Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#276 21/07/2014 20h22 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   246 

Merci Soledad pour votre feedback…mais non je ne suis pas "buy and hold" mais "buy and manage" comme dit notre ami Miguel
Pour moi 6.5% ce n’est pas assez si je n’ai pas un autre 6% en gain de capital…en 6 mois et un jour.

Avez vous autre chose a proposer? target 12 % minimum sur  6 mois et un jour?

Je vais aller voir sur le site que vous avez poste…

Edit difficile le site…pas d’anglais!

Et la Andes 11 % vous en pensez quoi?

Dernière modification par sissi (21/07/2014 20h28)

Hors ligne

 

#277 21/07/2014 22h22 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   161 

Bonjour Soledad,

Je suis également allé visiter le site que vous indiquez et je n’ai pas trouvé d’informations sur d’éventuelles obligations. Il y a bien une liste de valeurs en devise ou en USD mais rien dans la rubrique "bonos". Peut-être est-il encore trop nouveau ?

Un petit rappel sur un autre pays d’Amérique latine : l’Argentine avec une échéance proche comme en témoigne le blog de l’American Task Force for Argentina qui est sponsorisé par les holdouts également connus comme vautours. Une image qui dit tout :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5522_countdown.png

Le site propose diverses informations sur la sitution actuelle et cherche à faire la preuve de son bon droit à poursuivre l’Argentine, avec un petit côté la veuve et l’orphelin. Selon leurs calculs le paiement des holdouts coûterait à l’Argentine 12 Mds USD seulement et non 15 comme le prétend ce pays. Certaines estimations vont même jusqu’à 22 Mds.

Du côté argentin, deux éléments peuvent expliquer l’apathie du gouvernement : la clause RUFO, Rights Upon Future Payments qui expire à la fin de cette année et selon laquelle tout accord passé entre l’Argentine et certains créanciers de la dette de 2001 doit être, si il est plus favorable qu’un précédent, généralisé à tous les créanciers. S’il doit y avoir un accord avec les holdouts le gouvernement argentin préférerait donc, on le comprend, que ce soit après le 31 décembre 2014. Le second élément est de politique intérieure : payer les holdouts c’est perdre la face pour le gouvernement, qui préférerait de ce fait se voir forcer la main.

Une réunion doit avoir lieu demain à New-York avec le juge Griesa afin de savoir s’il y aura un "stay", un report de l’obligation de payer aux holdouts. Le suspense continue donc.

Dernière modification par sat (21/07/2014 22h28)

En ligne

 

#278 21/07/2014 22h46 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

Je vous tiendrais au courant sur les prochaines émissions d’obligations
Si ça vous intéresse visitez  ( en fracais) www.thecondoreconmy.com ou je poste des informations et surtout les prochaines émissions.

L’Argentine est dans un axe politique-économique opposé a celui du Pérou / Chili / Colombie /Mexique

C est possible que du point de vue européen les pays sud américains suivent tous le meme parcours, mais ceci est faux.

Soledad
TheCondorEconomy.com


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#279 21/07/2014 22h58 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

sissi a écrit :

Merci Soledad pour votre feedback…mais non je ne suis pas "buy and hold" mais "buy and manage" comme dit notre ami Miguel
Pour moi 6.5% ce n’est pas assez si je n’ai pas un autre 6% en gain de capital…en 6 mois et un jour.

Avez vous autre chose a proposer? target 12 % minimum sur  6 mois et un jour?

Je vais aller voir sur le site que vous avez poste…

Edit difficile le site…pas d’anglais!

Et la Andes 11 % vous en pensez quoi?

Je vous tiendrai au courant sur des prochaines émissions. Sur Andino Investment Holding, du point de vue des fondamentaux, je peux vous dire que , le Pérou est en retard en infrastructure et donc c’est un secteur porteur. Petit rappel les taux de croissance des derniers années affichés :
+6.8% (2005), +7.7% (2006), +8.9% (2007), +9.8% (2008), +8.7% (20100, +6.9% (2011), +6% (2012), et  de 5.3% pour l’année 2013. Toute cette croissance soutenue sur une infrastructure dépassée !  l’infrastructure est un secteur plus que porteur
Soledad
TheCondoreconomy.com


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#280 21/07/2014 23h41 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   54 

Les performances passées ne préjugent pas du futur, surtout quand elles reposent sur un boom minéral.

Les infrastructures sont dépassées mais comment en peut-il être autrement vu la topographie du pays?
Autant l’Argentine, l’equateur ou la Colombie ont des plaines habitables, autant le Pérou est soit andin soit amazonien.

Hors ligne

 

#281 22/07/2014 01h09 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

Nous pouvons parler de Cycles économiques pour une économie et non des performances , ceci est plutôt pour des cours de fonds d’investissement. En effet après 12 années de croissance au dessus des taux de 5% nous commençons une phase de des-accélération économique, les derniers prévisions parlent d’un taux de 4% pour le 2014.

Les infrastructures donc soutiennent des 12 années de croissance cumulées et celles a venir.

Le différents gouvernements du Pérou depuis l’année 2000 ont bien profité des prix élevé des minéraux en réduisant la dette souveraine, il en mettant en place une politique qui a réduit les niveaux de pauvreté.
Le FMI et World Bank ainsi que d’autres acteurs majeurs parlent du miracle péruvien.

Le Pays est composé de trois régions qui s’étalent du sud au nord  : la frange côtière (désertique) ou se trouvent les vallées des rivières de la cordillère des Andes ou s’étalent des terres agricoles productrices (ex campo sol " the largest exporter of asparagus in the world and soon to be the first producer of avocado in the planet. " ) La region andine et l’amazonie.

Je connait bien la côte nord du Pérou où se trouvent de très belles plages (celles de Piura ) et les villes plus importantes,  ex. Lima perché sur l’Océan Pacifique, Perle du Pacifique et Capitale gastronomique d’Amérique  ou la qualité de vie peut rendre des jaloux.

Dernière modification par Soledad (22/07/2014 01h17)


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#282 22/07/2014 07h54 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   100 

Soledad a écrit :

L’Argentine est dans un axe politique-économique opposé a celui du Pérou / Chili / Colombie /Mexique

100% d’accord. Je rajouterais le Paraguay et l’Uruguay a la liste blanche, et Ecuador, Venezuella a la liste noire. Il y a toujours eu des opportunites des 2 cotes, long et short, en Amerique latine et centrale: credit, taux, devise, equities, que l’embarras du choix une fois l’acces aux differents marches etabli. Meme si le rythme des crises a ralenti (heureusement pr les populations) par rapport aux annees 80-90. Ds le temps, c’etait au moins un pays en crise tous les 2-3 ans…
Bonne pioche.
S.T.

Dernière modification par SerialTrader (22/07/2014 07h54)

Hors ligne

 

#283 22/07/2014 19h03 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

ZeBonder a écrit :

Pour le Pérou, voici les 3 obligations que je suis en train de suivre en vue d’un futur achat :

Émetteur : Camposol SA
ISIN : USP19189AA04
Taux fixe : 9.875%
Maturité : 02/02/2017
Montant minimum : 2 000 USD

Camposol is the leading agroindustrial company in Peru, the largest exporter of asparagus in the world and soon to be the first producer of avocado in the planet. The company owns all the fields where its products are planted and harvested, having total control of the growing, harvesting and packing phases of its final products.

----
Les derniers infos qui vont retentir sur les cours de Camposol : Le phénomène du Niño perd de sa puissance. Les récoltes devraient pas subir un fort impact.  Le prix devrait s’apprécier


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#284 22/07/2014 20h39 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   161 

Pas de "stay" du juge Griesa pour l’Argentine et 7 jours avant le défaut. Il y a certainement quelque chose qui m’échappe car les marchés ne semblent pas plus affectés que ça par la nouvelle. Une réunion est prévue demain mercredi à New-York avec le médiateur Pollack qui a convoqué les deux parties, gouvernement argentin et holdouts.

@Soledad : si vous remontez dans cette discussion vous verrez que le thème de la dette publique de l’Argentine a souvent été abordé (au point qu’il aurait peut-être fallu créer un sujet séparé), car la question est actuellement "chaude" et devrait avoir un rapport assez direct avec les obligations qu’offre ce pays. Je dis "devrait" parce qu’apparemment les marchés ne croient pas au défaut de paiement. Pour les autres pays d’Amérique latine, je pense qu’il y a une ligne de partage entre pays "non-alignés" (Vénézuela, Argentine, Bolivie - mon message 211) et ceux plus ouverts à la globalisation dont le Pérou. Mais au sein de chaque groupe il y a de grandes différences et d’autres lignes de partage. Le Pérou offre certainement des perspectives intéressantes mais ne faut pas oublier toutes les difficultés qu’il connaît ou qu’il a connues.

Pour un jugement financier, on peut se reporter à la dernière liste de Saxo-Bank que nous a indiquée robert22 dans son message 234 (merci !). En termes de notation le classement serait, en gros et du meilleur au pire : Le Chili, le Mexique, le Brésil, la Colombie et le Pérou, et tout à la fin l’Argentine et le Vénézuela. J’ajoute qu’il y a un pays qui est moins sur les radars et en tout cas moins sur ceux de SaxoBank et qui pourtant me semble assez prometteur : c’est le Paraguay, en fin de liste dans la catégorie "others".

Dernière modification par sat (22/07/2014 20h40)

En ligne

 

#285 22/07/2014 23h09 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

Sat,

D’aprés le rating de Moody’s ( Long term sovereing debt). des economoies plus importantes de l’Amerique Latine :

A la Tété  le Chili Aa3 stable outlook

Ensuite a égalité : A3 : Le Mexique et Le Pérou les deux avec des "stable outlook"

Ensuite Le Brésil et l’Uruguay Baa2

Ensuite la Colombie Baa3

Ensuite Paraguay Ba2

La Bolivie Ba3

L’Argentine Caa1 = el le Venezuela Caa1 -

Le Pérou vient d’être remontée de deux cran d’un coup début juillet.Le classement des pays par rating de leur dette souveraine est le sujet de mon dernier post sur : WWW.TheCondoreconomy.com

Dernière modification par Soledad (24/07/2014 22h28)


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#286 23/07/2014 00h04 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   161 

J’en prends bonne note mais ce qui est intéressant, en particulier dans ce sujet obligations HY, ce n’est pas seulement de connaître la notation pays par Moody’s mais aussi ce qu’on trouve sur le marché en corporate.

Entendez-moi bien, je ne dis pas que Saxo Bank détient la vérité et reflète la totalité de la situation. Je dis seulement qu’au moment où ils proposent cette liste, et jusqu’à ce que je prenne connaissance d’une plus complète, c’est pour moi le meilleur panorama existant sur les obligations corporate et souveraines en Amérique latine.

Pour que vous soyez parfaitement rassurée, je n’ai aucune intention malicieuse envers le Pérou. Je considère au contraire que c’est un très beau pays, et même le pays d’Amérique du sud le plus intéressant à visiter, en concurrence avec le Mexique en Amérique centrale. Vous insistez sur les promesses du pays et j’espère aussi qu’elles se réaliseront. Il faut cependant aussi se rappeler que c’est l’un des pays les plus pauvres du continent (en PIB par tête), que sa bonne croissance de ces dernières années est en train de ralentir, que son économie a une forte dépendance au prix de l’argent minerai, que la guerre civile du Sendero Luminoso continue de laisser de terribles cicatrices, etc. etc. Je pourrais soulever autant de problèmes pour chacun des pays d’Amérique latine, le Pérou n’en a pas l’exclusivité. Je pense qu’il est utile d’aussi connaître le "downside" avant de décider d’un investissement. Pour l’upside, j’aime bien l’Alliance Pacifique, la géographie peut être un atout, ses choix politiques à l’international de la dernière décennie ont été assez heureux, et certainement plus que ceux des "non-alignés", et je suis sûr que j’oublie plein d’atouts mais je ne doute pas que vous nous les rappelerez smile

En ligne

 

#287 23/07/2014 12h41 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   12 

Hors ligne

 

#288 25/07/2014 00h18 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

j’accepte ton défi, heureusement que je suis ici !

- En PIB par tête : Nous nous plaçons au milieu parmi les pays de A.L.juste en dessous de la Colombie et au dessus de (Nicaragua ,Honduras, Bolivie, Guatemala, El Salvador, Équateur, République dominicaine).

Mais çà veut rien dire puisque figure toi que le Venez ce trouve au 4eme rang alors qu’ils ne disposent pas des produits basiques ( lait….)

L’économie est dynamique par la demande interne ( construction, consommation interne, banque, agro-industries) rien que de voir les secteurs qui affiche Saxo peut te donner une idée

Le ralentissement est partout sauf qu’au Pérou cela veut dire que nous n’afficherons pas des taux de 8,7, ou 6 %  mais de 4 % dépassent la moyenne d’Amérique Latine ( Brésil, Mexique inclus).

Le groupe terroriste sentier lumineux reste une groupe réduit dans un espace très limité et cantonné par les forces de l’ordre depuis 1994. Les nouvelles générations y connaissent pas. SL ne nous empêche plus de dormir tranquilles.

Je vous ajoute la table de " risk souverain" .Les chiffres sont les Bps de l’indicateur de JP Morgan cumulés (jan-avril )

Chile       602
Perú      681
Colombia    711
México    760
Brasil     978
Ecuador    2189
Argentina    3570
Venezuela    4867

Les marchés financiers ont déjà compris et intégré ces faits et nous placent au deuxième rang
Une autre petite table pour te montrer que les investissement péruviens ont bien la cote par rapport au autre économies "vedettes"

Credit default Swap in Bpts   
65    Chile
69    Mex
80    Peru
82    Colombia
146    Bra
178    turkey
183    Rusia
186    South Africa
925    Venez
1719    Arg

Soledad

Dernière modification par Soledad (25/07/2014 00h22)


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#289 25/07/2014 13h07 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   161 

Merci pour ces commentaires Soledad, même si je ne partage pas tout, en particulier sur le Sentier Lumineux de Guzman et plus généralement la violence. Je reconnais cependant qu’elle n’a pas pris les mêmes proportions qu’en Colombie qui continue d’en souffrir au quotidien.

Sur le même continent mais plus au sud, l’Argentine ne semble toujours pas inquiéter les marchés, et pourtant nous sommes à moins d’une semaine d’un possible défaut, avec la fine équipe argentine qui refuse toujours de s’asseoir à la table de négociation en même temps que les holdouts : ils ont raté le rendez-vous de mercredi avec Pollack pour être arrivés trop tard, et ils sont revenus hier jeudi pour expliquer qu’ils étaient victimes de l’injustice de Griesa. Plus que quelques jours de suspense, le 31 juillet nous serons fixés.

@Sissi, puisque c’est vous qui avez-eu la bonne idée d’initier ce sujet sur les obligations HY dans les émergents, avec succès comme en témoignent ses quelques 300 messages : Que penseriez-vous de créer une file séparée dédiée aux obligations en Amérique latine ?

Je pose également la question aux autres contributeurs et ou lecteurs et bien évidemment aux modérateurs. Une file autonome dédiée à l’Amérique latine "obligataire" aurait-elle sa place sur ce forum ?

PS : Pour ceux qui veulent en comprendre plus sur la dette argentine, ce bon éditorial issu du blog du New York Times et qu’on pourrait titrer : on est dans le potage ("we are in the soup" dixit Griesa) !

Dernière modification par sat (25/07/2014 13h39)

En ligne

 

#290 25/07/2014 18h23 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

Je préfère ne pas me prononcer sur les oblig. argentines. En revanche je veux dire que derrière les très hautes taux des obligations souveraines " high yields "…se trouvent des états (et en particulier celui du Venez, et l’Argentine pas trop loin) qui ont plongé leur économies au plus bas et que ces populations vivent sans l’espoir d’un meilleur avenir tant que ces hommes et femmes restent au póuvoir. Je suis profondément désolé pour eux et je souhaite que cela bientôt finisse (et non comme c’est passé au Cuba).

Sinon, d’où sort l’argent pour honorer les coupons du Venez ? du pétrole non ? ce n’est pas ici un débat du point de vue "étique" . Mais de l’investissement sur des fondamentaux économiques. Les états émergents avec des bonnes politiques macroéconomiques ne peuvent pas ( et d’ailleurs ne veulent pas) s’engager a des taux de 9% 10% 11 %.

Je crains d’une crise des "souverains high yields".

Question : Je viens d’apprendre que JPMorgan va liquider ses fonds High Yield , il expose que
lorsque l’obligation monte en prix sur les marchés et donc perd en yield, les émetteurs vont préférer rappeler les oblig. pour ensuite émettre avec des taux plus petites. Les managers ensuite ne retrouvent plus des destinations similaires.

Dernière modification par Soledad (25/07/2014 18h27)


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#291 30/07/2014 11h38 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   12 

Hors ligne

 

#292 31/07/2014 00h07 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   161 

Selon S&P, l’agence de notation, l’Argentine est entrée ce soir en "selective default". Le gouvernement argentin espère peut-être en tirer un bénéfice politique domestique mais je crois que c’est un pari risqué.

J’attends avec intérêt de voir la réaction des marchés demain jeudi 31 juillet.

En ligne

 

#293 31/07/2014 09h18 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   246 

Les banques essayent de racheter les obligations des hold outs ….discussions hier avec les hedge funds a New York…tout ça pour éviter la clause RUFO
Banks, vulture funds discuss details of debt agreement; meeting to be resumed tomorrow - BuenosAiresHerald.com

J’ai bien l’impression que les hedge funds veulent encaisser leurs CDS d’abord (ça rappelle Codere) …on pouvait s’y attendre!

Voici la Buenos Aires Province 2021: spread enorme 86 bid 102 ask, les intérêts ont été payes le 26 juillet
A1GLW5  | Buenos Aires Province of-Anleihe: 10.875% bis 26.01.2021 | finanzen.net

Default dit S & P …pourtant l’Argentine a meme paye le Club de Paris 2 jours en avance…et débourse les intérêts dus aux "restructures"…a temps.

Quelle farce!

Griesa semble n’avoir pas realise la complexité du dossier ex les obligations sous loi Japonaise ou Anglaise …Apparemment il ne lit pas les "briefs"
Il a donc permis a City Bank de payer les intérêts des obligations sous loi d’Argentine…pour cette fois…en attendant …?

Dernière modification par sissi (31/07/2014 09h59)

Hors ligne

 

#294 31/07/2014 10h02 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   246 

"J’attends avec intérêt de voir la réaction des marchés demain jeudi 31 juillet."

Moi aussi! Mais pour l’instant les corporatives comme YPF ne baissent pas…

Hors ligne

 

#295 31/07/2014 14h18 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   161 

Bonjour Sissi,

Je crois que le spread est à la mesure de la perplexité de chacun dans cette histoire : depuis des mois, des années, tout le monde aimerait savoir où l’on va et même aujourd’hui on n’en sait pas plus. Le Merval ouvre à 16H (CET) et hier, dans l’espoir peut-être d’un règlement, il cloturait à près de 7% de gains.

Je veux bien vous suivre sur le caractère particulier du défaut, d’ailleurs qualifié de "sélectif" par S&P, et les chances qui restent d’un règlement privé (bancaire et non gouvernemental) du problème.

Mais il faut aussi souligner l’incompétence, au mieux, ou l’imbecillité, au pire, du gouvernement argentin, qui plutôt que d’affronter et mettre fin au problème a choisi de le faire durer à loisir. Si c’était pour refuser la décision du juge Griesa, pourquoi se sont-ils soumis aux tribunaux US, puis fait appel, puis fait recours auprès de la Cour Suprême US puis demandé un "stay" au même Griesa le tout au milieux de déclarations tonitruantes depuis des mois contre cette même justice US ?

PS : je vous demandais un peu plus haut s’il ne faudrait pas créer un sujet Amérique Latine autonome sur les obligations HY, en incluant même la dette souveraine qui parfois est aussi HY. Je sais que chacun peut le faire librement, mais puisque vous avez créé cette file, qu’en pensez-vous ?

Dernière modification par sat (31/07/2014 14h20)

En ligne

 

#296 31/07/2014 17h35 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   

pourquoi pas Amerique latine high grade ou simplement amerique latine ( corporate + souveraine) ?


TheCondorEconomy.com  The Real emerging Market

Hors ligne

 

#297 31/07/2014 21h56 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   246 

Sat bonsoir

D’accord avec vous pour un sujet sépare HY Amerique Latine…mais je suis en voyage sur la route…avec les chiens chiens.. - ils sont comme les petits enfants!!! et mon accès internet est off/on

Alors s’il vous plait faites le …et merci!

Hors ligne

 

#298 06/08/2014 22h40 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   54 

Petite contribution. Sur l’Ukraine.

Autant les investisseurs ont été servis avec Mirya ce matin (-50%), autant on peut trouver des choses intéressantes:
http://www.londonstockexchange.com/exch … 6GBUSDCWTR

Ferrexpo est un producteur d’Iron Ore. Les couts sont en monnaie locale tandis que les revenus sont en dollars.
La dette nette est autour de 1x l’Ebitda (comme ca veut rien dire, je signale qu’un gros plan de capex touche a sa fin).
Pb du dossier: l’oligarche qui en détient la majorité est un ami de Yulia - ce qui peut etre un probleme.

Cependant, mise de $1000 il me semble et YTM > 10%.
Je vais regarder davantage.

Hors ligne

 

#299 06/08/2014 22h57 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   54 

Cher Tssm, sur Myria, je suis surpris de la rupture de liquidité d’un fermier en pleine saison des récoltes!

On nous dit pas tout ;-)

Hors ligne

 

#300 06/08/2014 23h15 → Obligations high yield émergents... (emergents, high yield, obligations, obligs grosses tranches)

Membre
Réputation :   182 

Ca me surprend en investisseur naïf que je suis, exploitations à l’écart de la guerre (totalement à l’ouest au dessus de la Roumanie), pas de grosse échéance de dette avant 2018 puisque émission 2018 avait refinancé la 2016. Bien sur business OK, pas de sècheresse ou autre calamité. Et un site IR très correct au niveau info

Bref la 2016 me plaisait bien avec un très beau YTM depuis le début des événements

Heureusement Blackstone et Dragon Capital avaient déjà pris leur billet pour commencer les DD

Petit règlement de comptes entre amis, ca doit être le 1er facteur à suivre finalement !

Dernière modification par Tssm (06/08/2014 23h16)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech