Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 30/11/2013 11h40 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   17 

C’est vous et les allemands qui avez la mémoire courte.

Le conflit s’est déroulé en France pas en allemagne.
La destruction était en France pas en allemagne.

Les réparations étaient plus légitime qu’en 1871 où la France a dû payer de très importantes réparations de guerre alors que le conflits s’était passé chez nous.
Nous avons payé ses réparations alors que les Allemand occupaient l’Alsace et la Lorraine.
Mais pour les allemands c’était une "humiliation" de payer les destructions, pendant que la France occupait la ruhr

La France paye ses dettes mais les allemands en sont exonéré ?

L’occupation de la ruhr ??? Les Français ont ils détruits les mines comme l’ont fait les allemands après 50 ans d’occupation.

 

ChauveSouris a écrit :

La misère, l’humiliation, les "réparations" de guerre
    Facile de juger devant son écran par un beau soir de 2013.

Parce que vous ne portez pas un jugement ???
Rappel : C’est les allemands qui ont ELUS les nazis.
N’est ce pas un jugement que de sous entendre que la France serait responsable ?

Franchement, je ne vous comprends pas. D’un côté vous avez des réflexions très intéressantes, par exemple :
----…..----
Et d’un autre côté parfois on a l’impression que vous trouvez vos sources dans la presse de la gauche alter, genre Monde Diplomatique :

Parce qu’il y a autant d’intelligence (et de bêtise) dans la presse de gauche que dans celle de droite.

De même que je pense que l’europe (zone euro) doit pratiquer une politique économique de la demande et que la France doit pratiquer une politique de l’offre …

@jeamb
La Gréce avait le plus important budget militaire en Europe en % du PIB mais vous avez raison ce n’est pas aussi élevé qu’Israel.
Je suis d’accord avec ce que vous avez écrit à la suite.
Et je pense que la troika alemande a eu peu de crédibilité pour donner des leçons de morale et n’était pas obligé d’humilier la Grèce.

alexsince1978 a écrit :

On peut leur dire un grand merci car ils ont apporté la crédibilité et la solidité financière en plus de faire des chèques…. Sauf qu’in finé, qu’est ce qu’on en retient en Grèce en brulant des drapeaux nazis ? Un niet, de l’égoisme alors que les allemands c’est tout l’inverse ! C’est vraiment dommage car le rêve européen à du plomb dans l’aile auprès des opinions publiques au nord comme au sud.

A qui profite la crédibilité financière et l’euro fort ????
Dans quel sens circulent les flux financier liés à la dette ??? chèque (lequel) de l’allemagne vers la Grèce ou intérêts qui sortent de la Grèce ?

Le rêve européen était mort-né. Construire une union en partant de la circulation des marchandises, puis de l’argent et à la fin la libre circulation des personnes….
Je préfère les relations qu’on a avec la Suisse, où on commence par supprimer les frontières pour les hommes …


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#52 30/11/2013 15h04 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   

Je dis juste que le contexte était fort différent et que, vous comme moi, n’avons pas à porter de jugement sur ce qui s’est passé il y a 70 ans. Il est encore facile de manipuler le citoyen moyen alors que l’accès à l’information n’a jamais été aussi aisé, je n’ose imaginer ce que c’était dans les années 30. Peut-être n’auriez vous pas été dans le camp auquel vous pensez appartenir.
Écoutez donc les paroles de "né en 17 à Leidenstadt", vous descendrez de votre piédestal.


Back in the USSR

Hors ligne

 

#53 30/11/2013 16h32 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

yihk a écrit :

Franchement, je ne vous comprends pas. D’un côté vous avez des réflexions très intéressantes, par exemple :
----…..----
Et d’un autre côté parfois on a l’impression que vous trouvez vos sources dans la presse de la gauche alter, genre Monde Diplomatique :

Parce qu’il y a autant d’intelligence (et de bêtise) dans la presse de gauche que dans celle de droite.

De même que je pense que l’europe (zone euro) doit pratiquer une politique économique de la demande et que la France doit pratiquer une politique de l’offre

Cette idée est intéressante en effet. Mais… comment faire, dans une union monétaire, pour arriver à faire les deux en même temps?? C’est tout le problème (en première approche, on a du mal à voir à quel niveau ce type de politique pour le moins atypique - mais peut-être y-a-t-il des précédents qui sait? - peut être coordonné).

yihk a écrit :

Construire une union en partant de la circulation des marchandises, puis de l’argent et à la fin la libre circulation des personnes….
Je préfère les relations qu’on a avec la Suisse, où on commence par supprimer les frontières pour les hommes …

Vraiment intéressant comme réflexion. Voudriez-vous développer votre idée? (pour ma part il me semble que dans le premier cas, les hommes sont obligés de se déplacer de manière contrainte sous l’effet des disparités économiques engendrées par le libre échange, tandis que dans le deuxième cas il s’agirait d’un déplacement volontaire des agents les plus entreprenants, déplacement générant ensuite un enrichissement économique ; mais peut-être que je déforme votre idée)

Dernière modification par placementapapa31 (03/12/2013 01h04)

Hors ligne

 

#54 30/11/2013 19h01 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Modérateur
Réputation :   171 

Petite invitation à la lecture de ce post.


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#55 02/12/2013 14h06 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

@Thomz

Puisque vous affirmez que le propos suivant : "L’Allemagne pense pouvoir faire payer ses retraites par les autres. Elle a perdu une partie de ces avoirs et elle ne pense qu’à se venger et à punir les défaillants" est un propos sensé, et que vous dites que ces observations sont identiques à celles du FMI, je vous demande de nous montrer les sources sur lesquelles vous vous appuyez.

Hors ligne

 

#56 02/12/2013 14h29 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   197 

yihk a écrit :

Rappel : C’est les allemands qui ont ELUS les nazis.

Yihk, vous accumulez exagérations volontaires, méconnaissance crasse de l’Histoire et propos qu’on ne saurait qualifier autrement que de germanophobes sous leur forme la plus détestable.

Élection présidentielle allemande de 1932 ? Wikipédia

Je veux bien risquer un bannissement si ça peut mettre vos diatribes en perspective.

Hors ligne

 

#57 02/12/2013 23h27 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   26 

Je passe mon tour sur les dettes historiques même si philosophiquement parlant c’est un sujet intéressant et il a été posé par des grecs qui proposaient d’envoyer l’addition…

En ce qui concerne, les chèques fait par l’Allemagne, on peut rappeler que l’Allemagne est le 1ier contributeur net du budget et ensuite on a réparti l’aide aux pays en fonction de la participation a la BCE. En 2010, le 1ier sauvetage c’est fait par prêts bilatéraux. En terme d’intérêt sur le 2ième plan de sauvetage, on a différé le paiement de 10 ans et on s’est engagé à les reverser. (Cout pour la France d’après Moscovici 115 millions par an et autant pendant 30 ans pour la banque de France).

C’est assez drôle de voir qu’en France cette solidarité malgré la crise ne font pas débat. C’est un sujet Allemand et très politisé. L’Italie qui assure une part non négligeable; il n’y a pas débat. C’est une dérive en Allemagne qui m’inquiète.

Maintenant pour revenir sur la situation en Allemagne; j’ai parfois l’impression de voir le Japon des années 80.

Des avis ?

Dernière modification par alexsince1978 (02/12/2013 23h28)

Hors ligne

 

#58 03/12/2013 17h50 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

Ce n’est pas un avis, simplement une première idée qui me vient : le Japon des années 80, c’est une période de bulles très violentes, il me semble (actions, immobilier). Alors, est-ce comparable avec l’Allemagne aujourd’hui, qui justement semble avoir combattu les bulles?

Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas des similitudes fortes par ailleurs, bien entendu.

Hors ligne

 

#59 25/03/2014 16h42 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

De retour de voyage, je me replonge un peu dans le bain.

Un document que je trouve intéressant sur la fameuse polémique "l’Allemagne est-elle coopérative ou non" :

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=75815

NATIXIS a écrit :

Depuis le début de la crise de la zone euro en 2008, on a observé que l’Allemagne conservait un excédent extérieur considérable, que l’Espagne et l’Italie passaient d’un déficit à un excédent extérieur, tandis que la France avait un déficit extérieur légèrement croissant. Nous nous demandons au détriment de qui l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie ont conservé ou retrouvé des excédents extérieurs.

Les deux perdants clairs de l’ajustement des balances commerciales sont le Reste du Monde (hors zone euro) et la France. La zone euro, en dehors de la France, profite donc de ces ajustements.

Hors ligne

 

#60 17/09/2014 22h47 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

Ce document me semble très intéressant :

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=78865

NATIXIS a écrit :

La BCE n’est plus populaire en Allemagne

Les récentes décisions de la BCE vont toutes dans un sens qui n’est pas favorable à l’Allemagne :

    la baisse supplémentaire des taux d’intérêt (à toutes maturités) est défavorable à un pays qui est préteur et vieillissant comme l’Allemagne ;

    la création de liquidités et les taux d’intérêt bien plus faibles que la croissance en Allemagne y font toujours, même à tort, réapparaître la crainte de l’inflation et des bulles sur les prix de l’immobilier ; de dégradation de la qualité du bilan de la BCE ;

    la dépréciation de l’euro est défavorable à l’Allemagne, où le niveau de gamme élevé de la production conduit à une élasticité prix très faible des exportations en volume et où les importations « incompressibles » sont de grande taille.

La seule chose encore pire, du point de vue de l’Allemagne, que pourrait faire la BCE dans le futur serait de passer à un Quantitative Easing basé sur des achats de titres publics et non d’ABS ou de covered bonds. Seuls quelques irréductibles croient encore que la BCE s’inspire des politiques souhaitées par l’Allemagne ou de la Bundesbank.

Qu’en pensez-vous?

Hors ligne

 

#61 17/09/2014 23h43 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   51 

Certes l’allemagne a les moyens financiers de poser d’éventuels véto sur les décisions de la BCE, mais preuve est que la politique actuelle ne portent pas de fruit à court terme, et il faut avouer que la politique monétaires très accomodantes de la FED a eu des effets extremement positifs sur la reprise aux états unis, alors ils vont devoir accepter l’innévitable: les marchés supplient la BCE de déverser encore plus de liquidité, telle des drogués qui veulent leur dose. Alors pourquoi pas la BCE?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech