Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/03/2013 21h18 → Pascal9 : présentation (revenus)

Membre
Réputation :   

Bonjour a tous,

Je vais percevoir une somme d’argent  dans environ 2 mois dont le montant sera de 400000 euros

Je suis retraite, non imposable car très petite retraite et pas d’autre revenu. J’ai 65 ans, célibataire pas d’enfant, propriétaire de mon petit appartement.

J’ai un contrat d’assurance vie en euro depuis de longue date, qui représente 140000 euros

Ma question est surtout de savoir quel serait le revenu complémentaire que je peux espérer avec  540000 euros en sachant que je ne veux pas prendre de risque sur le capital ?

merci d’avance

Mots-clés : revenus

Hors ligne

 

#2 17/03/2013 00h06 → Pascal9 : présentation (revenus)

Membre
Réputation :   

Peut-être des réponses pertinentes dans cette discussion : Gagner au Lotto : que faire de 1 MEUR ?

Hors ligne

 

#3 17/03/2013 00h30 → Pascal9 : présentation (revenus)

Modérateur
Réputation :   1084 

Bienvenue pascal9 !

Votre question ("quel revenu je pourrais avoir avec un capital de X, … je ne veux pas prendre de risque sur le capital") est un grand classique. Hélas, la réponse n’est pas aussi simple que vous le voudriez.

En particulier, vous devrez apprendre que :
     - rien n’est "sans aucun risque", car celui qui garanti peut toujours s’avérer incapable d’assumer sa garantie.
     - en général, pour avoir un meilleur rendement il faut assume plus de risques, mais le risque ne se mesure pas forcément facilement.
     - le risque , c’est souvent la survenu d’aléas qu’on avait identifié (donc mesuré +ou- bien) et des aléas qu’on n’avait pas identifié (les mauvaises surprises, les clauses en petit caractère qu’on n’a pas lu, ou pas compris, ou qui n’étaient même pas pas écrits).
Plus vous comprenez comment marche ce dans quoi vous avez placé votre argent, mieux vous saurez évaluer les risques, être conscient du fait qu’ils augmentent ou diminuent, et aussi moins il y aura d’aléas non identifiés, et c’est un peu pour ceci qu’il vaut mieux être impliqué que faire confiance à "une personne de confiance" qui s’occupera généralement moins bien de votre argent qui si c’était le sien. 

Si vous voulez limiter les risques que vous prenez, vous voudrez généralement être sur que la valeur de vos actifs ne baisse jamais, (ou alors très peu), et qu’ils soient disponible à court terme. Ce genre de placement sera très peu rentable, et souvent ne protégera même pas de l’inflation.

Pour ne pas prendre de vrai risque, sur la durée, il faut accepter une certaine dose de risque à court terme, une certaine volatilité (le fait que ça puisse baisser et monter) de la valeur des actifs à court terme, et une certaine perte de liquidité à court terme.

Pour en revenir à votre question, et tenter d’y apporter une réponse concrète, je vous suggérerais de diviser la somme (les 540 k€) en plusieurs parties, et de diversifier les placements de ces parties, pour que la baisse d’une partie soit compensée par la hausse espérée d’une autre, ou au moins limité par la stabilité des autres. Les types de placement possibles (chacun avec ses caractéristiques, avantages, risques, inconvénients, …) peuvent être (en lisant ce forum vous en trouverez sans doute d’autres, et vous aurez des détails sur chacun) :
- liquidités placées sur des livrets (fiscalisés ou pas) ou des CAT
       [revenus: vers 2% net, voire moins;  risque très faible]
- obligations : revenu fixe, remboursement au terme (sauf défaut de l’émetteur) de préférence via des fonds gérés par des pro et dans un environnement fiscalement favorable (assurance-vie par ex.)
      [revenus: vers 2-3% net, certaines années 0% voire -5%, d’autres 10%, risque faible]
- actions : devenir propriétaire d’une fraction d’une entreprise, revenu variable (selon perf de l’entreprise), en direct ou via des fonds gérés par des pro ou via des ETF répliquant des indices -la moyenne de certains marchés-, dans un environnement fiscalement favorable (PEA par ex., assurance-vie,…)
      [revenus: vers 2-5% net, certaines années -10% voire -40%, d’autres +50%, risque significatif]
- immobilier locatif, soit physique soit papier (actions de sociétés investissant dans l’immobilier), de bien à usage pro (bureau, commerces) ou d’habitation
      [revenus: vers 2-5% net, certaines années -5% voire -10%, d’autres +15%, risque moyen]
- rentes viagères (vous "donnez" une somme à un assureur, qui s’engage en échange à vous verser à vie une rente revalorisée.       
      [rente vers 4.5% du capital initial (qui est consommé), revalorisée, risque faible et lié à l’assureur]
      [la rente sera plus élevée si le capital est aliéné quand on est plus vieux]

Dans votre situation, sans besoin de préserver un capital après votre décès, sans projet nécessitant de disposer d’un capital, si vous voulez vous simplifier la vie, une piste serait de consacrer une partie importante (par ex. 300k€, -> 1100€/mois de rente) à une rente viagère (peut-être en la répartissant sur plusieurs produits chez des assureurs différents), et de répartir le reste (par ex. 3x80k€) en liquidités, obligations (fond €uro sur AV), et actions (ETF sur PEA), pour disposer quand même d’un certain capital en cas de besoin (travaux dans votre appartement, changer de voiture, envie d’un grand voyage ou autre chose, financement dépendance, etc.).

Si vous êtes disposé à être plus "actif" dans la gestion de vos actifs, lisez le [url=http://www.devenir-rentier.fr/blog/boutique/devenir-rentier-livre/]livre de l’IH[url](et d’autres livres souvent évoqués sur ce forum)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 17/03/2013 00h48 → Pascal9 : présentation (revenus)

Membre
Réputation :   39 

pascal9 a écrit :

Bonjour a tous,

Je vais percevoir une somme d’argent  dans environ 2 mois dont le montant sera de 400000 euros

Je suis retraite, non imposable car très petite retraite et pas d’autre revenu. J’ai 65 ans, célibataire pas d’enfant, propriétaire de mon petit appartement.

J’ai un contrat d’assurance vie en euro depuis de longue date, qui représente 140000 euros

Ma question est surtout de savoir quel serait le revenu complémentaire que je peux espérer avec  540000 euros en sachant que je ne veux pas prendre de risque sur le capital ?

merci d’avance

pourquoi vouloir préserver le capital?
qu’y aurait-il de choquant à puiser dedans petit à petit sur les 30 prochaines années?


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#5 17/03/2013 15h29 → Pascal9 : présentation (revenus)

Membre
Réputation :   

GoodbyLenine Bonjour,

J’ai lu avec beaucoup d’attention votre réponse et je vous en remercie.

Il me semble que vous optez pour un placement sur une ou plusieurs assurance vie  car pas trop de risque et moins de tracassement,soucis et autres. A cause de revenu trop faible , retraite insuffisante,votre conseil me paraît très reflechit.

Vous prenez en exemple que 300k peuvent rapporter 1100 euros par mois. Suis étonne de ce rendement car après avoir jeté un œil  sur le net, en cas de rente viagere sur une assurance vie a 65 ans , le taux rémunérateur de rendement annuel avant prélèvements sociaux et avant participations aux bénéfices serait de 4%.   Il est fort probable que j’ai du mal interpréter car les placements c’est pas trop mon domaine.

J’ai entendu parler de placements sur des scpi de rendement, je ne sais si cela est valable dans mon cas.

Je m’interroge sur la possibilité de toucher 21600 euros annuellement  revalorisé dans le temps en plaçant ses 540000 euros soit 4% de rendement

Merci

Dernière modification par pascal9 (17/03/2013 15h37)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech