Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/01/2011 21h16 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

Pour 2011, je me fixe la répartition d’actifs suivante :

55 % actions - 35 % "obligations" - 10 % monétaire.

Actuellement le portefeuille est sous-pondéré dans sa partie Actions et Obligations, et je pratique l’investissement progressif pour réallouer.

Actions
=====

Pour les actions j’y vois assez clair. Je poursuis ma stratégie sur les moyennes/grosses capitalisations versant un dividende et/ou ayant de bonnes perspectives d’avenir, tout en restant dans les 15 lignes à peu près, et en diversifiant EUR/GBP/USD.

En portefeuille :

Air Liquide
Allianz
Areva*
BAE Systems
Casino Guichard
Colgate Palmolive
GlaxoSmithKline
Integrys Energy Group
Lottomatica*
MacDonald’s
Philip Morris
Sanofi-Aventis*
Total*
Veolia Environnement*
Unilever

(EDIT : j’ai rajouté une ’*’ lorsque la ligne est détenue dans mon PEA)

Je complète ceci avec une assurance-vie en UC avec deux fonds en actions pour investir sur les marchés émergeants : NOBC Chine Sélection (commercialisé par ma banque) et Magellan.

Obligations
=======

Pour cette partie je suis par contre davantage dans le flou aujourd’hui. Je mets "obligations" entre guillemets car j’ai placé une partie de mon épargne sur des fonds EUR d’assurance-vie.

J’ai toujours des doutes sur le devenir des rendements de ceux-ci en période déflationniste, si cela devait se produire. Avec un rendement du marché monétaire proche de zéro, les assureurs pourraient "proposer mieux" avec 2 à 3 %, tandis qu’en réalité les obligations pourraient monter de 30 % dans un tel contexte, et les assureurs se le garderaient pour eux.

Pour se protéger et tirer le meilleur profit de ce genre de période, rien ne vaut les obligations en direct, et là c’est déjà plus difficile d’investir.

Je possède des obligations EDF que j’avais acheté au moment de l’émission (marché primaire). Mais depuis, je n’ai pas vu beaucoup d’émissions obligataires de grosses capitalisations ouvertes au public comme cela. Acheter des OAT sur le marché secondaire où les rendements ont déjà baissé n’est pas très attrayant.

Pour compléter par rapport au fonds EUR, j’ai un fond obligataire à distribution (BNP Oblig. Revenu) qui distribue pour l’instant un coupon de ~ 4 % en quatre fois. Mais ça reste un pis-aller.

Monétaire
=======

Du classique - livrets défiscalisés (A et LDD), livrets "promotionels" (celui de la caisse d’épargne à 3 % brut qu’on vous propose quand votre livret A est plein et le reste) et le livret à 2 % de Boursorama.

Je me pose une question de prendre sur ces 5 % de monétaire pour acheter de l’or. Oui, je sais que Warren "Guru" Buffet dit que cela ne sert à rien, mais je le vois comme une protection, cette fois en cas d’inflation galopante ou de système monétaire compromis ou en difficulté. Néanmoins j’attends encore de me renseigner, car concernant l’achat d’or on entend de tout et n’importe quoi.

Bonne année 2011 à tous, et bons profits :-)

Dernière modification par Derival (07/01/2011 21h23)

Hors ligne

 

#2 07/01/2011 22h00 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   

0% d’immobilier dans votre répartition d’actifs ?

Hors ligne

 

#3 07/01/2011 22h18 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   69 

Derival a écrit :

[…] . Avec un rendement du marché monétaire proche de zéro, les assureurs pourraient "proposer mieux" avec 2 à 3 %, tandis qu’en réalité les obligations pourraient monter de 30 % dans un tel contexte, et les assureurs se le garderaient pour eux.

Bien sur que non. Les assureurs ne se garderaient pas la plus value pour eux.
En règle générale, les obligations sont gardées jusqu’à échéance et s’il y a réalisation d’une plus value obligataire, celle-ci est dotée dans une réserve appelée "réserve de capitalisation".
En cas de réalisation de moins value (ie. en cas de remontée des taux ou des spreads de crédit), l’assureur vient piocher dans cette réserve pour compenser la perte.

Pour info, les taux ont bien remonté depuis quelques mois (le TEC 10 est autour de 3.35% alors qu’il était à 2.70% fin septembre).

Sinon j’aime beaucoup votre portefeuille actions, bien diversifié sectoriellement et géographiquement, et ce avec un nombre de ligne raisonable.

Que pensez vous d’Air Liquide aux cours actuels? Vous y rentreriez?

Hors ligne

 

#4 07/01/2011 22h24 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   12 

oui, c’est vrai, des jolies valeurs, un portefeuille dans l’ensemble assez "chaud", car bien  orienté actions… je prendrais un peu là dessus pour investir un peu dans la pierre, mais bon ça dépend de ta propension au risque et de tes objectifs

Hors ligne

 

#5 08/01/2011 11h54 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

chroom a écrit :

oui, c’est vrai, des jolies valeurs, un portefeuille dans l’ensemble assez "chaud", car bien  orienté actions… je prendrais un peu là dessus pour investir un peu dans la pierre, mais bon ça dépend de ta propension au risque et de tes objectifs

Ulysse a écrit :

0% d’immobilier dans votre répartition d’actifs ?

Mon appartement qui "vaut" (entre guillemets, car les évaluations n’engagent même pas ceux qui les font) 690 k€, pèse déjà bien lourd si je l’intègre à l’actif total. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas acheté de "pierre papier".

Alors certes ce n’est pas très diversifié pour la poche immobilier, mais cela restera en l’état tant que la proportion est ce qu’elle est. D’autant plus que je ne compte pas déménager à court terme.

JB0660 a écrit :

Que pensez vous d’Air Liquide aux cours actuels? Vous y rentreriez?

Le fait qu’on soit proche des maximaux historiques peut effectivement refroidir, mais oui. C’est une société solide qui investit avec parcimonie, et qui a des programmes de recherche déjà bien avancés dans des projets d’avenir.

Hors ligne

 

#6 08/01/2011 15h20 → Portefeuille financier de Derival

Modérateur
Réputation :   1083 

Derival a écrit :

JB0660 a écrit :

Que pensez vous d’Air Liquide aux cours actuels? Vous y rentreriez?

Le fait qu’on soit proche des maximaux historiques peut effectivement refroidir, mais oui. C’est une société solide qui investit avec parcimonie, et qui a des programmes de recherche déjà bien avancés dans des projets d’avenir.

Avec Air Liquide, il ne sera pas vraiment facile de trouver un point d’entrée où elle sera très basse, par rapport à son plus haut pondéré du niveau du marché (regardez l’historique des 10 dernières années). Si vous attendez une telle occasion, vous risquez de ne jamais la mettre en portefeuille.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 08/01/2011 16h37 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   48 

Un peu comme Essilor ou L’oreal, ce sont des valeurs où il est difficile d’espérer un point d’entrée idéalement bas, hormis crise systémique comme en 2008.

Concernant le portefeuille action de Derival je le trouve équilibré et suffisamment diversifié pour passer des nuits tranquilles. En un mot exemplaire.
Mc Donald’s (une superbe valeur et business de mon point de vue) connait une consolidation modérée ces derniers temps et peut constituer un bon point d’entrée.

Hors ligne

 

#8 09/01/2011 13h20 → Portefeuille financier de Derival

Administrateur
Réputation :   1309 

Sur Air Liquide je faisais la fine bouche quand elle était à 65 €. Encore trop chère que je me disais. Quel idiot ! :-)

Acheter sur les + hauts, peut-être pas, mais Air Liquide c’est comme l’immo parisien, on a l’impression que ça monte tout le temps. :-)

Hors ligne

 

#9 09/01/2011 13h27 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   104 

Air Liquide, c’est comme L’Oreal, Essilor etc …. c’est toujours trop cher.

Pour rentrer sur ces valeurs, il faut arreter de regarder les chiffres, les ratios etc … Une fois que l’on a pris sa decision sur la valeur : acheter. Une methode est d’attendre une consolidation de marché (10% sur le CAC par exemple, ou sur un plus bas annuel), et rentrer sur le titre.

Ensuite, basta, on jette un oeil aux resultats une fois de temps en temps afin de verifier que l’on a toujours les meme raison de garder la valeur, et bye, bye jusqu’aux prochains resultats ou risque de marché majeur.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#10 09/01/2011 14h41 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   

Bonjour,
je suis d’accord, moi qui ai commencé en bourse avant en 2007 avant les subprimes, j’achetais ce qui n’était pas "cher", en terme de per, donc les banques et les assurances…
je me disais "a quoi bon acheter des actions chères types L’oreal et Air liquide" a 25 fois les résultats..

Privilégiant désormais le "buy and hold" comme beaucoup de personne de ce site, je me rends compte que ces dernières valeurs ont tout leur intérêts.
et là j’en viens à rechercher des valeurs ayant une croissance de dividende dont l’historique est exemplaire
donc deux approches bien différentes.
un topic sur le forum est dédié à ce sujet d’ailleurs ( valeur de rendement vs valeurs de croissance du dividende)

M. Investisseur Heureux, je crois plaide pour ce second type de valeurs, avec de beaux exemples tels que Procter and Gamble.
Je suppose que son choix sur Abbot mixe un peu les deux approches ( car en plus, la valeur n’est pas chère)
Peut-etre pourrait il nous le confirmer ou l’expliquer?

Enfin concernant ces valeurs de croissance du dividende, il existe un blog sur ce sujet intitulé "cerinvest":http://cervininvest.blogspot.com/
Je métonne d’ailleurs que ne soit pas mentionnés dans la liste les valeurs que vous mentionnez Air Liquide, L’oreal,
Et Casino et Sanofi ont des historiques de croissance de dividendes sans accroc si je me m’abuse.

qu’en pensez vous?
Jean

Hors ligne

 

#11 09/01/2011 15h07 → Portefeuille financier de Derival

Administrateur
Réputation :   1309 

jean a écrit :

M. Investisseur Heureux, je crois plaide pour ce second type de valeurs, avec de beaux exemples tels que Procter and Gamble.
Je suppose que son choix sur Abbot mixe un peu les deux approches ( car en plus, la valeur n’est pas chère)
Peut-etre pourrait il nous le confirmer ou l’expliquer?

Abbott Labs c’est 38 ans d’augmentation de dividendes consécutifs. :-)

Comme toutes les pharmaceutiques elles a parfois des périodes de creux au niveau du cours de bourse.

La thématique croissance vs rendement a été discuté dans cette file : Quel profil de portefeuille d’actions (gros dividende ou croissance) ? (2/3)

Hors ligne

 

#12 19/04/2011 12h12 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

La mise à jour ne va pas être très passionnante, puisque les valeurs du portefeuille "actions" n’ont pas changé. Ni une de plus, ni une de moins :-).

J’ai fait grossir les lignes américaines, du fait de l’euro à 1,45 $. Mi-mars, j’ai renforcé Allianz et Air Liquide qui avaient beaucoup baissé à ce moment-là.

Pour les obligations, j’attends toujours qu’une émission largement ouverte au public ait lieu, type EDF. Je regrette d’ailleurs de ne pas en avoir assez pris à l’époque.

Au sujet de l’or, je ne me suis pas encore décidé à franchir le pas. Je me pose pas mal de questions au niveau des modalités d’achat, et de la conservation et du coup, je ne me sens pas encore "en confiance".

Hors ligne

 

#13 19/04/2011 13h58 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   211 

Concernant l’or, tu envisage un achat physique ou par le biais d’un tracker?

As-tu regardé de ce côté : http://www.etfsecurities.com/msl/etfs_g … asp ?

L’idée de prendre un "panier" de métaux précieux peut aussi s’envisager tel que celui-ci : http://www.etfsecurities.com/msl/etfs_p … ket_fr.asp

45% or, 29% argent, 12% Palladium et 14% Platine.

Hors ligne

 

#14 18/08/2011 11h17 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

Au 18 août 2010, alors que le CAC 40 est sous les 3200 points, et que j’investis régulièrement depuis la constitution de ce portefeuille (constitué début 2009, puis "toiletté" début 2010), voici ce qu’il en ressort.

Les valeurs suivantes sont au-dessus de mon PRU :

- Philip Morris
- Colgate
- Unilever
- McDonald’s
- Sanofi
- Lottomatica.

Les plus-values s’étalent de +4,5 % à +10 %.

Toutes les autres sont en-dessous, à des niveaux variables (généralement -8 % à -14 %). Les mieux préservées sont :

- GlaxoSmithKline
- Integrys Energy

Avec des moins-values de -0,44 % et -4,5 %.

Enfin sur deux valeurs, je perds pas mal, près de 40 %. Il s’agit de Veolia et d’Areva, pour des raisons différentes. Toutefois je reste convaincu du potentiel à long terme de ces deux sociétés (qui ont des cycles longs), et il faudra sûrement plusieurs années pour retrouver les niveaux de début 2011. Dans le même ordre d’idée, je pense qu’il est encore tôt pour moyenner à la baisse.

Enfin une valeur mérite un commentaire particulier, il s’agit d’Air Liquide. Des bonnes nouvelles ont été annoncées, la société est solide, mais elle est visiblement davantage "attaquée" par le marché que le top 6 ci-dessus. C’est donc le bon moment pour compléter la ligne, ce que j’ai fait.

Enfin sur la globalité, par rapport au montant investi, mon portefeuille d’actions en direct ressort donc à -4,64 %. Ceci comprend un PEA et un CTO, voir mon message d’origine.

Toutes ces données comprennent les dividendes, qui sont réinvestis.

Hors ligne

 

#15 18/08/2011 11h35 → Portefeuille financier de Derival

Administrateur
Réputation :   1309 

Je suis comme vous.

Je tracke scrupuleusement et quotidiennement mon portefeuille d’actions avec xlsPortfolio depuis fin 2010.

En janvier, la valeur de la part était à ~102.

Mi-mai 2011, la valeur de la part était au plus haut à ~105.

Le 11 août, elle est tombé à son plus bas à ~93.

Actuellement elle est à ~97, donc ~5% de baisse depuis janvier.

C’est quand même une perte, donc pas de quoi sauter au plafond, mais ça relativise le krach et montre l’intérêt d’avoir des valeurs solides dans la diminution de la volatilité.

Je suis sûr qu’on pouvait faire mieux avec une diversification encore plus grande, car j’ai trouvé des foncières canadiennes et hong kongaises qui sont déjà de retour sur leur plus haut ever (Ex : Link Reit sur Bloomberg).

Après, en dehors du krach, c’est sûr que ça n’est pas avec nos portefeuille et des valeurs comme Colgate que nous ferons du 20% par an, c’est le corolaire. :-)

Hors ligne

 

#16 18/08/2011 12h15 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   83 

En même temps vous avez tous les deux des valeurs $ et le DJIA est flat DDA.

Cela me semble clairement un replis des investisseurs US qui fuient l’Europe plus qu’une peur de dépression. Je ne sais pas où trouver les chiffres des flux malheureusement.

Hors ligne

 

#17 08/09/2011 11h07 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

InvestisseurHeureux a écrit :

Après, en dehors du krach, c’est sûr que ça n’est pas avec nos portefeuille et des valeurs comme Colgate que nous ferons du 20% par an, c’est le corolaire. :-)

Eh bien on s’en approche … :-)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/268_colgate.png

Hors ligne

 

#18 08/09/2011 14h32 → Portefeuille financier de Derival

Administrateur
Réputation :   1309 

On a du acheter en même temps je suis aussi autour des +20% (+22% pour être exact !) sur cette valeur.

Quelle idée j’ai eu d’aller me fourvoyer avec du Cisco, alors que j’aurais pu me blinder de Colgate, Kellogg’s et Johnson & Johnson…

Mais bon ça m’étonnerait que Colgate fasse encore +20% l’année prochaine !

Hors ligne

 

#19 01/10/2011 21h51 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

Je viens de faire un point sur l’ensemble de mes actifs financiers, tous types confondus.

La valorisation ressort à -1,72 % par rapport au capital investi, ce qui relativise beaucoup la "catastrophe" actuelle.

La partie obligations & monétaire est en plus-value, mais c’est aussi le cas du portefeuille d’actions "en direct", avec un léger +0,48 %.

Ce qui plombe l’actif, c’est la partie UC dans mes contrats d’assurance-vie, avec notamment une moins-value de 18,84 % sur un des fonds. Aucun des fonds n’affiche une performance positive par rapport au capital investi. Cette partie UC représente 25,54 % de ma poche "actions".

Hors ligne

 

#20 02/10/2011 08h55 → Portefeuille financier de Derival

Administrateur
Réputation :   1309 

Derival a écrit :

Aucun des fonds n’affiche une performance positive par rapport au capital investi. Cette partie UC représente 25,54 % de ma poche "actions".

Ne vous inquiétez pas, elle est positive pour les gestionnaire avec leur 1-2% de frais de gestion et pour l’assureur avec ses 0,85% de frais de gestion. Investir dans les UC, c’est participé au financement de l’économie ! :-)  [humour !]

Hors ligne

 

#21 12/11/2011 11h23 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

Le point au 12 novembre 2011 : pour l’ensemble du portefeuille, +0,06 % par rapport au capital investi.

La partie "titres en direct" est en plus-value de 2,34 %. Elle est constituée de 92 % d’actions, j’ai pour l’instant très peu d’obligations en direct. Par rapport à l’ensemble de mes actifs financiers, les titres en direct en représentent 50,54 % en valeur.

Hors ligne

 

#22 12/11/2011 12h45 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   26 

Juste une remarque Unilever  est éligible au PEA mais je suppose que c’est un choix volontaire pour une question de devise, non ?

Hors ligne

 

#23 12/11/2011 17h59 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

J’ai mis de préférence les valeurs françaises dans le PEA.

Les valeurs éligibles qui n’y sont pas, françaises ou non, c’est qu’il n’y avait plus la place :-)

Hors ligne

 

#24 26/12/2011 11h24 → Portefeuille financier de Derival

Membre
Réputation :   128 

La fin de l’année 2011 approche.

Certaines entreprises ne connaissent pas la crise. Au contraire de ce que dit la chanson, ce ne sont pas les plus petites.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/268_derival-2011-12-haut.jpg

Cependant tout n’est pas rose et il convient de le rappeler ; voici le bas du tableau :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/268_derival-2011-12-bas.jpg

Le reste de la ligne Veolia est sur mon PEA. Avec un PRU encore pire ;-)

Je ne prévois pas de vente prochainement, aussi bien en haut du tableau qu’en bas. La proportion d’actions dans le portefeuille est de 56 %, en accord avec ce que je me suis fixé.

Je ferai l’état global du portefeuille pour début janvier :-).

Dernière modification par Derival (26/12/2011 11h25)

Hors ligne

 

#25 26/12/2011 11h53 → Portefeuille financier de Derival

Administrateur
Réputation :   1309 

Derival, avec la taille de vos lignes, vous allez nous faire pleurer ! :-)

Comme vous mes pertes sont sur les valeurs EUR ! :-)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech