Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 19/03/2013 23h29 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   96 

il n’y a pas d’impôt pour dividendes en Chypre.

Le taux normal de l’impôt sur les sociétés pour les entreprises qui sont immatriculées à Chypre est de 10%, l’un des plus bas d’Europe.

Il ya aussi des services et des biens auxquels un taux zéro de TVA est appliqué.

Hors ligne

 

#102 19/03/2013 23h36 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   166 

Pas d’impôts pour divs s’ils sont payés à une société. S’ils sont payés en Fr par exemple il y en a.

Comme je l’avais mentionné plus haut sur cette file, si Chypre est un paradis fiscal alors la France aussi.

Hors ligne

 

#103 19/03/2013 23h37 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

Roudoudou
Le probleme de Chypre ne vient pas de leur impot a 10% seulement mais de ce que les banques ont achete les obligs grecques d’apres les lectures!
Il y a zero gain de capital en Belgique…et on pourrait trouver bien d’autres divergences d’avec la fiscalite francaise…juste a cote…

Merci Crosby pour cette mise au point

Dernière modification par sissi (19/03/2013 23h39)

Hors ligne

 

#104 19/03/2013 23h40 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   22 

sissi a écrit :

Il me semble inquietant qu’on "dicte" a un pays dans la zone euro d’aller confisquer directement dans les depots des particuliers - et sans respecter la regle des 100k

Ils la respectent : ils envisagent une taxe qui évite d’avoir à la mettre en oeuvre. Le prérequis de cette garantie, c’est la faillite de la banque, et ils se posent la question de savoir si éviter de recourir à la solution de la faillite bancaire n’est pas globalement mieux. Ce n’est pas parce qu’il existe une solutionde dernier recours (faillite du système bancaire et mise en oeuvre de la garantie des dépôts) qu’il faut privilégier la piste du dernier recours…

L’amputation est le dernier recours en cas de gangrène : ce n’est quand même pas le remède qu’on utilise en premier en cas d’infection.

Ce qui ressort dans les interviews TV americaines aujourd’hui , special Cyprus edition aux USA, c’est le "breach" d’une regle de l’eurozone (100k) et ses consequences, le non-respect de la souverainete d’un etat…

Ils n’ont probablement pas compris les modalités de la garantie des dépôts en cas de faillite bancaire, et la confondent avec une sorte de garantie de droit divin d’avoir toujours 100 k€ protégé quelles que soient les circonstances. De même, s’ils disent que cela ne respecte pas la souveraineté d’un état, c’est qu’ils n’ont pas compris le concept de souveraineté. La souveraineté chypriote est respectée : ils ont le choix de dire non et de se démerder autrement pour trouver leurs 15 milliards manquants. Et cela respecte la souveraineté allemande, qui ne veut pas remettre au pot sans contrepartie. Pourquoi les Américains refusent-ils soudainement aux Allemands le droit de s’écrier à leur tour : "Pas de taxation sans représentation ?" et de demander d’avoir leur mot à dire avant de banquer 10 milliards ? Lorsque deux souverains discutent, il faut bien qu’ils transigent. Et quand un souverain a besoin de demander une fois son PIB à un autre, il faut qu’il s’attende à ce qu’il y ait des négociations…

Aux USA il y a un respect pour le capital et les droits de l’individu qui semblent se perdre ailleurs…me dites-vous??
.

Disons qu’il y a un discours qui vante le respect pour le capital et les droits de l’individu avant ceux de l’Etat. Mais bien évidemment, lorsque la crise arrive, ils confisquent l’or (ou pratiquent la torture) en faisant passer ce qu’ils définissent comme l’intérêt général avant toute autre considération, comme tous les Etats sur Terre. Ils l’ont fait, Chypre le fait à son tour : rien de bien nouveau sous le soleil. La différence, c’est que Chypre est plus proche de nous temporellement, donc paraît plus frappant.

Dernière modification par Hermann (19/03/2013 23h55)

Hors ligne

 

#105 20/03/2013 00h04 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

Hermann
Vous m’avez fait rire avec vos analogies a la chirurgie…
But I beg to differ

On verra bien la suite…

Mais s’il y a une chose qu’on peut vraiment apprecier en Amerique c’est qu’il n’y a pas dans la mentalite de cette jalousie/ressentiment/envie envers celui qui a reussi - qui est si commune en France et ca a l’air d’empirer encore…

Dernière modification par sissi (20/03/2013 00h05)

Hors ligne

 

#106 20/03/2013 00h04 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   96 

crosby a écrit :

Pas d’impôts pour divs s’ils sont payés à une société. S’ils sont payés en Fr par exemple il y en a.

Comme je l’avais mentionné plus haut sur cette file, si Chypre est un paradis fiscal alors la France aussi.

Crosby, je suis bien d’accord qu’il y a des impôts à Chypre, mais est ce vraiment raisonnable de comparer Chypre et la France et ses taux de prélèvements obligatoires les plus élevés d’Europe ? (>46%)

Sissi, Je suis également ok, le principal problème est surtout les obligations Grecques. Mais ce que je dis c’est juste qu’ils vont devoir trouver l’argent d’une façon ou d’une autre, je critique la méthode sur la forme mais absolument pas sur le fond.

A titre personnel, et en tant que gérant d’actifs, je vois cet événement comme une opportunité de rentrer sur le marché action plutôt qu’une catastrophe en zone euro.

Hors ligne

 

#107 20/03/2013 00h10 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

crosby a écrit :

LeZig a écrit :

J’ai du mal à comprendre que mes impôts vont augmenter pour aider des états dont le seul but est l’évasion fiscal ! (Irlande, Chypre)

Sur quelle analyse est-ce-que vous basez cet énoncé ?
Le taux d’IS ?
Mais en France, il est encore plus bas dans toutes les ZFU. Et pour les petites sociétés il est comparable au taux irlandais ou chypriote (15% vs 12.5% ou 10%). Et pour les fonds d’investissement, il est plus élevé à Chypre qu’en Irlande ou en France (10% vs 0% et 0%).

merci pour ces precisions, Crosby

Hors ligne

 

#108 20/03/2013 00h30 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Modérateur
Réputation :   1081 

sissi a écrit :

Il me semble inquietant qu’on "dicte" a un pays dans la zone euro d’aller confisquer directement dans les depots des particuliers - et sans respecter la regle des 100k

Ce qui ressort dans les interviews TV americaines aujourd’hui , special Cyprus edition aux USA, c’est le "breach" d’une regle de l’eurozone (100k) et ses consequences, le non-respect de la souverainete d’un etat…

Aux USA il y a un respect pour le capital et les droits de l’individu qui semblent se perdre ailleurs…me dites-vous??

Votre argument me derange…on pourrait dire ca de Malte, du Lux, d’Andorre, Monaco…

Je ne comprend pas ce que vous écrivez sissi :  Est-ce que proposer de prêter/donner 10 Mds€  à un Etat (souverain) sous réserve qu’il trouve lui même 6 Mds€ d’une manière qu’il peut choisir et faire approuver par son parlement, c’est "dicter" ?

Ni les Etats-Unis, ni Malte, ni Lux (ni Andorre, ni Monaco) ne demande qu’on leur prête/donne l’équivalent de leur PIB annuel sous qqs jours sous peine de voir la majorité de leurs banques avoir un gros souci, en espérant qu’une bonne âme les leur donne sans demander un minimum d’effort en échange (dont le demandeur peut choisir les modalités détaillées).

Quel droit individuel Européen a été perdu ? Et si des individus estiment en avoir perdu un, les recours habituels au niveau juridique existent tous toujours, non ? Exactement comme aux USA, sauf que les différentes cours concernées ne portent pas le même nom (et qu’on néglige quelques exceptions ponctuelles, qui n’existent sans doute pas qu’à Guantanamo, et dont chacun peut penser ce qu’il veut). 

Un parlement qui préfère tergiverser, jour après jour (le "problème" ne date pas de vendredi soir, mais semble là depuis des mois/années, et être bien connu des parlementaires locaux. Il a déjà fait l’objet d’articles dans la presse internationale il y a plus d’un an), et semble renoncer à par exemple lever un impôt de 6.5% sur certains actifs de ses citoyens, en espérant trouver un gentil donateur ou une autre solution (on lui souhaite de réussir), et en risquant que la situation empire beaucoup (pour ses citoyens principalement), prend une sacré responsabilité…. Mais c’est sa prérogative, et seul son peuple (ou une armée étrangère, pas à l’ordre du jour) pourrait lui "dicter" quelque chose.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#109 20/03/2013 01h00 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

Vous avez pris mon texte hors contexte: vous avez oublie de citer  a quel post je repondais directement soit celui de roudoudou:

"Chypre ca pese moins que Total, ca n’est pas systemique, c’est un refuge pour capitaux"

Ce sur quoi je lui ai ecrit que son argument …Chypre n’est qu’un refuge pour capitaux" me derangeait…

Evidemment les autres tres petits pays comme Andorre n’ont pas besoin d’aide…leurs banques sont renflouees par tous les gens qui fuient les impots de leur pays et en plus leurs succursales sont installees en plein Luxembourg - entre autres!

Mais on ne pointe pas du doigt Andorre …Malte non plus qui echappe au prejuge mais est un centre "financier" aussi …avec de la Vat reduite pour tous les bateaux de plaisance qui s’y enregistrent…et un  plan pour retraites avec impots de 15% seulement…

Et je pourrais continuer…

Ce qui m’enerve c’est les idees preconcues qui circulent …Et a force de lire et d’ecouter les experts en direct…il aurait du y avoir une aide a Chypre quand les obligs de la Grece ont ete devaluees…

GBL quant au reste de vos arguments…j’admire votre niveau de francais - le mien fait pitie- mais je me dois de vous repondre poliment "I beg to differ"…et je repete c’est une saisie/confiscation qui a comme seule "grace" que chacun en eurozone a ete prevenu …

D’ailleurs ca a deja ete dit/ecrit : suffirait d’un 15% de saisie de tous les financial assetts des individus en Italie , style Chypre, pour ramener la dette a un niveau " normal"

Dernière modification par sissi (20/03/2013 01h18)

Hors ligne

 

#110 20/03/2013 01h14 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   96 

Pourquoi il y aurait du avoir une aide a Chypre ? (Avec mes impots)

Soyez sure que je serai logique et que je pointe tous les pays semblables a Chypre. On devrait laisser le pays faire defaut et encaisser les pertes, ca couterait moins cher…

Dernière modification par roudoudou (20/03/2013 01h16)

Hors ligne

 

#111 20/03/2013 01h23 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

Roudoudou

D’abord de ce que j’ai lu…Chypre a contribue au sauvetage des autres pays aussi. Et tous les "chefs" savaient que leurs banques avaient majoritairement des obligs grecques en portefeuille, leur voisin auquel ils sont rattaches …versus Chypre Nord et la Turquie….assez comprehensible quand on lit l’histoire du pays.

D’autre part il aurait peut etre fallu etre plus prudent avant d’integrer un pays en zone euro…pire exemple la Grece avec ses comptes truques par MS

En fait je ne sais pas si la Chypre n’aurait pas du rester en dehors…On voit bien que la Turquie avec son 4% et plus de croissance se debrouille tres tres bien en dehors de la zone euro!!

Alors faut plutot blamer - si on doit blamer- ceux qui ont pris ces decisions a la legere il y a pas mal de temps…

Dernier point: relisez les posts de Crosby …il semble que la France offre des avantages a certains aussi au niveau fiscal…

PS etes vous sur que ca couterait moins cher ?

Dernière modification par sissi (20/03/2013 01h33)

Hors ligne

 

#112 20/03/2013 01h34 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Modérateur
Réputation :   1081 

Pour ma part, je veux bien que mes impôts servent à renflouer un autre pays,
…. sous réserve que ça améliore vraiment [*] la situation à long terme de ce pays (c’est à dire que des mesures évitant qu’il n’y ait besoin de renflouer éternellement soient prises) et que ce pays fasse aussi une partie de l’effort (à défaut, j’aurais peine à croire qu’une simple "assistance" améliorera seule la situation).

Ces conditions permettent de m’assurer que cet argent sera vraiment utile (et non perdu en vain).

Je pense même que ça sera bien souvent aussi  à mon avantage aussi, à long terme.   
Mais c’est peut-être naïf.

[*] on ne le sais pas avec certitude à l’avance, et parfois ça va "louper", mais il faut au moins que le plan d’ensemble aille dans cette direction et soit raisonnablement convaincant.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#113 20/03/2013 01h57 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   22 

sissi a écrit :

Roudoudou

D’abord de ce que j’ai lu…Chypre a contribue au sauvetage des autres pays aussi. Et tous les "chefs" savaient que leurs banques avaient majoritairement des obligs grecques en portefeuille, leur voisin auquel ils sont rattaches …versus Chypre Nord et la Turquie….assez comprehensible quand on lit l’histoire du pays.

Des obligations grecques extrêmement lucratives. Relisez cet article du New York Times (histoire de ne pas citer que ZeroHedge), qui discutait il y a deux mois du plan de taxation des dépôts dans le cadre du renflouement des banques chypriotes (personne ne peut vraiment dire que c’est surprenant, du coup, vu que c’était évoqué dans des journaux grand public…)

Log In - The New York Times

People in favor of forcing depositors to share the cost of the bailout make this argument: It was an unusually high, $14.4 billion spike in Cypriot bank deposits in 2010 — as much as half of it from Russia — that prompted the banks to make the bad lending decisions that led to their collapse. The banks put much of the money into Greek government bonds, only to absorb big losses when those bonds were restructured last year.

Mettons de côté le fait que ce soit de l’argent russe : placer massivement dans la dette grecque en 2010, c’est quand même une activité particulièrement spéculative (le spread était déjà élevé)… Si la Grèce avait honoré sa dette, les banques chypriotes n’auraient eu aucun problème et auraient pu continuer à servir les taux élevés de rémunération des dépôts qui les caractérisent (3,7% au dessus de ce que font les banques françaises, d’après la comparaisons des statistiques des banques centrales française et chypriote).

Toujours dans le New-York Times :

Log In - The New York Times

y the way, if you’re wondering why investors left so much money in troubled Cypriot banks, here’s a trivia question: Would you have been better off leaving your money in a bank in the United States or in Cyprus over the last five years?

The answer: You would have been better off in Cyprus, even after the bailout, when your money was “confiscated.” If you had 100,000 euros in a Cypriot bank account over the last five years, where the interest rate has averaged about 5 percent, you would have about 127,600 euros today. Even after the bailout, which would require you to give up 10 percent of your deposit — 12,760 euros — you would be left with 114,840 euros. The American bank? The $100,000 you deposited at Bank of America five years ago is about $105,100, at the going rate of about 1 percent interest a year.

Lorsque des banques pratiquent une activité aussi spéculative, le régulateur est sensé intervenir. Evidemment, à Chypre, le régulateur est notoirement laxiste et n’a rien fait pour empêcher cela. Et je dirais même que la population, très contente de bénéficier de rendements attractifs, n’a pas beaucoup fait pression sur ses représentants pour qu’il encadre l’activité d’investissement.

Lorsque les banques sont confrontés à la réalisation du risque (la répudiation partielle de la dette grecque), risque pour lequel elles étaient rémunérés par des taux plus attractifs que les emprunts allemands), elles essayent de demander l’aide de l’état chypriote.

Alors, on peut toujours discuter des points de détail de la fiscalité française et de la fiscalité chypriote. Toujours est-il que la fiscalité chypriote n’a pas permis à cet état de constituer de quoi faire face aux besoins de recapitalisation de son secteur bancaire. Il n’est pas question de comparer les taux, simplement de se dire que si le moindre souci dans la politique de gestion du risque des banques du pays aboutit à un besoin de recapitalisation égal à 100% du PIB, c’est probablement qu’il fallait soit taxer et se constituer un matelas de liquidités pour le cas où, soit interdire (et réguler le secteur financier pour que les risques soient davantage contenus).

Alors faut plutot blamer - si on doit blamer- ceux qui ont pris ces decisions a la legere il y a pas mal de temps…

Le peuple chypriote ? On ne le blâme pas, il n’est pas question de moralité ici. Seulement, il a 15 milliards d’euros à trouver. Il aurait dû les prélever progressivement, les années passées, à hauteur mettons de 2 milliards par an depuis 7 ans. Il ne l’a pas fait. Il peut les trouver en taxant de 15 milliards d’un coup. Ce sont deux méthodes qui se valent. Mais c’est sûr que la deuxième nécessite de bloquer les dépôts pour éviter qu’ils ne s’évaporent avant qu’ils ne soient taxés.

Soit trouver un juste milieu et négocier l’obtention d’une aide de ses voisins, soit le secteur bancaire faire faillite et se contenter d’exercer sa garantie des dépôts (dans ou hors de l’euro). Deux scénarios dont on peine à croire qu’ils soient meilleurs que la fiscalité accrue pour le peuple chypriote.

@GBL

Quel droit individuel Européen a été perdu ? Et si des individus estiment en avoir perdu un, les recours habituels au niveau juridique existent tous toujours, non ?

Généralement, l’argument retenu est que le droit de propriété fait obstacle à la fiscalité, et que soit le droit de propriété aurait été perdu à Chypre, soit le droit individuel à consentir à l’impôt (au lieu d’accepter la décision souveraine populaire comme s’imposant à tous). C’est assez nébuleux, je vous l’accorde… Les plus furieux détracteurs de la mesure parlent également de violations de la constitution (sans jamais préciser clairement quel article) et de la souveraineté (alors qu’ils viennent de voter, ce qui illustre bien que leur souveraineté est entièrement respectée…) Nébuleux, je vous dis…

Enfin, on assiste également à des associations simplistes du type (toujours dans le New York Times, qui est à l’honneur puisqu’on parle beaucoup de réactions de la presse américaine…)

Log In - The New York Times

“Today, Germany is engaging in Nazism again, not with the weapon of force, but with money,” said a pensioner, Dimitris, 67, who would give only his first name.

Apparemment, l’homme de la rue trouve qu’il est judicieux de traiter de nazi le groupe de gens à qui on demande une année de PIB parce qu’il conditionne cela à un apport personnel d’un tiers du montant total de l’opération ?

Les réactions de ce type sont essentiellement faite par des gens qui n’ont probablement pas idée des conséquences qu’auraient la faillite des banques chypriotes : d’ailleurs, il ne refuse pas seulement de donner son nom, il refuse aussi de donner sa solution au besoin de financement de 15 milliards.

Ceci dit, je ne le blâme pas non plus. C’est normal d’être en colère dans sa situation, et de ne pas garder de raisonnement lucide face à un impôt imprévu. Et ce d’autant plus qu’il ne pouvait pas se douter que les banques prenaient des risques avec ses dépôts. D’où la nécessité de protéger les plus petits déposants, ceux qui n’avaient pas forcément assez pour s’intéresser à leur patrimoine, et donc comprendre le risque de ces dépôts dans les banques chypriotes dont la situation était particulière…

Dernière modification par Hermann (20/03/2013 02h52)

Hors ligne

 

#114 20/03/2013 07h25 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

Un plan B elabore par Lee Buchheit et Mitu Gulati de Duke University et donne au gouvt de Chypre

Buchheit est le "grand-pere" de la restructuration des dettes souveraines…Il preconise de :
- ne pas toucher ceux qui ont 100k ou moins
- pour ceux qui ont plus de 100k: prolonger le depot a 5 ans minimum ou 10 ans (garanti par les revenus futurs du gaz)
- pour les obligations, pareil: rallonger la duree de 5ans pour donner le temps a la Chypre de se resaisir, mais pas de "haircut"

A much better alternative for Cyprus

Walking Back from Cyprus by Lee C. Buchheit, G. Mitu Gulati :: SSRN ou sont discutes les objections possibles

Ceci a ete poste sur le forum allemand message 701, 702 et 703

Bondboard ***vorher wissen - wie man handelt***

Lune trouve que c’est une bonne solution.
Mais comme ecrit Alois "cette solution ne correspond pas au but recherche de Schauble de detruire le modele d’affaires chypriote"!

A suivre

Dernière modification par sissi (20/03/2013 07h52)

Hors ligne

 

#115 20/03/2013 09h29 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   96 

@Sissi : Je ne comprends pas vos remarques sur la forme (je les comprends sur le fond)

Sur l’analyse de la mesure :

Chypre c’est :

- Un secteur bancaire qui pèse 7x le PIB
- Une exposition bancaire à la Grece a 250% du PIB
- Une dette de 86% du PIB

Le besoin c’est de recapitaliser le secteur bancaire de 60% du PIB (vs 30% pour la Grece et 40 pour l’Irelande).

En tant que contribuable européen, il n’est pas acceptable de prêter a fonds perdus a un pays comme Chypre, sans solution "bis" autre qu’un prêt classique (qui aurait fait exploser l’endettement), l’argent du prêt aurait été perdu. Et dans ce cas on rentre dans le cas [*] de GoodByeLenine ou cela ne sert a rien d’ajouter de la dette à un endettement déjà insupportable.

D’autre part, je ne comprends pas également que vous défendiez Chypre en ce qui concerne l’argent sale, il est établi que c’est un refuge pour capitaux (qui sont souvent douteux, pour les actifs Russes).

Je le dis encore, sur la forme une taxe pareille, l’annonce, la communication, c’est très mauvais.
Sur le fond, je ne vois pas en quoi cela est choquant, et les cris d’orfraie que j’ai pu voir sur ce fil m’ont surpris.

Sur l’impact :

Chypre = 0.2% du PIB de la ZE (10% de l’économie Grecque)

Le seul risque (déjà matérialisé en partie) que j’entrevois, c’est une éventuelle accentuation du Bank Run dans les pays du "sud" de la zone Euro.

Si cet épisode ne s’enlise pas on devrait repartir de l’avant (et c’est dans l’intérêt de tous).

PS = sur votre remarque sur la fiscalité en France, ne vous méprenez pas si on réunit toutes les taxes, elle est très élevée et hormis quelques dispositifs fiscaux (en train de sauter un à un) accessibles aux initiés, les impôts y sont très élevés (je vous disais PL > 46% ce qui est énorme)

Dernière modification par roudoudou (20/03/2013 09h30)

Hors ligne

 

#116 20/03/2013 09h44 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   421 

Le problème de Chypre c’est la mafia Russe… Je suis sur que les députés se foutent bien pas mal des petits épargnants mais ont recu des petits cadeaux ou de grosses menaces avant de voter…

La Russie va promettre n’importe quoi le temps de retirer leurs capitaux. L’effet va etre dévastateur et il me semble impossible que les pays du Nord renflouent ca.

Je ne voie pas d’autre issue que la sortie de l’Euro pour Chypre.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#117 20/03/2013 10h12 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   96 

@bifudus : tout à fait , quand on voit, en France que le ministre du Budget est soupçonné fortement d’évasion fiscale, je n’ose même pas imaginer ce qu’il en est du parlement Chypriote…

Hors ligne

 

#118 20/03/2013 13h01 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   22 

Ils ont annoncé qu’ils avaient des plans B et C, mais pour l’instant, on n’en voit pas la queue d’un.

Surtout si comme le rapporte le Guardian, leur plan ressemble à ça :

Marios Mavrides, an MP and former finance minister, raised the prospect of Cyprus becoming the first to leave the euro. He told BBC2’s Newsnight: "If we cannot come up with the €5.8bn in a few days then I think we will go to the Cyprus pound. That will be the end of Cyprus in the eurozone. We’re going to exhaust all other possibilities, but what can we do? If we have no other solution we cannot leave the people without money."

En fait, si, ils ont une autre solution : lever 5,8 milliards d’impôt, suivant des modalités de leur choix (ils en ont rejeté une récemment). A eux de déterminer si imprimer 5,8 milliards appauvrira moins leurs citoyens que de payer cet impôt pour recapitaliser leurs banques aventuristes. Personnellement, je trouve qu’ils ont plus à y perdre, mais nous n’avons pas tous les éléments pour juger, et si c’est leur pari… C’est leur droit de le tenter (car le plan de sauvetage européen se caractérise par le plus grand respect de la démocratie et de la souveraineté chypriote).

"We have some ideas. We are thinking of nationalising the pension funds and provident funds of the state employees," Mavrides said. "That is about €2bn-€3bn, and we do have some other ideas which will come up in the next few days."

C’est sûr, plutôt que de taxer les dépôts bancaires, utiliser l’argent des assurance retraite est une possibilité. Mais est-ce que c’est vraiment une autre idée que la précédente ? C’est aussi faire un impôt exceptionnel, sauf qu’au lieu de frapper les déposants, il frappe exclusivement les travailleurs.

A moins qu’il ne parle pas des fonds en eux même mais des fonds qui les gèrent. Un peu comme si on nationalisait Axa par l’impôt pour le revendre dans la foulée et lever l’argent nécessaire. Possible, mais ça risque de faire hurler, je pense pas que c’est ce qu’il a en tête.

Dernière modification par Hermann (20/03/2013 13h04)

Hors ligne

 

#119 20/03/2013 16h47 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Modérateur
Réputation :   1081 

Qui peux escompter qu’en sortant de la zone €uro, il y ait beaucoup de détenteurs (petits ou gros) de cash sur un compte bancaire à Chypre qui y perdent moins qu’avec un prélèvement de 10% sur ce cash (sous 8 jours, comme à moyen terme) ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#120 20/03/2013 18h48 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

Le pari des hedge funds…et une analyse interessante

Hedge funds to reap rewards on Cyprus default bet | Capital City | IFRe

"Germany, Finland and the Netherlands - several market sources said - used this to attack the tax haven, which experts say Cyprus has become."

Le fond FESF a emis (ajoute) aujourd’hui 1 m d’obligs 3% 2016, garanti encore par Chypre

Version google traducteur pas trop bonne, je vous ai mis le lien vers l’original
Update: EFSF taps Cyprus-backed bond to complete Q1 funding | Capital City | IFRe

20 Mars 2013 | Par John Geddie 

Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a dépassé son objectif de 16,5 Mds € de financement Q1 mercredi, avec ce qui s’annonce dernière prise de l’émetteur d’une obligation de l’encours garanti par Chypre.

Le fonds de sauvetage de l’euro, Aa1/AA nominale + / AAA, a augmenté sa 3 Md € à 3% Mars 2016 par 1 Md € au moyen d’un robinet syndiqué, en prenant son financement total pour l’année à ce jour à 17 milliards €.

Cependant, avec Chypre sur le point d’accepter un plan de sauvetage, l’île méditerranéenne devrait bientôt sortir en tant que garant des titres de créance FESF, ce qui empêcherait le fonds de sauvetage de puiser ces obligations dans l’avenir.

Environ 3 Md € de financement du FESF a été soulevé par les robinets en 2013, avec 41 milliards € qui restait à faire pour le reste de l’année.

Plus tôt cette semaine, les banquiers sont restés sceptiques que FESF serait émettre de nouveaux emprunts cette semaine étant donné que les termes définitifs de sauvetage Chypre n’ont pas encore été approuvé et l’incertitude que cela causait sur le marché. FESF avait toutefois déjà été signalée cette semaine dans une fenêtre d’émission possible.

Quand l’affaire a émergé, mercredi matin, les banques chefs de file, les investisseurs n’avaient rien à craindre d’acheter un lien partiel garanti par Chypre, ajoutant qu’il serait toujours honorer ses obligations de dette des obligations émises jusqu’à ce qu’il quitte en tant que garant.

«La structure de crédit des obligations existantes ne changerait pas si Chypre est sorti, donc cette éventualité ne déclencherait pas une option de vente sur ces nouvelles obligations", a déclaré un responsable de syndicat sur le marché.

À l’heure actuelle, Chypre est sur le crochet pour un maximum de 1,5 Md € en engagements de garantie de dette émis par le FESF, les mondes éloignés des € 211bn commises par l’Allemagne.

Si Chypre choisit de sortir, sa part des engagements seraient redistribuées entre les autres actionnaires FESF, comme ce fut le cas lors de la Grèce, le Portugal et l’Irlande inscrits à des programmes de sauvetage.

Intérêts Muted

Barclays, Morgan Stanley et UniCredit a publié les nouvelles obligations à mid-swap moins 5bp, une ombre plus large que celui où les obligations en circulation ont été enchérir sur Tradeweb lorsque les détails de prix finaux ont été mis sur le marché.

L’obligation a été initialement émis à la fin de Février dans des conditions de marché volatiles suite d’une élection non concluante italienne, qui apaisé la demande des investisseurs.

FESF n’a pu imprimer 3 milliards € du papier de trois ans, considéré comme une maturité défensive sur les marchés financiers, ce qui a été vu par certains observateurs comme un mauvais résultat.

Par comparaison, au début de 2013, FESF avait émis grassement sursouscrite 6 milliards € et 5 Mds € 7yr 5ans obligations de référence.

Dernière modification par sissi (20/03/2013 19h07)

Hors ligne

 

#121 20/03/2013 19h00 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Administrateur
Réputation :   1307 

Hypnoss a écrit :

Enfin, je n’oublie pas les chypriotes IH.

Un témoignage : «Moi, Christos Theodoulou, 35 ans, épargnant chypriote»

Tribune de Genève – Monsieur Theodoulou, comment réagissent les Chypriotes depuis samedi?

Christos Theodoulou – Samedi matin, les gens étaient paniqués. Dès l’ouverture des banques, ils se sont précipités. Ils ne s’attendaient pas à ça, le gouvernement avait promis l’inverse. Il y avait la queue devant les banques. Mais les banques sont restées fermées samedi, hier dimanche et aujourd’hui encore car c’est férié. Dès samedi, il y avait une affichette indiquant «la fermeture exceptionnelle». La banque centrale de Chypre a donné directement l’ordre de fermeture aux banques commerciales. On suppose que le gouvernement essaie de gagner du temps.

Personne n’a pu retirer de l’argent?

Les premiers arrivés ont retiré tout l’argent possible et très vite, sur tous les bancomats de l’île, il y a eu une affichette indiquant qu’il n’y avait pas d’argent disponible. Les bancomats étaient vidés. Je n’ai pas même pu utiliser mon système de e-banking, tout est grisé. Impossible de faire le moindre transfert, d’accéder à quoique ce soit. Tout est bloqué. Absolument tout.

Et bien évidemment :

La décision n’est pas encore tout à fait avalisée. La Banque centrale européenne a ouvert la porte, ce lundi, à des amendements qui permettraient d’assouplir le plan prévu.

Le mal est fait! Même si cette décision n’était finalement pas approuvée, le mal psychologique est là. On s’attend donc à une levée massive d’argent de Chypre vers l’étranger.

Hors ligne

 

#122 20/03/2013 19h25 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   245 

Le mal est fait…meme Commerzbank le dit:

Wall Street clôture à l’équilibre …
New York a consolidé prudemment dans l’attente du résultat du vote du Parlement chypriote…
La surprise fut que le projet de taxation des dépôts bancaires n’a recueilli strictement aucun suffrage…
La bonne nouvelle qui a fait remonter Wall Street en flèche vers 20H14, c’est l’annonce de la BCE qui va fournir à Chypre toutes les liquidités nécessaires pour éviter un défaut de paiement dans l’attente qu’un nouveau plan de sauvetage soit mis sur pied.
Mais il ne faut pas se voiler la face, il n’existe pas de solution miracle et aucune volonté des allemands ou du FMI de renflouer l’île ou de venir en aide aux banques locales : le problème chypriote demeure donc entier…
sans compter le très mauvais signal envoyé aux épargnants, non seulement chypriotes mais de tous les pays fortement endettés d’Europe du Sud.
Les cambistes ne s’y trompent pas puisque l’Euro est rapidement retombé vers 1,2880$ après avoir effectué une brève incursion vers 1,2925 (aux environs de 20H15).
Mais Chypre c’est loin de Wall Street et la population totale de l’île représente à peine celle d’un quartier de Manhattan… et ses besoins en capitaux (6MdsE) équivalent à ce que la FED déverse en 48H dans le système financier américain via son ’QE-3’.

Dernière modification par sissi (20/03/2013 19h25)

Hors ligne

 

#123 20/03/2013 19h37 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   22 

InvestisseurHeureux a écrit :

Le mal est fait! Même si cette décision n’était finalement pas approuvée, le mal psychologique est là. On s’attend donc à une levée massive d’argent de Chypre vers l’étranger.

Il est effectivement probable qu’il y ait des mesures de contrôle des flux de capitaux qui soient mises en place, comme c’est généralement le cas dans ces circonstances. La mesure a beaucoup la cote dans les pays émergents, où elle avait produit des effets jugés positifs dans les pays asiatiques durant la crise de 1997 (Malaisie, Inde). Singapour, dans l’autre sens, évoquait leur mise en oeuvre pour lutter contre l’arrivée massive de capitaux susceptible de déstabiliser son économie pas plus tard qu’en 2010.

EU Said to Discuss Cyprus Capital Controls, Longer Bank Holiday - Bloomberg Business

La mesure avait aussi été suggérée par le FMI à l’Islande lors de sa crise bancaire.

European policy makers are in Cyprus discussing further capital controls and the extension of a bank holiday through to the end of the week, said a European official familiar with the talks.

Même si la fuite de l’ensemble des dépôts ne changerait pas grand chose à la situation des banques chypriotes en cas d’acceptation du plan européen (la BCE lui garantissant les liquidités nécessaires), tout plan alternatif est effectivement confronté à ce risque (hormis bien sûr la sortie du système européen, ce qui permettrait à la banque centrale chypriote de remplir ce rôle). Les banques devraient certainement réduire progressivement leurs encours à mesure de l’arrivée à échéance des prêts (un peu à la façon dont le CIF est géré en France).

Plusieurs idées ont circulé aujourd’hui (recapitalisation des banques par des fonds russes, par exemple) mais elles ne pourraient pas suffire en cas de fuite des capitaux. Finalement, la menace les contraint un peu plus et les oriente davantage vers une solution impliquant l’assistance d’une banque centrale.

Dernière modification par Hermann (20/03/2013 20h07)

Hors ligne

 

#124 21/03/2013 13h26 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   28 

Bon, info BFM business, à priori Chypre abandionne la taxe sur les depots……que de bruits et de dégats pour rien.
Notre grand leader abandonne la taxe à 75%….que de bruits et de dégats pour rien…..

Incroyable, bloquer l’economie d’un pays femer les banques pendant 5 jours…sans compter les degats futurs sur la confiance. Ou pour le cas de la France, faire fuir les fortunes/talents, démotiver les entreprenneurs et finalement benh non…c’etait une blague.

somme nous dirigés par des touristes ?

Dernière modification par mercators (21/03/2013 13h42)

Hors ligne

 

#125 21/03/2013 13h33 → Saisie de 6,75%-10% des dépôts à Chypre ordonnée par l'UE... (confiscation depots ou creances, disjsselbloem, sauvetage chypre, sns)

Membre
Réputation :   57 

Nous ne sommes pas dirigés par des touristes. En général, les touristes payent pour venir. Ici, nous payons pour qu’ils viennent…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech