Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 30/04/2014 15h24 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Merci Jeyfox pour ce message très enrichissant. Je vous rejoins sur plusieurs points et apprécie vos conseils, en particulier celui qui concerne un secteur que je regarde en ce moment : le secteur bancaire.

Jeyfox a écrit :

Pour les bancaires, le meilleur indicateur est la TBV (tangible book value: capital propre tangible) et le ROE

Comment utiliser l’indicateur de la TBV ? Le plus gros est le mieux ? Quelles sont les normes ? A titre comparaison je pars du principe qu’un ROE > 10 est très bon.

simplicitaire a écrit :

Dans ce cas pourquoi ne pas vous intéresser aussi à Tesco?

Tout simplement car je connais moins cette entreprise. J’y vois des ratios et un moat moins bons. De plus le FCF est sur une tendance baissière. Du coup je ne suis pas allé plus loin. C’est peut-être un très bon investissement mais je passe.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#52 30/04/2014 17h48 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour Tourix,

Tourix a écrit:
Comment utiliser l’indicateur de la TBV ? Le plus gros est le mieux ? Quelles sont les normes ? A titre comparaison je pars du principe qu’un ROE > 10 est très bon.

Par TBV, on a la valeur comptable tangible par action, elle est fournie par les banques.
L’idée est qu’il faut la comparer au prix de l’action. On fait comme avec une entreprise lambda sauf que la TBV remplace la notion plus classique de valeur comptable par action.

Pour faire simple:
-si le prix de l’action est inférieur à la TBV cela peut être intéressant de creuser le point, plus l’écart est grand mieux c’est (mais cela nécessitera de bien analyser les rapports annuels pour bien comprendre pourquoi il y a un écart entre le prix et la TBV (beaucoup de provisions pour créances douteuses: difficultés ponctuelles ou structurelles…),
- une banque valorisée au-delà de sa TBV est peut-être déjà correctement valorisée ou offre une marge de sécurité plus faible.
- on regarde le ROE (avec les nouvelles réglementations bancaires: les nouvelles exigences de fonds propres le E doit être plus élevé qu’avant rendant plus difficile l’obtention d’un ROE plus élevé), les ROE d’avant crise de sub prime seront plus difficiles à atteindre. L’utilisation d’un ROE de 10% me semble conservateur et correct (mais on pourrait pousser à 12% si il y a un bon positionnement de la banque, un excellent dirigeant…).
- si on P/B de 0,5 et un ROE de 10% en fait le ROE est à 20% et ça c’est très bien.
Toute la difficulté est d’analyser si il est possible ou non pour une banque de maintenir ce ROE dans le temps ou non. En prenant une hypothèse de 10% on ne prends pas trop de risques.
Les banques de détail ont une activité récurrente à la différence des activités de BFI (banque de financement et d’investissement).

Après, il ne s’agit que du tout début de l’analyse d’une banque mais le début est toujours le plus difficile!
Cheers
Jeremy

Hors ligne

 

#53 30/04/2014 18h43 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Merci, c’est très clair.

Je comprends bien que cela représente le tout début d’analyse d’une banque mais je contenterai. Comme je l’ai déjà écrit dans cette file je ne considère pas pertinent de pousser trop loin l’analyse. J’apprécie cependant beaucoup la découverte.

Ce mois-ci je ne trouve pas une société qui m’apparaisse évidemment comme une bonne affaire. Je vais donc investir sur la moins mauvaise affaire que je trouve.

J’ai choisi JPMorgan Chase pour plusieurs raisons :

* ROE ~= 10%
* La moins chère de mon univers d’investissement selon mon critère "value composite"
* Bonne réputation selon messages de personnes que je "crois" sur ce forum
* Enterprise Value négative

Le prix de l’action est supérieur à la TVB par contre. Mais je suis à l’aise avec ce choix et c’est le principal.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#54 30/04/2014 22h05 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   47 

Bonjour Tourix, comme le dit Jeyfox une banque est traditionnellement valorisée par ROE(espéré)/TBV(actuel). JPM apparait comme solide parmi le big four. Entre la safety de WellsFargo et la value de BofA/Citi. Cependant elle est aussi exposée au marchés financiers (investment, advisory, fixed market)
De bonnes alternatives qui sont des petites Wells-Fargo sont PNC et US Bancorp. Je te laisse me dire ce que tu en penses.
Enchanté de voir ton ressenti au fil des mois. Je serais toujours ravi de pouvoir apporter de l’eau à ce moulin.
Amicalement


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#55 30/04/2014 22h37 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   512 

tourix a écrit :

J’ai choisi JPMorgan Chase pour plusieurs raisons :

[…]

N’oubliez pas Jamie Dimon!

Hors ligne

 

#56 03/05/2014 11h27 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   100 

Jeyfox a écrit :

- si on P/B de 0,5 et un ROE de 10% en fait le ROE est à 20% et ça c’est très bien.

Juste une clarification de termes pour eviter une confusion:
si on P/B de 0,5 et un ROE de 10% en fait le Earnings Yield est à 20% (i.e. P/e = 5x) et ça c’est très bien.

Toute la difficulté est d’analyser si il est possible ou non pour une banque de maintenir ce ROE dans le temps ou non. En prenant une hypothèse de 10% on ne prends pas trop de risques.

Une telle hypothese necessite tout de meme de prendre un pari sur l’impact graduel des nlles reglementations sur le ROE a long terme (implementation jusqu’en 2019). Elles impacteront a la fois le R (rentabilite des activites bancaires) et le E (niveau et qualite des fonds propres exiges). Beacoup de banques US et Europeennes sont encore bien loin des 10% de ROE (JPM est bien geree, mais elle n’y est pas encore, plutot vers 8%, de memoire WFC est a 12%, Citi doit etre a 2%, mais surtout rate tous ses stress tests depuis 2009, ha ha). Bien sur les banques chinoises sont a 18-20%, mais ca c’est si vous accordez une quelconque credibilite a leur compta et a leur process interne de credit rating (hum hum).

Bonne chance

Dernière modification par SerialTrader (03/05/2014 11h30)

Hors ligne

 

#57 03/05/2014 21h15 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   211 

thomz a écrit :

N’oubliez pas Jamie Dimon!

Le meilleur actif de la banque ! wink

Le multiple de TBV peut clairement être supérieur à 1. 1 est assez conservateur tout de même.

1 fois la BV ok mais la TBV…

Pour info, WFC fait 14,3% de ROE au Q1 !

Tourix, je ne sais pas quel est votre critère "value composite" mais en termes de prix, BAC , n’est pas excessivement cher quand même…wink (je suis actionnaire long de BAC).

Pensez bien que l’analyse d’une banque est un exercice à part, il faut tout reprendre à 0 et voir les choses différement.

Votre modèle utilisé pour les autres compagnies ne peut pas tout simplement pas s’appliquer à une banque, tout comme le critère de la VE que vous citez.
La VE n’a aucun sens pour les banques.

En tout cas, une très bonne continuation.

Hors ligne

 

#58 05/05/2014 19h08 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Et bien, que de nourriture pour l’esprit !

aerts a écrit :

Cependant elle est aussi exposée au marchés financiers (investment, advisory, fixed market)

C’est vrai. J’ai lu un commentaire de Sergio écrivant que les banques de détail sont plus résistantes aux crises. Je veux bien le comprendre, mais j’ai pensé que la sécurité d’un WFC coûtait trop cher.

aerts a écrit :

De bonnes alternatives qui sont des petites Wells-Fargo sont PNC et US Bancorp. Je te laisse me dire ce que tu en penses.

PNC ne semble pas tellement sortir du lot mais US Bancorp un peu plus. Encore une fois je me base sur un critère composite pour le prix et à ce critère là, USB ne me semble pas moins chère que WFC.

thomz a écrit :

N’oubliez pas Jamie Dimon!

spiny a écrit :

Le meilleur actif de la banque !

Me voilà rassuré wink

spiny a écrit :

Tourix, je ne sais pas quel est votre critère "value composite" mais en termes de prix, BAC , n’est pas excessivement cher quand même..

Ce critère est le value composite issu du livre What Works on Wall Street. Il est expliqué en détails dans cet article.
Pour faire simple, c’est une composition de 6 critères : P/E, P/S, EBITDA/EV, P/FCF/ P/B, Shareholder yield.

A ce critère, BAC est plus chère que JPM actuellement.

spiny a écrit :

Votre modèle utilisé pour les autres compagnies ne peut pas tout simplement pas s’appliquer à une banque

J’ai lu ça plusieurs fois et je veux bien le croire. J’ai un peu du mal à le comprendre ceci dit. La conséquence est que j’ai gardé mon modèle en choisissant une banque réputée pour sa bonne gestion. Je crois que ça limitera mes chances de me tromper.

Et actuellement JPM est à 1 fois sa BV et le multiple de TBV est à 1.4.

Je ne pense pas avoir fait une grosse erreur. Maintenant il y a probablement mieux, mais ça ce n’est pas grave smile


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#59 05/05/2014 22h02 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   104 

tourix a écrit :

Ce critère est le value composite issu du livre What Works on Wall Street. Il est expliqué en détails dans cet article.
Pour faire simple, c’est une composition de 6 critères : P/E, P/S, EBITDA/EV, P/FCF/ P/B, Shareholder yield.

Comment calculez-vous le critère Shareholder yield qui si je ne me trompe est composé du dividende et du rachat d’action.
Il y a-t-il un site ou se calcul est déjà fait? Employez vous un screener? Bref, comment obtenez-vous ce ratio?

Hors ligne

 

#60 05/05/2014 23h58 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   211 

tourix a écrit :

Ce critère est le value composite issu du livre What Works on Wall Street. Il est expliqué en détails dans cet article.
Pour faire simple, c’est une composition de 6 critères : P/E, P/S, EBITDA/EV, P/FCF/ P/B, Shareholder yield.

A ce critère, BAC est plus chère que JPM actuellement.

Ok Tourix, c’est bien ce que j’avais en tête, je pensais que vous aviez peut-être fait une stratégie à votre sauce.
Ceci dit, je pense que vous pouvez l’oublier tout de suite pour les bancaires…car certains ratios ne me semble pas des plus pertinents.

* Comment calculez-vous le FCF ou l’EBITDA d’une banque ?

* Et la VE ?
Sachant qu’on doit additionner les dettes à la capitalisation, quelles dettes prendre en compte ? Que sont les dettes des banques ?
Quel cash retranché de la VE ?

* Quand à la valorisation par rapport aux revenus (PNB), je n’ai jamais entendu une telle chose pour des banques…

Je n’ai plus cela en tête sur les travaux de O’shaughnessy, mais les financières sont souvent exclues de ce type de travaux. Il faudrait se renseigner sur le sujet.
C’est le cas par exemple des travaux de value-investing, assez similaires, qui excluent les bancaires, assurances, REITS, holding…

tourix a écrit :

PNC ne semble pas tellement sortir du lot

* Un ROE de 10% en 2013 et un ROA de 1,4% avec un levier de 7 seulement.
* La NIM est de 3,5%, meilleur élève de la classe,
* Un coefficient d’exploitation proche de 60%.
* Ratio crédit/collecte à 86%.

Enfin on a connu moins en forme comme comme banque…wink

Hors ligne

 

#61 06/05/2014 00h46 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

pvbe a écrit :

Comment calculez-vous le critère Shareholder yield qui si je ne me trompe est composé du dividende et du rachat d’action.

Exact, le shareholder yield est l’addition du dividend yield et du buyback yield. Je me suis fait un petit screener maison. Globalement je prends le dividend yield de bloomberg et je calcule le buyback yield du dernier bilan.
J’utilise la formule de xlsValorisation : (-stock_insuance - stock_repurchase) / (market_capitalization). Les données viennent de business week.

spiny a écrit :

Je n’ai plus cela en tête sur les travaux de O’shaughnessy, mais les financières sont souvent exclues de ce type de travaux. Il faudrait se renseigner sur le sujet.

Dans mes souvenirs il ne les retire pas. Mais ne voulant pas raconter de bêtise j’ai ressorti le livre.
Je n’ai trouvé aucune mention qui indique d’écarter les financières.
En fait O’S va même jusqu’à tester les actions par secteur, j’ai donc jeté un oeil à ce chapitre.

Sa conclusion est que sur la période de 1967 à 2009, les critères les plus performants sont dans l’ordre VC3, VC1, P/E, VC2 et buyback yield. Le plus performant est à 15.96% /an contre 15.65%/ an pour les 3 derniers.
La performance du secteur est à 12.31%. Les 3 facteurs composites sont très proches. J’ai déjà expliqué le VC2. VC3 remplace le shareholder yield par le buyback yield. VC1 enlève tout simplement le shareholder yield.

Maintenant ça ne répond pas à vos autres questions. Mais je me base globalement sur BusinessWeek pour prendre les valeurs. Le FCF je fais actuellement CFO - Capex (mais je n’en suis pas satisfait pour le moment, je voudrais retirer les charges financières)
Et de manière générale je reproduis les calculs de xlsValorisation.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#62 06/05/2014 08h30 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   211 

ok Tourix.

Pour le calcul du FCF vous pouvait très bien faire RN + D&A - Capex, auquel vous ajouter les intérêts et les impôts, ce qui revient à EBITDA - Capex, pour avoir un FCF "brut" si je puis dire. A voir après si vous voulez prendre en compte les variations de BFR.
Sinon vous prenez EBITDA-capex

Ceci dit, quelque soit la formule, le FCF d’une banque est tout autre chose…Prenez les états financiers d’une banque, BAC au hasard wink, file:///C:/Users/FFTT-TECHNIPING/Downloads/BAC-3.31.2014-10-Q%20As%20Filed.pdf.
Le CF statement est page 137.

Prendre le capex, tel que l’on l’entend habituellement, n’a pas de sens économiquement parlant.
Partant de l’Ebitda non plus, car le problème est justement le "I" car c’est là-dessus qu’une banque gagne de l’argent, ce n’est pas une charge mais un produit.

Hors ligne

 

#63 06/05/2014 18h36 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Je prendrais effectivement le temps de regarder ça en détails.
Par conséquent je me demande comment faisait O’S pour ses backtests…

Il explique également que cette stratégie n’est pas accessible pour un particulier car elle nécessite l’accès à des bases de données très chères. Ces bases de données auraient des valeurs fiables pour le FCF ou la VE ?

Je sais bien que mon screener maison ne me fournit que des approximations mais ça me va.

C’est vrai que si l’on s’intéresse à la TBV et la book value, BAC apparait tout de suite moins chère.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#64 28/05/2014 12h05 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Reporting au 28 Mai 2014

Quelques événements marquants du moi :

- J’ai acheté JPMorgan Chase. On en a parlé sur cette file et j’ai beaucoup appris sur les financières. Merci sincèrement aux contributeurs, revenez quand vous voulez ;-) Au final j’ai considéré que JPM était la meilleure opportunité sécurité / prix. En réalité le fait qu’elle soit listée dans l’ebook d’IH a beaucoup orienté mon choix.

- J’ai continué d’investir en moi. J’ai acheté le Personal MBA que j’ai commencé à lire. Je garde ce livre très interessant toujours avec moi.  Il se lit vite mais je fais le choix de le lire et relire lentement. Je compte en partie sur lui pour me rapprocher de l’épiphanie ;-)

- Apple va bien, merci. +9.4% ce mois-ci. Quand je l’ai achetée il y a un an elle était au creu de sa chute et on disait la société presque finie. A l’heure du stock-split annoncé, j’ai pensé aux remarques de Jeyfox sur le sujet. On voit de plus en plus d’articles recommandant d’acheter Apple, probablement un signe qui dit que je ne vais plus la garder très longtemps.

- Coach plonge encore après la publication de ses résultats trimestriels : -17% sur le mois. Je ne suis pas surpris, Coach est en transition : changement de CEO et Directeur Créatif fin 2013, nouvelle collection, nouveau style. Personnellement je crois que la société n’est pas devenue pourrie soudainement après avoir été extraordinaire. Les ventes US stagnent/baissent encore mais je n’imagine pas un retournement immédiat. La nouvelle collection a eu un très bon accueil à la Fashion Week mais ne sera en vente qu’à la rentrée. A mon avis il ne faut pas attendre de bonnes nouvelles avant décembre 2014 au plus tôt. Ca me va, j’ai le temps avec moi.

- DIRECTV (+8.9%) va se faire racheter par AT&T. Au début j’étais content car c’est la première fois que ça m’arrive. Mais au final je suis presque déçu : le deal va se faire dans un an et payé en grande partie par de l’émissions d’actions nouvelles AT&T. Je me laisse le temps de voir ce que je vais faire à terme. Moi j’aimais bien DTV tout seul ;-)

- Royal Dutch Shell a grimpé de 6% après publication de ses résultats. Je ne les ai même pas regardé.

- Le marché est dit surévalué. Ceertains se demandent s’ils doivent vendre, garder des cartouches, avoir du cash. Je reste sur ma position : je me fie à mon allocation stratégique et tant que ma cible n’est pas atteinte j’investis. J’ai un tout petit peu de cash pour faire tampon.

- Vivendi vend ce qu’il a. Plus de SFR, plus de Maroc Telecom, plus d’Activision. Je ne sais pas vraiment où ça va mais je ne serai probablement plus impacté.

- Je ne suis toujours pas les médias financiers. C’est bien comme ça.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 27/05/2014

~Consommation discrétionnaire (18.8%) :
    31 DIRECTV (USD)______________________________9.6%
    60 Coach Inc (USD)____________________________9.3%

~Consommation de base (22.2%) :
    78 Unilever NV_______________________________12.6%
    35 Danone SA__________________________________9.6%

~Energie (17.4%) :
    72 Royal Dutch Shell PLC_____________________10.6%
    18 Exxon Mobil Corp (USD)_____________________6.8%

~Services financiers (6.2%) :
    30 JPMorgan Chase & Co (USD)__________________6.2%

~Santé (7.2%) :
    26 Baxter International Inc (USD)_____________7.2%

~Industrie (8.6%) :
    31 Vinci SA___________________________________8.6%

~Matériaux de base (5.4%) :
    10 Air Liquide SA_____________________________5.4%

~Technologie de l'information (9.3%) :
     4 Apple Inc (USD)____________________________9.3%

~Services de télécommunication (4.9%) :
    50 Vivendi SA_________________________________4.9%

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier :
n/a

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________6.6%

Performance
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3862_capture_decran_2014-05-28_a_120325.png
Ca monte encore, comme tout le monde. +2.6% pour le portefeuille contre +1.7% pour Carmignac Investissement. Le CAC40 prend +1.4% et le S&P500 +2.6%. Je n’arrive pas à me comparer vraiment au MSCI World car je ne trouve pas son cours : le tracker Lyxor prend +4.1% alors que le tracker iShares fait +1%. Je ne comprends pas quelle est la bonne valeur.

Dividendes
Apple, Air Liquide et Vinci

Leçons apprises en Mai
La bourse c’est vraiment prenant. Souvent trop. Je remarque que j’arrive de plus à plus à investir mon énergie dans des choses qui comptent pour moi grâce à mon approche assez mécanique. Je continue.

Projets pour Juin

Mes projets sont bien engagés, puisque j’ai entamé cela hier :

- Vendre Vivendi : Je n’ai pas renforcé depuis un an et je ne suis pas assez à l’aise avec cette société pour continuer.
- Renforcer Coach : C’est le moment d’être avide et j’ai confiance en cette société sur le long terme. Pour l’anecdote j’ai regardé en boutique les produits de Michael Kors - le grand concurrent de Coach - et franchement j’aime beaucoup moins. Ca vaut ce que ça vaut.
- M’abonner pour 3 mois à valuestockscreener.com. Ca me trotte depuis quelques temps. Je suis curieux de voir ce que j’y apprendrai. Je verrai si c’est plus intéressant pour moi de payer ce service que de continuer à travailler sur mon screener perso
- Acheter Cofidur : premier résultat de l’abonnement. Je n’avais pas cette société dans mon screener. Elle répond à mes critères d’investissements habituels sauf un : c’est une nano cap. J’avais pour projet de moins me fier à la capitalisation en 2014, je ne pensais pas que j’irai aussi bas mais bon.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#65 28/05/2014 14h40 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   167 

Merci pour votre reporting Tourix!
Personnal MBA est un excellent livre que je relis de temps en temps. La présentation par mot est excellent et touche une très large palette de thèmes (finances, marketing, productivité personnelle…).  L’auteur"walked the talk" ce que j’apprécie encore plus.
Pour Vivendi, on voit la touche bolloré: il fait ce qui aurait dû être fait il y a un petit moment:simplifier le groupe et vendre correctement certains actifs.
Un indicateur tout personnel sur le luxe: est ce que l’entreprise procède ou non à des soldes? Si c’est le cas ce n’est plus vraiment du luxe mais du très haut de gamme. Si c’est le cas c’est du luxe.
Quant à ne pas suivre les médias financiers, personnellement je trouve que vous avez raison: cela créait trop de bruits qui détourne notre attention.
Cheers
Jeremy

Hors ligne

 

#66 29/05/2014 07h10 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   100 

Je ne definis pas Coach comme du luxe. Du "high-end" certes, mais pas du luxe. Pour preuve, regardez la localisation de leurs boutiques ds les shopping malls, en comparaison de Chanel, LV, Burberry, Dior, Hermes, etc.

Dernière modification par SerialTrader (29/05/2014 07h23)

Hors ligne

 

#67 29/05/2014 07h44 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   13 

Je confirme, Coach est dans le même secteur que Michael Kors et donc en high end - tourix ne parle d’ailleurs pas de luxe.

Tenez nous au courant de la comparaison avec MCSI World en remplacement de Carmignac, je suis intéressé.

Hors ligne

 

#68 29/05/2014 11h09 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

J’aime beaucoup le critère de Jeyfox pour différencier le luxe du haut de gamme.

Mais comme vous l’avez remarqué cela m’importe peu de savoir s’il faut catégoriser aujourd’hui Coach dans le Luxe ou non. Je reste cependant curieux de voir s’ils feront des soldes en 2015 sur la nouvelle collection. Ca donnera une indication de leur nouvelle politique.

SerialTrader a écrit :

Pour preuve, regardez la localisation de leurs boutiques ds les shopping malls, en comparaison de Chanel, LV, Burberry, Dior, Hermes, etc.

Sur ce point je ne vous rejoins pas, toutes les boutiques Coach que j’ai vues sont très très bien placées au milieu de ces marques de luxe. Que ce soit à Paris aux Galleries Lafayette, à Tokyo, en Malaisie ou dans les aéroports.

Et puisqu’on ne peut s’empêcher de comparer Coach à Michael Kors, j’ai par contre vu MK dans un mall en allemagne sur un stand très banal.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#69 11/06/2014 12h30 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Jeyfox a écrit :

Un indicateur tout personnel sur le luxe: est ce que l’entreprise procède ou non à des soldes?

Intéressant, Coach vient d’annoncer des soldes 2 fois par an aux USA. Et elle continue d’enfoncer le plancher.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#70 11/06/2014 12h57 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   74 

> Un indicateur tout personnel sur le luxe: est ce que l’entreprise procède ou non à des soldes? Si c’est le cas ce n’est plus vraiment du luxe mais du très haut de gamme. Si c’est le cas c’est du luxe.

Dans ce cas, il n’existe pas de grandes marques de luxe : Weston, Dior fait des soldes, chanel et hermes font des ventes presses et ventes privées un peu select (avec solde).
Armani fait des soldes, des ventes presses, VP et meme des outlets.

J’ai un autre indicateur : Est-ce qu’elle vend sur venteprivée and co ?

Dernière modification par francoisolivier (11/06/2014 13h00)

Hors ligne

 

#71 11/06/2014 14h21 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Je n’ai pas trouvé de vente privée après une rapide recherche Google. En même temps la marque est présente en France depuis moins d’un an. J’imagine qu’il lui faut le temps de se faire connaitre avant d’’envisager se genre de pratiques.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#72 11/06/2014 14h39 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   167 

Par le terme solde, il faut comprendre "solde public" qui sont clairement mis en avant dans les boutiques. A mon avis, cela met à mal la marque qui cherche à se positionner comme étant du luxe et  neutralise tous les efforts déployés en terme de marketing et publicité.
Clairement, le fait qu’une marque de luxe soit présente sur venteprivée est un mauvais point. C’est un indicateur pertinent.
Louis Vuitton (la partie maroquinerie) ne fait jamais de soldes publics et je trouve que c’est une très bonne idée. Cela contribue à améliorer la puissance (possiblement le moat) de la marque.
En résumé, quand j’achète du luxe (ce qui ne m’arrive jamais!) j’espère bien être en possession d’un objet relativement rare qui ne sera pas bradé.
Cheers
Jeremy

Hors ligne

 

#73 11/06/2014 15h43 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   74 

Un autre indicateur pour moi est la presence dans les outlets et une politique outlet.
Je m’explique : Certaines marques ont fait des divisions "outlets" mondiales qui opèrent dans des centres outlets dédié comme la valée (à marne la vallée Shopping outlet de créateurs ? La Vallée Village) ou dans des pseudos magasin d’usine (quai des marques, usine center, troie …).
Sur le ticket de certaines marques, il y avait écrit xx outlet division de xx
A savoir ralph laurens, armani, etc.
Je me suis inscrit sur ralph laurens home et je recois maintenant frequemment des promos pour lavallée.

On arrive à un certain paradoxe, pourquoi acheter du ralph plein pot quand tu as pas trop loin du -30% quasi permanent ? ( Sans parler des promos bi mensuel de galerielafayette.com )
Les prix magasins ne veulent plus dire grand chose maintenant. Si peut etre un curseur pour la promo. (-xx% par rapport au prix bidonné de yy€)

A ce petit jeu du destockage chez les destockeur, certaine marque IN, sont devenues completement has been : ex torrente, courrege, …
On les retrouvait chez mistigriffe et autres brokers !!

@jeremy : regarde bien si tes marques n’existent pas dans les outlets wink
D’après tes critères, je vois hermes et peut etre chanel.

NB : dernière nouvelle, certains sites  essaient  le produit d’occas comme recemment bazarchic.

Dernière modification par francoisolivier (11/06/2014 15h49)

Hors ligne

 

#74 13/06/2014 12h12 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Je suis d’accord que dans ce genre de business, le client achète principalement de l’image / un statut social.

L’exemple de Ralph Lauren est intéressant car c’est assez élitiste en France alors que lors de mon voyage aux USA j’ai pu constater que tout le monde en portait. J’ai pu m’acheter un polo à 20$ dans un outlet, alors que ces mêmes polos sont vendus 90EUR aux Galeries Lafayette.

Quelle conséquence pour l’image de marque à long terme ?

Coach a des outlets et annonce des soldes bi-annuelles. En même temps la nouvelle collection de Septembre se veut élitiste et a reçu de très bonnes critiques à la fashion week.

Je me demande si leur stratégie ne va pas tendre chercher à atteindre 2 publics différents. Un peu comme le fait Calvin Klein.
1. Calvin Klein vend des T-Shirt "chers mais accessibles" dans des outlets et même sur cdiscount. Mais ces t-shirts sont publicitaires
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/thumbs/3862_calvin-klein-jeans-tee-shirt-mc-homme.jpg
2. Les vêtements haut de gamme, plus chers qui offrent le luxe d’acheter du Calvin Klein sans afficher de logo.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#75 28/06/2014 11h58 → Portefeuille d'actions de Tourix (actions, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Reporting au 28 Juin 2014

Juin a été un mois très riche et autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré.

- Comme je l’avais annoncé, j’ai renforcé Coach Inc et acheté Cofidur. J’ai externalisé mes moins-values du Coach en prévision de ventes probables sur le CTO.

- J’ai vendu Vivendi, c’est très bien comme ça.

- J’ai déclaré mes revenus, mon impôt augmente deux fois plus vite que mes revenus. J’imagine que ce n’est pas près de s’arranger.

- Je suis en pleine procédure de rachat de mon crédit immobilier pour profiter d’un taux plus intéressant. J’ai commencé mi-mai et devrais recevoir l’offre éditée d’un jour à l’autre. Cela diminuera mon épargne disponible pour les actions, mais je considère c’est pertinent dans la gestion globale de mon patrimoine.

- La poche actions de mon patrimoine est désormais aussi grande que la poche immobilier, j’ai mis 1 an et demi pour y arriver.

- J’ai participé au dîner des investisseurs heureux. C’était super et très inspirant. J’ai su répondre à la colle de Thomz donc je m’en sors bien ;-). Pour les prochains à passer l’examen, il a demandé d’expliquer les capitaux propres en 3 mots. J’ai répondu "actifs moins passifs".

- Apple a procédé à un split de ses actions par 7. Quelqu’un m’a dit juste après "Apple n’est pas chère en ce moment". Amusant de voir comme un split peut avoir un effet psychologique. Le cours prend 2.9% après avoir monté de 9.4% le mois précédent.

- Air Liquide m’a donné une action "gratuite". En réalité je suis content de ne pas avoir été (trop) dilué. Là encore l’aspect psychologique est fort puisque j’ai envie de retourner à un nombre rond. Je me bats contre moi-même pour me discipliner.

- Je découvre la volatilité des nano caps. J’ai acheté Cofidur au plus haut du mois à 2.11, elle est descendue jusqu’à 1.85 pour finir à 2.01. Ça ne me dérange pas trop, mais c’est vrai qu’à 1.85 je voulais en reprendre et la hausse du cours m’a ensuite déçu: je voulais que ça reste bas.

- Royal Dutch Shell continue sur sa lancée avec +4.4% ce mois-ci. C’est désormais ma 2e performance après Apple. Je me rappelle que j’avais acheté et renforcé à un moment où les résultats avaient déçu le marché. Tout comme Apple il y a un an. Tout comme Coach maintenant ?

- Coach Inc continue d’enfoncer le plancher avec -16.7% sur le mois. Principalement le management a acté que la situation prendrait des années à s’améliorer et a présenté son plan d’action lors d’une journée dédiée aux investisseurs. Le marché est globalement déçu et sceptique sur la capacité de la société à redresser la situation. Personnellement j’ai un avis mitigé. Je suis un grand optimiste, mais j’admets que la situation est complexe : il faut redonner une bonne image à cette marque, avec un management nouveau dans un contexte très concurrentiel. Je continue de penser la société sous-valorisée, mais je ne pense pas que la marge soit énorme à ce prix.

- J’ai parcouru quelques rapports annuels pour trouver des bonnes affaires, j’ai le sentiment d’avoir vraiment progressé dans mon approche. Mais encore une fois cela prend pas mal de temps.

- Enfin je remercie le marché d’être volatile avec Coach, cela me fait beaucoup grandir. Je me rends compte que j’ai acheté la société en prenant une hypothèse de croissance à moyen terme, et que la situation actuelle met à mal cette hypothèse.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 27/06/2014

 ~Consommation discrétionnaire (19.9%) :
86 Coach Inc (USD)___________________________10.5%
31 DIRECTV (USD)______________________________9.3%

~Consommation de base (21.3%) :
78 Unilever NV_______________________________12.0%
35 Danone SA__________________________________9.3%

~Energie (17.0%) :
72 Royal Dutch Shell PLC_____________________10.5%
18 Exxon Mobil Corp (USD)_____________________6.5%

~Services financiers (6.1%) :
30 JPMorgan Chase & Co (USD)__________________6.1%

~Santé (6.7%) :
26 Baxter International Inc (USD)_____________6.7%

~Industrie (8.3%) :
31 Vinci SA___________________________________8.3%

~Matériaux de base (5.2%) :
11 Air Liquide SA_____________________________5.2%

~Technologie de l'information (15.5%) :
28 Apple Inc (USD)____________________________9.2%
650 COFIDUR SA_________________________________6.3%

~Services de télécommunication : n/a

~Services aux collectivités : n/a

~Immobilier : n/a

~Fonds/Trackers : n/a

~Liquidité :
6.8%

Performance

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3862_reporting_juin.png
Valeur de la part : -0.8%
Carmignac Investissement : +2.5%
S&P500 : +2.6% CAC 40 : -2%
MSCI World : +1.9%

Je vais contre la tendance générale pour la première fois je crois, même si je fais mieux que le CAC40.

Leçons apprises en Juin
Les meilleures leçons que je retiens ce mois-ci viennent évidemment de Coach :

- Je suis fier d’avoir pris le temps d’étudier la situation plutôt que réagir dans l’excès. Même si bien sûr je n’ai pu m’empêcher d’être très émotif sur le sujet.

- J’apprends que quand on achète sur des prévisions de croissance, on a intérêt à être très forts pour avoir raison. Il me semble du coup bien plus prudent d’acheter une société rentable avec une décote sur actifs. C’est plus de travail de recherche par contre.

Projets pour Juillet

Je reste discipliné dans mon approche et je vais renforcer les deux sociétés pour lesquelles je suis en moins-value : Coach et Cofidur. Coach pourrait bien encore baisser plus tard, mais je ne sais pas le prévoir alors je renforce maintenant.

Mon interrogation est pour Apple. Je n’ai pas renforcé depuis un an et je pense que la société n’est pas loin d’être à son prix. Je songe à vendre. Mais je n’ai pas encore trouvé par quoi remplacer. Donc si je trouve mieux, je vends Apple sinon il est possible que je garde.

J’ai actuellement 12 lignes en portefeuille, je ne ressens pas le besoin d’en ajouter.

Au plaisir d’avoir vos retours ;-)

Dernière modification par tourix (27/07/2014 13h17)


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech