrement solide !

Hors ligne

 

#21 29/04/2016 08h54 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   44 

Oui, déjà +12.62% en after-hours.


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#22 30/04/2016 15h35 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Administrateur
Réputation :   1307 

FastHand a écrit :

Les résultats Q1 d’Amazon ont été publiés hier, et ils sont bons.

Amazon est vraiment le contre-exemple parfait des critiques sur la prétendue vision court-termiste des investisseurs "boursiers".

Nous avons une entreprise qui a mis plus de quinze ans pour dégager un peu de profits :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_amazon-net-income-20160430.gif

Et pourtant, les acteurs de marché ont toujours valorisé la société a des multiples extrêmement élevés :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_amazon-net-income-20160430-2.gif

Soit ils sont fous, soit ils croient en la stratégie de croissance de Jeff Bezos, mais on peut pas leur reprocher leur manque de patience en tout cas (même si rien ne prouve toutefois que les détenteurs d’actions Amazon d’aujourd’hui soient les mêmes que les années passées).

Hors ligne

 

#23 30/04/2016 16h47 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   76 

D’un autre côté 1$ d’EPS pour un cours à 660$, ça fait 15 cents / 100$ investi. On peut pas dire non plus que ça casse 3 pattes à un canard. C’est moins pire que d’habitude, mais même pour un marchand, ça reste très faible.

Walmart fait le même EPS pour un cours 10x plus faible (66,87$), et leur résultat est typique de la grande distribution, 1 à 3% dans les meilleurs cas.

Et Walmart distribue un dividende de 3%.

Google pour un cours similaire a un EPS de près de 24$ (3,4%$).

Je n’ai jamais compris l’attrait d’Amazon.

Hors ligne

 

#24 01/05/2016 04h37 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   35 

Surtout que sorti de la vente en ligne il n’y a pas beaucoup de moat : sur le cloud la concurrence est féroce et Google et Microsoft ont largement les moyens de faire front, sur le streaming il y aussi Apple et Netflix qui sont des poids lourds, les tentatives en matière de tablettes/smartphones ont été des échecs… sans parler de tentatives diverses et variées dans la pub, la presse, etc.

Diversification à tout va qui coûte cher en R&D avec peu de succès car on ne peut pas tout faire bien, les lubies de Bezos bouffent les profits inutilement. Je suis surpris qu’il ne fasse pas de voitures autonomes d’ailleurs !

Hors ligne

 

#25 01/05/2016 09h02 → Amazon : le walmart d'Internet ? (actions)

Membre
Réputation :   29 

Gaspode a écrit :

D’un autre côté 1$ d’EPS pour un cours à 660$, ça fait 15 cents / 100$ investi. On peut pas dire non plus que ça casse 3 pattes à un canard. C’est moins pire que d’habitude, mais même pour un marchand, ça reste très faible.

Walmart fait le même EPS pour un cours 10x plus faible (66,87$), et leur résultat est typique de la grande distribution, 1 à 3% dans les meilleurs cas.

Et Walmart distribue un dividende de 3%.

Google pour un cours similaire a un EPS de près de 24$ (3,4%$).

Je n’ai jamais compris l’attrait d’Amazon.

Connaissez-vous le montant des investissements de croissance passé en OPEX chez Amazon ? Etant donné que ça permet de les déduire du résultat net, cela permet donc de comprimer la taxation au maximum.

Idem pour Wal-Mart ou Google ?

Pensez-vous que comparer les EPS de ces entreprises puissent être un bon indicateur ?

Je n’ai pas étudié ces dossiers mais je pense qu’il est difficile de comprendre l’entreprise et comment elle gagne de l’argent en regardant uniquement son compte de résultat (qui est sujet à des manipulations comptables).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech