Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 19/11/2013 09h23 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   197 

Yihk, vous devriez savoir que des salaires aussi bas sont cantonnés à des secteurs voir des cas bien spécifiques, notamment la reprise de travail par des chômeurs de très longue durée, dans le cadre d’une réinsertion accompagnée. En faire une généralité est totalement caricatural, c’est de la mauvaise propagande.

C’est dans le secteur des services non qualifiés qu’on trouve des rémunérations brutes de l’ordre de 5,50 euros de l’heure en moyenne et ce sont des salaires qui sont évidemment complétés par des subsides au niveau fédéral.

Les salaires moyens dans l’industrie sont de l’ordre de 35 euros de l’heure, soit à peu près le niveau français. Et c’est l’industrie qui est la force principale de l’économie allemande, vous le savez très bien.

Ce sont deux choix différents, pour résumer très grossièrement : en Allemagne le quasi plein-emploi, avec des salaires bas dans certains secteurs non-qualifiés, complétés par des aides fédérales ; ou en France, une subvention par le chômage des secteurs non-viables avec un SMIC.

Personnellement, ayant vécu dans les deux pays pendant des années, je préfère infiniment des gens intégrés dans la société par un travail même faiblement rémunéré à cause notamment des bénéfices indirects que sont les rapports sociaux plus riches qui en découlent, l’estime de soi, le maintien du capital humain etc.

Hors ligne

 

#27 19/11/2013 11h09 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   17 

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/ … 47867.html

Maintenant que les abattoirs Danois, Belges et Français sont détruits, les allemands vont pouvoir augmenter un peu les salaires …

Avoir un excédent commerciale est un comportement d’agression économique visant à détruire ses partenaires Européens, et les autres.

Par définition, la balance commerciale mondiale est équilibrée, certains pays (producteur de mat 1°, ) étant obligatoirement excédentaires les pays développés, qui exportent des services, doivent être légèrement déficitaires sinon cela bloquent l’émergence des pays pauvres.


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#28 19/11/2013 11h43 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   197 

Et que dit ce fameux article ?

L’expansion a écrit :

Selon M. Maiweg, les salariés d’un employeur allemand sont payés entre 12 et 15 euros bruts de l’heure, les bouchers venus de l’Est entre 8 et 5 euros.

Pour quelles conséquences ?

L’expansion a écrit :

M. Halliez estime de son côté la différence de prix entre la France et l’Allemagne induite par cette situation à 5 centimes d’euro par kg de viande de porc et 8 centimes par kg de viande de boeuf.

5 à 8 centimes au kg !

Vous n’avez pas l’impression que le problème est ailleurs et qu’une entreprise qui chercherait à se démarquer, notamment par la qualité plutôt que par un productivisme basique, s’en sortirait tout à fait bien ?

Hors ligne

 

#29 19/11/2013 12h11 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   39 

Apparemment le prix du porc sur pied est de 1,37 EUR/kg ces temps ci, 5 a 8 cents ca pourrait fait une part significative de la marge d’un transformateur.

Source Grilles de cotations Porcins

Hors ligne

 

#30 19/11/2013 13h27 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

En lisant certains posts, il me vient une interrogation : je me demande d’où vient cette obsession française du SMIC, et pourquoi les Français veulent toujours s’occuper du niveau des salaires toujours trop bas chez les autres.

Dernière modification par placementapapa31 (21/11/2013 14h07)

Hors ligne

 

#31 19/11/2013 18h28 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Modérateur
Réputation :   1084 

Je ne sais pas s’il y a une "obsession française du SMIC". Mais je comprend tout à fait que pour toutes les activités où une partie significative de la base de coût est lié au coût d’une main d’oeuvre peu qualifiée, il soit difficile voire impossible d’être compétitif si votre main d’oeuvre coute 9€/heure et que celle du concurrent (voisin, dans la même zone économique, et en mesure de vendre ses produits au même endroit que vous) coute de manière durable la moitié.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#32 19/11/2013 19h49 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   14 

placementapapa31 a écrit :

En lisant certains posts, il me vient une interrogation : je me demande d’où vient cette obsession française du SMIC, et pourquoi les Français veulent toujours s’occuper du niveau des salaires toujours trop bas chez les autres.

Vous pensez sérieusement que la notion de salaire minimum n’intéresse que les français ?
L’"obsession" d’un salaire minimum touche également les ouvriers du textile du Bangladesh qui sortent d’une longue période de manifestation pour obtenir un salaire minimum de 68$. Elle touche même les salariés luxembourgeois avec 1921€ !
Et si votre salaire était de 68€ pour 35h de travail, je sens que vous seriez également touché par cette "obsession"…

Hors ligne

 

#33 20/11/2013 14h20 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

GoodbyLenine a écrit :

il soit difficile voire impossible d’être compétitif si votre main d’oeuvre coute 9€/heure et que celle du concurrent (voisin, dans la même zone économique, et en mesure de vendre ses produits au même endroit que vous) coute de manière durable la moitié.

Rappelons, graphiques et chiffres souvent cités ici, que depuis 2002 environ il y une évolution des salaires en France (dont SMIC) supérieure aux gains de productivité.

Et dans ce cas, que fait-on :

- la France oblige toute la zone économique à passer à 9 euros/h?

- la France s’aligne à 4,5 ?

- on coupe la poire en deux à 6,75?

Dernière modification par placementapapa31 (21/11/2013 14h06)

Hors ligne

 

#34 20/11/2013 15h18 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Modérateur
Réputation :   1084 

Il faut sans doute se mettre d’accord sur une stratégie raisonnable qui permette que les disparités trop importantes diminuent dans le futur.

Par ailleurs, autant il peut être compréhensible que la région ou le pays dont l’économie rencontre le plus de difficultés puisse (pendant un certain temps, afin qu’elle puisse combler son retard) (ou de manière pérenne si elle souffre de handicaps structurels pérennes, comme un isolement géographique -une île éloignée par ex.-, ou autre chose -absence de ressources naturelles par ex.-)  bénéficier de tels avantages concurrentiels structurels, autant c’est peu compréhensible quand c’est la région dont l’économie est la plus florissante qui en bénéficie.

A défaut, il n’y aura jamais de cohésion permettant de cohabiter dans un même ensemble, et ça craquera tôt ou tard (causant potentiellement du tord même à la région avec l’économie la plus florissante).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#35 20/11/2013 21h53 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

Se mettre d’accord pour une stratégie raisonnable? Certes!

Mais imaginons que l’analyse montre qu’un SMIC français à 9 euros n’est pas raisonnable : on fait quoi alors?? :)

(surtout que les prix des biens et services en France sont rigides à la baisse)

Dernière modification par placementapapa31 (20/11/2013 21h54)

Hors ligne

 

#36 21/11/2013 20h29 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

Erreurs passées des pays du Sud :
http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=73799

Conséquences sur le futur de la zone euro et sur l’Allemagne :
http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=73799

Dernière modification par placementapapa31 (21/11/2013 20h34)

Hors ligne

 

#37 25/11/2013 20h25 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

Selon P. Artus, on ne peut rien reprocher à l’Allemagne :
http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=73842

Vos réactions?

Hors ligne

 

#38 26/11/2013 15h46 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   28 

On est dans de l’idéologie.

Sur la zone euros c’est une réponse à Georges Sorros et sur les reproches à l’Allemagne c’est une réponse à Paul Krugman. Je trouve cela étrange de se servir des notes Natixis pour diffuser de l’idéologie.

On en pense ce qu’on veut mais il faut dire que M. Krugman est un peu plus crédible. C’est son domaine de prédilection sur lequel il a obtenu un prix nobel. Ce qu’avance Krugman ce n’est pas nouveau, il a le mérite de la constance. Ce qui est nouveau c’est qu’il a des soutiens parmi les institutions (FMI, Commission, Banque centrale) devant l’échec de l’Europe à résoudre cette crise par la méthode allemande.

Un petit lien:
Les cinq graphiques de Paul Krugman pour comprendre la crise (et pourquoi les Allemands en sont autant responsables que les Grecs) | Atlantico.fr

Sur la problématique du cout du travail, toutes les études montrent qu’il n’y a pas de corrélation entre exportation et faiblesse du cout du travail. On le voit bien en France; les régions exportatrices c’est les régions ou le cout du travail est le plus cher. De même à la période de création de l’euro, si le faiblesse du cout du travail était le critère clé, les pays industriels devraient être  la Grèce, le portugal, l’Espagne… et bien sur les pays de l’est comme la bulgarie avec un salaire minimum a 120 euros

Une étude mondiale du bureau internationale du travail pour ceux qui recherchent un peu de lecture:
http://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public … 146706.pdf

Hors ligne

 

#39 26/11/2013 16h54 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

J’ai moi aussi un peu de lecture à proposer. Un article de l’excellent Charles Gave sur la réussite industrielle allemande au détriment des industries du reste de l’Europe, ou comment la monnaie unique favorise le pays où le rapport coût du travail, productivité est le plus faible en entrainant la mort des entreprises concurrentes ailleurs en Europe. Très instructif.

Parité des Pouvoirs d’Achat et Oints du Seigneur, Deuxième Partie | Institut Des Libertés

Hors ligne

 

#40 27/11/2013 01h44 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

alexsince1978 a écrit :

l’échec de l’Europe à résoudre cette crise

Que voulez-vous résoudre au juste? Il y a eu des bulles de crédit dans les pays du Sud, point.

Hors ligne

 

#41 27/11/2013 17h44 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   28 

On a fait un choix de traiter la crise par la rigueur.

Le fondement théorique repose sur une erreur de calcul.

C’est démontré : l’austérité est une erreur de calcul ! - Le Point

La conséquence c’est qu’aujourd’hui, les efforts qu’on a imposé n’ont pas donné les effets escomptés.

Quelque soit le pays, on s’aperçoit que nos prévisions étaient totalement farfelu. On avait reproduit l’erreur de calcul de l’effet récessif. Le FMI a reconnu son erreur mais pas l’UE alors qu’on a co-géré les choses. Il suffit de reprendre l’historique des prévisions le compte n’y est pas. L’exemple le plus criant c’est le Portugal. Le plan initial de 2010 qui devait être "pour solde de tout compte" et ramener le déficit à 3% en 2013 n’a pas fonctionné. Ils ont du refaire 3 plans supplémentaires et on est à 6%.

Qu’on prenne le problème de manière globale ou par pays, la solvabilité des états s’est dégradée. Même pour l’Allemagne, si on ajoute le hors bilan (notamment les garanties MES, FESF & les prêts bilatéraux). La France les 17 milliards qu’on a prêté aux grecs en 2010 … On peut faire une croix dessus et il y a des pertes à prendre.

Hors ligne

 

#42 27/11/2013 23h01 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

Et bien sûr, c’est la FED, elle, qui est le vrai?

Hors ligne

 

#43 28/11/2013 09h15 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   17 

La fed  n’a pas fait l’erreur de casser la très faible croissance comme l’on fait les fanatiques de la rigueur en Europe.
Ce qui est arrivé était totalement prévu par beaucoup d’économistes.
L’allemagne, qui n’est pas capable de se reproduire, pense pouvoir faire payer ses retraites par les autres. Elle a perdu une partie de ces avoirs et elle ne pense qu’à se venger et à punir les défaillants.
Merkel n’a rien appris de l’histoire. Quand l’allemagne a écrasé l’Europe, à la fin, elle aussi y a perdu. (moins que le reste de l’Europe)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#44 28/11/2013 11h43 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   88 

Yik

>> L’allemagne pense pouvoir faire payer ses retraites par les autres.
>> Elle a perdu une partie de ces avoirs et elle ne pense qu’à se venger et à punir les défaillants

Vous pourriez developper ?

Je ne partage pas vraiment le root cause. Meme si je partage le constat sur la rigueur.
Je pense qu’il se veulent rigoureux envers eux même avant pour eviter que se reproduise
l’une des plus grosses tragédies de leur histoire.

Pour avoir partager beaucoup de temps il y a 20 ans, a la fois en Allemange et a la fois en France
Je ne suis pas sur que les plus rancuniers soient ceux que l’on veut faire croire.

Je suis intimement convaincu que c’est avant tout d’eux même qu’ils ont peur.
Ce n’est qu’un sentiment et pas des faits.

Cordialement
Coyote

Hors ligne

 

#45 28/11/2013 18h52 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

yihk a écrit :

L’allemagne, qui n’est pas capable de se reproduire, pense pouvoir faire payer ses retraites par les autres. Elle a perdu une partie de ces avoirs et elle ne pense qu’à se venger et à punir les défaillants.
Merkel n’a rien appris de l’histoire. Quand l’allemagne a écrasé l’Europe, à la fin, elle aussi y a perdu. (moins que le reste de l’Europe)

Vous délirez. Et votre délire est alimenté par des idées reçues à la Bouvard et Pécuchet.

(et vous alors, qui espérez-vous qui va la payer votre retraite par répartition : des jeunes actifs ponctionnés à 70% de leur salaire complet, je suppose?)

Comme je le disais à GBL, ce n’est pas seulement l’incorrection qu’il faut traquer sur ce forum mais aussi ce type de délire.

Cela étant dit, je n’interviendrai plus en aucune façon suite à ce type de délire (il s’agissait ici juste de souligner la parenté entre l’incorrection et les délires "gauchos" de comptoir, et le côté nuisible - et surtout totalement déplacé - des deux sur un forum consacré à l’investissement)

coyote a écrit :

Je pense qu’il se veulent rigoureux envers eux même avant pour eviter que se reproduise
l’une des plus grosses tragédies de leur histoire.

Pour avoir partager beaucoup de temps il y a 20 ans, a la fois en Allemange et a la fois en France
Je ne suis pas sur que les plus rancuniers soient ceux que l’on veut faire croire.

Et ça c’est pour moi l’exemple de ce qui n’est pas un délire, mais un propos sensé.

Et vous faites bien de souligner la rancune : mal très paysan, donc très français, par force.

(que ceux qui en doutent (re)lisent Zola)

Dernière modification par placementapapa31 (29/11/2013 20h39)

Hors ligne

 

#46 29/11/2013 17h17 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   28 

placementapapa31 a écrit :

Et bien sûr, c’est la FED, elle, qui est le vrai?

La vérité n’est pas de ce monde !

Plaisanterie à part, la politique de la fed me laisse dubitatif… et je ne porte pas de jugement sur l’efficacité des différences de contenu des politiques monétaires et économiques BCE / FED.

C’est la façon de gérer de la crise, (ou plutôt de ne pas la gérer) que je fustige.  On a laissé planer le doute au lieu de rétablir la confiance par un discourt clair et cohérent; "on dit ce qu’on et on fait ce qu’on dit. C’est la base. A lieu de cela, on a enchainé des sommets qui ont sapé la crédibilité de notre gouvernance au point de laisser penser que la zone euro pouvait disparaitre. In finé, les mesure ont été prises mais comme on les a prise en décalage, de manière éparse et laborieuse.

Le temps qu’on a perdu, le doute qu’on a semé, la contagion qu’on a favorisé font qu’en définitif, on a compliqué et favoriser la montée du chômage.

Sur le "cassage de croissance", rajouter de l’austérité sur de l’austerité c’était une stupidité. Et aujourd’hui on laisse du temps… Sauf qu’entre temps on a brisé des vies. Et pourquoi ?

Le modèle néo libéral a trouvé (par erreur de calcul) enfin une étude empirique qui justifie leur thèse en deux siècle ! J’en ai "bouffé" des modélisations micro et macro des néolibéraux a en avoir des indigestions. Et c’est une duperie, on a habillé de modèle mathématique des inepties en créant le fameux modèle de concurrence pure et parfaite pour leur donner une pseudo rigueur scientifique… Pour résumer, comme ca ne marche pas sur la planète terre testons sur mars et ca validera notre modèle sur terre.

Et quand je vois des gens qui sortent leur conclusion en alignant 3 chiffres bidons sur 2 trimestres et affirme avec la grande assurance habituelle les même thèses (comme a chaque crise) et les mêmes remèdes qui ont démontré leur inefficacité… et bien ca me fait bondir. Bref.

Sur l’allemagne, car après tout c’est le sujet. On peut leur dire un grand merci car ils ont apporté la crédibilité et la solidité financière en plus de faire des chèques (tout comme la France avec une différence c’est qu’ils sont un peu mieux provisionnés!). Sauf qu’in finé, qu’est ce qu’on en retient en Grèce en brulant des drapeaux nazis ? Un niet, de l’égoisme alors que les allemands c’est tout l’inverse ! C’est vraiment dommage car le rêve européen à du plomb dans l’aile auprès des opinions publiques au nord comme au sud.

Dernière modification par alexsince1978 (29/11/2013 18h32)

Hors ligne

 

#47 29/11/2013 21h29 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   17 

coyote a écrit :

Yik

>> L’allemagne pense pouvoir faire payer ses retraites par les autres.
>> Elle a perdu une partie de ces avoirs et elle ne pense qu’à se venger et à punir les défaillants

Vous pourriez developper ?

Coyote

Du fait de leur très faible démographie, les allemands ont besoin de capitaliser pour leur retraite. C’est ainsi qu’est justifié leur déséquilibre commercial par leur défenseur.
Grâce à l’euros, ils placent leur capitaux (issu des excédents) à l’extérieur … dans leur monnaie ce qui supprime le "risque" (certitude) de réévaluation de leur monnaie et la dévalorisation de leurs créances.
Ils pensaient être tranquille mais ils ont beaucoup perdus sur la Grèce.

J’ai vu je ne sais plus où, que le budget militaire Grecque était du même niveau que celui d’Israel !!!!
Une importante partie de ces dépenses était l’achat de matériel.
Quand la crise a éclaté la troikat (dominée par l’allemagne) a d’abord demandé de réduire les dépenses … sociales et de personnel, pas les dépenses militaires.

Coyote a écrit :

Je suis intimement convaincu que c’est avant tout d’eux même qu’ils ont peur.

Je ne partage pas vos respectables convictions car je n’arrive pas à comprendre comment des gens qui ont vécu la guerre de 14/18 ont pu avoir envie de recommencer ?

Placementpapa31 a écrit :

Et votre délire est alimenté par des idées reçues à la Bouvard et Pécuchet

Visiblement, vous avez lu un livre, vu une pièce de théâtre et …..


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#48 29/11/2013 21h48 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   

"Je ne partage pas vos respectables convictions car je n’arrive pas à comprendre comment des gens qui ont vécu la guerre de 14/18 ont pu avoir envie de recommencer ?"

La misère, l’humiliation, les "réparations" de guerre, l’ignorance, la haine? Facile de juger devant son écran par un beau soir de 2013.


Back in the USSR

Hors ligne

 

#49 30/11/2013 03h47 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   31 

yihk a écrit :

J’ai vu je ne sais plus où, que le budget militaire Grecque était du même niveau que celui d’Israel !!!! Une importante partie de ces dépenses était l’achat de matériel. Quand la crise a éclaté la troikat (dominée par l’allemagne) a d’abord demandé de réduire les dépenses … sociales et de personnel, pas les dépenses militaires.

Non, les budgets ne sont pas du tout équivalents !! En 2010, 1er USA, 2e Chine, 3e France, 4e GB, …, 7e Allemagne, …, 16e Israël, …., 21e Grèce (avec un budget presque 2 fois moins élevé qu’Israël)

Liste des pays par dépenses militaires ? Wikipédia

Vous vous demandez pourquoi l’Allemagne (et la France) n’ont pas demandé a ce que la Grèce réduise d’un coup ses dépenses militaires?

1/ Qui d’après vous construit le char Léopard? Les sous-marins d’attaque type 209/214? Qui fait parti du consortium NHI (NH90)
2/ Qui d’après vous construit les cougars/super puma, dauphins, mirage 2000, les bâtiments type FREMM, consortium NHI la encore, etc…

Si vous n’avez pas trouvé tout seul, la réponse a la question 1/ est l’Allemagne, et pour la 2/ c’est la France…

Donc oui, les états européens (car l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et d’autres sont concernés) ne leurs ont pas demandés de réduire drastiquement leurs budgets, mais d’abord d’honorer leurs commandes en échanges de "rallonges" de prêts supplémentaires de l’UE. Car dites-vous que ces commandes font vivre des dizaines de milliers de personnes en Europe…

Mais ils font tout de même des efforts (Effectif et % de le population active)
2005 : 135 000 : 3,1 %
2007 : 134 000 : 3,0 %
2009 : 133 000 : 2,9 %
2010 : 128 000 : 2,8 %
2011 : 124 000 : 2,7 %

Dépenses militaires
2009 : 7 311 millions d’euros : 3,1 % du PIB
2010 : 6 683 millions d’euros : 2,9 % du PIB
2011 : 4 622 millions d’euros : 2,1 % du PIB

Dernière modification par jeamb (30/11/2013 03h53)

Hors ligne

 

#50 30/11/2013 06h08 → Situation économique de l'Allemagne et avenir de l'Allemagne (allemagne, économie)

Membre
Réputation :   60 

Franchement, je ne vous comprends pas. D’un côté vous avez des réflexions très intéressantes, par exemple :

yihk a écrit :

Du fait de leur très faible démographie, les allemands ont besoin de capitaliser pour leur retraite. C’est ainsi qu’est justifié leur déséquilibre commercial par leur défenseur.
Grâce à l’euros, ils placent leur capitaux (issu des excédents) à l’extérieur … dans leur monnaie ce qui supprime le "risque" (certitude) de réévaluation de leur monnaie et la dévalorisation de leurs créances.
Ils pensaient être tranquille mais ils ont beaucoup perdus sur la Grèce.

Et d’un autre côté parfois on a l’impression que vous trouvez vos sources dans la presse de la gauche alter, genre Monde Diplomatique :

yihk a écrit :

J’ai vu je ne sais plus où, que le budget militaire Grecque était du même niveau que celui d’Israel !!!!
Une importante partie de ces dépenses était l’achat de matériel.
Quand la crise a éclaté la troikat (dominée par l’allemagne) a d’abord demandé de réduire les dépenses … sociales et de personnel, pas les dépenses militaires.

Et je ne dis pas cela pour "ferrailler", vu que je n’ai pas trop de temps pour cela.

ChauveSouris a écrit :

La misère, l’humiliation, les "réparations" de guerre
Facile de juger devant son écran par un beau soir de 2013.

Vous avez bien raison de rappeler cela. Les Français ont la mémoire courte sur les exactions commises durant l’occupation de la Ruhr.

Dernière modification par placementapapa31 (30/11/2013 06h15)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech