Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 02/01/2011 21h11 → Débutant en assurance-vie

Membre
Réputation :   

Je compte ouvrir un contrat d’assurance vie d’ici quelques mois et j’aimerais avoir des informations pour pouvoir choisir au mieux le contrat.

D’après le livre devenir rentier en 10 ans smile, j’ai compris qu’il faut réduire au maximum les frais d’entrées et de gestions.

Ce que je recherche dans mon contrat d’AV c’est d’avoir des obligations (pour les actions, je ferais avec mon PEA), cela implique fond en euros.
Néanmoins, les assureurs banquiers propose t’il des contrats en purement obligations?
De plus, j’ai lu que pour l’imposition, les fonds en euros était imposé chaque année alors que pour les unités de compte c’est seulement au rachat. D’un point de vu fiscal, si l’imposition se fait sur les mêmes bases de calcul, il vaut donc mieux (je pense) avoir un fond en unité de compte.
Une question, me viens donc, est il coutume que le client choisisse la répartition et donc est il possible de faire 99% d’obligations et 1% d’actions (je pense que je rêve mais bon qui ne tente rien n’a rien smile?

De plus, les rendements à 4% sont il assurée? Ou est-ce une performance du passé, et donc une estimation pour le futur.
Ces 4% ou + ou -, sont ils renégocier chaque années?
Prendre date compte comme pour un PEA est il important ou cela est inutile pour une AV?

Merci, pour votre temps passé pour me lire et me répondre a mes questions qui sont relativement basique, je pense!

Hors ligne

 

#2 02/01/2011 23h38 → Débutant en assurance-vie

Modérateur
Réputation :   1083 

Je te conseille de te documenter + sur les contrats d’assurance-vie, car tu sembles bien "novice"….
Quelques réponses à tes questions :

- ass-vie avec "contrats purement obligations" : en gros, c’est le "fond en €uros" sur les ass-vie
- imposition ass-vie : ça change cette année je crois, mais l’impact est de toute manière très limité
  (voir Fiscalité de l’assurance vie - Contrat assurance vie Fortuneo)
- "rendement à 4% sont il assurée ?" : non, ça change chaque année et avec chaque contrat, et on ne connait le taux qu’une fois l’année terminée (les taux de 2010 seront connus sous peu pour la majorité des contrats, certains l’ont déjà annoncé) la seule chose "assurée sur le fond en €uros, c’ets que ça ne baisse jamais, et il faut de toute manière retirer les 12.3% de CSG/CRDS de ce rendement (4% deviendraient alors 4*0.877 = 3.508%) au minimum.
- "Prendre date compte comme pour un PEA est il important pour une AV ?" : oui, car en plus de la CSG/CRDS, il faut déclarer les +values ou verser un % libératoire, qui diminue avec le temps (pour atteindre 7.5% après 8ans, sachant qu’il y a 4600 € -9200€ pour un couple- chaque année exonérés)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 03/01/2011 23h47 → Débutant en assurance-vie

Membre
Réputation :   

Je vous remercie pour votre répondre!

En effet, j’essaye de m’informer au maximum, mais les joies d’internet et la multitudes des info est parfois génante, puisque rédondantes et ne répondent guère à mes interrogations (sinon c’est totalement vrais, je suis plus que novice:)).
Pour moi, fond en euros-> juste obligations (états, entreprises)…
unité de compte (pour booster le "rendement")-> il y a des actions en plus
C’est ce lien lu dans un des posts sur l’assurance qui m’avait mis des doutes puisqu’ils est écrit "fond euros" sur la fenetre… http://www.linxea.com/composition_linxe … I000017f7.

Vu ce que je veux faire: déposer une petite somme actuellement et m’en servir dans 8 ans (je sait c’est loin mais bon smile ) pour mes mouvements court-termes (une sorte de livret de A) et ceci pour une rendement honorable.
Je doit m’intéresser au:
type de support : monosupport dans mon cas
frais d’entrée, et de sortie
frais de gestion
taux historique (sur plusieurs années)
taux garantie
Y a t-il quelquechose d’autre d’important pour mes comparatifs que j’aurais pu oublier et qui vous semble évident?

Hors ligne

 

#4 18/01/2011 12h59 → Débutant en assurance-vie

Membre
Réputation :   151 

Si vous cherchez une sécurité totale pour votre épargne, il y a encore des fonds euros performants et accessibles avec des frais réduits.

Par exemple, on peut choisir le fonds euros d’Axeria vie : 4,71% en 2009 et 4,95% en 2008 nets de frais de gestion.

Je n’ai pas encore la rémunération 2010, mais cela ne saurait tarder…

On peut obtenir des frais d’entrée réduits à seulement 0,5%.

Dernière modification par stephane (19/01/2011 10h19)

Hors ligne

 

#5 18/01/2011 18h45 → Débutant en assurance-vie

Membre
Réputation :   

Stephane a écrit :

Par exemple, on peut choisir le fonds euros d’Axeria vie : 4,71% en 2009 et 4,95% en 2008 nets de frais de gestion.

Entrer dans un fonds euros qui sert ces rendements, c’est probablement faire un pari sur l’issue de la crise actuelle des finances des états européens. Ce n’est pas forcément un mauvais pari, mais il faut en être conscient.

Le site de Axeria dit que le fonds a été créé en 2007 avec 190 mio euros et en sept. 2010 les actifs étaient de 400 mio euros. Avec une montée d’actifs aussi forte sur cette période, et une proportion d’actions inférieure à 5% des actifs, il vient naturellement le doute que le fonds a dû largement investir sur les pays et les banques UE périphériques. La liste des dix premières lignes fournie par le site du fonds comprend plutôt des jolis noms mais on ne sait pas quel poids ces lignes représentent dans le fonds.

D’une façon générale entrer dans des contrats euro aujourd’hui c’est s’exposer plus ou moins aux risques que présentent les finances de nombreux pays européens.

Hors ligne

 

#6 18/01/2011 19h51 → Débutant en assurance-vie

Modérateur
Réputation :   1083 

Francis a écrit :

D’une façon générale entrer dans des contrats euro aujourd’hui c’est s’exposer plus ou moins aux risques que présentent les finances de nombreux pays européens.

Je ne suis pas vraiment d’accord. Je pense plutôt que c’est s’exposer au obligations (diversifiées : d’états et d’entreprises, LT et CT, haut rendements risqués et rendement faibles, etc.) qui représentent l’immense majorité des investissements sur lesquels les supports du fond en €uro sont placés.  Le "risque" est limité de toute façon par l’effet cliquet (le fond en €uros ne baisse jamais sur une année), sauf à anticipé le scénario où l’assureur serait défaillant.

Si les taux montent (ce qui a de bonnes chances de se produire), les portefeuilles vont se dévaloriser. Mais j’imagine que les assureurs ne sont pas fous, et ont mis en place une répartition de titres (assez de titres court terme, qui baisseront peu) ou des couvertures qui assurent que la valeur du portefeuille ne va pas baisser durant une année civile. Ceci me semble valable autant pour les portefeuilles de constitution récente que pour ceux constitués il y a bien plus longtemps.
En cas de hausse de l’inflation et des taux (par exemple une inflation à 5% et des taux à 10 ans à 7%, pendant 5 ans), le livret A rapportera sans doute plus que les fonds €uros des assurances vie…

Les taux ont fort peu de chances de baisser (ce qui génèrerait des plus-values sur les portefeuilles existants). Les autres "diversifications" (un peu d’actions, ou d’immobilier par exemple) mises en place par les assureur pour "doper" leurs fonds en €uros pourront avoir des effets positifs, mais ce sera forcément assez limité (quelques dixièmes de %).

Certains assureurs ont profité d’un bon timing, achetant pas mal d’obligations d’entreprise fin 2008 ou début 2009, quand de très bonnes signatures offraient du 8% sur 5 ans (et ces titres, qui n’ont plus un rendement actuariel très fort, ont du être revendus depuis, générant de belles plus-values de 10-15% en 2009 ou en 2010. On ne les retrouvera pas dans les portefeuilles fin 2010…). D’autres ont acheté pas mal d’immobilier, par exemple des SCPI quand elles offraient encore du 7%. (Axeria est investi à 20% dans des SCPI). Les effets de ces choix judicieux ne vont pas durer très longtemps, et le rendement de ces fonds en €uros devraient petit à petit rentrer dans le rang… 

Par ailleurs, les "réserves" (pour les contrats qui en ont) pourront doper un peu certains contrats, mais ça ne durera pas très longtemps…. (un contrat qui aurait 3% en réserve peut quand même doper le rendement de 1% pendant 3 ans, et s’afficher dans le peloton de tête, uniquement à cause de ses réserves)

Donc les fonds en €uros devraient durablement (pour quelques années) avoir des rendements proches des rendements qu’on trouve actuellement sur le marché obligataire, c’est à dire un peu plus de 3% pour les meilleurs et un peu moins de 3% pour les moins bons.

C’est ce "rendement cible" qu’il faut avoir en tête en investissant dans un contrat pour 10 ans et plus…. (même si on pense avoir trouvé le contrat qui fera un peu plus, au moins les toutes prochaines années)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 19/01/2011 10h13 → Débutant en assurance-vie

Membre
Réputation :   151 

Je suis globalement d’accord avec vous : les fonds euros ont tous le même cahier des charges et des stratégies comparables. Il est donc logique que les performances soient tendantiellement les mêmes.

Après, le talent des uns ou des autres, ainsi que les frais appliqués peuvent, au terme du placement, faire quelques % de différences entre les moins bons et les meilleurs…

Je trouve que les fonds euros sont intéressants pour les sociétés commerciales soumises à l’IS, les fondations ou les associations, comme alternative aux placements monétaires, pour la gestion de la trésorerie structurelle de moyen terme.

Certains assureurs acceptent ce type de souscripteur, mais c’est une offre "confidentielle".

L’obtention d’une sécurité totale grâce aux fonds euros, se fera au prix d’une performance très modeste dans les années à venir. Il faut en tenir compte.

Dernière modification par stephane (19/01/2011 10h17)

Hors ligne

 

#8 19/01/2011 10h52 → Débutant en assurance-vie

Administrateur
Réputation :   1307 

GoodbyLenine a écrit :

Certains assureurs ont profité d’un bon timing, achetant pas mal d’obligations d’entreprise fin 2008 ou début 2009, quand de très bonnes signatures offraient du 8% sur 5 ans (et ces titres, qui n’ont plus un rendement actuariel très fort, ont du être revendus depuis, générant de belles plus-values de 10-15% en 2009 ou en 2010. On ne les retrouvera pas dans les portefeuilles fin 2010…). D’autres ont acheté pas mal d’immobilier, par exemple des SCPI quand elles offraient encore du 7%. (Axeria est investi à 20% dans des SCPI). Les effets de ces choix judicieux ne vont pas durer très longtemps, et le rendement de ces fonds en €uros devraient petit à petit rentrer dans le rang…

Oui, on peut aussi voir dans les rapports de gestion que ceux qui offrent le meilleur rendement ont aussi énormément d’obligations assuro-bancaires. Par exemple pour Axeria on trouve du "BANK OF IRELAND 4%10-280115" et "LLOYDS3,75%10-070915SREMTN" dans les dix premières lignes…

Mais on revient alors sur la discussion des risques sur les fonds euros.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech