Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 09/12/2010 16h49 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Administrateur
Réputation :   1307 

Les fonds islamiques investissent en respectant les règles de la Sharia.

Leur univers d’investissement est ainsi restreint :
- Pas de sociétés qui gagnent de l’argent en empruntant ou en prêtant : les financières sont exclues, les sociétes endettées sont exclues.
- Pas de sociétés qui gagnent de l’argent dans l’alcool, le jeux, la pornographie, le porc.

Par ailleurs, ils ne peuvent faire trop d’aller et retour sur les marchés, car cela serait assimilé à du jeux.

Au final, on a donc une stratégie buy & hold conservatrice.

L’historique de performance d’Amana Trust Income sur 10 ans est flatteur :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_amana.gif

Dans la composition, on retrouve Pfizer, Johnson & Johnson, Procter & Gamble, Exxon Mobil, Novartis… On ne peut pas dire que le gérant fasse preuve d’originalité. La liste complète des valeurs est disponible dans le rapport semestriel.

Ce n’est pas le stock picking qui a produit la performance, mais le simple fait d’éliminer les financières et se concentrer sur les valeurs pérennes de rendement (comme le nom du fonds l’indique : Amana Trust Income) et peu endettée.

L’investisseur heureux pourrait presque prétendre respecter les règles de la Sharia, s’il n’y avait les cigarettiers et les foncières cotées en portefeuille. :-)

NB : quoique s’il y avait des foncières cotées non endettées et investissant uniquement en bureaux, elles seraient éligibles aux fonds islamiques. :-) Les centres commerciaux le sont plus difficilement, car il est difficile de contrôler les activités des magasins qui louent (s’il y avait une boucherie qui vend du porc dans le centre commercial, l’ensemble du centre commercial devient inéligible). C’est d’ailleurs ce qui expliquent que les fonds souverains investissent dans les bureaux et hôtels parisiens mais pas dans les centres commerciaux.

Hors ligne

 

#2 09/12/2010 18h07 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   48 

Merci pour ce post intéressant.

Un tracker charia est également disponible chez  ishares: Site Entry - BlackRock

Hors ligne

 

#3 10/12/2010 14h14 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Administrateur
Réputation :   1307 

Merci. Du coup j’ai regardé comment étaient constitués les indices MSCI Islamic (source : http://www.mscibarra.com/eqb/methodolog … Method.pdf).

C’est + restrictif que ce que j’avais écris :

Contraintes d’activités, pas plus de 5% de gains, d’une de ces activités

- Pas de sociétés qui gagnent de l’argent en empruntant ou en prêtant : les financières sont exclues, les sociétes endettées sont exclues.
- Pas de sociétés qui gagnent de l’argent dans l’alcool, le jeux, la pornographie, le porc, armements, musique, cinéma, médias, hôtellerie (bizarre ?) hors Arabie Saoudite

Contrainte d’endettement, elle est explicitée comme suit :

Dette totale < total des actifs * 33%

Contrainte d’usure :

Trésorerie + produits de taux< total des actifs * 33%
Trésorerie + effet à recevoir < total des actifs * 33%

Tous les gains d’usure ou d’activités prohibées, doivent être retirés du dividende au prorata et reversés à des organismes de charité. :-) Si j’ai bien lu, c’est "déduit" automatiquement de l’indice tous les 6 mois.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_islamic.gif

Hors ligne

 

#4 27/12/2010 18h39 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   48 

Pour compléter ce post:

*Les obligations sont proscrites dans les fonds musulmans car ils correspondent au paiement des dettes et peuvent être assimiler à de l’usure ou de l’exploitation. En lieu et place, le retraité musulman peut tirer des revenus de son patrimoine immobilier propre ou de REITS.

*Les sukuks: il s’agit d’un apparenté à une obligation. La différence avec l’obligation est que celui ci est adossé à un actif. Au lieu de toucher des intérêts, le détenteur du sukuk touche un "loyer", une part du profit.

Hors ligne

 

#5 10/03/2012 11h35 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   -6 

Vous pouvez trouver de l’information chez KPMG…nommé par Euromaney Islamic Finance.
Intéressant.

Hors ligne

 

#6 10/03/2012 13h23 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   166 

Swanton :
A propos des Sukuk, je m’y suis intéressé et j’ai découvert que c’est un cas très particulier qui a demandé à l’administration fiscale française de clairement définir ce qui était une obligation par rapport à ce qui était une action. En tout cas, de le définir plus précisément que ce n’était le cas avant. Donc paradoxalement, une contrainte d’investissement pas vraiment issue de la finance moderne (la Sharia etc) a donné lieu à une réduction du flou fiscal endémique en France !

Je m’explique :
- en droit, il y a une distinction claire entre les titres qui participent au capital et les obligations, qui sont de la dette. Depuis que certaines lois européennes ont été appliquées en France les obligations dont les intérêts mais aussi le remboursement de capital est indexé sur un indice sont légalement de la dette. L’indice peut être Libor évidemment, mais aussi un indice de catastrophes naturelles (ex. oblig AXA qui ne rembourse pas tout son principal si un tel indice dépasse un certain seuil…).
- donc, en théorie on pourrait créer une oblig indexée sur la perf (résultat) d’une société, de telle sorte que lorsque les résultats sont positifs, le coupon monte d’autant, et lorsqu’ils sont négatif, le remboursement de principal est réduit d’autant. Légalement c’est de la dette, financièrement c’est comme une action sans droit de vote.
- alors énorme intérêt potentiel de ce genre de chose => pas d’IS bien sûr, puisque les intérêts sont a priori déductibles.
- Le fisc a bien évidemment repéré ce genre de chose, mais n’avait jamais vraiment dit ce qui serait alors de leur point de vue considéré comme des actions (faut payer l’IS), ou comme des obligs (intérêts déductibles). Dans un flou ambiant, toute émission de dette un peu structurée pouvait se faire requalifier.
- Les Sukuk sont basés sur ce principe, une exposition au risque de l’actif sous-jacent, avec une participation à la performance positive sous la forme de coupons plus élevés. Mais du coup le fisc a dû définir ce qu’était un Sukuk, produit de dette, dont les paiements d’intérêt sont déductibles. En l’occurrence : maturité pas trop longue (10 ans max je crois), pas de droits de vote/ de controle de l’actif, perte en principal possible si la valeur de l’actif est réduite, mais surtout, le paiement d’intérêt indexé sur l’actif doit être sujet à un maximum basé sur un taux de marché (donc on paye ce qu’on veut tant que c’est inférieur à Libor + 300 ou qqu ch comme ça).
- Donc on sait maintenant jusqu’où on peut aller en terme de structuration de dette qui "ressemble" à une exposition en capital.

Voir : http://www11.minefi.gouv.fr/boi/boi2009 … /4fe09.pdf

Dernière modification par crosby (10/03/2012 13h24)

Hors ligne

 

#7 10/03/2012 13h30 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   17 

FONDS ISLAMIQUES

J ai acheté  auprès de la banque Vontobel   Suisse en décembre 2005   
le  produit 2377418      islamic blue chip Basket    au cours de 101.50

- Dernière cotation 132.70
- Pas de dividendes , mais de la plus value ce qui n est pas interdit par leurs lois
Ce n est pas extravagant  j en conviens ,    quoique  par les temps qui courent on n est à l abri de rien  pour protéger son capital
-   La monnaie de référence est le USD

Je pense qu avec de tels fonds qui éliminent de leur panier , les produits nocifs pour la santé , les producteurs de cochonneries  en tous genres   ils devraient avoir des résultats moins pires que beaucoup d autres à l avenir

Hors ligne

 

#8 10/03/2012 16h06 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   33 

Dans le même genre, si je puis dire, je préfère le fonds du Vice. wink
Vice Investor

Les promoteurs poussaient même le génie marketing jusqu’à faire de la pub comparative avec la gamme de fonds FaithShares Value (christian, methodist, lutheran, baptist, catholic, etc.). Les fonds FaithShares investissaient en suivant des règles conformes à certaines valeurs religieuses. Mais, il faut croire que leurs résultats ont été trop mauvais pour continuer : la gamme a disparu dernièrement.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1841_vicex.png
En rouge, le S&P500
En orange, le Dow Jones Islamic World Index
En bleu, le Vice Investor

Mais, loin de moi l’idée d’affirmer que : Vice > Islam > Chrétienté !
big_smile

Hors ligne

 

#9 10/03/2012 17h05 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   17 

Fonds Islamiques : Mais ou va-t-on ??
Si  on  n a  même plus le droit de choisir de s appauvrir à la veille d une guerre de religion …

Hors ligne

 

#10 10/03/2012 18h48 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   -7 

A quand un fond catholique investissent en respectant les règles de la Bible ?


Bel exemple d'un portefeuille dynamique pour tous investisseurs

Hors ligne

 

#11 11/03/2012 09h52 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   

En tant que libéral, j’aurais du mal à investir 1 centime cfa en suivant un courant de pensée basée sur une triple inégalité :
Supériorité du musulman sur le non-musulman
Supériorité de l’homme sur la femme
Supériorité de l’homme libre sur l’esclave
Je préfère encore les ’vice funds’ même si ce n’est pas ma tasse de thé !

Dernière modification par Pyrrho (11/03/2012 09h56)

Hors ligne

 

#12 11/03/2012 15h09 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   17 

Etre Libéral à tous crins - On pourrait  souscrire à vos  arguments
 
On n a nullement besoin de la Sharia pour entraver nos libertés sacrées parce qu effectivement
d autres sociétés spécialisées procurent des revenus nettement plus intéressants en sauvegardant notre code moral :

En  matière de pognon  on n en est pas à une contradiction près …

Selon www.books.google.ch c est une action qui en plus  nous conduit  direct au Paradis :
"  Adresse au Pape   :
Dieu tout Puissant  , nous prions humblement votre Clémence …de daigner bénir ces armes :

- Celles  à sous munitions  dont la Croix Rouge  assure le service après-vente    et  qui est
   également une source   florissante de fabrication de prothèses 
-  Celles des fabricants de mitrailleuses , de tanks , de kalachnikovs , et de lance-roquettes .
   Tous produits  très  rémunérateurs  qui font  actuellement des  merveilles en Syrie
- Le gaz moutarde et ses dérivés  Des armées en  améliorent  toujours  les effets
- Les bombinettes en tous genres dont l efficacité n est plus à démontrer
- Ne parlons pas du nucléaire , à moins qu on arrive à détruire les Centrales
en les bombardant de fleurs  ….

Hors ligne

 

#13 12/03/2012 06h42 → Fonds islamique : une stratégie buy & hold conservatrice

Membre
Réputation :   512 

Pyrrho a écrit :

En tant que libéral j’aurais du mal à investir 1 centime cfa en suivant un courant de pensée basée sur une triple inégalité […]

Je vous rejoins complètement. Aucune envie de sponsoriser cette clique.

IH a écrit :

Les fonds islamiques investissent en respectant les règles de la Sharia.

C’est du marketing.

Exxon souille la terre sainte en son coeur depuis des décennies, P&G soutient nombre de fondations israéliennes, les labos pharma violent tous les prescriptions coraniques (sorcellerie, soigne pour le profit, n’offre pas le soin aux plus démunis, etc.).

Je sais aussi que la fameuse finance islamique est friande de corporations type Halliburton ou Lockeed Martin qui fabriquent les missiles qui pleuvent sur la tête d’autres Musulmans.

Ceci n’empêche pas les différents princes et émirs qui patronnent ces fonds de distribuer de généreux subsides aux ennemis de l’humanité et du progrès - ces mollahs et barbus en tout genre qui se font un devoir de laver le cerveau des jeunesses musulmanes dans les pays ou justement le besoin d’éducation est le plus criant.

parigo a écrit :

A quand un fond catholique investissent en respectant les règles de la Bible ?

Il y en a beaucoup aux USA, notamment en Floride.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech