Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/09/2012 18h14 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   94 

Bonjour Sylvain,
j’espère que ton PEA progresse, sinon je vais me sentir un peu coupable wink

Pour information, je suis revenu sur AURES récemment car le titre a fortement baissé depuis que j’en étais sorti à 23,20 en mars. Dorénavant, le dividende de 1 € et les cash-flow sont de nouveau attractifs sur un cours de 16 €.

Je suis aussi positionné sur NEO et j’ai profité de la débâcle d’aujourd’hui pour procéder à une recharge comme je m’y emploie régulièrement. En effet, il ne me semble pas que le communiqué d’hier soir implique une telle sanction. Les cash-flows ont l’air, là aussi, de bien tenir. Nous en saurons plus lors de la publication des résultats.

Bonne continuation.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#2 07/09/2012 20h55 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Jean-Marc, ce message me fait plaisir !
Je pensais que tu ne venais plus que très rarement sur le forum.

Aucune raison de te sentir coupable, quelque soit l’issue dans 6 mois, 1 an ou 10 ans. J’en assume la pleine responsabilité :-)

Je n’ai pas mis de track record pour la partie PEA, parce que je n’utilise pas xlsPortfolio mais une feuille Excel perso.
Autant pour le calcul des permutations, je suis sûr du flux de revenus en plus avant de les faire. Autant sur la valeur de la part, je sais qu’il y a encore des bugs.

Je suis investi sur le PEA en réel depuis l’été dernier. Par contre, je n’ai pas comptabilisé les permutations avant avril. Avant, je n’en ai fait que très peu, vu l’encours.
Depuis avril, les revenus par part ont augmenté d’environ 15%, correspondant aux permutations et à l’allocation des lignes (sur-pondération des lignes en haut de classement).

Je suis aussi confiant sur Neopost, qui me semble dans une situation assez solide (2ème sur le podium, marge opérationnelle stable, etc.). Je n’ai pas renforcé aujourd’hui, mais vu l’allocation, je devrai et le ferai certainement lundi.
Par contre, je suis plus dubitatif sur Aures, pas d’un point de vue de la gestion courante, mais sur la pérennité du business. J’ai écrit un message dans le portefeuille de Nikki, ton avis sera le bienvenu !

Hors ligne

 

#3 07/09/2012 21h46 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   94 

S’agissant d’AURES, je ne suis pas très inquiet à moyen terme pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, cette microcap réalise un chiffre d’affaire qui représente quelques pouillèmes du marché des terminaux de vente. Tout le monde ne va pas passer au paiement par blackberry en 8 jours. Il restera des clients de terminaux classiques pendant moult années.

Ensuite, il est vraisemblable (souhaitable ?) qu’AURES investisse aussi sur ce créneau novateur. L’idéal serait de poser la question à une AG.

Enfin, il passera beaucoup d’eau sous les ponts avant que le paiement par Blackberry devienne la norme. Observe les gens dans la queue de la caisse devant toi lorsque tu fais tes courses et tu verras que les moyens "modernes" de paiement ne sont pas encore vraiment répandus. Beaucoup payent en espèces, même pour des sommes substantielles, une bonne partie fait des chèques.

Il sera intéressant de voir à quoi ressemble la nouvelle gamme annoncée pour la fin d’année.

S’agissant de la lecture du bilan, j’observe que les cash-flows sont stables, voire en hausse. L’exercice 2011 a été pénalisé par une explosion du BFR, j’imagine que les semestriels devraient être plus rassurants. Je regarderai particulièrement la trésorerie.

J’ai beaucoup travaillé, depuis mon silence sur ce forum, sur la définition d’un flux pertinent; le fameux free cash flow me semble peu pertinent en ce sens que le flux d’investissement panache des investissements nouveaux et des investissements de renouvellement ou de maintenance des équipements. J’en suis arrivé à puiser, directement dans les tableaux de chaque société, les lignes qui m’intéressent au détriment de celles qui n’ont qu’un impact ponctuel, en vue de calculer un "cash flow libre après investissements de maintenance et renouvellement". Je vise à maximiser ce flux dans lequel l’entreprise puise pour verser un dividende. Je crois que je suis assez bien calé dorénavant. AURES — c’était le sujet du post — génère un tel flux qui, rapporté au cours de l’action, est notoirement élevé et en croissance.

Ces trois derniers jours, j’ai raflé un bon paquet d’actions en soldes.
Au plaisir d’en discuter,
Bien à toi


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#4 07/09/2012 23h05 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Je voulais aller à l’AG en juin, mais c’était en trop lointaine banlieue pour moi.

Comme tu dis, Aures est une microcap dans l’univers du paiement, avec autour des mastodontes, Visa, Mastercard, Ingenico, IBM, etc. Donc Aures a su trouver sa place dans ce monde.

Mon inquiétude n’était pas tant sur le paiement par NFC (téléphone, carte, etc.), mais plus sur le terminal d’enregistrement : le développement d’applications sur de simples tablettes tactiles, avec une connectique simplifiée vers le terminal de paiement et l’imprimante.
Si la nouvelle gamme Posligne pouvait ne pas être un équipement matériel… mais une appli !?
J’attends vraiment les présentations de la fin d’année avec impatience.

Hors ligne

 

#5 29/09/2012 12h07 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   94 

AURS publie son rapport semestriel; l’occasion de voir une montée des provisions et un impact très favorable du change.

En neutralisant les provisions (qui sont incertaines et non récurrentes), les semestriels montrent donc une petite hausse de la génération de cash. Avec un BFR stable, la situation 2012 se présente bien. Le cours me semble donc très attractif à moins de 16 €.

Conformité AMF : je possède des titres AURS.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#6 29/09/2012 12h38 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Merci Jean-Marc,

Néanmoins, parmi les provisions, il y a la dotation de 90k€ pour des accords d’intéressements, aujourd’hui facultatifs, mais qui peuvent tout à fait devenir récurrents. Je vois mal comment un tel accord peut être révoqué si la situation financière et les résultats d’AURES sont bons dans la durée.
Il y a aussi une incertitude, aujourd’hui non provisionnée, sur le jugement du procès intenté par Gilles Bouvard, ex administrateur et DG délégué. Il détient encore plus de 15% d’AURES.

J’ai un peu de mal à voir son positionnement à long terme, mais ça doit être normal, ce n’est pas mon métier. Aller, un dernier regret, je trouve un poil juste la dépréciation des stocks de 3.5%.
Par contre, j’apprécie la dépréciation sur les créances clients : les créances douteuses sont comptabilisées pour 0 !
Les dirigeants ont aussi des stocks options à 22.4 €, ce qui devrait motiver.

AMF : je possède des titres AURES

Hors ligne

 

#7 03/10/2012 16h08 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Je suis désormais propriétaire d’une partie d’Intel.
J’ai acquis aujourd’hui une petite ligne de 55 titres, à un PRU de 22,8$ car j’estime la valeur intrinsèque d’Intel au moins à 30$, avec une très bonne capacité de résilience
A 1250$, je suis peut-être propriétaire d’un pied du bureau de Paul Otellini, mais j’en suis heureux !

Je suis aussi en réflexion pour comprendre mieux Dell et Tessera.

Dernière modification par Sylvain (03/10/2012 16h10)

Hors ligne

 

#8 11/10/2012 17h47 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Quelques réflexions en ce début d’automne :

D’abord les faits :
1. Mon PEL arrive à pleine maturité avec ses 12 ans d’âge. Je vais donc payer à partir de cette année 30% d’IR plus 15,5% de prélèvements sociaux. Je vais faire simple et arrondir à 40% même si j’ai cru comprendre que le PFL disparaîtrait. Mon PEL est actuellement rémunéré à 3,1% brut, donc en net ça devient un riquiqui 1,86%. Pourtant, d’après les historiques de taux, ça devrait être 3,6% brut donc 2,16% net, mais ce n’est pas ce que je constate !

2. Il m’est de plus en plus difficile de passer des ordres dans la journée (problème d’accès et de temps).
Ce n’est pas problématique pour la partie CTO, où je n’achète que des actifs avec décote, presque exclusivement dans une optique Buy & Hold.
Par contre, pour la partie PEA, je fais des permutations entre titres pour à chaque fois augmenter les flux de revenus. Ca nécessite forcément un coup d’œil régulier sur les cours, pour profiter d’une baisse ou hausse momentanée d’un titre.

3. Le rythme des permutations sur la partie PEA s’est nettement tassée ces dernières semaines. En principale cause en plus du manque de temps et l’accès : la taille du PEA pour déclencher des opportunités de permutation. Je suis très souvent dans le cas où les frais de courtage & TTF ne permettent qu’une hausse de flux minime et je ne passe pas à l’acte.

4. J’arrive à un nombre de titres assez important (environ 20) en additionnant PEA et CTO. Autant, certaines valeurs du CTO peuvent être suivies avec un seul œil (ex : Kellogg), autant c’est impossible pour les titres en PEA, bien souvent plus « sous pression » à tord ou à raison (ex : Metropole TV,  Neopost, etc.). Il est donc difficile de les suivre efficacement faute de temps.

Je me pose donc les questions sur :
1. La clôture du PEL et réallocation des fonds.
Je n’ai pas de projet immobilier en vue. A terme (3 ans ? 5 ans ? 10 ans ?), je veux faire du locatif voire posséder ma résidence principale. Pour l’instant, ce n’est pas ma priorité. Tout au plus, je jette un coup d’œil sur les annonces immobilières de temps en temps.
Pour garder une certaine sécurité (projet immo « soudain »), je n’envisage pas d’investir plus de la moitié des fonds libérés en bourse.
Je pense à :
- Passer mon livret A au plafond (2,25% net, garanti, parfaitement liquide) – 6% de l’ancien PEL.
- Ouvrir et remplir un LDD (2,25% net, garanti, parfaitement liquide) – 20% de l’ancien PEL
- Ouvrir un nouveau PEL et y verser un peu moins de 20% de mon ancien PEL
- Ouvrir une seconde AV (Boursorama) et verser sur les deux AV un peu moins de 20% de l’ancien PEL
- Placer le reste sur le CTO – 40%

Cette répartition laisserait :
- Complètement liquide 26% de l’ancien PEL
- Liquide et transférable dans un PEL pour un projet immobilier 46% (voire 66% en comptant un nantissement des AV).
- Je peux reconstituer les 40% restants en 2 ans d’épargne.
Elle me semble correcte que les taux actuellement proposés sont significativement inférieurs au taux permis par le PEL / CEL.

2, 3 et 4. L’arrêt (au moins temporaire) de la méthode sur l’augmentation des flux de revenus.
Ca induirait une libération d’une partie du capital sur mon PEA, d’1,5 ans d’âge.
J’y logerais donc les titres éligibles au PEA (normal) et désormais ceux correspondant à ma méthode d’investissement sur le CTO :
- Décote sur actif
- Décote sur VCB
- Décote sur croissance future au sein d’une franchise.
Evidemment, si j’ai le choix, je privilégierais les titres avec les plus forts dividendes.
J’avais une appréhension de faire ça en PEA : restreindre l’univers d’investissement avec la contrainte géographique et des potentiels réinvestissements. Si je me cantonne à du B&H pur, ce n’est pas grave. A la marge, vu mes faibles encours, je pense trouver des occasions accessibles au PEA.

En première cible, je pense évidemment à transférer mes actions Total, actuellement dans mon CTO avec un PRU de 37,5 € (valeur intrinsèque estimée à 45€).

4. Un peu plus de concentration du portefeuille et / ou l’achat de titres « lazy », c’est-à-dire que je peux suivre d’un seul œil (ex : Coca, IBM, etc.).
Le tout me permettrait de renforcer chaque ligne pour qu’elles soient plus significatives, autour de 4 à 5 k€ minimum, contre 1k€ aujourd’hui.

Qu’en pensez-vous ?

Hors ligne

 

#9 11/10/2012 21h08 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   85 

Je pense que la différence constatée entre le taux escompté de votre PEL et le taux constaté provient de la prime d’état qui ne génère pas d’intéret.
Une rémunération à 1,8% net, ce n’est pas super mais c’est sans risque et surtout ne nécessite aucun suivi/action de votre part.
La première question qui vient à l’idée en vous lisant est : n’auriez vous pas un crédit à rembourser?
La deuxième question: êtes vous en mesure de blinder livret À et LLD sans casser le PEL ? (nouvelle hausse du plafond du livret À très prochainement)
Ensuite : avez un contrat d’AV en euros ouverts depuis quelques années? Je crois comprendre que vous avez un Av chez Boursorama mais qu’elle est sa date d’ouverture ?
Sinon je vous invite à jeter un œil sur les super livrets. Il y a notamment une file qui évoque les placements du crédit municipal de quelques grandes villes françaises, qui semblent proposer des placements intéressants.
En vous lisant, il semble important que vous restiez liquide.
Personnellement, je ne suis pas emballé par le nouveau PEL. Gbl à fait une file intéressante sur le CEL qui mérite d’être lue.

PS: pb d’ordi. Je suis sur un smart phone et il m’est trop compliqué de vous mettre les liens vers les files évoquées dans ce post.

Dernière modification par Motus (11/10/2012 21h16)


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#10 11/10/2012 22h10 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   94 

Je ne crois pas au buy & hold car les actions (même les "bonnes") ne montent pas au ciel. Pour surperformer durablement, il faut savoir "vendre haut" pour acheter bas. Tu ne performeras pas longtemps sans mobilité.

Et les méthodes payent à long terme. Changer de style au bout d’un an et demi est trop court.

Bonne continuation à toi.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#11 11/10/2012 22h31 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   554 

Je pense toujours que vous êtes jeune, pas encore milliardaire et qu’il faut vous faire plaisir dans votre gestion.

L’objectif de tout investisseur, comme disait Templeton, est d’essayer de faire un retour maximal après taxes dans le temps.

Hors ligne

 

#12 12/10/2012 10h26 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Merci pour vos retours !

Je vais éclaircir un peu les points et surtout les séparer : PEL d’un côté, PEA de l’autre.

Pour le PEL :
Serge, ça fait deux fois que vous me dites que je ne suis pas encore milliardaire. Attention, le « encore » va me mettre des ambitions dans la tête ;-).
Simplement en terme de retour maximal, je pense pouvoir faire mieux que le PEL sur le long terme. Pour autant, ça ne peut pas être le seul critère : il m’est nécessaire (peut-être avec une part de psychologique) d’avoir un matelas de sécurité confortable.

Je n’ai aucun crédit à rembourser. Je n’en ai pas non plus prévu à court terme, au moins 2 ans (conso ou immo).
Par contre, j’estime mon matelas de sécurité exagéré aujourd’hui (PEL et Livret A (ancien plafond) pleins) et suffisant avec un équivalent Livret A, LDD pleins et une partie sur un nouveau PEL / CEL, ou autre support.
En revanche, je ne vois mal l’intérêt de simplement garder le PEL plein vu le revenu après impôts générés (1,8%), d’autant que les perspectives de hausse des taux de rémunération sont … minimes.
Je conçois que le côté lazy est un plus.  Mais a priori, je peux avoir un peu mieux avec le LDD et pour l’instant un fonds euros d’une AV.
Je vais rechercher les files que vous évoquez Motus. Il y a peut-être une solution intermédiaire avec un retrait partiel de mon actuel PEL (je ne sais même pas si c’est possible).
Pour l’AV, je me suis très mal exprimé, j’en ai une chez Fortuneo, ouverte depuis 1 an. L’idée est d’en ouvrir une seconde, uniquement pour prendre date et à terme, ne conserver que la plus intéressante.

Pour le PEA
Je l’ai mal exprimé dans mon précédent message : si je décide d’un arrêt temporaire de la méthode de permutations sur le PEA, c’est parce que je n’aurai pas le choix.
Hélas, à peu près depuis juillet, je n’ai plus beaucoup de temps, ni moyen d’accès très régulier en journée à mon PEA.
Ce n’est pas une remise en cause de cette méthode. Pour moi, elle a bien fonctionné sur un an quand j’avais le temps et l’accès ; elle tourne maintenant au ralenti : 0 permutation en juillet, 2 permutations mineures en août et 1 en septembre. Pour l’instant, je continue toujours.

Néanmoins, tu as raison Jean-Marc, 1,5 ans est trop limité pour juger.
« Sagesse n’est pas folie » (…) :
C’est principalement une contrainte d’organisation qui me provoque cette réflexion.
Je prépare un plan « B ». Si dans les prochains mois (janvier 2013 sera décisif) je n’ai plus accès à mon PEA dans la journée, la méthode fera du sur-place. Dans ce cas, qu’est-ce que je ferai ?
En ce moment, je penche pour l’achat d’actifs décotés, comme je le fais dans mon CTO. C’est confortable : je peux étudier les sociétés de chez moi et placer un ordre en soirée : je m’en fous d’acheter un titre à 1% près. Ce n’est pas le cas pour la méthode de permutations.

Je pense que du B&H sur certaines valeurs est envisageable ; mais clairement pas sur celles que j’ai en ce moment dans mon PEA (ex : MMT, GDF, etc.). Sur ce point, je te rejoins complètement.
Je suis aussi d’accord que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, mais ce n’est pas ce que j’espère : je veux acheter des actifs avec décote. Comme si un généreux vendeur me proposait un 35 m² dans le marais à moins de 50 k€.

Encore merci à tous les trois !

Hors ligne

 

#13 12/10/2012 10h50 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Administrateur
Réputation :   1309 

Vous vous prenez bcp la tête quand même Sylvain ! :-)

Keep it simple !

40% livrets + fonds euros et 60% en bourse.

Sur la partie bourse, vous mettez 50-70% sur du core (Kellogg, BSY, etc selon les opportunités) et 50-30% sur de l’opportunisme où vous vous faîtes plaisir (HPQ, Dell, daubasses, etc.).

Hors ligne

 

#14 12/10/2012 11h44 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Vous n’imaginez même pas :-D !

La répartition clôture PEL, remplissage Livret A, LDD, 10 k€ sur un nouveau PEL, 10 k€ sur AV, le reste en bourse donne une répartition à autour de 50 - 50, un peu en faveur de la bourse (52%).
C’en est pas loin.
La partie bourse, je vous rejoins sur une ventilation 50 - 70%, c’est déjà ce que je fais. Je compte dans la partie core les sociétés en B&H ; dans l’opportunisme la partie PEA et les achats d’actifs décotés que je ne chercherai forcément pas à garder sur le très long terme.

Hors ligne

 

#15 07/02/2013 09h32 → Portefeuille d'actions PEA de Sylvain (méthode de Jean-Marc)

Membre
Réputation :   194 

Pour la gestion sur le PEA, j’ai vendu tous mes titres AURES. Comme je l’ai expliqué dans la file du portefeuille de Jean-Marc, je ne comprends pas la hausse de cours de l’action AURES, avec le rachat de son concurrent Britannique. Je pense au contraire que la nouvelle société va avoir des charges d’intérêts importants.

J’ai remplacé AURES par Signaux Girod, trouvée grâce à Spiny smile

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech