Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/02/2013 11h31 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour,

Pour les amateurs de REIT et de rendement pérenne croissant, je vous propose de regarder RHP, un REIT nouvellement constitué spécialisé en salles de réunion.
Cette compagnie avec des métriques assez intéressantes à mon sens, a été nouvellement convertie en REIT et devrait assurer un retour de capitaux décent à ses actionnaires.

La thèse est très simple : nous avons une compagnie ayant un potentiel d’AFFO entre 4 et 4,5 $ par action une fois éliminés les coûts de conversion en REIT (3,8 à 4 $ en tenant compte des coûts pour cette année) qui s’échange à moins de 43 $. Le rendement sur AFFO paraît intéressant.

La société a pour le moment choisi de délivrer 2$ en dividendes et d’annoncer un plan de rachat d’actions à hauteur de 100 millions de $, soit environ 5% de la market cap actuelle. Je pense que cette façon d’allouer le capital est intelligente au niveaux de cours actuels, et pourra être rebalancée vers le dividende à des niveaux de cours moins favorables pour le rachat.
La politique de distribution de dividende sera en fait la suivante :

company release a écrit :

the Company plans to pay a quarterly cash dividend to stockholders in an amount equal to at least 50% of Adjusted Funds from Operations (Adjusted FFO), as defined below under "Supplemental Information," on an annualized basis or 100% of REIT taxable income on an annualized basis

Pourquoi spécifiquement RHP ?

Avec une EV de ~3,4 milliards et un EV/EBITDA de l’ordre de 10,5, RHP a d’excellentes métriques opérationnelles et s’échange pourtant en-dessous des multiples pour les REIT du marché. Les REIT de son type s’échangent à plus de 12,5 fois l’EBITDA et les REIT de type centre commerciaux sont plutôt vers un multiple de 18.
Il me semble logique qu’au fur et à mesure que le marché comprend mieux Ryman en tant que REIT, le discount se referme.

L’entreprise a une marge d’EBITDA de 29 %, et dispose de cash flows particulièrement prévisibles : en effet, un client de Ryman réserve en moyenne 2,3 ans à l’avance, contre une moyenne de 4 mois pour la concurrence sur son segment. En plus de cela, les contrats ont des frais d’annulation, ce qui permet de bien résister en temps de crise. A titre d’exemple, en 2009, le CA n’a baissé que de 6% et l’EBITDA de 7%. Pour les concurrents sur le secteur, la baisse à été plutôt de l’ordre de 33% de l’EBITDA. Considérant la supériorité des métriques, il est même possible que Ryman mérite un premium par rapprot à la concurrence.
La conversion en REIT va permettre d’économiser sur les impôts et réduire les frais de fonctionnement de 33 à 40 millions par an d’après le management.
Par ailleurs, Ryman a fait une transaction structurante : ils ont vendu à Marriott leur division hotelière Gaylord pour 210 millions l’an dernier, et ont un accord pour gérer les propriétés cédées à long terme, avec des management fees dépendant des performances de Ryman. Il y a toutes les raisons de penser que celles-ci devraient être bonnes, de par l’excellente gestion historique des réservations par Ryman.
Il me semble que le marché ne comprend pas toute la portée de ce deal restructurant :
- Historiquement, la compagnie payait 42% d’impôts : ce deal lui permettra d’en payer 0 avec la consersion en REIR.
- l’AFFO aura quadruplé (démontré par le premier trimestre et le premier dividende : ce n’est pas une simple hypothèse !)
- L’entreprise va bénéficier du réseau de vente de Marriott et du programme de fidélité de la première chapine d’hotels aux US. La force de vente sera démultipliée !
- Le taux d’occupation pourrait augmenter pour passer de 70% à possiblement plus de 80%… Et c’est gratuit à ce cours.
- RHP a abandonné toute ambition au niveau de ses investissements de croissance et a laissé tomber un nouveau "convention center" qui devait ouvrir en 2015. Ils sont réellement déterminés à arrêter ces investissements et retourner tout le capital aux actionnaires. Cela n’a jamais été fait auparavant par la société, et Wall Street ne peut pas vraiment se rendre compte, sans analyse approfondie, du potentiel de génération de cash de RHP dans ces nouvelles conditions opérationnelles.

Compléments

Coût de remplacement des actifs : plus de 4 milliards, soit environ 25% de plus que l’EV, en ne tenant pas compte des coûts de démarrage d’un hotel (démarrer un hotel de 1500 chambres prend généralement 5 ans et n’est pas gratuit -> malheureusement, je ne connais pas le coût de la chose).

EV/EBITDA de concurrents directs :
BEE                         14.2x
FCH                        13.2x
DRH                       13.3x
HST                        13.5x
LHO                        13.6x
SHO                       12.8x
PEB                        13.7x
INN                        11.6x
HT                           12.3x
RLJ                          11.0x
CHSP                     10.4x
RHP                        10.5x

EBITDA par unité louée en millions milliers (ce serait beau une salle à 25 millions :-)) :
RHP        25
BEE         25
LHO        23
PEB        23
HT           18
CHSP     18
SHO       17
HST        16
HPT        16
DRH       15
AHT        14
CLDT      12
RLJ          12
FCH        9
INN        5

Dette/EBITDA :
AHT        10.4x
FCH        8.5x
BEE         7.2x
CLDT      7.0x
SHO       6.4x
INN        5.7x
CHSP     5.6x
HT           5.1x
RLJ          5.1x
DRH       4.9x
PEB        4.6x
HST        4.4x
HPT        4.0x
LHO        3.9x
RHP        3.3x

Conclusion :
Comment justifier une valorisation plus basse que les concurrents alors que RHP leur est en tout point supérieur à première vue ? Une erreur de ma part ou une ignorance de la part des investisseurs ?
Je dirais qu’on parle ici d’un investissement analogue à North Atlantic discute ici : North Atlantic Drilling : forage à haut rendement. Sûr, pépère et sans ambition, avec un bon dividende (ce qui n’empêche pas d’avoir une performance tout à fait décente voire même exceptionnelle par ailleurs !).

Dernière modification par sergio8000 (22/02/2013 17h02)

Mots-clés : dividende, reit

Hors ligne

 

#2 22/02/2013 12h14 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Administrateur
Réputation :   1309 

Merci Sergio.

De ce que je comprends, Ryman Hospitality, possède 4 énormes hôtels qui sont utilisés pour l’organisation de séminaires ou conférences.

Et donc la gestion est externalisée depuis peu à Marriott. Il faudrait connaître exactement les modalités de cette externalisation, car c’est là qu’il peut y avoir un possible conflit d’intérêt.

Le positionnement sur les dividendes et des rachats d’actions est top par contre.

Hors ligne

 

#3 22/02/2013 12h59 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   197 

Trouvé sur Seeking Alpha :

SEEKING ALPHA a écrit :

The most recent data shows that over 40% of the outstanding shares are held short, and the stock is very responsive to movements in the broader markets with a beta of 2.1.

Pourquoi tant de positions courtes ? En cas de rachats, l’upside est conséquent…

Hors ligne

 

#4 22/02/2013 14h25 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

IH, pour ce qui est de Marriott et des management fees, c’est une excellente question à laquelle nous n’aurrons pas de réponse précise je le crains, car l’info est confidentielle aussi bien chez Marriott que chez Ryman (l’avoir serait trop bon pour les concurrents et les autres clients de Marriott).

En revanche, je puis vous assurer que le track record de Marriott en gestion des propriétés est excellent et que généralement, les deals sont win/win pour les clients. Souhaitons simplement que ce soit le cas ici.

Kapitall, je vous avoue que je ne sais pas pourquoi il y a autant de short interest (qui est un indicateur que je ne regarde pas dans mes thèses). Une explication possible est que la compagnie était une C-corp et n’étais pas un investissement attractif sous cette forme. En tant que REIT, la donne change significativement à mon sens, avec des chiffres qui n’auront plus grand chose à voir avec les précédents, puisque le CAPEX de croissance va s’en aller, les arrivées de cash se normaliser, et les retours sur capitaux des actionnaires devraient être alors boostés. Mon challenge est ici de déterminer une société que le marché ne comprend pas, qui cote sous la valeur de remplacement des actifs, et qui est profitable. Le rachat d’actons me semble très intelligent en tout cas.

Hors ligne

 

#5 22/02/2013 16h15 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   512 

Merci Sergio pour cette idée très intéressante.

Cet article de Barrons soutient une thèse parfaitement semblable à la votre - je parie que c’est Gamco qui leur a tout soufflé - et mentionne deux points qui complètent bien votre analyse:

Barrons a écrit :

Ryman generates over 90% of its revenue from four giant hotel resorts that boast over 7,000 rooms collectively. Individually, they comprise four of the nine largest convention hotels in the U.S.

Barrons a écrit :

Allowing Marriott to manage its properties already has resulted in a $35 million to $50 million cost savings.

Hors ligne

 

#6 22/02/2013 16h56 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

Ah oui, vous avez raison de préciser que c’est un investissement très proche de ce que le fonds de Gabelli peut rechercher comme le confirme son actionnariat en l’occurence. Dit simplement : En-dessous de la valeur de remplacement des actifs et profitable.

Je m’étais déjà retrouvé dans le même bateau que Gabelli par le passé sur le spin-off de Madison Square Garden, et ça a plutôt bien tourné (j’ai vendu un peu trop tôt à mon sens pour privilégier d’autres opportunités). Cela ne veut pas dire que c’est une règle générale et il appartient à chacun de faire sa dilligence.

Je dirais aussi que j’ai rarement été déçu par une conversion en REIT, qui est une situation spéciale fonctionnant relativement bien par expérience. La raison fondamentale de la chose est, à mon sens, extrêmement simple : une transformation en REIT annonce une volonté d’agir dans l’intérêt des actionnaires et de garantir une allocation de capital conservatrice.
Pour être un peu poétique, disons que cela peut être interprété comme une déclaration d’amour aux actionnaires : et l’amour, c’est beau !

Hors ligne

 

#7 22/02/2013 20h17 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   145 

petit retour d’observation terrain :
j’ai eu l’opportunite de me rendre sur un de leur site proche de washington DC Gaylord Texan Resort - RYMANHP

Sergio,"salles de reunion" est franchement reducteur je prefere "Amaaazing convention center" comme disent les ricains…et pour une fois je ne trouve pas cela exagere ;-) c’est franchement somptueux !

Je n’ai pas encore creuse davantage l’opportunite d’investissement mais 40% de positions short, ca m’incite a la prudence. Le marche sait-il quelque chose que nous ignorons ?

Qu’en temps que C-Corp l’investissement soit moins attractif, je le concois, mais de la a le shorter assez massivement c’est autre chose…

Dernière modification par Thomas (22/02/2013 20h26)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#8 22/02/2013 20h22 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

Pour tout vous dire, je me suis toujours très peu intéressé à ce que pensait le marché.

Ben Graham a écrit :

Le marché a ses raisons que la raison ne peut comprendre

Par ailleurs, je répète qu’il n’est pas dans mes habitudes de vérifier le short interest. Etes-vous allé contrôler l’info donnée ?
Et puis, pourquoi voulez-vous absolument vous mettre dans la tête du marché ? Je vous souhaite bien du courage dans votre démarche… Moi, si je faisais cela, je deviendrais fou !

Hors ligne

 

#9 22/02/2013 20h38 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   145 

sans vouloir se mettre "dans la tete du marche" ce qui n’a effectivement pas de sens, on peut tout de meme essayer de comprendre pourquoi autant de positions vendeuses.. 
meme si cette unique raison ne doit pas constituer un critere suffisant pour ne pas investir si le reste des voyants sont au vert je vous rejoins. Si le marche avait toujours raison ce site n’existerai pas.

La fiabilite de la source "seeking alpha" est une bonne question. C’est aussi repris sous le lien ci dessous sans pouvoir reellement verifier si l’info est exacte je vous l’accorde.
Billionaire Mario Gabelli?s Top Stock Picks for 2013 - Insider Monkey

Dernière modification par Thomas (22/02/2013 20h39)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#10 22/02/2013 21h15 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,
Quelle surprise, en début de semaine je suis tombé par hasard (naviguant de lien en lien) sur ce titre et finalement j’ai poussé un petit peu plus la lecture (seekingalpha et Yahoo finance donc rien d’extraordinaire non plus) et finalement hier soir j’ai placé un petit ordre d’achat histoire de suivre plus sérieusement ce REIT (au pire je pensais faire un petit À/R).
Je pensais que les bourses allaient baisser ce jour donc l’ordre à 42,50$ n’est pas passé.
Voir Sergio8000 nous faire part de cette société et les infos complémentaires que j’avais pu lire sans être certain de leurs portées me confortent dans l’idée de rentrer dessus (la semaine prochaine peut être).
J’hésite presque à supprimer mon ordre d’achat qui patiente depuis quelques semaines sur Intel pour me concentrer sur RHP pour le moment.
wink


Investisseur sur la longue voie de la connaissance ;) …Parrain Binck assurant un suivi pédagogique, n'hésitez pas pour un MP ;)

Hors ligne

 

#11 22/02/2013 21h57 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   194 

Pour le short interest, vous pouvez aller sur le site du Nasdaq, mis à jour tous les 15 jours.

Il y aurait en ce moment 10 M d’actions shortées, pour un total un peu supérieur à 50 M. Donc on est loin des 40% de titres vendus à découvert ! 20% reste quand même important.

Hors ligne

 

#12 23/02/2013 09h57 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour à tous,

En fait, dans ma remarque sur le marché, je voulais plutôt vous inviter à challenger factuellement la thèse ("là c’est faux ce que tu racontes, là il y a une incertitude, etc…") plutôt que chercher à comprendre le marché. Je veux bien avoir tort (je serai même ravi que l’on me pointe une erreur pour que je m’améliore), mais je trouve qu’il est plus simple de se concentrer sur les faits que sur les humeurs du marché :-).

Dernière modification par sergio8000 (23/02/2013 09h58)

Hors ligne

 

#13 23/02/2013 10h25 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   87 

Mercio Sergio. Votre idéee paraît réellement séduisante.
Vous avez tout a fait raison sur l’idée du challenge de la thèse mais les arguments avancés font réellement sens.

Une question que je me pose est pourquoi avec ces métriques, la valo Ev/Ebitda (10.5x) est-elle aussi basse par rapport à ses pairs? la marge d’Ebitda de 29% est-elle inférieure à ses pairs et si oui pourquoi?

Edit : je ne me suis pas encore plongé dans leurs états financiers mais sur morningstar on peut voir une assez longue séquence historique d’EPS et FCF/share négatif?
Pour pousser un peu : je ne suis pas un specialiste REIT mais le fait de ne pas payer d’impot c’est un avantage pour une société qui est tax payeur mais là sur longue période il y a beaucoup d’année de pertes donc pas d’IS non plus (du coup ok pour l’avantage pour le futur mais l’upside par rapport à la situation passée sur ce point ne paraît pas évident?).

Growth, Profitability, and Financial Ratios for Ryman Hospitality Properties Inc (RHP)  from Morningstar.com

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (23/02/2013 10h56)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#14 24/02/2013 17h17 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   18 

Ce qui me dérange dans le dossier RHP est son P/B > 2, alors même que des véhicules similaires tels que HST affichent un ratio sensiblement inférieur (p.ex.: 1.7 pour HST). J’ai toujours tendance à considérer que le P/B d’un REIT doit tendre vers 1, voire moins pour constituer une affaire intéressante. Je peine à comprendre une telle évaluation dans le cas de RHP, car en cas d’hypothétique liquidation, les pertes pour les actionnaires seraient conséquentes. Ma seule explication est que les biens immobiliers qui composent ce REIT sont fortement amortis (donc artificiellement sous-évalués), ce qui rendrait l’indicateur P/B non-pertinent dans ce dossier.

Dernière modification par HannibalSmith (24/02/2013 17h53)

Hors ligne

 

#15 24/02/2013 18h07 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   

Bonne remarque, j’ai moi même constater sur des Reits en Asie que le prix de vente d’un bien était souvent bien plus élever que l’estimation, dans ces conditions comment se fier au P/Bv?


Le bonheur n'est pas au bout du chemin, le bonheur c'est le chemin

Hors ligne

 

#16 24/02/2013 22h46 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

Merci pour les questions pertinentes que vous soulevez par rapport à cette thèse pour la challenger.

@BBCD - Concernant la marge d’EBITDA, elle est dans le haut du panier pour RHP : a priori je ne vois donc pas pourquoi on aurait un discount par rapport à cette métrique opérationnelle donnée (je peux vous donner les différentes marges si le détail vous intéresse).
Pour ce qui est de l’EPS et du FCF négatif, c’est une excellente remarque et je pense (cela ne signifie pas que c’est vrai !) que c’est la raison principale du discount aujourd’hui. En fait, je prétends implicitement dans ma thèse que le CAPEX était principalement de croissance pour la C-Corp, qui avait pas mal de projets de développement (qui en a d’ailleurs abandonné un gros en passant REIT), et que ce CAPEX va être réduit par la suite en passant quasi-exclusivement en CAPEX de maintenance. C’est ainsi que la capacité bénéficiare, masquée par les investissements, devrait apparaître au grand jour. Il est souvent difficile d’isoler la partie maintenance de la partie investissement ; or le vrai FCF (ou la vraie capacité bénéficiaire) doit être exclusivement calculée en retirant le CAPEX de maintenance et en ignorant le CAPEX de croissance (sauf dans des cas où celui-ci est structurel et récurrent -> je pense par ex à HP et DELL qui doivent investir pour se transformer). L’AFFO depuis la transformation en REIT tend à aller dans le sens de cet argument. Qu’en pensez-vous de votre côté ?

@ HannibalSmith et Pacyfiq : La dépréciation est en effet assez redoutable pour rendre le ratio un ratio PB caduque. Dans le cas des immeubles, il me semble intéressant de regarder leur valeur par rapport à leur rentabilité locative plutôt que par un simple PB. Ici, on a 4 à 4,5 USD par action de rentabilité locative pour une Book de 20 USD environ, ce qui me semble pointer vers la thèse que la BV est quelque peu sous-évaluée dans notre cas de figure (j’ai rarement vu des immeubles se vendre à 20% de rentabilité locative). Est-ce que cela vous paraît crédible ?
En prenant les coûts de construction pour remplacer la BV et en comptant les start-up costs pour 0, on est plutôt à plus de 50 USD pour la valeur des actifs nette de dette à mon sens.

Dernière modification par sergio8000 (24/02/2013 23h33)

Hors ligne

 

#17 25/02/2013 09h41 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   194 

Serge, j’imagine que vous l’avez déjà lu, mais le management fournit quelques estimations des investissements de maintenance.

(2) Adjusted FFO guidance includes a deduction for maintenance capital expenditures of $35.0 to $38.0 million.

Hors ligne

 

#18 25/02/2013 12h32 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   28 

Serge, vous prenez quelle valeur d’EBITDA pour calculer vos ratios?
Une estimation perso ou l’estimation de l’adjusted EBITDA 2013 fourni dans le communiqué qu’a mis Sylvain en lien?

Hors ligne

 

#19 25/02/2013 12h34 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   87 

Sergio,

En regardant un peu plus les CF historiques, je vous suis sur l’aspect capex de développement qui étaient très importants (>100M$/an -  j’arrondis), qui cumulés avec les remboursements de dettes Fi (jusqu’à 100M$/an - j’arrondis) conduisaient à un net cash flow négatif. Si les capex passent maintenant à 35-38M$/an (maintenance uniquement cf lien de Sylvain), avec un Ebitda qui sera au minimum de 265 M$ (Ebitda 2012+savings liés au passage en REIT - le management annonce un minimum adjusted Ebitda de 281M$ pour 2013), le net cash flow devrait donc être maintenant positif à l’avenir malgré les remboursements de dettes.

J’ai noté quelques cash out de pensions à venir (mineur : environ 5M$ en total cash out) mais à regader de plus près, les pensions aux US ca peut révéler quelques surprises…

Le poids de la dette n’est pas neutre (fin 2011: 1 112M$) avec des échéances relativement courtes : 512M$ remboursables de 1 à 3 ans (2012 à 2014) et 600M$ de 3 à 5 ans 2016). A noter que j’ai cru comprendre qu’il y avait de la Senior convertible qui pourrait donner lieu à 16 millions d’actions (pas neutre sur le total actuel des actions).

A creuser mais les voyants semblent passer au vert sur 2013 d’un point de vue cash flows !

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (25/02/2013 13h22)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#20 25/02/2013 14h00 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

@Hannibal Smith : j’ai estimé une capacité à générer de l’EBITDA entre 300 et 310 millions à long terme en me fondant sur les données des rapports passés. Cet estimé supute que les coûts de friction liés au passage en REIT sont dissipés (ce qui sera nécessairement le cas à LT) et que le contrat avec Mariott est légèrement accrétif au niveau du taux d’occupation des conference centers (croissance de 5-10% de l’EBITDA à terme environ).
Je trouve la guidance du management conservatrice, mais elle concerne 2013. Mon estimé est plutôt la capacité à génerer de l’EBITDA indépendamment de l’année dans une conjoncture similaire à celle d’aujourd’hui (qui ne me paraît pas particulièrement géniale sans être pour autant un désastre, mais,e en 2009, la société a montré une belle robustesse).

@BBCD : Merci pour ces remarques.
Je pense de mon côté que l’impact des pensions sera limité ici, et, même si on avait des surprises. Je veux dire que, dans 10 ans, l’impact ne devrait pas être significatif, même si on déboursait 50 millions vu ce qu’on aura généré en EBITDA.
La dette est une préoccupation légitime par rapport à toute compagnie d’investissement. Je trouve le levier de Ryman très modéré par rapprot à la concurrence, mais toutes les échéances ne sont pas, en effet, hyper favorables. Cela étant admis, est-ce qu’une société qui a de superbes actifs et des opérations robustes et génératrice de cash aura du mal à se refinancer en étant sous léveragée par rapport à ses concurrents ? Très honnêtement, je ne pense pas : ils peuvent proposer un coupon un peu plus élevé contre une extension de maturité sans trop se faire mal dans le pire cas, refinancer à bons taux dans le meilleur des cas. Sur du vrai LT, je pense que l’impact ne devrait pas être significatif non plus.
Le risque de dilution est existant, je ne peux le nier. Cela étant reconnu, je serais étonné de voir le management laisser convertir la totalité des obligs aujourd’hui. Cela mettrait un sacré coup à la crédibilité du management.

rapport annuel a écrit :

We may elect, at our option, to deliver shares of our common stock, cash or a combination of cash and shares of our common stock in satisfaction of our obligations upon conversion of the Convertible Notes. We intend to settle the face value of the Convertible Notes in cash.

Vous avez en tout cas raison sur le fait qu’il faut penser à ce risque dans le pire cas ! Merci beaucoup pour cette remarque fort pertinente !

Hors ligne

 

#21 18/04/2013 00h07 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
La baisse des marchés me permet de rentrer sur cette valeur et par là même contribue à une diversification nécessaire.
La ligne est petite mais permet de suivre la société avec plus d’intérêts wink


Investisseur sur la longue voie de la connaissance ;) …Parrain Binck assurant un suivi pédagogique, n'hésitez pas pour un MP ;)

Hors ligne

 

#22 25/04/2013 17h16 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   

Ryman Hospitality Properties, Inc. (RHP) vient d’annoncer le refinancement de ses facilités de crédits ($925 millions, maturité Août 2015) pour passer à $1 billion et maturité Avril 2017 dans de très bonnes conditions : Libor + 1,75%.

Le lien:
http://seekingalpha.com/news-article/62 … ty-to-2017

wink


Investisseur sur la longue voie de la connaissance ;) …Parrain Binck assurant un suivi pédagogique, n'hésitez pas pour un MP ;)

Hors ligne

 

#23 05/06/2013 16h18 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   145 

La dégradation hier du forecast 2013 a mis un petit coup à l’action (-8%)

En plus de l’avertissement de Marriott sur le fait que le rythme des réservations a ralenti, le CEO de RHP explique que les couts de conversion en REIT sont plus élevés que prévu mais qu’il va s’assurer de les contenir a l’exercice 2013.

La thèse de Sergio n’est a priori pas remise en cause, au contraire les couts de conversion en REIT étant plus élevés que prévus cela masque davantage a court terme le potentiel d’AFFO.

Si la chute continue sur 2013, l’action devrait rentrer dans votre univers d’investissement Value Sergio ? ;-)

Dernière modification par Thomas (05/06/2013 16h20)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#24 05/06/2013 18h43 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   554 

On observe attentivement en ayant nos possibles points d’entrée en tête, comme pour pas mal d’autres opportunités.

On évaluera évidemment la pertinence de l’investissement par rapport aux nombreuses alternatives que nous avons encore en portefeuille et en watchlist (dont RHP fait évidemment partie). Les difficultés à exécuter les plans sont pour moi des choses tout à fait normales (cf. BAC en particulier). Ne rien faire est toujours plus facile :-).

Hors ligne

 

#25 06/06/2013 14h58 → Ryman Hospitality : un nouveau REIT spécialisé en salles de réunions (dividende, reit)

Membre
Réputation :   129 

Quelques remarques "bêtes" mais je suis pas sur d’avori bien compris:
- dans leur nouvelle guidance 2013 le management dit "on est un peu en retard sur la montée en charge de mariott sur les reservations"
- les couts de conversion - en hausse - n’auront a priori qu’un impact en 2013

Ainsi ce qui est interessant pour avoir une idée de ce que Ryman gagnera l’année prochaine "toutes choses égales par ailleurs", est de suivre le FFO hors couts de conversion:

celui-ci est annoncé - en baisse - dans la fourcehtte 3,81$/4,17$

or l’action cote à 34$

on a donc en prenant ce FFO revisé, un FFO hors cout de conversion/cours > 12% avec de forts éléments (montée en puissance yield management marriott) pour que cela s’améliore..

==> j’ai l’impression qu’à ce cours c’est une occase incroyable vs des mreit qui rapportent du 10%/15% de RN/K avec des risques immenses sur la preservation de leur capitaux propres

je vais approfondir le sujet..

Dernière modification par Q2000 (06/06/2013 14h59)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech