Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 05/12/2013 15h05 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   17 

Bonnes nouvelles … futures

Fortuneo a écrit :

Grâce à cette vigoureuse reprise économique, le déficit, attendu à 6,8% cette année, devrait reculer plus vite que prévu et le pays devrait dégager un "petit" excédent budgétaire en 2018/2019, soit un "an plus tôt" que prévu en mars, a ajouté M. Osborne.

Le ratio dette/PIB devrait lui commencer à reculer à partir de 2016/2017, également "un an plus tôt" que prévu en mars.

Un déficit actuel de 6.8% (tous les keynésien rêvent d’un tel déficit wink) et des données … futures prévoyant un excédant précoce.

Et les prévisions prévoient des prévisions meilleurs que prévues  … "le futur ne manque pas d’avenir"©

Sacrés Britanniques, après avoir fait passer un politique de la demande (fort déficit) pour une politique de l’offre … ils vont "inverser la courbe"© de l’écart prévisionnel tongue

Dernière modification par yihk (05/12/2013 15h09)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#27 05/12/2013 18h02 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   60 

Bon, je ne dis pas que vos remarques ne font pas réfléchir…

Cependant, puisque vous parlez de trajectoires budgétaires à horizon 2016-17, avant de critiquer l’Angleterre, on peut déjà "regarder la poutre dans son oeil" : bien joli si la France voit son ratio dette/pib se stabiliser à cette échéance, et encore bien plus joli si cela se produit pour un coût acceptable en terme d’activité économique. Nous sommes donc, il me semble, dans une grande incertitude.

Dernière modification par placementapapa31 (05/12/2013 18h03)

Hors ligne

 

#28 05/12/2013 19h53 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   17 

Je ne critique pas les Britanniques mais le discours médiatique qui confond les faits et les prévisions.
Sur BFM il est plus souvent brailler (quand je passe sur cette radio je doit baiser le son) le taux de croissance de 2014 que celui, connu de 2012 !!!

Quand au choix de l’économie pétrolière Britannique, je constate, mais chacun voit ce qu’il veut voir, poutre ou pas poutre, que ses dirigeants n’ont pas cherché à réduire à tout prix le déficit budgétaire.

Mais eux, au delà du fait qui ont encore un peu de pétrole (Thatcher n’a pas tout dilapidé), ils sont encore libres, (ils nous ont déjà libéré une fois) et ils ne sont pas obligé de suivre les prescriptions de la banque de Francfort.
Si Cameron n’avait pas d’imprimante à biftons, il ferait moins le fanfaron.

Alors, cracher sur la France à la moindre occasion, d’accord, à condition de comparer ce qui est comparable.

Dernière modification par yihk (06/12/2013 08h52)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#29 05/12/2013 21h52 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   60 

yihk a écrit :

Si Cameron n’avait pas d’imprimante à biftons, il ferait moins le fanfaron.

Oui, là évidemment…

D’un autre côté, vu que la France, elle, ne l’as plus cette imprimante, je suppose qu’il faut rechercher d’autres solutions.

Dernière modification par placementapapa31 (06/12/2013 00h22)

Hors ligne

 

#30 23/01/2014 10h21 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Administrateur
Réputation :   1309 

InvestisseurHeureux a écrit :

Cameron abaisse l’IS à 20% !

Source : Le pari de Cameron : politique de l’offre contre récession

Le UK a tout compris. La politique de l’offre, qui tarde à mener ses fruits (et c’est tout à fait normal pour ce type de politique) est maintenue et même accentuée.

Tout le contraire de ce qui est fait en France. :’-(

Un an plus tard, le UK cartonne et la France est dans les choux. Même sur une radio grand public comme Radio Classique, on s’étonne du "miracle" UK.

Hors ligne

 

#31 23/01/2014 10h41 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   16 

Moui…

http://hfr-rehost.dev.syn.fr/self/66af0b13fc08838b3534479302cf5128cb67bf49.png
http://hfr-rehost.dev.syn.fr/self/92187bd13f7babb84aab24bdee12a4401bb19a9e.png

(volé sur le blog de P. Krugman, source Eurostat)

Personnellement j’aurais tendance à dire que les Britanniques tirent les bénéfices de l’approche pragmatique de leur banque centrale, au contraire de la France.

Hors ligne

 

#32 23/01/2014 11h15 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   17 

InvestisseurHeureux a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Cameron abaisse l’IS à 20% !

Source : Le pari de Cameron : politique de l’offre contre récession

Le UK a tout compris. La politique de l’offre, qui tarde à mener ses fruits (et c’est tout à fait normal pour ce type de politique) est maintenue et même accentuée.

Tout le contraire de ce qui est fait en France. :’-(

Un an plus tard, le UK cartonne et la France est dans les choux. Même sur une radio grand public comme Radio Classique, on s’étonne du "miracle" UK.

La première phrase de l’article est révélatrice.

lemonde a écrit :

La recette était simple. L’austérité budgétaire allait ramener la confiance, et celle-ci la croissance.

Sachant que le déficit budgétaire est supérieur en GB à ce qu’il est en France …
C’est assez amusant
La recette est simple, je fait le contraire de ce que je dit …

Je fait une politique de relance keynesienne par le déficit en disant que je fait une politique de l’offre, malheureusement Hollande a fait le contraire. (réduction du déficit).

Cet article est vraiment surréaliste. (rappel il date de mars 2013)

La négation totale du réel … tout en présentant le réel

le monde a écrit :

le Financial Times et The Economist, ont critiqué l’obstination de M. Osborne à persévérer dans l’austérité

Le Monde a écrit :

Le déficit budgétaire reste l’un des plus élevés d’Europe : 7,4 % du produit intérieur brut (PIB) cette année, pour 3,7 % à Paris.

Dernière modification par yihk (23/01/2014 13h23)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#33 23/01/2014 11h18 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   54 

je vais, of course, dans le sens de l’IH.  Le capital et le travail vont où ils sont le moins spoliés.
Les mêmes causes ayant les mêmes effets on peut comparer les situations récentes Californie vs. Texas, RU vs. France, Argentine vs. Chili…  Pas nécessairement une comparaison ’apples to apples’ mais plus de liberté génère plus d’activité économique et plus de bien-être pour la population.

Dommage que la France soit si mal gouvernée.  Peut-être avons nous ce que nous méritons?

Hors ligne

 

#34 23/01/2014 11h28 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   512 

marcopolo a écrit :

RU vs. France […]

Sortez de la City; puis promenez-vous-y, au Royaume-Uni: partout la misère, les infrastructures en ruine, un système de santé à l’agonie, la violence, la bière, le football et le gris.

Que font les britons dès qu’ils ont un sous en poche? Ils viennent en France: déjà leur ancien fief d’Aquitaine est quasi reconquis.

Je m’agace de cet incurable complexe d’infériorité du latin pour le saxon. Un peu de dignité Messieurs!

Hors ligne

 

#35 23/01/2014 11h34 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Administrateur
Réputation :   1309 

thomz a écrit :

Je m’agace de cet incurable complexe d’infériorité du latin pour le saxon. Un peu de dignité Messieurs!

Thomz, depuis le temps, avez-vous trouver un job en France ?

Je prends le pari que si vous allez 3 mois aux US UK, vous trouvez un job.

Bien sûr que la France est belle et tjs une grande puissance mondiale ! Mais le sujet, c’est la tendance…

Hors ligne

 

#36 23/01/2014 11h48 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   96 

@investisseurHeureux : vous vouliez dire si il va 3 mois au UK plutot que US non ?

Hors ligne

 

#37 23/01/2014 11h49 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   23 

thoms a raison sur l’ecart entre Londres et le reste du pays.

londres est ville au premier plan de l’economie mondiale avec un dynamisme extraordinaire. La ville a su se replacer dans une vision moderne et la croissance est la alors que paris demeure dans le passe, c’est joli mais rien ne bouge.

Londres n’a pas que la city, il y a aussi le tourisme, les entreprises IT du monde entier qui s’y installent (beaucoup de creation d’entreprises), des projets immobiliers et des quartiers entiers qui sont redeveloppes…

par contre, la situation n’est pas si noire que decrit par thomz dans le reste du pays. des changements importants se passent comme le renouveau de l’automobile avec une production qui va depasser la France, le lancement du gaz de schiste 9on aime ou pas mais c’est parti).

cote infrastructure, il faut voir que l’equivalent du grand paris a ete termine l’annee dernier a londres, et il y a encore d’autres develeppoment en cours. A paris j’ai honte de prendre le rer depuis charles de gaulle avec ma copine ou a l’arrivee a la gare du nord…

Hors ligne

 

#38 23/01/2014 12h07 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   54 

@thomz,

partout la misère, les infrastructures en ruine, un système de santé à l’agonie, la violence, la bière, le football et le gris. -

Pas de violence en France?  Pas de foot en France?  Pas de système de santé à l’agonie en France (i.e. déficit), pas d’infrastructures en ruine en France (voyez les facs par exemple…).

La France dégringole dans tous les classements internationaux (éducation, compétitivité, chômage…).
Tout n’est pas terrible en France mais ayons au moins le courage et la lucidité de regarder la vérité en face.

Hors ligne

 

#39 23/01/2014 12h17 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   88 

Je traîne souvent mes guêtres du coté de Bristol. Je n’y vois pas vraiment la description de Thomz
Plutôt dynamique, toujours en mouvement. Seul inconvénient, l’immo très/trop cher.
Un esprit positif, qui permet encore a des ingés R&D de 45 a 55 ans de retrouver du taf rapidement.
Ce qui est completement different par rapport a notre beau pays.

A+

Hors ligne

 

#40 23/01/2014 12h23 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   512 

Je suis bien d’accord avec vous. Cependant, que nous dussions ainsi faire acte de lucidité ne commande pas de nous prosterner béatement à longueur d’année et de conversation devant le voisin saxon.

Un peu plus de mesure, et de modération.

Hors ligne

 

#41 23/01/2014 12h49 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   23 

le Royaume Uni n’est pas parfait, aucun pays ne le fait mais au moins le gouvernement a choisi une politique economique coherente (avec des avantages et des inconvenients bien sur).

il y a des modeles differents comme l’allemagne, la suisse, singapour ou l’australie qui fonctionne mais il faut faire des choix.

Ce que j’aime beaucoup c’est le cote pragmatique des british alors qu’en France, les politiques / enarques ne font que sortir du blabla et des grandes theories. Je pense que l’ENA fait partie des problemes, pas des solutions.

L’actualite en france en 2013, c’est le mariage gay, leonarda et dieudonee, c’est pathetique.

Hors ligne

 

#42 23/01/2014 13h21 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   113 

gorn a écrit :

L’actualite en france en 2013, c’est le mariage gay, leonarda et dieudonee, c’est pathetique.

Ca, ce sont les problèmes montés en épingle par la presse et nos politiques qui y voient là un moyen facile d’être entendus/vus par le plus grand nombre. Ce n’est pas l’actualité en France.

L’actualité en France se trouve dans la rue, dans les commerces, dans les pépinières d’entreprises … pas dans VSD ou sur iTele. La France n’est pas pathétique parce que nos sources d’informations le sont. La raccourci me choque profondément.

Quand je vois les tabloïds anglais et la qualité globales de leurs intervenants (quoi ? journalistes ?!), le tintamarre pour le moindre mariage ou naissance princier(e), je n’ai pas l’impression que nous ayions quoi que ce soit à leur envier (sur ce point, en tout cas).


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#43 23/01/2014 13h49 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   17 

gorn a écrit :

l

Ce que j’aime beaucoup c’est le cote pragmatique des british ………….

c’est le mariage gay, leonarda et dieudonee, c’est pathetique.

Les problèmes de droit civil, d’immigration, de l’expression publique, me semblent importants.

Les british n’ont parlé que du "changement de mobylette " de FH, est-ce ca le pragmatisme ???

Je vous invite à comparer les une de la presse des 2 pays …

Dernière modification par yihk (23/01/2014 13h50)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#44 23/01/2014 14h30 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   23 

espenlind13 a écrit :

gorn a écrit :

L’actualite en france en 2013, c’est le mariage gay, leonarda et dieudonee, c’est pathetique.

Ca, ce sont les problèmes montés en épingle par la presse et nos politiques qui y voient là un moyen facile d’être entendus/vus par le plus grand nombre. Ce n’est pas l’actualité en France.

L’actualité en France se trouve dans la rue, dans les commerces, dans les pépinières d’entreprises … pas dans VSD ou sur iTele. La France n’est pas pathétique parce que nos sources d’informations le sont. La raccourci me choque profondément.

Quand je vois les tabloïds anglais et la qualité globales de leurs intervenants (quoi ? journalistes ?!), le tintamarre pour le moindre mariage ou naissance princier(e), je n’ai pas l’impression que nous ayions quoi que ce soit à leur envier (sur ce point, en tout cas).

les tabloids anglais sont clairement les pires au monde mais il y a beaucoup de choix ici. Il y a de tres bons journaux comme le ft, le times, le guardian etc. en france les deux journaux les plus serieux le monde et le figaro n’ont fait que de parler de ces sujets debiles.

mais effectivement on en revient a la classe politique minable qui monte en epingle tout et n’importe quoi a defaut de faire son travail.

Hors ligne

 

#45 23/01/2014 15h04 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   

L’un des avantages certain quand je compare la vie en Grande-Bretagne et ici est la simplicité de leur système fiscal pour le particulier.

Les journées entières passées ici à réfléchir à des montages fiscaux compliqués et sans cesse remis en cause (PEA, AV, Tranches, PTz, frais rééls etc…) peuvent être consacrées là-bas à d’autre projets moins stériles.

Hors ligne

 

#46 25/03/2016 11h53 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Administrateur
Réputation :   1309 

InvestisseurHeureux, mars 2013 a écrit :

Cameron abaisse l’IS à 20% !

Source : Le pari de Cameron : politique de l’offre contre récession

Le UK a tout compris. La politique de l’offre, qui tarde à mener ses fruits (et c’est tout à fait normal pour ce type de politique) est maintenue et même accentuée.

Tout le contraire de ce qui est fait en France. :’-(

Coe-Rexecode, mars 2016 a écrit :

Insee - Pourquoi la croissance est-elle plus forte au Royaume-Uni qu’en France ?

22/03/2016

La France et le Royaume-Uni ont des économies assez similaires, mais la reprise de l’activité est beaucoup plus soutenue outre-Manche depuis mi-2013. Selon l’Insee, le dynamisme des dépenses des ménages et de l’investissement public britanniques explique cet écart de croissance entre les deux pays.

L’Insee, dans sa dernière note de conjoncture, souligne que depuis mi-2013, l’activité est quatre fois plus dynamique au Royaume-Uni qu’en France. Pourtant, les deux économies sont comparables au niveau de la composition sectorielle de la production et de la structure de la demande. De 2000 à mi-2013, leurs conjonctures étaient voisines : croissance soutenue de 2000 à 2008, récession en 2008 et 2009 puis reprise jusqu’à mi-2013.

Source : Insee - Pourquoi la croissance est-elle plus forte au Royaume-Uni qu’en France ?

EDIT : correction de l’auteur de la citation, abusivement attribué à l’INSEE

Hors ligne

 

#47 25/03/2016 13h20 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   129 

Oui, Cameron et George Osborne, le péremptoire et sémillant chancelier de l’Echiquier, persistent depuis 2010 dans une impitoyable politique d’austérité budgétaire qui n’a pas plus rétabli la croissance et qui n’a assaini les finances de l’Etat.
A force d’essayer ça peut finir par marcher, mais il y a quand même des limites au déficit et à la dette publique.

En comparaison, la situation de la France n’est pas si mauvaise.
La France réduit ses dépenses publiques plus vite que prévu

« Ce qui est réconfortant, c’est la cohérence des chiffres, se félicite le ministre des finances, Michel Sapin. Une diminution de 0,5 point du déficit public, ce n’est quand même pas rien et on obtient ce résultat en baissant de 17 milliards d’euros les impôts sur les entreprises et les ménages, tout en ayant eu à faire face à 7 ou 8 milliards d’économies nécessaires, soit pour financer des dépenses nouvelles, soit pour compenser les effets d’une inflation nulle.

Un taux d’IS de 20 % est effectivement exceptionnel.
Mais pour le comparer avec le taux français, il faut intégrer le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) et autres aides, allègements de charges, etc.
CICE qui pour mémoire avait été accordé en échange de la promesse du patronat de créer massivement des emplois  (jusqu’à 1 000 000). On en n"a pas vu beaucoup …

Hors ligne

 

#48 25/03/2016 13h22 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Banni
Réputation :   17 

B.A.-BA ! Allié à une stabilité fiscale affirmant la confiance des investisseurs à long terme.

M erci d’en donner à tous nos décideurs ainsi qu’à leurs apôtres la preuve indéniable.

Hors ligne

 

#49 25/03/2016 13h35 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Administrateur
Réputation :   1309 

ArnvaldIngofson a écrit :

J’ai l’impression de lire Xavier Timbeau de l’OFCE.

La même rengaine depuis des années. La France, c’est super pour les entreprises, patati, patata. Le taux d’IS est pas si élevé quand on réintègre le CICE, CIR, patati patata.

En attendant :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_chomage-uk-france.gif

Et cela ne prend même pas en compte les magouilles pour sortir les chômeurs français de ces chiffres (emplois aidés bidons, etc.).

C’est juste fou ce déni de la réalité.

Hors ligne

 

#50 25/03/2016 13h38 → Situation économique du Royaume-Uni et avenir du Royaume-Uni (royaume-uni économie)

Membre
Réputation :   225 

Votre montage semble vouloir dire que c’est la diminution de l’IS qui explique la croissance UK. L’étude de l’INSEE que vous donnez en lien merci, semble privilégier d’autres facteurs dont surtout le chômage et la politique de la banque centrale qui a créé un effet de richesse.

L’INSEE n’explique toutefois pas pourquoi le chômage a très fortement baissé chez eux. Peut-être en effet parce que les entreprises ont plus embauché grâce à une taxation inférieure…
De même si le FTSE a mieux performé et créé un effet de richesse c’est peut-être parce que les perspectives de bénéfices étaient meilleures outre manche du fait toujours de la fiscalité…

Ce qui est bien avec les notes de conjonctures de l’INSEE c’est qu’on y décrit toujours très bien ce qui s’est passé mais sans identifier les politiques qui ont permis ces phénomènes. Je ne dis pas que cela est aisé. Mais être que dans le descriptif (ça monte là, ça baisse ici) ce n’est pas non plus très enrichissant, voire utile.
Il faut croire que la boîte à outils française manque quelques outils (ou alors a trop d’outils?) et que si l’on a tout fait contre le chômage (les socialistes en tout cas depuis Mitterrand) il faut peut être changer de paradigme. Fichtre pourquoi ces foutus rosbifs y arrivent, il doit bien y avoir autre chose! Ah oui on va nous dire que leurs services publics sont pitoyables… C’est vrai, mais ils ont moins de chômage…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech